Suivez 25stanley sur Facebook!

Tuukka Rask a réussi l’arrêt de la soirée

Tuukka Rask

Encore une fois jeudi soir, Carey Price a été le meilleur gardien de la LNH. Toutefois, malgré quelques séquences spectaculaires, ce n’est pas lui qui a réalisé le plus bel arrêt de la soirée. Cet honneur appartient plutôt à Tuukka Rask, qui a carrément volé Michael Grabner en deuxième période du match des Bruins contre les Islanders.

L’attaquant croyait avoir un but facile lorsqu’il a ramassé la rondelle devant un filet désert après une belle passe de Nikolai Kulemin. Toutefois, Rask n’a pas abandonné et il sorti le bâton juste au bon moment pour empêcher Grabner de réduire l’écart de moitié en faisant 2-1.

Les fans de Boston ont toutefois rapidement oublié cet arrêt lorsque le gardien a laissé passer un but plutôt moyen quelques minutes plus tard. Tout a été pardonné puisque les Bruins ont gagné 5-2. Après la rencontre, Rask a dit qu’il espérait que cet arrêt se retrouve dans les prochains décomptes d’highlights et son souhait risque d’être réalisé.

GIF

Vidéo

GIF via @myregularface


Christian Ehrhoff s’est blessé en essayant de plaquer Ovechkin

Ehrhoff

La fin du match entre les Capitals de Washington et les Penguins de Pittsburgh était assez mouvementée. Avec les Caps clairement en avance, les joueurs de Pittsburgh ont laissé sortir leur frustration et ça a mené à quelques mêlées. Une de ces mêlées a commencé avec un événement assez bizarre.

Christian Ehrhoff a tenté de plaquer Ovechkin le long de la bande, mais l’attaquant des Caps a tellement bien encaissé le contact que c’est le défenseur qui a chuté. Il est tombé directement sur la tête et il a eu besoin de quelques minutes pour se relever. Par la suite, le défenseur a quitté vers le vestiaire.

Les arbitres ont voulu gérer le match et comme les Penguins voulaient clairement frapper Ovechkin parce qu’il avait blessé leur coéquipier, les officiels ont donné 4 minutes de punition au capitaine de Washington même s’il n’a rien fait avant de se joindre à la mêlée. Sa punition de rudesse peut être justifiée par son arrivée dans la mêlée, mais en regardant le contact entre lui et Ehrhoff, on n’a pas le choix de croire que sa punition pour avoir retenu était pour gérer le match.


La fois où j’ai montré à Antoine Roussel comment faire des passes avec des oeufs comme dans Mighty Ducks

L’été dernier dans le cadre du programme Pavillon du Hockey à Expo Québec, j’ai été nommé entraineur du jour pour aider Antoine Roussel des Stars de Dallas à améliorer son jeu de passes. C’était pour mon émission Buzz à Musiqueplus. Alors voici la fois où j’ai montré à Antoine Roussel comment faire des passes avec des oeufs comme dans la film Mighty Ducks. En passant, Roussel est un des joueurs de la NHL les plus cool que j’ai rencontré.

Vidéo – Antoine Roussel fait des passes avec des oeufs

*

Photo – Antoine & Moi

Screen shot 2014-12-05 at 8.48.46 PM

Un gardien défoncé, un joueur décapité, une visière pleine de sang et un Guy Boucher en furie

Intense incident lors d’un match en Suisse entre le SC Berne (club de Guy Boucher) et le HC Ambri-Piotta (club de Francis Bouillon) ce weekend. Tristan Scherwey du SC Berne a crashé dans le gardien d’Ambri-Piotta. Sans surprise, il y a eu une bagarre. Tristan Scherwey a gardé son casque avec visière. Lorsqu’il a reçu un coup, son visage s’est coupé et son casque s’est rempli de sang. Comme un maringouin sur un windeshell, mais un méchant gros maringouin. La saga ne se termine pas là alors que l’entraineur Guy Boucher a sauté sa coche lorsque son joueur a été expulsé du match

Vidéo – Incident

*

Photo – Visière pleine de sang

B8OVIkWCEAAy7Ov

*

Photo: Coupure au visage de Tristan

media_l_7438891

Le skieur Henrik Harlaut victime d’un méga wipeout au X Games 2015

Moment terrifiant ce weekend lors des X Games 2015 au Colorado. Le skieur Henrik Harlaut a mal calculé sa manoeuvre (un nose-butter triple cork 1620) et il s’est retrouvé face première dans le landing. Il a perdu connaissance au moment de l’impact, mais comme un vrai champion, il a levé le bras dans les airs lorsqu’il a repris conscience couché sur une civière. Le skieur suédois est chanceux; son bilan médical inclut une blessure à la clavicule et une commotion cérébrale. Je vous le dis, la débarque est solide. Je prendrais 10 punchs directs dans le front de Jean Pascal avant d’être victime d’une telle débarque.

*

Ceci n’est pas une photo d’Henrik Harlaut, mais elle a été prise lors de la compétition de slopestyle. Je la trouve magnifique.

Screen shot 2015-01-26 at 8.24.53 PM

Max Domi a marqué le but de la soirée en désavantage numérique

Domi

Pendant que les vedettes de la LNH s’amusaient au repêchage du match des étoiles, il y avait de l’action dans les circuits juniors. Dans la LHJMQ, c’est le match extérieur entre les Tigres et les Cataractes à St-Tite qui a attiré l’attention, mais dans la OHL, c’est Max Domi qui a fait parler de lui grâce à un jeu spectaculaire.

Alors que son équipe évoluait en désavantage numérique, l’espoir des Coyotes a réussi à s’échapper. Le gardien adverse a tenté de le déranger en sortant de son filet, mais Domi a simplement envoyé la rondelle par-dessus l’adversaire et il a réussi à la frapper au vol par la suite.

Ce n’est pas le genre de jeu que l’on va voir lorsqu’il sera dans la LNH, mais c’est un autre rappel que le jeune a un talent incroyable et que les Coyotes peuvent se compter chanceux qu’il n’ait pas hérité des mains de son père.


Vidéo // Des vedettes de la LNH s’amusent avec des GoPro

Subban

Avant le début de la saison, la LNH a réservé une heure de glace au New Jersey. Ils ont ensuite amené quelques vedettes de la ligue (Toews, Kane, Crosby, Subban, Oshie, Parise, Lundqvist, Rask et Bergeron) qu’ils ont équipés de GoPro et ils les ont fait jouer contre d’autres joueurs portant également des GoPro.

Ça donne un vidéo 3 minutes et 30 secondes où l’on voit ce que ça fait de se faire déjouer par Crosby et Kane ou ce que c’est que de se faire plaquer par Subban. On voit également la vitesse incroyable des mains des gars lorsqu’ils font des feintes ridicules.

Ce sont angles de vue que l’on avait pratiquement jamais vu auparavant et ça donne quelque chose de vraiment cool. On appréciait déjà le talent fou des joueurs, mais après un vidéo du genre, c’est pratiquement impossible de ne pas être émerveillé devant les capacités de ces gars-là.


Will Ferrell a envoyé un ballon dans la face d’une cheerleader pendant un match de la NBA

Ferrell

Mercredi soir, Will Ferrell était au match entre les Pélicans de la Nouvelle-Orléans et les Lakers de Los Angeles. Pendant la mi-temps, l’acteur a filmé une scène pour un film intitulé Daddy’s Home. Il partagera notamment l’écran avec Mark Wahlberg et Hannibal Buress dans ce film.

Dans la scène qu’il a filmé pendant ce match, Ferrell envoie un ballon de basket à pleine vitesse sur le visage d’une cheerleader. Comme ils avaient besoin d’un public pour le film, les spectateurs qui étaient présents en Nouvelle-Orléans ont eu droit à un avant-goût. Ils ont même vu l’acteur se faire « expulser » de la rencontre.

Heureusement pour nous, un journaliste sur place a filmé au moment parfait et ça nous donne un solide Vine.

Via Bleacher Report


Les anges de Victoria’s Secret vous montrent comment jouer au football

La ligne de mêlée n’aura jamais été aussi belle qu’avec les Anges de Victoria’s Secret. Ce vidéo est une forme de preview de la vrai «publicité» de Victoria’s Secrect qui sera diffusé, sans surprise, au Super Bowl. Juste avant la St-Valentin. Gageons que les joueurs de la NFL qui sont au Pro Bowl aimeraient beaucoup mieux se trouver sur ce terrain de foot que celui de l’Arizona.


Un père cinglé pète une baie vitrée en chialant après l’arbitre

Paul

On a eu un autre exemple d’un parent qui perd les pédales pendant un match d’hockey mineur qui s’est joué à York, en Pennsylvanie, récemment. Ça s’est passé en 3e période d’une rencontre de hockey féminin après que l’arbitre ait dû arrêter le jeu à cause d’une mêlée sur la glace.

Bien évidemment, comme il commençait à y avoir de la violence sur la patinoire, les parents étaient agités et criaient après les officiels. Un père nommé Paul a décidé de pousser ça un peu plus loin en se levant pour aller frapper dans la baie vitrée. Il l’a fracassé avec un coup de poing et il a continué à crier comme un malade.

Ça a calmé les parents autour de lui. Une dame s’est levée et a amené son enfant loin du père en furie. Une autre dit clairement « Way to go Paul! », ce qui nous laisse croire que ce n’était pas la première fois qu’il pétait sa coche. J’espère sincèrement qu’il n’aura plus le droit de remettre les pieds dans un aréna.

Via Deadspin