Suivez 25stanley sur Facebook!

Justin Bieber montre ses feintes sur Instagram

Biebs

Comme tout bon Canadien, Justin Bieber est un gros fan d’hockey. Il s’est entraîné avec plusieurs équipes professionnelles en Amérique du Nord et une équipe de la ECHL a déjà tenté un gros coup de publicité en l’invitant à leur camp d’entraînement. Il avait malheureusement décliné.

Ce n’est donc pas surprenant de savoir que le chanteur joue dans des ligues de garage quand il en a la chance. Ce fût le cas mardi soir alors qu’il  jouait dans un match disputé à Los Angeles. Le match semble s’être joué sur la patinoire de pratique des Kings de Los Angeles.

Bieber avait l’air un peu supérieur à ses adversaires sur la glace et il en a profité pour publier un vidéo de ses « exploits » sur son compte Instagram. Sur la séquence en question, on le voit déjouer un défenseur peu mobile avant de marquer. Dans le texte qui est venu avec le vidéo, Bieber s’est qualifié de jeune Gretzky.

Via BarDown


Un joueur de la ligue américaine marque sur un revers à partir du milieu de la glace

Klingberg

Andrew Hammond est un gardien des Sénateurs de Binghamton, le club-école d’Ottawa. Mardi soir, il a connu un match horrible alors qu’il a accordé 6 buts sur 26 lancers aux IceCaps de St.John dans une défaite de 6-5 de son équipe. Après quelques secondes d’écoulées dans le match, on avait déjà le feeling que ce serait une mauvaise soirée pour Hammond.

84 secondes après le début de la première période, Carl Klingberg, des IceCaps voulait aller changer. Il a donc dégagé en zone adverse. Toutefois son dégagement était bondissant et il s’est rendu jusqu’à Hammond qui a été déjoué par le tir papillon.

C’était le premier but de la saison de Klingberg qui était un des joueurs les plus surpris par le but. Hammond va certainement vouloir oublier cette séquence le plus rapidement possible et c’est la même chose pour la direction des Sénateurs qui compte sur lui comme 3e gardien.

Via Reddit


C’est au tour de Thomas Hickey d’être frappé par un patin

Hicket

C’est quasiment rendu une épidémie dans la LNH! Après Jason Zucker et Patrik Nemeth, c’était au tour de Thomas Hickey d’être frappé par un patin. On souhaite maintenant que sa blessure ne soit pas aussi importante que celle du défenseur des Stars qui manquera le reste de la saison régulière.

L’incident est survenu mardi soir en 3e période du match entre les Maple Leafs de Toronto et les Islanders de New York. Hickey, qui n’avait plus d’hockey, s’est fait déborder par Mike Santorelli, ce qui lui a fait perdre l’équilibre. Alors qu’il se retrouvait sur la glace, le patin de l’attaquant des Leafs l’a touché au visage.

Hickey est immédiatement rentré au banc où il a reçu l’attention des soigneurs. Pendant l’arrêt de jeu qui a suivi, Hickey est rentré au vestiaire. Il n’est pas revenu dans la rencontre par la suite. Tout ce qu’on sait sur son état de santé présentement, c’est qu’il a été coupé sous la bouche et qu’il a eu besoin d’un nombre incroyable de points de suture pour fermer la coupure.

Via SB Nation


Vidéo // Faire du barefoot derrière un hydravion pour apprécier l’automne

Chaque mardi (19h) dans le cadre de l’émission Buzz à Musiqueplus, je m’amuse à faire des stunts sportifs. Mon sport favori est le ski nautique, donc pour ma dernière ride de l’été, j’ai décidé d’y aller en barefoot derrière un hydravion. C’était un matin parfait pour admirer les couleurs de l’automne.

*

Départ en ski banane pour ensuite les lâcher et sauter sur mes pieds

Screen shot 2014-10-21 at 2.27.03 PM

Taylor Hall donne l’avance aux Oilers sur un lancer de punition

Hall

Les fusillades ont fait en sorte que les tirs de punition sont un peu moins spéciaux dans la LNH. Toutefois, c’est quand même intéressant quand on en voit un dans une rencontre, particulièrement lorsque le score est égal. Ça a été le cas lundi soir dans le seul match de la soirée entre les Oilers d’Edmonton et le Lightning de Tampa Bay.

Avec un score de 1-1 en 2e période, Taylor Hall a forcé Matt Carle à l’accrocher alors que l’attaquant était en échappée contre Ben Bishop. Le geste de Carle était tellement évident que l’arbitre a donné un lancer de punition à Hall.

Le joueur des Oilers a réussi à déjouer Bishop sur une opportunité qui était capitale pour Edmonton qui n’avait pas de victoire avant ce match. S’ils veulent redonner espoir à leurs fans, une victoire était presque obligatoire lundi soir et ce lancer leur a permis de gagner 3-2.

Le tir de punition

La punition de Carle

Via Pete Blackburn


GIF // La ligue junior russe nous offre un plaquage brutal

MHL

La MHL est la ligue de hockey junior associée à la KHL. Elle comprend 39 équipes dans 7 pays, mais la majorité des équipes (32) évoluent en Russie. En fin de semaine, une séquence entre deux équipes hors du pays de Poutine a attiré l’attention du web sur la ligue.

La séquence est survenue lorsqu’un défenseur letton de 16 ans, Kristaps Zile, a tenté un hipcheck contre Luka Pozgay, un ancien des Cataractes de Shawinigan et des Tigres de Victoriaville. Zile est tellement descendu bas qu’il a  mis Pozgay sur son dos pendant quelques secondes avant de l’envoyer dans la bande de façon brutal.

Pozgay est resté sur la glace pendant quelques instants avant de retourner au banc. Zile n’a pas reçu de punition sur le jeu, probablement parce que les arbitres n’avaient jamais vu quelque chose du genre et qu’ils ne pouvaient pas trouver une punition appropriée.

Via Deadspin


Jason Zucker a failli se faire couper au cou par le patin de Kyle Clifford

Zucker

On a failli voir une scène épeurante dans le match de dimanche après-midi entre les Kings de Los Angeles et le Wild du Minnesota. En 2e période, l’attaquant Kyle Clifford a perdu pied et un de ses patins a quitté la glace avant de se retrouver près de Jason Zucker du Wild du Minnesota.

Le patin a touché Zucker au visage, mais heureusement, il ne l’a pas coupé. S’il y avait eu une coupure, ça aurait été une situation catastrophe où le meilleur scénario possible aurait été un visage semblable à Martin Havlat. Ce n’est même pas nécessaire de parler du pire scénario.

Zucker est resté sur la glace pendant quelques instants où il avait l’air en état de choc, mais il ne semble pas avoir subi de blessure. C’est le genre de séquence qui nous rappelle qu’on n’est jamais bien loin d’une catastrophe et qu’on est chanceux que les gars soient aussi bons qu’ils le sont.


Les Carabins commencent leur saison avec cet incroyable arrêt de la mitaine

Elo

Après avoir perdu en finale canadienne l’année dernière, les Carabins de l’Université de Montréal commençaient leur saison régulière avec un match contre les Stingers de Concordia vendredi soir. Les joueuses de l’Université de Montréal ont gagné 5-1 et dans la victoire, c’est la gardienne Élodie Rousseau-Sirois qui a attiré l’attention.

Alors que le score était de 1-1 en 2e période et que son équipe était en désavantage numérique, Rousseau-Sirois a volé un but à Cassiel Lalande-Lajeunesse. La joueuse des Stingers avait saisi un retour et avait lancé dans une cage béante, mais la gardienne des Carabins est arrivée à la dernière minute avec la mitaine pour sauver les meubles. 1 minute plus tard, les Carabins ont pris les devants et elles n’ont plus regardé derrière par la suite.

L’arrêt

En Slow-Mo


Pascal Dupuis quitte le match des Penguins sur une civière

Dupuis

Une scène inquiétante s’est déroulée jeudi soir à Pittsburgh. L’attaquant des Penguins, Pascal Dupuis, a quitté la rencontre en civière après avoir reçu un lancer de Kris Letang derrière le cou. L’attaquant s’était fait pousser sur la glace par un défenseur des Stars juste avant le lancer de Letang et c’est pour ça que son cou était à découvert.

Dupuis a tenu à lever son pouce avant de quitter la patinoire pour que les partisans soient moins inquiets, mais c’est tout ce qu’on connait par rapport à son état de santé présentement. Comme c’est dans la région du cou, on imagine que le personnel médical prendra une tonne de précautions, donc ça pourrait être long avant de recevoir un diagnostic.

C’est une autre malchance pour Dupuis qui a manqué la majorité de la saison des Penguins l’an dernier après avoir subi une blessure au genou. Il avait 4 points en 2 matchs avant la rencontre de jeudi soir contre les Stars.

Via Shnarped


Une suspension de 7 matchs semble légère pour ce plaquage de la WHL

Petan

On est un peu en retard sur le plaquage qui suit, mais étant donné sa brutalité, on ne pouvait pas le laisser passer. Il a été commis samedi dernier par Evan Wardley, des Thunderbirds de Seattle dans la WHL, contre Nic Petan, un choix de 2e ronde des Jets de Winnipeg en 2013.

Le plaquage en question comprenait pratiquement tous les aspects illégaux possibles. Wardley a sauté pour frapper Petan à la tête. C’est le genre de geste qu’on ne devrait plus voir dans le hockey d’aujourd’hui, mais Wardley, qui est reconnu pour son jeu robuste, a décidé de changer ça l’instant d’un jeu.

La ligue l’a suspendu pour 7 rencontres et ça semble quasiment léger. Wardley a une historique de suspension et il s’est attaqué à un des joueurs étoiles de la ligue. Au moins, Petan ne semble pas avoir été blessé gravement sur la séquence même s’il n’est pas revenu dans le match.