Suivez 25stanley sur Facebook!

Ce but gagnant en fusillade dans la KHL est incroyable

KHL

Colby Genoway est un attaquant canadien de 31 ans qui en est à sa première saison dans la KHL après des passages dans la NCAA, la AHL, la Suède, la Finlande, la République tchèque et la Suisse. Selon les statistiques officielles, il n’a que 2 passes en 4 matchs pour le Zagreb de Medvescak jusqu’à maintenant, mais il a quand même donné la victoire aux siens mardi soir.

Genoway était le 5e tireur des siens en fusillade et il a utilisé une feinte assez solide pour sortir le gardien tchèque de 24 ans, Filip Novotny, de ses patins. C’est un jeu un peu surprenant de la part d’un joueur qui n’a atteint le plateau des 20 buts qu’à 2 reprises chez les pros (dans la AHL en 2005-06 et dans la 2e division suisse en 2012-13).

Ceci étant dit, la fusillade a maintenant été utilisée autour du globe depuis une décennie, donc les joueurs y sont rendus extrêmement habiles et ils sont capables d’y faire des tours de magie. Si un gars de la ECHL peut créer des feintes sorties de nulle part, un joueur de la KHL peut certainement nous épater avec un but gagnant ridicule.

1er angle

2e angle

Sick game winning goal by Colby Genoway #medvescak #khl #TogetherWeAre #den #warriors #КХЛ #живихоккеем #IceHockey

Une vidéo publiée par KHL Medvescak Zagreb (@khl_medvescak_zg) le


Via Reddit


La NFL va détester le prochain film de Will Smith

Smith

Le prochain film de Will Smith sortira à Noël. Il se nomme « Concussion » (ou commotion cérébrale) et il est basé sur une histoire vraie. Dans ce film, Smith joue le rôle de Docteur Bennet Omalu, qui a découvert les premiers signes de CTE dans le cerveau d’un ancien joueur de la NFL.

La première bande-annonce a été dévoilée lundi matin et on y voit la confrontation entre le personnage de Smith et la NFL, qui a voulu mettre un frein aux recherches d’Omalu parce qu’elles sont nuisibles au futur de la ligue. Bien évidemment, la ligue sportive américaine la plus influente sera l’adversaire principal de Smith dans le film.

Comme c’est basé sur une histoire vraie, cet oeuvre risque de faire très mal à l’image de la ligue auprès du grand public. Ceux qui suivent ça de près savent à quel point les dirigeants de la NFL ont malmené ce dossier, mais la sortie de ce film permettra au grand public de voir à quel point ces dirigeants préfèrent les profits à la sécurité des joueurs.

Comme le scénariste et le réalisateur ont probablement pris certaines libertés artistiques pour bien établir la ligue comme adversaire principal, ça risque d’être particulièrement nocif pour la troupe de Roger Goodell. Ceci étant dit, même si la réputation de la ligue en arrachera à Noël, tout le monde va écouter le Super Bowl en février et c’est probablement ce qui est le plus important pour la NFL.


Vidéo // Ce jeune quart-arrière américain est trop fort pour la ligue

QB

Malgré les recherches récentes sur l’impact du football sur les cerveaux des enfants, le football mineur est encore extrêmement populaire aux États-Unis, particulièrement dans le sud du pays. D’ailleurs, le football universitaire est sur le point de recommencer la semaine prochaine alors que c’est déjà débuté au niveau secondaire.

Un quart-arrière a même déjà épaté la galerie avec un jeu spectaculaire. C’est arrivé au niveau du Middle School où les joueurs sont environ âgés de 13 ans. Dans la séquence d’un match de mardi dernier qui s’est notamment rendue jusqu’à SportsCenter, le #5 de Blountstown a évité un sac du quart de façon spectaculaire.

Par la suite, il a continué à courir avant de rejoindre son receveur avec une passe extrêmement précise. Le quart avait tout simplement l’air trop fort pour l’ailier défensif qui a tenté de le plaquer et il l’a prouvé avec la passe de grande qualité qui a suivi.

Via Barstool Sports


Vidéo // Un ancien de la LHJMQ a marqué un but du centre de la glace dans la KHL

Sersen

La saison régulière de la KHL a commencé plus tôt cette semaine et la seule équipe slovaque de la ligue, le Slovan Bratislava, jouait son premier match de la saison mercredi. Ils ont perdu cette rencontre 3 à 1, mais leur seul but était assez incroyable.

Il a été marqué par Michal Sersen, un défenseur slovaque de 29 ans qui a été un choix de 5e ronde des Penguins de Pittsburgh en 2004. Sersen jouait alors pour l’Océanic de Rimouski et il était également un membre des Remparts de Québec lorsqu’ils ont gagné la Coupe Memorial à Moncton en 2006. Il a aussi été finaliste avec l’Océanic la saison précédente.

Sersen a marqué le premier but de son équipe pour la saison 2015-16 alors qu’ils tiraient de l’arrière 2-0 en 2e période. Après que son centre, Marek Viedensky, ait gagné une mise au jeu en zone centrale avec l’aide de son ailier Andrej Stastny, Sersen s’est retrouvé avec la rondelle sur la palette à la ligne rouge.

Le défenseur a alors voulu faire un dump-in vers le gardien adverse. Ivan Nalimov, qui a fait 30 arrêts dans ce match, a visiblement été surpris par la manœuvre et il a laissé passé la rondelle au lieu de faire un arrêt de routine. Avec ce but, Sersen a rejoint un groupe notamment composé d’Owen Nolan, Derek Morris, Dennis Seidenberg et Mason Raymond.

Via R/Hockey


Vidéo // John Schiavo a des mains magiques en fusillade

Schiavo

Plus tôt cet été, John Schiavo a attiré l’attention des fans d’hockey avec une feinte spectaculaire lors d’un tir de punition pendant le camp de développement des Islanders de New York. L’attaquant de 21 ans était un invité à ce camp parce qu’il est natif de cette région, mais ce jeu incroyable ne lui a pas valu une invitation au vrai camp.

Par contre, il a quand même signé un contrat avec les Mavericks de Missouri dans la ECHL. Cette signature lui permet de devenir un athlète professionnel, ce qui est vraiment cool, mais ça va aussi faire en sorte qu’on risque de l’oublier rapidement.

Pour contrer ce phénomène, Schiavo a publié une vidéo de ses feintes les plus créatives en fusillade lundi soir. On ne verra pas la grande majorité de ces jeux pendant un vrai lancer de punition dans la LNH, mais on n’a pas le choix de dire qu’elles sont impressionnantes. Avant que tu écoutes la vidéo, je dois aussi te suggérer d’enlever le son de ton appareil…

Via DLC


Vidéo // Le quart substitut des Bucs a attrapé sa propre passe

Lundi soir, les Buccaneers de Tampa Bay accueillaient les Bengals pour le dernier match de la 2e semaine d’activités de la pré-saison dans la NFL. Les Bucs ont gagné, mais comme la saison n’est pas commencée, ça ne veut pas dire grand chose.

Les fans de Tampa Bay ont toutefois eu un rappel d’une des raisons pour lesquelles ils ont choisi le quart Jameis Winston avec le premier choix du dernier repêchage. Winston a terminé le match avec un touché au sol en plus de 90 verges de gain par la passe sur 8 passes complétées. Son substitut, Mike Glennon, a obtenu plus de verges, mais il a aussi créé un blooper assez unique.

Au 3e quart, Glennon a tenté une passe, mais il a échappé le ballon alors qu’il était en train de s’élancer. Au moins, il n’a jamais abandonné et il a récupéré le ballon avant que celui-ci puisse toucher le sol. Par la suite, il a tenté de sauver le jeu, mais il ne s’est pas rendu à la ligne de mêlée et son équipe a dû se contenter d’une perte d’une verge.

C’est pas mal moins pire qu’une échappée qui aurait peut-être redonné le ballon aux Bengals, mais ce n’est quand même pas idéal de la part d’un gars qui a obtenu 18 départs pour Tampa Bay au cours des 2 dernières saisons.


Une coureuse américaine a perdu une médaille de bronze parce qu’elle a célébré trop vite

Les championnats mondiaux d’athlétisme se déroulent présentement à Pékin. Lundi, un athlète canadien (Shawnacy Barber) s’est illustré en gagnant la médaille d’or dans l’épreuve du saut à la perche, mais c’est le 10 000 mètres féminin qui a captivé le web. Vivian Cheruiyot, du Kenya, a gagné cette compétition alors que la coureuse américaine Molly Huddle a attiré l’attention de la planète pour les mauvaises raisons.

À quelques mètres de l’arrivée, Huddle croyait avoir gagné la médaille de bronze et elle a célébré cet accomplissement en levant les bras, ce qui l’a fait ralentir. Cette célébration a permis à sa compatriote, Emily Infeld, de la dépasser à la dernière seconde et de lui voler la dernière médaille disponible.

Les deux athlètes ne se sont pas rendues compte de ce qui c’était passé immédiatement. Tout de suite après la fin, elles se sont félicitées pour leurs efforts, mais elles ne savaient pas qui avait gagné la médaille de bronze. Quelques secondes plus tard, elles ont pris connaissance des résultats et Huddle a fondu en larmes.

C’est une scène assez triste puisqu’une erreur mentale à la toute fin d’une course a gâché plus de 30 minutes d’effort incroyable en plus des années de préparation. Au moins, elle a démontré son esprit sportif exemplaire en félicitant Infeld avant de quitter en larmes.


Via Mashable


Maxime Talbot a interviewé des fans de Montréal à propos des Bruins

Talbot

Avec le nombre important de mouvements de personnel que l’on a vu pendant la date limite des échanges, le repêchage et l’ouverture du marché des joueurs autonomes, c’est parfois difficile de se rappeler exactement où certains joueurs évoluent dorénavant. Par exemple, même s’il a été échangé de l’Avalanche aux Bruins lors de la date limite, plusieurs fans oublient que Max Talbot joue maintenant pour l’ennemi.

Dans une vidéo filmée pour le site web des Bruins, Talbot est allé voir ces partisans (qui ne l’ont pas reconnu) pour leur parler de leur relation avec le rival principal du Canadien de Montréal.

Bien évidemment, comme c’est souvent le cas dans ce genre de vidéo, les partisans questionnés ont planté les Bruins et Talbot avant de se rendre compte à qui ils parlaient. Un partisan lui a même demandé de prendre une photo avec lui quelques minutes après avoir dit qu’il était une honte pour sa province. C’est une bonne petite vidéo et ça nous rappelle que même si on déteste les Bruins, c’est difficile de ressentir la même chose envers Bergeron et Talbot.


Vidéo // Un des gros noms du Tour d’Espagne s’est fait expulser parce qu’il s’est servi d’une voiture

Le Tour d’Espagne est le 3e et dernier Grand Tour de la saison de cyclisme après ceux d’Italie et de France. Ce tour débutait samedi et on a déjà perdu un des plus gros noms de la compétition à cause d’une chute. Par contre, contrairement à ce que l’on voit habituellement dans ces situations, le cycliste en question n’a pas dû abandonner à cause d’une blessure. Vincenzo Nibali a plutôt été expulsé par la direction du Tour.

Nibali a déjà gagné les 3 Grands Tours (Espagne en 2010, Italie en 2013 et France en 2014). Il était donc un des gars à surveiller, particulièrement après sa 4e place dans le Tour de France plus tôt cette saison.

Ces aspirations ont été mises en doutes après une chute qui l’a retardée à 30 kilomètres de la ligne d’arrivée lors de la 2e étape dimanche. Après 14 kilomètres de route à la suite de cet incident, Nibali avait encore plus de 30 secondes de retard sur le peloton.

C’est à ce moment-là que son directeur sportif (son coach qui le suit en voiture) a décidé de l’aider. Il a laissé Nibali s’accrocher à la porte de la voiture comme on le voit de temps en temps lorsque les cyclistes veulent consulter le médecin.

Par contre, Nibali ne semblait pas avoir besoin d’attention médicale immédiate et l’accélération subite de la voiture après l’arrivée de Nibali était plus que douteuse. Grâce à cette aide, il a pu rejoindre le peloton avant la dernière ascension de la journée.

Ceci étant dit, c’était tellement peu subtil que la direction du Tour n’a pas eu le choix d’expulser Nibali et son directeur sportif. Son équipe a tenté d’argumenter pour obtenir une punition en temps au classement à la place, mais c’était trop ridicule au goût des dirigeants.

Heureusement pour les téléspectateurs, les caméras ont capté les images de cette tactique et ça donne une séquence tellement ridicule que ça en est drôle. C’est toutefois un peu moins comique pour un sport qui aligne les controverses et c’est pour ça que Nibali est parti.


Via Deadspin


Un match de la ligue des champions s’est soldé avec une belle feinte en fusillade

Même si ça ne parait pas lorsqu’on regarde la température, la saison d’hockey a recommencé tranquillement un peu partout autour du globe. Une des compétitions déjà amorcées est la ligue des champions en Europe. On est présentement dans la phase des groupes où il y a 16 groupes de 3 équipes. Ces 3 formations s’affrontent dans un tournoi à la ronde et les 2 meilleures passent au prochain tour.

Un des matchs du tournoi à la ronde était entre Lulea (Suède) et Lukko Rauma (Finlande). Cette rencontre a été disputée samedi après-midi et elle s’est terminée en fusillade où un ancien des organisations des Blackhawks, des Maple Leafs et des Canucks, Bill Sweatt, s’est illustré.

L’attaquant américain de 26 ans a donné la victoire aux siens avec une feinte semblable à celle de Crosby contre Théodore lors de son année recrue. Rasmus Rinne n’avait aucune chance sur la séquence et ça a permis à Sweatt de se démarquer sur la planète hockey pendant quelques heures alors que c’était plutôt tranquille partout ailleurs.