Suivez 25stanley sur Facebook!

Kris Versteeg se moque d’Erik Karlsson et de la défense des Sens

Versteeg

Kris Versteeg est une déception depuis la signature de son gros contrat d’une valeur de 17,6 millions et d’une durée de 4 ans. C’est pour ça qu’il a été échangé aux Blackhawks et qu’il est encore dans toutes les rumeurs impliquant Chicago. Malgré cette déception, Versteeg a encore un énorme talent offensif qui ressort de temps en temps.

Ce fût le cas jeudi soir alors qu’il a marqué son 2e but de la saison et le 2e but des Hawks dans leur match contre les Sens. Sur la séquence, Versteeg s’est moqué d’Erik Karlsson avant de déjouer Craig Anderson pendant que 4 joueurs d’Ottawa le regardaient aller.

C’est un jeu qui nous rappelle le talent de Versteeg, mais qui nous montre aussi que les Sénateurs ont beaucoup de travail à faire dans leur zone et qu’ils ont tendance à commettre des erreurs qui ne devraient tout simplement pas survenir dans la LNH.


Jason Garrison essaie de faire peur à ses coéquipiers

Garrison

À l’approche de l’Halloween, le défenseur du Lightning de Tampa Bay, Jason Garrison a décidé qu’il allait effrayer ses coéquipiers. Garrison s’est donc acheté un masque de clown terrifiant et il a tenté de leur faire faire un saut lors de leur départ de l’aréna. Ça rappelle un peu le prank des Rockets de Houston l’an passé, mais Garrison a eu un peu moins de succès.

En effet, Garrison a réussi à faire peur à quelques gars, mais personne n’a paniqué à cause de son effet surprise ou de son clown machiavélique. Au moins, Radko Gudas n’y a pas cru comme ce fût le cas lors du dernier tour du Lightning.

Personne n’a autant aimé le coup que Garrison lui-même qui rit pendant la totalité de son coup, mais les gars semblent quand même l’avoir trouvé bon.

Via Eye on Hockey


Voici la pire punition de l’année

Holtby

Depuis le début de l’année, quelques fans du Canadien chialent à propos d’appels qu’ils jugent douteux des arbitres. Toutefois, ces partisans n’ont aucune raison de se plaindre par rapport à ceux des Red Wings de Detroit qui ont été victimes de la pire punition de l’année mercredi soir contre les Capitals.

En 1ère période, Braden Holtby est tombé sur la glace en tentant de se replacer devant son filet. Personne ne l’a touché, il est simplement tombé tout seul. En voyant ça, les Wings ont dirigé la rondelle au filet et ont marqué. Toutefois, le but a été annulé immédiatement parce qu’on a jugé que Luke Glendening a causé de l’obstruction sur Holtby.

Glendening était le joueur le plus près d’Holtby lors de sa chute, mais il n’est même pas passé près de toucher le gardien. On peut imaginer que comme l’incident s’est déroulé entre le filet et l’arbitre, il a simplement vu Holtby tomber et a sifflé immédiatement, assumant que Glendening lui avait touché. Après tout, c’est rare que l’on voit un gardien qui tombe tout seul… Est-ce qu’il y avait une pelure de banane sur la glace?

La chute

Babcock l’a appris en parlant à Pierre McGuire

Vidéo


Un joueur suédois imite Patrik Stefan et ne marque pas en échappée contre un filet désert

SHL

Johan Ryno a failli rejoindre Patrik Stefan dans l’histoire du hockey. Alors que son équipe, Leksand, évoluait à 4 contre 6 dans la dernière minute d’un match qu’ils menaient 3-2, Ryno, qui est le capitaine de la formation, a obtenu un échappée contre le filet désert. Ryno avait même un coéquipier avec lui.

Toutefois, le capitaine est tombé, puis s’est relevé, avant de perdre le contrôle de la rondelle. C’est un joueur de Brynas, l’équipe adverse dans ce match de la SHL, qui a pris cette rondelle égarée avant de la ramener en zone offensive. Heureusement pour Ryno, son gardien l’a sauvé et Brynas n’a pas été en mesure d’égaler la marque.

Ryno n’aura donc pas à vivre avec cette séquence pour le reste de sa vie comme Stefan, mais la seule différence est venue grâce à un gardien qui a très bien suivi la rondelle sur l’attaque qui a suivi l’erreur. Le fait que l’équipe n’a pas eu besoin de la prolongation pour gagner va sûrement aider aussi.


Un combat se termine avec un K.O. sur le 1er coup de poing dans la LNAH

Coudé

La LNAH fonctionne toujours au Québec et comme à chaque année, la ligue trouve le moyen de faire parler d’elle à cause de ses combats. Cette fois-ci, c’est un affrontement entre Guillaume Coudé, des Éperviers de Sorel-Tracy, et Dylan Garrioch, des Rivers Kings de Cornwall, qui a attiré l’attention.

Coudé, qui a une fiche de 3-0-1 comme boxeur amateur, passé le K.O. à son adversaire avec son premier coup de poing. Il faut dire qu’il a surpris Garrioch en agissant comme s’il était un droitier avant de le frapper violemment avec sa gauche. Garrioch n’a pas eu le temps de se protéger et il s’est retrouvé sur la glace.

C’est bizarre que Garrioch, dont c’était le 43e combat en carrière, se soit si mal défendu, mais j’imagine qu’il a été surpris par la gauche de son adversaire. Il faut aussi mentionner que c’est sa première année dans la LNAH et que la dernière fois qu’il a joué un rôle de goon, c’était en 2007 dans la LHJMQ. Il en a donc peut-être pris un peu trop gros en venant jouer dans la LNAH.

Via Puck Daddy


Zdeno Chara fait pleurer une petite fille de 5 ans

Chara

Une des tendances web les plus bizarres des dernières années est celle où l’on voit des parents filmer leurs enfants en train de pleurer. Les parents veulent avoir le prochain vidéo viral et c’est plus important que de consoler leur enfant. C’est douteux du côté moral, mais de temps en temps, ça nous donne du contenu savoureux.

C’est le cas avec un vidéo qui a été publié vendredi dernier. On y voit une petite fille de 5 ans pleurer parce qu’elle vient d’apprendre que Zdeno Chara allait manquer 6 semaines d’activités à cause de sa blessure au genou. Elle représente très bien la base de partisans de Boston après cette nouvelle.

Toutefois, comme les fans des Bruins après la victoire contre les Leafs, la petite fille s’est réconfortée à la fin du vidéo lorsque sa mère lui suggère de faire une carte pour Chara pour lui souhaiter un prompt rétablissement.

Via Barstool


La NCAA nous offre un arrêt du bâton spectaculaire

Wilcox

C’est rare que l’on parle de hockey de la NCAA sur le blogue, mais c’est du bon hockey et quand ils nous offrent de gros highlights, on n’a pas le choix de les partager. Ce fût le cas vendredi soir alors qu’Adam Wilcox, de l’Université du Minnesota, a réussi un arrêt du bâton incroyable contre Bemidji State.

Avec son équipe en avance 4 à 1 en 2e période, Wilcox a fait le premier arrêt contre un joueur dans l’enclave, mais il n’a pas contrôlé le retour qui a été cueilli par un attaquant adverse qui avait le filet ouvert. Toutefois, Wilcox est arrivé à la dernière seconde pour sauver le but.

Ce n’est pas l’arrêt idéal pour un gardien qui espère toujours contrôler ses retours, mais ça donne une séquence incroyable. La rondelle n’était qu’à quelques pouces de la ligne et une fraction de seconde plus tard, il aurait été trop tard. L’attaquant de Bemidji State va certainement s’en rappeler.


Jonathan Drouin marque son premier but dans la LNH

Drouin

À son 3e match en carrière dans la LNH, Jonathan Drouin a inscrit son premier but en carrière dans le circuit Bettman. Drouin a marqué le 2e but des Bolts dans une victoire de 4-2. Il a également amassé une passe sur le premier but du match marqué par Stamkos.

Drouin a profité d’une belle passe de Nikita Kucherov et du mauvais positionnement d’Ondrej Pavelec, qui a connu une autre soirée horrible en accordant 4 buts sur 18 lancers, pour faire bouger les cordages. C’était son premier, mais c’est loin d’être son dernier, particulièrement si le Lightning le fait jouer avec Stamkos comme ce fût le cas de temps en temps vendredi soir.

Le but de Drouin est important pour sa carrière, mais ce n’était même pas son plus beau jeu de la rencontre. Sa passe à Stamkos était plus spectaculaire alors que le jeune joueur québécois a attendu à la dernière seconde pour servir une passe parfaite à son capitaine.

GIF

Vidéo

Sa passe à Stamkos


Érik Lamela marque un but incroyable dans la Europa League

Tottenham

On avait droit à des matchs de la Europa League, la 2e plus grosse compétition de clubs européens, jeudi après-midi. Dans le groupe, c’est l’attaquant argentin, Érik Lamela qui s’est démarqué avec un superbe but pour Tottenham qui jouait contre Asteras Tripoli.

Lamela a marqué avec ce qui est communément appelé une rabona. Il a placé son pied gauche derrière sa jambe droite et il a botté le ballon de façon superbe. Le ballon a terminé son chemin derrière le gardien adverse qui est resté surpris et qui n’a pas vraiment bougé sur la séquence. C’était le 2e but de Tottenham qui était nettement supérieur dans ce match.

Ce n’est pas la première fois que l’on voit une rabona, mais c’est peu fréquent et c’est toujours spectaculaire, particulièrement dans un aussi gros match. Lamela était un des joueurs les plus critiqués à Tottenham, mais j’imagine que cette séquence va lui permettre de se faire quelques fans qui se porteront à sa défense.


GIF // Connor McDavid est encore une machine à highlights

McDavid

Mercredi soir, les Otters d’Erie jouaient un match à l’aréna des Sabres de Buffalo. Ça donnait donc une occasion aux fans de Buffalo de voir celui que leur direction vise pour le prochain repêchage, Connor « McJesus » McDavid. Le jeune joueur a répondu à l’appel avec 1 but et 3 passes dans une victoire de 8-4 d’Erie.

En plus, McDavid a trouvé le moyen d’impressionner la foule alors que son équipe évoluait en désavantage numérique. Sur la séquence, McDavid a transporté la rondelle en zone neutre avant de se moquer d’un défenseur. Il n’a toutefois pas réussi à déjouer le gardien qui a sorti la jambière à la dernière seconde. Tout de même, ce fût suffisant pour impressionner les fans des Sabres qui ont vu leur équipe perdre une autre rencontre plus tard dans la soirée.

McDavid est dominant depuis le début de la saison. Il a 9 buts et 20 passes pour 29 points en 10 rencontres. C’est mieux que Crosby qui en avait 27 après ses 10 premiers matchs dans la LHJMQ la saison avant son repêchage. Il n’y a pas de doute que l’équipe qui va le repêcher va pouvoir compter sur un joueur spécial.

Via Craig Kanalley