Suivez 25stanley sur Facebook!

Max Domi a marqué le but de la soirée en désavantage numérique

Domi

Pendant que les vedettes de la LNH s’amusaient au repêchage du match des étoiles, il y avait de l’action dans les circuits juniors. Dans la LHJMQ, c’est le match extérieur entre les Tigres et les Cataractes à St-Tite qui a attiré l’attention, mais dans la OHL, c’est Max Domi qui a fait parler de lui grâce à un jeu spectaculaire.

Alors que son équipe évoluait en désavantage numérique, l’espoir des Coyotes a réussi à s’échapper. Le gardien adverse a tenté de le déranger en sortant de son filet, mais Domi a simplement envoyé la rondelle par-dessus l’adversaire et il a réussi à la frapper au vol par la suite.

Ce n’est pas le genre de jeu que l’on va voir lorsqu’il sera dans la LNH, mais c’est un autre rappel que le jeune a un talent incroyable et que les Coyotes peuvent se compter chanceux qu’il n’ait pas hérité des mains de son père.


Vidéo // Des vedettes de la LNH s’amusent avec des GoPro

Subban

Avant le début de la saison, la LNH a réservé une heure de glace au New Jersey. Ils ont ensuite amené quelques vedettes de la ligue (Toews, Kane, Crosby, Subban, Oshie, Parise, Lundqvist, Rask et Bergeron) qu’ils ont équipés de GoPro et ils les ont fait jouer contre d’autres joueurs portant également des GoPro.

Ça donne un vidéo 3 minutes et 30 secondes où l’on voit ce que ça fait de se faire déjouer par Crosby et Kane ou ce que c’est que de se faire plaquer par Subban. On voit également la vitesse incroyable des mains des gars lorsqu’ils font des feintes ridicules.

Ce sont angles de vue que l’on avait pratiquement jamais vu auparavant et ça donne quelque chose de vraiment cool. On appréciait déjà le talent fou des joueurs, mais après un vidéo du genre, c’est pratiquement impossible de ne pas être émerveillé devant les capacités de ces gars-là.


Will Ferrell a envoyé un ballon dans la face d’une cheerleader pendant un match de la NBA

Ferrell

Mercredi soir, Will Ferrell était au match entre les Pélicans de la Nouvelle-Orléans et les Lakers de Los Angeles. Pendant la mi-temps, l’acteur a filmé une scène pour un film intitulé Daddy’s Home. Il partagera notamment l’écran avec Mark Wahlberg et Hannibal Buress dans ce film.

Dans la scène qu’il a filmé pendant ce match, Ferrell envoie un ballon de basket à pleine vitesse sur le visage d’une cheerleader. Comme ils avaient besoin d’un public pour le film, les spectateurs qui étaient présents en Nouvelle-Orléans ont eu droit à un avant-goût. Ils ont même vu l’acteur se faire « expulser » de la rencontre.

Heureusement pour nous, un journaliste sur place a filmé au moment parfait et ça nous donne un solide Vine.

Via Bleacher Report


Les anges de Victoria’s Secret vous montrent comment jouer au football

La ligne de mêlée n’aura jamais été aussi belle qu’avec les Anges de Victoria’s Secret. Ce vidéo est une forme de preview de la vrai «publicité» de Victoria’s Secrect qui sera diffusé, sans surprise, au Super Bowl. Juste avant la St-Valentin. Gageons que les joueurs de la NFL qui sont au Pro Bowl aimeraient beaucoup mieux se trouver sur ce terrain de foot que celui de l’Arizona.


Un père cinglé pète une baie vitrée en chialant après l’arbitre

Paul

On a eu un autre exemple d’un parent qui perd les pédales pendant un match d’hockey mineur qui s’est joué à York, en Pennsylvanie, récemment. Ça s’est passé en 3e période d’une rencontre de hockey féminin après que l’arbitre ait dû arrêter le jeu à cause d’une mêlée sur la glace.

Bien évidemment, comme il commençait à y avoir de la violence sur la patinoire, les parents étaient agités et criaient après les officiels. Un père nommé Paul a décidé de pousser ça un peu plus loin en se levant pour aller frapper dans la baie vitrée. Il l’a fracassé avec un coup de poing et il a continué à crier comme un malade.

Ça a calmé les parents autour de lui. Une dame s’est levée et a amené son enfant loin du père en furie. Une autre dit clairement « Way to go Paul! », ce qui nous laisse croire que ce n’était pas la première fois qu’il pétait sa coche. J’espère sincèrement qu’il n’aura plus le droit de remettre les pieds dans un aréna.

Via Deadspin


Vidéo // Peter Laviolette n’a pas apprécié le clin d’œil d’un officiel vers le banc des Blackhawks

Laviolette

Peter Laviolette a le don de se démarquer avec ses commentaires envers les officiels lorsqu’il porte un micro. Il y a quelques années, alors qu’il coachait les Flyers pendant 24/7, il avait fait jaser en accusant Frédérick L’Écuyer de favoriser Montréal dans un échange classique.

Laviolette n’a pas changé ses habitudes maintenant qu’il est à Nashville et même si les Preds ne passent pas à une émission nationale de télé-réalité, l’équipe produit sa version de 24CH. C’est cette émission qui nous a offert un moment classique qui s’est déroulé le 29 décembre dernier alors que les Preds visitaient les Blackhawks à Chicago.

Pendant ce match, le coach de Nashville a accusé Kevin Pollock d’avoir fait un clin d’oeil au banc des Blackhawks et il n’a évidemment pas apprécié le geste. Ça a mené à une confrontation au banc où Pollock a menacé Laviolette d’expulsion et où il a nié les accusations malgré l’insistance du banc des Preds. C’est une confrontation unique, mais au hockey, les gars n’ont généralement pas besoin de beaucoup pour croire que les arbitres sont contre eux et Laviolette ne fait pas exception.

Via CBS Sports


Candide Thovex nous fait vivre une intense descente de ski

Comme on dit en bon français, le pro-skieur Candide Thovex s’en cal*sse comme l’an quarante des règlements sur la montagne. Toute une descente. La fin dans le chalet est parfaite.


Les Ducks ont marqué 2 fois en 6 secondes sur la même séquence

Lindholm

Mercredi soir, les Ducks ont obtenu une victoire convaincante de 4-0 contre les Maple Leafs de Toronto. Le plus impressionnant, c’est qu’un de leur but n’a même pas compté. À la fin d’un 5 contre 3, Kyle Palmieri a déjoué Jonathan Bernier avec un lancer puissant dans le haut du filet qui est ressorti immédiatement.

Ça s’est passé tellement vite que l’arbitre n’a pas vu le jeu et qu’il n’a pas mis fin à la séquence. Pendant ce temps, la rondelle s’est retrouvée sur le bâton du défenseur Hampus Lindholm. Avec tout le temps du monde pour lancer, Lindholm a déjoué Bernier à nouveau.

Malheureusement pour le défenseur, son but n’a pas compté puisqu’on a accordé le but de Palmieri grâce à la reprise vidéo. Si la séquence s’était poursuivie, la LNH aurait sonné la sirène pour arrêter le jeu et accorder le but de Palmieri, mais comme ça s’est passé très rapidement, on a eu la chance de voir la rare séquence de 2 buts.

1er angle

2e angle


Les Rangers frappent 3 poteaux en quelques secondes

Halak

Un des beaux aspects de la renaissance des Islanders est le retour de la rivalité entre les deux équipes représentant la ville de New York. Mardi soir, cette rivalité était de retour à l’avant-plan lorsque les Rangers tentaient d’obtenir leur 14e victoire en 15 matchs en accueillant les Islanders, qui sont toujours au sommet de la division.

Les Rangers ont passé bien près de s’inscrire au pointage en premier, mais Halak a profité de l’aide de ses meilleurs amis, les poteaux. Ça a commencé grâce à Rick Nash qui s’est faufilé entre Boychuk et Leddy pour diriger un lancer au but qui a frappé le poteau.

Ça a permis à Derick Brassard de s’emparer du retour dans l’enclave avec un filet ouvert devant lui. Toutefois, la pression d’Anders Lee l’a forcé à lancer rapidement et il a manqué son coup en frappant les deux poteaux. Ce n’était pas aussi pire que Vincent Lecavalier, mais ce n’était pas loin.


Ce n’est pas toujours une bonne idée de frapper la vitre avec ton bâton

Junior

La Midwest Junior Hockey League est une ligue junior de 7 équipes principalement située au Michigan qui nous a offert une séquence aussi drôle que bizarre récemment. C’est survenu dans un match entre les Flyers d’Alpena et les MC Monarchs.

Après que le défenseur des Flyers, Mitchell Skiba, ait été expulsé du match pour avoir dardé un adversaire, il a eu de la difficulté à quitter la glace. Avant de partir, il a voulu donner un coup d’hockey sur la vitre, mais son bâton s’est immobilisé à la hauteur de son cou, ce qui l’a fait virevolter. Heureusement, il ne semble pas s’être fait trop mal.

Il a été en mesure de se relever immédiatement pour se rendre au vestiaire et comme son hockey l’avait déjà assez mis dans le trouble, il a décidé de le laisser sur la glace. Skiba n’a pas fini d’en entendre parler et on risque de revoir cette séquence pendant plusieurs années.

GIF

Vidéo


Via R/Hockey et Next Impulse Sports