Les Red Wings ont dévoilé leur chandail pour le match extérieur

570e98f0-9233-11e5-ac33-cdd3137bd5be_CUh4g79WcAAsAbe-jpg-large

Lundi soir, les Red Wings ont dévoilé l'uniforme qu'ils porteront pour leur match extérieur contre l'Avalanche du Colorado en février prochain. Au lieu d'y aller avec un un look vintage, les Wings ont plutôt opté pour un mixte actualisé de plusieurs designs. Comme les goûts sont dans la nature, c'est difficile de dire si c'est un succès ou non, mais personnellement, je les aime bien.

Le seul problème de ce chandail est le même que ceux de la majorité des matchs extérieurs. Comme les partisans sont plus nombreux, et donc plus loin de l'action, plusieurs équipes de la LNH grossissent leurs numéros et les noms en arrière des chandails afin d'aider les partisans sur place à identifier les joueurs. C'est peut-être pratique, mais ça ne semble jamais correct lorsque les chandails sont dévoilés.

Les Wings compléteront cet uniforme avec des gants blancs, donc ça devrait assez bien sortir lorsqu'ils seront au Coors Field pour faire face à l'Avalanche. La rivalité n'est plus la même que celle dans les années 90, mais les Wings risquent quand même d'être dans une lutte pour une place en séries, donc il devrait s'agir d'un match intéressant.

Via Puck Daddy


Antti Niemi avait un petit problème avec son chandail pendant l’échauffement

wWgSjH7

Antti Niemi obtenait son premier départ depuis le 10 novembre à Buffalo mardi soir et si l'on se fie à son chandail, le préposé à l'équipement des Stars a eu le temps d'oublier son nom pendant cette pause d'une semaine.

Le gardien de Dallas a passé l'échauffement au complet avec une faute dans le nom qui apparaissait dans le haut du dos de son chandail. C'était écrit Nieme au lieu de Niemi. Ce n'était pas la fin du monde puisque ça a été modifié à temps pour le début de la rencontre, mais c'était assez cocasse pour attirer l'attention des fans sur place, puis du web. Niemi n'est pas le premier à avoir porté un nom erroné pendant l'échauffement et il ne sera sûrement pas le dernier. Bien évidemment, ça n'a pas affecté le gardien, qui a arrêté les 6 lancers des Sabres auxquels il a fait face pendant la première période.


Gagnez un voyage au Super Bowl ce soir grâce à Bruce Smith

Buffalo Bills defensive end Bruce Smith reacts after a tackle against the Miami Dolphins Sunday, Nov. 2, 1997, at Rich Stadium in Orchard Park, N.Y. Eleven of Smith's 153 career sacks have come against the Oilers. The BIlls meet the Oilers on Sunday, Nov. 23, 1997 in Memphis, Tenn. (AP Photo/Bill Sikes)Hall of Famer Bruce Smith during the NFL football game between the Tennessee Titans and Buffalo Bills, Sunday Aug. 9 2009 in Canton, Ohio. The Titans defeated the Bills 21-18. (AP Photo/Ben Liebenberg)

Fou événement ce jeudi 12 novembre dans le cadre de la tournée #NFLCanada pour leur Thursday Night Football. L'ancien des Bills et des Redskins Bruce Smith sera à la Station des Sports de la rue Ste-Catherine Ouest (celle entre Atwater et Guy) pour écouter avec vous le match Bills vs Jets.

Bruce Smith détient toujours le record pour le plus grand nombre de sacs du quart en carrière. Il a fait partie du « Dream Team » des Bills qui sont allés à quatre Super Bowl consécutifs. Le « sack man » sera disponible pour prendre des selfies et jaser avec ses fans tout au long de la soirée.

Encore plus fou, le soir de cet événement, il va avoir un tirage d'un voyage pour deux au Super Bowl 50 à San Francisco. Pour être plus clair, tu viens à la Station des Sports jeudi écouter le match Bills vs Jets avec Bruce Smith, et tu as 21 ans, tu as la chance d'aller au Super Bowl. Disons que les probabilités sont assez bonnes merci.

Vidéo // Succès souvenir de Bruce Smith

Si vous ne connaissez pas Bruce Smith, je vous invite à écouter ce reportage.

Je répète les infos pour assister à cet événement gratuit.

Date : Jeudi 12 novembre 2015

Heure : Les portes ouvrent à 19 h; le match commence à 20 h 30

Lieu : La Station des Sports – 2051, rue Ste-Catherine Ouest

Qui : Bruce Smith

Quoi : Gagner un voyage au Super Bowl (si tu as 21 ans et plus)


Les vedettes de la LNH ne connaissent pas le nom des arbitres de la ligue

[oboxads]

Les officiels de la LNH jouent un rôle crucial dans les matchs de la ligue. Pourtant, à moins d'une controverse, les partisans ont souvent de la misère à nommer 4 ou 5 arbitres. Ce n'est pas la faute des fans puisque la ligue veut éviter que ses arbitres soient sous les projecteurs. Leur but est que personne ne connaisse leurs officiels et dans la majorité des cas, ça fonctionne.

En fait, ça marche tellement bien que les joueurs, qui côtoient ces officiels sur la glace, ne connaissent même pas leurs noms. Dans un sondage anonyme auprès des vedettes de la ligue, Puck Daddy leur a demandé quel était le meilleur arbitre de la ligue selon eux.

11 des 26 répondants ont dit qu'ils ne connaissaient pas leurs noms et 4 autres ont seulement dit qu'ils étaient tous bons. C'est donc dire que seulement 11 des 26 gars ont nommé un arbitre et 4 de ces réponses étaient des gars retraités (Paul Devorski et Don Van Massenhoven). Les officiels actifs avec des votes sont Kelly Sutherland, Wes McCauley, Dan O'Halloran et Steve Kozari.

Le capitaine des Leafs, Dion Phaneuf, n'a pas été impressionné par les réponses de ses pairs, disant seulement que les gars devraient vraiment connaître les noms des arbitres. C'est particulièrement vrai pour un capitaine qui doit interagir avec eux soir après soir.

Même si la majorité ne connait pas leurs noms, les joueurs qui ont commenté cette question ont à peu près tous dit la même chose. Pour eux, ce qui est important, c'est qu'un officiel soit capable de leur parler pendant le match et qu'il soit en mesure de rester calme. Bref, ils ne les connaissent pas, mais ils veulent pouvoir leur parler sur la glace...


La LNH vend maintenant un produit inspiré d’une idée de Jimmy Fallon

thumb

thumb (1)

[oboxads]

Après le selfie stick, aucun produit vendu par la LNH ne me surprend vraiment. Ceci étant dit, leur dernière innovation est passée vraiment proche. Pour 74,95$, tu peux maintenant t'acheter un hoodie du Canadien (ou d'une des 29 autres équipes de la ligue) avec le logo de l'organisation en-dessous de tes bras pour qu'il puisse être en vedette quand tu célèbres.

C'est une idée tellement bizarre que tu te demandes où ils ont trouvé ça. Dans ce cas-ci, la réponse est encore plus curieuse que le produit puisque pendant son show diffusé en fin de soirée à NBC mercredi soir, Jimmy Fallon a annoncé l'arrivée de ces produits en disant que c'était son idée.

C'est un produit tellement étrange que l'humoriste a reconnu le ridicule de la chose pendant ce dévoilement. Je ne pense pas vraiment qu'ils vont devenir des best-seller pour la ligue, mais s'ils font un peu d'argent, ça vaut la peine pour eux et ils vont sûrement trouver le moyen de rendre l'expérience rentable.

Via Puck Daddy


L’arrivée de Connor McDavid aide déjà la vente des billets des Oilers… sur la route

[oboxads]

Le hype entourant Connor McDavid est incroyable. Plusieurs aiment les chances des Oilers pour la Coupe Stanley et croient que la recrue pourrait être l'un des meilleurs joueurs de la LNH à sa première saison chez les pros. Bien évidemment, ces attentes font en sorte que les fans veulent le voir jouer live et l'impact sur la vente des billets des matchs des Oilers est évident selon un représentant de StubHub qui a parlé à la Presse Canadienne.

Le site de revente a remarqué une hausse de 131% dans la vente des billets des matchs locaux des Oilers par rapport à l'an passé sur le marché de la revente.

Ils sont maintenant au 6e rang de la LNH en ce qui concerne la revente de leurs billets locaux. C'est une bonne augmentation par rapport au 16e rang que l'organisation d'Edmonton occupait l'an passé.

L'impact est aussi évident lorsque les Oilers sont sur la route. Toujours selon StubHub, leurs matchs à l'extérieur sont maintenant les 7es plus populaires, ce qui les place dans le coin des Penguins de Pittsburgh et des équipes de gros marché qui ont des fans qui voyagent bien (comme Montréal et Toronto par exemple).

C'est une bonne augmentation pour les Oilers qui étaient 27es au niveau de leurs foules moyennes sur la route l'an passé avec 17 102 spectateurs. Columbus, Ottawa et Nashville étaient les seules équipes qui jouaient devant moins de monde lors de leurs voyages la saison dernière.

C'est un peu surprenant considérant le fait que l'équipe comptait déjà sur plusieurs bons joueurs offensifs (Hall, RNH, Yakupov et Eberle), mais l'arrivée de McDavid va rectifier cette situation et ça risque de rester comme ça pour un bon moment.

Via Today's Slapshot


On devrait voir des foules moins déprimantes en Floride cette saison

Panthers

[oboxads]

L'an passé, la direction des Panthers a décidé de couper dans ses billets gratuits pour redonner un peu de valeur à leur produit. Cette décision a fait en sorte que leur moyenne de fans par match a baissé de près de 3000 (de 14 177 à 11 265). Ça nous a également donné des photos gênantes comme celle que l'on voit ci-dessus prise pendant un échauffement d'avant-match alors que les Sénateurs d'Ottawa étaient en ville le 13 octobre dernier.

Ce n'était pas une surprise pour les propriétaires, qui savaient que cette stratégie allait littéralement leur coûter cher, mais on dirait bien que ça commence à rapporter.

Dans une entrevue avec le Sun-Sentinel, le co-propriétaire des Panthers a dit que plus de 90% des détenteurs de billets de saison ont renouvelé leur abonnement pour la prochaine saison. En plus, l'organisation comptera sur près de 2000 nouveaux détenteurs de billets de saison, ce qui est pas mal pour la seule équipe de la LNH à ne pas avoir attiré 500 000 personnes à ses matchs locaux l'an passé.

Le propriétaire croit que le nouveau contrat de Jagr et la saison 2014-15 des Panthers, qui était meilleure que prévue, ont aidé la vente des billets de saison. Maintenant, il espère que son équipe se rendra en séries pour continuer cette évolution.

Ce sont des bonnes nouvelles, mais il ne faut pas virer fou non plus. Selon le propriétaire, pour 1025$, quelqu'un peut acheter des billets de saison dans l'équivalent des Rouges en Floride. Le stationnement est gratuit avec cet achat, donc l'organisation sera sûrement encore dans le rouge cette année. Au moins, il y a une progression et l'organisation espère que ce soit la même chose du côté des cotes d'écoute de ses matchs, qui étaient risibles l'an passé.


L’Avalanche rendra hommage aux Rockies du Colorado avec leur nouveau chandail

844b25b0-353e-11e5-ab39-7716b2a3ffd4_CK9vGf9UEAA4XCY

[oboxads]

L'Avalanche du Colorado accueillera un match extérieur cette saison. Cet événement fait en sorte qu'ils doivent sortir un chandail spécial pour cette rencontre. Normalement, dans ce cas-là, les équipes choisissent un chandail vintage qui rappelle une autre époque de la franchise. Malheureusement pour l'Avalanche, à moins d'y aller avec un chandail des Nordiques, cette option est inexistante pour eux.

Selon Icethetics, le site web qui se concentre sur les chandails de la LNH, l'Avalanche a plutôt opté pour un rappel de l'autre franchise qui a évolué au Colorado; les Rockies. Cette franchise a évolué au Colorado de 76 à 82 avant de déménager au New Jersey où ils sont devenus les Devils.

Pour ce chandail commémoratif, qui pourrait aussi être utilisé pendant d'autres matchs cette saison, l'Avalanche a adapté le logo des Rockies pour qu'il fit mieux avec les couleurs actuelles de l'équipe. Le design créé est assez cool et si la ligue ne scrap pas le chandail avec des numéros gigantesques comme on a vu avec les Kings et les Sharks la saison dernière, le résultat final pourrait être assez solide.

Via Puck Daddy


Les équipes de la LNH auront des détecteurs de métaux à l’entrée de leur aréna en 2015-16

[oboxads]

Mardi, les Sénateurs ont publié un communiqué à propos d'une hausse des mesures de sécurité au Centre Canadian Tire. Dans ce communiqué, les Sens annoncent notamment l'arrivée de portes magnétométriques, (des portiques de détection de métaux). Normalement, ça n'attirerait pas notre attention, mais on retrouve un détail assez intéressant dans ce texte. 

Selon les Sens, cette politique sera adoptée à travers la LNH cette saison. Ça veut dire qu'on devrait voir ce genre de sécurité lors de notre prochaine visite au Centre Bell ou dans n'importe quel autre amphithéâtre de la LNH.

Auparavant, des membres de l'équipe de sécurité s'occupaient de cette tâche avec des détecteurs manuels lors de l'entrée au Centre Bell. Si l'on se fie au communiqué des Sens, on n'aura pas besoin d'enlever nos souliers ou notre ceinture. Par contre, il faudra vider nos poches pour éviter qu'un objet métallique fasse sonner le détecteur.

Ce n'est pas vraiment surprenant puisque la sécurité est capitale lorsqu'on parle d'un événement d'envergure comme un match de la LNH. Tant que ça ne rajoute pas trop de temps supplémentaire à l'entrée dans le building, ce n'est pas un problème. Par contre, si cette méthode crée encore plus de lignes aux portes, c'est une autre histoire.

Via Frank Seravalli


Les Bucks resteront à Milwaukee et c’est une mauvaise nouvelle pour Seattle

milwaukee-bucks

[oboxads]

On est rendu au point où la situation des Bucks de Milwaukee a un impact sur le futur de la LNH. En début de soirée mercredi, le sénat du Wisconsin a passé une loi qui libérera des fonds pour la construction du nouvel aréna des Bucks. Il reste encore quelques détails à régler, mais on dirait bien que les Bucks pourront avoir un nouvel édifice. Cet aréna permettra à l'équipe de rester en place, ce qui était loin d'être certain il n'y a pas si longtemps.

C'est une mauvaise nouvelle pour Seattle puisqu'ils étaient le marché favori pour accueillir les Bucks s'ils déménageaient. Cette nouvelle franchise leur aurait permis de commencer la construction d'un nouvel aréna au centre-ville et cet édifice aurait aussi pu être utilisé par une franchise de la LNH.

Comme le conseil de ville de Seattle n'a toujours pas donné son accord pour la construction d'un aréna seulement utilisé par une équipe d'expansion de la LNH, ça met un frein à la candidature de Victor Coleman, qui voulait amener une organisation du circuit Bettman au centre-ville.

Pour l'instant, il ne semble pas vraiment y avoir une autre franchise sur le point de déménager dans la NBA, donc c'est pas mal le seul espoir de Seattle à ce niveau. Ça vient à un bien mauvais moment puisqu'on est en plein processus d'expansion et que le problème de Bettman avec la ville située dans l'état de Washington est clairement au niveau de l'aréna.

Par contre, ça ne tue pas nécessairement les espoirs de la région en ce qui concerne une future franchise de la LNH. La candidature de Coleman semble être morte dans l’œuf, mais il y en une autre. Elle est menée par Ray Bartoszek, qui veut installer une équipe à Tukwila. Il s'agit d'une banlieue de Seattle qui est environ à 15 minutes en voiture.

L'aréna pour cette candidature serait prête à temps pour l'arrivée de l'équipe d'expansion et avec les prix qui ont coulés récemment, on peut voir que la LNH est vraiment intéressée par la possibilité de s'installer dans le nord-ouest des États-Unis.

Pour les fans de Québec, l'aspect positif de cette situation est le fait que la LNH semble avoir perdu une option de qualité à Seattle. Les futurs Nordiques pourraient aussi payer le même prix avantageux que Seattle si jamais ils se méritent une franchise d'expansion, donc il semble y avoir de l'intérêt de la part de la ligue. La moins bonne nouvelle, c'est qu'il y a une autre candidature dans l'état de Washington qui ne dépend pas de la NBA et qui pourrait être compétitive.