Suivez 25stanley sur Facebook!

Jonathan Duhamel s’amuse au party Poker Stars de Monaco

jonathan-duhamel-party

En début de semaine, le champion de poker Jonathan Duhamel participait à un tournoi à Monaco pour vrai high roller. Je crois que c’était 100 000 tomates le cout d’entrée.

Je ne suis pas expert en poker, mais je crois que le tournoi de PokerStars à Monaco soulignait la fin de la saison du EPT (European Tour). À la fin du tournoi, plusieurs prix ont été remis. Jonathan Duhamel était sélectionné dans deux catégories, soit le joueur de l’année et accomplissement de l’année. Malheureusement, il n’a pas gagné.

Le tout se terminait avec un gros party mardi 1er mai. Et Jonathan Duhamel en a profité comme les joueurs de poker savent le faire!

Jonathan Duhamel: Last one in Monaco today, 10k turbo, then PokerStars party tonight, and finally back home tomorrow. Hello!


Série de la NBA // Deux joueurs des Pacers impliqués dans une dispute à la sortie d’une boite de nuit d’Orlando

La NHL a vécu un party-drama avec Andrei Kostitsyn et Alex Radulov. La NBA en vit un avec Kyrylo Fesenko et Danny Granger des Pacers d’Indiana. Actuellement, les Pacers sont à Orlando pour y affronter le Magic en première ronde des séries de la NBA. Je sais qu’on s’en fout, mais les Pacers mènent la série 2-1.

Quand même incroyable que des sportifs millionnaires qui bénéficient de 2 gros mois de vacances, si pas plus, pour faire toutes leurs conneries sont incapables de rester tranquille dans leur chambre d’hôtel le temps d’une série éliminatoire.

Au petit matin jeudi, Kyrylo Fesenko, un Ukrainien de 7-pieds-1, et Danny Granger ont été impliqués dans une altercation à leur sortie d’un club d’Orlando.

C’était surtout du gros trash talk venant d’une gang de party-people. Kyrylo a fait son russe ukrainien en s’éloignant de ceux qui voulaient se battre avec lui. Bon garçon. D’un autre côté, la bouilloire commençait à chauffer à l’intérieur de Danny Granger. Heureusement que ses amis l’ont retenu.

Des policiers à vélo sont intervenus et tout est rentré dans l’ordre.

Messages aux joueurs de l’Europe de l’Est: en série, cessez de fréquenter les bars et les clubs quand vous êtes sur la route. On va commencer à vous stéréotyper pour de vrai.

Ce n’est rien de vraiment excitant, mais il y a un vidéo de la scène sur TMZ.


La party-drama d’Andrei Kostitsyn et d’Alex Radulov continue avec une rumeur de clé de chambre

andrei-kostitsyn-alex-radulov-predators-nashville

L’alignement partant des Predators de Nashville pour leur match de 7 h 30 contre les Coyotes de Phoenix fait jaser. La grosse question du jour: est-ce que Radulov et Kostitsyn vont jouer? Si on se fie aux propos du coach, voir les deux sur la glace vendredi soir sera difficile à faire étant donné qu’un alignement gagnant, on ne touche pas à ça. Par contre, il y a toujours UNE place pour un marqueur de but dans une équipe.

Jeudi, Kostitsyn et Radulov pratiquaient avec Craig Smith, un autre joueur benché de la dernière victoire des Predators. Après l’entrainement, Alex Radulov a commenté sa situation :

Je vais juste travailler fort à l’entrainement et voir ce qui arrive. Les joueurs ont bien joué mercredi. Je veux jouer, mais je ne pense pas que c’est correct d’aller voir le coach et lui demander. Je veux m’assurer de faire ce qui est le mieux pour l’équipe.

On a aussi demandé à Radulov si l’incident lui a servi de leçon. Sa réplique:

Est-ce qu’on peut parler d’autre chose? Ça fait quoi 5 jours qu’on parle de ça? 3 jours? L’équipe a gagné et c’est 2-1 la série. Est-ce qu’on peut parler de hockey?

Jeudi après-midi, Barry Trotz a donné une entrevue à la radio d’Ottawa Team 1200. Plusieurs médias ont mal interprété une discussion entre Barry Trotz et l’animateur. L’entraineur des Predators a partagé une anecdote. Par le passé, il avait été capable de connaitre les entrées et sorties de ses joueurs en faisant de simples vérifications à la réception grâce aux clefs des chambres.

Cela a porté à confusion et on a cru que c’était de cette façon que l’organisation a appris l’escapade de nuit de Radulov et Kostitsyn. Plus tard dans la journée, l’organisation de Nashville a mentionné que l’hôtel où l’équipe logeait n’offrait pas cette technologie. Lors du match #2, la direction des Predators n’était pas au courant que deux de leurs joueurs étaient hangover. C’est des journalistes qui ont rapportés les faits et gestes de Kostitsyn et Radulov.

Demain, après l’entrainement matinal des Predators, on devrait savoir si le #46 et #47 seront dans les estrades pour le match #4. Certains vétérans, comme Shea Weber, pensent comme Barry Trotz. C’est difficile de faire plusieurs changements dans un alignement gagnant. C’est plate pour Kostitsyn ça…


NHL-Party // Les Predators de Nashville suspendent Andrei Kostitsyn et Alex Radulov

Il faut être vraiment cave pour se faire suspendre par son équipe lorsqu’on est en 2e ronde des séries. C’est ce qu’Andrei Kostitsyn et Alex Radulov ont réussi à faire. La direction des Predators de Nashville a annoncé que Kostitsyn et Radulov n’allaient pas jouer le 3e match contre les Coyotes à cause d’un non-respect d’un règlement de l’équipe. Les deux attaquants des Predators n’ont pas respecté le couvre-feu de l’entraineur Barry Trotz dans la nuit samedi à dimanche. Kostitsyn et Radulov se sont comportés comme des joueurs éliminés des séries…

Andrei Kostitsyn et Alex Radulov ont été vus dans un bar de Scottsdale en Arizona à 4h du matin dimanche. Ils jouaient un match à 5h de l’après-midi la journée même.

Bravo au directeur-gérant David Poile d’imposer de la discipline et de faire respecter la mentalité de l’équipe. J’espère que Geoff Molson prend des notes. Voici la déclaration du DG des Preds:

« Les Predators de Nashville ont quelques règles simples centrées autour de faire les bonnes choses. Nous avons toujours fonctionné avec une mentalité et philosophie qui met l’équipe en premier. Violer les règles de l’équipe n’est pas honnête envers le club et les autres joueurs. »

Si Andrei Kostitsyn est capable de se faire suspendre après seulement 1 mois avec sa nouvelle équipe en pleine série, imaginez ce que le gars faisait à Montréal. Ça vient juste donner du poids à ce que je vous raconte depuis des lunes. Les joueurs du Canadien font à leur tête, sans conséquence et sans encadrement. Ça démontre aussi que les dirigeants (ex) du Canadien ont des grosses couilles molles. Si Scott Gomez était à Nashville, David Poile l’aurait envoyé dans un club local de Peewee C. Je ne vais même pas revenir sur les Chris Higgins, Komisarek, O’Byrne. La différence entre l’organisation des Predators et du Canadien? Les Predators sont capables de prendre la pression des médias en sanctionnant les mauvais coups des joueurs. Le CH préfère protéger ses joueurs, les blanchir et tout cacher, pour ne pas vivre avec les critiques des médias.

En terminant, lors du match de dimanche, un analyste de NBC a remarqué qu’Alex Radulov se grattait le jambon. Voici comment la brosse de Radulov avec Kostitsyn a affecté son jeu.


Paulina Gretzky s’écarte lors d’un party

paulina-gretzky-1

Je sais que plusieurs d’entre vous trouvent qu’on parle trop souvent de Paulina Gretzky compte tenu du fait qu’elle ne fait pas grand chose t’intéressant dans la vie mis à part le fait d’être la fille chicks toujours sur la brosse d’un célèbre joueur de hockey. Ce matin, on n’a comme pas le choix de vous montrer ce que Paulina Gretzky a fait ce weekend. D’ailleurs, attendez-vous de voir un 2e article plus tard dans la journée sur la famille Gretzky rapportant que Wayne a eu une crise cardiaque.

Cet hiver, Wayne Gretzky a sauté une coche, parce qu’il trouvait que sa fille mettait des photos trop séduisantes d’elle sur les internets. À cette époque, Paulina prenait ses poses « sexy » seule dans chambre ou avec ses amies filles. Hier soir, au Tao Beach de Las Vegas, Paulina a monté son niveau d’érotisme d’un rang en s’écartant les jambes pour la caméra au grand plaisir de son ou ses amis. Au moins, Wayne Gretzky pourra se consoler en de se disant que sa fille s’occupe bien de son « bikini ».

L’album photo ci-dessous mérite d’être regardé si vous êtes intéressés de savoir si Paulina Gretzky est fin prête pour le magazine Playboy comme sa maman.


NHL-Party // Sean Avery joue au bad-boy avec sa cigarette

sean-avery-cigarette

Alors que les Rangers de New York participent à la 2e ronde des séries de la Coupe Stanley, Sean Avery trouve encore le moyen de se faire remarquer. Récemment retraité de la NHL (on a toutefois le feeling que les patins de Sean Avery ne resteront pas dans le fond de la rivière Hudson pour l’éternité), Sean Avery s’amuse à jouer au hipster sur Instagram. Vendredi soir, l’ancienne peste des Rangers a publié une photo de lui en train de fumer une smoke devant une porte peinturée avec style. Je suppose que des doutes seront émis concernant la véracité de la photo étant donné qu’on ne voit pas un petit bout orange près des doigts d’Avery… En tout cas…

Sachez que c’est connu que Sean Avery est un fumeur occasionnel.

L’intention de Sean Avery était-elle de nous montrer du street art ou qu’il aime s’en griller une de temps à autre comme Carey Price? Preuve que l’héritage de Guy Lafleur est toujours présent auprès des hockeyeurs qui écoutent plus souvent leur petit démon que leur ange.

Concernant le futur de la carrière de hockeyeur de Sean Avery, on raconte qu’il pourrait aller jouer en Europe. Le Storhamar Dragons en Norvège et le Karlskrona en Suède auraient un intérêt. C’est tellement le genre de Sean Avery de se taper un trip en Europe pour foutre le bordel là-bas. Être le big-boss du Vityaz Chekhov, je passerais un coup de fil à Avery. Une histoire à suivre.


Clause de non-échange de Roberto Luongo // Adonis Stevenson fête sa victoire avec Jean Pascal

Vendredi dernier, le boxeur québécois Adonis Stevenson l’a emporté contre Noe Gonzalez. Une victoire, ça se fête. Stevenson l’a fêté dans un party avec des filles, de l’alcool et Jean Pascal. BoxingShow.Tv était là et a fait quelques entrevues avec les deux boxeurs.

4:30 : Jean Pascal n’a pas l’intention de remonter dans le ring contre Bernard Hopkins ou Chad Dawson. Il l’a lui même dit : Fuck Hopkins. Fuck Dawson.

Luongo restera-t-il à Vancouver?

Reste 10 ans au contrat de Luongo. Il a dit aujourd’hui qu’il accepterait de lever sa clause de non-échange. Il avait beaucoup de journalistes autour de lui aujourd’hui. Beau montage Instagram des Canucks. Malgré les rumeurs sur les réseaux sociaux, Roberto Luongo n’a pas soumis une liste des équipes auxquelles il aimerait être échangé.

Fans des Coyotes à l’aéroport

Pendant la saison, il arrive que les Coyotes jouent devant des bancs vides, mais soudainement en séries, c’est plein. Et il y a même des partisans qui les attendent à l’aéroport!

Les Cataractes se préparent déjà pour la Coupe Memorial

Ils ne s’attendaient pas à faire ça si tôt, mais les joueurs et entraîneurs des Cataractes de Shawinigan ont déjà commencé leur préparation en vue de la Coupe Memorial. Aucun repos. Éric Veilleux leur a déjà planifié quelques entraînements intenses. Regardez le joueur derrière lui!


NHL-Party // Jamie Benn des Stars de Dallas à Las Vegas avec son frère Jordie

jamie benn party las vegas

Voici donc le retour de la chronique NHL-Party mettant en vedette des joueurs de la NHL en train de faire la fête. Parfois, les photos seront récentes. Parfois, elles seront vintages.

Ici, nous avons Jamie Benn des Stars de Dallas avec son frère Jordie (il a joué 3 matchs avec les Stars la saison dernière) et Sean O’Connor (il a été repêché par les Panthers, mais il joue constamment dans les mineurs) lors d’un voyage à Las Vegas. Pas besoin de vous dire que Las Vegas est une destination de prédilection chez les joueurs de hockey à ce temps-ci de l’année.


Randy Carlyle ne veut pas les joueurs des Leafs fassent le party à Montréal

clarke-macarthur

Cette saison, les nombreux changements d’entraineurs dans la NHL n’ont pas particulièrement amélioré le sort des équipes. La seule exception aura été les Blues de St-Louis. Les Maple Leafs n’auront pas échappé à cette règle puisqu’avec Ron Wilson ou Randy Carlyle, le club de Toronto est misérable sur la glace.

La seule différence qu’on pourra noter chez les Maple Leafs aura été l’imposition d’un couvre-feu. Tout au long de la saison, chaque fois que les Maple Leafs débarquaient à Montréal, les joueurs rentraient à l’hôtel, la veille du match, aux alentours de minuit. Ron Wilson était un entraineur permissif.

Hier soir, aux abords de l’hôtel des Maple Leafs, on a remarqué un changement. À 22 h, on pouvait voir les joueurs des Maple Leafs rentrer au bercail comme de bons petits garçons de secondaire 2. Randy Carlyle a décidé d’imposer un couvre-feu pour le dernier match de la saison.

D’un autre côté, les joueurs des Maple Leafs devaient s’en foutre royalement de ce couvre-feu, ils tombent en vacances dans quelques heures. Dion Phaneuf, Mike Komisarek, Nazem Kadri et autres losers pourront se coucher à l’heure qu’ils veulent tout le printemps, et tout l’été.

Est-ce que les Maple Leafs qui sont sur une grosse lance d’une victoire ont la ferme intention de remporter leur dernier match contre les Canadiens à Montréal? On a malheureusement le mauvais pressentiment que le Canadien va conclure sa saison à l’image de 2011-2012, soit en beau perdant.

*Photo: Clarke MacArthur -Ultrawig


Brad Marchand trop sur le party pour faire un DVD des Bruins de Boston

party brad marchand

Peut-être que vous en avez déjà entendu parler, mais Brad Marchand est un gars très sur le party. Au point qu’il n’est pas sur le DVD commémoratif de la Coupe Stanley des Bruins de Boston. Brad Marchand était trop saoul pour faire son entrevue. Ses explications qu’il a livré au S.I.

Après la Coupe Stanley, je suis allé un peu fort sur le party, je faisais la fête à peu près tous les soirs pendant un certain temps. Je crois que gagner un championnat est quelque chose qui pourrait ne jamais arriver, donc j’ai essayé d’en profitez pleinement.

Facile de croire à cela. Souvenez-vous de l’album photo que j’avais publié l’été dernier. Album – Brad Marchand Party