Suivez 25stanley sur Facebook!

Pierre LeBrun ne croit pas qu’un autre choix de 1re ronde sera échangé avant la date limite

Lebrun

Lors d’une intervention dans le podcast d’hockey d’ESPN mercredi, Pierre LeBrun a dit qu’il serait surpris de voir un autre échange impliquant un choix de première ronde d’ici la date limite. On sait que Bergevin avait fait savoir qu’il n’allait pas bouger son choix de première ronde et apparemment, il n’est pas le seul. C’est surprenant puisque ces choix sont habituellement la monnaie d’échange la plus utilisée.

Selon Lebrun, c’est le cas parce que le repêchage qui s’en vient est vu par plusieurs comme le meilleur des dernières années. Certains auraient même fait des comparaisons avec l’encan de 2003.

L’informateur a expliqué que cette profondeur du repêchage fait en sorte que ce sont maintenant les choix de 2e ronde qui agissent comme monnaie d’échange. À cause de ce phénomène, les acheteurs donnent plus de valeur à leur choix de 2e ronde, donc ce n’est même pas certain que ces sélections soient échangées.

Présentement, il y a 5 équipes qui ont échangé leur choix de 1re ronde pour le repêchage de 2015 (Rangers, Blues, Penguins, Islanders et Prédateurs). Lebrun a raconté une histoire de David Poile qui lui a dit avoir compris que l’échange amenant Franson et Santorelli à Nashville était juste lorsqu’il a reçu un appel d’un recruteur furieux.

Les vendeurs semblent s’être ajustés au marché puisqu’il n’y a pas de joueurs de location dont le prix est un choix de première ronde. C’est peut-être un signe des temps modernes puisque seulement deux sélections du top 30 avaient été échangés autour de la date limite la saison dernière (Rangers en retour de St-Louis et Blues en retour de Miller), mais c’est clair que la profondeur du prochain repêchage a également un rôle à jouer là-dedans.


Claude Julien et Peter Chiarelli sont dans le trouble si les Bruins manquent les séries

Julien

Avec seulement 3 victoires au cours de leurs 10 derniers matchs, l’avance des Bruins de Boston sur la 9e place a fondu. Les Panthers ont maintenant 3 points de retard sur les Bruins avec un match en main. Ce classement fait en sorte que la pression est forte sur Claude Julien et Peter Chiarelli.

Lors de son intervention à NBC mercredi soir, Darren Dreger a expliqué que si Boston manquait les séries, la direction pourrait faire le ménage dans le département des opérations hockey. Il a spécifié que l’entraîneur et le DG pourraient être renvoyés si l’équipe ne se qualifie pas pour les séries éliminatoires.

Ce n’est pas surprenant puisque la sécurité d’emploi de Julien n’a jamais été incroyable à Boston. En 2011, quand les Bruins ont gagné la Coupe, le coach aurait perdu son poste si le Canadien avait gagné le 7e match en 1ère ronde. Même avec la prolongation de contrat qu’il a signé cette année, son poste n’est pas certain à Boston.

Si jamais les Bruins le renvoyaient, ça pourrait créer une course importante pour ses services puisqu’on dirait que Mike Babcock restera à Detroit. Si c’est le cas et que les Bruins manquent les séries, Julien deviendra le coach disponible le plus intéressant et il ne devrait pas passer trop de temps chez lui à se tourner les pouces.


Edmonton et Winnipeg sont les 2 villes les plus présentes dans les listes de non-échange

oilers

Craig Custance, d’ESPN, a eu une bonne idée. Il a fait un sondage auprès de 10 agents de joueurs pour voir quelles villes sont celles qui apparaissent le plus souvent dans les listes des joueurs qui ont des clauses de non-échange. Ce sondage a permis à Custance de voir où les joueurs de la ligue ne veulent pas évoluer.

La liste n’est pas vraiment surprenante. Edmonton termine au premier rang devant Winnipeg. Il y aurait un bon écart entre la ville des Jets et Buffalo, qui se retrouve au 3e rang. Ottawa et Toronto sont ceux qui terminent ce top 5.

Comme on peut le voir, il y a beaucoup d’équipes canadiennes, mais ces formations sont aussi celles qui ont de la difficulté depuis plusieurs saisons, donc c’est difficile de conclure si c’est parce que les joueurs ne veulent pas évoluer dans un marché médiatique cinglé ou s’ils veulent simplement gagner.

Lorsqu’on considère le fait que les Panthers et les Coyotes ont été les mentions honorables de ce sondage, on se rend compte que malgré la croyance populaire, le succès a probablement plus d’impact que les journalistes qui couvrent l’équipe. Ceci étant dit, la défaite est sûrement plus facile à avaler quand tu peux aller jouer au golf en après-midi au lieu de rester en dedans parce qu’il fait -40 dehors.

Via Deadspin


Bergenheim et Fleischmann sont les joueurs disponibles en Floride

Mardi soir, la quasi totalité du département des opérations hockey du Canadien était au match entre les Panthers de la Floride et les Maple Leafs. Leur présence a relancé les rumeurs entourant le Tricolore et leur rival de Toronto. Ce qui est bizarre, ce que les rumeurs concernant les Panthers n’ont pas trop fait surface malgré le fait que la Floride est le club avec qui Bergevin a transigé le plus souvent depuis son arrivée en poste.

Pierre Lebrun avait des informations par rapport à ces Panthers mercredi après-midi. Il a mentionné que l’équipe n’était pas prête à échanger ses jeunes joueurs pour de l’aide dans la course aux séries.

L’informateur a aussi écrit que Dale Tallon voulait se défaire de ses deux attaquants qui seront agents libres à la fin de la saison; Tomas Fleischmann et Sean Bergenheim. On savait déjà pour Bergenheim, qui ne joue plus et qui a demandé une transaction, mais c’est une des premières fois que le nom de Fleischmann fait surface de ce côté.

Après une saison de 27 buts en 2011-12, l’attaquant, qui a un impact de 4,5 millions sur la masse, a pris une méchante débarque. Il n’a inscrit que 26 buts et 55 passes en 175 matchs de saison régulière depuis cette année-là. Considérant le salaire de Fleischmann, ce n’est pas surprenant d’apprendre que Bergenheim attire plus d’attention présentement, mais avec d’autres jeux comme celui de mardi soir, Fleischmann pourrait rapidement renverser cette tendance.


Nick Schultz signe un contrat de 2 ans avec les Flyers

Les Flyers ont annoncé la signature du défenseur Nick Schultz à un contrat de deux saisons. L’entente aura un impact de 2,25 millions sur la masse salariale de l’équipe. Schultz avait signé un contrat d’un an avec la formation le 2 juillet dernier. Il a 2 buts et 11 passes en 55 rencontres cette saison.

C’est lui qui joue contre les meilleurs trios adverses et qui s’occupe des missions défensives à Philadelphie. Il n’excelle pas nécessairement dans ce rôle, mais avec la faible qualité de la brigade défensive des Flyers, ils n’ont pas vraiment le choix de l’utiliser ainsi. Le défenseur aura 34 ans lorsque l’entente viendra à échéance.


Dustin Tokarski est le gardien le mieux protégé dans la LNH cette saison

dustin tokarski - canadiens - credit: 25stanley

Quand tu as Carey Price dans ton alignement, tu veux lui donner le plus de départs importants possibles sans trop le fatiguer pour les séries. Le rôle de Dustin Tokarski est donc de jouer contre les équipes plus faibles dans les matchs où le personnel d’entraîneurs croit que le Canadien a moins besoin de son joueur étoile devant le filet.

C’est la stratégie logique, mais avec la présence de Price, les coachs peuvent pousser le concept à l’extrême et c’est ce qu’ils ont fait cette année alors que Tokarski est le gardien de la LNH qui a affronté la plus faible compétition cette saison.

On peut voir ça en classant tous les gardiens qui ont joué au moins 400 minutes en 2014-2015 selon le nombre de buts marqués à 5 contre 5 par 60 minutes de jeu des joueurs qu’ils ont affronté, excluant bien évidemment les matchs où le gardien faisait face à ces gars. Bref, ça nous permet d’estimer la production moyenne des joueurs qui ont été affrontés par un gardien cette saison sans prendre en compte les matchs contre le gardien en question.

Parmi les 58 cerbères qui ont joué assez de minutes pour être dans le classement cette saison, Dustin Tokarski vient au 57e rang avec une compétition qui a marqué 2,1 buts par 60 minutes lorsqu’ils jouaient contre d’autres gardiens. Le seul qui a eu la vie plus facile est Evgeni Nabokov (2,06) et malgré cette faible compétition, le Russe a dû prendre sa retraite.

En comparaison, Niklas Svedberg, des Bruins, est au 56e rang à 2,14 et Carey Price se classe 17e avec une moyenne de 2,3. L’écart entre Svedberg et Tokarski (0,04) peut sembler mince, mais si on ajoute 0,04 à la moyenne de Carey, il bondit de la 17e à la 6e place à égalité avec Brian Elliott. Tous ces chiffres sont serrés et c’est ce qui fait en sorte que l’écart de 0,04 entre Tokarski et le reste de la ligue est aussi notable.

Qu’est-ce que tous ces chiffres veulent dire? Que les bonnes performances de Carey Price sont encore plus bénéfiques que ce qu’on pourrait croire. Il traîne le club sur ses épaules quand il est sur la glace, ce qui fait en sorte que le Canadien a toujours une chance de gagner avec lui devant le filet.

À cause de ce phénomène, Michel Therrien ne peut pas « abandonner » un match en envoyant Dustin Tokarski contre la meilleure équipe lorsque le Canadien joue deux matchs en 2 soirs pour optimiser ses chances de victoire contre la pire équipe. On voit souvent cette tactique dans la ligue, mais ce n’est pas le cas à Montréal (Tokarski jouera contre Ottawa (11e) mercredi alors que Price s’occupera des Panthers (9e) jeudi).

En jouant ainsi, Price donne l’opportunité à Dustin Tokarski de poursuivre ses habitudes gagnantes contre les moins bonnes équipes. Price aide donc la formation à gagner même quand il est sur le banc. D’ailleurs, ce n’est pas le seul bénéfice moins évident de la saison extraordinaire de Price.

Via Garik16


Le prix pour Jeff Petry a augmenté après l’échange de Franson

jeff-petry-2

Lundi après-midi, l’informateur de TSN, RDS et ESPN, Pierre Lebrun, a fait le point sur la situation des défenseurs disponibles comme joueurs de location. Cette situation a pas mal changé au cours des derniers jours à cause de la transaction qui a envoyé Cody Franson à Nashville et de la signature de Marc Methot avec les Sens.

Selon les dirigeants avec qui Lebrun a parlé, le meilleur défenseur disponible est Andrej Sekera, des Hurricanes de la Caroline. Toutefois, il est gaucher et plusieurs équipes préféreraient un droitier. C’est ce qui aide le prix de Jeff Petry, des Oilers, et celui de Zbynek Michalek, des Coyotes.

Lebrun sait que la transaction de Franson, qui est aussi droitier, a aidé les Oilers d’Edmonton. Il estime que le prix pour Petry sera un choix de 2e ronde et un joueur. Comme on parle des Oilers, on peut imaginer que cet autre joueur devrait être un espoir.

L’informateur a rappelé que les Canadiens étaient dans la course pour ces défenseurs. Les autres équipes qui regardent de ce côté sont les Red Wings, les Bruins, les Ducks, les Penguins et le Lightning. Il y a donc plus d’acheteurs que de vendeurs, ce qui fait augmenter les prix.

L’insider a élaboré sur la situation du Lightning et du Canadien, qui est un peu différente des autres. Les deux équipes croient qu’elles sont au début de leur fenêtre d’opportunité, ce qui fait en sorte qu’elles sont plus intéressées à faire l’acquisition d’un joueur avec un contrat à long terme qu’un joueur de location. Ces deux équipes pourraient donc explorer d’autres options, mais s’ils ne trouvent rien, ils regarderont du côté des joueurs de location selon Lebrun.


Dmitri Kulikov suspendu 4 matchs

Kulikov

Le département de la sécurité des joueurs de la LNH a suspendu Dmitri Kulikov 4 matchs à la suite de son plaquage contre Tyler Seguin. C’est la première suspension du défenseur des Panthers, qui n’a jamais été mis à l’amende, mais le plaquage était assez sévère pour mériter cette longue suspension.

Il faut dire que le geste a été commis contre Tyler Seguin, un des meilleurs joueurs de la ligue cette saison, et qu’il devrait manquer entre 3 et 6 semaines de jeu. On parle peut-être même d’une absence de 2 mois dans son cas, ce qui mettrait fin à sa saison régulière.

La LNH n’avait donc pas le choix de sévir. En plus, elle a toujours été assez sévère avec les plaquages bas. On se rappelle que Brad Marchand avait été suspendu 5 matchs pour la même infraction en 2012.

GIF

Vidéo


Le match Senators vs Hurricanes pourrait être annulé à cause du froid

shutterstock_231666958

On gèle en SAC$!#$@?&%!%@ ces temps-ci. Aujourd’hui, il fait tellement froid à Kanata que Hydro Ontario a des problèmes à fournir à la demande. Tout le building du Canadian Tire Centre à perdu l’électricité à deux reprises ce matin. Un technicien de l’établissement craint que le match soit annulé. Quand même ironique de voir un match de hockey annulé à cause du froid. Il n’y aura jamais ce problème en Floride.

*Photo Froid via Shutterstock


Le Canadien était dans la course pour Cody Franson

cody-franson

Cet été, le Canadien a tenté d’échanger Josh Gorges à Toronto, mais le défenseur avait refusé de lever sa clause de non-échange pour y aller. Il a finalement été échangé aux Sabres, mais s’il avait accepté de quitter vers les Leafs, le Canadien aurait reçu Cody Franson en retour.

Ce n’est pas donc pas surprenant d’apprendre que le Tricolore était dans la course pour les services du défenseur avant que ce dernier soit échangé à Nashville dimanche matin. Selon Darren Dreger, le Canadien se battait avec les Penguins, les Flames et les Preds pour Franson, mais l’offre de Nashville était trop bonne.

C’est probablement parce que Bergevin ne veut pas céder son choix de première ronde pour le repêchage de cette année, ce qui était crucial pour des Maple Leafs en reconstruction. En plus, les rumeurs mentionnent que Bergevin préférerait un joueur qui a un contrat à long terme, donc même si l’intérêt pour Franson était présent depuis plusieurs mois, il n’était sûrement pas aussi fort que celui des Preds.