Suivez 25stanley sur Facebook!

Le sort du dégagement hybride sera connu sous peu

gary-bettman-commissaire-ligue-nationale

Dans la journée de lundi, Gary Bettman a parlé à certains médias après la réunion des gouverneurs. Parmi les sujets mentionnés, on retrouvait le dégagement refusé hybride qui a été testé pendant la pré-saison.

Si vous avez écouté la pré-saison (et les chiffres de RDS nous disent que vous avez écouté), vous savez un peu à quoi ressemble ce type de dégagement refusé. Lorsque le juge de lignes juge qu’il n’y a pas de course pour la rondelle à la hauteur des cercles de mises en jeu, il siffle immédiatement et c’est un dégagement refusé. Les joueurs voteront sur l’ajout de la nouvelle réglementation lors des matchs de saison régulière et de séries. Le vote sera tenu avant la fin de la pré-saison.

Si jamais ils acceptent la norme, les dégagements refusés hybrides seront utilisés cette saison. Pour l’instant, Bettman dit que les DGs sont majoritairement en faveur (malgré certains doutes).

Du côté des joueurs, c’est difficile de savoir comment ils voteront, car on a entendu plusieurs opinions. Martin Brodeur n’est pas convaincu puisqu’il trouve cela mélangeant. Pendant ce temps, Jason Chimera, un gars qui apprécie l’échec-avant, n’aime pas la formule alors que Marc Methot, le défenseur défensif, aime la nouvelle formule. Ce n’est rien de surprenant dans ces cas particuliers, mais si les attaquants n’aiment pas la norme pendant que les défenseurs la veulent, il y a fort à parier qu’on reviendra aux bons vieux dégagements refusés cette année.

Par contre, aucun résultat ne nous surprendrait dans ce vote…

Via PHT


Les Oilers expliquent pourquoi ils n’aiment pas les contrats à la P.K. Subban

Hall et N-Hopkins

Plus tôt cette semaine, les Oilers d’Edmonton ont accordé un contrat de 7 ans d’une valeur de 42 millions à Ryan Nugent-Hopkins qui terminera son contrat d’entrée dans la LNH à la fin de la saison. Certains ont eu des doutes par rapport à l’entente, mais les Oilers ont expliqué leur raisonnement à Elliotte Friedman de CBC.

Tout d’abord, il faut comprendre que Taylor Hall est le joueur « plafond » de l’équipe. Aucun joueur ne peut avoir un impact de plus de 6 millions sur la masse salariale puisque c’est le chiffre de Taylor Hall jusqu’en 2020-2021. C’est également impossible pour les gars d’avoir des clauses de non-échange puisqu’Hall n’en a pas.

En fait, le seul joueur qui a une clause de ce type est Sam Gagner et il a du céder un peu d’argent dans son contrat pour l’obtenir. Les Oilers croient également que les contrats de transition ne sont pas bons puisqu’ils coûtent toujours plus cher après la fin de la transition (la situation de Subban a dû les convaincre de ce côté). Ils préfèrent donc y aller à long terme.

De plus, l’équipe ne croit pas qu’il soit bon de payer des marqueurs lorsqu’ils sont plus vieux que 31 ans, l’âge où le déclin commence normalement pour les marqueurs. Dans ce cas-ci, le terme marqueur est utilisé pour définir un joueur de top 6 ou top 9 et non un tireur d’élite à la Michael Ryder. Ils ne sont donc pas intéressés à surpayer les années des marqueurs après la fameuse barre des 31 ans avec un contrat de transition. Lorsqu’on regarde leurs 5 marqueurs signés à plus long terme (Hall, Eberle, Nugent-Hopkins, Gagner et Perron), on se rend compte que tous leurs contrats se termineront lorsqu’ils auront entre 27 et 29 ans.

Bien évidemment, ils seront alors agents libres sans restriction à la fin de leur entente, mais les Oilers ont confiance en leurs jeunes joueurs et croient être en mesure de faire partie des meilleures équipes de la ligue à ce moment, ce qui aiderait à convaincre les joueurs de rester.

Le bout qui m’intéresse le plus dans cette explication est lorsqu’ils disent que 31 ans est l’âge où les Oilers considèrent que les marqueurs commencent leur déclin. J’ai décidé de jeter un coup d’œil à la formation du CH disponible sur leur site web pour voir si Bergevin et compagnie adhéraient à cette façon de penser.

Habs

Je suis forcé de constater que Bergevin pense la même chose que les dirigeants des Oilers, ou du moins, quelque chose qui ressemble à cela. Lorsqu’on prend le top 9 potentiel du CH (Brière, Bourque, Gionta, Eller, Gallagher, Galchenyuk, Pacioretty, Plekanec et Desharnais), on se rend compte que Gionta et Brière sont les deux seuls à avoir franchi la limite et Gionta a été signé avant Bergevin alors que Brière a signé pour un montant qui indique qu’il décline depuis les dernières années. On veut dire par là qu’il n’est pas surpayé puisqu’il gagne bien moins cher que dans son contrat qui a été racheté.

Pour ce qui est des deux sur la limite (Bourque et Plekanec), on ne connaîtra fort probablement pas la vision de l’équipe grâce à eux, car ils ont encore 3 saisons avant de voir leurs contrats venir à échéance. C’est intéressant de noter que le dernier contrat de Desharnais, qui vient d’être donné par Bergevin, se terminera alors que le joueur québécois aura 31 ans…


Brian McGrattan est d’heureux de porter des bas de kevlar


McGrattan

Lundi soir, Brian McGrattan a eu la peur de sa vie alors qu’un joueur des Rangers lui a pilé sur la jambe avec son coup de patin. Il croyait avoir subi une blessure qui allait mettre fin à sa saison et peut-être même à sa carrière. Heureusement pour lui, il portait des bas de kevlar et les dommages, que l’on peut voir dans la photo ci-dessus, ont été très faibles.

McGrattan s’est blessé sur cette séquence où un joueur des Rangers lui a pilé sur le pied.

Comme vous pouvez le voir, McGrattan est allé ce qu’il fait de mieux en réalisant une mise en échec sur un joueur des Rangers, mais il a joué de malchance avec un coup de patin, ce qui arrive trop souvent depuis les dernières années.

Donc, heureusement pour lui, McGrattan sera correct et pourra continuer de casser des gueules pour les Flames de Calgary qui devraient gagner autant de matchs qu’une équipe en lock-out cette année, tout cela grâce à des bas de kevlar.


Phil Kessel suspendu 3 matchs pré-saison // L’entraineur des Sabres mis à l’amende // Clarkson n’ira pas en appel

kessel-lightsaber

Phil Kessel des Leafs a été suspendu pour les 3 derniers matchs pré-saison pour avoir transformer son bâton de hockey en sabre-lumineux-star-wars. Il a utilisé son sabre, car il avait peur que le gorille John Scott lui craque la tête. Les premiers coups de Kessel peuvent être compréhensible, mais le dernier coup sur les chevilles de John Scott étaient de trop. Kessel était hors de danger à ce moment.

David Clarkson qui a reçu une suspension automatique de 10 matchs pour avoir sauté sur le banc lors de l’incident de dimanche peut toutefois jouer les 3 derniers match pré-saison. Sa suspension débutera lors de la vraie saison.

L’entraîneur des Sabres Ron Rolston a été mis à l’amende (le montant n’a pas été dévoilé) dans cette affaire. On lui reproche d’avoir envoyé un joueur sur la glace, John Scott, dans le but de causer une bagarre.


Les Ducks apportent un léger changement à leur logo

Ducks-Logo

Les Ducks d’Anaheim vont faire un changement de logo très mineur pour la prochaine saison. Ils échangeront leur logo principal et leur logo secondaire. Le logo qui épelait le Ducks deviendra le logo secondaire pendant que l’espèce d’aile en forme de D deviendra le logo principal qui sera sur les chandails et dans les publicités de l’équipe. On peut s’attendre à ce que le logo qui épelle Ducks disparaisse sous peu.

Ce n’est pas une nouvelle majeure, mais c’est intéressant de voir comment l’équipe a procédé à ce changement d’image amenant ce logo depuis plusieurs années comme logo secondaire avant d’en faire l’image principal. Ainsi, ça permet aux partisans de s’habituer au nouveau logo et de ne pas être trop surpris lorsqu’il devient l’image de l’équipe.

C’est la meilleure façon de le faire puisque les fans ne protestent pas comme c’est souvent le cas lors d’un changement. Après tout, tout le monde déteste le changement rapide (comme on peut le voir sur Facebook à chaque petit changement) et en le faisant ainsi, la transition est plus smooth et sans problème.


Glen Sather commence à s’impatienter dans le cas Stepan

Derek-Stepan

Lundi matin, on vous parlait de la situation de Derek Stepan qui semblait être près d’une résolution. Et bien lundi soir, Glen Sather a jeté une douche d’eau froide sur les partisans newyorkais lorsqu’il a commenté la situation sur le réseau de télévision MSG.

C’est surprenant puisque les dernières informations nous disaient que les deux parties s’étaient entendus sur la durée de l’entente et qu’il n’y avait qu’un million de différence entre les deux offres.

Par contre, Sather n’y est pas allé de main morte lundi soir. Voici ce qu’il a déclaré au réseau MSG :

« J’espère qu’il va être un peu plus sage en ce qui concerne cette décision. C’est malheureux que Derek ait décidé d’écouter son agent. Je ne crois pas que Derek va laisser la situation durer trop longtemps. Je ne crois pas qu’il soit assez idiot pour faire durer cela. »

On peut voir que Sather n’a pas été très doux avec son centre numéro 1. On imagine que c’est pour mettre la pression sur son joueur pour le forcer à signer, mais ça pourrait nuire aux négociations. Ce n’est pas le genre de discussions qui aident à améliorer l’atmosphère des négos, ça c’est certain.

J’adore particulièrement la partie où Sather blâme Stepan parce qu’il écoute son agent, le gars qu’il paie pour le conseiller dans cette situation. Désolé Glen, mais tu es déjà chanceux que les agents libres avec restriction n’aient pas de pouvoir de négociation à cause de la collusion entre les DGs. Si ce n’était pas le cas, Stepan pourrait négocier autour des 5 millions au lieu des 3 millions.

Via Katie Strang


Les joueurs des Canadiens pratiquent leurs feintes // Carey Price contre les Devils // Brandon Bollig réplique à Patrick Kane

Les joueurs du CH étaient en mode shootout à la fin de l’entrainement. Galchenyuk a fait une bonne feinte (voir vidéo ci-dessus), Brandon Prust un peu mois. [Habs.TV]

***

L’ancien du CH Aaron Palushaj a eu sa chance avec les Hurricanes, mais il s’est fait couper du club. Ce soir, Carey Price sera devant le filet tout le match contre les Devils, à moins qu’il dorme au gaz comme il aime le faire en match pré-saison. Les Devils arrivent cet après-midi, voici l’alignement du match Canadiens-Devils de lundi soir.  [Twitter]

***

Même marié, Dion Phaneuf pogne encore.
[BlueToro]

***

Séquence de Daniel Brière à TLMEP.
[DLC]

***

Fall Out Boy avec la Coupe Stanley lors de leur concert à Chicago.
[99scenes]

***

Vous avez aimé le clip de Patrick Kane pour Bauer? Voici la drôle de réplique de Brandon Bollig. [Hawks.TV]


Brenden Morrow se déniche un emploi avec les Blues

Brenden Morrow

Brenden Morrow, ancien joueur arborant le «C» de capitaine sur son chandail avec les Stars de Dallas, sera avec les Blues de St-Louis au cours de la saison 2013-2014.

L’athlète de 34 ans a conclu un pacte d’une durée d’un an avec la troupe de Ken Hitchcock, selon Pierre LeBrun, de ESPN. Morrow touchera une somme de 1,5 million $.

Le principal intéressé était sur le marché des joueurs autonomes depuis le début du mois de juillet dernier. Lors de la campagne écourtée, l’an dernier, celui-ci a porté les couleurs des Penguins de Pittsburgh pendant quelques matchs en saison régulière et en séries éliminatoires.

Depuis son arrivée dans la LNH, soit 850 rencontres derrière la cravate, il a récolté 542 points.


Derek Stepan et les Rangers sont près d’une entente


Derek-Stepan

Derek Stepan est toujours agent libre avec restriction. Cela veut dire qu’il n’est pas encore au camp d’entraînement des Rangers. Avec la saison régulière qui approche à grands pas, les discussions entre lui et les Rangers avancent rapidement.

Ils se sont déjà entendus sur le fait que ce contrat allait être un contrat de transition de 2 ans. Il reste maintenant à savoir quel sera le montant total du contrat. L’offre du camp de Stepan est de 7 millions sur 2 ans pendant que les Rangers ont offert 6 millions sur la même période. Toutefois, les Blue Shirts ont déjà montré qu’ils seraient prêts à se rendre jusqu’à 6,4 millions. C’est donc dire qu’il y a 600 000$ d’écart entre les deux camps à ce moment.

Avec ce « petit » écart, il ne serait pas surprenant qu’une entente soit conclue avant le début de la saison et ça devrait tourner autour d’un contrat de 6,6 millions sur 2 ans, ce qui est très acceptable pour un centre numéro 1. Comme Stepan n’a pas de pouvoir de négociation, il devra se contenter de ce montant.

Dans un monde où les DGs avaient du guts, Stepan recevrait une offre lucrative des Oilers qui ont un besoin cruel de centre après la blessure de Sam Gagner. Malheureusement pour Stepan, il devra se « contenter » de l’offre des Rangers et jouer avec Rick Nash (ok, ce n’est pas si pire que ça).

Via PHT


Le curieux cas de Tomas Vokoun

vokoun

Samedi, Tomas Vokoun s’est fait opérer après que les médecins des Penguins de Pittsburgh aient découvert un caillot de sang dans la cuisse du gardien de but substitut. C’était une opération d’urgence puisque ce genre de blessure peut être très dangereux pour le joueur. L’opération a été un succès alors que le caillot a été enlevé.

C’est la 2e fois que ça arrive à Vokoun qui a une condition qui fait en sorte qu’il a plus de chances de subir cette situation. La dernière fois que ça lui était arrivé, c’était en 2006, alors qu’il était avec les Prédateurs de Nashville. À l’époque, il avait manqué 3 mois d’activité.

Cela cause un problème devant le filet de Pittsburgh alors que Vokoun devait avoir un gros rôle devant le filet des Penguins. En effet, sans Vokoun, Marc-André Fleury sera le partant pendant que Jeff Zatkoff sera le substitut.

On se rappelle que Fleury a terminé les dernières séries comme substitut après des performances très moyennes. Fleury voulait utiliser le début de saison pour prouver qu’il était prêt à revenir au sommet de sa forme. Maintenant, il aura toute une occasion de le prouver.

Sans Vokoun, les Penguins se retrouvent sans filet de sûreté. Donc, si jamais Fleury ne joue pas à la hauteur de son talent en début de saison, Pittsburgh se retrouvera dans une situation bien fâchante. En effet, Zatkoff a connu de bonnes saisons dans la ligue américaine, mais n’a jamais été capable de faire le saut comme substitut de qualité dans la LNH. Cette année, il fera la transition à cause d’une blessure et rien d’autre.

On ne sait pas encore quand Vokoun fera son retour au jeu, mais c’est fort probablement une question de mois dans son cas.