Suivez 25stanley sur Facebook!

Jiri Sekac est le prochain européen à faire le saut dans la LNH


Le nom de Jiri Sekac ne dira rien à la grande majorité, sinon la totalité des fans nord-américains, mais l’attaquant tchèque qui aura 22 ans mardi prochain pourrait très bien évoluer dans la LNH en 2014-2015.

En effet, selon Bob McKenzie, Sekac a reçu plus de 12 offres d’équipes de la LNH qui veulent qu’il traverse l’Atlantique pour venir jouer dans le circuit Bettman. Le contrat en question est une entente de 2 ans au salaire maximum alloué pour une recrue.

Depuis 2 ans, il évolue avec le Lev Praha dans la KHL. Cette année, il a amassé 28 points en 47 matchs. Dans la LNH, il serait un bon ailier de 3e ou 4e trio pour l’équipe qui le signera. À long terme, il pourrait jouer sur un 1er ou un 2e trio dans la LNH, mais cela dépendra de son adaptation au style de jeu américain.

À chaque fois qu’un cas comme celui-là survient, on pense à Fabian Brunnstrom qui a été un bust complet lorsqu’il est venu dans la LNH, mais Sekac est plus jeune que le Suédois quand il était venu dans la LNH et les dirigeants qui le poursuivent semblent sûrs que Sekac soit en mesure de faire l’adaptation nécessaire.


Les 4 destinations possibles de Dan Bylsma

BylsmaDidIEffUp

Après le renvoi de Dan Bylsma vendredi après-midi, plusieurs équipes de la LNH ont salivé. Il est immédiatement devenu le meilleur entraîneur disponible sur le marché et c’est clair que plusieurs DG autour de la ligue ont pensé à l’engager dans les 24 dernières heures.

Bien évidemment, les équipes sans entraîneur font partie de ce groupe, mais ce ne serait pas surprenant si certaines équipes ayant conservé leur meneur en arrière du banc pensaient aussi à l’engager. Après tout, il y a quelques mois, il coachait les États-Unis à Sotchi et maintenant il est disponible pour toutes les équipes qui veulent l’engager. Il sera certainement de retour derrière un banc de la LNH l’an prochain.

Voici les 4 destinations les plus plausibles pour lui l’an prochain :

1. Panthers de la Floride

Les Panthers ont déjà dit publiquement qu’ils étaient intéressés par les services de Bylsma. Ils le veulent derrière le banc de l’équipe et ils ne se gênent pas pour le dire à tous ceux qui veulent l’entendre. En plus, ils sont loin d’avoir trouvé un candidat à leur goût alors que Dale Tallon a encore plus de 5 gars en tête.

Pour Bylsma, ça ferait du sens puisque le noyau des Panthers est jeune et talentueux, particulièrement à l’attaque. Ils ont une tonne de jeunes attaquants de qualité en Barkov, Huberdeau, Bjugstad, Shore, Hayes et Pirri et leur ligne bleue est sous-estimée, particulièrement s’ils gardent Tom Gilbert pour entourer Campbell, Kulikov, Gudbranson et Olsen. C’est sans parler du premier choix au prochain repêchage. C’est le genre d’équipe qui peut surprendre avec Luongo devant le filet et Bylsma serait le récipiendaire de toutes les louanges si c’était le cas. Il ne peut pas vraiment perdre en prenant ce poste.

2. Canucks de Vancouver

Les Canucks ont certainement la meilleure formation parmi les équipes présente sur la liste. C’est clair que c’est quelque chose d’intéressant pour Bylsma qui vient de passer plusieurs années à chasser la Coupe Stanley et qui aura probablement le goût de continuer.

Pour les Canucks, ça ferait du sens puisqu’ils n’ont pas encore parlé à leurs 2 principaux candidats, Willie Desjardins et John Stevens. Si jamais ils contactaient Bylsma et qu’il les impressionnait en entrevue, ce ne serait pas une embauche surprenante.

3. Hurricanes de la Caroline

Les Canes sont la dernière équipe à ne pas avoir d’entraîneur. Eux aussi, ils ont encore une bonne partie du processus à faire. Ça veut donc dire que Bylsma a encore le temps d’entrer ce processus et d’obtenir l’emploi.

Si jamais Bylsma atterissait là-bas, il y aurait une belle touche d’ironie alors que celui qui l’a renvoyé à Pittsburgh , Jim Rutherford, est propriétaire minoritaire de la formation.

4. Maple Leafs de Toronto

Leur présence sur cette liste est surprenante et les chances que ça arrive sont faibles, mais je persiste à croire que ce n’est pas impossible. Ils ont gardé Carlyle cet été, mais ils ont renvoyé tous ses assistants dans un geste qui prouve que la nouvelle direction n’est pas vraiment fan de l’entraîneur.

Si on lisait entre les lignes lorsqu’ils l’ont gardé, ils ont justifié le geste par le manque de bons candidats disponibles. L’arrivée de Bylsma dans ce groupe pourrait certainement changer cette situation, et du même coup, la décision des dirigeants de Toronto.


Les dernières rumeurs des meilleurs informateurs

Avec la finale de la Coupe Stanley qui se joue présentement à Los Angeles, la saison des agents libres  et des transactions s’amène sous peu. C’est donc dire que la saison des rumeurs est déjà commencée.

Qui de mieux pour nous informer sur les dossiers à suivre que les 3 gars principaux de TSN; Pierre Lebrun, Darren Dreger et Bob McKenzie? Ils l’ont fait dans leur segment d’insider trading de vendredi soir en faisant le tour de toutes les équipes en recherche d’entraîneurs en plus de parler de plusieurs rumeurs incluant des équipes canadiennes.

Ryan Kesler

C’est Darren Dreger qui a parti le bal en parlant du centre des Canucks qui avait été sur le marché lors de la date limite des transactions, mais qui n’avait pas trouvé preneur. Avec un nouveau président, DG et coach, on aurait pensé que Kesler serait revenu sur sa décision de demander un échange, mais ça ne semble pas être le cas.

Selon Dreger, il a rencontré Jim Benning, le nouveau DG des Nucks et il veut toujours un échange à une des 6 villes sur sa liste. Dreger a mentionné qu’Anaheim et Philadephie étaient sur la liste.

Pierre Lebrun a ensuite parlé du prix à payer, qui est très élevé. Selon Lebrun, les Nucks ne veulent pas que des espoirs et aimeraient obtenir un joueur qui les aide immédiatement, de préférence un centre.

Jason Spezza

McKenzie a mentionné que la situation de Kesler affecte les Sénateurs d’Ottawa qui veulent échanger Jason Spezza. Malheureusement pour eux, à cause de Kesler, ce serait surprenant que Spezza soit échangé avant le repêchage, ce qui était l’objectif des Sens.

Panthers de la Floride

Par la suite, Dreger a parlé de la situation des Panthers qui se cherchent présentement un entraîneur. Selon l’informateur de TSN, Tallon a parlé à 10 candidats potentiels et souhaite réduire cette liste à 5 candidats sous peu.

Hurricanes de la Caroline

C’est Pierre Lebrun qui a parlé du trou derrière le banc des Canes. Selon lui, Ron Francis a déjà parlé à une dizaine de candidats, mais il n’a pas terminé. Il veut passer d’autres candidats en entrevue dont Ulf Samuelsson et John Stevens qui sont encore occupés avec la finale de la Coupe Stanley.

Canucks de Vancouver

McKenzie a parlé des Canucks qui n’ont pas encore contacté leurs 2 principaux candidats pour leur poste d’entraîneur puisqu’ils sont encore en action. Ces 2 gars-là sont Willie Desjardins, qui est avec le club-école des Stars en finale de la AHL, et John Stevens, l’assistant des Kings de Los Angeles.

1er choix au repêchage

Dreger est revenu sur les Panthers qui comptent sur le premier choix au total lors du prochain repêchage, mais qui sont ouverts à l’échanger. Ils ont même reçu une offre solide jusqu’à maintenant. Ils s’attendent à en recevoir d’autres en s’approchant du repêchage.

Martin Brodeur

Pierre Lebrun a aussi parlé de Martin Brodeur qui veut joueur une autre saison dans la ligue et il est prêt à quitter le New Jersey pour le faire. Il sera agent libre le 1er juillet prochain et il veut voir quelles seront ces options à ce moment-là.


Le danger de croire des insiders qui n’ont rien prouvé

Islaners

Vendredi après-midi, ce tweet d’un employé de la station de radio NBC de New York a fait le tour des réseaux sociaux. Ça a tellement circulé que Sportsnet a repris la nouvelle. Il faut dire que cette vente semble imminente et que ce tweet faisait du sens.

Toutefois, plusieurs journalistes et amateurs avaient des doutes parce que ce genre de nouvelles vient habituellement de gars béton comme Nick Kypreos, Bob McKenzie, Darren Dreger et Pierre Lebrun ou des gars locaux qui ont fait leurs preuves comme Chris Botta et Arthur Staple. Même si Pellegrino est un gars local, ça aurait été surprenant qu’il soit le gars qui ait obtenu le scoop.

Le tout a fait plus de sens une heure plus tard alors que Pellegrino a tweeté ceci :

Islanders 2

Islanders 3

Donc, selon Pellegrino, il a été victime d’un tour que l’on voit dans à peu près toutes les écoles en Amérique du Nord alors que quelqu’un profite d’un compte ouvert pour écrire une niaiserie. C’est très possible, mais ça prendrait un collègue assez chien pour faire ça.

C’est donc aussi possible que le gars ait eu une info confidentielle et qu’il l’ait partagé avant que sa source rapplique. L’option la plus plausible selon moi, c’est qu’il se soit rendu compte que sa « source » n’était pas bonne et qu’il s’est fait niaiser. Dans ces deux cas-là, il aurait paniqué et écrit que c’était la faute d’un collègue. Ce n’était pas la fin de panique puisqu’il a supprimé son compte quelques minutes plus tard.

On ne saura probablement jamais ce qui s’est passé, mais ce qu’on sait, c’est que même si la vente des Islanders de Charles Wang à Andrew Barroway est très possible, elle n’est pas encore complétée.


Cory Schneider veut 60 départs au New Jersey avant de signer un nouveau contrat


Les Devils ont une situation intéressante devant le filet. Leur légende, Martin Brodeur, voit son contrat venir à échéance cette saison et c’est difficile de le voir revenir au New Jersey où Cory Schneider semble être le gars du futur. Le seul problème du côté de Schneider, c’est qu’il sera agent libre sans restriction à la fin de la prochaine saison.

Ça veut donc dire que les Devils pourraient se retrouver sans gardien dans 2 ans si Schneider ne voulait pas rester avec l’équipe. Heureusement pour eux, Schneider a l’air d’un gars qui veut rester au New Jersey, mais il a ses conditions.

Sa condition principale vient au niveau des départs. Il veut 60 départs l’an prochain et il veut devenir le gardien partant de l’équipe. Cette année, il a partagé les départs avec Martin Brodeur (43 pour Schneider et 39 pour Brodeur) malgré le fait qu’il était vraiment meilleur que le gardien québécois (% d’arrêts de 92,1% vs 90,1% et moyenne de buts alloués de 1,97 vs 2,51 pour Brodeur).

Bien évidemment, il n’a pas le goût de revivre ça, surtout que c’est l’histoire de sa carrière alors qu’il a fait la même chose avec Roberto Luongo à Vancouver. Il a donc été clair avec les journalistes et les dirigeants. Je pense que c’est pleinement son droit et qu’il fait bien d’en profiter pendant qu’il a le gros bout du bâton dans la négociation.


TSN – TOP 10 // Les plus beaux jeux en séries par des défenseurs

Doughty

TSN a été inspiré par la belle pièce de jeu de Drew Doughty lors du match numéro un de la série contre les Rangers de New York pour faire un TOP 10 des meilleurs jeux réalisés par des défenseurs en séries éliminatoires.

Dans ce palmarès, on y retrouve entre autres P.K. Subban, Larry Robinson, Scott Niedermayer et Bobby Orr.

TOP 10 – Défenseurs en séries


Dan Bylsma congédié par les Penguins

BylsmaDidIEffUp

Après l’embauche de Jim Rutherford, les Penguins avaient une autre nouvelle pour leurs partisans. 21 jours après avoir renvoyé Ray Shero, ils ont congédié l’entraîneur-chef Dan Bylsma dans un geste qui manquait complètement de classe.

Les Penguins savaient déjà qu’ils allaient le congédier alors qu’en entrevue, ils demandaient aux candidats pour leur poste de DG de nommer son remplaçant. Toutefois, pour s’assurer qu’il ait le moins d’options possibles pour l’an prochain, ils l’ont gardé. C’est pour ça qu’il ne reste que 3 équipes sans entraîneur-chef (Panthers, Hurricanes, Canucks), sans compter les Penguins bien sûr.

Par contre, si Bylsma veut coacher l’an prochain, il pourra. Il devient le meilleur candidat disponible sur le marché et c’est clair que les 3 équipes nommées plus haut vont y penser. On pourrait même voir une équipe aller le chercher avant de se débarrasser de leur propre coach. Bref, je serais très surpris s’il n’était pas derrière un banc l’an prochain.


Jim Rutherford, le nouveau DG des Penguins

wxtb7poo9emkccgjduid

Jim Rutherford a été nommé directeur général des Penguins de Pittsburgh.

Le président des Hurricanes de la Caroline aura donc de nouvelles fonctions dans une autre organisation bientôt. Mais est-ce le bon choix pour les Penguins? Le doute plane. Rutherford n’a jamais été en mesure d’amener de la profondeur à son équipe en Caroline, donc sera-t-il capable d’en amener à Pittsburgh?

Les deux autres candidats pour le poste de directeur général des Penguins étaient Julien BriseBois et Pierre McGuire.


Coin des Rumeurs // Niskanen restera-t-il à Pittsburgh?

NHL Moves

Le moulin à rumeurs commence à s’activer de plus en plus. Le marché des joueurs autonomes s’ouvrira le 1er juillet prochain et les équipes de la LNH doivent prendre des décisions quant à leurs joueurs qui deviendront agents libres s’ils ne signent pas de nouveaux contrats.

***

PIT Matt Niskanen sera-t-il disponible sur le marché des joueurs autonomes? Son intention, ce n’est pas d’être sans contrat le 1er juillet prochain. Le défenseur veut signer une prolongation de contrat avec les Penguins de Pittsburgh. En cas d’échec, Niskanen aurait les Red Wings de Detroit parmi ses destinations favorites, a fait savoir le Pittsburgh Sports. Le principal intéressé rencontrera son agent au cours des prochains jours pour mettre au clair son « plan de match » en vue de son nouveau contrat.

DET Todd Bertuzzi, Daniel Cleary et David Legwand devraient quitter Hockeytown durant la saison morte, rapporte le Detroit News. Le défenseur Kyle Quincey aurait possiblement joué sa dernière campagne avec les Red Wings. Celui-ci devrait également tester le marché des joueurs autonomes.

SJ Joe Thornton et Patrick Marleau pourraient changer d’adresse d’ici la saison prochaine. Les Sharks de San Jose pourraient décider de transiger l’un de leurs attaquants vedettes, d’après le CSN Bay Area. Thornton serait plus en demande que son coéquipier actuellement sur le marché des échanges.

TB Les pourparlers entre le clan de Ryan Callahan et le Lightning de Tampa Bay se poursuivent, selon ce que rapporte la chaîne TVA Sports. Callahan est ouvert à signer un pacte avec le club de la Floride.

DET Jonas Gustavsson ainsi que Daniel Alfredsson pourraient recevoir des offres de prolongation de contrat de la part des Red Wings, avant le 1er juillet prochain, du moins, c’est ce que le Detroit News a indiqué. La troupe de Mike Babcock pourrait être intéressée de garder les services de l’ancien gardien des Maple Leafs et du vétéran attaquant suédois, qui a joué la majeure partie de sa carrière avec les Sénateurs d’Ottawa, outre quelques passages avec des clubs de la Ligue élite de Suède.


Les Maple Leafs veulent être actifs sur le marché des échanges cet été


À défaut de jouer en avril, mai ou juin, les Maple Leafs veulent être actifs cet été. Bien évidemment, ils ne pourront pas jouer, mais ils vont changer leur équipe via le marché des transactions. Du moins, c’est ce que Nick Kypreos a écrit jeudi soir.

Toujours selon l’insider de Sportsnet, tous les joueurs de l’équipe sont disponibles sauf Jonathan Bernier, Phil Kessel, Tyler Bozak et Morgan Rielly. On pourrait ajouter David Clarkson à cette liste puisqu’il n’y a aucune chance qu’il soit échangé à cause de son contrat. Ça veut dire qu’il y a des bons joueurs comme Dion Phaneuf, James Van Riemsdyk, Nazem Kadri et Jake Gardiner qui sont disponibles.

Je ne serais pas surpris si ces 4 joueurs étaient échangés pendant l’été, particulièrement si les Leafs veulent faire des transactions à tout prix. C’est clair que l’équipe de dirigeants en place sous-évalue ces 4 gars-là et il y aura certainement quelques DG intelligents qui vont en profiter pour améliorer leur équipe.

Le gars que je viserais si j’étais Marc Bergevin serait Jake Gardiner. Le défenseur de 23 ans est solide, mais Carlyle ne le faisait presque pas jouer cette année. Si jamais Markov quittait cette année, ce qui est de plus en plus possible, Gardiner ferait un bon remplaçant pour un prix pas mal plus abordable. C’est vrai qu’il est quelques coches en-dessous de Markov, mais il est capable de remplir un rôle de top 4 et c’est ce qu’on a besoin à Montréal. En plus, une première unité d’avantage numérique avec Gardiner et Subban serait incroyable.