Suivez 25stanley sur Facebook!

Ilya Kovalchuk ne reviendra pas au New Jersey

ilya-kovalchuk

Lundi après-midi, une rumeur concernant Ilya Kovalchuk a fait surface sur le web. Elle risque de circuler pendant quelques moments, mais elle n’a aucun fondement. Cette rumeur dit qu’Ilya Kovalchuk et les Devils travaillent présentement sur un retour de l’attaquant russe dans la LNH après avoir pris sa « retraite » l’an passé.

Cette rumeur ne fait aucun sens, mais ce n’est pas ça qui a empêché sa propagation. Ce serait stupide de la part de l’attaquant de revenir un an après avoir quitté la LNH. En plus, c’est presque impossible. Pour qu’il revienne dans la ligue, il faudrait que toutes les équipes de la ligue acceptent le transfert.

Si une seule équipe s’opposait à cette transaction, Kovalchuk devrait rester dans la KHL. Ça me semble impossible de voir les 29 autres équipes aider les Devils après que ceux-ci aient eu droit à un passe-droit en recevant leur choix de 1re ronde de cette année. On se rappelle qu’ils auraient dû abandonner ce choix à cause du contrat de Kovalchuk, mais la ligue a diminué la punition lorsque l’équipe a changé de propriétaire.

Alors comment cette rumeur est-elle partie? C’est un « journaliste » nommé Dino Costa qui a parti le tout. Costa est un animateur de radio qui a aussi un site web qui est reconnu pour son plagiat à peine déguisé. C’est difficile de trouver un gars moins crédible que celui-là, mais, c’est lui qui est à l’origine de cette rumeur qui a circulé. Comme quoi il faut faire attention pendant la saison des rumeurs. Après tout, celles-ci peuvent partir d’un peu n’importe où.


Les gardiens ont été le point de mire du comité de compétition

Lundi, c’était la première rencontre du comité de compétition de la LNH. La réunion a duré 5 heures et après le but controversé de Dwight King contre Henrik Lundqvist, les gardiens ont attiré l’attention.

Le comité évalue encore la possibilité d’utiliser des reprises vidéos pour les appels d’obstruction sur le gardien, mais selon Mathieu Schneider, le comité n’est pas confiant que les reprises vidéos vont toujours permettre de faire le bon appel dans cette situation. Si jamais les reprises vidéos n’étaient pas adoptées, la ligue s’assurera d’éduquer tout le monde pour clarifier le règlement.

Le comité considère également donner plus de chances au gardien en étant plus sévère sur l’obstruction sur les gardiens. Peu importe ce qui arrivera de ce côté, c’est clair que le règlement sera retravaillé pour laisser moins d’espace à l’interprétation des officiels.

Au niveau des fameuses reprises vidéos, le comité de compétition n’a pas encore décidé à quel point on devrait augmenter leur utilisation. Il y a encore plusieurs inquiétudes à ce niveau alors que Colin Campbell a déclaré que le processus pourrait amener plus de problèmes qu’il en résoudrait. Il risque d’y en avoir plus l’an prochain, mais ce serait surprenant que les obstructions sur le gardien fassent partie des scénarios qui justifient une reprise.

Voici les autres dossiers qui ont été discutés :

Trapézoïde

La ligue semble vouloir diminuer l’impact du fameux trapézoïde derrière les gardiens de but. L’an prochain, les zones où les gardiens ne pourront pas jouer la rondelle diminueront de 2 pieds de chaque côté. Les gardiens ne pourront toujours pas aller dans les coins, mais ils pourront plus sortir du filet.

Mises au jeu

Le comité s’est également penché sur les mises au jeu. Après un dégagement refusé, l’équipe fautive n’aura pas droit à un changement de centre. Si jamais le centre se faisait chasser, ce serait une punition mineure pour l’équipe. Cela réglerait un problème où certaines équipes utilisent leurs ailiers au centre après un dégagement refusé. Ainsi, l’ailier se fait chasser en trichant et ça permet aux joueurs d’avoir 4 ou 5 secondes de plus pour reprendre leur souffle.

Également, les oreilles des cercles de mises au jeu seront plus décalés dans les zones offensives. Au lieu des 3,5 pouces actuels, ce sera 5 pouces, comme au niveau international.

Prolongation

La ligue veut réduire les fusillades et pour faire ça, ils veulent stimuler les buts pendant la prolongation. Pour aider, ils vont instituer le long changement pendant la prolongation en plus de passer la Zamboni avant la période pour offrir une meilleure glace aux joueurs.

Plongeons

Il n’a pas offert de solution ou de proposition, mais Colin Campbell a également dit qu’il veut couper sur l’embellishment. Il sait que c’est un gros problème pour la ligue et il s’attend à ce que le comité pense à donner des punitions plus sévères pour ce genre de geste. Les punitions pourraient même atteindre le coach ou l’organisation.

Toutes ces propositions devront être acceptés par les gouverneurs de la ligue avant d’apparaître dans le livre des règlements.


Entrevue pour Bylsma cette semaine en Floride

Dan Bylsma

Dan Bylsma est sans emploi depuis qu’il a été congédié vendredi dernier par les Penguins de Pittsburgh. L’homme de 43 ans est en quête d’un autre poste d’entraîneur-chef dans la Ligue nationale de hockey et ce n’est pas l’intérêt de certains clubs de la LNH qui manque.

Selon une source de Harvey Fialkov, du Sun Sentinel, Bylsma est intéressé au poste d’entraîneur-chef des Panthers de la Floride et il rencontrera les dirigeants de l’équipe mardi ou mercredi prochain.

Également, le personnel des Canucks de Vancouver est intéressé aux services de Bylsma pour le poste de pilote du club de l’Ouest canadien.


Le plafond salarial devrait être 6 millions plus haut l’an prochain

Bonne nouvelle pour Marc Bergevin et P.K. Subban! Le plafond salarial de la LNH augmentera de plus de 6 millions l’an prochain. C’est ce qu’on estime après les chiffres dévoilés par Chris Botta lundi matin. Selon Botta, cette année, les revenus de la ligue ont été de 3,7 milliards.

Avec ce type de revenus, James Mirtle estime que le plafond salarial sera de 70,6 millions l’an prochain. On se rappelle qu’il était à 64,3 millions cette année. On devrait donc voir une augmentation de 6,3 millions. C’est clairement une bonne nouvelle pour le Canadien qui a encore plusieurs joueurs à signer cet été.

Bien évidemment, pour l’instant ce ne sont que des estimations, mais comme on parle des 2 gars les plus fiables de ce côté, ça devrait être très près du chiffre final. Le pire, c’est que cette amélioration est venue sans le nouveau contrat national de télédiffusion. L’an prochain, les revenus totaux devraient dépasser le plateau des 4 milliards, ce qui permettrait au plafond de se rendre à 76 millions.

Dans cette situation, le Canadien a intérêt à signer Subban à long terme. Avec l’évolution de Subban et du plafond salarial, un salaire qui pourrait avoir l’air énorme immédiatement (comme 9,5 millions par exemple) pourrait devenir une aubaine dans quelques années.


Contester une décision, un nouveau règlement dans la LNH?

NHL - Game On!

Les entraîneurs de la Ligue nationale de hockey pourraient avoir le droit de contester les décisions prises par les officiels lors des matchs. La LNH ne met pas une croix sur cette possibilité.

Le comité de compétition du circuit Bettman abordera cet enjeu lors de la rencontre qui aura lieu cet après-midi aux bureaux de la LNH à New York.

Discuter de cette possibilité ne veut pas dire qu’il s’agira d’un règlement au cours des prochaines saisons, comme l’a indiqué Renaud Lavoie, de la chaîne TVA Sports.

Sans être assurément en fonction bientôt, le fait que le comité de la LNH mette ce sujet à son menu est quand même encourageant.

Via TVA Sports


Bande-annonce du jeu NHL 15

BpszuXzCUAEbaZt

Voici une bande-annonce – ou si vous préférez, un avant-goût – du jeu NHL 15.


Contrat // Palat signe 3 ans – 10 M$ avec le Lightning

Ondrej Palat

Ondrej Palat a paraphé une entente de trois saisons avec le Lightning de Tampa Bay. Le jeune joueur de 23 ans s’est entendu avec le club floridien pour un total de 10 M$.

Le Tchèque empochera 2,8 M$ la première année de son pacte et au cours des deux autres campagnes, son salaire augmentera. Celui-ci touchera 3,2 M$ lors de la seconde et 4 M$ durant la dernière de son contrat.

En 2013-2014, Palat a engrangé 59 points, dont 23 buts, en 81 rencontres. Il est l’un des meilleurs attaquants de la formation de John Cooper et il sera fort utile à son équipe lors de la prochaine saison.


Paul Stastny est patient dans ses négociations avec l’Avalanche


Cette année, Paul Stastny a relancé sa carrière avec une saison de 60 points en 71 matchs en plus de 10 points en 7 rencontres pendant les séries. C’est arrivé au bon moment alors que son contrat de 5 ans d’une valeur de 33 millions est venu à échéance à la fin de cette saison.

Selon Adrian Dater, cette performance a donné le goût à l’Avalanche de lui faire signer un nouveau contrat. Les dirigeants de l’équipe lui ont fait une offre avant la date limite des transactions, mais Stastny et son agent avaient décidé d’attendre avant de parler d’un nouveau contrat.

Lorsque l’équipe est revenue à la charge après la saison, Stastny a continué de repousser les négociations. Cette fois-ci, il fera attendre l’équipe de Patrick Roy jusqu’au 20 juin avant de commencer à parler. Il peut mieux utiliser la carte du marché des agents libres de cette façon. Malgré tout ça, les dirigeants de l’Avalanche sont confiants.

On dirait bien que le joueur de l’Avalanche ait le goût de tester le marché des agents libres et on peut le comprendre. Il vient de connaître une de ses meilleures saisons en carrière et il aimerait que ça paraisse dans son compte en banque. À 28 ans, il a un bon gabarit et il a prouvé qu’il était capable de produire offensivement. C’est un combo qui donne le goût aux équipes de payer un gros prix et si Stastny se rendait sur le marché des agents libres, on en aurait certainement un autre exemple.


Brian Gionta et Mike Weaver vont débuter leurs négos avec le Canadien la semaine prochaine


Ceux qui aiment les gros joueurs ne seront pas heureux d’apprendre que le Canadien semble intéressé à signer deux de ses plus petits agents libres sans restriction; Brian Gionta et Mike Weaver. Cet intérêt a été confirmé par Elliotte Friedman samedi après-midi.

Selon l’informateur de CBC, Bergevin avait déjà parlé aux agents des 2 joueurs pendant la saison, mais ils avaient décidé d’attendre après l’élimination de l’équipe avant de reprendre les discussions. Maintenant que c’est fait, Friedman s’attend à ce que les discussions entre Marc Bergevin et les 2 joueurs reprennent sous peu.

Bien évidemment, ça ne veut pas dire que les deux gars vont assurément signer avec le Canadien. Friedman a mentionné que bien qu’il y ait de l’intérêt des 2 côtés, l’aspect financier n’a pas encore été discuté et c’est souvent ce qui décide du résultat de ces négociations.

Dans les 2 cas, ça risque d’être leur dernier contrat et ils pourraient tenter de prendre le plus d’argent possible avant de changer de carrière. Ça me fait surtout peur dans le cas de Weaver qui a connu d’excellentes séries et qui s’est fait un nom après avoir été échangé pour un choix de 5e ronde à la date limite des transactions. Cette performance pourrait lui valoir quelques centaines de milliers de dollars que le Canadien pourrait ne pas vouloir lui donner.


Joe Thornton échangé cet été?


Après l’échange de Dan Boyle, les Sharks sont en mode reconstruction. San Jose a énormément de vétérans qui ne voudraient peut-être pas vivre ce processus et qui pourraient laisser tomber leurs clauses de non-échange. Ça veut dire qu’il pourrait y avoir d’autres échanges à venir.

Une de ces transactions pourrait impliquer Joe Thornton. Selon Mike Zeisberger, de QMI, 6 équipes ont déjà contacté les Sharks pour démontrer de l’intérêt envers le centre de 35 ans. Parmi ces équipes, on retrouve les Maple Leafs de Toronto qui ont déjà laissé savoir qu’ils seront actifs sur le marché des transactions cet été.

Bien évidemment, on est loin d’une transaction puisque les Sharks n’ont pas placé Thornton sur le marché des échanges et il n’a pas indiqué qu’il serait prêt à lever sa clause de non-échange. Toutefois, si jamais c’était le cas, c’est clair qu’il y aurait de l’intérêt pour ses services.

Ce n’est pas surprenant puisqu’il lui reste encore 3 ans à son contrat qui le paie 6,75 millions par année. Ce n’est pas énorme pour un gars qui frôle le point par match depuis le début de sa carrière dans la LNH avec 1194 points en 1207 matchs. En plus, il ne montre pas de signe de ralentissement alors qu’il a enregistré 76 points cette saison.