Suivez 25stanley sur Facebook!

Plekanec vs Yandle, une rumeur parmi tant d’autres

keith-yandle

Une rumeur d’échange impliquant Tomas Plekanec et Keith Yandle résonne dans le monde du hockey depuis quelques heures. L’attaquant des Canadiens prendrait le chemin de l’Arizona tandis que le défenseur des Coyotes aboutirait avec le club montréalais.

Honnêtement, cette rumeur n’est pas basée sur des fondements très solides. Ne partez pas en peur avec cette – très peu probable – transaction.

Le journaliste James Murphy, de Sirius XM NHL Networka ouvert la porte à ces spéculations en soulignant la possibilité que le CH soit intéressé à Yandle dans la mesure où il perd les services d’Andrei Markov. Quelle belle façon de lancer le moulin à rumeurs tandis qu’il y a un « creux de vague » présentement concernant le marché des échanges.

Cette rumeur en est une parmi tant d’autres. Plusieurs rumeurs sont créées par une simple hypothèse et il ne faut que cela pour que les gens s’emballent facilement.

Aucune information « béton », du moins pour le moment, ne peut véritablement confirmer que les Canadiens songent à échanger Plekanec aux Coyotes en retour de Yandle, donc prenez cette rumeur avec un grain de sel à l’heure actuelle.


Brad Marchand dans le tableau de chasse des Sharks?

Boston Bruins v Pittsburgh Penguins

Le journaliste James Murphy, de Sirius XM, aurait appris - selon deux sources – que les Bruins de Boston et les Sharks de San Jose auraient des pourparlers ensemble et que les pierres angulaires de ceux-ci seraient Brad Marchand et Patrick Marleau.

Il y a quelques jours, Joe Haggerty, de CSNNE.com, a mentionné qu’il a été informé que Marchand et Johnny Boychuk pourraient être échangés au cours de la saison morte par la troupe de Claude Julien.

Le fait que Marchand soit sur le marché des transactions a du sens, mais que ce dernier soit échangé aux Sharks en retour – entre autres – de Marleau est assez nébuleux.

Dans les spéculations citées plus haut, il faut en prendre et en laisser. Oui, l’attaquant numéro 63 des Bruins pourrait changer d’adresse d’ici le début de la prochaine saison, mais une transaction impliquant Marchand et Marleau paraît plutôt invraisemblable.

Cela dit, je ne miserais pas ma paie sur un mouvement entre les Bruins et les Sharks avec Marchand et Marleau impliqués dans celui-ci.


Kimmo Timonen signe un contrat d’un an avec les Flyers

Gros contrat pour les Flyers de Philadelphie! Ils ont signé leur meilleur défenseur, Kimmo Timonen, à un contrat d’un an. Le défenseur de 39 ans pensait à la retraite et son retour est excellent pour les Flyers qui aurait eu des gros problèmes à la ligne bleue sans leur vétéran.

Il gagnera 2 millions et des bonus pourraient monter son salaire jusqu’à 4 millions. Timonen atteindra ces bonus, mais ils permettront a l’équipe de mieux gérer le plafond salarial. L’an dernier, Timonen a enregistré 35 points en 77 matchs avec Philly. Son Corsi de 55 % était le meilleur de l’équipe à la ligne bleue. Son plus proche poursuivant était Brayden Coburn à 51,1 %.


Pas toujours facile d’être une ice girl

Depuis plusieurs années, la majorité des équipes de la LNH ont opté pour les Ice girls qui nettoient la glace pendant les pauses publicitaires. Cette tendance rend plusieurs gars contents puisque les filles sont plus agréables à regarder que les gars de Clorox que l’on a au Centre Bell, mais sans surprise, il n’y a pas que des bons côtés à cette tendance. 3 anciennes ice girls des Flyers et 4 autres des Kings ont parlé de ces moins bons côtés à Mother Jones.

Parmi ces mauvais côtés, il y a les matchs extérieurs. Pendant ces événements, les filles doivent travailler entre 6 et 9 heures dans leurs uniformes qui ne couvrent pas grand chose dans des conditions météorologiques assez froides. On pourrait croire que les filles sont habitués, mais il y a une différence entre quelques minutes sur la glace et des heures à l’extérieur en plein hiver.

Bien évidemment, dans les événements, les filles n’ont pas vraiment de pauses et ne peuvent pas manger en public. Elles doivent donc se cacher pour manger un peu. Une fille a raconté une fois où elle a dû manger en se cachant dans une boîte de pick-up de quelqu’un qu’elle ne connaissait pas parce qu’elle avait trop faim.

Toutefois, le plus gros inconvénient des filles vient de la prudence des organisations. Celles-ci ne veulent pas que leurs ice girls fréquentent leurs joueurs ou même qu’il y ait des rumeurs. Donc, si une fille est dans un restaurant ou dans un bar et qu’un joueur entre dans la place, la fille doit quitter immédiatement, même si elle est au milieu de son repas. On peut comprendre l’idée derrière, mais c’est quand même un peu intense.

Bien évidemment, c’est tous des trucs qui viennent avec la job, mais comme les filles sont payés 15$ de l’heure ou 50$ du match, ces conditions sont assez intenses. Les filles disent aimer leur emploi, mais elle admettent qu’il devrait y avoir une sorte de collectif pour s’assurer qu’elles ne se fassent pas exploiter.


Bob Nicholson serait le prochain CEO des Oilers

Vendredi matin, les Oilers tiendront une conférence de presse qui, selon Elliotte Friedman, révélera le futur de Bob Nicholson. Ça vient après des rumeurs de Darren Dreger qui disait hier qu’on allait apprendre le nouvel emploi de Nicholson sous peu. L’informateur de TSN a également mentionné que Nicholson allait devenir le CEO de sa future équipe, ce qui le placerait entre le propriétaire et le président.

Donc, si on lit entre les lignes, les Oilers devraient nommer Nicholson comme CEO de l’équipe et c’est un bon choix. Bob a gagné des tonnes de compétitions à la tête d’Hockey Canada et les Oilers ont besoin de cette attitude dans leur organisation. Ce n’est pas lui qui était sur la glace, mais il était au sommet de l’organigramme, donc il devait quelque chose de correct.

Voici à quoi ressemblerait l’organigramme de l’équipe si cette embauche se confirmerait

Nicholson

Comme vous pouvez le voir, il va y avoir du monde à la messe, mais comme les Oilers ont besoin de relancer leur équipe après des saisons de misère, ça ne peut pas nuire d’avoir du monde en charge. L’arrivée de Nicholson va également permettre d’organiser tout ce personnel qui en a besoin si on se fie au produit sur la glace à Edmonton au cours des dernières années.


Ryan Johansen va rester à Columbus

Ryan Johansen a explosé cette saison. Après un début de carrière décevant, le 3e choix du repêchage de 2010 a joué sa première saison complète à Columbus cette année. L’attaquant de 21 ans a répondu avec 63 points, dont 33 buts, en plus de 6 autres points en 6 matchs contre les Penguins en séries.

Il a offert cette performance au bon moment alors que son contrat venait à échéance et qu’il sera agent libre avec restriction le 1er juillet prochain. Toutefois, jeudi après-midi, Jarmo Kekalainen a envoyé un message aux DG qui pourraient être tentés de faire une offre hostile au jeune joueur.

Il a déclaré au Columbus Dispatch « On égalerait n’importe quelle offre qu’il signerait. Si quelqu’un veut perdre son temps et son effort là-dessus, tant mieux pour eux. On ferait juste égaler l’offre et garder le joueur. »

Ça a le mérite d’être clair! De toute façon, c’est rare que l’on voit des offres hostiles dans la LNH. Quand même, je me demande si ces déclarations ne donneront pas le goût à une équipe rivale qui a de la place sous le plafond de tester la volonté de Kekalainen. Ainsi, cette équipe pourrait mettre les Jackets dans une mauvaise position au niveau du plafond salarial. Toutefois, les chances que ça arrive restent très faibles.


Le DG des Sabres a une stratégie particulière pour améliorer sa position au repêchage

Tim Murray

Les Sabres de Buffalo sont bien placés au prochain repêchage. Non seulement Tim Murray pourra compter sur le 2e choix au total, mais il a également 3 choix de 2e ronde dans sa poche. Mercredi, il a discuté à propos de ce qu’il aimerait faire avec ces choix.

Le nouveau DG des Sabres aimerait utiliser ces choix de 2e ronde pour obtenir quelques choix de 1ère ronde supplémentaire. Pour réussir ça, il serait prêt à accepter des salary dump, donc des mauvais contrats d’équipes qui n’en veulent plus pour mieux dépenser leur argent sous le plafond salarial.

C’est brillant puisque ce n’est pas ce genre de contrat qui manque dans la LNH et Murray pourrait en profiter pour obtenir des choix de 1ère ronde qui sont cruciaux pour une équipe en reconstruction. En plus, les Sabres doivent encore dépenser plus de 13 millions pour atteindre le plancher et ils n’ont pas tant de gros contrats à signer. C’est donc dire qu’ils pourraient absorber 2 contrats énormes sans problème.

C’est une excellente stratégie, mais maintenant, Murray doit la mettre à exécution. Ce sera intéressant de voir si les DG qui ont signé ces mauvais contrats seront capables de piler sur leur égo pour s’en débarrasser.

Via The Score


Insider Trading // Vincent Lecavalier est sur le marché

Aujourd’hui, les DG se sont rencontrés pendant plusieurs heures. Comme à l’habitude, ça a créé une tonne de rumeurs qui ont été couvertes par Darren Dreger et Pierre Lebrun pendant leur segment d’Insider Trading. Les gars ont commencé avec Spezza et ne nous ont rien appris de plus, mais voici les autres dossiers qui ont été discutés.

Mike Richards

Les insiders assument que Brad Richards se fera racheté, mais ils sont moins certains pour Mike Richards. Il lui reste 6 ans à son contrat qui a un impact de 5,75 millions sur la masse salariale, ce qui est pas mal pour un centre de 4e trio, mais les Kings ne le rachèteront pas.

Toutefois, Richards est reconnu comme un gars qui aime le party et selon Darren Dreger, les Kings pourraient lui demander de travailler sur son conditionnement hors-saison. L’informateur de TSN a également mentionné que ce n’était pas certain que Richards acquiesce à cette demande…

Vincent Lecavalier

Il reste encore 4 ans au contrat de Vincent Lecavalier qui a un impact de 4,5 millions sur la masse. Encore une fois, c’est pas mal pour un joueur de 4e trio. Dreger croit que cela fait en sorte que Ron Hextall voudra l’échanger. Le seul problème, c’est que Lecavalier a une clause de non-mouvement complète qui lui permet de choisir sa destination. Toutefois, pour l’instant, il n’y a pas de liste d’équipes qui a été fournie aux Flyers par le clan Lecavalier.

Shea Weber

Pierre Lebrun a répété que malgré les rumeurs qui finissent toujours par sortir, les Prédateurs ne veulent pas échanger Shea Weber. Il a parlé à David Poile, le DG de l’équipe, qui lui a dit qu’il ne bougerait pas et que les Preds allaient bâtir leur équipe autour de Weber.

Dan Boyle

Selon Dreger, les Maple Leafs sont hauts sur la liste de Dan Boyle. Le défenseur appartient présentement aux Islanders qu’il avisera plus tard cette semaine s’il est intéressé à négocier avec l’équipe après qu’ils lui aient soumis une offre.

S’il se rend sur le marché des joueurs autonomes, il demandera un contrat de 2 ans que les Leafs seraient prêts à lui donner. Toutefois, l’argent demandé par Boyle pourrait être un peu trop selon l’insider de TSN. Une chose est certaine, il y a de l’intérêt.

Jonathan Toews et Patrick Kane

Les contrats des deux stars des Blackhawks viennent à échéance à la fin de saison 2014-2015 et Stan Bowman n’a pas le goût de laisser ces contrats se terminer. Selon ce qu’il a dit à Pierre Lebrun, il veut les signer le 1er juillet, le premier jour où il aura droit de les signer, puisque ce sera sur quoi il basera son plan pour la saison morte. Selon Lebrun, il est optimiste à ce niveau.

Bob Nicholson

Darren Dreger a mentionné que l’ancien meneur d’Hockey Canada devrait obtenir un emploi dans la LNH sous peu. Il n’a pas indiqué avec quelle équipe ce sera, mais ça devrait être haut placé alors qu’il serait juste en-dessous du propriétaire.

Loterie du repêchage

Lebrun a conclu la chronique avec un dossier nébuleux. Il a parlé à Tim Murray qui était soulagé d’apprendre que la loterie ne changera pas avant le repêchage de 2015 où il a 3 choix de première ronde. Toutefois, selon une source, il est encore possible que la loterie change d’ici le repêchage de 2015.


Jason Spezza a demandé un échange

spezza

Mercredi soir, Bryan Murray a confirmé ce que toutes les rumeurs disaient au cours des dernières semaines. Le DG des Sénateurs a confirmé que Jason Spezza a demandé à la formation « de lui donner une chance d’aller ailleurs ». Il a donc demandé un échange.

Il lui reste un an à son contrat qui a un impact de 7 millions sur le plafond salarial, mais qui ne le paiera que 4 millions l’an prochain. Il a le droit de soumettre une liste de 10 équipes auxquelles il n’acceptera pas une transaction, mais c’est tout ce qu’il a comme clause de non-échange.

Le capitaine des Sénateurs devient le 3e gros centre à arriver sur le marché des échanges après Ryan Kesler et Joe Thornton. Murray n’a pas dit ce qu’il voulait en retour, mais il a indiqué que la transaction devrait aider l’équipe à court et à long terme. Ça ressemble donc à un joueur, un espoir et un choix de 1ère ronde. C’est souvent le prix pour ce genre de joueurs.

Le DG de l’équipe a dit que plusieurs équipes avaient démontré de l’intérêt, mais qu’ils ne sont pas proches de conclure un échange. Murray a également spécifié qu’il aimerait mieux l’envoyer à une équipe que les Sénateurs n’auront pas à affronter trop souvent.

Tout cela nous laisse croire que les candidats habituels pour les centres de qualité vont ressortir dans les rumeurs. Au cours des prochaines semaines, on risque donc d’entendre parler des Ducks et des Blackhawks dans les rumeurs entourant Spezza.


Drew Doughty écorche les leaders de San Jose

Joe Thornton

Alors qu’ils pourraient gagner la Coupe Stanley mercredi soir, les joueurs des Kings étaient très confiants en parlant aux médias. C’est Drew Doughty qui a retenu l’attention avec une citation qui aurait pu être anodine, mais qui a écorché les meneurs des Sharks de San Jose au passage.

En parlant de la remontée historique des Kings contre les Sharks, Doughty a mentionné qu’après la première victoire de l’équipe « On avait le feeling qu’on allait revenir et gagner cette série. On pouvait voir l’inquiétude dans les yeux de leurs capitaines et leurs leaders. »

Avec la réputation de chokeux des Sharks, cette citation a résonné. Bien évidemment, le lien est évident avec Joe Thornton qui n’a jamais été capable d’apporter la Coupe à San Jose et qui est le capitaine de l’équipe. Ça s’ajoute à une semaine compliquée pour Thornton qui est au milieu des rumeurs d’échange.

Doughty ne visait probablement pas le capitaine de l’équipe, mais c’est comme ça que ça sonne et c’est dommage parce que je suis certain que le joueur des Kings devra s’excuser éventuellement. Toutefois, ça montre un peu l’attitude des Kings dans ces séries. Même quand ils sont dans le trouble, ils pensent qu’ils vont gagner et c’est ce qui leur permet de faire des remontées incroyables comme on voit depuis le début des séries.

À chaque ronde, les Kings ont fait quelque chose d’incroyable de ce côté. En 1ère ronde, c’était la remontée de 0-3 contre les Sharks. Puis, contre les Ducks, ils ont gagné la série après avoir perdu 3 matchs consécutifs. Contre les Hawks, c’est dans le 7e match que les Kings ont montré ce caractère en gagnant le match malgré le fait que les Hawks menaient 2-0 en début de rencontre.

Même la finale de la Coupe qu’ils dominent 3-0 nous a montré cette attitude de Los Angeles. Ils ont gagné les deux premiers matchs en comblant des déficits de 2 buts. Peu importe qui était en face, les Kings y croyaient. Malheureusement, ça a fermé la fenêtre d’opportunité à San Jose.

Citation via La Presse Canadienne