Suivez 25stanley sur Facebook!

Rumeur // Les Oilers veulent échanger Nail Yakupov, mais il n’a pas de valeur


Jeudi soir, TSN présentait le match des Oilers d’Edmonton sur leurs ondes. Pendant un entracte, l‘insider Darren Dreger a démoli le jeune attaquant russe Nail Yakupov. Il a notamment fait allusion à son différentiel de -33, qui est le pire dans la ligue (même si cette stat ne veut pas dire grand chose).

Là où c’est devenu intéressant c’est lorsque Dreger a parlé du futur de Yakupov avec les Oilers. Selon l’analyste de TSN, le premier choix au total en 2012 est sur le marché des transactions, mais personne ne le veut vraiment. Il a toutefois ajouté qu’il y a peu de chance qu’il joue avec les Oilers l’an prochain.

Selon Dreger, les équipes croient que Yakupov a un problème d’attitude présentement alors qu’il semble se croire meilleur qu’il ne l’est vraiment. L’employé de TSN a terminé en mentionnant que les Oilers allaient peut-être devoir ajouter 1 ou 2 joueurs pour être en mesure de l’échanger.

Maudit que Bergevin doit être heureux d’avoir pu choisir Galchenyuk cette année là…


Nathan Horton fait une bonne action

nathan-horton

Nathan Horton, lui qui a manqué une partie de la présente saison en raison d’une blessure à une épaule, a posé un beau geste pour sa communauté.

Le joueur des Blue Jackets de Columbus a fait l’achat de 1 000 billets pour le match de son équipe face aux Sharks de San Jose. Celui-ci les a donnés entre autres aux policiers de sa communauté. Par contre, les Blue Jackets se sont inclinés par le pointage de 4-3 en tirs de barrage contre les hommes de Todd McLellan.

Lors de la saison morte, l’an dernier, Horton a paraphé un lucratif contrat de sept ans évalué à 37,1 M$.

L’attaquant de Welland, au Canada, a récolté 15 points (4 buts et 11 passes) en 26 parties depuis qu’il est revenu au jeu.


Un agent de la NFL est tanné que les rumeurs dérangent sa ligue de garage

Brandon Browner est un demi de coin qui a gagné le Super Bowl avec les Seahawks de Seattle cette année. Il est maintenant sur le marché des agents libres et après les premières signatures, il est un des gars les plus en demande.

Jeudi soir, un des insiders les plus fiables de la ligue, Ian Rapoport a annoncé que Browner avait signé avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Toutefois, 10 minutes, plus tard l’agent de Browner a dit à Adam Schefter, le Bob McKenzie de la NFL, que 4 équipes étaient encore dans la course et qu’ils n’étaient même pas près d’une entente.

Lorsque rejoint par un autre média, l’agent de Browner, Peter Schaffer, a continué en disant que c’était faux à 100% et qu’à cause de journalistes irresponsables, son téléphone n’arrêtait pas de sonner alors qu’il voulait seulement jouer au hockey. En effet, le jeudi soir, Schaffer joue dans une ligue de garage à Denver et les rumeurs entourant son client l’empêchaient de jouer.

Sa dernière citation est la meilleure.

« J’ai très peu de patience pour les journalistes irresponsables qui sortent cela et qui ruinent ma soirée. Je veux seulement jouer au hockey. »

Pauvre gars… Il essaie juste de jouer au hockey avec ses boys et il ne peut pas le faire parce que les rumeurs sortent au mauvais moment. Peut-être qu’il aurait mieux fait de se faire remplacer cette semaine. On aime tous jouer au hockey avec nos chums le soir de semaine, mais pendant une négociation de contrat de plusieurs millions dont les détails peuvent devenir publics n’importe quand, ce n’est peut-être pas la meilleure idée…

Via Deadspin


Des partisans poursuivent une équipe de la ECHL à cause de la bière

En fin de semaine, des partisans des Steelheads d’Idaho ont découvert un subterfuge entourant la bière vendue lors des matchs de leur équipe favorite. Le contenant d’une petite bière, vendue pour 4 $, est capable de contenir une grande bière, qui elle, est vendue au prix de 7 $.

Après avoir découvert ça, 4 partisans ont décidé d’intenter une poursuite contre la direction du CenturyLink Arena en disant qu’il fraudait leurs consommateurs en leur vendant la même bière pour 3 $ de plus.

La direction s’est excusée sur Facebook en disant qu’ils allaient augmenter leur format de leur grosse bière. Toutefois, ce ne fut pas suffisant pour convaincre les 4 partisans de mettre fin à leur poursuite. En plus, un journal local a noté que c’était encore plus économique au niveau $/once d’acheter une petite bière avec les nouveaux formats.

On ne sait pas comment cette poursuite va se conclure, mais ça nous rappelle qu’il ne faut pas niaiser les partisans de hockey avec leur bière. C’est une chose de charger beaucoup trop cher (on salue le Centre Bell au passage), mais il faut qu’il y ait une différence entre les formats. C’est complètement ridicule de charger près du double pour la même quantité. Bien content qu’ils se soient fait pogner.

Via Deadspin 


Alex Ovechkin a participé à un concours pour rencontrer Alex Ovechkin

Ovechkin

Mercredi soir, c’était la soirée Casino des Capitals de Washington. C’est une soirée caritative où des fans peuvent rencontrer les joueurs et jouer à toute sorte de jeux de casino en leur compagnie. Il y a également toute sorte de tirages auxquels les joueurs et les fans peuvent participer.

Parmi les joueurs qui ont participé aux tirages, on retrouve Alex Ovechkin qui a mis ses coupons dans à peu près tous les tirages. Le prix d’un de ces tirages était une rencontre avec Ovechkin, mais ce n’est pas ça qui a empêché Ovy de participer. Après tout, c’est pour une bonne cause…

Malheureusement pour lui, Ovechkin n’a pas gagné la rencontre avec lui-même. Le défenseur Dmitry Orlov, qui a déclaré à la blague que de rencontrer Ovechkin serait son rêve, n’a pas gagné lui non plus.

Les deux ont toutefois eu un prix de consolation. Orlov a reçu une prolongation de contrat de 2 ans d’une valeur de 4 millions jeudi matin alors qu’Ovechkin a gagné des billets pour un parc d’attraction en plus d’un abonnement de 3 mois dans un gymnase de Washington.

Via RMNB


L’avantage numérique; le problème du CH en 2014?


Depuis que le calendrier a tourné en 2014, le Canadien de Montréal connait pas mal moins de succès qu’en début de saison. Plusieurs hypothèses ont fait surface pour expliquer cette situation, mais une qui n’a pas souvent été mentionnée est l’avantage numérique.

Une blogueuse, Jen LC, qui travaille surtout sur les Blackhawks de Chicago, a compilé les chiffres de l’avantage numérique des 30 équipes de la LNH en 2014. Disons que les chiffres du Canadien nous aident à comprendre les moins bons moments depuis le début du mois de janvier.

MTL PP

En effet, en 2014, le Canadien est en 14e position dans l’Est en avantage numérique. L’équipe en séries la plus proche est le Lightning de Tampa Bay en 11e position qui a pratiquement 2 % de plus de réussite en avantage numérique. Ça ne semble pas être beaucoup, mais c’est une différence d’un ou 2 buts. On parle même d’une différence de 8 ou 9 buts avec les Penguins de Pittsburgh. Selon ce que les chiffres nous ont montré au cours des dernières années (on parle de la formule 3-1 ici), ces 9 buts sont l’équivalent de 3 victoires au cours de cette période.

Lorsqu’on regarde les équipes dans la course avec le CH, on voit que les Leafs ont 3,18 % d’avance sur le tricolore pendant cette période. C’est l’équivalent de 1,5 but, donc d’un point au classement. C’est ce même point qui sépare les deux équipes présentement.

Bien évidemment, l’avantage numérique n’est qu’un aspect du jeu, mais l’avantage numérique constituait une des forces de l’équipe en début de saison et c’est maintenant une faiblesse.

Ça nous laisse croire que cette descente aux enfers a nui au CH et a certainement coûté 1 victoire ou deux depuis le début de l’année 2014. Dans une course aussi serrée que celle dans l’Est présentement, ces 4 points auraient fait une grande différence.

Ce n’est pas une situation catastrophique pour le Canadien puisque l’écart n’est pas incroyable avec les autres équipes. Toutefois, l’avantage numérique est une des forces de l’équipe depuis plusieurs saisons et le fait que ça ait mal depuis maintenant plus de 2 mois n’est certainement pas rassurant pour une équipe qui a tendance à attirer beaucoup de punitions.


Rich Peverley ne jouera plus cette saison


Mercredi après-midi, Rich Peverley et les médecins qui le suivent se sont adressés aux médias. Peverley ne nous a pas appris grand chose alors qu’il s’est contenté de remercier ceux qui l’ont supporté, mais c’était bon de le voir s’adresser aux médias après avoir eu peur pour sa vie.

Ce sont les médecins qui nous ont appris les choses les plus intéressantes. Ils ont confirmé que Rich Peverley ne jouera plus cette saison et que l’opération qu’il devait subir à la fin de la saison a été devancé. Il sera opéré à Cleveland sous peu. Cette opération est une opération au cœur qui, habituellement, réussit à régler le problème d’arythmie qui affecte présentement le joueur des Stars de Dallas.

Toutefois, les médecins ne pouvaient pas confirmer que Peverley pourra continuer sa carrière dans la LNH après l’opération. Ils ne pouvaient également pas confirmer que cette opération ferait en sorte qu’un événement du genre n’arriverait plus.

Les médecins ont également mentionné que Peverley jouait probablement avec cette condition en finale de la Coupe Stanley l’an dernier. Ils ont aussi dit qu’il avait augmenté sa médication la semaine dernière après avoir manqué un match à cause de cette condition.


Blake Comeau suspendu 2 matchs

L’attaquant des Blue Jackets de Columbus, Blake Comeau, a été suspendu 2 matchs par la LNH pour son plaquage contre Brendan Smith des Red Wings de Detroit. Le plaquage avait eu lieu en 1ère période du match entre les deux équipes mardi soir.

Comeau

Dans son évaluation, la ligue a pris en compte que Smith n’a pas été blessé et que Comeau n’avait pas d’historique d’amende ou de suspension. Toutefois, pour la ligue, Comeau a vu le chiffre de Smith pendant trop longtemps avant d’effectuer son plaquage le long de la rampe.

Dion Phaneuf, quant à lui, évite une suspension pour son violent plaquage contre James Van Riemsdyk.

Vidéo d’explication de la LNH


Le Canadien est sur la bonne voie

Après un voyage dans l’Ouest où le Canadien n’a amassé que 2 points en 4 matchs, les partisans commencent à être nerveux. Il faut dire que pendant ce temps, le coussin du tricolore a fondu au classement et qu’ils ont vu les Maple Leafs les dépasser.

Toutefois, il ne faut pas oublier que les 3 des 4 équipes affrontées pendant ce périple ont plus de points que le tricolore et que l’autre n’est qu’à un point des séries dans l’Ouest, ce qui n’est pas rien.

En plus, si on se fie aux statistiques avancées, le CH joue son meilleur hockey depuis la fin du mois d’octobre présentement. En effet, lorsqu’on regarde le graphique qui suit la moyenne roulante de 10 matchs au niveau du % Fenwick, on se rend compte que le tricolore a redressé la barque.

Fenwick

On se rappelle que le % Fenwick calcule le % des lancers tentés en excluant ceux bloqués par la défense du CH par rapport à ses adversaires. Le chiffre nous permet d’estimer le temps de possession de rondelle en zone offensive qui a une forte corrélation avec les chances de gagner un match.

Après avoir connu un mois de janvier complètement atroce de ce côté, le CH a relevé sa performance de ce côté, particulièrement depuis le retour des Olympiques, où l’on remarque la différence. Peut-être que c’est parce que c’est Peter Budaj devant le filet, mais le tricolore se fait beaucoup moins dominer au niveau de la possession de rondelle depuis Sotchi. En fait, l’équipe a même l’avantage dans la plupart des matchs. Avec les grosses pointures que le CH a affrontées dans leurs 10 derniers matchs, c’est une excellente nouvelle.

Maintenant, il faut simplement maintenir la cadence et les résultats viendront. Si cette équipe peut continuer à contrôler la rondelle autant devant Carey Price, elle aura une chance de faire du bruit en séries même si les derniers résultats nous font penser le contraire.


Le corps de Terry Trafford retrouvé dans son camion


Le corps de Terry Trafford, un joueur de 20 ans du Spirit de Saginaw dans la OHL, a été retrouvé dans sa voiture stationnée dans un stationnement du Michigan. Stafford était porté disparu depuis le 3 mars alors qu’il quittait l’aréna.

Il était supposé retourner chez lui, mais quand ses parents n’ont pas eu de nouvelles, ils ont commencé à s’inquiéter. Par la suite, des recherches exhaustives ont été entreprises pour le retrouver. Malheureusement, sa découverte est venue trop tard…

Trafford avait été coupé de l’équipe la semaine dernière après avoir enfreint des règles de conduite. Ses parents ont dévoilé aux médias qu’il a été coupé parce qu’il fumait du pot lors d’un voyage. Trafford avait mal pris la nouvelle alors qu’il avait envoyé un texto inquiétant à sa blonde en disant que sa vie était terminée et qu’il n’avait plus de goût de vivre.

Le match du Spirit qui était censé avoir lieu demain a été remis, mais ce drame dépasse le cadre du hockey. Il est certain que ça forcera les ligues juniors à se pencher sur le support psychologique qu’ils offrent aux joueurs, tant pendant leur passage qu’après une coupure. Le support de ce côté est de plus en plus présent, mais il ne serait pas surprenant que la ligue s’assure de resserrer les protocoles de ce côté.

Via TheStar