Suivez 25stanley sur Facebook!

Jim Rutherford, le nouveau DG des Penguins

wxtb7poo9emkccgjduid

Jim Rutherford a été nommé directeur général des Penguins de Pittsburgh.

Le président des Hurricanes de la Caroline aura donc de nouvelles fonctions dans une autre organisation bientôt. Mais est-ce le bon choix pour les Penguins? Le doute plane. Rutherford n’a jamais été en mesure d’amener de la profondeur à son équipe en Caroline, donc sera-t-il capable d’en amener à Pittsburgh?

Les deux autres candidats pour le poste de directeur général des Penguins étaient Julien BriseBois et Pierre McGuire.


Coin des Rumeurs // Niskanen restera-t-il à Pittsburgh?

NHL Moves

Le moulin à rumeurs commence à s’activer de plus en plus. Le marché des joueurs autonomes s’ouvrira le 1er juillet prochain et les équipes de la LNH doivent prendre des décisions quant à leurs joueurs qui deviendront agents libres s’ils ne signent pas de nouveaux contrats.

***

PIT Matt Niskanen sera-t-il disponible sur le marché des joueurs autonomes? Son intention, ce n’est pas d’être sans contrat le 1er juillet prochain. Le défenseur veut signer une prolongation de contrat avec les Penguins de Pittsburgh. En cas d’échec, Niskanen aurait les Red Wings de Detroit parmi ses destinations favorites, a fait savoir le Pittsburgh Sports. Le principal intéressé rencontrera son agent au cours des prochains jours pour mettre au clair son « plan de match » en vue de son nouveau contrat.

DET Todd Bertuzzi, Daniel Cleary et David Legwand devraient quitter Hockeytown durant la saison morte, rapporte le Detroit News. Le défenseur Kyle Quincey aurait possiblement joué sa dernière campagne avec les Red Wings. Celui-ci devrait également tester le marché des joueurs autonomes.

SJ Joe Thornton et Patrick Marleau pourraient changer d’adresse d’ici la saison prochaine. Les Sharks de San Jose pourraient décider de transiger l’un de leurs attaquants vedettes, d’après le CSN Bay Area. Thornton serait plus en demande que son coéquipier actuellement sur le marché des échanges.

TB Les pourparlers entre le clan de Ryan Callahan et le Lightning de Tampa Bay se poursuivent, selon ce que rapporte la chaîne TVA Sports. Callahan est ouvert à signer un pacte avec le club de la Floride.

DET Jonas Gustavsson ainsi que Daniel Alfredsson pourraient recevoir des offres de prolongation de contrat de la part des Red Wings, avant le 1er juillet prochain, du moins, c’est ce que le Detroit News a indiqué. La troupe de Mike Babcock pourrait être intéressée de garder les services de l’ancien gardien des Maple Leafs et du vétéran attaquant suédois, qui a joué la majeure partie de sa carrière avec les Sénateurs d’Ottawa, outre quelques passages avec des clubs de la Ligue élite de Suède.


Les Maple Leafs veulent être actifs sur le marché des échanges cet été


À défaut de jouer en avril, mai ou juin, les Maple Leafs veulent être actifs cet été. Bien évidemment, ils ne pourront pas jouer, mais ils vont changer leur équipe via le marché des transactions. Du moins, c’est ce que Nick Kypreos a écrit jeudi soir.

Toujours selon l’insider de Sportsnet, tous les joueurs de l’équipe sont disponibles sauf Jonathan Bernier, Phil Kessel, Tyler Bozak et Morgan Rielly. On pourrait ajouter David Clarkson à cette liste puisqu’il n’y a aucune chance qu’il soit échangé à cause de son contrat. Ça veut dire qu’il y a des bons joueurs comme Dion Phaneuf, James Van Riemsdyk, Nazem Kadri et Jake Gardiner qui sont disponibles.

Je ne serais pas surpris si ces 4 joueurs étaient échangés pendant l’été, particulièrement si les Leafs veulent faire des transactions à tout prix. C’est clair que l’équipe de dirigeants en place sous-évalue ces 4 gars-là et il y aura certainement quelques DG intelligents qui vont en profiter pour améliorer leur équipe.

Le gars que je viserais si j’étais Marc Bergevin serait Jake Gardiner. Le défenseur de 23 ans est solide, mais Carlyle ne le faisait presque pas jouer cette année. Si jamais Markov quittait cette année, ce qui est de plus en plus possible, Gardiner ferait un bon remplaçant pour un prix pas mal plus abordable. C’est vrai qu’il est quelques coches en-dessous de Markov, mais il est capable de remplir un rôle de top 4 et c’est ce qu’on a besoin à Montréal. En plus, une première unité d’avantage numérique avec Gardiner et Subban serait incroyable.


Les Kings seraient à vendre


Alors que les Kings de Los Angeles ne sont qu’à 3 victoires de gagner leur 2e Coupe Stanley en 3 ans, leur propriétaire, Philip Anschutz, pourrait profiter du buzz autour de l’équipe pour la vendre. C’est ce que le New York Post a rapporté jeudi matin.

Il faut dire que ça ferait du sens financièrement. Anschutz est propriétaire du groupe AEG qui possède également deux équipes de la MLS, le L.A. Galaxy et le Houston Dynamo, en plus de plusieurs arénas. Comme plusieurs de ces propriétés sont à Los Angeles, il voudrait profiter du buzz autour de la ville après la vente des Clippers, la 2e équipe de basketball de la ville derrière les Lakers, pour 2 milliards.

Ce ne serait pas la première fois qu’Anschutz tente de vendre son groupe. Il avait essayé en 2012, mais n’avait pas trouvé d’acheteur à l’époque. Après l’achat des Clippers pour ce prix de fou, ce ne serait pas surprenant que cette situation change et qu’il vende pour plus que ce qu’il demandait il y a quelques années (10 milliards).

D’ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’on entend parler de ce scénario. Bill Simmons, un résident de Los Angeles et un des journalistes les mieux plogués d’ESPN, en parle depuis quelques jours déjà. On n’en parlerait pas sans la situation des Clippers ou la bonne prestation des Kings, mais c’est très possible présentement.


Échange // Les Islanders font l’acquisition de Dan Boyle


On a eu un échange dans la LNH! Les Sharks de San Jose ont envoyé Dan Boyle, qui sera agent libre dans moins d’un mois, aux Islanders de New York en retour d’un choix de 5e ronde de 2015. Si jamais Boyle signe avec les Isles, ce choix devient un choix de 4e ronde.

C’est un échange surprenant sur le coup, mais ça fait du sens. Les Islanders ont déjà fait le coup avec Jaroslav Halak plus tôt cet été et ils ont réussi à le signer. S’ils étaient capables de faire la même chose avec le défenseur de 37 ans, ce serait une grosse acquisition pour la ligne bleue de New York.

Pour les Sharks, même s’ils menaient 3-0 contre les futurs champions de la Coupe, ils veulent faire des changements à leur formation et c’était évident que Boyle n’était pas dans les plans de l’équipe et qu’il allait changer d’équipe la saison prochaine. Cet échange leur permet donc d’obtenir un choix qu’il n’aurait pas eu sans l’échange.

L’an passé, Boyle a marqué 12 buts et a amassé 24 passes en 75 matchs. En carrière, il a 561 points en 954 matchs. Il était avec les Sharks depuis 2008 après avoir joué avec le Lightning et les Panthers. Il aiderait certainement la ligne bleue des Islanders qui n’a pas une profondeur énorme.


Les 4 ligues d’hockey avec le plus de batailles dans les 10 dernières années viennent du Québec


Jeudi matin, le site Deadspin a publié le travail de Simon Garnier qui a classé toutes les ligues d’hockey du monde selon le nombre de combats par match dans les 10 dernières années. Le Québec fait « bonne » figure alors que les 4 ligues au sommet du palmarès proviennent tous de La Belle Province.

Au moins, 2 de ces ligues, la LHSPAA (1e au classement) et la LCH (3), n’existent plus alors qu’elles étaient surtout des clubs-école pour la LNAH qui est toujours en activité et qui s’est classé 2e dans ce palmarès. La 4e ligue est la LHSAM.

Lorsqu’on regarde ces 4 organisations, on se rend compte que c’est juste du hockey senior. On ne devrait être surpris puisque dans la dernière décennie, le semi-pro était vraiment populaire au Québec et même si sa popularité a baissé considérablement depuis, les 2 ligues encore en activité remplissent encore leurs arénas.

Ça veut donc dire que si on se fie à ces chiffres, les fans du Québec sont ceux qui trippent le plus sur les bagarres d’hockey depuis au moins 10 ans. C’est tout un paradoxe avec les controverses sur l’abolition des bagarres qui font surface année après année.


Les Penguins ont 3 finalistes pour leur poste de DG


On a des nouvelles du processus de recherche pour le poste de DG à Pittsburgh. Le journaliste le mieux plogué avec les dirigeants de Pittsburgh, Rob Rossi, a dévoilé jeudi matin que l’équipe avait réduit les candidats à 3 finalistes.

Le premier finaliste est Jason Botterill, qui est assistant au directeur-général depuis 2009 à Pittsburgh. C’est lui qui occupe présentement l’intérim en remplacement de Ray Shero. S’il n’obtient pas ce job, ce ne serait pas surprenant qu’une autre équipe vienne le chercher sous peu.

Le deuxième candidat toujours en liste est Julien Brisebois, qui a travaillé pour le Canadien de 2003 à 2010 avant de devenir l’assistant-dg à Tampa Bay. Comme Botterill, Brisebois est un de ces gars qui obtiendra un emploi tôt ou tard dans la LNH. Comme ça fait quelques années qu’il est parmi les finalistes pour ce genre d’emploi et il va finir par percer.

Le dernier finaliste est certainement le plus intéressant. Il s’agit de l’analyste de NBC et TSN, Pierre McGuire. Même s’il n’a pas occupé de poste administratif depuis 18 ans, il a attiré l’attention des dirigeants de Pittsburgh grâce à ces liens avec l’organisation et son savoir qui est tellement grand qu’il énerve les téléspectateurs américains.

Toujours selon Rossi, l’annonce pourrait être faite avant samedi. Pendant l’entrevue, les candidats devaient nommer le gars qu’ils engageraient comme entraîneur si jamais Dan Bylsma devait être renvoyé. Selon Rossi, si Bylsma quittait les Penguins, il aboutirait rapidement avec les Panthers de la Floride.


Un espoir des Devils accusé d’agression sexuelle


Un espoir des Devils est dans le trouble, et pas juste un peu. L’attaquant de 19 ans, Ben Johnson, a appris mercredi qu’il allait subir un procès pour des accusations d’agression sexuelle après un incident impliquant une jeune fille de 16 ans qui serait survenu dans un bar de Windsor, où il jouait son hockey junior pour les Spitfires cette année.

Le procès aura lieu le 15 août prochain et ce ne sera pas la fin de ses troubles. En effet, une autre femme de 20 ans a porté plainte envers le choix de 3e ronde des Devils lors du repêchage de 2012. Toutefois, cette plainte ne s’est pas encore rendu en cour, donc on ne sait pas encore ce qui se passe de ce côté.

Pour l’instant, on en sait pas plus sur ces 2 situations, mais ça ne regarde pas bien pour le jeune joueur. Ceci étant dit, on disait la même chose à propos de Semyon Varlamov en novembre dernier et il est présentement candidat pour le trophée Vezina, donc on ne sait jamais avant que le processus judiciaire soit complété.

Via Sports Illustrated


Gary Bettman « On n’est pas en mode expansion »

Bettman

En début de soirée mercredi, Gary Bettman a parlé aux journalistes présents pour couvrir la finale de la Coupe Stanley. Il a discuté de plusieurs sujets, en passant des commotions cérébrales aux matchs extérieurs tout en jetant une douche froide sur les fans de la ville de Québec.

Lorsqu’on lui a parlé des marchés de Seattle et Québec qui aimeraient accueillir une équipe, le commissaire de la ligue a indiqué qu’ils n’étaient pas en mode expansion. Il a ajouté que Seattle était le marché où il y avait le plus d’investisseurs intéressés, mais comme ils n’ont pas d’aréna, c’est difficile de penser à une équipe de la LNH à court terme.

Lorsqu’il a parlé de Québec, Bettman a dit qu’une nouvelle équipe dans la ville de Labeaume ferait en sorte que la ligue aurait une autre équipe dans l’Est et il ne sait pas encore comment la ligue négocierait avec ça. Il n’a jamais dit que c’était impossible, mais en l’écoutant parler, on peut dire sans se tromper qu’il n’a pas l’air de travailler là-dessus à court terme, du moins pas publiquement.

Les fans de Québec peuvent se consoler en disant que la ligue n’aime habituellement pas régler ce genre de dossier en public. On peut donc espérer que Bettman cache ses cartes, mais ça ne regarde pas bien pour l’instant.

Photo via Craig Custance


Edler ne changera pas d’adresse

Alex Edler

Alex Edler n’a pas disputé la saison qu’il souhaitait en 2013-2014. Il a bien conscient qu’il n’a pas connu une campagne du tonnerre dans l’uniforme des Canucks de Vancouver. Cependant, l’organisation de l’Ouest canadien n’a pas jeté la serviette dans le cas du défenseur suédois.

Avec le nouveau président des opérations hockey, Trevor Linden, le parcours de l’athlète de 28 ans n’est pas terminé avec les Canucks. Edler ne sera pas échangé, selon ce que Linden a fait savoir au quotidien The Province.

« Nous ne considérons pas la possibilité de l’échanger. Nous voulons travailler avec lui et nous savons qu’il est engagé à retrouver sa forme », a dit Linden.