Un club d’expansion à Québec serait moins cher qu’à Las Vegas et Toronto

Centre Vidéotron

[oboxads]

Les coûts pour une expansion à Québec seraient moins élevés que prévu. Un club d'expansion à Québec serait moins cher qu'à Las Vegas et Toronto, a rapporté Ken Campbell (The Hockey News), mardi.

Le prix d'un club d'expansion oscille entre 350 M$ et 600 M$.

D'après les informations obtenues par THN, les coûts reliés à un scénario pareil à Toronto seraient de 600 millions $ tandis qu'à Las Vegas, les frais seraient de 500 millions $. Du côté de Québec et Seattle, les coûts seraient entre 350 et 450 millions $.

Jusqu'à maintenant, cinq villes auraient déposé leur dossier à la LNH pour le processus d'une équipe d'expansion : Las Vegas, Québec, Seattle (2 x) et la grande région de Toronto.

Les villes intéressées ont jusqu’à lundi prochain pour envoyer leur dossier à la LNH. Le 4 septembre prochain, le processus d'expansion dans la Ligue nationale de hockey prendra fin.

Crédit photo : flickr


Johnny Oduya met un trait sur les Blackhawks de Chicago

Johnny Oduya

[oboxads]

Johnny Oduya ne signera visiblement pas un nouveau pacte avec les champions de la Coupe Stanley. L'agent de l'athlète de 33 ans a indiqué que son client a mis une croix sur les Blackhawks de Chicago.

Au cours des prochains jours - voire des prochaines heures - , Oduya devrait avoir fait son choix quant à l'équipe avec laquelle il s'entendra.

Parmi les équipes en tête de lice, on y retrouverait les Sabres de Buffalo et les Stars de Dallas.

Le Suédois a disputé 76 rencontres dans l'uniforme des Blackhawks en saison régulière en 2014-2015, amassant dix points (deux buts et huit mentions d'aide).

Crédit photo : flickr


Les Minions ont foulé un circuit de NASCAR

Minions

Le film Les Minions est sorti dans les salles de cinéma au Québec au cours des derniers jours. Les petits bonhommes jaunes sont fort populaires auprès des jeunes, mais aussi des moins jeunes.

Les Minions ont foulé le Quaker State 400, une course automobile du championnat NASCAR de la Sprint Cup Series, situé au Kentucky, aux États-Unis.

Ce fut une initiative bien appréciée par les gens qui étaient sur place. Même l'équipage de Carl Edwards a eu du plaisir!

Crédit photo : NBC


Éric Gélinas signe un contrat de 2 ans – 3,15 M$ avec les Devils

Éric Gélinas

[oboxads]

Selon Elliotte Friedman, les Devils du New Jersey et Éric Gélinas vont éviter la séance d'arbitrage salariale qui était cédulée dans une semaine. Il a signé un contrat de 2 ans d'une valeur de 3,15 M$. Le défenseur de 24 ans aura donc un impact salarial de 1,575 M$ sur la masse des Devils au cours des 2 prochaines saisons.

La nouvelle direction des Devils (avec Ray Shero en charge) devrait aider Gélinas, qui était souvent sous-utilisé lors du règne de Peter DeBoer derrière le banc de l'équipe. Le défenseur a inscrit 19 points en 61 rencontres pour l'organisation du New Jersey la saison dernière.

Le défenseur sera encore agent libre avec restriction à la fin de l'entente. Gélinas fait partie d'une jeune unité défensive très prometteuse au New Jersey. La direction doit maintenant trouver une façon de compléter sa formation avec une attaque potable, ce qui est loin d'être le cas présentement.


L’agent de Jiri Tlusty et de Christian Ehrhoff croit que le marché est ralenti par les agents libres avec restriction

[oboxads]

Jiri Tlusty et Christian Ehrhoff sont deux joueurs victimes du plafond salarial stable de la LNH puisque s'ils étaient agents libres lors d'un autre été, ils auraient trouvé une équipe le 1er juillet. On l'a même vu avec Ehrhoff et les Penguins de Pittsburgh l'été passé.

Ces deux joueurs sont représentés par le même agent, Rick Curran, qui a tenu des propos intéressants dans un courriel envoyé à ProHockeyTalk. Selon l'agent, le marché des joueurs autonomes se relancera lorsque les équipes auront signé leurs agents libres avec restriction puisqu'elles verront combien elles pourront dépenser pour combler les derniers trous dans leur alignement.

C'est logique, mais c'est la première fois que l'on voit ce phénomène affecter autant de joueurs. Ça montre que les priorités des formations de la LNH se sont tournées vers les gars plus jeunes (qui sont donc agents libres avec restriction) alors que les joueurs sans restriction sont plus des options de dernière minute.

Dans ce courriel, Curran a aussi bien fait son travail d'agent en disant qu'il y a présentement de l'intérêt sérieux pour ces deux joueurs. On imagine que cet intérêt vient d'équipes qui doivent encore compléter quelques dossiers avec restriction avant de leur faire une offre satisfaisante.

Dans le cas du défenseur allemand, le marché pourrait s'activer plus rapidement. Johnny Oduya semble être le défenseur le plus en demande présentement et dès qu'il prendra sa décision (qui devrait venir au cours des prochaines heures), les équipes perdantes devraient se tourner vers Ehrhoff ou Franson.

Stats avancées de Jiri Tlusty

Tlusty HERO

Stats avancées de Christian Ehrhoff

Ehrhoff HERO


Les proprios des Penguins seraient sur le point de recevoir une bonne offre pour la vente de l’équipe

propriétaire penguins pittsburgh

[oboxads]

Même s'ils sont encore dans leur fenêtre d'opportunité pour la Coupe Stanley et qu'ils sont dans une bonne situation financière, les Penguins de Pittsburgh sont à vendre. Après avoir payé 107 M$ en 1999, le moins que l'on puisse dire, c'est que les co-propriétaires devraient faire un bon profit avec cette vente.

Selon des sources du Pittsburgh Business Times, l'organisation devrait être vendue pour un prix situé entre 700 et 850 M$. Toujours selon ce média, un groupe d'investisseurs anonymes se prépare pour faire une offre du genre la semaine prochaine. Le faible nombre d'équipes disponibles aiderait à gonfler le prix de la franchise.

On imagine que le produit sur la glace doit aider également. Le noyau des Penguins (Crosby, Malkin, Kessel, Letang et Fleury) n'est pas trop vieux alors que les gars ont encore quelques bonnes saisons devant eux. Tant que ce sera le cas, l'équipe aura des chances de remporter les grands honneurs et c'est certainement motivant pour les investisseurs potentiels.

Par contre, il faut faire attention puisque la situation des Penguins n'est pas parfaite. Leurs derniers choix de 1ère ronde qui sont encore dans l'organisation datent du repêchage de 2012 (Pouliot et Maatta). Leur premier choix de l'encan amateur de 2016 appartient également aux Maple Leafs, donc ce n'est pas comme si le futur était extrêmement attirant.

Tout de même, c'est rare qu'une franchise de qualité soit à vendre dans la LNH, donc c'est clair que les Penguins vont attirer pas mal d'attention. C'est une bonne nouvelle pour Mario Lemieux et Ron Burkle, qui devraient passer à la caisse, et pour la LNH, qui peut justifier son prix de fou pour ses franchises d'expansion.

Via Puck Daddy


Les Sabres auraient offert un contrat de 3 ans – 15 M$ à Johnny Oduya

Tim Murray

[oboxads]

Alors que Johnny Oduya se rapproche d'une décision, on commence à avoir une meilleure idée des équipes qui sont présentement à sa poursuite. Les principaux candidats seraient les Sabres, les Blackhawks, les Stars, les Bruins et les Blue Jackets. Par contre, des problèmes de plafond salarial nuiraient aux Hawks et aux Bruins dans cette course.

Cela fait en sorte que les Sabres, les Stars et les Jackets sont les favoris pour signer le défenseur à moins de transactions surprises de la part de Chicago et Boston. Parmi ces équipes, les Sabres sont clairement ceux qui peuvent offrir le plus d'argent à Johnny Oduya.

Selon Andy Strickland, Tim Murray profite pleinement de cet avantage alors qu'il a offert un contrat de 3 ans - 15 M$ au défenseur suédois de 33 ans il y a quelques jours. C'est une offre énorme et si le défenseur priorise l'argent dans son processus de décision, c'est clair qu'il ira à Buffalo.

Ceci étant dit, depuis le début du processus, le défenseur nous laisse croire qu'il aurait préféré rester à Chicago. En allant à Buffalo, il passerait donc de la meilleure équipe de la LNH à la pire. Les Sabres se sont améliorés cet été et l'ajout d'Oduya les aiderait grandement, mais ce n'est quand même pas avec eux qu'il gagnera sa 3e Coupe Stanley et c'est ce qui pourrait le forcer à accepter moins d'argent pour aller ailleurs.

Stats avancées d'Oduya

Oduya HERO


La LNH aimerait obtenir 8 M$ pour la publicité sur les chandails pendant la Coupe du monde

plekanec-kladno

[oboxads]

On savait déjà qu'on allait voir de la publicité sur les chandails de la Coupe du monde de hockey en 2016 et Rick Westhead, de TSN, a obtenu plus de détails par rapport à ce processus en début de soirée lundi. Selon le journaliste de TSN, la LNH demanderait présentement aux commanditaires intéressés de payer 8 M$ pour avoir de la publicité sur tous les chandails de la compétition.

C'est un peu plus haut que les estimations que l'on voyait lors du dévoilement de ce concept, mais pour le moment, aucune compagnie n'a accepté de payer le prix demandé par la LNH, ce qui veut dire qu'il pourrait descendre.

La LNH tente de convaincre les compagnies de verser ce montant en les attirant avec une nouvelle stratégie publicitaire. Au lieu d'ajouter un rectangle vers le haut de l'uniforme comme on voit présentement sur les chandails de pratique, la LNH serait ouverte à incorporer la publicité aux logos des équipes. On n'a aucune idée à quoi ça ressemblerait, mais c'est certain que les puristes détesterait le résultat.

La ligue est agressive à ce niveau parce qu'elle s'est donnée un objectif de revenus de 100 M$ pour cette compétition. Avec le plafond salarial stable de cette année, le circuit Bettman "a besoin" de cette somme pour renflouer les coffres et continuer la prospérité de la ligue.

D'ailleurs, la publicité sur les chandails n'est pas la seule méthode que la ligue utilisera pour se remplir les poches. Dans leurs contrats avec leurs télédiffuseurs (ESPN, Sportsnet et TVA Sports), la ligue s'est réservée le droit de garder les revenus de toutes les publicités animées que l'on verra le long des bandes.

En gros, les annonces sur les bandes de l'aréna ne seront pas toutes visibles pour les téléspectateurs puisque la ligue pourrait les remplacer avec un meilleur acheteur grâce à la technologie (dérangeante) qui nous permet de voir des publicités sur les baies vitrées derrière les buts. Bref, ce tournoi devrait nous permettre de voir du hockey de grande qualité, mais il nous forcera aussi à endurer plusieurs techniques publicitaires intrusives.


Johnny Oduya s’apprête à prendre une décision par rapport à sa prochaine équipe

[oboxads]

On dirait bien que Johnny Oduya commence à manquer de patience. Selon l'agent du défenseur suédois de 33 ans, Don Meehan, Oduya devrait être près d'une décision par rapport à sa prochaine équipe demain (mardi).

C'est une mauvaise nouvelle pour les Blackhawks puisque le défenseur de 2e paire, qui est agent libre sans restriction, attendait que l'organisation lui fasse de la place sous le plafond salarial. Comme la déclaration vient de l'agent, on ne peut pas exclure la possibilité du défenseur qui tenterait de mettre de la pression sur son ancienne organisation.

Même après l'échange de Patrick Sharp, les Hawks n'ont que 56 540$ de libre sous le plafond salarial avec un alignement complet. En plus, ils doivent encore signer le joueur autonome avec restriction, Marcus Kruger, à un nouveau contrat. Même si les demandes du défenseur sont raisonnables, il ne semble pas y avoir de place pour lui à Chicago.

Parmi les équipes intéressées à ses services, on retrouverait les Sabres, les Bruins et les Stars. Toutefois, Boston a signé Matt Irwin comme 7e défenseur et ils commencent à être assez serrés sous le plafond. Après l'échange de Trevor Daley, on imagine que les Stars sont encore dans la course alors que Tim Murray a déclaré qu'il était encore intéressé.

Buffalo serait un bon fit pour lui puisqu'il amènerait de l'expérience dans un vestiaire qui en a bien besoin. Il viendrait aussi aider une ligne bleue qui est en manque de profondeur. Sa signature devrait également aider des gars comme Cody Franson, Christian Ehrhoff et Marek Zidlicky, qui sont encore disponibles à cause des circonstances financières de la LNH.


Les frères Kostitsyn de nouveau réunis

andrei kostitsyn

Andrei Kostitsyn a pris une décision. L'ancien joueur des Canadiens de Montréal a signé un contrat de deux saisons avec le Torpedo de Nizhny Novgorod, un club de la Ligue continentale de hockey (KHL), selon ce que rapporte Igor Eronko, du média européen Sport-Express.

Lorsqu'il a joué dans la Ligue nationale de hockey, le Biélorusse a porté les couleurs du CH pendant sept saisons et il a endossé le maillot des Predators de Nashville pendant une année.

Son frère cadet, Sergei Kostitsyn, l'a imité en signant un pacte avec le Torpedo. Les frères K sont donc réunis de nouveau après leur passage avec les Canadiens de Montréal.