Suivez 25stanley sur Facebook!

À vendre // La maison de 4.45M$ de Vincent Lecavalier

lecavalier-house-4
lecavalier-house-1

Vous êtes un mégafan fan de hockey, vous aimez l’eau, vous passez vos hiver en Floride et vous cherchez à acquérir une propriété? Vincent Lecavalier a la solution pour vous! L’ancien joueur du Lightning (maintenant chez les Flyers) vous offre sa gigantesque baraque de Tampa Bay. Puisqu’il gagne seulement 10M$ cette saison (6M$ avec les Flyers et 4M$ via le rachat de son contrat des Bolts), le #4 offre sa maison au prix de 4 450 000$. Placé au bord de l’eau, la résidence offre une piscine et un spa. Il y a 6 chambres à coucher, 7 salles de bain, un gym, cinéma-maison, gros BBQ, bla bla bla.


Les fans des Sabres étaient vraiment contents après le but gagnant des Stars

Sabres

Les Sabres de Buffalo sont dans une lutte à finir avec les Coyotes de l’Arizona pour le dernier rang du classement. Avec 9 matchs à jouer, Buffalo n’a que 3 points « d’avance » sur les Coyotes, qui n’ont pas gagné un match avant la fusillade depuis le 3 février. L’Arizona n’a gagné que 2 de ses 22 rencontres depuis cette date, ce qui met la pression sur Buffalo.

Bien évidemment, les fans de l’équipe ne veulent plus voir leur équipe gagner parce qu’ils espèrent que cette saison sacrifiée leur vaudra au moins l’assurance de pouvoir repêcher McDavid ou Eichel. Cette situation crée des réactions partisanes uniques.

Par exemple, lundi soir, les Sabres menaient 3-2 après 2 périodes contre les Stars de Dallas. Les hommes de Lindy Ruff ont finalement remonté la pente pour gagner 4-3 en temps réglementaire. C’est Cody Eakin qui a marqué le but gagnant avec 3:14 à faire en 3e période, au grand bonheur des fans des Sabres.

Lorsque le compte Twitter des Sabres a tweeté le but, tous les partisans qui ont répondu étaient soulagés de voir leur équipe perdre à nouveau. Cette réaction nous rappelle que cette course vers la cave pourrait créer une situation assez particulière pour la LNH au cours de la prochaine semaine.

Les Sabres et les Coyotes s’affrontent à 2 reprises au cours des 7 prochains jours. Jeudi, les Coyotes seront en visite à Buffalo alors que les Sabres se rendront en Arizona lundi. Pour une des rares fois, on pourrait voir deux matchs où les partisans appuient l’équipe adverse.

On a déjà vu des affrontements dans des marchés moins populaires où les visiteurs ont envahi l’aréna, mais jeudi, on pourrait très bien voir un grand nombre de fans portant le chandail des Sabres se lever après les buts des Coyotes et être démoralisés après un but de leurs favoris.

Ce n’est certainement pas une situation qui fera plaisir à la LNH, qui a placé ses partisans dans cette situation avec son système, et c’est exactement pourquoi la loterie du repêchage changera la saison prochaine.

Autres commentaires des fans des Sabres

Sabres 2

Sabres 3

Sabres 4

Sabres 5

Sabres 6

Via R/Hockey


Les Maple Leafs ont joué devant leur plus petite foule en 16 ans lundi soir

ACC

Les Maple Leafs n’ont gagné que 8 de leurs 42 derniers matchs (8-31-3). Si cette tendance se maintenait au cours d’une saison de 82 rencontres, ils n’auraient que 37 points. En comparaison, les putrides Sabres ont 10 points de plus en 73 matchs jusqu’à maintenant cette saison.

Cette performance absurde commence finalement à rattraper l’équipe là où ça fait mal. Pour la première fois en 13 ans, les Leafs n’ont pas annoncé une salle comble lors de la visite du Wild du Minnesota lundi soir. En fait, la foule annoncée de 18 366 fans est la plus petite des Leafs depuis l’ouverture du Air Canada Center il y a 16 ans.

Au moins, cette affreuse séquence fait en sorte qu’ils ont de très bonnes chances de terminer au 27e rang du classement, ce qui les assurerait d’un choix dans le top 5 lors du prochain repêchage. L’équipe aurait également 9,5% de chances de gagner la loterie McDavid en plus d’avoir 45% de chances de se retrouver avec le 4e choix de l’encan.

Tout de même, cette foule illustre bien l’apathie qui règne présentement à Toronto et avec la longue reconstruction qui attend les Leafs, l’équipe de marketing devra faire du gros travail pour s’assurer que le ACC soit rempli soir après soir.

Photo via James Mirtle


Sean Burke va probablement quitter les Coyotes cet été

Au cours des dernières années, Sean Burke a fait un travail exceptionnel avec les gardiens des Coyotes de l’Arizona. Il coach cette position depuis 2009 et on retrouve Bryzgalov, Smith et Dubnyk parmi les gars qui doivent le remercier après qu’il ait relancé leur carrière.

En plus de sa position d’entraîneur, Burke occupe un poste d’exécutif chez les Coyotes. Il a commencé comme directeur du développement des joueurs en 2007 et il est devenu l’assistant-DG de l’organisation en 2012. Son contrat vient à échéance à la fin de la saison et on dirait bien que ce sera sa dernière dans le désert.

Le DG Don Maloney lui a donné la permission de parler à d’autres équipes à propos de son futur. Burke a déjà parlé à 7 ou 8 organisations, mais il n’a pas encore passé d’entrevue puisqu’il veut attendre que la saison se termine. Il serait à la recherche d’un poste d’exécutif parce que son but est éventuellement de devenir DG. Ces équipes ne le veulent donc pas pour son parcours en tant que coach des gardiens.

Il faut dire que la feuille de route de Burke en tant qu’exécutif, n’est pas mal non plus. Cet hiver, il a travaillé avec Équipe Canada au CMJ en plus d’être impliqué dans les programmes de développement de Hockey Canada. D’ailleurs, il était dans la course pour le poste de président de HC avant que Tom Renney obtienne le poste.

Via Fox Sports Arizona


6 joueurs de hockey qui sont aussi des bons businessmen

Bon… La saison des impôts approche à grands pas. Afin de vous mettre dans l’ambiance et de vous rappeler que c’est important de bien gérer vos sous (si vous êtes pourris, vous pouvez toujours demander à H&R Block de gérer vos déclarations d’impôts à votre place), je vous propose 6 anciens joueurs de la NHL qui sont très bons avec leurs dollars.

1- Mario Lemieux

mario-lemieux-connor-mcdavid-sidney-crosby

Quel joueur de hockey peut se vanter d’être propriétaire de l’équipe pour qui il a évolué? Nul autre qu’un magnifique joueur nommé Mario Lemieux.

***

2- Dickie Moore

Dickie Moore a lancé sa business de location d’outil en 1961. C’était son emploi d’été, car l’hiver il jouait pour le Canadien de Montréal. Location Dickie Moore existe depuis 50 ans. N’oubliez pas que lorsque le double gagnant du trophée Art Ross s’est lancé en affaires, il n’avait pas les millions en banque des joueurs d’aujourd’hui.

***

3- Serge Savard

serge-savard-geoff-molson-canadiens-montreal

Après sa carrière de hockey, Serge Savard aimait tellement son surnom de hockeyeur qu’il a nommé son resort de Cuba le El Senator. Il a été associé dans ce projet jusqu’en 20005. À ce jour, Serge Savard fait partie de la firme d’investissement immobilier Thibault, Messier, Savard & Associates.

***

4- Tim Horton

Un gars de l’Ontario qui a joué 24 saisons dans la NHL, surtout pour les Maple Leafs, qui a décidé d’ouvrir une place à beignes alors que sa carrière tirait à sa fin, en 1964. En 1967, les franchises Tim Hortons valaient déjà plusieurs millions.

***

5- Wayne Gretzky

ted-leonsis-wayne-gretzky1-607x426

Entre les années 1990 et 1998, Gretzky a touché 93M$ en salaire et en revenus de commandites d’entreprises telles que McDonald’s, the Hudson’s Bay Co., Hallmark Cards et Coca-Cola. De plus, lorsqu’invité comme conférencier, Gretzky demande 50 000$. Gretzky aime placer son fric un peu partout. Il a été propriétaire des Olympiques de Hull, des Argonauts de Toronto, des Coyotes de Phoenix en plus d’avoir des restaurants et une compagnie de rollerblade.

***

6- Ken Dryden

Price, Dryden

L’après-carrière de Dryden est surtout marquée par son passage en politique ou en tant que membre de la direction des Maple Leafs, mais là où Dryden a fait son  argent c’est en tant qu’auteur. Son livre The Game a été un gros succès commercial alors que Home Game: Hockey and Life in Canada a été adapté en une série documentaire pour la CBC.

Vous connaissez d’autres ex-joueurs de la NHL qui savent bien gérer leur argent? Laissez-nous savoir dans les commentaires. Et si vous êtes du genre à ne pas être trop trop bon avec vos finances, vous devriez jeter un coup d’œil à ce que les gens chez H&R Block peuvent faire pour vous sur le site officiel ou sur Facebook.


Ilya Kovalchuk pourrait tenter de revenir dans la LNH en 2016-17

Selon un site web finlandais, Ilya Kovalchuk aurait parlé de la possibilité de retourner dans la LNH en 2016-17 avec les dirigeants du SKA St. Petersbourg, l’équipe qui le paiera 15 millions d’euros la saison prochaine. S’il tentait un retour à ce moment-là, il lui resterait une dernière année à son contrat avec le SKA.

Cependant, ce n’est pas la première fois que l’on entend parler de cette possibilité. En 2013, sa sœur avait laissé la porte ouverte par rapport à un possible retour de Kovalchuk dans la LNH. La situation économique douteuse de la Russie serait une des raisons principales pour ce retour.

Ce retour serait toutefois assez compliqué à organiser. Comme il a moins de 35 ans et qu’il a signé des papiers de retraite, il aurait besoin de l’accord des 30 formations de la LNH pour devenir agent libre et être éligible à un retour avec les Devils. Ce n’est pas impossible que Gary Bettman l’aide en forçant ces équipes à donner leur accord, mais si le joueur russe de 31 ans n’a pas le support du commissaire dans cette aventure, ce sera très difficile.

Son autre option serait de ne pas jouer au hockey pendant un an et d’obtenir l’accord des Devils pour revenir dans la ligue comme agent libre à la suite de cette année sabbatique. Les chances que ce scénario survienne sont plus que faibles. Sinon, il peut toujours attendre à 35 ans, en 2018-19, pour effectuer un retour dans la LNH sans avoir à demander à personne.

Si jamais ce retour était concrétisé, ce serait une excellente nouvelle pour la ligue. Il a vieilli, mais l’ancien joueur des Devils est encore spectaculaire et efficace. Il a plus d’un point par match dans la KHL (137 points en 135 rencontres) et son tir pourrait encore surprendre plusieurs gardiens de la LNH.

Via Puck Daddy


Le Lightning a écœuré les fans des Bruins sur l’écran géant

Bruins Bolts

Les Bruins de Boston n’ont pas connu la fin de semaine idéale en Floride. En 2 matchs contre les Panthers et le Lightning, ils n’ont obtenu qu’un point, ce qui fait en sorte que leur avance sur les Panthers et les Sénateurs est en train de fondre comme neige au soleil.

Malgré leur séquence de 5 défaites consécutives, les Bruins sont parmi les équipes les plus populaires de la ligue. Cela veut dire que lorsqu’ils sont en visite en Floride, l’aréna est envahi par des fans de Boston. En fin de 3e période, lors de leur victoire de 5-3, le Lightning a décidé de s’amuser avec cette situation sur l’écran géant.

L’équipe a ressorti le meme classique de Homer Simpson qui se cache dans les buissons pour changer d’équipe favorite. La personne en charge pointait probablement le fait que les partisans de Boston ont été assez tranquilles même s’ils étaient nombreux en début de partie. L’organisation est encore loin des Stars au niveau des blagues à propos de l’adversaire sur l’écran géant ou de Roberto Luongo en ce qui concerne la qualité des jokes à l’endroit des fans des Bruins, mais c’est un bon départ.

Via R/Hockey


Richards rappelé par les Kings

carter richards

Mike Richards est de retour avec les Kings de Los Angeles. L’athlète de 30 ans avait quitté l’équipe le 26 janvier dernier en raison de son renvoie dans la Ligue américaine de hockey (LAH) avec le club-école des Kings. Celui-ci a engrangé 15 points en 47 rencontres cette saison.

Les Kings ont perdu les services de Jarret Stoll pour une période indéterminée; il semble incommodé par des symptômes de commotion cérébrale.


5 événements sportifs à surveiller ce weekend

Plusieurs gros duels dans la LNH, du tennis et beaucoup de basket collégial au menu ce weekend. Puck-junkie de salon, voici quoi regarder ce weekend.

1- Sharks VS Canadiens

patrick marleau - san jose sharks - credit: 25stanley

Les Canadiens auront la chance de venger leur pitoyable performance à San Jose il y a quelques semaines, alors que les Sharks seront en ville samedi soir. Il sera intéressant de voir si Joe Thornton sera de la formation où s’il devra plutôt se reporter aux Sharks de Worcester de la Ligue Américaine, comme le prétendait, mercredi soir, Mike Milbury, du réseau NBC. Venant de l’un des pires DG de l’histoire de la LNH, on peut s’attendre à ce que Doug Wilson, directeur-gérant des Sharks, ne suive pas ses conseils, mais on ne sait jamais!

***

2- March Madness – Les Québécois

Junior-Lomomba-transferring-to-Providence-600x390

Le tournoi pour déterminer le champion national de basketball universitaire s’est mis en branle jeudi, et déjà les matchs de premiers tours furent très intéressant. Que vous soyez un fan de basketball ou non, je vous suggère fortement de regarder quelques matchs de ce tournoi qui donne souvent fin à des fins de matchs grandiose. La grande différence avec la NBA est que ces jeunes joueurs se donnent sur chaque possession. Ils n’ont pas droit à l’erreur puisqu’une seule défaite élimine l’équipe du tournoi.

Le président des États-Unis Barack Obama a choisi les Wildcats du Kentucky pour remporter les grands honneurs. Disons qu’il ne s’est pas trop mouillé puisque Kentucky est toujours invaincu cette année et est évidemment favori du tournoi. Il sera intéressant de voir s’ils peuvent garder leur fiche immaculée et vaincre tout sur leur passage.

De plus en plus de joueurs canadiens participent à ce tournoi, mais cette année notre regard peut être penché sur trois Québécois plus particulièrement. Junior Lomomba qui a fait le transfert à Providence (8) l’an dernier afin de pouvoir disputer des matchs contre des meilleurs équipes sera en action vendredi soir à 21:57, alors que son équipe affrontera l’université de Dayton. Providence est favori dans ce match, mais seulement par 3 petits points.

Kevin Zabo de Gatineau et son université San Diego State (8) seront également à l’affiche vendredi soir à 21:40, alors qu’ils feront face à St-Johns. La formation du Québécois est également favorite par 4 points.

Tevonn Walker foulera aussi le terrain du March Madness pour la première fois vendredi après-midi à  16:40, alors que son université de Valparaiso (13) affrontera la puissance de Maryland. En raison de leur dossier de 28-5 et leur défense hermétique, l’équipe du Montréalais n’est négligée que par 4,5 points.

***

3- Kings VS Canucks

jonathan-quick-kings

Samedi après-midi, l’un des duels les plus intéressants du week-end dans la LNH aura lieu à Vancouver, alors que les Canucks recevront la visite des Kings de Los Angeles. Ces deux équipes se battent présentement pour une place en séries éliminatoires alors que deux petits points les séparent au classement. Les Kings pourraient donc rejoindre les Canucks au deuxième rang de la division Pacifique avec une victoire en temps réglementare. À noter aussi que les Flames de Bob Hartley ne sont qu’à un point des Kings et du dernier rang accédant aux séries éliminatoires.

*Photo Jonathan Quick via Shutterstock

***

4- Milos Raonic

milos-raonic

C’est cette fin de semaine que se concluera l’important tournoi d’Indian Wells tant sur le circuit ATP que WTA. Bien qu’Eugénie Bouchard ne soit plus dans le tableau en vertu d’une défaire au 4e tour, plusieurs excellents duels sont à prévoir pour déterminer le champion et la championne de l’édition 2015 du tournoi d’Indian Wells. Tous les espoirs sont permis pour Milos Raonic. Vendredi après-midi, il a battu Nadal.

*Photo Milos Raonic via Shutterstock

***

5- PGA Tour

Rory McIlroy

À 3 semaines du Masters, les meilleurs joueurs de golf au monde ont rendez-vous au mythique terrain Bayhill pour y disputer le Arnold Palmer Invitational. Pour certains joueurs comme Rory McIlroy, no.1 au monde, ce sera le dernier tournoi préparatif au premier tournoi majeur de la saison. Il est donc primordial pour lui de retrouver sa forme de l’an passé au plus vite, puisque jusqu’à maintenant il connaît un début de saison très lent sur le circuit américain. Les meilleurs veulent être au peak de leur game autour des tournois majeurs, ce qui devrait donner une fin de semaine de golf haute en couleur. Je m’attends d’ailleurs à voir McIlroy parmi les meneurs dimanche, lui qui a remis une carte de 70 (-2) pour amorcer le tournoi jeudi.

*Photo Rory McIlroy via Shutterstock


Curtis Lazar a mangé un hamburger qu’un fan des Sens a lancé sur la glace

Lazar

Jeudi soir, les Sénateurs ont obtenu une victoire cruciale à la maison en battant les Bruins de Boston par la marque de 6-4. Ils sont maintenant 2 points derrière les Bruins, qui occupent présentement le 8e place, avec un match en main. La rencontre a toutefois mis fin à la séquence de matchs avec moins de 3 buts accordés de Andrew Hammond.

Ce n’est pas ça qui a empêché les fans des Sens de continuer leur nouvelle tradition; lancer des hamburgers sur la glace pour féliciter le Hamburglar. Ce geste fût apprécié par le coéquipier du gardien, Curtis Lazar, qui en mangeait un en quittant la glace.

On peut douter de la qualité du burger, qui était probablement avec le partisan qui l’a lancé pendant la totalité du match, mais c’est quand même un geste cool de la part de Lazar, qui semble apprécier le chaos agréable qui règne présentement à Ottawa. Tout ça ne fait qu’ajouter à la belle histoire des Sénateurs.