Suivez 25stanley sur Facebook!

Insider Trading // Jarred Tinordi, Mike Yeo, Olli Maatta, Justin Williams et le match des étoiles

Insider Trading

Les 3 informateurs de TSN, Dreger, Lebrun et McKenzie, avaient plusieurs informations concernant les dernières rumeurs de la LNH dans leur chronique Insider Trading de mardi soir. Ils avaient également des nouvelles sur l’état de santé de Jarred Tinordi.

Tinordi

C’est Bob McKenzie qui a parlé de l’espoir du Canadien qui récupère encore après avoir été mis K.O. dans un combat la semaine dernière. Selon McKenzie, le défenseur ne souffre pas de symptômes de commotion cérébrale, mais il suit encore le protocole et il ne devrait pas être de retour au jeu sous peu. Il a subi énormément de réparations au niveau dentaire, mais pour l’instant, il se sent bien et c’est une excellente nouvelle après cet incident inquiétant.

Mike Yeo

Pierre Lebrun a expliqué que le DG du Wild, Chuck Fletcher, maintient qu’il gardera Mike Yeo derrière le banc malgré le fait que le club ne s’améliore pas et que le body language des joueurs n’est pas idéal présentement. Lebrun croit que l’entraîneur du Wild restera en poste à moins que le propriétaire mette de la pression sur le DG de la formation.

Olli Maatta

Selon Dreger, Maatta et les Penguins sont présentement à la recherche d’un deuxième avis concernant la blessure à l’épaule du défenseur finlandais. Pour le moment, ils craignent une opération qui mettrait fin à la saison catastrophique du jeune défenseur.

Justin Williams

Les négociations entre l’attaquant qui sera agent libre à la fin de la saison et les Kings ont été stoppées par le clan Williams. Elles ne devraient pas reprendre d’ici la fin de la saison puisqu’ils veulent éviter que ce soit une distraction selon Pierre Lebrun. Malgré ça, ce n’est pas impossible que Williams signe un nouveau contrat pendant la campagne puisque selon son agent, si les Kings acceptent leur dernière offre, l’attaquant signera l’entente. Ça ressemble donc à une tactique pour mettre de la pression sur l’état-major de Los Angeles.

Kings de Los Angeles

D’ailleurs, cet état-major est assez occupé présentement. Ils sont à la recherche d’un défenseur pour remplacer Voynov et selon McKenzie, parmi leurs cibles actuelles, on retrouverait Marc Methot et Andrej Sekera.

Match des étoiles

Dreger a conclu le tout en disant que la LNH rappelle présentement aux joueurs choisis que s’ils veulent éviter le match des étoiles sans raison valable, ils risquent une suspension comme ce fût le cas pour Datsyuk et Lidstrom en 2009.


Le futur de Manny Malhotra pourrait être ailleurs qu’à Montréal

Mercredi, Manny Malhotra pourrait effectuer un retour au jeu après plus d’une semaine sur la passerelle. Ce retrait de l’alignement en a surpris quelques-uns puisque Malhotra remplit bien le rôle qu’on lui avait donné en début de saison. Le centre du 4e trio s’occupe des mises au jeu défensives et il le fait avec brio. Il mène la LNH avec un taux de réussite de 61,9% au cercle des mises au jeu.

Le problème de Malhotra vient après les mises au jeu. Olivier Bouchard l’a parfaitement illustré dans son texte hebdomadaire pour l’Actualité. Bouchard a retiré l’impact des mises au jeu sur le Corsi du centre du 4e trio et ce qu’il a trouvé est troublant.

Lorsque Malhotra n’est pas sur la glace, le Tricolore est une bonne équipe de possession et elle devient élite lorsque Subban est là sans le centre de 4e trio. Toutefois, quand Malhotra est sur la patinoire avec Subban, le Canadien passe d’une équipe élite aux Sabres de Buffalo. Lorsque Subban est au banc et que Malhotra est sur la glace, les résultats sont incroyablement mauvais.

Malhotra

Ces chiffres ne comprennent pas l’effet des mises au jeu, donc l’utilisation ridiculement défensive de Malhotra n’influence pas les résultats. On savait déjà que le pain et le beurre de Malhotra étaient les mises au jeu, mais ces chiffres nous montrent qu’en enlevant ça de son jeu, il est pas mal pire que ce qu’on pourrait croire. Heureusement, il excelle encore au cercle de mises au jeu et c’est ce qui lui permet d’avoir encore de la valeur dans cette ligue. Cette valeur pourrait toutefois être mieux exploitée ailleurs qu’à Montréal.

Malhotra s’occupe principalement des mises au jeu défensives, où une victoire est cruciale. Or, à Montréal, le Canadien a la chance de pouvoir compter sur Lars Eller et Tomas Plekanec qui remplissent ce rôle à merveille lorsque Malhotra mange des hot dogs. Le Danois remporte 56,3% de ses mises au jeu alors que Plekanec gagne 55,1% des siennes en zone défensive. Il y a aussi David Desharnais qui, avant d’être muté à l’aile, avait un taux de réussite de 55%. Therrien a donc l’embarras du choix lors d’une mise au jeu importante.

Ce nombre important de choix fait en sorte que Malhotra a moins de valeur pour le Tricolore. L’amélioration qu’il apporte au cercle de mises au jeu est moindre maintenant qu’Eller est revenu au jeu et que les centres du Canadien ont tous appris du spécialiste des mises au jeu. Cela fait en sorte que l’avantage qu’il apporte aux mises au jeu ne vaut plus son impact sur la possession de l’équipe.

Par contre, ce ne serait pas le cas dans toutes les équipes de la LNH. Malhotra pourrait être utile à une équipe qui est dans la lutte aux séries et dont les centres ont un faible taux de réussite. Parmi les équipes intéressées, on pourrait retrouver les Islanders et les Canucks (un possible retour pour Malhotra) qui gagnent moins de 49% de leurs mises au jeu et qui participeraient aux séries si la saison se terminait aujourd’hui. Les Jets, Preds et Rangers sont dans la même situation, mais ils ont tous déjà un gars qui joue le rôle de Malhotra (Slater, Gaustad et Moore respectivement).

Bergevin pourrait peut-être obtenir un choix de 3e ou 4e ronde en retour de Malhotra et s’il n’est pas capable de l’échanger, ce n’est pas une mauvaise idée de le garder avec l’équipe comme 5e centre qui peut aider Galchenyuk à améliorer cette facette du jeu. Ceci étant dit, à moins d’une blessure à Plekanec, Eller ou dans une moindre mesure, Desharnais, c’est difficile de justifier sa présence dans l’alignement régulier du Canadien présentement.


Les Flyers seraient prêts à payer Mike Babcock 5 millions par année

babcock

Mike Babcock risque d’être l’agent libre le plus en demande cet été. Les Red Wings veulent le garder et ils feront leur dernière offre à Babcock quand l’entraîneur voudra négocier à la fin de la saison. Il y a également les Maple Leafs qui ont de l’intérêt et qui ont un entraîneur par intérim qui sera là jusqu’à la fin de la saison.

Ces deux équipes ne sont pas les seules alors que selon Bob McKenzie, on peut ajouter les Flyers de Philadelphie à la liste. Lundi après-midi, l’informateur de TSN a mentionné que le propriétaire des Flyers, Ed Snider, n’aurait pas peur d’offrir 5 millions par année à Babcock.

Snider se fait assez vieux et il aimerait obtenir un dernier championnat. Selon McKenzie, si l’équipe ne se redresse pas, ça pourrait être la fin pour Craig Berube, ce qui placerait Philadelphie dans la course pour Babcock. Ce serait une mauvaise nouvelle pour les Leafs dont l’arme principale était le carnet de chèques puisque les Flyers peuvent les accoter.

On se rappelle que Babcock veut devenir l’entraîneur le mieux payé de la LNH et qu’il veut pousser le marché des coachs à la hausse, donc s’il peut créer une enchère pour ses services, il sera intelligent et il le fera. Toutefois, il a également dit qu’il aimerait coacher une équipe aspirant aux grands honneurs, ce qui n’est pas le cas des Flyers ou des Leafs pour l’instant. Ce sera donc une course enlevante si les Red Wings le laissent partir.

Via Chris Nichols


Simon Gagné reste avec sa famille au lieu de revenir au jeu

Après le décès de son père, Simon Gagné a décidé de rester auprès de sa famille et l’attaquant de 34 ans ne sera pas de retour dans la LNH cette saison. Avec son accord, les Bruins l’ont donc suspendu afin que ça n’affecte pas leur situation salariale.

Ça pourrait bien être la fin de la carrière de Gagné, qui a amassé 601 points en 822 matchs en carrière dans la LNH. Après une année sans jouer, il est revenu avec les Bruins pour qui il a obtenu 3 buts et une passe en 23 rencontres cette saison. Il a marqué le but gagnant à son dernier match, le 6 décembre dernier contre les Coyotes de l’Arizona.

Gagné a dit qu’il n’était pas prêt psychologiquement à revenir au jeu. Comme il ne gagnait que 600 000$ cette année et qu’il a amassé plus de 45 millions au cours de sa carrière, sa situation financière lui permet de prendre cette sage décision dans une situation où le hockey est loin d’être une priorité.

Le dernier but de Gagné


Pop-Quiz avec Kris Letang des Penguins de Pittsburgh

Screen shot 2015-01-09 at 6.35.18 PM

L’été dernier au centre d’entrainement Adrenaline Performance Center, plusieurs joueurs de la NHL suaient à grosses gouttes. Jiri Hudler des Flames de Calgary était là. Tout comme Eric Gélinas des Devils du New Jersey, Benoit Pouliot des Oilers d’Edmonton et Kris Letang des Penguins de Pittsburgh. Lors d’une visite dans cet établissement, j’en ai profité pour accrocher le défenseur des Pens afin de lui faire passer le Pop-Quiz 25stanley.

1. Que fais-tu à Montréal l’été?

kris-letang-penguins

Je m’entraine et je relaxe. Les premiers mois de l’été, j’ai pris ça cool avec ma famille, mais là je suis en mode entrainement. Je ne patine presque pas.

***

2. Quelle est ton autre passion?

Screen shot 2015-01-09 at 6.39.24 PM

La bouffe. À Pittsburgh, il y a juste deux bons restaurants et je suis toujours là. Alors, c’est le fun de changer quand je suis à Montréal. Mon chef préféré est Chuck Hughes. Je vais toujours au Garde-Manger et au Bremner. C’est des endroits que j’aime beaucoup. J’ai aussi découvert le Grinder sur Notre-Dame. Mon plat préféré est le steak. Peu importe, c’est quoi. Bavette, filet, T-bone. Tant que c’est de la viande.

***

3. Quelle est ton expérience la plus spéciale avec un partisan?

Screen shot 2015-01-09 at 6.41.54 PM

J’ai rencontré deux personnes qui m’ont demandé de signer sur leur corps avec un sharpie. Ils ont pris ma signature et ils l’ont fait tatouer. C’était deux filles. Une c’était sur le pied et l’autre c’était, comment dire, sur le chest… LOL.

***

4. Ta meilleure histoire de vestiaire?

Screen shot 2014-07-18 at 6.21.17 PM

À mon année recrue, il y avait un gars célibataire dans l’équipe. Un autre joueur qui aimait faire des jokes a pris son cellulaire et il a changé son nom pour celui d’une nouvelle fille que le joueur commençait à voir. Il se faisait passer pour la fille quand il textait. Après une victoire, on a commencé à lire à tout le monde dans le vestiaire les textes entre les deux gars. C’était vraiment drôle.

***

5. Quelle est la personnalité de Montréal qui t’impressionne le plus?

Screen shot 2015-01-09 at 6.44.27 PM

Georges St-Pierre. Je l’ai déjà rencontré à quelques reprises. J’ai été vraiment impressionné à quel point il est terre-à-terre. C’est quelqu’un qui a été au sommet de son sport au niveau mondial pendant des années.

***

6. Où peut-on croiser Kris Letang à Montréal?

Screen shot 2014-07-18 at 6.17.49 PM

Dans le Vieux-Port. Il y a un petit parc, je vais jouer là avec mon fils. Il y a plusieurs restos. On se promène en famille.

***

Pour suivre les péripéties de Kris Letang et de sa petite famille, abonnez-vous à son compte Instagram @kletang_58


Bobrovsky bien en selle à Columbus

Bobrovsky

Sergei Bobrovsky a paraphé un contrat de quatre saisons avec les Blue Jackets de Columbus. Le russe empochera en moyenne 7,425 millions $ annuellement durant son nouveau pacte. Au terme de celui-ci, le gardien aura touché un salaire total de 29,7 millions $.

« Nous sommes persuadés que nous en détenons un des meilleurs au monde en Sergei Bobrovsky », a souligné le DG, Jarmo Kekalainen, via un communiqué.

Quant au principal intéressé, il a mentionné que c’était un moment particulier. « C’est une journée très excitante pour moi et je suis heureux de savoir que je continuerai à être un [membre de cette équipe]. Je suis content d’être en mesure d’aider le club à atteindre ses objectifs. »


Les jerseys du Match des Étoiles 2015 de la NHL sont dégueulasses

jersey-nhl-all-star
jersey-all-star-game-nhl-2015

J’espère que c’est une blague. Et là je ne parle pas du Match des Étoiles en tant que tel, ni du système de vote. Je parle des jerseys pour ce match. J’espère que le gars responsable des marchandises de la NHL a plus qu’un tour dans son sac, parce que franchement, ces gilets de hockey sont abominables. Vert? Genre vert fluo? C’est clair que le gars qui a eu cette idée a jumpé sur le bandwagon des Seahawks de Seattle l’an dernier et il a voulu faire une version hockey de l’uniforme des champions du Super Bowl.

Sérieux, qui va acheter ce gilet? La seule chance pour la NHL de liquider ce stock est de mettre le nom de Zemgus Girgensons dessus et de shipper un container de cette scrap là en Lettonie.


Frederik Andersen honore Teemu Selanne avec son nouveau masque

Andersen

Dimanche soir, les Ducks d’Anaheim honoreront Teemu Selanne en retirant son chandail lors de la visite des Jets de Winnipeg. Il y aura une cérémonie pour célébrer la carrière du Finlandais qui a pris sa retraite après la saison dernière et les joueurs vont l’honorer à leur façon.

Ce sera notamment le cas de Frederik Andersen qui s’est fait dessiner un casque spécialement pour ce match. On y voit plusieurs dessins à l’effigie du numéro 8 et on pourra lire « Teemu Forever », qui est devenu le slogan de Selanne sur les réseaux sociaux au cours des dernières années, derrière la tête du gardien danois.

Ça montre l’impact de Selanne auprès de ses anciens coéquipiers et auprès de cette franchise qui n’a vraiment pas attendu pour l’honorer. Ce n’est pas rare de voir des gardiens commander des masques spéciaux pour célébrer une période de l’année, mais c’est une des premières fois que l’on voit ça pour honorer un joueur en particulier. Maintenant, il faut juste espérer que Boudreau n’évite pas de donner le départ à Andersen à cause de sa fin de relation houleuse avec Selanne


Le compte Twitter des Coyotes se moque des rumeurs entourant Shane Doan

Coyotes

Depuis quelques jours, un blogueur de l’Arizona dit que le capitaine des Coyotes, Shane Doan, sera échangé sous peu. Pour supporter sa rumeur, il cite une source à l’intérieur de l’organisation des Coyotes et on dirait que la personne responsable des réseaux sociaux de l’équipe en avait assez.

Jeudi après-midi, le compte officiel des Coyotes a tweeté que ces rumeurs n’avaient aucun fondement et qu’ils avaient trouvé la source qui coulait l’information. Rattaché à ce tweet, on voyait une photo d’un lapin de Pâques pour insinuer que la source du blogueur était aussi fictive que le lapin.

C’est très rare que l’on voit une équipe attaquer quelqu’un aussi directement, mais avec une fiche de 15-20-4, les Coyotes n’ont pas de patience. Avec les rumeurs qui prennent de plus en plus de place sur le web, c’est peut-être quelque chose que l’on verra plus souvent au cours des prochaines années. Toutefois, pour l’instant, ce ne serait pas surprenant si ce tweet disparaissait dans quelques heures.


Le Wild serait à la recherche d’un gardien et ils en auraient parlé aux Hurricanes

Carolina Hurricanes v Philadelphia Flyers

On en parlait mercredi après-midi; le Wild du Minnesota a de la misère avec ses gardiens cette saison. Avant les matchs de la journée, ils étaient au 29e rang de la LNH au niveau du % d’arrêts à 89,4%. Plusieurs spéculent que Mike Yeo pourrait être celui qui paiera le prix, mais il semblerait que le DG de l’équipe, Chuck Fletcher, tente présentement de régler le problème.

Selon Mike Russo, un journaliste sur le beat de l’équipe, Fletcher serait à la recherche d’un gardien. Il aurait notamment contacté les Hurricanes pour s’informer à propos de Cam Ward, dont le prix d’acquisition ne serait pas élevé selon Russo.

C’est le cas parce que Ward a un impact de 6,3 millions sur la masse salariale jusqu’en 2016, ce qui est pas mal trop cher pour un gars qui a un % d’arrêts de 91,5% cette saison. C’est encore pire lorsqu’on sait que les Canes n’ont pas trop d’argent à dépenser et qu’ils se débarrasseraient de ce contrat avec grand plaisir. Si ça peut les rapprocher d’Eichel ou McDavid, c’est un bonus!

Si le Wild se met à paniquer, Ward serait une cible logique, mais pour l’instant, ce n’est pas le cas et si l’on se fie à ce qu’ils font depuis le début de la saison, ils vont donner toutes les chances à Kuemper et Backstrom de rebondir. Sinon, Russo croit qu’en plus de Ward, les cibles potentielles pourraient être Niemi, Brodeur, Enroth, Neuvirth ou Fasth.