Suivez 25stanley sur Facebook!

Les Red Wings rachètent le contrat de Jordin Tootoo

Tootoo

Dans un geste très peu surprenant, les Red Wings de Detroit ont commencé le processus pour racheter le contrat de Jordin Tootoo. C’était le dernier rachat des Wings qui ne comptera pas sur le plafond salarial.

Malgré une tonne de blessures aux attaquants de Detroit cette année, Tootoo a passé la majorité de sa saison dans la ligue américaine. Ce n’est pas la situation idéale pour un gars qui comptait pour 1,9 millions sur la masse et qui allait en gagner 2 la saison prochaine. Au moins, il ne restait qu’un an à cette entente.

Malheureusement, les 11 matchs qu’il a joués dans la LNH cette saison étaient sûrement ses derniers dans le circuit Bettman. À 31 ans, c’est difficile de voir comment il pourrait s’améliorer et il n’a tout simplement pas été à la hauteur cette année. Toutefois, ça ne me surprendrait pas si une équipe prenait une chance sur lui en août prochain.


Les Sharks de San Jose pourraient déménager

Joe Thornton

Depuis plusieurs années, les Sharks de San Jose sont une organisation exemplaire. L’équipe ne manque jamais les séries et est toujours dans la course pour l’obtention de la Coupe Stanley. Malheureusement, ils n’ont jamais été capables de se rendre en finale.

L’élimination de cette année contre les Kings a particulièrement fait mal et l’équipe tente de se rebâtir en échangeant des vétérans comme Thornton et Marleau pour faire place à la nouvelle génération. Cette reconstruction vient à un bien mauvais moment alors que pour la première fois depuis un bon moment, des problèmes financiers se pointent le bout du nez à San Jose.

En effet, les Sharks sont présentement pris dans un contrat télé qui n’est pas au niveau de la LNH. Ce contrat les paie 7 millions par année. En comparaison, le Canadien fait plus de 30 millions annuellement avec son contrat télé alors que les deux autres équipes de la Californie, les Ducks et les Kings, obtiennent plus de 20 millions par année.

C’est donc dire que chaque année, seulement au niveau du contrat télé, San Jose obtient au moins 13 millions de moins que ses rivaux de division. C’est le genre de montant qui peut s’accumuler rapidement et qui peut faire une grosse différence. Le problème pour les Sharks, c’est que ce contrat dégueulasse est encore bon pour 14 ans…

Ça vient au même moment où la situation de l’aréna des Sharks devient inquiétante. L’édifice a été construit en 1993 et ça veut dire qu’il aura besoin de rénovations majeures sous peu, sans quoi les Sharks devront se trouver un nouvel aréna. C’est bizarre, mais c’est comme ça de nos jours.

Qu’est-ce qui se passe quand une équipe a de la difficulté à faire des profits et que la situation de l’édifice se pointe le bout du nez? Des rumeurs de déménagement bien évidemment. Celles-ci commencent à faire leur chemin en Californie.

Il faut dire que Gary Bettman a commencé à se mêler du dossier. Il a rencontré NBC, qui est propriétaire de la chaîne qui diffuse les matchs des Sharks, pour voir si l’entente ne pourrait pas être revisitée. Certains avancent même que le match extérieur que les Sharks recevront l’an prochain pourrait être un cadeau de Bettman à la chaîne de télé dans les négociations qui n’iraient pas bon train présentement.

Bien évidemment, on est loin d’un déménagement à San Jose puisque Bettman veut garder le plus d’équipes possible dans l’Ouest, mais si la situation continue comme elle est présentement, on va commencer à entendre ces rumeurs de plus en plus.

Via Inside Bay Area


La fois où j’ai fait de l’argent grâce aux statistiques avancées

L’article sur les statistiques avancées publié hier matin était supposé l’être en avril juste avant les séries éliminatoires. Toutefois, pendant la recherche pour le texte, une partie a attiré mon attention. Cette partie est celle sur le gambling et le résultat du Fenwick au cours des dernières années.

Depuis 2 ans, je ne cesse de dire que les statistiques avancées sont utiles et qu’il fallait leur porter attention. En voyant ça, je me suis dit que ce serait le temps de mettre mon argent derrière mes paroles. J’ai donc décidé d’utiliser ces statistiques pour faire quelques paris sportifs.

Avant de voir ce qui c’est passé, voici une condition que je me suis imposé. Je n’ai jamais parié contre le Canadien puisque je voulais apprécier les séries sans avoir à penser à mon argent. J’ai utilisé les 2 sites que je connaissais pour ces paris; Mise-O-Jeu et Bodog.

1ère ronde

Bets 1

Les paris de la première ronde ont été sur Mise-O-Jeu. Je n’ai pas mis d’argent sur Montréal-Tampa, Boston-Detroit et Kings-Sharks. Les cotes ne valaient pas la peine selon les chiffres que j’avais.

Commençons avec les pertes. J’ai mis 50$ sur les Stars contre les Ducks, malgré le fait que le Fenwick d’Anaheim était meilleur. Toutefois, les deux équipes étaient proches et la cote de 2,85 de Dallas était trop tentante. Comme les Ducks ont eu besoin de la prolongation pendant le 6e match pour éliminer les Stars, je pense encore que c’était la bonne décision.

Là où le Fenwick a menti en première ronde, c’était au niveau de la série Columbus-Pittsburgh. À la surprise de plusieurs, les Jackets avaient été meilleurs dans les 20 derniers matchs et c’est pour ça que j’ai mis 50$ sur eux à une cote de 2,85. Encore une fois, j’ai perdu l’argent dans une série de 6 matchs.

L’autre série de 6 matchs sur laquelle j’ai placé de l’argent est celle entre les Hawks et les Blues. Les Hawks m’ont récompensé avec un profit de 80$. Les deux autres séries que j’ai gagnées se sont terminés en 7 matchs. Les Rangers m’ont donné un maigre profit de 27,50$ en battant les Flyers.

Mon choix le plus payant a été le Wild qui m’a donné 125$. L’Avalanche a toujours été mis en doute par les statistiques avancées cette saison et ça a été payant pour moi quand le Wild a gagné en prolongation dans le 7e match.

Profit de la 1ère ronde : 132,50$

2e ronde

Bets 2

La 2e ronde s’est passée sur Bodog et j’ai été plus agressif sur moins de séries. J’ai fait ça parce que les deux choix me semblaient évidents et que je ne voulais pas toucher aux deux autres séries. Je ne voulais pas parier Montréal-Boston et la cote de Chicago était beaucoup trop basse à mon goût.

Donc, j’ai mis 275$ sur les Kings contre les Ducks. Si le Fenwick me disait de choisir les Stars contre les Ducks, il me criait de prendre les Kings qui ont été les meilleurs à ce niveau cette année. Je l’ai écouté et Los Angeles m’a fait suer avec une victoire en 7 matchs pour un profit de 250$.

C’était la même situation dans la série Rangers-Penguins où j’avais mis de l’argent contre Pittsburgh en 1ère ronde contre une équipe plus faible que les Rangers. J’ai été plus frileux avec 200$ puisque j’ai toujours peur contre Crosby et Malkin, mais les Rangers ont remonté un déficit de 1-3 pour me faire un profit de 270$.

Profit après 2 rondes : 652,50$

Futures

Future Bets

Avant de parler de la 3e ronde, c’est important de parler de futures que j’ai pris au début des séries. Un future est un pari que l’on peut faire au début des séries par rapport à quelle équipe atteindra la finale de la Coupe Stanley. On peut également parier sur l’équipe gagnant de la Coupe, mais je m’en suis tenu aux finalistes.

J’ai décidé de choisir une équipe dans chaque conférence que je croyais être sous-estimé. Dans l’Ouest, j’ai choisi les Kings, qui étaient les meilleurs de la ligue au niveau du Fenwick, à une cote de 7 pour 1. Les Sharks étaient une grosse commande en 1ère ronde et c’est pour ça que je n’ai pas mis d’argent sur eux à ce moment-là, mais je savais que le gagnant de cette série allait se rendre loin. Toutefois, je ne pouvais pas prévoir le parcours complètement fou qui allait me payer.

J’ai également choisi les Rangers qui ont très bien terminé la saison et qui avaient une grosse cote de 10 pour 1. J’ai mis 50$ sur ces deux paris et j’ai été assez chanceux à ce niveau puisque j’étais certain de faire de l’argent en 3e ronde.

3e ronde

3e Ronde

Ça me plaçait dans une situation inconfortable en 3e ronde puisque les chiffres me disaient de doubler mon argent sur les Rangers, mais mon cœur voulait croire au Canadien. J’ai donc placé 200$ sur le Canadien, ce qui me permettait de faire de l’argent peu importe qui gagnait.

Je n’ai rien mis de plus sur Los Angeles-Chicago puisque les chiffres me disaient que L.A. allait gagner, mais que ça allait être serré puisque les Hawks étaient toute une équipe. Encore une fois, les Kings m’ont fait de l’argent dans un 7e match.

Profit après 3 rondes : 1202,50$

Finale de la Coupe

Bets 4e ronde

Les Kings ont été les meilleurs de la ligue au niveau du Fenwick cette année et même s’ils m’ont donné des sueurs tout au long des séries, je n’avais pas le choix de les reprendre en finale. C’est contre les Rangers qu’ils m’ont donné la victoire la plus facile de l’année.

Profit des séries : 1378,97$

Conclusion

Cette expérience m’a appris 2 choses. Tout d’abord, il est possible de faire de l’argent avec les statistiques avancées puisqu’elles ne sont pas encore connues et comprises. Ça devrait changer d’ici 2 ans alors que les preneurs aux livres s’adapteront, mais pour l’instant, il y a certainement des opportunités.

La 2e chose que j’ai appris est l’importance de la chance. Pendant ces séries, j’ai eu une fiche de 5-0 dans les matchs ultimes, dont 2 victoires en prolongation. Je ne peux pas compter sur ce genre de fiche et 1 ou 2 défaites dans ces matchs auraient diminué mon profit.

C’est toujours bon de se rappeler que, même si on semble avoir trouvé une formule qui semble fonctionner, comme c’est le cas avec le Fenwick, on est toujours à la merci de quelques bonds chanceux. C’est pour ça que les paris sportifs doivent toujours rester un divertissement et non une source de revenus attendue. Quand on réussit à faire de l’argent, c’est juste un bonus supplémentaire.


La LNH n’aura que 2 matchs extérieurs en 2015

b00af_dm_120209_nhl_winter_classic

L’an dernier, la LNH a surpris tout le monde en organisant 6 matchs extérieurs pendant la saison. Depuis, ils ont dit qu’on en aurait moins pendant la saison 2014-2015. Si on se fie à John Shannon, ils ont coupé pas mal alors qu’ils ne tiendront que 2 matchs du genre. C’est une bonne nouvelle pour ceux qui ont peur que la LNH étire la sauce avec ce format.

On sait également où ces matchs se joueront. La ligue a déjà annoncé que Washington accueillera la Classique Hivernale. Il ne reste qu’à savoir quelle stade sera utilisé et qui sera l’adversaire du jour.

L’autre match devrait être à San Jose. C’est une bonne idée de la part de la ligue puisque le 2e match avec le plus de buzz l’an dernier était celui en Californie entre les Kings et les Ducks. C’était clairement la meilleure expérience et la LNH veut répéter ce succès.


David Booth et Ville Leino seront rachetés par leur équipe


La saison des rachats de contrat est officiellement commencée! Hier, les Stars ont commencé le tout avec le défenseur Aaron Rome et aujourd’hui, c’est au tour des Canucks de racheter David Booth et aux Sabres de faire la même chose avec Ville Leino. Dans les 3 cas, on parle de rachats qui ne compteront pas sur le plafond salarial.

Il ne restait qu’un an au contrat de Booth qui l’aurait payé 4,75 millions l’an prochain. En le rachetant, les Nucks économisent 4,25 millions sur le plafond l’an prochain. En 3 saisons à Vancouver, Booth n’a inscrit que 51 points. Il a même passé du temps dans la ligue américaine.

Toutefois, Booth n’était pas aussi décevant que Leino a été pour les Sabres. En 3 saisons, il a inscrit 46 points tout en gagnant 16 millions. Il aurait compté pour 4,5 millions sur la masse des Sabres pendant les 3 prochaines saisons. C’est certainement une des pires signatures des dernières années et les Sabres pourront finalement tourner la page.


Thomas ne sera pas de retour à Dallas

tim-thomas

Les Stars de Dallas ne feront pas signer une prolongation de contrat à Tim Thomas. Le directeur général de l’équipe, Jim Nill, a annoncé que le vétéran gardien ne reviendra pas dans sa formation lors de la prochaine saison.

« Nous devons aller de l’avant », a fait savoir le manitou des Stars, à propos du fait que Thomas deviendra agent libre le 1er juillet prochain puisqu’il ne recevra pas d’offre du club du Texas.

Thomas a joué la majeure partie de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey avec les Bruins de Boston, où il a soulevé la coupe Stanley en 2011. Ce dernier a ensuite endossé l’uniforme des Panthers de la Floride après avoir pris une année sabbatique.

Le 5 mars dernier, jour de la date limite des transactions, la formation floridienne a échangé Thomas aux Stars.


Les statistiques avancées utiles… pour les prédictions

Fenwick

Depuis 2 ans, on a commencé à parler des statistiques avancées sur le blogue. Récemment, on a commencé à les voir un peu partout, notamment dans La Presse, CBC et TSN. Le débat autour de ces statistiques est toujours le même, peu importe où en parle; est-ce qu’elles sont utiles et si oui, qu’est-ce qu’elles peuvent nous apprendre?

Une des statistiques du genre qui est en train de démontrer son utilité est le Fenwick ajusté selon le score, plus précisément dans les 20 derniers matchs avant les séries éliminatoires. Depuis 2008, cette stat démontre qu’elle est utile pour prévoir ce qui va se passer dans les séries éliminatoires.

En effet, depuis ce temps-là, on voit une corrélation évidente entre cette statistique et le parcours des équipes en séries. Le graphique au haut de l’article démontre cette relation évidente.  Ce tableau est également assez parlant.

On le voit aussi en regardant série par série. Depuis 2008, en se fiant seulement à cette statistique, on aurait pu prédire correctement 68,57% des séries, ce qui donne une fiche de 72-33. C’est encore plus évident dans les 2 dernières années où cette statistique a maintenu une fiche de 24-6. Pendant la même période, les équipes avec l’avantage de la glace, qui ont donc eu plus de points pendant la saison, n’ont gagné que la moitié des séries. Depuis 2008, ces équipes ont une fiche de 58-47. La différence est assez importante.

On peut même faire de l’argent grâce à cette statistique. Travis Yost a fait le travail de revisiter 6 des 7 dernières séries pour voir combien de profit on pouvait faire en misant 500$ sur chaque équipe avec le meilleur Fenwick ajusté en 1ère ronde. Voici le graphique que ça lui a donné.

Bets

Comme vous pouvez voir, seulement en première ronde, il aurait été possible de faire 3635$ de profit avec cette méthode. C’est encore plus flagrant dans les dernières années où cette méthode aurait amassé 2532,50$ l’an dernier. Il n’a pas pu trouver les cotes pour 2009, mais comme la formule aurait choisi Anaheim (8e) contre Detroit (1er) on peut croire qu’il y aurait eu de l’argent à faire.

On remarque la même tendance dans les finales de la Coupe Stanley où depuis 3 ans, le Fenwick avec le score serré prédit mieux les finalistes que les points au classement pendant la saison régulière. Les 6 finalistes pendant cette période se sont classés 10e, 12e, 1er, 5e, 9e et 13e au classement alors qu’ils étaient 1er, 6e, 1er, 4e, 4e et 11e au niveau du Fenwick serré.

Les seuls en dehors du top 10 sont les Rangers cette saison et ils étaient parmi les meilleurs dans les 20 derniers matchs de la saison, ce qui n’est pas pris en compte dans les classements précédents. Ils étaient donc sous-évalués selon le Fenwick serré classé pour toute la saison.

On peut donc voir que le Fenwick semble être en mesure de mieux prédire les séries qui s’en viennent que l’avantage de la glace, qui est supposé être un avantage justement. C’est pas pire pour une statistique qui n’est calculée que depuis 2007 et qui commence à peine à circuler.


Michal Handzus a appris qu’il ne revenait pas à Chicago à cause de Bob McKenzie

Handzus

Handzus 2

Ce matin, Bob McKenzie était en feu et il a sorti une tonne de rumeurs. Une de ces rumeurs impliquait le centre des Hawks, Michal Handzus. Selon l’insider de TSN, les Hawks ont dit à Handzus qu’il ne serait pas de retour avec l’équipe l’an prochain.

Toutefois, selon le principal intéressé, le message ne s’est pas rendu puisqu’il a dit l’avoir appris en lisant McKenzie. Il a toutefois ajouté qu’il ne serait pas surpris si la rumeur de Bob était véridique, ce qui est certainement le cas.

C’est un des mauvais côté de notre époque où les nouvelles voyagent si rapidement. Des fois, le public l’apprend avant le principal intéressé. Heureusement, ça n’arrive pas si souvent. Quand on y pense, c’est quasiment surprenant. Avec tous les insiders qui parlent tout le temps aux dirigeants des équipes, c’est clair qu’ils apprennent souvent les nouvelles avant les joueurs et ça doit être difficile de ne pas répéter ce qui est arrivé Handzus trop souvent.


Les Bruins disent officiellement au revoir à Shawn Thornton

Thornton

Les Bruins de Boston ont publié un communiqué assez particulier lundi après-midi. L’équipe a officiellement annoncé qu’elle ne signerait pas l’attaquant Shawn Thornton. C’est rare qu’on voit ce genre de communiqué, mais encore plus lorsqu’on parle d’un joueur de 4e trio comme Thornton.

La nouvelle en tant que telle n’est pas surprenante. À 36 ans, la carrière de l’attaquant tire certainement à sa fin et ce n’est pas la profondeur qui manque à Boston. Les Bruins ont tout simplement des meilleurs joueurs que lui et c’était difficile de le voir revenir.

Ce sera intéressant de voir s’il obtiendra un contrat cet été. Il n’a eu que 8 points en 64 matchs cette saison et il n’apportait pas grand chose à part quelques plaquages stupides de temps à autres. Toutefois, il a une réputation solide alors qu’il a joué pendant plusieurs saisons sur la 4e ligne de Boston qui a toujours été reconnue comme une des meilleures de la ligue. Cette réputation pourrait lui permettre d’obtenir un contrat même s’il n’est plus capable de suivre.


Les dernières rumeurs de Bob McKenzie

McKenzie

On ne sait pas quelle mouche a piqué Bob McKenzie lundi matin, mais l’informateur de TSN a décidé de vider son carnet de rumeurs. Il a parlé de la majorité des dossiers chauds de la LNH. Comme c’est le gars le mieux plogué dans la LNH, quand il tweete, on écoute.

Bien évidemment, le dossier le plus intéressant pour les amateurs du Canadien est celui d’Andrei Markov. Toutefois, ce n’est pas le seul que l’insider a abordé.

Ales Hemsky

Bob a commencé avec une nouvelle surprenante. Selon lui, les Sénateurs n’ont offert qu’un contrat de 3 ans, 10 millions à Ales Hemsky. C’est peu pour un gars qui a inscrit 17 points en 20 matchs à Ottawa. L’attaquant a évidemment refusé l’offre et il deviendra agent libre sans restriction cet été.

Jets de Winnipeg

Une reproche qui revient souvent à Winnipeg est le fait que l’équipe actuelle ressemble beaucoup au noyau qui est arrivé d’Atlanta. Ce noyau n’a jamais rien fait et plusieurs fans aimeraient qu’il change. Ils auront leur souhait selon McKenzie. Il croit que l’organisation est ouverte à échanger n’importe quel joueur, incluant Evander Kane.

Mike Cammalleri

L’ancien du Canadien espère encore s’entendre avec les Flames de Calgary. Selon l’insider de TSN, les deux parties négocient encore et pour le moment, le problème n’est pas au niveau de l’argent, mais bien au niveau de la longueur du contrat.

P.A. Parenteau

L’attaquant de l’Avalanche du Colorado serait sur le marché des transactions selon Bob. Il lui reste encore 2 ans à son contrat qui le paie 4 millions par année. C’est clair qu’il faudra surveiller le Canadien dans ce dossier puisqu’ils ont déjà montré de l’intérêt pour le joueur.

R.J. Umberger

McKenzie a répété que l’attaquant des Jackets avait demandé une transaction et que Columbus tentait présentement de l’échanger. Toutefois, s’il n’y a pas de marché un rachat pourrait être possible.

Ducks d’Anaheim

Il a également confirmé toutes les rumeurs qui mentionnent qu’Anaheim se magasine présentement un 2e centre derrière Getzlaf. Les deux noms qu’il a nommé se sont pas surprenants (Spezza et Kesler). Il a indiqué que l’équipe tentera d’utiliser ses défenseurs et ses espoirs pour attirer un de ces joueurs.

Bruins de Boston

Bob dit que la signature de Jarome Iginla est une priorité à Boston. Il s’attend également à voir une échange de leur part alors qu’ils comptent sur 8 défenseurs capables de jouer au niveau de la LNH.

Panthers de la Floride

McKenzie a mentionné que les Panthers avaient diminué leur liste à 3 candidats. Selon lui, ils devraient nommer leur nouvel entraîneur vers la fin de la semaine. On se rappelle que Gerard Gallant est dans cette course.

Michal Handzus, Vernon Fiddler et Stephane Da Costa

Les 3 gars changeront d’équipe l’an prochain. Les Hawks ont dit à Handzus qu’ils n’allaient pas le resigner alors que Fiddler a refusé l’offre des Stars. Da Costa, quant à lui, n’a pas eu l’offre à un volet qu’il voulait et il devrait quitter vers la KHL.