Suivez 25stanley sur Facebook!

Jared Cowen parlera au comité de discipline à cause de son plaquage contre Jussi Jokinen

Cowen

Lundi, le défenseur des Sénateurs d’Ottawa, Jared Cowen, devra appeler le département de la sécurité des joueurs pour s’expliquer après le plaquage qu’il a distribué à la tête de Jussi Jokinen samedi soir. Sur la séquence, le défenseur format géant a reçu une punition mineure pour obstruction. D’ailleurs, la LNH a mentionné qu’elle allait aussi le questionner par rapport au timing de l’impact.

Comme l’entretien se fera au téléphone, il ne pourra pas être suspendu plus de 5 matchs. Ce serait toutefois surprenant que sa sentence s’approche de ce chiffre. Cowen a déjà été suspendu pour un plaquage à la tête de Zemgus Girgensons en 2013.

Le défenseur pourra argumenter qu’à sa taille, c’est difficile d’éviter la tête, mais comme il a déjà un historique à ce niveau et que la ligue lui en a donc déjà parlé, il risque de devoir manquer quelques rencontres.


4 bonnes raisons d’assister au Snowboard Jamboree à Québec

Gros Gros Gros weekend de snowboard à Québec les 20-21-22 février. Voici 4 raisons pourquoi les gens de Montréal (surtout ceux qui aiment rider et faire le party) devraient se claquer un road trip dans la Vieille Capitale.

1. Qualité des riders

12011656623_869a1ae380_z

Samedi à Stoneham, il va y avoir une épreuve de la Coupe du monde de slopestyle. Québec est la seule ville Canadienne à accueillir une telle épreuve cette année. Vous aurez la chance d’admirer les prouesses des Québécois Charles Reid, Matts Kulisek, Audrey Mcmaniman et plusieurs athlètes de partout dans le monde.

***

2. Big Air en ville

12011224864_ac41837ff4_z

Vendredi soir, en plein centre-ville de Québec, directement sous l’autoroute Dufferin, c’est la Coupe du monde de Big Air, un happening urbain où plus de 25 000 personnes se rassemblent chaque année! Le set up est hallucinant.

***

3. Stairmasters

Stairsmasters OPEN – Philippe Trifiro-Riendeau from Snowboard Jamboree on Vimeo.

Si vous êtes un amateur de street, la compétition Stairmasters est pour vous. Rendez-vous dès maintenant au stairs.snowjamboree.com pour voter pour votre vidéo OPEN préféré. Venez aussi assister au dévoilement des vidéos des 8 pros au party Night Bazaar le vendredi soir! Comme en témoigne la publication de sa vidéo, mon vote va à Phil Trifiro, 19 ans.

***

4. Party Night Bazaar

Parlant du Night Bazaar, c’est vendredi soir au Cercle que ça se passe. En plus de visionner la compétition Stairmasters, vous pourrez danser sur les beats de Heymoonshaker (un groupe du UK qui mixe le blues et le beatbox) et de DJ FredC. Plusieurs artistes locaux seront également sur place pour créer une ambiance visuelle éclatée. Profitez-en pour aller faire un tour dans les nombreux kiosques de marques locales installés sur place pour l’occasion. Tous les détails ici.

Big air 2015 : à ne pas manquer! from Snowboard Jamboree on Vimeo.


Insider Trading // Sekera, Petry, Michalek, Burmistrov et O’Reilly

Insider Trading

Pierre Lebrun, Bob McKenzie et Darren Dreger ont vidé leurs sacs de rumeurs pour la chronique Insider Trading de jeudi soir.

Bergenheim

Cet extrait de la chronique a déjà été couvert. On peut seulement ajouter que Lebrun a mentionné qu’il ne serait pas surpris si l’échange se complétait avant lundi prochain.

Julien et Chiarelli

Quant à être dans les sujets couverts plus tôt sur le site, Dreger a répété que ces deux hommes risquent de perdre leur emploi s’ils ne font pas les séries.

Alexander Burmistrov

Toujours selon Dreger, les Jets veulent améliorer leur profondeur à l’attaque après la blessure de Perreault et le départ de Kane. Un joueur qu’ils sont prêts à laisser partir est le 8e choix du repêchage de 2010, Alexander Burmistrov. Il joue dans la KHL depuis 2 ans (ayant enregistré 63 points en 105 matchs) et plusieurs croient qu’il est prêt à revenir l’an prochain. Il est agent libre sans restriction, donc sa nouvelle équipe devra s’entendre avec lui à propos d’un nouveau contrat. C’est un risque, mais si une équipe est prête à le prendre, Winnipeg l’échangera en retour d’aide à l’attaque.

Sekera, Petry et Michalek

McKenzie a mis à jour les dossiers des 3 défenseurs qui attirent le plus d’attention sur le marché de location présentement. L’informateur a mentionné que Sekera était celui qui faisait le plus jaser et qu’il devrait être le premier du groupe à être échangé. Parmi les équipes intéressées, on retrouve les Rangers, le Lightning, les Kings et les Penguins.

Les deux autres joueurs ont des problèmes de santé, mais ça ne devrait pas affecter leur disponibilité selon McKenzie. Petry est blessé aux côtes, mais ce n’est rien de sérieux alors que Michalek se remet d’une commotion de laquelle il ne ressent plus les symptômes.

Ryan O’Reilly

Selon Lebrun, les Sabres veulent s’assurer d’être en tête de file lorsque l’Avalanche décidera d’échanger le centre avec qui ils ne cessent d’avoir des querelles contractuelles. Ce serait surprenant que ça se fasse avant la date limite selon l’informateur, mais les Sabres ont déjà fait connaître leurs intentions et ils sont prêts à sacrifier l’autre choix de première ronde qui n’est pas le leur pour faire l’acquisition du jeune joueur.


Sean Bergenheim intéresse le Canadien

getty

Selon Pierre LeBrun, le Canadien a de l’intérêt pour Sean Bergenheim, qui est un healthy scratch en Floride, après avoir demandé une transaction. L’informateur rapporte que les Jets et les Canucks sont les autres formations dans cette course. Le prix demandé par les Panthers serait un choix de 3e ronde.

On a fait le portrait de Bergenheim ici et ça aurait du sens même si l’état-major ne l’a pas vu jouer lorsqu’ils se sont déplacés à Toronto plus tôt cette semaine. Parlant de cette visite, Darren Dreger a affirmé qu’un des joueurs qui intéressait le Canadien était Roman Polak, mais ça a diminué depuis.

C’est peut-être à cause du prix que les Leafs demandent un retour. Toronto exigerait un espoir selon LeBrun. Bob McKenzie, pour sa part, a ajouté que étant donné qu’Emelin sera de retour en séries, sa blessure ne change pas les besoins du Canadien. Il a toutefois spécifié que l’équipe se cherchait toujours un défenseur et qu’ils ont notamment parlé aux Oilers de Jeff Petry.

Source


Rumeur // Jonathan Bernier sur le point de signer un contrat de 4 ans – 20M$ avec les Maple Leafs

jonathan bernier - maple leafs - credit: 25stanley

Info tout chaude qui vient de buzzer sur mon phone. Le gardien de but Jonathan Bernier serait sur le point de signer un nouveau contrat avec les Maple Leafs de Toronto. L’entente serait de 4 ans avec un salaire de 5 millions par année. Attention, je ne confirme rien dans la situation contractuelle; je vous partage simplement une info d’une source. Cette saison, le Québécois écoule son contrat qui lui rapporte 3.4M$ sur un cap hit de 2.9M$. Parlant de Jo Bernier, celui-ci s’est récemment acheté un fou yacht de 1.1M$…


Pierre LeBrun ne croit pas qu’un autre choix de 1re ronde sera échangé avant la date limite

Lebrun

Lors d’une intervention dans le podcast d’hockey d’ESPN mercredi, Pierre LeBrun a dit qu’il serait surpris de voir un autre échange impliquant un choix de première ronde d’ici la date limite. On sait que Bergevin avait fait savoir qu’il n’allait pas bouger son choix de première ronde et apparemment, il n’est pas le seul. C’est surprenant puisque ces choix sont habituellement la monnaie d’échange la plus utilisée.

Selon Lebrun, c’est le cas parce que le repêchage qui s’en vient est vu par plusieurs comme le meilleur des dernières années. Certains auraient même fait des comparaisons avec l’encan de 2003.

L’informateur a expliqué que cette profondeur du repêchage fait en sorte que ce sont maintenant les choix de 2e ronde qui agissent comme monnaie d’échange. À cause de ce phénomène, les acheteurs donnent plus de valeur à leur choix de 2e ronde, donc ce n’est même pas certain que ces sélections soient échangées.

Présentement, il y a 5 équipes qui ont échangé leur choix de 1re ronde pour le repêchage de 2015 (Rangers, Blues, Penguins, Islanders et Prédateurs). Lebrun a raconté une histoire de David Poile qui lui a dit avoir compris que l’échange amenant Franson et Santorelli à Nashville était juste lorsqu’il a reçu un appel d’un recruteur furieux.

Les vendeurs semblent s’être ajustés au marché puisqu’il n’y a pas de joueurs de location dont le prix est un choix de première ronde. C’est peut-être un signe des temps modernes puisque seulement deux sélections du top 30 avaient été échangés autour de la date limite la saison dernière (Rangers en retour de St-Louis et Blues en retour de Miller), mais c’est clair que la profondeur du prochain repêchage a également un rôle à jouer là-dedans.


Claude Julien et Peter Chiarelli sont dans le trouble si les Bruins manquent les séries

Julien

Avec seulement 3 victoires au cours de leurs 10 derniers matchs, l’avance des Bruins de Boston sur la 9e place a fondu. Les Panthers ont maintenant 3 points de retard sur les Bruins avec un match en main. Ce classement fait en sorte que la pression est forte sur Claude Julien et Peter Chiarelli.

Lors de son intervention à NBC mercredi soir, Darren Dreger a expliqué que si Boston manquait les séries, la direction pourrait faire le ménage dans le département des opérations hockey. Il a spécifié que l’entraîneur et le DG pourraient être renvoyés si l’équipe ne se qualifie pas pour les séries éliminatoires.

Ce n’est pas surprenant puisque la sécurité d’emploi de Julien n’a jamais été incroyable à Boston. En 2011, quand les Bruins ont gagné la Coupe, le coach aurait perdu son poste si le Canadien avait gagné le 7e match en 1ère ronde. Même avec la prolongation de contrat qu’il a signé cette année, son poste n’est pas certain à Boston.

Si jamais les Bruins le renvoyaient, ça pourrait créer une course importante pour ses services puisqu’on dirait que Mike Babcock restera à Detroit. Si c’est le cas et que les Bruins manquent les séries, Julien deviendra le coach disponible le plus intéressant et il ne devrait pas passer trop de temps chez lui à se tourner les pouces.


Edmonton et Winnipeg sont les 2 villes les plus présentes dans les listes de non-échange

oilers

Craig Custance, d’ESPN, a eu une bonne idée. Il a fait un sondage auprès de 10 agents de joueurs pour voir quelles villes sont celles qui apparaissent le plus souvent dans les listes des joueurs qui ont des clauses de non-échange. Ce sondage a permis à Custance de voir où les joueurs de la ligue ne veulent pas évoluer.

La liste n’est pas vraiment surprenante. Edmonton termine au premier rang devant Winnipeg. Il y aurait un bon écart entre la ville des Jets et Buffalo, qui se retrouve au 3e rang. Ottawa et Toronto sont ceux qui terminent ce top 5.

Comme on peut le voir, il y a beaucoup d’équipes canadiennes, mais ces formations sont aussi celles qui ont de la difficulté depuis plusieurs saisons, donc c’est difficile de conclure si c’est parce que les joueurs ne veulent pas évoluer dans un marché médiatique cinglé ou s’ils veulent simplement gagner.

Lorsqu’on considère le fait que les Panthers et les Coyotes ont été les mentions honorables de ce sondage, on se rend compte que malgré la croyance populaire, le succès a probablement plus d’impact que les journalistes qui couvrent l’équipe. Ceci étant dit, la défaite est sûrement plus facile à avaler quand tu peux aller jouer au golf en après-midi au lieu de rester en dedans parce qu’il fait -40 dehors.

Via Deadspin


Bergenheim et Fleischmann sont les joueurs disponibles en Floride

Mardi soir, la quasi totalité du département des opérations hockey du Canadien était au match entre les Panthers de la Floride et les Maple Leafs. Leur présence a relancé les rumeurs entourant le Tricolore et leur rival de Toronto. Ce qui est bizarre, ce que les rumeurs concernant les Panthers n’ont pas trop fait surface malgré le fait que la Floride est le club avec qui Bergevin a transigé le plus souvent depuis son arrivée en poste.

Pierre Lebrun avait des informations par rapport à ces Panthers mercredi après-midi. Il a mentionné que l’équipe n’était pas prête à échanger ses jeunes joueurs pour de l’aide dans la course aux séries.

L’informateur a aussi écrit que Dale Tallon voulait se défaire de ses deux attaquants qui seront agents libres à la fin de la saison; Tomas Fleischmann et Sean Bergenheim. On savait déjà pour Bergenheim, qui ne joue plus et qui a demandé une transaction, mais c’est une des premières fois que le nom de Fleischmann fait surface de ce côté.

Après une saison de 27 buts en 2011-12, l’attaquant, qui a un impact de 4,5 millions sur la masse, a pris une méchante débarque. Il n’a inscrit que 26 buts et 55 passes en 175 matchs de saison régulière depuis cette année-là. Considérant le salaire de Fleischmann, ce n’est pas surprenant d’apprendre que Bergenheim attire plus d’attention présentement, mais avec d’autres jeux comme celui de mardi soir, Fleischmann pourrait rapidement renverser cette tendance.


Nick Schultz signe un contrat de 2 ans avec les Flyers

Les Flyers ont annoncé la signature du défenseur Nick Schultz à un contrat de deux saisons. L’entente aura un impact de 2,25 millions sur la masse salariale de l’équipe. Schultz avait signé un contrat d’un an avec la formation le 2 juillet dernier. Il a 2 buts et 11 passes en 55 rencontres cette saison.

C’est lui qui joue contre les meilleurs trios adverses et qui s’occupe des missions défensives à Philadelphie. Il n’excelle pas nécessairement dans ce rôle, mais avec la faible qualité de la brigade défensive des Flyers, ils n’ont pas vraiment le choix de l’utiliser ainsi. Le défenseur aura 34 ans lorsque l’entente viendra à échéance.