Suivez 25stanley sur Facebook!

Un individu recherché pour le vol d’un gant des Islanders

Islanders - Nassau

Un homme ayant commis un vol, en dérobant une pièce d’équipement de l’un des joueurs des Islanders de New York le 25 avril dernier, est recherché par la police du compté de Nassau (dans l’état de New York).

L’individu en question a volé un gant au banc de l’équipe locale lors du match numéro six entre les Islanders et les Capitals en séries éliminatoires, peut-on lire dans le communiqué du service de police.

Le Nassau County Police Department a rendu disponible une photo de la personne qui est recherchée. Celle-ci porte le fameux gant bleu et orange qui a été subtilisé en fin de partie au Nassau Coliseum.

Notamment, vers la fin de la saison, quelques partisans des Isles avaient déjà commencé à quitter l’aréna avec des pièces du bâtiment.

Crédit photo : Nassau County Police Department


George McPhee dans la course pour le poste de DG des Bruins?

George McPhee

George McPhee, ancien DG des Capitals de Washington, a été interviewé par la direction des Bruins de Boston, selon Elliotte Friedman, pour tenter de combler le poste laissé vacant par le congédiement de Peter Chiarelli.

McPhee semble être un individu considéré par les Bruins, mais d’après les informations de Joe Haggerty, les Bruins seraient davantage intéressés à leur directeur général adjoint, Don Sweeney, ainsi qu’au directeur général adjoint des Rangers de New York, Jeff Gorton.

D’ailleurs, George McPhee serait parmi les candidats favoris pour devenir le prochain DG des Maple Leafs de Toronto et ce serait le scénario inverse pour lui à Boston; il ne serait pas en tête de lice.


Dave Hakstol nommé entraîneur-chef des Flyers

Dave Hakstol

Le directeur général des Flyers de Philadelphie, Ron Hextall, a annoncé que Dave Hakstol a été nommé le 19e entraîneur-chef  de la formation.

L’homme de 46 ans état derrière le banc d’une équipe de l’Université du Dakota du Nord, où il a a maintenu une fiche de 289-143-43. Celui-ci succède à Craig Berube, limogé par les Flyers en avril dernier.

« Dave apporte beaucoup d’expérience en tant qu’entraîneur-chef à notre organisation, a déclaré Hextall. Il a prouvé qu’il est un gagnant et nous sommes heureux de compter sur lui dans la famille des Flyers. »

« Je suis extrêmement content de devenir le nouvel entraîneur-chef des Flyers », a dit Hakstol.


Mike Babcock courtisé par plusieurs équipes de la LNH

Mike Babcock

Mike Babcock reçoit beaucoup d’intérêt de la part des clubs de la Ligue nationale de hockey. L’un des meilleurs entraîneurs-chefs devrait prendre une décision d’ici quelques jours à savoir s’il prolongera son périple derrière le banc des Red Wings de Detroit ou s’il dirigera une nouvelle formation dès la prochaine saison.

Selon les informations obtenues par le quotidien Detroit Free Press, l’homme de 52 ans rencontrera l’état-major des Sharks de San Jose lundi (aujourd’hui) ou mardi pour discuter de la possibilité de devenir le pilote de cette équipe.

Notamment, Babcock aurait eu des pourparlers avec le directeur général des Blues de St-Louis pendant le Championnat mondial de hockey, en République tchèque, d’après le DFP.

Les Maple Leafs de Toronto et les Sabres de Buffalo ont eux aussi demandé de parler avec Babcock pour leur poste d’entraîneur-chef respectif qui est actuellement vacant.

L’instructeur canadien a l’embarras du choix pour son prochain contrat dans la LNH, où il deviendra fort probablement l’entraîneur-chef le mieux payé.


Kerby Rychel, une cible possible pour le Canadien?

Elliotte Friedman a publié une rumeur assez intéressante samedi après-midi. Selon l’informateur de Rogers, les Blue Jackets de Columbus magasineraient présentement Kerby Rychel, un ailier gauche de 20 ans qui a passé la majorité de la saison dans la AHL, mais qui a amassé 3 passes en 5 matchs dans la LNH cette année.

Après la publication de cette information, Marc-Antoine Godin a rappelé que Trevor Timmins adorait cet espoir et qu’il l’avait évalué de près même s’il n’allait pas être disponible lors du rang de sélection du Tricolore en 2013. C’est donc un joueur qui intéresserait le Tricolore et c’est bon de noter que le père de Kerby, Warren, a côtoyé Marc Bergevin dans l’organisation des Hawks en 1987-88. Ça veut dire que le DG du Canadien connait bien la famille, ce qui aide son évaluation.

Rychel est disponible puisque les Jackets comptent sur plusieurs bons jeunes attaquants et qu’ils ont besoin d’aide en défense. Selon Aaron Portzline, un journaliste solide sur le beat des Jackets, l’équipe aimerait obtenir un défenseur de top 4 en retour.

Le premier nom qui nous vient en tête est celui d’Alexei Emelin. Les Jackets ont de la place pour accueillir son 4,1 M$ alors que le Canadien a besoin de faire de la place sous sa masse salariale pour Jeff Petry. En plus, Emelin est un gars très robuste et c’est exactement ce que Columbus recherche.

Malheureusement pour le Canadien, Emelin a une clause de non-échange, ce qui pourrait compliquer les choses. Les Jackets sont une équipe très européenne, donc ça pourrait aider, mais il faudrait probablement que Bergevin sorte un autre lapin de son chapeau pour compléter cette transaction. Sinon, il y a toujours Tom Gilbert, mais sa valeur a quelque peu diminué cette saison, et Tinordi est probablement trop jeune pour être échangé.

Pour revenir à Rychel, ce n’est pas le joueur le plus rapide, mais c’est un attaquant de puissance qui est capable de marquer et de s’imposer sur la glace. C’est le genre de gars que Michel Therrien aime puisqu’il joue gros pour ses 6 pieds 1 pouce. La foule de Montréal l’adorerait aussi si Bergevin peut lui mettre la main dessus.


Les dernières informations concernant le carrousel d’entraîneurs dans la LNH

Babcock Holland

Même s’il n’y a pas eu d’annonce officielle, le carrousel des entraîneurs a pas mal bougé au cours des dernières heures. Une bonne partie de ce mouvement peut être expliquée par une longue entrevue de TSN avec Ken Holland et Mike Babcock. Dans cet entretien, Babcock a dit qu’il avait reçu au moins 2 offres et qu’il allait prendre sa décision mercredi prochain.

Si l’on se fie à Bob McKenzie, les 3 équipes dans la course pour Babcock présentement seraient les Wings, les Sabres et les Maple Leafs. Selon Elliotte Friedman, les Sabres feraient beaucoup de travail pour convaincre le coach présentement. On dirait donc que l’entraîneur restera dans le chemin du Canadien au cours des prochaines saisons.

Ailleurs dans le carrousel d’entraîneurs, Todd McLellan semble toujours se diriger vers les Oilers d’Edmonton. Pour ce qui est du reste, Jeff Marek, qui n’est pas un informateur pour Sportsnet, mais qui a quelques informations intéressantes de temps en temps, a lancé quelques noms pour les équipes sans entraîneur dans son podcast vendredi.

Selon Marek, si Babcock ne choisit pas les Maple Leafs, il faudra surveiller le nom de Jeff Blashill à Toronto. Blashill est aussi le remplaçant prévu à Detroit si Babcock quitte, donc ce sera une course intéressante à suivre si jamais le coach choisit d’aller à Buffalo. Ça suit les infos de Damien Cox pendant sa chronique à HNIC alors qu’il a mentionné que plusieurs équipes aimaient Blashill.

Marek a aussi parlé des Sharks de San Jose, qui sont encore à la recherche d’un entraîneur. Selon l’animateur de Sportsnet, Adam Oates sera un nom à surveiller pour ce poste puisqu’il serait en mesure de bien connecter avec Joe Thornton. Samedi après-midi, Friedman a toutefois précisé que les Sharks vont parler à plusieurs candidats. Dave Lowry serait un des coachs à surveiller selon Friedman.

DG de Toronto

Cox et Friedman ont aussi parlé de la recherche des Maple Leafs pour leur nouveau DG. Ils ont nommé 4 candidats (Julien Brisebois, Mike Futa, Jeff Gorton et George McPhee). Dans le cas de Brisebois, plusieurs ont des doutes par rapport à son désir de quitter Tampa pour Toronto.

Pour ce qui est de Gorton, les questionnements sont par rapport aux Rangers, qui pourraient l’empêcher de négocier avec les autres équipes. Tant qu’ils seront en séries, il n’aura pas le droit de parler aux autres organisations et certaines rumeurs parlent de lui comme futur remplaçant de Glen Sather, qui a 71 ans, à New York.


Le Canadien partagerait le Centre Bell avec une équipe de la NBA et ils en ont parlé à Adam Silver

Réjean Tremblay avait une information intéressante dans son texte de samedi matin. Selon Tremblay, l’ancien ministre et sénateur conservateur, Michael Fortier, et Kevin Gilmore, vice-président exécutif du Canadien, ont rencontré le commissaire de la NBA, Adam Silver, en janvier. Fortier voulait démontrer son intérêt pour l’acquisition d’une équipe de la NBA.

Pour sa part, Gilmore était là pour dire que le Canadien serait prêt à partager le Centre Bell avec une équipe de basketball. Le Tricolore aiderait également l’organisation lors de son lancement. Geoff Molson n’est toutefois pas intéressé à investir dans l’aventure. Ce ne serait pas un problème pour Fortier, qui aurait déjà trouvé quelques investisseurs.

Bien évidemment, Silver leur a dit qu’il n’y a aucune équipe qui est sur le point de déménager présentement et qu’aucun processus d’expansion n’était prévu pour le moment. Fortier et Gilmore savaient ça avant la rencontre, mais ils voulaient quand même démontrer leur intérêt.

La NBA est en plein essor présentement. À cause des contrats télé, les franchises valent à peu près tous un milliard ou plus. Cette santé financière fait en sorte que le groupe de Montréal n’est pas le seul à vouloir entrer dans la ligue. Présentement, Seattle est le premier marché visé pour une expansion ou un déménagement, donc ce n’est pas comme si Montréal était en tête de file.

Ceci étant dit, comme la ligue aime développer les marchés internationaux, on imagine qu’une 2e équipe au Canada serait intéressante. En plus, le marché a commencé à prouver sa viabilité avec les matchs pré-saison des dernières années et selon Tremblay, les Raptors adoreraient l’arrivée de Montréal dans la ligue puisque ça créerait une bonne rivalité.

Les chances que ça arrive sont quand même faibles, mais c’est bon de voir qu’il y a un groupe d’investisseurs assez sérieux pour rencontrer le commissaire. Avec un peu de chance, on pourrait se retrouver avec une équipe de la NBA à Montréal dans quelques années.

Via The Score


Les logos des équipes de la LNH avec le drapeau de leur province/état

Logo Canadiens Qc

Un utilisateur de Reddit, ImMattAMA, a décidé de mettre le drapeau de la province ou de l’état de chacune des équipes de la Ligue nationale de hockey sur leur logo respectif. L’image ci-dessus est le résultat de la combinaison du logo des Canadiens et du drapeau du Québec. Cela donne un visuel pas si mal, non?

Pour voir les 30 logos modifiés des clubs du circuit Bettman, visitez le site Web tsn.ca/bardown.


Un futur joueur des Blackhawks espère donner une leçon aux Américains en demi-finale

On risque d’avoir une bonne demie-finale au championnat mondial de la IIHF alors que la Russie affrontera les États-Unis. Ce tournoi n’est pas la meilleure compétition internationale, mais la rivalité Russie-USA livre toujours de bons résultats. En plus, Artemi Panarin, un attaquant qui a signé avec les Blackhawks au début du mois de mai, a décidé d’ajouter de l’huile sur le feu après la victoire des siens en quarts de finale jeudi.

Dans une citation relevée par la IIHF, Panarin a dit que les Russes étaient prêts à se battre contre les Américains. Il a ajouté qu’ils avaient besoin de donner une leçon à ces jeunes universitaires. Panarin faisait référence aux 5 joueurs de l’alignement des États-Unis qui ont joué dans la NCAA cette année (Eichel, Vesey, Reilly, Larkin et Lyon).

C’est bizarre que Panarin fasse allusion à la jeunesse des Américains puisqu’il n’a que 23 ans. Par contre, comme il a 5 buts et 10 points en 8 matchs au championnat mondial, il peut pas mal dire ce qu’il veut.

Panarin devrait évoluer avec les Hawks dès le début de la saison 2015-16 et en regardant ses chiffres dans le championnat mondial et dans la KHL, on comprend pourquoi. Cette année, il a inscrit 26 buts et 36 passes en 54 matchs de saison régulière en plus d’enregistrer 20 points en 20 rencontres de séries. Même s’il n’a pas marqué contre la Suède, il a montré qu’il avait des bonnes mains dans une séquence contre Oscar Klefbom, des Oilers d’Edmonton.


Le jet des Coyotes est à Seattle, mais ça ne veut probablement rien dire

Arizona

Avec toutes les nouvelles récentes concernant l’effort de Seattle pour construire un aréna de la LNH, la planète hockey surveille ce marché de près. C’est cette attention particulière qui a fait en sorte que la photo que l’on voit ci-dessus s’est pas mal promenée sur le web jeudi après-midi.

Le cliché a été saisi par Chris Daniels, un journaliste sportif de Seattle qui suit le dossier attentivement. On y voit le jet privé des Coyotes de l’Arizona à Seattle. Bien évidemment, comme Seattle est un marché potentiel et que les Coyotes sont dans le trouble financièrement depuis plusieurs saisons, les liens sont faciles à faire.

Par contre, peu après son tweet, Daniels a calmé l’ardeur des partisans en écrivant qu’il y avait une conférence d’aviation à Seattle présentement et que l’aéroport en question était rempli de jets privés. C’est donc possible que tout cela ne soit qu’une coïncidence.

Après tout, la ligue voit surtout Seattle comme une possible ville d’expansion afin d’égaler les conférences après l’arrivée de Las Vegas. Un déménagement des Coyotes à Seattle ne réglerait pas ce problème et ça ferait en sorte que les propriétaires pourraient perdre les revenus d’une équipe d’expansion, qui sont présentement évalués à 500 millions de $ américains.

Cette somme nous laisse croire que la ligue fera tout son possible pour garder les Coyotes en place avant l’arrivée de Vegas et Seattle pour pouvoir encaisser 1 milliard en frais d’expansion. Par la suite, un déménagement est très possible considérant leur situation financière et ce ne serait pas une mauvaise nouvelle pour Québec, qui est au sommet de la liste à ce niveau présentement.