Suivez 25stanley sur Facebook!

Patrick Kane a dominé une ligue de garage lundi soir

Patrick Kane

Kane

Lundi soir, Patrick Kane avait le goût de jouer au hockey et pour régler ça, il est débarqué dans une ligue de garage de Buffalo, sa ville natale. Kane s’est gâté alors qu’il a mené son équipe à une victoire de 13-5. L’attaquant des Hawks a terminé la soirée avec 5 buts et 5 passes.

Malgré cette prestation, Kane n’a pas été le meilleur marqueur dans ce match. Cet honneur est revenu à Vinny Scarsella, un joueur de 24 ans qui évoluait avec les Grizzlies d’Utah dans la ECHL l’an dernier. Scarsella a fini la soirée avec 7 buts et 2 passes. C’est presque autant que les 13 qu’il a marqué en 66 matchs l’an passé.

Ça doit être quand même cool d’arriver à ta game du lundi soir et de voir un gars du talent de Kane dans le vestiaire. Même si tu joues contre, c’est cool… du moins, jusqu’à ce que tu deviennes le gars qui doit essayer de le surveiller. Au moins, c’était une ligue d’un niveau correct. D’ailleurs, c’est la première fois que je vois une ligue de garage qui compte les lancers au but. À quand le Corsi dans les ligues de garage?

Via Bardown


Les Maple Leafs signent David Booth à un contrat d’un an – 1,1 M$

Booth

Les Leafs ont ajouté de la profondeur à leur groupe d’attaquants. Ils ont signé l’agent de libre de 29 ans, David Booth, à un contrat d’un an. Les détails financiers n’ont pas été dévoilés, mais on peut imaginer que ce n’est pas un gros contrat. Booth gagnera 1,1 millions grâce à ce contrat.

C’est intéressant que Booth signe le jour où Kyle Dubas arrive dans l’organisation de Toronto. L’ancien des Canucks était apprécié par les statistiques avancées qui montraient qu’il avait encore une certaine valeur sur un 3e ou 4e trio.

Toutefois, ça reste une chance que les Leafs prennent alors que Booth a connu beaucoup de difficultés l’an passé. Il y a peu de chances que Booth redevienne le joueur qu’il a déjà été, mais il peut apporter de la profondeur et si ce n’est plus le cas, ça ne coûtera pas trop cher aux Leafs d’essayer.


Tim Peel doit quitter Twitter après 18 heures parce qu’il n’avait pas le droit d’y être

Tim Peel

Lundi, Tim Peel a fait plaisir à plusieurs fans en devenant le premier arbitre de la LNH à arriver sur Twitter. Le fait que Peel soit un des plus connus et un des plus controversés faisait en sorte que cette arrivée était aussi surprenante qu’intéressante. C’est un nom que les fans reconnaissent et ça a donc attiré l’attention de plusieurs.

Malheureusement, ce passage sur Twitter a été de courte durée pour Peel. 18 heures après la création de son compte, il a annoncé son départ en précisant que ce n’était pas son choix et que ce n’était pas la faute des partisans qui auraient pu l’écœurer sur le média social.

Plus tard, il a expliqué à un journaliste qu’il a dû quitter parce qu’il n’avait pas le droit d’être sur Twitter. En effet, à cause de la convention collective, les arbitres ne peuvent pas utiliser les réseaux sociaux.

C’est un autre exemple du manque de vision de la ligue de ce côté. Ils n’ont jamais voulu mettre leurs arbitres sous les projecteurs et leur interdire l’utilisation des réseaux sociaux n’est qu’une autre façon de faire ça. C’est dommage puisque les arbitres ont, en général, une belle personnalité et quand on leur donne le micro, ils ont tendance à nous sortir de bonnes histoires. Donner une voix aux arbitres éviterait tellement de controverse et aiderait le marketing de la ligue auprès de ses fans, mais la LNH veut l’éviter à tout prix et c’est dommage.


Nino Niederreiter sera sur la couverture de NHL 15 en Suisse

Nino

Depuis 1999, EA Sports utilise des couvertures alternatives pour NHL afin de vendre plus de jeux dans certains marchés spécifiques. La Suisse a obtenu ce traitement pour la première fois pour NHL 08 alors que c’était Mark Streit qui était sur la couverture.

Streit a reçu cet honneur à 3 reprises alors que les autres qui ont été sur la couverture ont été Jonas Hiller et Roman Josi. Pour la première fois, ce sera un attaquant qui se retrouvera sur la couverture alternative de la Suisse alors qu’EA a annoncé que c’était Nino Niederreiter qui recevait cet honneur pour NHL 15.

Nino n’est pas encore un joueur étoile, mais il est un des meilleurs joueurs suisses de la ligue et il a un potentiel pour devenir une superstar. EA compte donc sur ce potentiel pour vendre quelques copies supplémentaires. Heureusement pour Nino, on ne pense pas que la guigne de la couverture affecte les couvertures régionales.


L’embauche de Kyle Dubas est une mauvaise nouvelle pour le Canadien

Dubas

Mardi matin, les Maple Leafs de Toronto ont surpris le monde du hockey en renvoyant Claude Loiselle et Dave Poulin pour engager Kyle Dubas. C’était le premier gros geste de Brendan Shanahan.

Dubas est un choix exceptionnel. À 28 ans, il a déjà un parcours solide. Il était recruteur à l’âge de 17 ans et il est devenu agent de joueurs après son passage à l’Université Brock. À 25 ans, il est devenu DG des Greyhounds de Sault Ste. Marie. C’est tout un gars d’hockey et ce n’était qu’une question de temps avant qu’il arrive dans le circuit Bettman.

Toutefois, l’embauche de Dubas n’est pas seulement bonne à cause de ses qualités. Elle est aussi intéressante puisqu’elle nous montre la vision de Shanahan. On dirait bien que celle-ci passe par les statistiques avancées. Dubas a été un des premiers à les utiliser dans la OHL et ça fait partie de son processus d’évaluation.

C’est une bonne nouvelle pour les Leafs puisque ces stats deviennent essentielles et ils faisaient tout ce qu’ils ne fallait pas faire à ce niveau dans les dernières années. Dubas est le gars parfait pour changer ce parcours puisque c’est l’exécutif qui les a mieux utilisé depuis son arrivée en poste et il sait ce qui doit être fait pour utiliser ces chiffres de façon efficace. C’est un très gros virage par rapport à une équipe qui a signé David Clarkson et Tyler Bozak à des contrats ridicules il n’y a pas si longtemps.

C’est donc une très belle journée pour les Maple Leafs, mais il ne faut pas virer fou non plus. À court terme, Dubas n’aura pas un gros impact. L’équipe est déjà bâtie et il y a énormément de travail à faire. Toutefois, puisqu’il n’est qu’assistant-DG, il ne pourra pas débuter ce travail immédiatement et il devra gagner la confiance de Dave Nonis, qu’il remplacera tôt ou tard.

Un des impacts à court terme que Dubas peut avoir est au niveau des entrées de zone. Il partage l’avis de plusieurs à propos des dump & chase qu’il considère comme un revirement volontaire et on risque d’en voir pas mal moins chez les Leafs l’an prochain. Ce serait un gros changement puisque Randy Carlyle raffole de cette technique.

Bref, à court terme, on risque de revoir les pitoyables Leafs auxquels on est habitué depuis l’arrivée de Carlyle à Toronto, mais l’arrivée de Dubas nous montre que les meilleurs jours de Toronto sont devant eux et ce n’est pas une bonne chose pour les rivaux de l’équipe, notamment le Canadien.


Du ménage et une embauche à Toronto

Nonis

Les Maple Leafs de Toronto ont fait savoir que Claude Loiselle et Dave Poulin ont quitté l’organisation. Également, ils ont annoncé que Kyle Dubas a été embauché en tant que directeur-général adjoint à Dave Nonis.

Poulin occupait le poste de vice-président des opérations hockey et, de son côté, Loiselle était le bras droit du manitou des Maple Leafs.

Avant d’être promu au sien du personnel de la formation torontoise, Dubas était le DG des Greyhounds de Sault-Sainte-Marie dans la Ligue junior de l’Ontario.


Roussel s’entend avec les Stars avant l’arbitrage

Les Stars de Dallas et Antoine Roussel en sont venus à une entente d’une durée de quatre saisons. L’attaquant originaire de France évite donc l’arbitrage, lui qui avait une rencontre avec l’arbitre mardi.

Il touchera un salaire total de 8 M$ lors de ce pacte avec la formation du texas. L’athlète de 24 ans a récolté 21 buts et 22 mentions d’aides pour une somme de 43 points en 120 matchs en saison régulière avec les Stars.

Le joueur de Roubaix, en France, a trouvé sa niche pour un bon moment.


C’est commun de parier sur son enfant au Royaume-Uni

En fin de semaine, Rory McIlroy a remporté le British Open. Cette victoire a mis son père sous les projecteurs puisque lui et 3 de ses amis ont gagné 366 967$ grâce à un pari vieux de 10 ans. Ce pari stipulait que Rory devait gagner le British Open avant l’âge de 26 ans et il a réussi à la dernière année possible.

À première vue, ce genre de pari nous a surpris un peu. Toutefois, il faut se rappeler que le gambling est légal au Royaume-Uni et c’est pas mal moins réglementé qu’au Québec. Là-bas, il y a toute sorte de compagnies qui prennent les paris et comme il y a de la compétition, ils offrent des paris un peu plus uniques.

Un type de pari offert est celui sur un enfant. Le père de McIlroy est celui qui a attiré l’attention, mais il est loin d’être le seul à avoir fait ça. Par exemple, il y a le père de Ryan Tunnicliffe qui a gagné 10 000 livres sterling (18 323$ CAN) sur un pari de 100 livres sterling (183$ CAN) parce que son fils a joué pour Manchester United. Si jamais Tunicliffe joue pour l’équipe nationale de l’Angleterre, son père empochera 35 000 livres sterling (64 130$ CAN) grâce à un autre pari de 100 livres sterling. Ce n’était même pas la première fois que ça arrivait à cette compagnie de paris qui avait payé 10 000 livres sterling au père de Chris Kirkland quand celui-ci avait marqué un but pour l’Angleterre.

Le phénomène est présent partout au Royaume-Uni alors qu’on a le même genre d’histoire au Pays de Galles. Cette fois-ci, c’est le grand-père qui a fait un gros gain. Le 16 octobre 2013, le grand-père de Harry Wilson, un joueur de soccer de 16 ans qui jouait son premier match pour l’équipe nationale, a gagné un pari qui lui rapportait un gain de 125 000 livres sterling (229 037$ CAN). Il a gagné ça sur un pari de 50 livres sterling qu’il avait fait quand Wilson avait 18 mois…

Ces histoires sont tous assez récentes et il y a en plusieurs autres semblables. C’est vraiment une autre mentalité au Royaume-Uni et c’est tant mieux pour la famille qui peut s’enrichir sans avoir à en prendre du jeune qui réussit. Par contre, ces parents qui prennent ces paris doivent êtres intenses quand les enfants sont jeunes…

Via Tyler Dellow


Le Canadien aurait parlé aux Leafs à propos de Joffrey Lupul

Lundi après-midi, Elliotte Friedman a revisité les négociations entre le Canadien de Montréal et les Maple Leafs de Toronto. On connait tous la transaction qui aurait amené Franson à Montréal et qui a été refusé par Gorges, mais ce n’est pas le seul scénario qui a été discuté entre Marc Bergevin et Dave Nonis.

En entrevue à la radio, Friedman a mentionné qu’il y avait plusieurs possibilités dans la transaction de Gorges. Selon l’insider de Sportsnet, le tricolore aurait notamment pu faire la transaction pour un choix au repêchage, ce qu’ils ont finalement fait avec les Sabres.

Toutefois, là où c’est devenu vraiment intéressant, c’est dans sa fameuse colonne 30 thoughts. Friedman a écrit que le Canadien et les Leafs ont parlé de Joffrey Lupul. Lupul n’a pas le Canadien sur sa liste de non-échange et une transaction aurait donc pu être conclue. Ce n’est pas clair si ces négociations étaient liées à celles de Gorges, mais les Leafs ont finalement décidé de conserver l’attaquant.

Les fans de gros bonhommes vont être heureux d’apprendre que le tricolore s’est intéressé à Lupul, 6 pieds 1 pouce 205 livres, parce que Marc Bergevin veut grossir son attaque. Parlant de grossir son attaque, Friedman a expliqué le départ de Brian Gionta par le fait que le Canadien ne voulait pas lui offrir une entente aussi longue que celle des Sabres. Les Habs ont offert 2 ans alors que Buffalo a sorti la 3e année.

Cette fameuse 3e année a écœuré Bergevin cette saison puisque c’était aussi le problème dans les négociations avec Markov. Finalement, le DG a flanché et a offert l’année qui faisait toute la différence.


Maria Kirilenko et Alex Ovechkin, c’est terminé

blonde alex ovechkin

Alex Ovechkin retrouvera la vie de célibataire. Son ex fiancé, Maria Kirilenko, a confirmé la séparation du couple via la Fédération de tennis russe. Ils étaient ensemble depuis 2011 et s’étaient fiancés en 2012. Les rumeurs de séparation avaient commencé à faire surface lorsque Ovechkin ne s’était pas présentement à Wimbledon.

Cette nouvelle ne devrait pas avoir trop d’impact sur la glace cette saison. Ce n’est pas comme si Ovi allait être en peine d’amour en plein milieu de la saison. En plus, il est pas mal plus mature que pendant ses derniers moments de célibat et il ne devrait pas être sur la brosse à tous les soirs pendant la saison. De toute façon, il a sûrement sorti ça de son système pendant son passage à Vegas.