Suivez 25stanley sur Facebook!

Tim Peel a raté les séries à cause de cette photo

Tim Peel

On parle souvent de la course aux séries dans la LNH, mais un aspect de cette course qu’on ne mentionne pas assez souvent est l’équivalent chez les arbitres. La ligue observe ses officiels de près et elle n’en choisit que 40 (20 arbitres et 20 juges de lignes) pour la première ronde. À chaque ronde, elle coupe des gars selon leurs évaluations, donc ils sont dans une situation similaire à celle des joueurs.

Lundi matin, la ligue a dévoilé la liste des 40 gars qui ont fait la coupure et il y avait une absence notoire dans ce groupe; Tim Peel, qui reçoit habituellement les grosses assignations, n’arbitrera pas en séries.

Peut-être que c’est parce que ses performances ont diminué cette saison, mais c’est probablement à cause de ses problèmes hors glace. Ça a commencé cet été lorsqu’il s’est ouvert un compte Twitter alors qu’il n’avait pas le droit. Toutefois, c’est la photo ci-dessus qui lui a vraiment coûté cher.

Elle est venue à la suite d’une entrevue avec Greg Wyshynski, de Puck Daddy, dans laquelle Peel parlait de sa job et de sa vision des choses. La ligue n’a probablement pas apprécié cette candeur, mais elle n’aurait probablement rien fait si Wyshynski n’avait pas publié cette photo sur Twitter.

Ça a valu un match de suspension à Peel, qui devra maintenant regarder les séries de son divan. C’est dommage puisque la ligue devrait vouloir compter sur des arbitres qui veulent parler aux médias pour éduquer les fans par rapport à leurs décisions. Par contre, ça semble être complètement l’inverse et dans un milieu aussi compétitif que celui des arbitres, ça a coûté un passage en séries à Tim Peel.


Nail Yakupov signe un contrat de 2 ans – 5 M$ avec les Oilers

Yakupov

Alors qu’on se prépare pour la série de première ronde contre les Sénateurs d’Ottawa, 14 équipes de la LNH ont amorcé leur saison morte en fin de semaine. Au lieu d’imiter les Maple Leafs en renvoyant tout le monde, le premier geste des Oilers a été de signer Nail Yakupov à un contrat de transition.

Il s’agit d’une entente de 2 ans qui aura un impact de 2,5 millions sur la masse salariale. Cela met fin aux rumeurs qui mentionnaient un possible départ vers la KHL. Maintenant, l’équipe doit signer Derek Roy, qui a développé une superbe chimie avec le Russe de 21 ans en fin de saison.

En 192 matchs en carrière, Yakupov a amassé 88 points pour les Oilers. C’est le deuxième meilleur total de son repêchage derrière Alex Galchenyuk (104). D’ailleurs, l’attaquant du Canadien aura également besoin d’un contrat de transition cet été et on peut seulement espérer que ça se règle aussi vite que le contrat de Yakupov.


Kessel et Phaneuf devraient être échangés cet été

Le grand ménage dans la direction des Maple Leafs de Toronto pourrait être imité sur la glace si l’on se fie aux journalistes les mieux plogués dans la Ville-Reine. Dans son texte de dimanche soir, Bob McKenzie a écrit que Phil Kessel, Dion Phaneuf et plusieurs autres joueurs des Leafs devraient changer d’adresse pendant la saison morte.

James Mirtle, du Globe & Mail, a aussi inclus Kessel et Phaneuf dans sa liste de joueurs qui ne devraient plus faire partie de l’organisation lors de la première mise au jeu de la prochaine saison. Il a ajouté les noms de Joffrey Lupul et Tyler Bozak à cette liste.

Le journaliste a toutefois noté que les 4 gars ont des clauses de non-échange, ce qui pourrait compliquer les choses. C’est aussi bon de noter que Lupul (impact salarial de 5,25M$) et Bozak (4,2M$) sont sous contrat jusqu’en 2018 alors que l’entente de Phaneuf (7M$) vient à échéance en 2021. Pour sa part, Phil Kessel (8M$) est sous contrat jusqu’en 2022. L’attaquant va également gagner 10 millions la saison prochaine.

On parle donc de 4 joueurs qui ont des contrats lucratifs à long terme et qui peuvent décider où ils seront échangés. Ce seront des dossiers assez compliqués pour le nouveau DG et c’est clair que les Leafs ne recevront pas des joueurs de talent égal en retour.

Par contre, l’organisation semble vouloir faire table rase afin de commencer une reconstruction complète. Les prochaines vedettes de l’équipe seront Rielly, Kadri, Nylander, Bernier ou Reimer et leur choix de première ronde au prochain repêchage. Pour faire de la place pour ces gars-là, l’équipe doit liquider les étoiles de l’ancien régime et on dirait bien que la liquidation sera faite cet été.

Contrairement à ce qu’on a vu sur la glace cette année, les Leafs risquent d’être très intéressants à suivre pendant la saison morte.


Les Sabres ont renvoyé Ted Nolan

La direction des Sabres de Buffalo n’a pas repoussé l’inévitable en renvoyant Ted Nolan en début de soirée dimanche. Nolan a fait tout ce qu’il pouvait avec le faible alignement que la direction lui a donné, mais il n’était clairement pas le gars du DG, Tim Murray, et ses jours étaient comptés à Buffalo. L’équipe a également renvoyé son assistant, Danny Flynn.

Le premier candidat qui vient en tête pour ce poste est Luke Richardson. Les rumeurs l’envoyant à Buffalo date de l’arrivée de Tim Murray à la tête de l’équipe. Les liens entre le DG des Sabres et le coach des Sénateurs de Binghamton sont évidents.

Toutefois, il ne sera pas le seul nom lié aux Sabres puisque l’équipe serait parmi les favoris pour attirer Mike Babcock cet été. Bien évidemment, cela dépendra du résultat de la loterie McDavid, mais Bob McKenzie a déjà tweeté que l’organisation allait au moins tenter sa chance dans cette course. Murray a aussi travaillé avec Babcock auparavant. C’était pendant le passage des deux hommes à Anaheim.


La grand-mère de Casey Bailey l’a félicité pour son 1er but sur le compte Facebook des Leafs

Bailey

Avec la vingtaine de congédiements qui ont été annoncés à Toronto dimanche, l’organisation a besoin d’une histoire joyeuse pour retrouver le sourire. Cette histoire pourrait venir de Casey Bailey, un attaquant de 23 ans qui a joué 6 matchs en carrière dans la LNH après un passage de 3 ans à l’Université Penn State.

Contre le Canadien samedi soir, Bailey a inscrit son premier but en carrière dans la LNH. Il s’agissait également son premier point en carrière dans le circuit Bettman. Bien évidemment, même si ce n’était pas le plus beau but, c’était un moment rempli de fierté pour Bailey et le reste de sa famille.

Toutefois, tous les membres de sa famille n’étaient pas sur place samedi soir et certains proches de Bailey ont dû le féliciter de façon plus conventionnel. C’est notamment le cas de sa grand-mère qui lui a envoyé ses félicitations en-dessous de sa photo qui a été publiée par le compte officiel des Maple Leafs.

Son commentaire, qui est rapidement devenu le plus aimé, était simplement pour le féliciter et lui dire qu’elle aurait aimé être là. Ce n’est pas grand chose, mais c’est un beau rappel que même les joueurs des Leafs sont humains.

Via Bryan Armen Graham


Autre commercial génial de Tiger Woods et Rory McIlroy pour le Masters

Abu Dhabi HSBC Golf Championship - Previews

Nike a le don de sortir des publicités sentimentales qui fonctionnent à chaque coup. Cette année  pour le Masters, ils n’ont pas raté leur coup, une fois de plus.

Dimanche, pour la ronde finale du Masters, Tiger Woods et Rory McIlroy, les deux vedettes de la pub de Nike forment un duo, tout comme dans le commercial.

Tiger effectue un retour au jeu après deux mois d’inactivités et son cumulatif de -6 est très encourageant pour le reste de la saison. En ce qui attrait McIlroy, aussi à -6, le meilleur golfeur au monde espérerait sûrement être plus près du meneur Jordan Spieth à -16, mais tous les espoirs sont permis, puisqu’on ne sait jamais ce qui peut arriver le dimanche du Masters.

crédit photo: Tiger and Rory


Jagr signe un contrat avec les Panthers

jaromir-jagr-panthers

Jaromir Jagr s’est entendu sur les termes d’un contrat d’une saison avec les Panthers de la Floride. L’attaquant tchèque ne jouera donc pas avec les Canadiens et son compatriote Tomas Plekanec la saison prochaine.


Bye Bye Nonis et Horachek!

Dave Nonis

C’est le grand ménage du printemps du côté des Maple Leafs de Toronto. La formation ontarienne a congédié son directeur général Dave Nonis et son entraîneur-chef Peter Horachek.

Également, deux adjoints, Steve Spott et Chris Dennis, ainsi que l’entraîneur des gardiens Rick St. Croix ont été limogés. L’organisation a également fait le ménage au niveau des recruteurs où 18 des 22 éclaireurs de l’équipe ont perdu leur emploi.

On recommence encore à Toronto!


Jaromir Jagr serait sur le point de signer un contrat avec les Panthers

jaromir-jagr-panthers

Comme les Panthers manqueront les séries, on pourrait croire que leur acquisition de Jaromir Jagr a été un échec. Toutefois, si l’on se fie à ce que l’attaquant de 43 ans a dit aux journaliste samedi soir, ils pourraient prolonger l’expérience.

Selon Jagr, il serait très près de signer un nouveau contrat avec les Panthers. Il a dit qu’il voulait rester en Floride et que l’organisation voulait encore compter sur lui, donc c’est un no-brainer. Comme il n’est plus trop jeune, il s’agirait d’une entente d’une saison qui serait conclue dans la prochaine semaine. Jagr n’a toutefois pas dévoilé le salaire présentement discuté.

Il gagnait 5,5 M$ cette saison. En 20 matchs avec les Panthers, Jagr a inscrit 6 buts et 12 passes. Il a notamment développé une belle chimie avec Jonathan Huberdeau et Aleksander Barkov sur la première ligne de l’organisation. Avec plusieurs jeunes autour de l’équipe, la direction aime sûrement l’expérience que Jagr amène dans le vestiaire. Les Panthers sont la 8e équipe de l’attaquant tchèque dans la LNH.


Jamie Benn a volé le Art Ross à John Tavares à 8,5 secondes de la fin de la saison

Jamie Benn était à un point de la tête des marqueurs de la LNH avant la dernière journée d’activités. À cause du bris d’égalité qui va au joueur qui a plus de buts, Benn devait obtenir deux points de plus que John Tavares et un de plus que Sidney Crosby pour gagner le trophée Art Ross.

Crosby ne lui a pas trop compliqué la vie, n’enregistrant aucun point contre les Sabres, mais Tavares a obtenu 1 but et 1 passe contre les Jackets. Benn devait donc obtenir 4 points contre les Prédateurs. En plus, il devait le faire sans son centre habituel, Tyler Seguin, qui manquait le match à cause d’un retard à la pratique de vendredi.

Benn a tout de même connu un fort match alors qu’il a complété un tour du chapeau dans un filet désert à 2:05 de la fin de la rencontre. Il lui manquait toutefois encore un point pour gagner le trophée.

Puis, à 8,5 secondes de la fin du match, Cody Eakin a marqué avec l’aide de Trevor Daley, qui avait reçu une passe de Jamie Benn auparavant. Le capitaine des Stars a donc gagné le trophée grâce à cette aide et ses coéquipiers le savaient.

Les 4 autres joueurs lui ont sauté dessus après le but de Cody Eakin et le banc capotait même s’il s’agissait du 4e but dans une victoire de 4-1. Bien évidemment, Jordie Benn, le frère aîné de Jamie, était des plus démonstratifs au banc des siens.

La soirée de Jamie Benn