Suivez 25stanley sur Facebook!

Retraite ou non pour Teemu Selanne?

Teemu Selanne, âgé de 43 ans, n’a toujours pas annoncé s’il sera de retour ou non dans la Ligue nationale de hockey la saison prochaine. Par contre, le Finlandais assure qu’il dévoilera sa décision «d’ici la semaine prochaine».

Selanne rencontrera sous peu le directeur général des Ducks Bob Murray ainsi que l’entraîneur Bruce Boudreau, a-t-il mentionné au Country Register.

L’athlète dans la quarantaine a récolte 12 buts et 24 points pour un total de 36 points en 46 rencontres lors de la saison 2013-2014. En plus, celui-ci a engrangé trois points, dont un filet, en sept parties au moment des séries éliminatoires. Pendant cette campagne, Selanne a mis la main sur un salaire de 4,5 millions $. Effectivement, à l’âge qu’il avait, soit 42 ans, le principal intéressé était très bien payé par les Ducks.


Mark Fistric arrive en renfort pour combler l’absence de Souray chez les Ducks

sheldon souray montreal

Sheldon Souray a subi une autre blessure au poignet. Cette fois, ce fut à l’entraînement et il manquera de 3 à 5 mois. Cette blessure fait très mal à l’unité défensive des Ducks qui manquait déjà de robustesse. Souray n’est plus la menace qu’il a été déjà été, mais au moins, il est capable d’appliquer de bonnes mises en échec.

Pour combler cette perte, les Ducks ont annoncé la signature de Mark Fistric. L’ancien des Stars et des Oilers n’est rien de mieux qu’un 5e-6e défenseur, mais il est capable d’amener beaucoup de robustesse à une équipe. Il ne jouera pas nécessairement à tous les matchs, mais amènera certainement sa touche à la ligne bleue californienne.


Mario Tremblay arrêté pour ivresse au volant

L’ancien joueur de hockey Mario Tremblay a été arrêté pour alcool au volant, selon ce qu’a appris l’Agence QMI.

Le «Bleuet» est accusé de conduite avec les capacités affaiblies et, également, d’avoir refusé de souffler dans ladite «balloune», soit l’appareil qui détecte le taux d’alcoolémie dans le sang.

L’acte d’accusation, un document que l’Agence QMI a mis la main, le 25 janvier dernier, fait état de ceci : «vers 22h09, [l’accusé] a illégalement conduit un véhicule à moteur de marque Toyota Venza 2013 […] alors que sa capacité de conduire ce véhicule était affaiblie par l’effet de l’alcool ou d’une drogue».

Source : Agence QMI


Henrik Lundqvist a l’intention de rester avec les Rangers

henrik-lundqvist-auto

Le gardien des Rangers de New York Henrik Lundqvist est catégorique, il veut demeurer dans l’organisation des Blueshirts. L’athlète de 31 ans se plait à New-York et il ne veut pas quitter le club.

«Si on peut trouver une solution, ce n’est pas un secret, c’est ici que je veux être. Je ne pense pas du tout au marché des joueurs autonomes», a confié Lundqvist au quotidien New York Post.

«La façon que l’organisation me traite, le jeu de notre équipe au cours des dernières années, ce que je ressens pour la ville de New York, tout ça fait en sorte que c’est sans aucun doute l’endroit où je veux jouer», a-t-il expliqué. «Mais il y a quelques petits trucs dont nous devons discuter.»

Le principal intéressé a fait savoir que les pourparlers entre son agent et les Rangers – dans le but de signer une prolongation de contrat – sont encore au stade embryonnaire. Le portier suédois n’est pas près de s’entendre avec la formation new-yorkaise. Par contre, au cours de la saison 2013-2014, les deux clans pourraient arriver à un pacte de plusieurs années.

Citations : TVA Sports


Les gens de Toronto n’aiment pas les vêtements aux couleurs du Tricolore

La société de transport en commun de Toronto, la Toronto Transit Commission (TTC), a fait beaucoup jasé avec ses nouveaux uniformes aux couleurs du Canadien de Montréal.

Un travailleur de la TTC a indiqué au quotidien National Post que ceux-ci étaient semblables au chandail du CH (bleu, blanc, rouge). Également, la conseillère municipale, Karen Stintz, a réagi bizarrement lorsqu’elle a vu le nouvel uniforme.

«Comme tout le monde, je suis très surprise de voir cela, a dit Mme Stintz. [...] Je pense que nous avions besoin de nouveaux habits et il fallait les changer.»

Cependant, cette dernière a pris le temps de spécifier que la TTC n’obligera pas ses membres du personnel à mettre de tels uniformes si ceux-ci ne veulent pas.

Crédit photo : National Post


Brent Seabrook a pensé à son numéro en nommant son fils

Le 16 août dernier, Brent Seabrook a ajouté un membre à sa famille alors que sa conjointe Dayna a donné naissance à leur fils. Ce fils sera nommé Carter Seven Seabrook. Bien que le nom de Carter ne soulève aucune coïncidence, le Seven, quant à lui, est une référence évidente. Bien évidemment, cela est le numéro de Brent Seabrook avec les Blackhawks de Chicago.

C’est ce qu’on appelle un solide engagement envers un numéro ! Il lui reste encore 3 ans à un contrat d’une durée de 5 et il compte sur une clause de non-échange.

C’est donc un engagement qui comporte peu de risque pour le joueur des Hawks, mais dans une LNH où les échanges sont plus fréquents qu’on puisse le penser, on espère pour Seabrook qu’il ne changera pas d’équipe ou du moins, qu’il change pour une équipe où le numéro 7 est disponible.


Photos de Jaromir Jagr pour Reebok

Jaromir Jagr semble avoir fait une séance photos avec Reebok récemment. Les résultats sont assez extraordinaires, dans le sens où ils sont quasiment drôles…

Sur la deuxième photo, avouez que l’athlète de 41 ans a beaucoup de swag!

L’attaquant des Devils du New Jersey a publié les photos sur sa page Facebook lundi dernier. Voici le shooting photo en question :


Le mythe du momentum en prolongation

Tout bon amateur de sport sait ce qu’est le momentum. Ce concept qui nous dit qu’une équipe qui fait bien a nécessairement le vent dans les voiles et fera donc mieux dans le futur. Et bien, quelques chiffres commencent à prouver que ce concept n’est rien de mieux qu’un cliché qui aide les joueurs et les entraîneurs à faire passer les conférences de presse.

Les chiffres les plus récents de ce côté nous proviennent de Bill Barnwell, un journaliste qui suit la NFL pour Grantland. Dans un article analysant l’impact du momentum au football, il a fait une parenthèse très intéressante en ce qui concerne le hockey.

Barnwell a décidé d’analyser la performance en prolongation d’une équipe qui égalise la marque dans les deux dernières minutes de la 3e période. La « logique » nous indiquerait que l’équipe qui marque a plus de chances de gagner la rencontre, car les joueurs sont énergisés et ont le momentum.

Et bien, cette situation est survenue à 260 occasions au cours des 5 dernières saisons régulières. 151 de ces matchs se sont terminés en fusillade et sont écartés des données puisque la fusillade n’est tout simplement pas un match d’hockey.

Des 109 matchs restants, l’équipe ayant égalisé en fin de match a gagné à 52 reprises (soit 47,7% des matchs). Lorsqu’on diminue cela à ceux qui ont égalisé dans la dernière minute de jeu, les équipes qui sont revenus au score ont une fiche de 31-34 (aussi 47,7% des matchs).

Qu’est-ce que ces chiffres veulent dire? Et bien, ils semblent nous indiquer que si le momentum existe, il ne se transporte pas de la 3e période à la prolongation puisque les équipes qui sont supposées compter sur le momentum gagnent moins de la moitié des matchs.

Toutefois, il faut faire attention et on ne peut pas déclarer la mort du momentum trop vite. Ces chiffres prouvent simplement que si ce concept est vrai, il ne s’applique pas dans cette situation. De plus, le nombre de matchs qui cadrent dans les critères n’est pas très haut, ce qui veut dire que l’échantillon n’est pas nécessairement représentatif même si la tendance est lourde.

Bref, vous pouvez croire au momentum ou non, mais il est important de savoir que ce n’est pas parce que votre équipe préférée vient d’égaliser la marque qu’elle gagnera en prolongation. En fait, les chances sont contre elle.


Daniel Alfredsson arbore encore son chandail des Sénateurs

Daniel Alfredsson semble ne pas avoir reçu son uniforme des Red Wings de Detroit. Le joueur de 40 ans a porté le chandail de son ancienne équipe le moment de donner quelques coups de patins, entre autres en compagnie de son ex-coéquipier Chris Neil.

Le Suédois a participé à un entraînement avec d’autres joueurs de la Ligue nationale de hockey au Sensplex. Jusque là, rien d’extraordinaire, mais lorsqu’il a fait don entrée sur la patinoire, Aldredsson avait le chandail des Sens sur le dos.

À noter que l’ancien capitaine des Sénateurs a signé une entente d’un an évalué à 5,5 millions $ avec les Red Wings.

Crédit photo : Allen Panzeri


Yvon Pedneault avoue son erreur : «Mes excuses!»

Deux membres du personnel de TVA Sports ont propagé dimanche dernier une rumeur concernant le fait que José Théodore allait signer un contrat d’une saison avec les Bruins de Boston. D’abord, Yvon Pedneault a appris cette – potentielle, jusqu’à ce matin, – information d’un bon ami de Théodore. Par la suite, Patrick Caisse a étendu la rumeur en l’écrivant sur son compte Twitter. Voilà, presque toute la planète hockey croyait que l’ancien gardien du Canadien allait s’entendre avec les Bruins… jusqu’à ce que Bob McKenzie (TSN), le roi des informations privilégiées à propos du hockey, indique sur son compte Twitter que la rumeur au sujet de la signature de contrat de Théodore avec la troupe de Claude Julien est fausse.

«Je ne me suis jamais méfié. Comment douter quand l’un des meilleurs amis de José Théodore vous rejoint, en fin d’après-midi, dimanche, pour vous dire que le gardien va poursuivre sa carrière avec les Bruins de Boston. Je n’ai pas eu le réflexe d’appeler l’agent Don Meehan. Je n’ai pas eu le réflexe d’appeler quelques amis de Théo. Si je l’ai fait… mais j’ai fait chou blanc.  Vous savez, laissez-moi un message… J’ai pu converser avec Mario Messier, un bon ami de Théo, qui m’a dit qu’il ignorait que le gardien avait trouvé preneur. A partir de ce moment-là, j’aurais dû avoir un doute», a écrit le principal intéressé dans un texte publié sur tvasports.ca.

Pour lire l’intégralité du texte de M. Pedneault, cliquez ici.

Crédit photo : TVA Sports