Suivez 25stanley sur Facebook!

Insolite : une pomme, le sosie de Darryl Sutter

Voici une pomme qui ressemble étrangement à l’entraîneur-chef des Kings de Los Angeles, Darryl Sutter.

Darryl Sutter


Logan Couture s’est fracturé la main à la fin du 6e match contre les Kings


Mardi après-midi, les Sharks ont annoncé que Logan Couture s’était fait opérer pour une fracture à la main qu’il a subie pendant un combat en fin du 6e match de la série de première ronde contre les Kings. Couture sera de retour à temps pour le camp d’entraînement.

C’est quand même un combat stupide. Couture s’est blessé juste avant le match ultime de la série dans une bagarre qui a eu lieu alors qu’il restait un peu plus de 5 minutes à un match qui était 4-1. En plus, il s’est battu contre Mike Richards, qui est pas mal moins important pour les Kings que pour les Sharks.

Dans le match le plus important de la saison des Sharks, Couture a joué avec une main brisée et ça a paru. Il n’a gagné que 32% de ses mises au jeu alors que ce chiffre s’élève à 48% pour la série. Il a également terminé avec un différentiel de -3 dans une défaite de 5-1.

Comme on parle probablement du meilleur centre des Sharks, cette prestation dans le 7e match a fait mal à l’équipe. Un Logan Couture en santé n’aurait pas pu changer l’allure du match, mais il aurait certainement pu aider les Sharks qui en avait bien besoin. C’est stupide de se tirer dans le pied comme ça en fin d’un match déjà décidé, particulièrement lorsqu’on parle d’une équipe qui en était pas mal à sa dernière chance de gagner la Coupe.


Joe Thornton serait prêt à lever sa clause de non-échange si les fans ne le voulaient plus à San Jose

Joe Thornton

Les Sharks de San Jose vont être une des équipes à surveiller cet été. Malgré le fait qu’ils ont été ceux qui ont eu le plus de chances d’éliminer les futurs champions de la Coupe Stanley, ils sont en reconstruction. Ils ont d’ailleurs déjà échangé Dan Boyle aux Islanders.

Le prochain sur la liste pourrait être Joe Thornton. Les rumeurs sont sorties la semaine passée et mardi après-midi, l’agent (et le frère) de Thornton a réagi. Il a dit que le capitaine était heureux à San Jose, mais qu’il serait prêt à lever sa clause de non-échange si une situation précise se présenterait.

Cette situation en serait une où les fans de San Jose voudraient absolument le voir quitter. Dans la même entrevue, son agent a dit que Thornton croit être assez bon pour gagner la Coupe à San Jose.

Ça a l’air d’un gars qui ne pense pas vraiment quitter San Jose et on ne peut pas vraiment lui en vouloir. San Jose est vraiment une belle place pour vivre et l’équipe est encore compétitive. Thornton veut clairement gagner à San Jose et comme on peut le voir ci-dessus, il était dévasté après l’élimination des siens contre les Kings cette année.

En plus, il a récemment signé un contrat de 3 ans qui commence la saison prochaine et il ne se voyait sûrement pas dans les rumeurs d’échange cet été. Ça a l’air d’un vétéran qui veut rester où il est, mais on ne sait jamais, particulièrement si l’équipe fait une vente de feu comme elle a l’air de vouloir faire.


Les prix des billets des Rangers sont en chute libre

Au début de la finale de la Coupe Stanley, une des grosses histoires était le prix exorbitant des billets pour les matchs au Madison Square Garden. Alors que l’équipe fait face à un balayage, on a une tout autre histoire. Les prix pour le 4e match de la série sont en chute libre.

Avant le début de la série, le prix moyen des billets pour le 4e match était de 2419 $ sur les sites de revente. Le billet le moins cher était listé à 1079 $. 3 défaites plus tard, ces prix sont encore élevés, mais pas mal moins.

Le prix moyen pour le match de mercredi est maintenant de 1594 $, une baisse de plus de 34 %. C’est encore pire pour le billet le plus abordable qui est maintenant à 474 $. C’est moins que la moitié du prix d’il y a 3 défaites. C’est cool pour les fans, mais ça l’est un peu moins pour les revendeurs.

Il faut dire que cette baisse n’a pas impacté le 6e match de la série puisque s’il se joue, ça veut dire que les Rangers vont avoir gagné les 2 derniers matchs et l’ambiance va certainement être meilleure que lundi en 3e période où on avait plusieurs admirateurs qui se demandaient s’ils avaient vraiment payé plus de 1000 $ pour ce match.

La LNH aimerait certainement que les Rangers gagnent les 2 prochains matchs. Même si cette baisse n’affecte pas les revenus de la ligue, ils ont déjà tout vendu leurs billets pour le 6e match et au prix auquel ils les vendaient, ils n’ont sûrement pas le goût de rembourser tout le monde.

Via Puck Daddy


Bylsma pourrait attendre la saison prochaine avant de revenir en arrière d’un banc

Depuis qu’il a été renvoyé par les Penguins, Dan Bylsma est au cœur des rumeurs. On sait qu’il parlera aux Panthers et que les Canucks sont intéressés, mais à ce stade-ci de la saison morte, ce sont probablement ses deux seules options. En effet, comme les Penguins l’ont fait miroiter avant de le congédier, Bylsma n’a pas le plus grand choix même s’il est en demande.

Selon Elliotte Friedman, il pourrait même attendre une saison pour voir si les options ne seraient pas meilleures l’an prochain. Ainsi, il pourrait devenir un coach de remplacement si une bonne équipe renvoyait son entraîneur pendant la saison ou il pourrait attendre à la prochaine saison morte où il y aura certainement d’autres possibilités. Comme c’est un coach en demande, il peut certainement se permettre ce luxe.

Au point de vue financier, ça a du sens puisque son contrat avec les Penguins le paiera jusqu’en 2016, à moins qu’il devienne entraîneur ailleurs, et il peut être analyste à la télé en attendant. Lundi, il était au 3e match de la finale pour NHL Network, donc c’est certainement quelque chose qu’il peut faire l’an prochain.

La seule chose, c’est que généralement, les entraîneurs n’aiment pas passer trop de temps sur les lignes de côté et c’est peut-être ce qui va forcer Bylsma à accepter l’emploi des Panthers. Pour l’instant, ça semble être sa meilleure option s’il veut coacher l’an prochain.

Via The Score


Comparaisons entre NHL 14 et NHL 15

NHL14 vs NHL15

Voici une vidéo qui compare les graphiques (entre autres, la qualité et le réalisme de l’image) des jeux NHL 14 et NHL 15. Vous pourrez constater que le jeu NHL 15 est largement supérieur à son prédécesseur.


Pub Réno-Dépôt avec Bergeron, Côté et Fraser

Sans titre

Michel Bergeron, Alain Côté et Kerry Fraser sont en vedette dans une publicité de Réno-Dépôt. Et sans surprise, le « fameux » but de Côté est l’un des sujets de cette pub.

Pub – Réno-Dépôt


Ilya Kovalchuk ne reviendra pas au New Jersey

ilya-kovalchuk

Lundi après-midi, une rumeur concernant Ilya Kovalchuk a fait surface sur le web. Elle risque de circuler pendant quelques moments, mais elle n’a aucun fondement. Cette rumeur dit qu’Ilya Kovalchuk et les Devils travaillent présentement sur un retour de l’attaquant russe dans la LNH après avoir pris sa « retraite » l’an passé.

Cette rumeur ne fait aucun sens, mais ce n’est pas ça qui a empêché sa propagation. Ce serait stupide de la part de l’attaquant de revenir un an après avoir quitté la LNH. En plus, c’est presque impossible. Pour qu’il revienne dans la ligue, il faudrait que toutes les équipes de la ligue acceptent le transfert.

Si une seule équipe s’opposait à cette transaction, Kovalchuk devrait rester dans la KHL. Ça me semble impossible de voir les 29 autres équipes aider les Devils après que ceux-ci aient eu droit à un passe-droit en recevant leur choix de 1re ronde de cette année. On se rappelle qu’ils auraient dû abandonner ce choix à cause du contrat de Kovalchuk, mais la ligue a diminué la punition lorsque l’équipe a changé de propriétaire.

Alors comment cette rumeur est-elle partie? C’est un « journaliste » nommé Dino Costa qui a parti le tout. Costa est un animateur de radio qui a aussi un site web qui est reconnu pour son plagiat à peine déguisé. C’est difficile de trouver un gars moins crédible que celui-là, mais, c’est lui qui est à l’origine de cette rumeur qui a circulé. Comme quoi il faut faire attention pendant la saison des rumeurs. Après tout, celles-ci peuvent partir d’un peu n’importe où.


Les gardiens ont été le point de mire du comité de compétition

Lundi, c’était la première rencontre du comité de compétition de la LNH. La réunion a duré 5 heures et après le but controversé de Dwight King contre Henrik Lundqvist, les gardiens ont attiré l’attention.

Le comité évalue encore la possibilité d’utiliser des reprises vidéos pour les appels d’obstruction sur le gardien, mais selon Mathieu Schneider, le comité n’est pas confiant que les reprises vidéos vont toujours permettre de faire le bon appel dans cette situation. Si jamais les reprises vidéos n’étaient pas adoptées, la ligue s’assurera d’éduquer tout le monde pour clarifier le règlement.

Le comité considère également donner plus de chances au gardien en étant plus sévère sur l’obstruction sur les gardiens. Peu importe ce qui arrivera de ce côté, c’est clair que le règlement sera retravaillé pour laisser moins d’espace à l’interprétation des officiels.

Au niveau des fameuses reprises vidéos, le comité de compétition n’a pas encore décidé à quel point on devrait augmenter leur utilisation. Il y a encore plusieurs inquiétudes à ce niveau alors que Colin Campbell a déclaré que le processus pourrait amener plus de problèmes qu’il en résoudrait. Il risque d’y en avoir plus l’an prochain, mais ce serait surprenant que les obstructions sur le gardien fassent partie des scénarios qui justifient une reprise.

Voici les autres dossiers qui ont été discutés :

Trapézoïde

La ligue semble vouloir diminuer l’impact du fameux trapézoïde derrière les gardiens de but. L’an prochain, les zones où les gardiens ne pourront pas jouer la rondelle diminueront de 2 pieds de chaque côté. Les gardiens ne pourront toujours pas aller dans les coins, mais ils pourront plus sortir du filet.

Mises au jeu

Le comité s’est également penché sur les mises au jeu. Après un dégagement refusé, l’équipe fautive n’aura pas droit à un changement de centre. Si jamais le centre se faisait chasser, ce serait une punition mineure pour l’équipe. Cela réglerait un problème où certaines équipes utilisent leurs ailiers au centre après un dégagement refusé. Ainsi, l’ailier se fait chasser en trichant et ça permet aux joueurs d’avoir 4 ou 5 secondes de plus pour reprendre leur souffle.

Également, les oreilles des cercles de mises au jeu seront plus décalés dans les zones offensives. Au lieu des 3,5 pouces actuels, ce sera 5 pouces, comme au niveau international.

Prolongation

La ligue veut réduire les fusillades et pour faire ça, ils veulent stimuler les buts pendant la prolongation. Pour aider, ils vont instituer le long changement pendant la prolongation en plus de passer la Zamboni avant la période pour offrir une meilleure glace aux joueurs.

Plongeons

Il n’a pas offert de solution ou de proposition, mais Colin Campbell a également dit qu’il veut couper sur l’embellishment. Il sait que c’est un gros problème pour la ligue et il s’attend à ce que le comité pense à donner des punitions plus sévères pour ce genre de geste. Les punitions pourraient même atteindre le coach ou l’organisation.

Toutes ces propositions devront être acceptés par les gouverneurs de la ligue avant d’apparaître dans le livre des règlements.


Entrevue pour Bylsma cette semaine en Floride

Dan Bylsma

Dan Bylsma est sans emploi depuis qu’il a été congédié vendredi dernier par les Penguins de Pittsburgh. L’homme de 43 ans est en quête d’un autre poste d’entraîneur-chef dans la Ligue nationale de hockey et ce n’est pas l’intérêt de certains clubs de la LNH qui manque.

Selon une source de Harvey Fialkov, du Sun Sentinel, Bylsma est intéressé au poste d’entraîneur-chef des Panthers de la Floride et il rencontrera les dirigeants de l’équipe mardi ou mercredi prochain.

Également, le personnel des Canucks de Vancouver est intéressé aux services de Bylsma pour le poste de pilote du club de l’Ouest canadien.