Les Kings ont soumis Christian Ehrhoff au ballottage

Les Kings de Los Angeles ont placé un joueur assez surprenant au ballottage mercredi midi. Le nom de Christian Ehrhoff s'est retrouvé dans la liste des joueurs disponibles et même si le défenseur de 33 ans a ralenti au cours des dernières années, c'est difficile de croire qu'il ne sera pas réclamé.

Ehrhoff avait été signé à un contrat d'un an avec un salaire de 1,5 M$ cet été. Il est devenu un défenseur de 3e paire à Los Angeles, où Jamie McBain est le seul défenseur régulier avec la plus petite moyenne de temps de glace cette saison. Malgré tout ça, Ehrhoff a quand même des chiffres intéressants cette année.

Ceci étant dit, les Kings sont assez près du plafond salarial et comme ils sont à la recherche d'une amélioration à la ligne bleue, céder son contrat plusieurs jours avant la date limite leur permet de sauver quelques $, ce qui augmente leurs chances d'obtenir le joueur convoité. Comme ils étaient déjà à la recherche d'une amélioration à la défense, c'était logique de céder son contrat puisqu'il ne sera plus nécessaire lorsque le nouveau défenseur arrivera.

L'équipe qui le réclamera aura un impact de 475 806$ sur sa masse salariale jusqu'à la fin de la saison. Il a déjà été lié aux Jackets et aux Oilers et on imagine que plusieurs bases de partisans vont espérer que leur DG le réclame. Il pourrait se rendre jusqu'à la AHL, mais franchement, ce serait surprenant.

Stats de Christian Ehrhoff

Ehrhoff


Les Flames ont benché Gaudreau, Monahan et Bouma à cause de la pratique de lundi

Il y a quelques absents notoires dans la formation des Flames pour leur match contre les Maple Leafs de Toronto mardi soir. Sean Monahan, Johnny Gaudreau et Lance Bouma ont dû regarder le match à partir de la passerelle même s'ils sont en santé. Ces 3 retraits de l'alignement sont venus à la suite d'une pratique qui a été interrompue après 25 minutes parce que Bob Hartley n'aimait pas l'effort des siens le lendemain du Super Bowl.

Bouma ne s'était même pas rendu jusque-là puisqu'il avait quitté après seulement 15 minutes. Hartley avait couvert pour lui en disant qu'il était malade, mais il est arrivé à la pratique cédulée pour 10h30 à 10h15. Son colocataire, Sean Monahan, était avec lui lors de cette arrivée tardive.

Les gars ne seraient pas les premiers à manquer un match parce qu'ils sont arrivés en retard à une pratique (on pense à Alex Ovechkin plus tôt cette saison), mais le fait que ça arrive le lendemain du Super Bowl nous indique que le coach veut envoyer un message à ses joueurs par rapport à leur attitude hors-glace. La fin devancée de la pratique était un autre message puissant envoyé par Hartley, qui espère certainement que son équipe répondra bien.

Comme toutes les équipes canadiennes, les Flames connaissent des problèmes cette saison. Après s'être rendu en 2e ronde l'an passé, ils étaient à 8 points des séries avant les matchs de mardi soir. Au même moment, Hockeyviz.com estimait leurs chances de se qualifier pour le tournoi printanier à 22%. Bref, même si la tactique de Hartley fonctionne comme il espère, c'est probablement trop peu, trop tard pour les Flames.


Le Canadien était sur la liste des destinations potentielles de Dion Phaneuf

Les Maple Leafs ont surpris l'univers du hockey mardi matin en échangeant Dion Phaneuf aux Sénateurs d'Ottawa. Le défenseur semblait être l'un des joueurs de la LNH les plus difficiles à échanger à cause de son contrat qui vient à échéance en 2021 et qui a un impact de 7 M$ sur la masse salariale de son équipe.

En plus, il avait une clause de non-échange limitée qui lui permettait de soumettre une liste de 12 équipes auxquelles il aurait accepté d'être échangé. Les Sénateurs étaient sur cette liste et comme ils avaient besoin de se défaire de plusieurs mauvais contrats tout en améliorant leur ligne bleue, c'était un bon fit.

Bien évidemment, la présence des Sens sur cette liste a facilité l'échange et selon Elliotte Friedman, ça a rassuré la direction d'Ottawa parce qu'ils n'avaient pas besoin de convaincre le joueur que c'était une bonne destination pour lui.

C'était une liste de 12 équipes, donc les Sens n'étaient pas la seule option des Leafs dans ce dossier. Si l'on se fie à Pierre Lebrun, le Canadien était l'une des équipes pour lesquelles Dion Phaneuf voulait jouer en plus des Bruins, des Sharks, des Kings et des Blackhawks.

Dans ce dossier spécifique, ça ne veut pas dire grand-chose parce que Phaneuf ne répond pas vraiment à un besoin du Canadien, qui n'avait pas l'espace salarial ou les mauvais contrats nécessaires pour conclure cette transaction de toute façon. Par contre, c'est un bon rappel que ce n'est pas tous les joueurs de la ligue qui évitent Montréal à tout prix comme on pourrait le croire lorsque cette excuse est utilisée parce que le Canadien n'a pas obtenu un joueur de renom.

La chute du $ canadien n'est pas bonne pour la LNH, mais c'est un argument de plus pour les équipes canadiennes parce que le salaire des joueurs (en $ américain) a plus de valeur au pays de Justin Trudeau. En plus, les gars comme Phaneuf, qui sont habitués de jouer dans un marché avec une grosse pression médiatique, ne sont pas intimidés par Montréal. L'excuse est valable pour certains joueurs, mais elle ne peut pas être utilisée dans tous les cas.


Justin Abdelkader ne sera pas suspendu pour son plaquage qui a blessé Barkov

Aleksander Barkov ne sera pas dans l'alignement des Panthers lorsqu'ils affronteront les Sabres mardi soir. Il est retourné en Floride après ne pas avoir terminé le match de lundi soir à cause du protocole de commotion cérébrale. Nick Bjugstad l'a remplacé sur le 1er trio lundi et ce sera encore lui qui pilotera cette ligne mardi.

Barkov s'est blessé sur une mise en échec de Justin Abdelkader lors de la 2e période du match de lundi. Le joueur des Wings n'a pas été puni sur le jeu parce que la mise en échec semblait légale. La LNH a supporté l'appel de l'officiel en disant que l'attaquant de Detroit ne sera pas suspendu.

Ça ne fera pas plaisir aux Panthers, qui ont perdu 6 de leurs 10 matchs lorsque Barkov s'est absenté plus tôt cette saison. Après le match, Jaromir Jagr et Nick Bjugstad ont exprimé leur mécontentement avec la situation. Bjugstad a dit que c'était un coup à la tête tandis que Jagr a expliqué que c'était le travail des arbitres de stopper des jeux dangereux de la sorte et que tant qu'ils ne le feront pas, les gars vont continuer à appliquer ces mises en échec.

C'est bon de souligner que la dernière suspension d'Abdelkader date du 5 mai 2013 et qu'il s'est battu avec Derek MacKenzie en fin de match à cause de cette mise en échec. Les Panthers ont une avance de 6 points au sommet de la division Atlantique, mais si Barkov manque pas mal de temps, cet avantage pourrait fondre très rapidement.


Justin Schultz, le prochain défenseur à changer d’adresse?

Justin Schultz ne sera pas dans l'alignement des Oilers contre les Devils ce soir et selon Renaud Lavoie, ce serait lié à une possible transaction. Les Oilers ont perdu leurs 2 matchs de la fin de semaine par un score combiné de 13-2 et certains journalistes locaux avaient mentionné que ce désastre pourrait mener à du changement de personnel.

Schultz serait une option logique puisqu'il est détesté par les partisans après avoir été amené comme sauveur il y a quelques années. Il est sur le marché des échanges parce que son jeu défensif est tout simplement atroce et que ses atouts offensifs en tant que défenseur droitier ne sont pas suffisants pour compenser.

Par exemple, à 5 contre 5 face au Canadien samedi, le Tricolore a eu un avantage de 11-0 aux tirs au but lorsqu'il était sur la glace tandis que c'était 19-19 lorsqu'il était sur le banc. Il sera agent libre avec restriction à la fin de la saison, mais avec un salaire annuel de 3,9 M$, son offre qualificative sera trop élevée considérant son talent.

Il sera donc intéressant de voir si les Oilers ont trouvé une équipe prête à prendre une chance sur un gars qui est encore jeune (25 ans) et qui a un talent offensif indéniable. Ses problèmes défensifs sont évidents, mais considérant la feuille de route d'Edmonton, un dirigeant pourrait certainement se convaincre que le défenseur serait meilleur dans un autre uniforme.

Stats de Schultz

Jultz


Dion Phaneuf échangé aux Sénateurs

Bob McKenzie avait une information assez surprenante mardi matin. L'informateur de TSN a mentionné qu'il entendait pas mal de discussions à propos de Dion Phaneuf sur le marché des échanges. McKenzie a ajouté qu'il commençait à croire qu'il pourrait bel et bien être échangé avant la date limite.

Quelques minutes plus tard, il a écrit que les Leafs et les Sens travaillaient sur un échange impliquant le capitaine de Toronto. C'était une bombe dans le monde du hockey puisqu'il s'agissait d'un échange entre rivaux provinciaux impliquant un capitaine. Le contrat de Phaneuf rendait cette transaction encore plus surprenante.

Les Sénateurs ont officialisé le tout peu après. C'est une transaction qui implique 9 joueurs au total. Ottawa reçoit Phaneuf, Matt Frattin, Casey Bailey, Ryan Rupert et Cody Donaghey en retour de Jared Cowen, Colin Greening, Milan Michalek, Tobias Lindberg et un choix de 2e ronde en 2017.

C'est surprenant parce que Phaneuf a un impact salarial de 7 M$ et qu'il est sous contrat jusqu'en 2021. Il a également le droit de soumettre une liste de 12 équipes auxquelles il accepterait d'être échangé, ce qui compliquait la tâche des Leafs. C'est sans parler du fait qu'il était un des joueurs préférés de Mike Babcock et qu'il semblait avoir une bonne relation avec le coach.

Il n'y a aucun salaire retenu dans cette transaction, ce qui est une grosse victoire pour les Leafs puisque ça leur donne le droit de retenir un autre contrat d'ici la fin de la saison. Par contre, les Sens ont profité de cette transaction pour libérer deux contrats qu'ils voulaient liquider depuis un bon moment, c'est-à-dire ceux de Greening (impact de 2,65 M$ jusqu'en 2017) et Cowen (3,1 M$ jusqu'en 2017). Le contrat de Michalek (4 M$ jusqu'en 2017) n'était pas leur préféré non plus.

Ça permet aussi aux Sens d'améliorer une défense qui en avait vraiment besoin. À l'exception d'Erik Karlsson et de Marc Methot, cette ligne bleue en arrachait énormément et même s'il ne vaut pas son salaire, Phaneuf va certainement aider à ce niveau.

Pour Toronto, cette transaction permet de libérer beaucoup de salaire dans le futur (quand ce sera utile et qu'ils auront une bonne équipe) en plus d'obtenir un choix au repêchage supplémentaire. La présence de Frattin, Bailey, Rupert et Donaghey dans cet échange semble être seulement dû au fait que l'équipe avait besoin d'envoyer des contrats à Ottawa pour absorber ceux qui leur ont permis de sortir Phaneuf sans retenir de salaire. Cet échange les place aussi très bien pour le derby Auston Matthews.


Histoire incroyable: Scott Darling des Blackhawks est le meilleur gars au monde

darling2

Scott Darling, gardien de but auxiliaire des Blackhawks de Chicago, n'est peut-être pas le meilleur joueur de hockey au monde, lui qui fait la navette entre les arénas de la LAH et ceux de la LNH, mais il est certainement l'un des plus gentils.

Un homme qui a sauté dans un Uber en direction de l'aéroport de Phoenix partage cette merveilleuse histoire que son conducteur lui a raconté.

darling

En gros, le conducteur raconte que Scott Darling avait déjà utilisé ses services Uber. Lorsqu'il est embarqué dans sa voiture, il était accompagné d'un homme. Cet homme passait une période difficile et Darling avait simplement débuté une conversation amicale avec lui dans la rue. Touché par son histoire, Darling décida alors de l'amener à l'hôtel où il a payé une chambre à cet homme pour un mois en plus de lui apporter de l'épicerie.

Ce genre d'histoire me réconcilie vraiment avec les athlètes professionnels. Pour tout les idiots qui commettent des crimes ou qui ne pensent qu'à leur petite personne, il y a des gars comme Scott Darling  qui aident les gens moins fortunés et le font surtout sans attirer les lumières des caméras. Ceux qui donnent dans l'anonymat sont encore plus spéciaux puisqu'ils ne retirent absolument rien de ces beaux gestes.

Bravo Scott Darling!


Dustin Byfuglien signe un contrat de 5 ans – 38 M$ avec les Jets

Tout au long de la fin de semaine, on a entendu parlé des rapprochements entre les Jets et Dustin Byfuglien à propos d'une prolongation de contrat et ça a porté fruit. Les Jets ont annoncé la signature du défenseur à un contrat de 5 ans. Son salaire annuel sera de 7,6 M$, ce qui veut dire que le contrat est d'une valeur de 38 M$.

Ça peut sembler élevé, mais Byfuglien cherchait un contrat à encore plus long terme et c'était le gros problème des Jets. En lui donnant plus d'argent pendant moins longtemps, ils évitent le long contrat qu'ils ne voulaient pas donner tout en s'assurant de ne pas perdre un joueur crucial pour leur formation.

Il gagnera 8 M$ lors des 4 premières saisons avant de descendre à 6 M$ pour la dernière année du contrat. Ça lui donne le 3e plus gros impact salarial chez les défenseurs de la LNH derrière Shea Weber et P.K. Subban. L'entente comprend une clause de non-mouvement pour les deux premières saisons et lors des 3 autres années, Byfuglien aura le droit de soumettre une liste d'équipes.

Bien évidemment, un contrat du genre le sort des rumeurs de transaction, qui se concentreront dorénavant sur l'autre agent libre sans restriction important à Winnipeg; Andrew Ladd. Même si ça semble peu probable, les Jets semblent encore ouverts à la possibilité de signer les 2 joueurs, donc ils vont sûrement tenter de conclure quelque chose de ce côté avant de le rendre disponible sur le marché des échanges.

L'offre sur la table serait de 6 ans - 36 M$ et il y aurait un écart à combler de 750 000$ au niveau du salaire annuel, ce qui nous laisse croire que ce n'est pas impossible. Par contre, il y a certainement un budget à respecter à Winnipeg à cause de la grandeur du marché, de l'absence de séries et de la chute du $ canadien.

Si Ladd reste, ce n'est pas un bon signe pour Jacob Trouba, qui pourrait être impliqué dans un échange ramenant Hamonic à Winnipeg parce que le défenseur coûterait moins cher et que son souhait serait exaucé en revenant à la maison. Si les Jets décident d'échanger leur capitaine, ils pourraient alors bâtir à partir de la ligne bleue en donnant des gros contrats à Byfuglien et Trouba.

Stats de Byfuglien

Byfuglien HERO


Drew Stafford suspendu 1 match

La LNH a suspendu Drew Stafford pour 1 match à cause d'un bâton élevé qui a frappé Nick Holden au visage samedi soir. Le défenseur de l'Avalanche était en sang à la suite de l'impact et il n'est pas revenu sur la glace pour les 5 dernières minutes de la 2e période. Heureusement, il a été en mesure de revenir au jeu lors du dernier engagement. Ceci étant dit, comme il a été coupé, la LNH a estimé qu'il avait été blessé sur la séquence.

Il s'agit de la 1ère suspension de Stafford, qui a plaidé que ce n'était pas volontaire. Par contre, les joueurs sont responsables de leur hockey, donc la ligue n'avait pas le choix de le punir pour un coup aussi puissant.

En 49 matchs cette saison, Drew Stafford a amassé 16 buts et 12 passes pour les Jets, qui sont présentement en 26e position dans la LNH. Winnipeg a tout de même battu l'Avalanche 4-2 dans le match qui a valu cette suspension à Stafford. De toute façon, cette suspension n'était pas la grosse nouvelle à Winnipeg aujourd'hui.


Alex Pietrangelo manquera au moins 3 semaines à cause d’une blessure au genou

Les meilleurs joueurs des Blues semblent incapables d'éviter l'infirmerie cette saison. C'est au tour d'Alex Pietrangelo de manquer plusieurs semaines d'action à cause d'une blessure. Il rejoindra notamment Jake Allen et Jaden Schwartz sur la passerelle à St-Louis.

Lundi midi, l'équipe a annoncé qu'ils avaient mis Pietrangelo sur la liste des blessés à cause d'un problème au genou droit qu'il a subi lors de la 3e période du match de samedi soir contre le Wild du Minnesota. Sa situation sera réévaluée dans trois semaines. Pietrangelo s'est blessé sur une collision genou à genou avec Charlie Coyle, qui s'en est tiré sans punition ou blessure.

C'est une perte considérable pour les Blues parce que Pietrangelo a la 4e plus grosse utilisation moyenne dans la LNH (26:40 par match) derrière Karlsson, Suter et Doughty. St-Louis a toujours été reconnu pour sa profondeur à la défense et elle sera mise à l'épreuve pendant cette absence, qui durera au moins jusqu'à la date limite des échanges. J'imagine que ça mettra un frein aux rumeurs impliquant Kevin Shattenkirk.