Suivez 25stanley sur Facebook!

Les Leafs sont au milieu d’une autre controverse ridicule

Avant la victoire de 5-2 contre le Lightning jeudi soir, c’était la panique à Toronto. Les fans venaient de voir leur équipe perdre contre la pire équipe de la ligue avant de se faire détruire 9-2 par les Preds de Nashville. Bien évidemment, ça a mené aux réactions habituelles alors qu’un chandail s’est retrouvé sur la glace et que les médias sociaux des joueurs se sont faits envahir de commentaires négatifs.

Les joueurs ont clairement été dérangés par cette réaction alors que Phaneuf a dit que c’était décevant pendant que Phil Kessel a simplement dit que c’était irrespectueux et que ça manquait de classe.

Kessel et Phaneuf sont allés plus loin. Après la victoire, les gars ont indiqué à leurs coéquipiers de quitter la glace au lieu d’aller saluer les partisans au milieu de la patinoire comme ils font habituellement. Ça a commencé une nouvelle controverse alors que c’était au tour des fans de trouver ça irrespectueux.

Je sais que c’est tentant de prendre le point de vue des fans parce que sans eux, les joueurs ne seraient pas millionnaires, mais dans ce contexte, je suis du côté des joueurs. Il faut comprendre que l’atmosphère de Toronto est la pire de la LNH. Il y a encore plus d’attention médiatique qu’à Montréal et l’ambiance dans l’aréna est aussi faible que celle en Arizona parce que tous les billets bien placés appartiennent à des compagnies et ceux qui occupent les sièges ne mettent pas d’ambiance et arrivent souvent en retard au début des périodes.

C’est donc un marché où tu as tous les mauvais côtés d’un gros marché d’hockey (toujours sous la loupe, controverse à rien, médias à ne plus finir) sans avoir les bons côtés (aréna mythique, avantage de la glace, support inconditionnel). Comme le noyau en place est là depuis plusieurs années, on peut comprendre leur exaspération avec tout ça et ce dernier manque de respect était celui qui a fait déborder le vase.

En plus, ce n’est pas comme si le salut du bâton était si important que ça. C’est un move de PR que les équipes ont volé aux Rangers de New York après le lock-out. L’aspect symbolique était là au départ et je peux comprendre sa signification lors de moments spéciaux (Premier et dernier match de l’année, séries, etc…), mais en le faisant à tous les matchs, ça enlève la spécialité de la chose et ça devient comme les poignées de main après une série; les joueurs le font parce que c’est la tradition, mais ça ne veut rien dire.

Ce n’était pas la chose la plus intelligente à faire puisque ça a créé une autre controverse (ce qui était prévisible), mais on peut certainement comprendre les joueurs de l’avoir fait. Maintenant, il faudrait juste qu’ils soient honnêtes au lieu de dire qu’il s’agissait seulement d’un changement de routine pour inverser leur malchance.

Vidéo de l’incident

Via Deadspin


Les Bears de Hershey porteront un chandail spécial pour Movember

Hershey

Le Movember n’est plus dans ses grosses années, mais le phénomène sert encore une bonne cause que plusieurs organisations sont prêtes à supporter. C’est le cas des Bears de Hershey, l’équipe affiliée des Capitals de Washington dans la Ligue Américaine, qui porteront un chandail spécial pour le Movember lors de leur match ce dimanche.

Le chandail en question n’est pas aussi intense que celui des officiels dans la LHJMQ par exemple, mais il a quand même plusieurs clins d’œils intéressants comme une moustache sur l’ours du logo. On verra également des moustaches en arrière-plan des deux côtés du chandail.

J’aime pas mal mieux cette initiative que celle de l’exécutif qui subira un test de la prostate pour la même cause. Au moins, les chandails pourront être vendus après la rencontre, ce qui est toujours bon pour amasser des fonds pour une cause. Encore mieux, c’est fait alors que le Movember n’est plus nécessairement la saveur du jour, donc ça montre que l’équipe ne veut pas seulement faire de l’auto-promotion, mais aussi aider une bonne cause.

Bears

Hershey Bears

Via Barstool


Insider Trading // La stratégie de Bergevin et une possible vente de feu à San Jose

Insider Trading

Bob McKenzie et Pierre Lebrun ont vidé leur sac de rumeurs dans leur chronique Insider Trading de jeudi soir. Les gars ont analysé la transaction du Canadien en plus de nous dire quelles transactions allaient être les prochaines.

Stratégie de Bergevin

Pierre Lebrun a analysé la transaction Bourque-Allen en disant qu’il fallait se concentrer sur les contrats échangés et non les joueurs. Il a également fait référence à l’échange Moen-Gonchar de la semaine dernière. Le but de Bergevin est donc de libérer de l’espace sous le plafond salarial pour la saison prochaine en faisant l’acquisition d’un contrat venant à échéance cette saison. Lebrun a rappelé qu’il y avait de l’incertitude par rapport au plafond salarial l’an prochain et que ça pourrait avoir motivé la stratégie de Bergevin. Ce n’est donc rien de surprenant, mais on peut voir que les insiders pensent comme nous. Il y donc de bonnes chances qu’il s’agisse bel et bien de la stratégie du DG du Canadien.

Vente de feu à San Jose

Lebrun a également parlé des Sharks qui pourraient procéder à une vente de feu prochainement si leurs résultats ne s’améliorent pas. Ils commencent présentement un séjour à la maison (11 de leurs 13 prochains matchs sont à la maison) et les résultats de ce séjour pourraient décider du futur de l’équipe. Selon Lebrun, si l’équipe continue à manquer de constance, des gars comme Tyler Kennedy et Antti Niemi pourraient être échangés. L’équipe veut se rajeunir selon Lebrun.

McKenzie a mentionné que plusieurs membres de la LNH croient que les malheurs de l’équipe sont dû à un manque de cohésion au niveau du groupe présentement en place. Une transaction pourrait donc régler ce problème.

Todd McLellan

McKenzie a également spéculé par rapport au possible renvoi de l’entraîneur de l’équipe, Todd McLellan. L’informateur de TSN a expliqué que si jamais c’était le cas, plusieurs équipes seraient intéressés à ses services et il pourrait se trouver un emploi avant la fin de la saison.

Penguins de Pittsburgh

Bob a aussi mentionné que la blessure de Pascal Dupuis va forcer les Penguins a accélérer leur recherche pour un ailier de top 6 pour le remplacer. Selon l’insider, ils cherchaient déjà un joueur du genre avant l’absence de Dupuis, mais qu’après cette nouvelle, c’est devenu une priorité pour l’équipe. Ils ont déjà étudié les cas de Chris Stewart et Drew Stafford sans succès, mais ils sont près à échanger leurs jeunes défenseurs pour cet ailier. McKenzie a nommé 4 jeunes défenseurs disponibles (Harrington, Pouliot, Dumoulin et Samuelsson) en disant que 2 de ces 4 là pourraient quitter Pittsburgh avant la date limite.

Kings de Los Angeles

Pierre Lebrun a terminé en disant que les Kings de Los Angeles visiteront le parlement du Canada avec la Coupe Stanley le 10 décembre prochain. Comme ils ont 12 joueurs canadiens et qu’aucune équipe canadienne n’est près de ramener la Coupe au parlement, le DG de l’équipe, Dean Lombardi, a cru qu’il s’agissait d’une bonne idée.


Slava Voynov risque 9 ans de prison

On ne devrait pas revoir Slava Voynov dans la LNH. Voynov est officiellement accusé d’avoir causé une blessure à sa conjointe. Dans les accusations de la police de Los Angeles, on l’accuse également d’avoir causé une blessure importante à sa femme. Il risque jusqu’à 9 ans de prison.

Bien évidemment, sa présence dans le circuit Bettman est un souci secondaire présentement, mais c’est clair que la ligue ne le laissera pas revenir sans qu’il ait prouvé son innocence. S’il est trouvé coupable, on ne le reverra jamais dans la LNH et tout dépendant de sa sentence, il finirait sa carrière dans la KHL.

Il pourrait également être déporté en Russie par le système de justice américain. Selon le communiqué du service de police, sa femme aurait subi des blessures au sourcil, à la joue et au cou lors de l’attaque présumée de Voynov.


La LNH reporte le match Rangers-Sabres à cause de la neige

Goodwin

On a déjà parlé de la tempête de neige incroyable qui frappe Buffalo présentement. On parle de 5 à 6 pieds de neige dans quelques endroits à Buffalo et c’est un cauchemar de déblayer tout ça pour reprendre une vie normale. La NFL devra probablement déplacer le match des Bills et ça touche également la LNH.

La ligue a annoncé que le match de vendredi soir entre les Rangers et les Sabres allait être reporté à cause des conditions météorologiques. Les Sabres avaient joué devant un aréna vide mardi soir et Pat Kaleta avait manqué le match parce qu’il était resté coincé chez lui.

C’est vraiment une tempête de neige énorme et ce n’est pas comme s’il venait de tomber 2 pouces à Atlanta. Les gens de Buffalo sont habitués de vivre avec la neige, mais cette tempête est vraiment sérieuse et la LNH n’avait pas le choix de s’assurer que tout le monde soit en sécurité avant d’y tenir un match.

C’est donc une sage décision, mais c’est une mauvaise nouvelle pour le Canadien qui accueille les Rangers dimanche soir. Ils seront maintenant plus reposés puisque leur dernier match avant dimanche a été joué hier soir.


Jack Johnson en faillite; la cause, ses parents!

Jack Johnson

Jack Johnson, le défenseur des Blue Jackets de Columbus, est endetté de 10 M$, selon ce que rapporte le Columbus Dispatch. Il a également été poursuivi trois fois pour 6 M$, toujours d’après ce que le Columbus Dispatch a appris.

Même s’il a déjà empoché 18 M$ en neuf saisons dans la LNH, Jonhson est en faillite et la cause semble invraisemblable, mais c’est bel et bien véridique. Ce sont ses parents qui l’ont placé dans une telle situation.

La mère et le père du joueur de hockey auraient pris l’argent de leur fils pour faire l’achat de voitures, pour voyager et compléter quelques rénovations pour leur maison.

D’ailleurs, Johnson a embauché un avocat pour gérer ses finances. Le principal intéressé aura une audience cet été (en juin prochain) pour une possible faillite personnelle.

Crédit photo : bluejackets.nhl.com


Ron Hextall a engueulé ses joueurs après leur défaite contre les Rangers

Hextall

Ron Hextall était reconnu pour son tempérament bouillant lorsqu’il gardait les buts dans la LNH. Maintenant qu’il est DG, cette réputation s’est quelque peu dissipée, mais de temps en temps, ça ressort. Ce fût le cas mercredi soir alors que les Flyers se sont faits blanchir par le gardien substitut des Rangers, Cam Talbot, au Madison Square Garden.

Les Flyers se sont faits dominer pendant cette rencontre et le score de 2-0 aurait pu être bien plus gros si Steve Mason n’avait pas aussi bien fait devant le filet. Bien évidemment, Hextall n’a pas aimé ce qu’il a vu et ça a ressorti à la fin du match.

Alors qu’il se retrouvait dans le vestiaire, les journalistes l’ont entendu crier « Est-ce que vous me fucking niaisez? C’est fucking gênant » avant d’ajouter un autre sacre jumelé à Jésus Christ. Il a terminé le tout en claquant la porte. Ce n’est pas surprenant de la part d’Hextall, mais c’est très rare que l’on voit un DG réagir aussi intensément devant ses joueurs. Ça doit arriver de temps en temps, mais rarement à un endroit où les journalistes peuvent l’entendre et le partager. Peu importe, ça montre la gravité de la situation à Philadelphie où les Flyers n’ont que 7 victoires en 17 matchs.

Via Tim Panaccio et Frank Seravalli


Hockey : une bagarre générale entre la Chine et le Japon

Chine vs Japon

Voici une bagarre générale entre l’équipe chinoise (en rouge) et l’équipe japonaise (en blanc) au hockey. Les partisans présents dans l’aréna semblent avoir bien du plaisir à voir les joueurs se battre.

Chine vs Japon


Qu’est-ce qui se passe avec Claude Giroux?

claude-giroux-nickelback

Personne ne semble savoir ce qui se passe avec Claude Giroux. Hier, le DG des Flyers, Ron Hextall, a annoncé qu’il était blessé au bas du corps et qu’il allait fort probablement manquer les deux prochains matchs de l’équipe. Toutefois, en fin d’après-midi aujourd’hui, Hextall a annoncé que Giroux allait participer au warmup contre les Rangers mercredi soir.

Peu après cette annonce, des journalistes ont tweeté que Giroux s’était présenté à l’aréna avec une botte protectrice, ce qui mettait en doute sa présence pour le match. Tout ce qu’on sait pour l’instant, c’est que si jamais il jouait, le capitaine ne serait pas à 100%.

Ça pourrait être une tactique des Flyers qui veulent déstabiliser leur adversaire du jour, les Rangers, qui pourraient leur faire face dans une éventuelle course aux séries, mais à l’ère des médias sociaux, c’est rare que l’on voit quelque chose du genre. Ça nous rappelle que les Flyers ne font rien comme les autres.

Via Sporting News


Pascal Dupuis manquera 6 mois à cause d’un caillot de sang au poumon

Pascal Dupuis

L’attaquant des Penguins de Pittsburgh, Pascal Dupuis, manquera au moins 6 mois d’activité après que les médecins aient trouvé un caillot de sang dans un de ses poumons lundi. Sa saison est donc, à toute fin pratique, terminée. Son caillot avait commencé dans sa jambe puis s’est déplacé dans son poumon et il devra maintenant subir des traitements pour régler ça.

Sa condition est stable selon les Penguins, mais il ne pourra pas jouer pendant au moins 6 mois. C’est le 2e incident du genre pour Dupuis qui avait également développé un caillot après une opération au genou en janvier 2014.

C’est une autre malchance incroyable pour Dupuis. L’an passé, il avait manqué 56 matchs à cause de l’opération au genou mentionné plus haut et il avait quitté un match en civière plus tôt cette saison. Heureusement, les médecins des Penguins semblent confiants par rapport à son rétablissement. Toutefois, ils ne savent s’il pourra revenir au jeu éventuellement.

D’ailleurs, les Penguins commencent à être habitués aux blessures sérieuses hors-glace. Tomas Vokoun avait également développé un caillot l’an passé alors qu’Olli Maatta est littéralement revenu d’une opération qui lui a enlevé une tumeur cancéreuse hier soir. C’est sans parler de la situation de Letang… C’est vraiment une malchance incroyable et on ne peut qu’espérer que Dupuis puisse se rétablir comme ses coéquipiers l’ont fait avant lui.