Suivez 25stanley sur Facebook!

La statistique des revirements ne vaut rien

pk-subban-sportsnet-1

En fin de semaine, notre collègue DansLesCoulisses a ressorti le fait que P.K. Subban menait la ligue au niveau des revirements. Bien évidemment, l’information s’est promenée et ça a fait en sorte que certains fans ont critiqué le défenseur du Canadien.

Le problème c’est que, comme j’en avais parlé plus tôt cette saison, la statistique des revirements ne veut absolument rien dire. Elle est mal calculée et surtout, elle est mal interprétée. Les joueurs qui en ont le plus sont des défenseurs qui ont toujours la rondelle sur la palette, ce qui est une bonne chose. C’est normal puisque plus souvent tu as la rondelle, plus tu as de chances de la perdre. On le voit lorsqu’on regarde les 30 meneurs de la ligue au niveau des revirements.

Revirement

Ça ressemble plus à une équipe d’étoiles qu’à un groupe de joueurs ayant des lacunes dans leur zone. On voit qu’il s’agit presque tous de défenseurs offensifs (Subban, Karlsson), de jeunes attaquants (Gaudreau, Hertl) ou de joueurs qui traînent leur attaque sur leurs épaules (Tavares, Thornton). Ces joueurs causent tous beaucoup de revirements, mais c’est le cas parce qu’ils ont la rondelle sur la palette et qu’ils créent aussi beaucoup d’attaque. Une fois de temps en temps, leur style de jeu va causer des erreurs qui vont s’accumuler et qui vont permettre à certains partisans de chialer, mais c’est le prix à payer pour leur contribution offensive.

Les revirements sont l’inverse des mises en échec ou des lancers bloqués. En tant qu’événement singulier, tu le détestes, mais quand un gars les accumule, au cours d’une saison, ça montre qu’il est impliqué dans l’attaque et qu’il crée sur la glace. Quand un gars bloque une tonne de lancers, c’est qu’il est courageux, mais aussi souvent dans sa zone défensive, ce qui  n’est pas idéal.

Ce n’est rien contre ceux qui l’utilisent, par exemple DLC que l’on n’a pas peur de citer lorsqu’il sort des scoops, mais c’est une question de compréhension. C’est correct de chialer sur un jeu en particulier, mais utiliser le total ne prouve rien.

C’est encore plus ridicule lorsque c’est utilisé dans le cas de Subban. Depuis le début du mois de décembre, aucun défenseur n’a un meilleur Fenwick relatif que Subban dans la LNH. Il joue de façon magistrale présentement et utiliser la statistique des revirements pour le descendre est futile.


Claude Julien avait un fan club à Winnipeg

Julien

Les fans des Jets de Winnipeg sont reconnus comme les meilleurs de la ligue et ils nous ont rappelé pourquoi vendredi soir. Les partisans derrière le banc des visiteurs ont profité de la visite des Bruins pour amener quelques affiches d’une expression faciale de Claude Julien qui avait inspiré un des meilleurs photoshops du monde du hockey lors d’un match à Detroit l’an dernier.

Ils n’étaient pas assez pour réussir la perfection du photoshop, qui est impossible à réaliser de toute façon, mais on doit souligner l’effort des fans des Jets qui ont trouvé une autre façon de se démarquer. En plus, les Jets ont battu les Bruins 2-1.

Les fans de Boston avaient hâte de voir Krejci et Chara revenir au jeu, mais ces joueurs tardent à ramener l’équipe en séries alors que Boston est toujours 1 point derrière les Panthers, qui occupent la dernière place pour la danse printanière, malgré le fait qu’ils aient joué 3 matchs de plus depuis le début de la saison.

GIF

Via BarStool


Jack Eichel avec les Remparts en janvier?

Plus tôt cette semaine, le podcast Junior de Sportsnet, animé par Jeff Marek et Sam Cosentino, avait soulevé une information intéressante en disant qu’il était possible que l’espoir américain, Jack Eichel,  vienne finir sa saison dans la LHJMQ.

Vendredi, Marek a éclairé cette information dans son autre podcast, Marek vs Wyshynski. L’hôte de Sportsnet a expliqué que plusieurs sources avaient entendu la même chose. Marek a même spéculé qu’Eichel pourrait venir jouer pour les Remparts de Québec après le Championnat Mondial Junior. Ainsi, Eichel pourrait participer à la Coupe Memorial juste avant le repêchage.

Ce serait tout un move! Présentement, ce sont les Sea Dogs de Saint John qui ont les droits d’Eichel et comme ils sont au 4e rang de la ligue, 1 point devant les Remparts, ils n’auront pas vraiment le goût d’échanger un gars comme Eichel qui ferait d’eux les favoris de la ligue. Marek n’a pas écarté la possibilité de voir l’Américain jouer à Saint John, mais ce qui motiverait surtout son passage au Canada serait l’opportunité d’affronter McDavid et de prouver qu’il est meilleur que lui.

Sa seule chance de faire ça après le Championnat Mondial Junior est la Coupe Memorial et seuls les Remparts peuvent lui promettre sa place à cette compétition. Si les Otters d’Erie de McDavid se qualifient pour le tournoi, Eichel pourra faire comme MacKinnon à Saskatoon en 2012 en affrontant son plus grand rival pour le premier choix au repêchage et prouver qu’il est meilleur.

Ceci étant dit, pour l’instant il ne s’agit que d’une rumeur et il y aurait beaucoup de choses qui devraient tomber en place. Il faudrait qu’Eichel, et sa famille, prennent la décision de venir au Québec, ce qui est loin d’être fait. Ensuite, il faudrait qu’ils décident s’ils restent à Saint John ou s’ils convainquent l’équipe, et surtout les dirigeants de la Ligue Canadienne, qu’ils viendront seulement pour jouer avec les Remparts.

Ce serait un gain incroyable pour la ligue et pour les Remparts, mais c’est loin d’être un fait accompli. C’est toutefois bon de pointer que la dernière fois que Marek a lancé une rumeur du genre, il avait raison alors que Sonny Milano a annulé son entente avec Boston College pour se joindre aux Whalers de Plymouth. Ce n’est donc pas une rumeur lancée en l’air par quelqu’un qui ne sait pas de quoi il parle.


Le Canadien aurait démontré de l’intérêt pour Vladimir Sobotka

Avec la KHL qui est en train de connaître des moments très difficiles, un joueur qui attire l’attention est Vladimir Sobotka. Le joueur qui appartient aux Blues a quitté pour la KHL cette saison à la suite d’une dispute contractuelle et, selon Elliotte Friedman, les exécutifs de la LNH croient qu’il reviendra.

Toutefois, ce serait improbable que son retour soit à St-Louis puisque la dispute a laissé des traces. Selon l’informateur de Rogers, le DG des Blues a eu des discussions avec plusieurs équipes dont les Oilers, le Lightning et le Canadien. Rien n’a été complété à cause de l’incertitude par rapport à son futur.

Ça devrait changer lorsque Sobotka annoncera son retour. Ceci étant dit, pour l’instant, on n’a aucune idée quand il fera cette annonce. Sobotka est intéressant pour le Tricolore puisque c’est un Manny Malhotra 2.0. Il fait tout ce que Malhotra fait, mais mieux, et il en fait plus.

L’an passé, Sobotka était le seul à avoir un meilleur % de réussite sur les mises au jeu que Malhotra. Tout comme le centre du Canadien, l’ancien des Blues est habitué de s’occuper des missions défensives dans lesquelles il excelle. Il est également capable de jouer à toutes les positions à l’attaque et il est bon pour une vingtaine de points par année. À son retour, il gagnera 2,725 millions pendant une saison avant de devenir agent libre sans restriction.


Insider Trading // Les Coyotes, les Jets, Nick Foligno et James Neal

Insider Trading

À l’approche du gel des transactions pour le temps des fêtes qui sera mis en place à minuit et qui durera jusqu’au 27 décembre, les trois informateurs de TSN avaient les dernières informations sur les coulisses de la LNH dans leur chronique Insider Trading de jeudi soir.

Jets de Winnipeg

Pierre Lebrun a commencé avec les Jets qui ont déjà procédé à une transaction aujourd’hui. Il croit que l’équipe est encore à la recherche d’un défenseur et d’un attaquant, mais qu’un échange ne devrait pas avoir lieu avant le gel des transactions du temps des fêtes.

Coyotes de l’Arizona

Dreger s’est joint à Lebrun pour parler des Coyotes, l’équipe la plus active dans les discussions sur le marché des échanges présentement. Le prix demandé pour Antoine Vermette est un bon espoir et un joueur de la LNH, mais ça ne devrait pas se régler avant 2015. Toutefois, les Coyotes ne sont pas limités par la vente de l’équipe puisque selon Dreger, contrairement à des rumeurs publiées il y a quelques semaines, le processus de vente de l’équipe va encore très bien et un vote électronique des gouverneurs devrait avoir lieu sous peu pour confirmer l’achat de Barroway.

Nick Foligno

Bob McKenzie a parlé de l’attaquant des Jackets qui en train de connaître sa meilleure saison en carrière. Celui qui a 15 buts et 29 points en 30 matchs cette année sera agent libre à la fin de la saison et les deux partis ont commencé les négociations pour un nouveau contrat. McKenzie croit que les demandes du joueur de 27 ans commenceront à 5 millions par année.

Gordie Howe

McKenzie a également mentionné une bonne nouvelle alors que la famille de Gordie Howe croit qu’il sera suffisamment en santé pour participer à un souper l’honorant le 6 février prochain à Saskatoon.

James Neal

L’attaquant des Preds n’apprécie pas le fait qu’il est maintenant reconnu pour ses plongeons. Il a passé une demie-heure au téléphone avec Colin Campbell pour chialer mercredi selon Darren Dreger. Comme on pensait, la réputation semble pas mal plus néfaste que l’amende de 2000$

Curtis Lazar

Selon Bob McKenzie, le joueur des Sénateurs devrait être nommé capitaine ou assistant d’Équipe Canada pour le Championnat Mondial Junior.


Échange Hurricanes X Jets // Jay Harrison s’en va à Winnipeg

jay-harrison

Avec 4 joueurs blessés à leur ligne bleue, les Jets de Winnipeg n’avaient pas le choix d’aller chercher un défenseur et c’est ce qu’ils ont fait jeudi après-midi. Ils ont fait l’acquisition de Jay Harrison en retour d’un choix de 6e ronde. Harrison était un défenseur de 3e paire en Caroline, donc il ne révolutionnera pas la défense de Winnipeg.

Toutefois, les Jets ont besoin de défenseurs du calibre de la LNH présentement et c’est ce que Harrison va pouvoir leur offrir sans plus. En 20 matchs cette saison, il a 1 but et 3 passes ainsi qu’un Corsi relatif de -0,1% malgré un bon nombre de missions défensives.

Il ira rejoindre Paul Maurice qui l’a coaché à Toronto et en Caroline. C’est certainement un gros plus pour l’entraîneur qui a besoin de gars qui connaissent bien son système et qui peuvent venir aider immédiatement.

Harrison a un impact de 1,5 M$ sur la masse jusqu’à la fin de la saison prochaine, mais les Canes retiennent 30% de ce salaire dans la transaction. Ce n’est donc vraiment pas un sauveur pour les Jets, mais c’est mieux que rien.


Voici comment la ligue décide si c’est un plongeon ou non

Neal

Mercredi, James Neal est devenu le premier joueur de la LNH à recevoir une amende à cause du nouveau système de la ligue qui vise à diminuer les réactions exagérées. On savait que ce système faisait son arrivée dans la LNH cette année, mais c’est la première fois qu’on le voyait en action.

Ça a donné la chance à Pierre Lebrun d’expliquer comment la ligue décide quelles séquences elle doit punir. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne faut pas nécessairement que l’officiel appelle une punition sur la glace pour que la ligue considère une séquence comme un plongeon.

C’est ce qui est arrivé à Neal lors de sa première offense. Il a exagéré sa réaction à un plaquage de Steve Ott, ce qui a valu une punition mineure au joueur des Blues. Neal n’a pas été puni sur le jeu, mais il a reçu un avertissement de la part de la ligue peu après. Comme on le voit ci-dessous, après cet avertissement Neal n’avait plus de marge de manœuvre.

Plongeurs

Après son plongeon contre les Sharks samedi dernier, qui a été appelé par l’arbitre sur la glace, Neal a donc dû payer 2000$. Toutefois, ce ne sont pas toutes les punitions mineures pour plongeon qui se transforment en avertissement ou en amende.

Comment la ligue fait-elle pour décider qu’est-ce qui vaut un avertissement ou une amende? Tous les jeux qui sont punis pour plongeon sont catalogués par la ligue et c’est la même chose pour les jeux qui n’ont pas causé de punition, mais qui semble douteux selon les membres du département de la sécurité des joueurs qui regardent les matchs. À la fin de la semaine, ces clips sont distribués à 9 membres des opérations hockey de la ligue ou du département de la sécurité des joueurs.

Tous les membres évaluent chaque jeu catalogué en disant si c’est une réaction exagérée ou non. Si 6 des 9 membres décident que c’est bel et bien un plongeon, le joueur recevra son avertissement ou son amende.

C’est donc un processus qui ne laissera pas beaucoup de chance aux joueurs qui ont tendance à jouer la comédie et James Neal n’est certainement pas le dernier à recevoir l’étiquette de plongeur de la part de la LNH.

Le 1er plongeon de Neal

Son 2e plongeon


Jack Eichel dans la LHJMQ après le CMJ?

L’ordre est déjà assez bien établi pour le podium du repêchage de 2015. Connor McDavid devrait être le premier choix devant Jack Eichel et Noah Hanifin. Les deux derniers jouent pour des universités américaines, mais leurs droits appartiennent à des équipes de la LHJMQ en ce qui concerne le hockey junior canadien.

Les Remparts semblent lancer la serviette pour Hanifin en faisant l’acquisition de Matt Murphy dans la transaction Fucale, mais les Sea Dogs de Saint John pourraient encore recevoir de l’aide provenant du sud de la frontière si l’on croit Sam Cosentino, l’analyste de hockey junior de Sportsnet.

Dans son podcast Junior, Cosentino a déclaré que 3 bonnes sources lui ont indiqué que Jack Eichel pourrait venir jouer dans la LHJMQ après le Championnat Mondial Junior. Eichel ne serait pas le premier espoir à quitter l’université pour Saint John alors que Charlie Coyle avait fait la même chose en 2012.

Selon Cosentino, ce geste aurait du sens pour Eichel puisqu’il jouerait un calendrier plus semblable à celui de la LNH où il jouera l’an prochain. Ça lui permettrait donc de faire une adaptation plus graduelle. En plus, avec les Sea Dogs, Eichel aurait la chance de jouer de gros matchs.

Saint John ne pensait pas bâtir pour cette année, mais cette jeune équipe connait beaucoup de succès avec 45 points en 33 matchs cette saison. C’est bon pour la 2e place dans la LHJMQ présentement. Selon Cosentino, ces résultats ont changé les plans de l’équipe qui, au début de la saison, voulait notamment échanger le gardien de 20 ans, Sébastien Auger, pour bâtir leur équipe gagnante dans 2 saisons. Maintenant, ils vont garder Auger et si Eichel rejoint l’équipe, Cosentino croit qu’ils deviendraient les favoris dans la LHJMQ.

Pour l’instant, il ne s’agit que de rumeurs, mais ce serait une excellente nouvelle pour le circuit Courteau et pour les amateurs québécois. Eichel est un talent exceptionnel qui sera dans la LNH l’an prochain et son arrivée dans la LHJMQ permettrait aux fans de le voir à un prix abordable.


James Neal est le premier joueur de la LNH à être mis à l’amende pour plongeon

James Neal est la première victime du nouveau système d’amendes de la LNH pour plongeon. L’attaquant des Prédateurs de Nashville a reçu une amende de 2000$ puisqu’il s’agissait de sa 2e réaction exagérée de la saison selon la LNH.

L’amende ne changera pas grand chose à sa vie, mais c’est une autre histoire lorsqu’on parle de la réputation de plongeur qui vient avec. L’attaquant des Preds n’aura plus le bénéfice du doute auprès des arbitres et c’est clair qu’il va en entendre parler sur la glace. Pour un gars qui aime jouer physique même si ce n’est pas sa force principale, ça pourrait causer des problèmes.

Si l’on oublie les plongeons, Neal est une excellente acquisition de la part des Prédateurs. Il a 11 buts et 19 points en 30 matchs et il se classe au 8e rang de la LNH avec 3 buts gagnants. Ce n’est pas un joueur étoile, mais il apporte de l’attaque à une équipe qui en avait vraiment besoin et qui en profite énormément cette année.

Le plongeon qui lui a coûté 2000$


Bob Hartley signe un contrat de plusieurs saisons avec les Flames

steve begin - bob hartley - credit: flames

Les Flames de Calgary ont offert un contrat de plusieurs saisons à leur entraîneur-chef, Bob Hartley. L’entraîneur écoulait la dernière année de son contrat cette saison et la direction a clairement été impressionnée par le début de saison de l’équipe.

Après 33 matchs, les Flames ont 36 points, ce qui les place tout juste à l’extérieur des séries présentement. Les Kings occupent la dernière place pour la danse printanière dans l’Ouest avec le même nombre de points que Calgary, mais avec un match en main. La direction n’a visiblement pas été affectée par la séquence de 6 défaites consécutives que l’équipe traverse présentement.

Il faut dire que même après cette séquence de défaites, l’équipe joue au-dessus de sa tête cette saison. Plusieurs analystes les voyaient dans la course pour McDavid et Eichel au début de l’année, mais Hartley a implanté une attitude et une éthique travail exceptionnelle qui a permis à la formation de gagner malgré un manque évident de talent à l’attaque.