Suivez 25stanley sur Facebook!

Justin Schultz s’entend avec les Oilers

Justin Schultz

Le défenseur Justin Schultz a signé un contrat d’une saison avec les Oilers d’Edmonton qui lui rapportera un salaire de 3,675 M$ en 2014-2015.

Le joueur de 24 ans a disputé les deux dernières campagnes dans l’uniforme des Oilers où il a joué 48 matchs en 2012-2013 et 74 rencontres en 2013-2014.

Originaire de Kelowna, Schultz a enregistré 33 points, dont 11 filets, lors de la plus récente saison. Également, il a maintenu un différentiel – très peu enviable – de -22.

Celui-ci a été repêché en deuxième ronde (43e au total) par les Ducks d’Anaheim en 2008. Lors du début du calendrier régulier, il en sera à sa troisième saison dans la LNH.


Justin Schultz serait près d’une entente avec les Oilers

justin-schultz

La dernière fois que l’on a entendu parler des négociations entre Justin Schultz et les Oilers d’Edmonton, les deux partis étaient encore très loin d’une entente. Le contrat recrue de Schultz compliquait le travail de l’agent et de l’équipe, mais on dirait bien qu’ils ont trouvé une façon de négocier.

Schultz a déclaré à Regan Bartel que les deux côtés étaient près d’une entente et qu’elle devrait survenir sous peu. C’est une bonne nouvelle pour les Oilers qui, il n’y a pas si longtemps, devaient commencer à penser à un début de camp d’entraînement sans un de leurs piliers à la défense.

On ne connait pas vraiment les détails de l’entente qui est négociée, mais ça devrait être un contrat de transition d’un an ou deux où Schultz aurait un salaire annuel qui tournerait autour de 3 millions. Les fans des Oilers ne pourront pas relaxer avant que le contrat soit officiel, mais cette déclaration de Schultz est certainement un bon signe.

Via R/Hockey


Jeremy Jacobs explique pourquoi LNH a toujours préféré les expansions aux déménagements

LasVegasStrip-1_1

Les rumeurs d’expansion qui sont sorties cette semaine en ont surpris plus d’un. Plusieurs opposants à ces expansions se demandent pourquoi la ligue veut faire ça alors qu’elle compte déjà sur plusieurs équipes dans des situations précaires financièrement.

La réponse est bien simple; l’argent. Une équipe d’expansion est beaucoup plus payante qu’un déménagement pour les propriétaires. On parle quand même d’un coût d’expansion de 350 millions présentement. En comparaison, les proprios des Jets ont payé un maigre 60 millions pour déménager d’Atlanta à Winnipeg.

D’ailleurs, ce n’est rien de nouveau. Les propriétaires pensaient de la même façon quand il y avait 21 équipes. C’est le livre Money Players de Bruce Dowbiggin qui nous le rappelle. Un passage du livre décrit une réunion des propriétaires en 1989 où Jeremy Jacobs, propriétaire des Bruins, avait averti ses collègues à propos des déménagements. Selon lui, un déménagement enlevait une ville candidate pour des équipes d’expansion.

Cela limitait la compétition et diminuait donc la valeur des chèques d’expansion qu’ils allaient recevoir au cours des prochaines années. Bref, en disant aux villes que la seule façon d’avoir une équipe serait d’obtenir une expansion, ça permettait de faire monter les enchères pour les coûts de celles-ci.

Même si cette réunion date de 15 ans, je doute que la philosophie ait changé dans le circuit Bettman. Après tout, celui qui a donné cet avertissement est devenu le propriétaire avec le plus d’influence auprès du commissaire. Ça expliquerait aussi pourquoi la ligue lutte autant contre les déménagements. C’est cette mentalité qui me fait penser que Peter Karmanos va recevoir une tape sur les doigts à cause de Dan Patrick.

Cette philosophie expliquerait aussi le timing de ces rumeurs. Présentement, il n’y a pas vraiment de cas à problème dans la ligue, ou du moins, il y en a moins qu’il y en avait. Les Devils ont un propriétaire, les Coyotes sont à Glendale pour quelques années et les Islanders vont avoir un nouveau propriétaire et un nouveau domicile.

Il n’y a que les Panthers qui sont dans une situation problématique à court terme et avec leur contrat à long terme avec la ville, ils ne sont pas des candidats si évidents. Bettman pourrait donc profiter de cette situation où il n’y a aucune équipe de disponible à court terme pour appliquer la stratégie de vente de Jacobs.

Pour en revenir à la ligue, je crois au scénario qu’a avancé Tony Gallagher mardi. J’ai l’impression que la ligue va tenir des enchères pour 2 équipes d’expansion, ce qui leur permet de demander plus en termes de tarifs puisqu’il pourrait y avoir 5 candidats (Vegas, Seattle, Québec, Toronto, Kansas City).

De cette façon, les propriétaires de la ligue empochent de l’argent tout en égalisant leurs conférences (parce que Bettman va tout faire pour permettre à Vegas et Seattle de gagner). Après ces enchères, on pourrait voir un déménagement ou deux (Québec et/ou Toronto) pour apaiser les fans canadiens et empocher un peu d’argent en frais de relocalisation. Toutefois, ce déménagement n’aura pas lieu avant l’expansion parce que la ligue voudra utiliser Québec et Toronto pour faire monter le prix.

Pourquoi je pense à 2 expansions au lieu de 4? Pour deux raisons en particulier. Tout d’abord, la ligue va vouloir montrer des signes de bonne santé financière et une course à 2 au lieu de 4 va apporter des plus gros prix d’expansion, ce qui va lancer un bon message aux possibles investisseurs et partenaires publicitaires.

Ensuite, la ligue doit garder un marché ou deux pour faire peur à leurs villes actuelles. La ligue a besoin d’un marché prêt à accueillir une équipe de la LNH rapidement pour faire peur aux villes qui refusent de se soumettre à leurs demandes au niveau des arénas. Avec 4 expansions, il ne resterait qu’un marché faible en Kansas City alors qu’avec 2, la ligue peut utiliser Québec et Toronto pendant un peu plus longtemps.

Ça peut sembler diabolique, mais c’est une situation que l’on retrouve dans tous les circuits nord-américains. Vous pouvez en parler à Los Angeles (NFL), San Antonio (NFL) et Seattle (NBA).


Les Coyotes et les Hurricanes seraient les deux équipes à surveiller pour un possible déménagement

Arizona-Coyotes-Wordmark-590x368

Depuis mardi soir, les rumeurs entourant de possibles expansions et déménagements ont recommencé à faire surface dans la LNH. Un journaliste parlait de 2 expansions à Seattle et Vegas et d’un déménagement à Québec alors qu’un autre parlait de 4 expansions dans les mêmes villes en plus de Toronto.

Plus ça va, plus le premier scénario fait du sens. Il faut dire que c’est un scénario qui circule depuis plusieurs mois et qu’on voit de plus en plus de confirmations. Le dernier à avoir confirmé le tout est Dan Patrick, de NBC et DirecTV, qui a dit que Las Vegas devrait avoir une équipe en 2016, que ce soit via une expansion ou un déménagement.

Patrick a ajouté un point intéressant à toute cette histoire. Il a expliqué qu’il y avait 2 équipes à surveiller pour un possible déménagement à Las Vegas. La première était les Coyotes de l’Arizona à cause de leur clause avec la ville de Glendale qui leur permet de quitter si jamais la situation financière ne s’améliore pas.

L’autre équipe est plus surprenante. Il s’agit des Hurricanes de la Caroline. Selon Patrick, le propriétaire de l’équipe, Peter Karmanos, cherche à vendre son club et ses demandes seraient trop élevées. Ce serait le genre de demandes qui pourraient seulement être acceptées par un propriétaire visant à déménager la formation.

Patrick a aussi rappelé que, bien évidemment, la ligue aimerait mieux une expansion à Vegas et Seattle pour pouvoir empocher les chèques d’expansion qui sont plus gros que ceux de relocalisation. Ce sera un dossier à suivre et bien des choses peuvent changer d’ici là, mais il n’y pas autant de fumée sans feu.

Via Joe Yerdon


Gomez reçoit une invitation pour participer au camp des Devils

scott-gomez-auto-12-600x400

Scott Gomez sera présent au camp d’entraînement des Devils du New Jersey alors qu’il a reçu une invitation, d’après ce qu’a rapporté le quotidien The Record.

L’ancien attaquant des Canadiens de Montréal serait de retour avec la formation de la LNH où il a joué durant sept campagnes plus tôt en carrière, avant de porter les couleurs des Rangers de New York et le chandail du CH.

Gomez a endossé l’uniforme des Panthers de la Floride et des Sharks de San Jose au cours des deux plus récentes saisons dans le circuit Bettman.

L’ex-mal-aimé du Tricolore aura donc l’occasion de jouer une autre saison dans la LNH, et ce, avec une équipe où il a déjà passé une majeure partie de sa carrière.


Las Vegas, Seattle, Toronto et Québec pourraient obtenir une équipe d’expansion de la NHL d’ici 2017

LasVegasStrip-1_1

Si l’on se fie à Tony Gallagher, un journaliste de The Province à Vancouver, on pourrait voir pas mal de mouvements au cours des prochaines années dans la LNH. Selon le journaliste, Las Vegas et la LNH auraient une entente pour amener une équipe d’expansion dans la ville du pêché. Il resterait simplement à décider qui sera le propriétaire de l’équipe et il y aurait quelques candidats intéressés. Cette expansion ne viendrait pas seule. Seattle serait la ville favorite pour accompagner Vegas grâce à la présence de Victor Coleman qui semble décidé à faire avancer le dossier.

De plus, le journaliste Howard Bloom du Sports Business News ajoute que la NHL voudrait en fait ajouter 4 équipes d’expansion d’ici 2017. Les villes candidates seraient Seattle, Las Vegas, Québec et Toronto. Kansas City serait également dans la course. Toutefois, Gallagher a précisé que la candidature de la ville du Missouri ne semblait pas être assez sérieuse

Cette expansion permettrait à la NHL de toucher 1.4 milliards grâce aux frais qu’elle facturerait aux nouveaux propriétaires. Ce projet se ferait dans le cadre des célébrations du 100e anniversaire de la ligue.

On a déjà entendu parler de ce scénario exact, mais le scénario semble avoir progressé depuis et c’est un signe que les possibilités que ça arrive augmentent. Ce n’est pas coulé dans le béton, mais quand on commence à l’entendre un peu partout, c’est difficile de croire qu’il y a tant de fumée sans feu.

Ce n’est pas la meilleure nouvelle pour Québec qui est encore 3e (ou 4e) dans la course. Par contre, si Vegas et Seattle obtenaient des équipes, la ville de Québec deviendrait la meilleure candidate pour accueillir une équipe. Il est donc encore permis de rêver à Québec, même s’ils ne sont pas au devant de la file pour le moment.


Les 2 dernières patinoires financées par les Prédateurs ont des pistes d’avertissement le long des bandes

Preds

La semaine dernière, les Prédateurs de Nashville annonçaient l’ouverture du Ford Ice Center, un édifice de 90 000 pieds carrés qui comprend notamment 2 patinoires. Le but de l’édifice est d’aider le hockey mineur, mais aussi le patinage artistique, au Tennessee là où le hockey est loin d’être le premier choix de la majorité des jeunes.

C’est un beau geste des Preds qui font énormément pour aider le hockey mineur dans leur communauté. Un des aspects de ces patinoires qui a attiré l’attention est la zone d’avertissement que l’on retrouve le long des bandes. Cette zone d’avertissement est surnommée la « Look-up line ». Sur ces patinoires, cette zone est jaune et est à quelques pouces de la bande. Le but est de permettre aux jeunes joueurs de se rendre compte lorsqu’ils sont le long de la bande afin qu’ils se lèvent la tête et qu’ils puissent se protéger.

C’est une idée qui n’est vieille que d’un an, mais elle se propage rapidement aux États-Unis. 225 patinoires dans 21 états ont adopté cette nouveauté qui permet d’éviter quelques blessures chez des jeunes joueurs.

C’est bizarre à voir la première fois, mais c’est un concept intéressant. Ce serait surprenant de voir ça dans des gros calibres, mais si ça peut aider des jeunes qui jouent dans un calibre « contact » pour la première fois, ça a du sens.

Via R/Hockey et Penalty Box Radio


Les Penguins n’offriront pas de contrat à Marc-André Fleury avant le début de la saison

marc-andre-fleury

Le contrat de Marc-André Fleury vient à échéance à la fin de la saison 2014-2015. Toutefois, le DG des Penguins, Jim Rutherford, n’est pas pressé de signer le gardien à un nouveau contrat. C’est ce qu’il a déclaré au Tribune Review dans une entrevue lundi.

L’agent de Fleury, Allan Walsh, qui n’a pas l’habitude d’avoir la langue dans sa poche, a expliqué au  journal de Pittsburgh que cette situation était d’un commun accord et qu’il n’avait pas de problème avec la décision de Rutherford. Il a ajouté que Fleury allait discuter avec les Penguins quand Rutherford allait être prêt, mais que pour l’instant, il allait se concentrer sur sa saison.

Ça devrait être une saison très importante pour Fleury. À 29 ans, il doit continuer sur sa lancée de l’an passé alors qu’il semblait avoir réglé ses problèmes de constance qui l’ont affligé depuis le début de sa carrière. Il avait également relativement bien fait en séries, ce qui a toujours été une critique à son endroit.

Tout de même, on parle d’un gardien qui devrait gagner son 300e match en carrière avec les Penguins cette saison et qui a mené son équipe à une Coupe Stanley il n’y a pas si longtemps. Si Rutherford décide de le laisser aller, il pourrait y avoir une longue file pour ses services.


Les Blues ont fait quelques modifications à leur chandail

L’an dernier, le chandail des Blues était ce qu’on peut voir ci-dessus. Cette année, ils vont avoir un look légèrement différent alors que l’équipe a apporté quelques modifications qui font une bonne différence. Ils ont dévoilé les nouvelles versions de leur uniforme lundi soir lors d’une convention pour les partisans.

Il n’y a pas beaucoup de changements qui ont été apportés à l’uniforme, mais juste assez pour qu’on y voit une différence. On dirait bien que ceux qui ont travaillé sur le design ont voulu quitter le look plus futuristique qui était présent auparavant pour revenir vers un style plus vintage.

Blues

Blues

St-Louis

C’est une décision intéressante de l’équipe qui a pris le virage plus vintage et je dois dire que personnellement, je les trouve plus beaux que les anciens. Même si on ne la verra pas pendant les matchs, j’aime la mention à 1967, l’année de la fondation de l’équipe, qui est au niveau du cou. Cette tendance vintage est de plus en plus présente au niveau des design et si ça nous donne des chandails de la sorte, pourquoi pas?

Via Icethetics


La LNH a déjà écrit aux auteurs des Simpsons à cause d’une scène où Krusty vomissait dans la Coupe Stanley

Krusty

Depuis quelques jours, pour souligner le 25e anniversaire des Simpsons, la chaîne de télévision américaine FXX diffuse un marathon des Simpsons où TOUS les épisodes de la série jouent l’un après l’autre. Le marathon de 552 épisodes durera pendant 12 jours.

Pendant les épisodes, plusieurs employés partagent des faits moins connus par rapport aux émissions que les gens regardent à ce moment-là. C’est ce que Mike Scully, un de ceux qui s’occupaient de l’émission pendant les premières saisons, a fait pendant un épisode de la saison 9 où l’on voyait Krusty le clown boire dans la Coupe Stanley avant de vomir dedans.

Selon Scully, la LNH a écrit aux dirigeants de l’émission par rapport à cette scène, mais l’avocat de FOX a dit de ne pas s’en préoccuper. C’est ce qu’ils ont fait et il semble que la LNH ait laissé tomber cette plainte. C’était probablement une bonne idée de la ligue parce qu’à l’époque, l’émission était au sommet de sa gloire et une poursuite aurait fait mal à l’image de la ligue. En plus, ça aurait endommagé la relation entre la ligue et FOX qui diffusait des matchs à ce moment-là.

Via Deadspin