Suivez 25stanley sur Facebook!

Jim Popp négocie avec Michael Sam pour l’amener à Montréal en 2015

Michael Sam n’a pas réussi à devenir le premier joueur ouvertement gai à jouer un match régulier dans la NFL. Après avoir été repêché en 7e ronde, puis coupé par les Rams de St-Louis, il a rejoint les Cowboys de Dallas qui l’ont coupé à leur tour. Depuis ce temps-là, il est agent libre.

Ce sont les Alouettes qui ont ses droits dans la LCF et selon Dave Naylor, l’informateur LCF de TSN, Jim Popp négocie présentement avec lui pour l’amener à Montréal en 2015. Selon Popp, les chances qu’il évolue avec les Alouettes la saison prochaine sont de 50%. Il serait surtout utilisé pour appliquer de la pression sur le quart.

Les Alouettes n’ont jamais peur de signer les gros agents libres. Ils ont amené Chad Ochocinco cette année et leur quart partant en début de saison était Troy Smith. Auparavant, l’équipe négociait également avec Tim Tebow. Ce ne serait donc pas surprenant de les voir donner une chance à Sam dont la carrière dans la NFL semble terminée.


Adam Lowry suspendu 1 match

Lowry

Adam Lowry, des Jets de Winnipeg, a été suspendu 1 match pour son plaquage par derrière contre Pat Kaleta des Sabres de Buffalo. C’est la première suspension du joueur recrue qui n’a joué que 24 matchs en carrière dans le circuit Bettman. En ce court laps de temps, il n’avait pas eu de temps de se créer un historique qui lui a nui dans ce verdict.

Toutefois, il a quand même été suspendu étant donné l’impact du geste. Immédiatement après le plaquage, Lowry avait reçu une punition majeure pour avoir donné de la bande en plus d’avoir été expulsé du match, donc l’officiel voulait le sortir.

Pour une fois, Kaleta, qui a 4 suspensions en carrière dans la LNH, était la victime sur une séquence qui a entraîné une suspension et non l’agresseur. Ce n’est pas un progrès puisque ce n’est jamais plaisant d’être la victime d’une cheap shot, mais au moins, il ne fait pas parler de lui pour les mauvaises raisons.


Le site de la LNH a été hacké par un groupe de Syriens

NHL

La LNH a vécu un réveil assez difficile jeudi matin. Leur site officiel a été un des nombreux sites hackés par un groupe d’activistes syriens. Pendant quelques minutes, lorsqu’on tentait d’aller sur le site, un pop-up affichait que le site avait été hacké par le SEA, l’armée électronique de la Syrie.

On ne pouvait donc pas accéder au site, mais rien de plus. Parmi les autres sites hackés par le même groupe, on retrouve celui de RDS, la CBC, le Toulouse FC, Forbes, CNBC et le Chicago Tribune. Le SEA serait un groupe opérant sous Bashar Al-Assad qui voulait envoyer un message aux médias de mieux couvrir leur situation avec ce hack.

Il y a donc eu plus de peur que de mal pour la ligue qui est une cible bizarre pour le SEA, mais on imagine qu’ils voulaient attirer plus d’attention et que le site de la LNH pouvait les aider à ce niveau.

Via The Score


Ryan Garbutt suspendu 2 matchs

Garbutt

Ryan Garbutt a été suspendu 2 matchs pour son coup de genou contre Taylor Hall. C’est la 2e suspension de l’attaquant des Stars en 13 mois et il avait également été mis à l’amende pendant les séries éliminatoires l’an passé. Bien évidemment, ce passé a influencé la décision de la LNH.

Également, le département de la sécurité des joueurs avait récemment indiqué aux DG de la ligue qu’ils voulaient resserrer la vis au niveau des coups de genou. Garbutt est la première victime de cette nouvelle emphase appliquée par le département de Stéphane Quintal. Le fait que son coup était contre Taylor Hall n’a sûrement pas aidé non plus.

Ce n’est pas une perte énorme pour les Stars puisque Garbutt n’a que 8 points jusqu’à maintenant cette saison. Toutefois, ça vient à un mauvais moment alors qu’ils ont finalement rebondi après leur mauvais début de saison en gagnant 3 matchs consécutifs.

GIF

Vidéo


Québecor devient propriétaire des Remparts de Québec

unnamed

Les Remparts de Québec seraient vendus au groupe Québecor, selon le FM 93. Il y aurait un point de presse cet après-midi vers 14 h. Le journal Le Soleil rapporte aussi cette information.

La franchise, évaluée à environ 10 M$, aurait été vendue « à un très bon prix », selon les informations du FM 93.

Évidemment, plus de détails seront connus lors de la tenue de la conférence de presse plus tard au cours de la journée.

On aime bien le nouveau logo de Québecor que YGRECK a fait ce matin.


Le gardien substitut des Sharks pour le match de ce soir est un fan des Kings

Sharks

Ça c’est malaisant… La publication Facebook ci-dessus vient de Ryan Lowe, un gardien de 31 ans qui vit à San Jose, mais qui est un fan des Kings. La dernière fois que Lowe a joué professionnellement, c’était en 2013 en Australie. Il a également joué dans la ECHL au cours de sa carrière.

Pourquoi parler de Lowe maintenant? Parce qu’il sera le gardien substitut des Sharks pendant leur match contre les Flames mercredi soir. Troy Grosenick s’est blessé pendant la pratique hier et les Sharks devaient trouver un gardien substitut d’urgence. Comme Lowe habite dans la région de San Jose, il était le choix logique.

Comme pour tous les autres gardiens substituts d’urgence, les chances qu’il joue dans le match sont très faibles. Toutefois, c’est quand même bizarre de le voir célébrer un des pires moments de l’histoire de la franchise qui s’est déroulé il y a quelques moins à peine au même endroit où il portera l’uniforme. J’espère que d’être habillé pour un match des Sharks va l’aider à changer d’équipe préférée.

Via Fear the Fin


Les Blues donneront un essai à Martin Brodeur

brodeur

Les Blues de St-Louis vont donner une chance à Martin Brodeur. Le gardien québécois s’entraînera avec l’équipe à partir de vendredi. Son essai devrait durer une semaine. Par la suite, les Blues devront décider s’ils lui offrent un contrat.

Ce processus a été déclenché par une blessure que Brian Elliott a subie contre les Sénateurs mardi. L’équipe a été avare de commentaires sur cette blessure, mais ça semble être au genou et cette nouvelle nous indique qu’Elliott pourrait manquer un bon bout de temps. En attendant de voir si Brodeur signe, les Blues vont y aller avec Jake Allen et Jordan Binnington devant le filet.

Le gardien québécois de 42 ans n’est plus dans ses belles années, mais comme il détient une tonne de records de la LNH, dont le plus grand nombre de victoires et de blanchissages en carrière, les Blues vont tenter de voir s’il a encore quelque chose à offrir.


Ryan Garbutt parlera à Stéphane Quintal après son coup de genou contre Taylor Hall

Garbutt

Après plus de 3 semaines sans suspension, le département de la sécurité des joueurs de la LNH devra retourner au travail. L’attaquant des Stars, Ryan Garbutt, parlera à Stéphane Quintal pour expliquer le coup de genou qu’il a donné à Taylor Hall en 3e période du match de mardi soir.

C’est presque certain que Garbutt sera suspendu. Il y a un peu plus d’un an, il avait été suspendu 5 matchs pour un assaut contre Dustin Penner. Il a également été mis à l’amende en séries l’an passé pour avoir dardé Corey Perry. On peut donc dire qu’il a un historique qui va lui nuire pour ce jugement.

En plus, Garbutt a frappé un des joueurs étoiles de la ligue. Ce n’est pas un règlement officiel, mais il y a une loi non-écrite qui stipule que si tu frappes un des meilleurs joueurs de la ligue vicieusement, tes chances de suspension sont pas mal plus fortes.


Mika Zibanejad aurait été retiré de l’alignement parce qu’il n’est pas en shape

Mardi soir, les Sénateurs d’Ottawa en ont surpris plusieurs en retirant Mika Zibanejad de l’alignement pour leur match contre les Blues de St-Louis. Le joueur de 21 ans n’était pas blessé et à son âge, jouer 2 matchs en 24h ne devrait pas être un problème.

Ce n’est pas comme s’il connaissait un excellent début de saison avec 6 points en 20 matchs, mais le 6e choix du repêchage de 2011 a certainement un talent offensif que l’équipe pourrait utiliser. Les dirigeants voulaient clairement lui envoyer un message avec cette décision et selon Nick Cotsonika, de Yahoo Sports, le message serait d’améliorer son conditionnement physique.

Cotsonika n’a pas donné plus de détails sur la situation, mais selon lui, Zibanejad n’est pas dans une forme optimale. Si c’est bel et bien le cas, ce ne serait pas si surprenant. Ce n’est pas rare de voir les jeunes joueurs profiter de leur jeune âge pour s’en tirer avec des habitudes de vie moins saines et les organisations vont souvent tenter de régler le problème sans trop que ça se sache. C’est ce qu’on voit dans le cas de Zibanejad et ça expliquerait certainement son lent début de saison.


Le mythe du défenseur robuste qui peut nettoyer le devant du filet

alexei-emelin-600x522

Depuis quelques années, une des critiques que plusieurs amateurs ont envers le Canadien est le manque de robustesse de l’équipe, particulièrement à la ligne bleue. Alexei Emelin tient le fort depuis un bon moment à ce niveau et le peu d’aide qu’il a reçu est venu de Douglas Murray.

Ce débat a été relancé la semaine dernière lorsque l’équipe a fait l’acquisition de Bryan Allen, ce qui a forcé la rétrogradation de Beaulieu à Hamilton. Les fans de robustesse étaient heureux de voir Allen arriver en renfort alors que plusieurs fans se plaignaient du développement de Beaulieu encore une fois ralenti.

Il faut dire que bien que la robustesse soit encore apprécié par les amateurs, cet aspect du jeu a perdu de l’importance avec les nouveaux règlements de la LNH. On voit beaucoup moins de gros double-échec pour nettoyer le devant du filet ou d’obstruction contre les joueurs adverses trop rapides. Donc, ce n’est pas parce qu’un joueur est robuste qu’il amène les résultats auxquels on est habitué pour ce genre de défenseur.

On peut mieux le voir grâce aux Hextally de l’excellent site War-on-ice. Un Hextally nous permet de voir d’où viennent les lancers accordés lorsqu’un joueur en particulier est sur la glace à égalité numérique. On peut comparer la performance lorsqu’un joueur est sur la glace à celle de l’équipe lorsqu’il est au banc. Dans ce cas-ci, nous allons comparer les Hextally de deux défenseurs anonymes du Canadien pour comparer leurs résultats.

Défenseur 1

Défenseur 1

Défenseur 2

Défenseur 2

La patinoire gauche du graphique nous montre les lancers accordés lorsque le défenseur est sur la glace alors que la patinoire de droite nous montre lorsque le joueur en question est au banc. Les chiffres sont là pour comparer leur performance au reste de la LNH. Si un chiffre est en bas de 1, c’est que le joueur accorde moins de lancers à partir de cette zone que la moyenne de la ligue. Si c’est au-dessus de 1, c’est qu’il en accorde plus de cette région.

Le chiffre le plus près du filet représente les zones à plus haut risque. Le chiffre au milieu représentent les lancers à risque moyen alors que celui en haut à gauche représente les lancers avec un risque faible de déjouer le gardien. La séparation de ces zones est faite ici, mais en gros, le haut risque représente la slot alors que le risque moyen représente le reste des chances de marquer. Les lancers à risque faible comptent tout le reste.

Donc, maintenant qu’on peut comprendre le graphique, on voit que le défenseur 1 excelle pour limiter les lancers de la slot alors que le reste de l’équipe en arrache drôlement quand il n’est pas sur la glace. Pour le reste des chances de marquer, il fait mieux que la moyenne de la LNH, mais moins bien que ses coéquipiers qui dominent cette partie de la glace, probablement grâce au schéma défensif de Therrien. Pour les autres lancers, il fait à peu près comme le reste de l’équipe et de la LNH.

Lorsqu’on se tourne vers le défenseur numéro 2, on voit qu’il est une étoile éviter les chances de marquer à l’exception de la zone hautement à risque. Il est également meilleur que la moyenne de la ligue et de ses coéquipiers pour les lancers à faible risque. Là où ça se gâte, c’est dans la slot où il fait définitivement moins bien que ses coéquipiers et que le reste de la ligue.

Si l’on avait à deviner qui étaient ces 2 défenseurs, on penserait que le premier est le maître pour libérer le devant du filet et qu’il se débrouille bien contre les chances de marquer. On penserait donc instinctivement à un gros défenseur capable de faire sa loi dans sa zone.

Le 2e défenseur est capable de limiter à peu près tous les lancers sauf les plus payants où il n’arrive clairement pas à s’établir. On penserait donc à un défenseur rapide, mais un peu faible pour vider le devant du filet. Je te laisse donc deviner qui sont les deux défenseurs.

Tu reçois un morceau de robot si tu avais deviné Tom Gilbert pour le défenseur 1. En effet, celui que l’on ne cesse de critiquer pour ses revirements et son jeu défensif est un des meilleurs défenseurs de l’équipe pour éliminer les lancers accordés à haut risque. Il fait également mieux que le reste de la LNH pour les autres chances de marquer. C’est bizarre avec ce qu’on entend à son propos cette saison.

Le 2e défenseur est plus facile à deviner étant donné l’introduction. Il s’agit d’Alexei Emelin, le gros défenseur robuste du Canadien. Le Russe n’est pas mauvais dans sa zone, mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, il en arrache énormément dans l’enclave. C’est juste un rappel que ce qui était vrai avant 2005 ne l’est peut-être plus en 2014 et que la valeur des défenseurs robustes avec une carence au niveau du coup de patin en a pris un coup au passage. Ils ont encore une valeur, mais libérer le devant du filet n’en fait plus partie.