Suivez 25stanley sur Facebook!

Les Oilers ont déjà approché Todd McLellan

Le marché des coachs sans équipe risque d’être plus intéressant que celui des joueurs autonomes cet été et un des plus gros noms de ce marché sera Todd McLellan. Moins de 12 heures après son départ des Sharks, le coach a déjà été approché par les Oilers, qui veulent voir les autres options avant de donner le poste à temps plein à Todd Nelson ou à un nouveau coach.

Toutefois, ça ne veut pas dire que McLellan deviendra le coach d’Edmonton la semaine prochaine. Il doit coacher le Canada au championnat mondial, ce qui ralentira le processus, mais ça permettra aussi aux autres équipes de le contacter.

Si Julien et Babcock gardent leur job, McLellan devrait être au sommet de la liste de plusieurs équipes. Normalement, ça voudrait dire que les Oilers n’ont aucune chance, mais avec l’arrivée de Connor McDavid, cette franchise va devenir pas mal plus intéressante pour les agents libres et ça inclue les coachs.

Via Elliotte Friedman


Todd McLellan ne sera plus le coach des Sharks

Lundi matin, les Sharks de San Jose ont officialisé le départ de Todd McLellan. Selon le communiqué de presse officiel, ce serait un accord mutuel entre les deux partis. Ce n’est pas une très grosse surprise puisque les rumeurs concernant son départ circulaient depuis un bon moment. En plus, Joe Thornton l’avait écorché dans les médias la semaine dernière.

Les Sharks deviennent la 5e équipe après les Devils, les Flyers, les Leafs et les Sabres à être sans entraîneur. Les Red Wings et les Bruins pourraient les joindre dans ce groupe, ce qui créerait un marché d’agents libres assez intéressant à ce niveau.

En 7 saisons à la barre des Sharks, McLellan a maintenu une fiche de 311-163-66 en saison régulière alors qu’il a amassé 30 victoires et 32 défaites en séries éliminatoires. L’avance de 3-0 bousillée contre les Kings aura donc été sa dernière série derrière le banc de San Jose. En 6 participations aux séries, il s’est fait éliminé 3 fois en première ronde, 1 fois en 2e et 2 fois en 3e ronde. Il n’a gagné qu’un match en deux apparitions à la finale de conférence.


Mike Milbury serait à surveiller si les Bruins renvoient Claude Julien selon Elliotte Friedman

Milbury

Lorsque Jimmy Murphy a parlé de la possibilité que les Bruins engagent Mike Milbury comme nouveau coach advenant le renvoi de Claude Julien, on n’y croyait pas trop. L’analyste de NBC n’a pas occupé de poste d’entraîneur-chef depuis le début du 21e siècle et il n’est pas employé par une équipe de la LNH depuis son départ de l’organisation des Islanders en 2007.

Par contre, il a joué avec les Bruins pendant toute sa carrière et cette expérience semble être priorisée à Boston. En plus, un des informateurs les mieux plogués dans la LNH, Elliotte Friedman, a parlé de cette rumeur sur les ondes de CBC samedi soir.

Comme Friedman est un des 5 meilleurs insiders de la planète LNH, c’est clairement une possibilité qui est étudiée à Boston présentement. Ceci étant dit, il est un peu trop tôt pour sabrer le champagne. Le nouveau DG devra décider s’il veut garder Julien et si jamais il le renvoie, il aura son mot à dire dans le processus de sélection du nouveau coach.

Si on lit entre les lignes, Don Sweeney est le choix qui augmenterait le plus les chances que ce scénario catastrophique pour les fans des Bruins se produise. Il est présentement le gars à l’interne qui est considéré pour cette promotion et s’il l’obtient, il ne devrait pas changer la culture de l’entreprise, ce qui augmente les chances que Milbury obtienne l’emploi.


Jarret Stoll arrêté à Las Vegas pour possession de cocaïne

jarret-stoll

Quelle saison de misère pour les Kings! Après Voynov plus tôt cette saison, c’est au tour de Jarret Stoll de faire face à la justice. Heureusement, la situation de l’attaquant est moins grave que celle du défenseur russe. Stoll a été arrêté à Las Vegas pour possession de cocaïne et de MDMA vendredi.

Il risque de 1 à 4 années de prison. Par contre, si c’est sa première offense, il pourrait s’en tirer avec une probation en suivant un programme de désintoxication. Le joueur de 32 ans était chez Wet Republic, un établissement qui organise des partys sur le bord de la piscine en pleine journée, lors de son arrestation.

Ça vient à un très mauvais moment pour lui puisqu’il est agent libre sans restriction le 1er juillet et ça pourrait lui coûter très cher. Stoll n’est toutefois pas le seul qui sera affecté par ce problème.

La réputation des Kings risque aussi de prendre un coup. Cet événement pourrait également affecter la candidature de Las Vegas, qui tente présentement d’attirer une équipe de la LNH. C’est clair que cet incident sera mis sur la table lors du vote des gouverneurs pour l’obtention d’une expansion.

L’autre point inquiétant concerne Paulina Gretzky. Stoll est une de ses anciennes fréquentations et avec ce qui s’est passé avec Dustin Johnson, qui est maintenant le père du petit-fils de Wayne, c’est clair que plusieurs vont faire des liens…

Via Vanessa Murphy


John Klingberg signe un contrat de 7 ans – 29,75 M$ avec les Stars

Les Stars font vraiment confiance à John Klingberg. Après seulement 65 matchs dans la LNH, l’équipe a signé le défenseur suédois de 22 ans à un contrat de 7 ans d’une valeur de 29,75 M$. Il aura un impact de 4,25$ sur le plafond salarial et les Stars achètent deux années d’autonomie complète avec cette entente.

Klingberg a eu un parcours particulier pour se rendre à la LNH. Il a été un choix de 5e ronde en 2010 et il n’avait joué que 4 parties dans la AHL avant cette saison. C’est là qu’il a commencé l’année et malgré une opération à la hanche pendant la saison morte, il y a amassé 12 points en 10 matchs.

Grâce à cette production, les Stars ont rappelé le défenseur qui a continué de faire preuve de son flair offensif dans le circuit Bettman. En étant signé jusqu’en 2022, Klingberg devient le joueur avec le plus long contrat chez les Stars et il est le 2e défenseur le mieux payé de Dallas derrière Alex Goligoski.


Les Flyers ont renvoyé Craig Berube

C’est Vincent Lecavalier qui va être content! Les Flyers de Philadelphie ont annoncé le renvoi de Craig Berube vendredi matin. Ce n’était pas une énorme surprise puisque le DG, Ron Hextall, était resté plutôt vague lorsqu’il avait parlé du futur de son coach lors de la dernière rencontre avec les journalistes.

En plus, Lecavalier avait dit publiquement qu’il ne voulait pas revenir à Philadelphie si Berube était encore en arrière du banc. Le coach avait aussi des problèmes avec Jeff Reese, l’entraîneur des gardiens de but de l’équipe qui a quitté l’organisation à cause d’un inconfort lié à la gestion de la charge de travail de Steve Mason.

En deux saisons à la barre des Flyers, Berube a maintenu une fiche de 75-58-28. Son équipe a manqué les séries cette année après avoir été éliminée en première ronde l’an passé. Les Flyers vont attendre de voir tous les coachs disponibles avant de prendre une décision sur le remplaçant de Berube. Ils vont être dans la course pour les plus gros noms s’ils sont disponibles (Julien, Bylsma, Babcock, McLellan, Hitchcock, etc…).


Joe Thornton a planté son coach mercredi

thornton

Même si on a eu une 1ère journée de séries incroyable dans la LNH, les Sharks de San Jose ont réussi à attirer un peu d’attention grâce à leur dysfonction. En début de soirée mercredi, l’équipe de San Jose a rencontré les médias pour la dernière fois de la saison et Joe Thornton a encore fait parler de lui.

Après avoir dirigé quelques flèches à son DG plus tôt cette année, Thornton s’en est pris à son coach, qui est encore en limbo. Tout de suite après avoir noté que McLellan devait parler à sa famille pour décider de son futur à San Jose, l’ancien capitaine des Sharks a déclaré qu’il faudrait que le coach parle aussi à sa famille dans le vestiaire.

Ces commentaires suivent ceux de Logan Couture, qui a avoué que l’ambiance dans la chambre des joueurs n’était pas bonne cette saison. Thornton sait qu’il est protégé à San Jose et il voit que c’est le chaos dans l’organisation présentement, donc il tente de modeler la franchise à sa façon avec ces déclarations.

Par contre, c’est une stratégie qu’il faut appliquer avec beaucoup de précaution puisque c’est un couteau à double tranchant. En voulant secouer l’organisation, Thornton attire l’attention de la planète hockey sur les problèmes de la franchise, ce qui n’est pas idéal pour attirer du talent.

Peu importe, c’est clair qu’on aura droit à un 2e été fascinant de suite à San Jose et Jumbo Joe semble vouloir un changement derrière le banc pour la saison 2015-16. Il faudra voir si les dirigeants de l’équipe l’écouteront.

Via Fear the fin


Shero, Sweeney et Milbury sont les premiers noms que les rumeurs envoient à Boston

Même si 12 heures ne se sont pas écoulées depuis le renvoi de Peter Chiarelli, les rumeurs concernant son successeur font déjà surface d’un peu partout. La plus logique concerne Don Sweeney, qui est présentement l’assistant-DG des Bruins. Il est vu comme le futur successeur de Chiarelli depuis des années et il travaille bien avec le président de l’équipe, Cam Neely.

De son côté, Darren Dreger a parlé de Ray Shero, qui aurait refusé une offre des Bruins plus tôt dans carrière. Après avoir été DG des Penguins de 2006 à 2014 et assistant-DG de l’équipe nationale américaine pour les jeux de Sotchi, Shero est sans emploi.

Il accepterait donc probablement l’offre de Boston si elle se présentait à nouveau. Peu importe qui acceptera ce poste, il décidera du futur de Claude Julien selon Cam Neely. Le coach des Bruins pourrait donc subir le même sort que Dan Bylsma l’été dernier en étant renvoyé après la première vague d’embauche d’entraîneurs.

Si jamais Julien était renvoyé, les Bruins pourraient commettre une erreur capitale. Selon Jimmy Murphy, Mike Milbury pourrait être un des candidats considérés pour remplacer le coach des Bruins. Bien évidemment, les chances que ça arrive sont très faibles, mais ça ne coûte rien de rêver…


Les Bruins congédient le DG Peter Chiarelli

peter-chiarelli

Sans surprise, les Bruins ont dit merci-goodbye à leur DG Peter Chiarelli. Cam Neely et Charlie Jacobs donneront une conférence de presse à ce sujet aujourd’hui vers 15h. Chiarelli a été avec les Bruins pendant 9 ans; il a remporté une Coupe Stanley. L’organisation des Bruins chasse déjà pour combler ce poste. Le personnel d’entraineur reste en place pour le moment. On suppose qu’on laissera le nouveau directeur-gérant prendre ses décisions. Mais je pense que ça sent la fin pour Claude Julien.

Suite à ce congédiement, les gens de Toronto ont déjà commencé à s’énerver. Peter Chiarelli pourrait se retrouver avec les Mape Leafs.


Carey Price arrive en séries mieux reposé qu’Andrew Hammond

weaver-price

Dave Lozo, de Bleacher Report, a étudié les performances des gardiens en séries au cours des 5 dernières années selon le % de matchs auquel ils ont participé pendant le dernier stretch de la saison. Dans cette recherche, il a trouvé quelque chose d’intéressant; aucun gardien ayant participé à au moins 85% des matchs de son équipe pendant cette période est parvenu à gagner plus qu’un match en 3e ronde.

Plus de la moitié des 20 gardiens qui ont eu une aussi grosse charge de travail pendant cette période ont vu leur % d’arrêts glisser en arrivant en séries. Ces 20 cerbères ont subi une baisse moyenne de 0,6% à ce niveau.

Dans son texte, Lozo a identifié Dubnyk et Holtby comme gardiens qui avaient dépassé le chiffre magique de 85%. Comme Price et Hammond n’ont participé qu’à 24 des 30 derniers matchs de leur équipe (80%), ils devraient être corrects.

Par contre, c’est bon de noter que depuis sa première présence le 16 février dernier, le Hamburglar a participé à 24 des 28 rencontres des Sens, ce qui dépasse le seuil de 85% (85,71%). Pendant la même période, Price a participé à 22 des 27 matchs du Tricolore (81,48%).

Ça ne veut pas nécessairement dire que le gardien des Sens va s’écrouler contre le Canadien, mais c’est une autre tendance statistique qui nous indique qu’une régression de sa part est imminente.

Après tout, on parle d’un gars qui aurait le meilleur % d’arrêts dans la LNH (94,1%) s’il avait joué assez de minutes tout en devançant seulement 2 gardiens à ce niveau dans la AHL (89,8%). C’est difficile de faire mentir les chiffres plus que ça. Ça ne durera pas, mais rien ne garantit que le carrosse se transformera en citrouille pendant la série contre le Canadien.

Au moins, ces chiffres nous montrent que même s’il est le meilleur joueur du Tricolore, Price a été suffisamment ménagé par Michel Therrien en fin de saison. C’est plus facile à faire quand la place en séries est assurée, mais le Tricolore était quand même au milieu d’une course pour le titre de division et le coach semble avoir démontré la retenue nécessaire dans ce dossier.