Suivez 25stanley sur Facebook!

Nikolai Kulemin et Mikhail Grabovski ont des drôles de nominations pour le Ice Bucket Challenge

Grabovski Kulemin

Alors qu’on est dans la 2e semaine du Ice Bucket Challenge, les participants tentent de trouver de nouvelles façons d’attirer de l’attention vers le SLA. La plupart de ceux qui innovent le font pendant qu’ils reçoivent de l’eau glacée sur la tête, mais Mikhail Grabovski et Nikolai Kulemin ont opté pour une autre idée.

Après le challenge, le participant doit normalement nominer 2 ou 3 de ses amis pour poursuivre la chaîne. Après que Kulemin ait réussi le challenge, Grabo est sorti de la piscine pour nominer 2 « ennemis ». Il a nominé Randy Carlyle et Dave Nonis, les deux gars qui les ont sorti de Toronto.

J’adore l’idée. Ça donne un 2e souffle au challenge et ça montre que les deux européens ne veulent pas nécessairement jouer la game en faisant semblant de ne pas en vouloir à Nonis et Carlyle avec qui ils ont eu des problèmes pendant leur passage chez les Maple Leafs.

Via Puck Daddy


Sidney Crosby sera le meilleur joueur de NHL 15

nhl-15-crosby

Vendredi, EA Sports a terminé la semaine avec les 5 meilleurs joueurs de centre pour NHL 15. C’est Sidney Crosby qui arrive au sommet avec une cote de 96. Ce n’est pas surprenant, mais l’écart du Kid avec le reste de la ligue est assez solide alors que les plus proches ont une cote de 93.

Parmi ceux qui sont dans ce groupe, on retrouve 3 centres. Il y a Steven Stamkos au 2e rang, Jonathan Toews au 3e rang et Pavel Datsyuk au 4e. Les autres joueurs à avoir obtenu cette cote sont Shea Weber, Alex Ovechkin et le gardien Henrik Lundqvist. On parle donc d’un club assez sélect.

Le 5e centre de la liste est Ryan Getzlaf à 92. Cette liste confirme donc que le seul joueur du Canadien dans le top 5 de sa position sera Carey Price. J’ai hâte de voir comment P.K. se compare aux autres défenseurs dans le jeu.


Corey Perry sera mieux coté que Phil Kessel et Patrick Kane dans NHL 15

nhl-15-perry

Jeudi, EA Sports a annoncé les 5 meilleurs ailiers droits pour NHL 15. Après sa saison de 43 buts et 82 points, c’est Corey Perry qui arrive au sommet avec une cote de 92. Selon EA, c’est grâce à l’aspect physique de son jeu que le joueur des Ducks se retrouve au sommet. Ça veut dire que Perry va être une peste virtuelle dans ce jeu.

Derrière lui, on retrouve Marian Hossa avec une cote de 91. Hossa n’est pas aussi spectaculaire que les joueurs qui le suivent, mais selon Electronic Arts, son jeu complet lui permet de les devancer et de se retrouver devant son coéquipier de Chicago, Patrick Kane, qui arrive au 4e rang avec une cote de 89.

Entre les 2 joueurs des Hawks, c’est Phil Kessel qui est au 3e rang avec une cote de 90. Il n’a pas le meilleur lancer des poignets du jeu, mais il n’est pas loin derrière. Celui qui termine le top 5 est Martin St-Louis qui est coté à 88.


Wayne Gretzky aurait demandé à Dustin Johnson de calmer ses habitudes de party

wayne gretzky - dustin johnson - credit: pga

La semaine dernière, Dustin Johnson a attiré l’attention sur sa vie en dehors du parcours et pour une fois, ce n’était pas à cause de Paulina Gretzky. Le golfeur américain a été suspendu pour 6 mois après avoir testé positif pour une 3e fois en carrière.

Bien évidemment, dans ce genre de situation, des sources anonymes sortent d’un peu partout pour nous raconter des détails par rapport à la vie de Johnson. Une source anonyme qui a parlé à Fox a même impliqué Wayne Gretzky en disant que le meilleur joueur de tous les temps aurait demandé à Johnson de ralentir un peu.

Selon cette source, depuis que Johnson était en relation avec Paulina, plusieurs gens autour de lui savaient que l’attention allait faire en sorte que ses habitudes de vie allaient devenir publiques. C’était tellement évident que la famille Gretzky le savait et selon cette source, Wayne aurait parlé à Johnson. Toutefois, Gretzky ne voulait pas le menacer et voulait simplement être une bonne influence pour lui. C’est à prendre avec un grain de sel, mais c’est une histoire intéressante.

Via The Score


Andrew Barroway aurait arrêté de négocier pour acheter les Islanders

Barroway

On dirait bien que les fans des Islanders ont eu droit à un autre pétard mouillé. Depuis le mois de mai, Andrew Barroway était vu comme le prochain propriétaire des Islanders. On racontait même que lui et Charles Wang en étaient venus à une entente concernant le prix de vente (400 millions). Il semble que ça ne fonctionnera pas finalement.

Selon le Newsday, qui est habituellement le journal le plus fiable en ce qui concerne les Islanders, Barroway a arrêté les négociations pour acheter l’équipe. Ça pourrait être une tactique pour mettre de la pression sur Charles Wang, mais si c’est le cas c’est une tactique désespérée, ce qui veut dire que la vente ne tient qu’à un fil. Si Barroway quitte bel et bien la table de négociations, c’est encore pire comme nouvelle pour les fans des Islanders qui restent pris avec un propriétaire cheap.

C’est vraiment dommage pour les partisans qui auraient pu espérer un nouveau départ avec un nouveau proprio à Brooklyn en 2015. Il semble que ce plan soit en doute dans ce qui ne serait qu’une autre déception pour cette base de partisans qui commence à être un peu trop habituée.


Becky Hammon devient entraîneure adjointe de la NBA

Becky Hammon

Les Spurs de San Antonio, champions en titre de la NBA, ont brisé un tabou mardi après-midi. L’équipe a embauché Becky Hammon comme entraîneure adjointe. C’est la première fois qu’une femme occupe ce poste dans la ligue. C’est la 2e femme à occuper un poste de ce genre après Lisa Boyer en 2001-02 avec Cleveland. (Merci à Mike pour la correction)

Hammon joue présentement sa 16e et dernière saison dans la WNBA. La joueuse de 37 ans est considérée comme une des 15 meilleures joueuses de tous les temps et elle est dans le top 10 pour les points, les passes et les parties en carrière dans la ligue. Elle a la double nationalité américaine/russe et elle a permis à la Russie de gagner une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de 2008.

C’est un pas important pour le sport nord-américain. C’était inévitable et même si certains vont grincer les dents, c’est une tendance que l’on va voir dans tous les sports, tôt ou tard. Ce sera intéressant de voir quelle équipe aura l’ouverture d’esprit de faire ça dans la LNH et surtout quand cette embauche surviendra.


Un fan des Sabres utilise sa plaque de char pour se moquer de la finale de 1999

Sabres

La finale de la Coupe Stanley de 1999 fait encore mal aux fans des Sabres de Buffalo. C’était leur dernière présence en finale de la Coupe et ils l’ont perdu en 3e prolongation du 6e match à cause d’un but très controversé. À l’époque, Brett Hull avait marqué le but gagnant de la finale avec son patin dans la zone de protection du gardien, ce qui aurait dû annuler le but.

Toutefois, au grand désarroi des Sabres, la LNH a jugé que tout était beau sur la séquence. Après la finale, il y a eu un rassemblement pour que les fans saluent leur équipe qui était si proche de la Coupe et l’entraîneur Lindy Ruff a terminé le tout avec 2 mots très simples « No Goal ». Cette phrase est restée même si le coach est maintenant celui des Stars.

Ce n’est pas tous les fans qui ont pu faire la transition comme Ruff. Un fan en particulier, à Las Vegas, a décidé de commémorer le moment en mettant « No Goal » sur sa plaque d’immatriculation en plus des logos des Sabres et des Stars. C’est assez spécial, mais avec l’équipe encore très loin d’une participation en finale, on peut comprendre les fans de l’avoir encore sur le cœur.

Via TravisHeHatesMe


Brad Marchand à propos de Tomas Plekanec : « Je l’haïs… je peux pas le sentir. »

Marchand

Mardi soir, Brad Marchand a décidé de mettre de l’huile sur le feu qu’est la rivalité entre le Canadien de Montréal et les Bruins de Boston. Marchand était à un souper pour un organisme de charité à Halifax et on lui a demandé qui était le joueur de la LNH qu’il détestait le plus.

Sa réponse; Tomas Plekanec. C’est une réponse surprenante alors que le centre n’est pas le gars qui tombe habituellement sur les nerfs de l’adversaire, mais ça explique pourquoi Marchand lui avait donné un sucker punch dans le match ultime de leur série de 2e ronde.

L’attaquant des Bruins a ajouté à sa réponse en disant qu’il haïssait le centre du Canadien et qu’il ne pouvait pas le sentir. Il l’a dit avec un sourire en coin et il a mentionné qu’il allait en entendre parler tout de suite après l’avoir dit, mais c’est clair que les sentiments sont là.

Je ne comprends pas vraiment pourquoi il haït autant le centre tchèque, mais j’imagine que Marchand est encore frustré de l’élimination des Bruins. Comme Plekanec est celui qui avait la tache de l’arrêter pendant cette série, il a sûrement mis la faute sur Pleky.

Merci à Jérôme Bérubé pour la passe sur la palette


Un livreur de FedEx laisse un message pour Dustin Brown

Dustin Brown

Pendant la saison morte, le capitaine des Kings de Los Angeles, Dustin Brown, retourne dans son état natal de New York. Après la dernière finale de la Coupe Stanley où les Kings ont éliminé les Blue Shirts en 5, il n’est pas le gars le plus aimé là-bas et certains fans des Rangers aiment lui rappeler.

Mardi après-midi, Brown a tweeté la photo ci-dessus. Un livreur de FedEx a écrit « Rangers Rules » sur un paquet qui semblait venir des Kings et qui était destiné à la maison d’été du capitaine des Kings. Brown l’a trouvé drôle et a simplement répliqué que c’était vrai en 1994, mais que ce n’est plus le cas.

Le plus drôle là-dedans, c’est que si le livreur avait vu Brown face-à-face au lieu de lui laisser une note, il lui aurait sûrement demandé de prendre une photo et il aurait été super gentil. Au moins, le livreur a été respectueux, ce qui n’est pas toujours le cas avec des fans finis.

Via Reddit


GIF // L’évolution du chandail des Islanders au cours des années

Hier, JT a écrit à propos d’un vidéo qui nous a montré l’évolution de la LNH au niveau géographique. Le vidéo a donné une idée à un utilisateur Reddit qui a fait un GIF de l’évolution du chandail des Islanders.

Comme on a pu voir hier, la LNH est en constant changement, mais on peut dire la même chose des Islanders. Leur logo n’a jamais vraiment changé, si l’on exclut l’expérience du Captain Highliner, et on peut dire la même chose de leurs couleurs. Toutefois, l’équipe a toujours trouvé le moyen d’apporter des changements mineurs pour stimuler la vente des chandails rajeunir le modèle.

Le pire, c’est qu’avec le déménagement à Brooklyn l’an prochain, on risque de revoir un changement au niveau du design. Il se pourrait bien que l’équipe imite les Nets en intégrant le noir et blanc à leurs couleurs. Ça pourrait donner quelque chose de cool, mais avec l’histoire de l’équipe, je vais douter jusqu’à ce qu’on voit ce changement.