Suivez 25stanley sur Facebook!

Ochocinco a des problèmes de stationnement

Tickets

Le nouveau receveur des Alouettes, Chad Johnson, est bon pour les coffres de la ville de Montréal. Il n’est en ville que depuis un peu plus de 2 semaines et il a déjà amassé 15 tickets de stationnement. Selon ce qu’il a envoyé au maire, il a tous ces tickets parce qu’il ne comprend pas les signes qui sont en français.

Quand il est arrivé dans la CFL, Johnson a dit qu’il n’était pas ici pour l’argent, qui n’est pas énorme dans cette ligue, mais s’il continue dans cette direction, il va perdre de l’argent pendant son passage à Montréal. Il a même indiqué sur Twitter qu’il utilisait maintenant le train puisque c’était plus économique.

Ça fait partie de la personnalité du nouveau joueur des Alouettes et c’est ce qui fait partie de son charme (et de son attrait pour l’équipe au niveau marketing), mais il va falloir qu’il commence à apprendre les 7 jours de la semaine en français.


NHL 15 devrait contenir un rabais de 25 $ pour GameCenter Live

nhl15

Alors que les détails du prochain jeu de NHL arrivent au compte-goutte, la ligue a révélé une information sans tambour ni trompette cette semaine. En montrant la couverture de NHL 15, la ligue a laissé coulé que le jeu allait venir avec un rabais de 25 $ sur GameCenter Live, le service de streaming de la LNH qui permet de voir tous les matchs hors-marchés.

Pour l’instant, on n’a pas les détails puisque la LNH n’a rien annoncé officiellement, mais la couverture semble assez claire. C’est une bonne stratégie de Rogers. En effet, avec le nouveau contrat de télédiffusion, c’est eux qui gèrent dorénavant ce service. Ils étaient sûrement déçus du nombre d’abonnés et veulent que les fans découvrent le service qui est parfait pour l’amateur hardcore.

C’est également une bonne nouvelle pour les fans qui vont acheter le jeu et qui auraient acheté le service de toute façon. C’est toujours cool d’avoir un rabais et ça va peut-être faire la différence pour ceux qui ne savaient pas encore s’ils allaient acheter le jeu qui sort sur une basse annuelle.

Via Pasta Padre


Les gardiens des Ducks vont avoir des masques solides l’an prochain

John Gibson

En fin de semaine, ce masque a fait son apparition sur le web. Il s’agit du masque que le gardien des Ducks, John Gibson, utilisera cette année. C’est un mélange entre Pac-Man et le vieux logo des Mighty Ducks. L’artiste l’a fait en pixelisant tous ses dessins pour lui donner un style vintage.

Ce masque nous rappelle que les Ducks auront tout un duo de masques de gardiens l’an prochain. Ce design vintage de Gibson est assez cool et j’adore les masques qui ont un style unique et une idée claire derrière le concept. Cet exemple de Gibson est parfait et il suit ce qui devrait être un masque assez solide de Frederik Andersen dont on a eu un aperçu il y a quelques semaines.

Andersen

Ce dessin n’est évidemment pas terminé, mais on peut avancer que l’inspiration d’Andersen est le Lego Movie qui est sorti plus tôt cette année. J’ai hâte de voir le résultat final, mais je pense que lorsqu’on parle des masques des Ducks pour la prochaine saison, on peut dire que Everything is awesome.


Les fans des A’s d’Oakland ont de la misère à écrire le nom de leur nouveau lanceur

As

En fin de semaine dernière, les A’s d’Oakland ont fait une grosse transaction en faisant l’acquisition de Jeff Samardzija, un lanceur de grande qualité qui pourrissait avec les faibles Cubs, en retour de 3 espoirs.

Dimanche, Samardzija effectuait son premier départ pour les A’s alors que les Blue Jays étaient en ville. Les partisans des A’s ont voulu soutenir le joueur puisqu’il représente leurs dirigeants qui poussent pour gagner la Série Mondiale, mais ils se sont rendus compte que le nom du lanceur était compliqué à écrire.

La photo ci-dessus nous montre des fans qui ont fait un clin d’œil au nom compliqué de leur nouveau lanceur. Leur pancarte montre plusieurs tentatives d’écrire son nom avant de lui donner le surnom de « Shark ». C’est un beau clin d’œil des fans et ça leur permet de pouvoir l’appeler le Shark dans le futur. C’est pas mal plus facile à dire et à écrire que Samardzija.


Jonas Hiller : « Je veux jouer devant une foule qui connait le hockey »

Hiller

Mardi, les Flames ont fait jaser d’eux à cause du contrat complètement ridicule qu’ils ont donné à Deryk Engelland. On en a tellement parlé que ça a fait en sorte que la signature, pas mal plus sensée, de Jonas Hiller est presque passée sous silence.

Ce fût le cas malgré des propos controversés du gardien suisse. En effet, celui-ci n’est pas habitué à toute l’attention médiatique qu’il a reçu à Calgary et ça a paru en entrevue. Lorsqu’il parlait aux médias locaux, il a planté indirectement les partisans de la seule équipe pour laquelle il a joué dans la LNH; les Ducks d’Anaheim.

En parlant de la raison pour laquelle il avait choisi les Flames, il a mentionné « Je veux jouer devant une foule qui connait le hockey. » Bien évidemment, le gars voulait simplement faire plaisir à ses nouveaux fans et expliquer pourquoi il a choisi de joindre les Flames, mais ses anciens partisans ne l’ont pas trouvé drôle. On peut comprendre pourquoi il l’a dit, mais toute vérité n’est pas bonne à dire et je suis sûr que les fans d’Anaheim vont s’en souvenir quand il va revenir en ville.

Via Puq Magazine


Steve Moore demandera 68 millions à Todd Bertuzzi et aux Canucks dans leur procès

bertuzzi

Le 8 mars 2004, la LNH a vécu un incident qui l’a suivi depuis ce temps-là. Dans un match entre les Canucks et l’Avalanche, Todd Bertuzzi a voulu vengé son coéquipier Markus Naslund en attaquant Steve Moore avec un sucker punch. Cette séquence a mis fin à la carrière de Moore et il a décidé de poursuivre Bertuzzi et les Canucks de Vancouver au civil.

Ce procès devrait avoir lieu pendant la prochaine saison. On a eu une mise à jour aujourd’hui alors que Moore a changé le montant qu’il demandait. Au lieu de 38 millions, il en demandera maintenant 68. L’avocat a expliqué cette augmentation avec l’après-carrière possible de Moore qui a été saboté par l’incident.

En effet, le 38 millions était utilisé puisque c’est leur estimation des montants que Moore aurait gagné en carrière s’il ne s’était pas blessé à ce moment-là. L’avocat compte utiliser des rapports de recruteur qui montraient que Moore avait le potentiel pour devenir un joueur de top 6 et qu’il allait donc gagner plus d’argent. L’argument me semble moyen, mais celui de l’après-carrière fait plus de sens.

Comme Moore ne s’est jamais vraiment remis de ses blessures à la tête, il a eu de la misère à se trouver un emploi de qualité malgré le fait qu’il ait été à Harvard. Son camp argumentera donc qu’il aurait pu faire 30 millions dans son après-carrière en travaillant dans le domaine financier. On sait que ce domaine a tendance à surpayer ses employés et ce n’est pas impossible d’imaginer ce montant pour Moore.

Bref, ça risque d’être un procès assez intéressant dans le monde du hockey et vous allez certainement en entendre parler au cours de la prochaine saison. Ce n’est jamais une bonne chose quand le hockey se rend jusqu’en cour, mais dans ce cas-ci, c’était inévitable

Via Puck Daddy


Tom Wilson se serait blessé à la cheville en faisant du skateboard

wilson-struggles-to-bench

Mercredi après-midi, les Capitals de Washington ont annoncé que Tom Wilson s’est blessé à la cheville à cause d’une chute et qu’il est présentement en évaluation à l’hôpital pour déterminer l’impact de sa blessure. L’équipe n’a aucune idée sur la gravité présentement, mais ça affectera son entraînement hors-saison et peut-être même son arrivée au camp. Bien évidemment, comme l’équipe est restée très vague sur la cause, les rumeurs ont commencé à voler un peu partout.

La plus crédible est venue d’un commentaire facebook qui datait du 1er juillet. Ce commentaire venait d’un ambulancier qui s’était fait dire par un de ses collègues que Wilson s’était brisé la jambe ou la cheville en faisant du skateboard à Muskoka. Le fait que ce commentaire soit venu plusieurs heures avant l’annonce officielle et qu’il avait eu raison sur l’endroit de la blessure ainsi que la région où s’est déroulée l’incident lui a donné de la crédibilité.

Bien évidemment, l’équipe n’a pas voulu confirmer la rumeur, niant même les informations. Toutefois, ce serait toute une coïncidence et ce n’est pas difficile de penser que l’équipe ne veut pas trop donner de détails en attendant d’avoir l’histoire complète de la part de leur joueur. Ils donneront les détails de cette blessure dans quelques jours et on devrait donc en savoir plus sur la cause à ce moment-là.


À vendre // Le splendide condo de 4 700 pieds carrés de Cristobal Huet à Chicago

33-w-ontario-24
33-w-ontario-25
33-w-ontario-4

Pour les passionnées de hockey, le 1er juillet signifie folie des agents libres. Pour les autres, cette date rime avec « gros déménagement, je dois payer de la bière et de la pizza à mes amis pour qu’ils viennent m’aider. » Pour mieux digérer ce processus, le Superclub Videotron vous offre un lecteur Blu-Ray gratuitement si vous activez une ligne téléphonique mobile et un autre service ou un ensemble trois services. Détails iciAfin de souligner cette date charnière, voici quelques maisons ou condos à vendre des joueurs de la NHL. Notre coup de cœur est définitivement la propriété de Cristobal Huet.

Il ne joue plus à Chicago depuis 2010, l’année où il a gagné la Coupe Stanley, donc il était temps qu’il mette sa propriété à vendre pour de bon (Huet l’a déjà mis sur le marché, mais sans succès). Le condo de Huet est génial. 4 700 pieds carrés, 5 chambres à coucher et 4 salles de bain. Tout ça pour la modique somme de 2.4 M$. Crime, j’ai vu des condos de 1 400 pieds carrés se vendre plus cher que cela à Montréal.

Le condo de Cristobal Huet est définitivement fait pour l’amateur de hockey. Son solarium a été décoré en mini-patinoire avec le logo des Hawks au centre. Sans surprise, il y a une superbe terrasse sur le toit avec piscine. Et que dire la cuisine et des salles de bains? WOW.

Ci-dessous, plus de photos de son condo. Si le condo de Huet ne vous intéresse pas, vous pouvez toujours y aller pour le chalet de Brad Marchand, le loft de Dan Carcillo ou le château de Wayne Gretzky. Et j’espère que Ryan Kesler va déménager pour de vrai à Anaheim. Saviez-vous que même s’il a évolué dans la plus belle ville canadienne, soit Vancouver, pendant des années, il préfère habiter dans une des pires villes de l’Amérique du Nord, Détroit, lors de la saison estivale.

N.B. Pour la promotion Vidéotron, c’est par ici.

*Merci à Barthélémy Cousein pour la passe sur la palette.


L’annonceur des Sabres a un cancer à la gorge

Jeanneret

On a eu une triste nouvelle dans le monde du hockey mercredi matin. Un des meilleurs annonceurs, sinon le meilleur, Rick Jeanneret a été diagnostiqué avec un cancer de la gorge. L’annonceur des Sabres a toutefois indiqué qu’il comptait encore annoncer les 47 matchs qui sont dans son contrat l’an prochain.

Jeanneret est l’annonceur des Sabres depuis 43 ans maintenant et sa voix est reconnu un peu partout, même pour les fans francophones qui n’ont pas tendance à écouter leurs matchs dans la langue de Shakespeare. Il a une tonne de phrases clés qui ont fait l’histoire, notamment le fameux May-Day après un but crucial de Brad May.

L’homme de 71 ans ne subira pas d’opération, mais il commencera sa thérapie sous peu. Il avait commencé à ressentir des symptômes en fin de saison l’an dernier alors que sa gorge le faisait souffrir, mais quand il a vu que ça ne se calmait pas, il est allé subir des tests. Ce sont des tests qui ont découvert le cancer et il a reçu son diagnostic le 19 juin. On lui souhaite bonne chance dans ce combat et on se laisse avec ses meilleurs moments en carrière en espérant qu’il puisse en ajouter d’autres.

Via Puck Daddy


Le premier choix des Flyers n’a pas toujours été fan de ses nouveaux coéquipiers

Vendredi soir, avec le 17e choix au total, les Flyers de Philadelphie ont repêché le défenseur Travis Sanheim. C’était un choix un peu surprenant, mais ultimement, ce n’est pas le choix qui a attiré l’attention des partisans de la LNH.

Ceux des Flyers ont quand même voulu apprendre à le connaître puisque c’était leur nouveau premier choix. À l’ère des médias sociaux, la meilleure façon de faire ça, c’est de suivre l’espoir sur Twitter. Sanheim n’est pas le plus prolifique sur le média social et ça a permis aux fans de lire tous ses tweets assez rapidement. Malheureusement pour l’espoir, il n’avait pas fait le ménage et un tweet qu’il avait envoyé par rapport à Brayden Schenn, son nouveau coéquipier, a refait surface.

Travis Sanheim

Donc, en 2012, pendant la série de première ronde entre les Penguins et les Flyers, Sanheim comptait pour les Penguins et il aimait bien voir Schenn se faire brasser. Il a également écrit qu’il n’avait pas de talent.

Ce n’est pas la fin du monde et cette « controverse » sera oubliée rapidement, mais c’est quand même gênant. C’est un rappel que ce qu’on écrit sur les réseaux sociaux est sur le web pour toujours (ce tweet a été supprimé depuis). C’est important pour tout le monde, mais ce l’est encore plus pour un espoir qui veut faire la LNH un jour puisque comme Sanheim, quand les projecteurs seront sur eux, leurs moins bons coups vont ressortir.