Suivez 25stanley sur Facebook!

MLS : Le Orlando City Soccer Club se paye Ricardo Kaka

Ricardo Kaka

Avec la Coupe du Monde 2014 qui est en branle, la nouvelle de la signature de l’international brésilien Ricardo Kaka par le Orlando City Soccer Club est passée sous le radar. L’arrivée d’un autre joueur de renom est une excellente nouvelle pour la Major League Soccer. Le club de la Floride en a d’ailleurs fait sa première acquisition d’envergure.

Le milieu de terrain s’alignait présentement pour l’AC Milan après un séjour de 4 ans avec le Real Madrid. En 38 matchs cette saison, toutes compétitions confondues, Ricardo Kaka a totalisé 9 buts et 4 passes décisives.

Une entente avec le club italien lui permettra de rejoindre ses nouveaux coéquipiers à compter de janvier prochain. Le Orlando City SC devrait faire son entrée en MLS à partir de la saison 2015. Les détails financiers de l’entente n’ont toutefois pas été dévoilés.

OCSC Kaka

(source : Wallfoot)


L’Impact marque un but de toute beauté contre le Dynamo de Houston

Comme tout le monde ces temps-ci, j’ai l’impression que Jack McInerney écoute la Coupe du Monde dans ses temps libres. Dimanche soir, dans le match de l’Impact contre le Dynamo de Houston, il a décidé de montrer que la MLS était en mesure de créer des buts aussi spectaculaires que ceux qu’on voit au Brésil.

À la 75e minute du match, il a reçu un centre de Justin Mapp qu’il a transformé en but incroyable avec une frappe qu’il faut revoir 5-6 fois avant de comprendre ce qui s’est passé et comment c’est possible.

Dans ce match, l’attaque de Montréal a finalement débloqué alors qu’ils ont battu les représentants du Texas par la marque de 3-0. McInerney, qui s’est démarqué avec la séquence précédente, a marqué à 2 reprises dans cette rencontre.


La technologie aide la France à battre le Honduras

Ce but n’était pas clair au départ, mais la technologie de révision de but nous a permis de confirmer ce qui allait devenir le 2e but des Français contre le Honduras. La France a gagné facilement 3-0 contre l’équipe de la CONCACAF qui s’est défendue à 10 joueurs pendant la majorité de la rencontre.

C’est une belle ironie que la technologie ait été du côté de la France pendant ce match. On se rappelle que lors de l’incident Zidane-Materazzi de la finale de 2006, l’entraîneur de la France, Raymond Domenech avait dit que les arbitres avaient utilisé la reprise vidéo pour donner le carton rouge à Zidane. Cette fois-ci, la technologie était du bon côté.

La France continuera sa Coupe du Monde vendredi à 15h alors qu’ils joueront contre la Suisse, leur principal rival pour l’obtention de la première place dans le groupe. Le Honduras jouera à 18h contre l’Équateur.

Le gardien du Honduras garde son équipe dans le match

Le Honduras donne un penalty à la France

1-0 France, Benzema

3-0 France, Benzema


La Suisse gagne dans les dernières secondes contre l’Équateur


Ce but d’Haris Seferovic a sauvé la Suisse dans les dernières secondes de leur match contre l’Équateur. Le substitut était le 2e de l’équipe à marquer dans ce match dans une victoire de 2-1 des Helvètes.

Pour l’Équateur, les problèmes en dehors du pays continuent. L’équipe n’a pas gagné de match en dehors de leur stade lors de leur qualification pour le tournoi. Ils se sont qualifiés grâce à un parcours presque parfait à Quito où leur stade à 9127 mètres du niveau de la mer, ce qui est un avantage incroyable. Ils devront trouver le moyen de gagner sans cet avantage au Brésil.

Le tournoi se continuera vendredi à 15h pour la Suisse alors que l’adversaire du jour sera la France. L’Équateur affrontera le Honduras peu après à 18h.

1-0 Équateur, Valencia

1-1 Mehmedi


La Côte d’Ivoire a joué avec le feu contre le Japon

La Côte d’Ivoire s’est donnée une petite frousse en ouverture de Coupe du Monde contre le Japon, mais 2 buts en 2e demie ont permis à l’équipe de Didier Drogba de gagner 2-1. D’ailleurs, le vétéran a manqué le début du match à cause d’une blessure qui l’ennuyait, mais avec son équipe qui tirait de l’arrière, il est entré dans le match. Il semble que ça ait donné l’étincelle qui manquait à son équipe.

Le joueur qui a été à la création des deux buts des Africains est le défenseur Aurier. C’est lui qui a fait les 2 centres qui ont permis à son pays d’éviter la catastrophe. Chez les Japonais, le meilleur joueur a été Honda qui a marqué le seul but de son équipe.

La Côte d’Ivoire jouera vraisemblablement pour la première place du groupe contre la Colombie jeudi à midi. Le Japon tentera de garder espoir en affrontant la Grèce le même jour à 18h.

1-0 Japon, Honda

1-1 Bony


Mario Balotelli donne la victoire à l’Italie


Ce but de Mario Balotelli en 2e demie du match entre l’Italie et l’Angleterre a fait la différence dans ce qui était la première rencontre pour les deux pays dans cette Coupe du Monde. Malgré le terrain en mauvais état, on a droit à un bon affrontement remporté 2-1 par l’Italie.

En effet, plusieurs s’attendaient à un match défensif entre deux pays qui ne voulaient pas commettre d’erreur fatale, mais ce fût tout le contraire. On a eu droit à un match assez offensif où les deux équipes ont démontré de la créativité à l’attaque.

On l’a vu dès le départ alors que moins de 2 minutes après que l’Italie ait ouvert le score, les Anglais ont égalé la marque. Les Italiens ont repris les devants en début de 2e demie et n’ont plus regardé derrière par la suite.

Jeudi à 15h, les Anglais joueront un match qu’ils ne pourront pas perdre contre l’Uruguay qui s’est déjà incliné contre le Costa Rica. Ce sont ces derniers qui affronteront l’Italie vendredi à midi.

L’Angleterre manque une belle chance en début de match

1-0 Italie, Marchisio

1-1 Sturridge

Sturridge célèbre son but

L’Angleterre sauve les meubles juste avant la mi-temps


Le Costa Rica cause la surprise en battant l’Uruguay


Le Costa Rica était supposé être l’équipe qui allait se faire massacrer dans un groupe comprenant 3 anciens champions de la Coupe du Monde (Angleterre, Italie et Uruguay), mais l’équipe de la CONCACAF avait un autre plan en tête. En ouverture de tournoi, ils ont fait mal à l’Uruguay avec une victoire de 3-1.

La première demie s’est passée comme prévu alors qu’on a vu les Uruguayens prendre les devants 1-0 grâce à un penalty. Toutefois, au début de la 2e demie, les gars du Costa Rica ont coupé les jambes de leurs adversaires avec 2 buts en 4 minutes. Après ça, ils ont dominé le jeu en résistant aux attaques uruguayennes, ajoutant même au score dans les 10 dernières minutes du match.

L’Uruguay tentera de sauver son tournoi jeudi à 15h alors qu’ils affronteront l’Angleterre. Ils devront faire sans Maxi Pereira qui a reçu un carton rouge dans ce match. Le Costa Rica voudra poursuivre son parcours de cendrillon contre les Italiens vendredi à midi.

1-0 Uruguay, Cavani

La faute qui a mené au penalty

1-1 Campbell

3-1 Costa Rica, Urena

Le carton rouge de Pereira


Les Colombiens dansent autour de la Grèce en route vers une victoire de 3-0

Cette célébration des Colombiens est venue après leur premier but à la 5e minute, gracieuseté d’Armero. Ça démontre assez bien l’ambiance festive de l’équipe et de leurs partisans, particulièrement dans la dernière demie-heure du match où les Colombiens ont conservé une avance de 2-0 contre la Grèce, ajoutant même un but dans les arrêts de jeu. Il faut dire que c’était leur premier match à la Coupe du Monde depuis 1998 et qu’ils ont célébré en grand.

Les joueurs grecs vont certainement s’en vouloir après ce résultat. Ils ne se sont pas faits dominer par leurs adversaires et ont tout simplement manqué de finition, surtout au niveau de leurs coups de tête.

La Grèce tentera de se reprendre jeudi prochain à 18h alors que leur prochain adversaire sera le Japon. Les Colombiens tenteront de continuer leur lancée contre la Côte d’Ivoire le même jour à midi.

1-0 Colombie, Armero

Ospina conserve l’avance des siens en fin de 1ère demie

2-0 Colombie, Teo Gutierrez

Gekas manque la meilleure chance de la Grèce

3-0 Colombie, Rodriguez


Alexis Sanchez permet au Chili de battre l’Australie

Le premier match du Chili dans ce tournoi a permis à leur joueur étoile Alexis Sanchez de montrer l’étendue de son talent. Il a participé à deux des trois buts des siens, marquant le premier que vous pouvez voir ci-dessus, dans une victoire de 3-1 contre l’Australie. Le score ne représente pas nécessairement l’attaque qu’on a vu dans ce match alors que les Chiliens ont dominé, mais ont quand même laissé des chances à l’Australie.

Ces chances venaient surtout de Tim Cahill qui a profité de la petite taille des défenseurs chiliens pour menacer avec plusieurs têtes. C’est d’ailleurs comme ça qu’il a marqué le seul but des siens. Malheureusement pour lui, il a manqué de chances pour permettre à son pays de réussir la surprise.

Le tournoi ne se simplifiera pas pour les deux pays. L’Australie affrontera les Pays-Bas, qui viennent de gagner leur premier match 5-1, mercredi à midi. Le Chili tentera d’anéantir les espoirs de l’Espagne à 15h le même jour.

2-0 Chili, Valdivia

2-1 Chili, Cahill

Wilkinson sauve un but en 2e demie

3-1 Chili, Beausejour


Les Pays-Bas humilient l’Espagne dans leur 1er match de la Coupe du Monde

4 ans plus tard, les Pays-Bas ont eu leur revanche contre l’Espagne. Après avoir perdu contre les Espagnols en finale de la dernière Coupe du Monde, les Néerlandais se sont repris en les battant 5-1 en ouverture de tournoi. Cette victoire a notamment été rendue possible grâce à ce superbe but de Robin Van Persie tout juste avant la mi-temps. Ce but ramenait le score à 1-1 et redonnait espoir aux Pays-Bas. C’est cet espoir qui leur a permis de dominer la 2e demie.

Si cette victoire est énorme pour les Pays-Bas, ce n’est pas la fin du monde pour l’Espagne. Ils avaient aussi perdu leur match d’ouverture en 2010 (contre la Suisse), mais ça ne les avait pas empêché de gagner le tournoi. Toutefois, ils n’ont plus trop droit à l’erreur.

Les Espagnols tenteront de remettre leur tournoi sur la bonne voie contre le Chili mercredi à 15h. Tout juste avant ce match, à midi, les Pays-Bas tenteront de gagner un 2e match consécutif contre les Australiens.

L’Espagne obtient un penalty à la 26e minute

1-0 Espagne, Xabi Alonso

2-1 Pays-Bas, Robben

3-1 Pays-Bas, De Vrij

4-1 Pays-Bas, Van Persie

5-1 Pays-Bas, Robben