Suivez 25stanley sur Facebook!

Les 5 joueurs à surveiller chez le Lightning


Avec le match de ce soir et la série de 1re ronde qui s’en vient contre eux, il est temps de commencer à connaître l’édition 2013-14 du Lightning de Tampa Bay. On vous a donc dressé une liste de 5 joueurs à surveiller de leur côté en laissant de côté Steven Stamkos et Ben Bishop, parce qu’ils sont assez évidents comme cible.

#24 Ryan Callahan

L’attaquant qui a fait partie du premier échange « Capitaine contre capitaine » de l’histoire de la LNH n’a plus besoin de présentation, mais si tu as pris ça relax à la date limite des transactions, tu as peut-être oublié qu’il jouait maintenant pour le Lightning.

Non seulement il joue là-bas, mais il y excelle. Après avoir enregistré 25 points en 45 matchs à New York, il a 9 points en 13 rencontres à Tampa. Il s’acclimate bien avec sa nouvelle équipe et il pourrait causer des problèmes au Canadien en séries.

#77 Victor Hedman

Le défenseur de 23 ans connait présentement sa meilleure saison en carrière. Celui qui a été choisi après John Tavares lors de son repêchage avait toujours été vu comme un bust, mais cette année, il fait mentir tous ceux qui pensaient ça.

Il a finalement l’air d’un défenseur numéro 1 à Tampa Bay et ce n’est pas le Lightning qui va s’en plaindre. En plus, avec 47 points cette saison, il n’est pas seulement bon dans sa zone, mais il est capable d’aider son équipe sur la feuille de pointage.

#51 Valtteri Filppula

L’ancien centre des Red Wings connait probablement sa meilleure saison en carrière après avoir signé à Tampa Bay comme agent libre. À 30 ans, il ne montre pas de signe de ralentissement alors qu’il a au moins un point à ses 12 derniers matchs, séquence pendant laquelle il a marqué à 5 reprises en plus d’enregistrer 11 passes.

#18 Ondrej Palat

L’ancien des Voltigeurs de Drummondville en est à sa première saison complète dans la LNH et il ne déçoit pas. Il a presque franchi le plateau des 20 buts cette saison alors qu’il est à 19 et il est un des nombreux joueurs du Lightning qui peut créer de l’attaque si on lui laisse la chance de le faire.

#7 Radko Gudas

À 6 pieds et 204 livres, Gudas n’a pas le gabarit le plus imposant. Par contre, il n’a pas peur de frapper et il risque de le faire à profusion contre les petits attaquants du Canadien. Pendant une série de 7 matchs, il est le favori pour devenir le nouveau Eric Gryba, c’est-à-dire, le joueur que la majorité des fans découvre simplement pour le détester.


Emelin à Montréal pour des raisons personnelles // Un retour contre les Blackhawks pour Gorges?

alexei-emelin-600x522

Alexei Emelin a quitté vers Montréal dimanche dernier pour des raisons personnelles. Le joueur russe a donc raté l’entraînement matinal des siens en Floride. Emelin sera quand même à son poste, mardi soir, face au Lightning de Tampa Bay.

Quant à Tomas Plekanec, il était de retour avec ses coéquipiers pour la pratique. Fidèle à ses habitudes, il a été l’un des premiers à sauter sur la patinoire. Le Tchèque réintégrera l’alignement de la troupe de Michel Therrien.

Une date fixée pour Gorges

Josh Gorges s’est entraîné en solitaire lundi matin. Le défenseur du CH était en compagnie du préparateur physique de l’équipe, Pierre Allard. L’athlète de 29 ans vise un retour au jeu la semaine prochaine alors que les Canadiens se frotteront aux Blackhawks de Chicago le 9 avril.

Carey Price sera encore l’homme de confiance de Michel Therrien, mardi soir, lors d’un affrontement de taille entre le Tricolore et le Lightning. À noter qu’avec un gain, le CH s’assurera d’une place en séries éliminatoires.

« Il faut laisser une bonne impression demain face [au Lightning] », a fait savoir Price après l’entraînement en Floride.

Notamment, P.K. Subban est conscient que Steven Stamkos sera à surveiller lors de cette rencontre. Le vainqueur du trophée Norris note que ce sera un travail collectif qui musellera le joueur étoile du Lightning.

« Ce n’est pas juste le gardien ou la défense qui doit surveiller Stamkos, c’est l’affaire des cinq joueurs sur la glace », a précisé Subban.

Formation du CH à l’entraînement

Pacioretty-Desharnais-Vanek
Galchenyuk-Plekanec-Gallagher
Eller-Brière-Gionta
Bourque-White-Bournival

Markov-Weaver
Bouillon-Subban
Murray-Tinordi

Citations : Martin McGuire – 98,5 Sports


Toujours pas de négociations entre Bergevin et Gionta // La vie commence à reprendre son cours pour Bozon

brian gionta - canadiens - credit: 25stanley

Brian Gionta en est à sa dernière année de contrat avec les Canadiens de Montréal. Le capitaine du CH est évidemment à la recherche d’une nouvelle entente avec le club montréalais, mais les négociations avec le directeur général de l’équipe, Marc Bergevin, ne sont toujours pas entamées.

Stephen Bartlett, l’agent de Gionta, n’écarte pas la possibilité d’une réduction de salaire. Bartlett sait que son client aura de la difficulté à se trouver un pacte avec le Tricolore s’il demande encore le même salaire annuel que lors de son dernier contrat.

« Je ne chercherai pas à lui obtenir un autre contrat de 5 millions », a confié Bartlett, au sujet de Gionta, au Journal de Montréal.

Il reste encore du temps au calendrier pour le clan de Gionta de commencer les pourparlers avec le manitou des Canadiens. À l’heure actuelle, ce qui est important, c’est de terminer la saison régulière et d’amorcer les séries du bon pied.

***

Bozon, la vie après le combat

Samedi dernier, soit au lendemain de sa sortie de l’hôpital, Tim Bozon a assisté au match des siens (Ice de Kootenay) en séries éliminatoires. L’espoir du Tricolore a pris part à la cérémonie d’avant-match. D’ailleurs, celle-ci est disponible ici :

Cérémonie d’avant-match avec Bozon

Également, voici une entrevue avec le principal intéressé. Bozon, après avoir combattu la méningite pendant près d’un mois, doit tenter de retrouver une vie « normale ». Il n’enfilera pas ses patins demain matin, mais les médecins ont clairement indiqué que sa carrière de hockeyeur n’est pas en danger.

***

Les influences de Prust

Voici un segment du magazine CANADIENS mettant en vedette l’attaquant du CH Brandon Prust.

Merci à SwissHabs pour la rubrique sur Prust.


Il ne faut abandonner avec Lars Eller


On ne peut pas se le cacher, Lars Eller connait une mauvaise saison. Il n’a que 4 points en 2014 et 23 en 71 matchs. Son différentiel de -17 est la statistique qui revient le plus souvent auprès des partisans qui commencent à être tannés du centre danois de 24 ans.

Par contre, ce serait stupide d’abandonner dans son cas. C’est vrai qu’il ne connait pas une grande saison, mais il y a des circonstances qui expliquent ces performances. Tout d’abord, il faut regarder l’utilisation qu’en fait Michel Therrien. Depuis le début de la saison, Eller a la 4e utilisation la plus compliquée chez les attaquants du Canadien derrière Plekanec, Gionta et Brière.

Eller

Malgré cela, Eller a maintenu le 4e meilleur Corsi chez le Canadien cette saison. Normalement, dans cette situation, Eller serait vu comme un bon centre défensif de 3e trio, mais ce n’est pas le cas pour le danois, notamment à cause de son différentiel pourri. Pourquoi donc son Corsi ne s’est pas transformé en but cette saison? On a déjà répondu à cette question plus tôt cette saison, mais la situation s’est empirée pour Eller depuis ce temps-là.

Eller a le pire PDO du Canadien à 96,1. Le PDO est l’addition du % de lancers qui marquent et le % d’arrêts des gardiens lorsqu’un joueur est sur la glace à 5 contre 5. La moyenne est donc de 100. Cette statistique est reconnue pour être basée sur la chance et varie chaque saison.

C’est à cause de cette statistique qu’Eller a un Corsi de 48,2 %, mais un % de buts pour le Canadien de 35,3 %. Cette différence de 12,9 % est incroyable et selon un tableau qu’a monté Tyler Dellow, ça devrait changer l’an prochain.

Screen-Shot-2014-03-25-at-3.00.57-PM

Dellow a calculé la différence de tous les joueurs de la LNH et les a séparés dans des groupes selon cette différence. Il a ensuite regardé quelle était la différence pour les joueurs de ce groupe lors de la saison suivante. Comme on peut voir, ça semble être assez aléatoire et la moyenne des gars qui avait plus de 10 % de différence négative a vu leur moyenne retourner à 2,6 %.

On peut donc penser que ça arrivera à Eller l’an prochain et que ça devrait lui permettre de retour à un +/- autour de 0 si Therrien le fait jouer dans les mêmes situations. Un différentiel autour de 0 dans un rôle défensif, c’est bien correct, particulièrement s’il est capable de pousser une saison de 45-50 points avec et c’est ce qu’il pourrait faire avec un PDO normal.

Il ne faut donc pas paniquer avec Eller puisqu’il est un candidat pour une grosse saison de retour l’an prochain et s’il la connaissait ailleurs, vous pouvez être certains qu’on va en entendre parler pendant 10 ans à l’Antichambre.


Dale Weise était content de la victoire des Bruins samedi soir


Samedi soir, les Bruins de Boston ont marqué 3 buts sans riposte en 3e période dans une victoire de 4-2 contre les Coyotes de Phoenix. C’était la 12e victoire consécutive des Bruins qui perdaient après 40 minutes dans ce match.

Alors que les Bruins affronteront le Canadien ce soir, au moins un joueur de l’équipe est content de la victoire de Boston. En effet, l’attaquant Dale Weise a déclaré aux journalistes qu’il était content que les Bruins aient remonté la pente pour battre les Coyotes parce qu’il voulait que ce soit le Canadien qui brise leur séquence.

Bien évidemment, ce n’est rien de trop sérieux et on imagine que Weise avait le sourire en coin pendant ses remarques, mais j’aime ce qu’il dit aux médias. Contrairement à Therrien qui ne veut pas parler de la séquence de l’équipe adverse, Weise comprend l’importance de la rivalité entre les deux équipes. Il comprend que même si le match ne veut pas dire grand chose au classement, un match Canadiens-Bruins est toujours important et que si le Canadien peut arrêter la bonne séquence de Boston, c’est un plus.

C’est aussi un signe que le gars semble avoir un bon sens de l’humour lorsqu’il parle aux médias et c’est quelque chose de très rare dans un marché médiatique fou comme celui de Montréal. C’est toujours apprécié de voir qu’un gars est capable de faire des jokes tout en montrant son sérieux face à un rival et c’est le cas de Weise présentement. Il faut maintenant espérer que ça se transforme en victoire sur la glace.


Budaj face aux Bruins // Bournival et Eller à l’entraînement avec leurs coéquipiers

24CH - Lars Eller

Peter Budaj sera le gardien partant des Canadiens de Montréal au TD Garden. Alors que les troupiers de Michel Therrien tenteront de mettre un terme à la séquence de victoires (12) des hommes de Claude Julien, c’est le portier numéro deux du CH qui sera présent pour arrêter l’attaque des Bruins.

Michaël Bournival, rappelé des Bulldogs de Hamilton le week-end dernier, a chaussé ses patins en compagnie des autres membres de l’équipe, mais il n’a pas été inséré sur un trio régulier. Son retour au jeu avec le Tricolore pourrait quand même être ce soir. Une décision avant la rencontre sera prise.

Quant à Lars Eller, blessé lors de la rencontre face aux Maple Leafs de Toronto, une décision d’avant-match sera prise dans son cas. Le Danois s’est entraîné sur le quatrième trio avec Travis Moen et Dale Weise pendant la pratique matinale.

Jarred Tinordi sera encore laissé de côté. Mike Weaver a quitté la glace en même temps que la plupart de ses acolytes tandis que Tinordi a fait du temps supplémentaire.

L’affrontement entre les Canadiens et les Bruins débutera à compter de 19 h 30. Les locaux essayeront de signer un 13e gain consécutif.

Trios du CH

Pacioretty- Desharnais-Vanek
Galchenyuk- Plekanec-Gallagher
Bourque-Brière-Gionta
Moen-Eller-Weise


Le Canadien affrontera probablement le Lightning de Tampa Bay en 1re ronde

Alors que le Canadien est à peu près certain de faire les séries (98,1 % de chances), il est temps de se concentrer sur la première ronde de la danse printanière. Ça tombe bien puisqu’on dirait que l’adversaire du tricolore pendant cette ronde est pratiquement déjà connu.

Selon le site spécialisé en la matière, le CH a 84,1 % de chances d’affronter le Lightning de Tampa Bay. La 2e équipe la plus probable est les Penguins à 9,1 % de chances. Les autres possibilités sont les Bruins(3,5 %), les Wings(1 %) et les Leafs(0,2 %). En effet, les chances de voir une 1re ronde incroyable entre les Habs et les Leafs sont parties en fumée à cause de la descente aux enfers de l’équipe de Randy Carlyle. Au moins, on devrait pouvoir éviter les Bruins.

Ça fait en sorte que le match du mardi 1er avril vient de devenir pas mal plus intéressant. Ça devrait être un aperçu de la 1re ronde alors que le Canadien visitera le Lightning à Tampa Bay. Comme Tampa a 1 point d’avance et un match en main sur le Canadien, on pourrait assister au même match au même endroit 2 semaines plus tard.

Si cette série devait arriver, ça devrait être extrêmement excitant. Jusqu’à maintenant, les 3 matchs entre les deux équipes ont nécessité la prolongation alors que 2 se sont soldés en fusillade. On ne devrait pas non plus assister à trop de buts puisque chaque rencontre s’est terminée avec le score de 2-1.

On s’enligne donc vers un duel de gardiens entre Ben Bishop et Carey Price en 1re ronde.


Le Canadien est en feu depuis les Olympiques

Depuis le retour de la pause olympique, le Canadien a maintenu une fiche de 6-4-1, ce qui est respectable, mais pas incroyable. Toutefois, la fiche ne dit pas toute l’histoire alors que le CH a joué son meilleur hockey de la saison.

On en a parlé la semaine dernière, mais le Tricolore a continué sur sa bonne lancée depuis. En fait, depuis le retour des Olympiques, au niveau du Fenwick Close, qui est la statistique avec le plus de valeur prédictive, le CH maintient un meilleur rythme que les Kings de Los Angeles, qui sont au somment de la ligue, depuis le début de la saison.

Fenwick close

Ça veut dire que depuis Sotchi, les joueurs du Canadien contrôlent la rondelle comme une équipe de premier plan. Malheureusement, le fait que Budaj ait été devant le filet au lieu de Price a fait en sorte que la bonne possession de rondelle ne s’est pas nécessairement transformée en victoire. Heureusement, les saisons précédentes nous ont prouvé que les équipes qui contrôlaient le jeu avant les séries étaient généralement celles qui y faisaient un bon bout de chemin.

C’est une excellente nouvelle pour le Tricolore qui était dans les meilleures équipes dans cette catégorie l’an dernier. On peut voir que l’équipe avait bien commencé l’année en ayant un rythme d’une équipe parmi le top 10. Puis, Douglas Murray est revenu de blessure et ça a coïncidé avec une chute aux enfers pendant laquelle le Canadien jouait comme une équipe qui allait manquer les séries, mais qui avait la chance de compter sur Carey Price pour cacher ces défauts.

Maintenant, le Canadien joue bien et si l’équipe de Therrien peut maintenir le cap, ces chiffres nous indiquent qu’avec Carey Price devant le filet, le Canadien a le club et joue assez bien pour faire du bruit en série. Après une saison où les statistiques avancées ont souvent été contre l’équipe, c’est bien de voir que l’équipe a tourné la tendance juste avant les séries. C’est en contrôlant la rondelle que l’équipe a des chances de gagner des séries, pas en laissant les équipes adverses lancer 40 fois contre Carey.

Graphique via HabsEOTP


Max Pacioretty est en train de s’établir comme un des meilleurs marqueurs de la LNH


Ce n’est pas un secret pour les partisans du Canadien de Montréal, Max Pacioretty connait une excellente saison cette année. Il est présentement au 9e rang de la LNH avec 30 buts en 60 parties.

Toutefois, une statistique a attiré mon attention en ce qui concerne l’attaquant et elle m’a permis de me rendre compte à quel point MaxPac excelle cette saison. L’attaquant du tricolore est présentement 2e au niveau des buts marqués par 60 minutes de temps de glace.

Top 5

Ce n’est pas un mauvais top 5 et ça nous montre que Pacioretty est en train de s’établir comme un des meilleurs marqueurs de buts dans la LNH cette saison. En plus, il le fait avec une utilisation aussi compliquée que Perry et pas mal plus difficile qu’Ovechkin et Skinner. En fait, seul Steen a plus de responsabilités défensives que Pacioretty dans cette liste.

Ce qui est encourageant pour le Canadien, c’est que malgré le fait que les marqueurs ont tendance à décliner rapidement, Pacioretty ne devrait pas connaître une baisse de production trop drastique ou trop rapide alors qu’il n’a que 25 ans et que son style l’aidera à garder un bon niveau pendant longtemps.

On peut dire ça parce que MaxPac ne marque pas à cause d’un haut % de réussite, qui a tendance à diminuer rapidement rendue à la trentaine, mais bien à cause d’un gros nombre de lancers. En effet, cette saison, l’attaquant du Canadien conserve une moyenne de 12,2 lancers au but par 60 minutes jouées, ce qui est bon pour le 6e rang de la LNH.

Ce chiffre nous indique que l’attaquant ne connait pas une saison chanceuse cette année, mais qu’il est plutôt en train de passer à un autre niveau où il devrait rester pendant plusieurs saisons. C’est une excellente nouvelle pour le tricolore qui devrait pouvoir compter sur un des meilleurs compteurs de la ligue pour les prochaines saisons à un « faible » salaire de 4,5 millions par année.


Patrick Roy : l’importance d’avoir un bon gardien // Prust croit que les gens devraient voter pour Legault

Varlamov / Price

Patrick Roy ne s’en cache pas. Il dit haut et fort que Carey Price est le meilleur joueur du CH. Même son de cloche du côté de son club. Semyon Varlamov est le premier de classe chez l’Avalanche.

« Carey Price est le joueur numéro un [des Canadiens]. La statistique ne trompe pas : l’équipe qui participe aux séries doit miser sur un gardien qui conserve un taux de réussite tirs-arrêts de 92 %. C’est ce que Varlamov fait pour nous et ce que Carey fait pour le Canadien. ‘Varly’ est notre meilleur joueur cette saison », a mentionné l’entraîneur-chef de l’Avalanche.

L’ancien portier du Tricolore est très clair lorsqu’il aborde le fait que les prestations des gardiens sont capitales pour le succès d’une équipe dans la LNH.

« Les performances des gardiens représentent le principal facteur des succès d’une équipe », a résumé Roy.

Citations : La Presse Canadienne

***

Prust apprécie Legault

Bi-Xs_WCAAE5qrM

Bradon Prust était de passage à l’émission En mode Salvail lundi soir. Le joueur du Tricolore a rencontré le chef de la CAQ François Legault et il semble avoir apprécié ce moment. « Je pense que tout le monde devrait voter pour lui », a écrit Prust sur Twitter.

Crédit photo : @maripiermorin

***

Une remontée gravée dans la mémoire

Voici un article de Daniel Brière via une collaboration spéciale avec le journal Le Droit. L’attaquant du CH avait ouvert la marque après seulement 38 secondes samedi dernier face aux Sénateurs d’Ottawa.

Brière a joué tout un match contre la troupe de Paul MacLean au Centre Bell. En plus de son fut hâtif, il a orchestré plusieurs autres chances de marquer pour les siens.

Pour savoir ce que Brière pense de cette rencontre que Carey Price a qualifiée de « Gong Show », lisez ses propos dans le texte suivant.

***

Alignement (probable) de MTL

Pacioretty – Desharnais – Vanek
Brière – Plekanec – Gallagher
Galchenyuk – Eller – Gionta
Moen – Prust – Weise

Markov – Emelin
Bouillon – Subban
Tinordi – Weaver

Price

Alignement (probable) de COL

O’Reilly – Duchene – McGinn
Landeskog – MacKinnon – Mitchell
Talbot – Cliche – McLeod
Malone – Bordeleau

Hejda – Johnson
Holden – Benoit
Barrie – Guenin

Giguère