Suivez 25stanley sur Facebook!

RDS a été le 2e réseau le plus écouté pendant la semaine du 19 mai

RDS

Les chiffres sont sortis et RDS a terminé son association avec la LNH de belle façon. Du 19 au 25 mai, le réseau a obtenu 13,3% des parts de marché au Québec. Seul TVA a fait mieux avec 18,9% alors que Radio-Canada (9,8%) et V (7,2%), deux réseaux généralistes, étaient loin derrière.

Pendant cette semaine, RDS a diffusé les matchs 2,3 et 4 de la série entre les Canadiens et les Rangers. Comme ces émissions ont été les plus écoutés de la semaine, et de loin, ça les a aidé à se placer parmi les meneurs. Le plus bizarre c’est qu’ils ne l’ont pas fait avec des matchs aux jours habituels (mardi, jeudi et samedi) alors que ces matchs se sont joués le lundi, jeudi et dimanche. J’imagine que les chiffres auraient été encore meilleurs si on avait eu droit à un match du samedi soir.

C’est une bonne nouvelle pour RDS, mais aussi pour TVA Sports, qui diffusera les matchs du Canadien en séries à partir de l’an prochain. Si c’est difficile de croire qu’ils attireront autant de monde que RDS dans les premières années, c’est clair que ces rencontres de séries vont leur permettre d’augmenter le nombre d’abonnés de façon incroyable, et ce, même si on risque de voir plusieurs de ces matchs à la chaîne principale de TVA.

Ce n’est jamais surprenant de voir que les gens écoutent énormément le Canadien en séries au Québec, mais quand on voit l’impact sur les chiffres, c’est difficile de ne pas être impressionné ou de penser à ce qu’aurait été ces statistiques si le tricolore s’était rendu en finale de la Coupe.

Via Richard Therrien


Gerard Gallant parlera aux Panthers


En fin de semaine, on a appris que les Panthers de la Floride étaient intéressés par les services de l’assistant du Canadien, Gerard Gallant, pour leur poste d’entraîneur-chef qui est encore vacant. Depuis, ils ont demandé la permission au Canadien de lui parler pour le passer en entrevue.

Lors de sa conférence de presse de lundi matin, Marc Bergevin a confirmé qu’il avait donné la permission à Gallant. Ça peut sembler logique, mais des équipes refusent souvent de faire ça avec leurs employés clés. Ces équipes s’assurent ainsi de garder leurs employés importants, mais se font une mauvaise réputation auprès des exécutifs un peu partout dans la ligue.

Gallant fait du sens en Floride puisqu’il a l’expérience nécessaire, mais aussi parce qu’il connait déjà un des meilleurs joueurs de l’équipe, Jonathan Huberdeau, qu’il a coaché lors de son passage dans la LHJMQ. Maintenant, il devra simplement impressionner les dirigeants des Panthers en entrevue pour obtenir l’emploi. Une chose est certaine; en obtenant cette entrevue, Gallant est un des meneurs dans la course.

Gallant a quitté vers la Floride dimanche après-midi pour discuter avec les membres de l’organisation des Panthers dans le processus vers la nomination du nouvel entraîneur-chef.

Via PHT


6 gestes que je ferais si j’étais Marc Bergevin

marc-bergevin-26-ans-600x463

On le sait, Marc Bergevin a un gros été devant lui. Au cours des prochains mois, on va voir ce que notre DG a dans le corps et la vision qu’il a pour l’équipe du futur. En attendant, voici ce que je ferais si j’étais dans la chaise de Marc Bergevin.

1. Prolonger le contrat de Michel Therrien

Je ne suis pas le plus grand fan de Michel Therrien, particulièrement au niveau de sa gestion des défenseurs et de ses tactiques en entrées de zone. Toutefois, il faut reconnaître le travail qu’il a fait pendant les séries et le récompenser alors qu’il ne lui reste qu’un an à son contrat.

Il semble que ce soit la priorité de Bergevin et que ce dossier se réglera prochainement. Ceci étant dit, je ne suis pas certain que je lui donnerais 4 ans comme les rumeurs indiquent. Une prolongation de contrat de 3 ans serait bien suffisante, surtout quand on sait que les chances qu’il termine ce contrat en arrière du banc de Montréal sont faibles.

2. Signer P.K. Subban

Pk Subban

Cette signature semble évidente, mais lorsqu’elle sera officialisée, vous pouvez être certains que plusieurs fans trouveront que ce sera un trop gros contrat. Je m’attends à un contrat de 8 ans et d’une valeur de 76 millions, pour une moyenne de 9,5 par année.

C’est le montant que vaut P.K. et en le faisant à long terme, le club va pouvoir profiter du talent du défenseur pendant longtemps. En plus, comme le plafond salarial ne cesse de monter, je ne serais pas surpris que les dernières années de cette entente soient une « aubaine » pour le tricolore. Pour l’instant, après cette signature, le Canadien aurait près de 17 millions de libre sous le plafond.

3. Signer Andrei Markov… si le prix est bon

andrei9markov

Ce serait bizarre d’imaginer la défense du Canadien sans Andrei Markov, mais ce n’est pas impossible. Le Russe est agent libre sans restriction et si l’on se fie aux rumeurs, ses demandes sont celles d’un défenseur numéro 1. Le problème, c’est qu’il n’est plus numéro 1 à Montréal.

Le défenseur de 35 ans ne veut pas de diminution de salaire et veut un contrat de 4 ans. Dans ces conditions, un contrat de 24 millions pour 4 ans m’irait, mais plus gros que ça, il faudrait le laisser aller et trouver son remplaçant sur le marché des agents libres (Anton Stralman).

4. Ramener le capitaine… s’il est prêt à accepter une réduction de salaire

brian2gionta

Brian Gionta n’est plus un joueur de 5 millions par année et il ne l’a probablement jamais été. Par contre, il rend de précieux services à son équipe, jouant souvent contre les meilleurs trios adverses et il se débrouille bien contre ceux-ci.

À 35 ans et avec un corps un peu magané, c’est risqué de le signer à long terme, mais pour un contrat de 9,9 millions sur 3 ans, je ne verrais pas pourquoi il ne reviendrait pas à Montréal. À ce prix, il pourrait être utile à l’équipe et il n’aurait probablement pas à déménager sa famille avant la fin de sa carrière, ce qui est le genre de chose que les vétérans comme Gionta aiment. Ce geste laisserait 7,6 millions de libre sous la masse avec 11 attaquants, 6 défenseurs et 2 gardiens.

5. Signer Eller et Weise… pas White

eller 4

On arrive maintenant aux attaquants qui sont agents libre avec restriction. Je ne ramènerais pas Ryan White parce que je ne crois pas qu’il ait de la place avec l’arrivée de Weise et l’émergence de jeunes attaquants comme Andrighetto et Thomas qui auront besoin de temps de glace à un moment donné.

Je ramènerais Dale Weise qui a prouvé en séries qu’il peut être utile à l’équipe. Avec Brière, il pourrait se retrouver sur une 4e ligne qui serait capable de produire offensivement de temps en temps, exactement comme on a vu en séries cette année. Je pense qu’on peut le signer à 900 000$ par année et ce serait un bon prix pour lui.

Pour ce qui est d’Eller, le gars a été ultra malchanceux cette année et ça a commencé à débloquer en séries. Je pense qu’il pourrait être un excellent centre de 3e trio l’an prochain et c’est peut-être son rôle à long terme avec le développement de Galchenyuk et la présence de Desharnais et Plekanec. Par contre, à 1,5 millions, je pense qu’il mérite de rester. Après ces signatures, le tricolore aurait une attaque complète et 4,4 millions de libre sous le plafond.

6. Ramener Mike Weaver

Weaver

L’acquisition de Mike Weaver à la date limite des transactions était la meilleure de Bergevin. Il a prouvé qu’il peut être un excellent 5e défenseur qui joue avec un jeune défenseur comme Beaulieu ou Tinordi.

En le signant à un contrat de 1,4 millions, le DG du Canadien se laisse 3 millions d’espace pour une aubaine sur le marché des agents libres tout en s’assurant d’avoir de l’expérience avec ses jeunes défenseurs sur la 3e paire.

Tous ces gestes feraient en sorte qu’on ramènerait pas mal la même équipe à Montréal l’an prochain, mais comme elle est encore jeune et qu’elle vient de se rendre en 3e ronde, je crois que c’est le chose à faire.


Mike Weaver avait un drôle de portrait de Max Pacioretty dans sa case

MaxPac

En fin de soirée samedi, le défenseur du Canadien, Mike Weaver, a tweeté une photo de sa case qu’il avait vidée plus tôt dans la journée. Bien évidemment, ce qui a retenu l’attention, c’est son affiche de Max Pacioretty qu’il avait fièrement affiché.

Pour une raison que l’on ignore, le défenseur acquis à la date limite des transactions a modifié son affiche en ajoutant une moustache typiquement italienne à l’attaquant en plus de dessiner des cœurs comme une fille en secondaire 2 qui trippe sur un gars de sa classe.

Je n’ai aucune idée pourquoi, Weaver a fait ça, mais son tweet a été très populaire et on comprend pourquoi. Cette affiche est hilarante, peu importe l’histoire derrière. J’espère sincèrement qu’elle sera de retour, avec Weaver, l’an prochain.


Marc Bergevin va avoir un gros été

marc-bergevin-party

Avec l’élimination du Canadien en 3e ronde, l’attention des partisans va commencer à se tourner vers le DG de l’équipe, Marc Bergevin. Ce dernier est à la veille d’un été qui sera déterminant pour sa carrière et pour le futur de l’équipe.

Ça commencera avec son entraîneur-chef et les rumeurs mentionnent que ce dossier n’est pas loin d’une conclusion. Toutefois, ce ne sera qu’un début alors qu’il aura des décisions à prendre pour toutes les positions de son équipe.

Attaquants – 26,953 M$ pour 10 joueurs

UFA : Vanek, Gionta, Parros
RFA : Eller, Weise, White
Espoirs à surveiller : Thomas, Andrighetto, Holland

Avec 10 joueurs de signés, l’attaque est probablement le dossier le moins compliqué pour Bergevin. Vanek et Parros sont 2 gars qu’on ne reverra pas alors qu’Eller et Weise devraient revenir avec l’équipe à moins d’une grosse surprise dans les négociations.

Les deux décisions à prendre seront du côté de Gionta et White. White n’a pas été amené par Bergevin et ses niaiseries qui le rendent populaire avec les partisans peuvent certainement en agacer quelques-uns. Il faudra simplement voir si les dirigeants du Canadien font partie de ce groupe. Ce qui ne l’aide pas, c’est que Therrien ne l’a jamais utilisé en séries.

Pour ce qui est de Gionta, il vient de terminer son contrat le plus lucratif en carrière. La décision par rapport à son futur de Montréal dépendra fort probablement de ses demandes salariales. Le fait qu’il est capitaine fait en sorte que les entrevues de fin de saison entre les joueurs et les dirigeants seront capitales pour son futur à Montréal.

Défenseurs – 9,795 M$ pour 4 joueurs

UFA : Markov, Weaver, Bouillon, Murray
RFA : Subban
Espoirs à surveiller : Tinordi, Beaulieu, Nygren

Le plus gros dossier de Bergevin se retrouve dans cette section et il se nomme P.K. Subban. Il devra trouver une façon de signer le défenseur à un contrat de 8 ans sans dépasser les 10 millions par année. Ça peut sembler énorme, mais on risque de frôler ce montant.

Du côté des gars sans restriction, je serais très surpris d’en voir plus de 2 revenir et le retour d’un seul ne me surprendrait pas. En terme de probabilité de retour, j’évaluerais ça à Weaver (75%), Markov (60%), Bouillon (20%) et Murray (5%), mais on ne sait jamais puisque ça dépendra des demandes des gars.

Ça dépendra aussi de l’évaluation de l’organisation de Tinordi et Beaulieu. Normalement, les 2 devraient évoluer avec le Canadien l’an prochain, mais Tinordi n’a pas joué en séries et on a amené Murray pour remplir son rôle alors que Beaulieu a eu besoin d’une blessure à Emelin pour garder son poste.

Gardiens de but

Il y a 2 semaines, ce dossier semblait réglé pour Bergevin. Price et Budaj sont sous contrat l’an prochain et Tokarski a une entente NHL/AHL. Toutefois, le gardien de 24 ans a tellement bien fait en séries qu’il s’est bâti un gros argument pour devenir le remplaçant de Price.

C’est difficile de l’imaginer avec Peter Budaj au camp d’entraînement. Un des deux risque d’être échangé, mais avec le marché des gardiens bizarre présentement, rien ne nous assure que le DG va obtenir ce qu’il veut en retour.


Michel Therrien lâche une couple de sacres après le but de Moore

C’est Dominic Moore qui a ouvert la marque du 6e match de la série entre les Rangers et le Canadien. Bien évidemment, après un match aussi défensif, le premier but était crucial et lorsque ce sont les Rangers qui l’ont marqué, la frustration est sortie un peu partout à Montréal.

Même à New York, Michel Therrien ne s’est pas gêné pour passer le chapelet et lacher quelques bons sacres québécois en arrière du banc du tricolore. Je suis certain qu’il n’est pas le seul à avoir penser au Calice et au Tabernacle.

Merci à MyRegularFace pour le GIF


Alex Kovalev préfère les Rangers au Canadien à New York

Kovalev

Jeudi soir, Alex Kovalev était à New York pour assister au match entre les Canadiens et les Rangers, 2 équipes pour qui il a joué pendant sa carrière. Comme il était à New York, il a préféré s’habiller aux couleurs de l’équipe locale.

Il a ressorti son chandail et sa casquette commémorative du championnat de la Coupe Stanley des Rangers en 1994. Bien évidemment, lorsqu’il a été présenté à la foule, il a été accueilli chaudement par les partisans sur place. Je me demande s’il portera le chandail du Canadien au Centre Bell si jamais les gars réussissent à forcer la tenue d’un match ultime samedi soir.

Photo via Brett Sosnik


Carey Price devant le filet si on a un 7e match?

Carey

Pour la 4e journée consécutive, la 3e avec son équipement complet, le gardien Carey Price a patiné. Il est arrivé à la fin de la pratique d’avant-match jeudi matin à New York.  Pour la première fois depuis sa blessure, il a même affronté des tirs de ses coéquipiers.

On continue à dire que ça fait partie de sa réhabilitation chez le Canadien, mais c’est clair que le gardien partant se rapproche d’un retour au jeu. Si c’est évident qu’il ne jouera pas jeudi soir contre les Rangers, ça semble de plus en plus possible de le voir mener son équipe lors du 7e match samedi soir à Montréal, si ce 7e match a lieu bien évidemment.

On est encore loin de cette discussion puisque le Canadien doit gagner le 6e match à New York auparavant, mais les rumeurs qui semblaient farfelues en début de série commencent à sembler de plus en plus possibles.

Photo via Arpon Basu


Le tour du chapeau de Rene Bourque s’est rendu à Lac la Biche

Bourque

La maison que vous voyez sur la photo ci-dessus est celle des parents de Rene Bourque à Lac la Biche. Après le tour du chapeau de leur gars, ils se sont réveillés avec quelques casquettes sur leur terrain.

Ces casquettes viennent sûrement des habitants de la ville qui sont fiers de leur athlète natal et qui avaient le goût de célébrer son accomplissement qui n’avait pas été réussi depuis 1993 alors qu’Éric Desjardins avait réussi un tour du chapeau en séries à la maison pour le Canadien.

C’est quand même un bon flash de la part de ceux qui ont fait ça et c’est certain que ça a donné le sourire aux parents de Bourque qui peuvent être fiers de leur gars qui est train de rebondir de belle façon après une saison catastrophique pendant laquelle il aurait pu être échangé contre un choix de 5e ronde sans que les fans de l’équipe paniquent.

Photo via Twitter


Des fans des Bruins et des Rangers créent une tendance web; Le Plekanecing

Plekanec

Ce geste de Tomas Plekanec en 2e période du 5e match de la série contre les Rangers lui a valu une punition pour avoir embelli. C’était la première pénalité du genre à ne pas avoir été donnée comme punition coïncidente dans les séries cette année. C’était donc la première fois qu’une équipe avait un avantage numérique à cause d’un « plongeon ».

Il faut dire que le geste de Plekanec était assez évident et qu’il a permis aux haters du Canadien de sortir de l’ombre. Parmi ces haters, on retrouvait des fans des Rangers et des Bruins qui ont décidé de tenter de créer un mouvement internet intitulé le Plekanecing.

Le Plekanecing

Plekanecing

Plekanecing2

Le Plekanecing est assez simple. Tu prends une photo de toi avec la tête par en arrière en feignant une blessure. Souvent, ceux qui les ont prises y sont allés avec une main au visage pour augmenter l’effet.

La tendance n’a pas levé tant que ça puisqu’elle n’est pas vraiment sortie des marchés de Boston et de New York. Il faut dire qu’on a eu un match complètement fou et que les gens voulaient parler d’autre chose.

Quand même, l’internet étant l’internet, on a eu droit à plusieurs photos du genre et j’ai ressorti les meilleures du hashtag #Plekanecing, qui a circulé sur Twitter hier soir, pour créer la galerie ci-dessous.