Suivez 25stanley sur Facebook!

Un rare duel entre les Canadiens et les Red Wings // Retour au jeu pour Alfredsson

Canadiens vs Red Wings

Les Canadiens de Montréal visiteront les Red Wings de Detroit pour la première fois depuis décembre 2010. Les hommes de Michel Therrien tenteront à ce moment de remporter un match dans l’aréna de la ville du hockey (hockeytown) en plus de cinq ans.

Rien pour aider la formation montréalaise : Daniel Alfredsson sera en uniforme contre les Canadiens ce soir. En carrière contre le CH, il totalise 105 points en 89 matchs en plus d’un différentiel de +19. Le Suédois dispute toujours de bonnes rencontres face au club montréalais. Todd Bertuzzi sera quant à lui laissé de côté.

Voici quelques informations sur les affrontements DET-MTL

-> Le dernier match Canadiens – Red Wings a été disputé à Montréal le 25 janvier 2012. Le Tricolore avait signé une éclatante victoire de 7-2 au Centre Bell. David Desharnais avait amassé trois points et avait été nommé la première étoile du match.

-> Le dernier duel Canadiens – Red Wings au Joe Louis Arena remonte au 10 décembre 2010, gain de Detroit au compte de 4-2.

-> La dernière victoire des Canadiens contre les Red Wings à Detroit remonte au 26 novembre 2008 alors que Montréal l’avait emporté 3-1. Maxim Lapierre, Tomas Plekanec et Christopher Higgins avaient marqué.

***

Qui choisiriez-vous?

Crédit photo : tikotrip.com


Alexei Emelin sera de retour dans l’alignement, Diaz lui?

raphael-diaz-600x400

Mercredi, Michel Therrien a choisi de faire jouer Douglas Murray et Francis Bouillon à la place d’Emelin et Diaz. Disons que je n’étais pas tout en fait en accord avec la décision du coach. Après une défaite écrasante, Therrien a confirmé qu’Emelin serait de retour dans l’alignement, mais on ne connait pas encore le sort du défenseur suisse.

Si l’on se fie aux statistiques avancées, Diaz devrait être dans l’alignement de l’équipe et devrait même être le 4e défenseur de cette équipe en formant une paire avec Josh Gorges. Toutefois, ce n’est pas tout le monde qui aime utiliser ce genre de statistiques et Therrien semble faire partie du groupe (ce qui n’est vraiment pas une bonne nouvelle pour le CH).

Je vais donc utiliser une statistique qui est dans la LNH depuis des lunes ; les chances de marquer. Celles du Canadien sont compilés par Olivier Bouchard du LNH.com et cette saison, elles nous montrent que c’est complètement ridicule de bencher le suisse..

Bouchard a compilé le +/- des chances de marquer du CH lorsque Diaz est sur la glace et lorsqu’il ne l’est pas. En plus de faire ça, il a séparé la saison du Canadien en 2. Ça donne des chiffres intéressants pour le défenseur.

Diaz

En gros, ce qu’on peut retenir de ce tableau, c’est que le CH a pas mal plus de chances de marquer à forces égales lorsque Diaz est sur la glace que lorsqu’il est sur le banc ou sur la galerie de la presse.

Honnêtement, je ne sais pas comment dire autrement que c’est ridicule que le défenseur suisse ne joue pas et j’essaie d’éviter de me répéter. Therrien semble entêté à ne pas le faire jouer au profit de la robustesse, mais le plan ne marche pas. Je ne comprends pas encore pourquoi on ne peut pas retourner au top 4 de Markov-Subban et Gorges-Diaz et je ne vois pas comment Therrien peut redresser sa défense sans faire cela.

Aucun but en 2 ans

Les détracteurs de Diaz aiment bien rappeler que le défenseur suisse n’a pas marqué contre un gardien en 2 ans. Son seul but l’an dernier est survenu contre les Rangers alors qu’il avait marqué dans un filet désert en désavantage numérique.

Ce que ces gens oublient souvent de mentionner c’est que pendant les 2 dernières saisons, Diaz a enregistré 25 points en 69 matchs, ce qui lui donne une moyenne de 0,36 points par match. C’est la 3e meilleure moyenne du Canadien pendant cette séquence derrière Markov et Subban. On ne peut donc pas dire que Diaz est un boulet offensif de la trempe de Murray ou Bouillon par exemple. Comme les chiffres nous prouvent que Diaz n’est pas mauvais dans sa zone, je ne comprends pas pourquoi il ne jouerait pas au profit de Murray ou Bouillon.


Michel Therrien est en train de vivre un sentiment de déjà vu

Alors que le Canadien connait des moments difficiles, plusieurs partisans commencent à vouloir la tête de Michel Therrien. En effet, même si le club est présentement en 4e position dans la conférence de l’Est, l’équipe est en chute libre et le reste de la conférence est en train de revenir dans la course.

Le site Eyes on the prize a comparé la saison qu’est en train de connaître le CH et celle des Penguins en 2008-09 lorsque Therrien s’est fait renvoyé. Disons que les deux saisons sont très semblables et que Therrien doit commencer à avoir des flashbacks.

La seule différence entre ces deux saisons est le jeu de Carey Price qui a permis à son club de maintenir une fiche de 27-18-5. On peut également dire que les attentes envers les deux équipes n’étaient pas les mêmes puisque le CH veut faire les séries pendant que les Penguins visaient la Coupe.

Quand même, avec les Penguins, Therrien avait une fiche de 27-25-5 lorsqu’il s’est fait remplacer par Dan Bylsma. Là où on voit vraiment la ressemblance c’est lorsqu’on regarde le Corsi des deux équipes au courant de la saison. Dans le graphique ci-dessous, la ligne bleue représente les Penguins alors que le CH est en rouge.

Therrien

Comme vous pouvez le voir, les deux équipes sont à peu près au même stade au niveau de la possession de rondelle et le CH se dirige tout droit au niveau des Penguins en 2009 alors que Therrien a perdu son emploi.

Pour l’instant, l’entraîneur n’a pas à craindre pour sa job grâce à la position de son club au classement. Toutefois, si jamais l’équipe se mettait à dégringoler dans le classement (ce qui très possible avec la situation actuelle dans l’Est), la soupe pourrait devenir chaude très rapidement.

Le problème pour Michel c’est que le gars qui lui a permis de sauver la face jusqu’à maintenant, Carey Price, ne va plus aussi bien qu’au début de la saison et ce n’est pas nécessairement de sa faute.

Chris Boyle a créé un visuel des lancers accordés par le Canadien depuis le début de la saison et il les a séparé en mois. Ça nous permet de voir une tendance claire s’établir.

Comme vous pouvez le voir, plus ça va, plus Carey reçoit des lancers dangereux. Bien évidemment, le gardien de but va allouer plus de buts lorsque les lancers viennent de l’enclave que lorsqu’ils viennent de la pointe. On voit également plus de lancers qui viennent en transition, ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour le CH.

Cette transition montre que le gardien accorde plus de but, mais que ce n’est pas nécessairement parce qu’il joue mal. C’est plutôt parce que la défense devant lui est en train de s’effondrer. Si ça continue comme ça, le gardien va faire moins d’arrêts et comme le CH perd la bataille de la possession de rondelle soir après soir, on pourrait assister à une séquence de défaites consécutives qui rendrait le téléphone de Ron Fournier aussi occupé que pendant la saison du centenaire.

Ce n’est pas compliqué, il y a 3 scénarios qui se présentent devant le Canadien. Le premier en est un où Therrien réussit à replacer sa défense et ça lui permet de sauver son poste en restant en séries.

Dans le 2e scénario, Therrien ne trouve pas de solution, mais comme c’est le gars à Bergevin, le DG lui laisse la chance de ressaisir la barque. Sans gros changement ou de solution, le Canadien manque les séries, un scénario qui semblait impossible il y a à peine 1 mois.

Finalement, le dernier scénario voit Bergevin renvoyer Therrien pendant la saison après que le club se soit retrouvé 10e-11e position. Le nouvel entraîneur travaille un peu sur le jeu des défenseurs qui permettent à Carey de faire des miracles. Avec une conférence encore serrée, le CH fait les séries après une course folle.

Peu importe ce qui va arriver, le poste de Therrien est pas mal plus en jeu que ce que la position au classement de l’équipe indique.


Le Canadien doit commencer à regarder derrière

La défaite d’hier soir contre les Penguins a été horrible pour le Canadien, mais elle était relativement prévisible alors que le tricolore connait des moments plus difficiles ces temps-ci.

Le problème avec ce ralentissement, c’est qu’il survient au moment où à peu près toutes les équipes qui poursuivent le Canadien montent leur jeu d’un cran. Dans le dernier mois, pas moins de 9 équipes situées derrière le Canadien ont augmenté la cadence.

C’est James Mirtle du Globe and Mail qui a compilé le tout. Les chiffres datent d’avant les matchs de mercredi, mais ils sont quand même intéressants. Depuis le 23 décembre, la cadence du CH a baissé de 2 points alors qu’ils finiraient avec 99 points s’ils continuaient comme ils jouent depuis le début de la saison.

Pendant ce temps, la cadence des Islanders a augmenté de 17 points, celle des Jackets de 13, celle des Sens de 11 et celles des Rangers et des Flyers de 10. Bien évidemment, cela a pour effet de resserrer la course aux séries.

Tendance

Comme vous pouvez le voir l’emprise du CH sur la 4e place a carrément fondu en un mois et avec ce qu’on a vu pendant cette période de temps, ce n’est pas surprenant. Pour l’instant, il ne faut pas paniquer puisque le tricolore a encore la 4e meilleure cadence de la conférence.

Toutefois, c’est un rappel que la grande avance du club a fondu et que si la mauvaise séquence se poursuit, le club pourrait descendre dans le classement et pas juste un peu. Les possibilités de séries sont encore excellentes pour le club, mais comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, ça commence à descendre et plus rapidement que l’on aimerait.

Chances

Ce n’est pas le temps de paniquer pour les partisans, mais il faudra trouver des solutions pour éviter de tomber dans cette course qui s’annonce folle.


Murray et Bouillon ne devraient pas jouer à la place de Diaz et Emelin

Ce soir, Michel Therrien a décidé de faire jouer Douglas Murray et Francis Bouillon à la place de Diaz et Emelin. Cette décision, déjà curieuse, est encore plus incompréhensible lorsque le Canadien affronte la meilleure équipe dans l’Est ; les Penguins de Pittsburgh.

C’est encore plus incroyable lorsqu’on regarde les statistiques des 2 gars depuis le début de la saison à 5 contre 5. Celles de Bouillon ne sont pas les plus agréables à regarder, mais celles de Murray sont tout simplement dégueulasses.

Commençons avec la plus utilisée du groupe ; le % Corsi. Voici les 10 pires défenseurs de la LNH de ce côté depuis le début de la saison. Vous allez y reconnaître quelques noms.

Murray 1

En effet, Murray est le défenseur qui contrôle le moins la rondelle depuis le début de la saison et ce n’est même pas proche. C’est complètement ridicule qu’il soit aussi mauvais à 5 contre 5, particulièrement lorsqu’on regarde son utilisation, qui sera étudiée plus bas dans ce texte.

Murray n’est tout simplement plus un défenseur du calibre de la LNH et Francis Bouillon n’est pas loin derrière. Pendant ce temps, Emelin est à 44,1% et Diaz est à 46,8%. Dans les deux cas, on ne parle pas des meilleurs de la ligue, mais ils sont certainement meilleurs que Bouillon et Murray.

Pour ceux qui pensent que la présence de Phaneuf dans ce groupe de 10 fait en sorte que Murray n’est pas si mal, vous êtes dans le champ. Phaneuf est le défenseur avec l’utilisation la plus difficile dans la LNH cette saison et c’est pourquoi ses chiffres de possession sont si mauvais.

Ce qui n’aide pas Murray et Bouillon c’est lorsqu’on regarde le % de buts que le CH marque lorsqu’ils sont sur la glace et qu’on les compare au reste de la ligue. Les deux gars sont parmi les 5 pires défenseurs de ce côté.

Murray 2

En effet, en 28 matchs le Canadien a marqué un grand total de 4 buts lorsque Murray était sur la glace. Pendant ce temps, il s’en est fait marqué 14. Cette différence de 10 n’est pas incroyable, mais le fait que ce soit en si peu de temps est complètement extraordinaire. Bouillon est à -11 avec 8 matchs de plus de joués. Ce n’est pas vraiment mieux, mais ça l’est quand même un peu.

Pendant ce temps, Emelin est à 35,5% et Diaz est à 40,6% pour cette statistique. Ce ne sont pas des chiffres dominants, mais ils méritent certainement de joueur au lieu des deux gars qui joueront ce soir.

En plus ces gars sont protégés par Michel Therrien lorsqu’ils jouent. La charte d’utilisation des défenseurs du Canadien depuis le début de l’année est flagrante à ce niveau.

PUC Def

Donc, Therrien retire de l’alignement Emelin et Diaz qui jouent contre les meilleurs joueurs adverses en commençant à partir de la zone défensive pour faire jouer Bouillon et Murray alors qu’il doit protéger les deux gars tout au long de la rencontre.

En plus, malgré cette utilisation qu’on pourrait qualifier de bonbon, les deux défenseurs offrent des performances qui sont parmi les pires de la LNH. Cette décision est de plus en plus ridicule.

À Pittsburgh

Un autre aspect de cette décision qui ne fait aucun sens est le fait que Therrien ait décidé de faire ça alors que son équipe visite le CONSOL Energy Center. Ça veut dire qu’il va arriver là avec une 3e paire qui est une des pires de la ligue pour affronter la meilleure équipe de la conférence. En plus, cette équipe va avoir le dernier changement, ce qui veut dire que Bylsma devrait être capable de donner quelques présences à Crosby et/ou Malkin contre ces gars là à 5 contre 5.

Pas besoin de vous dire que si ça arrive, Carey Price est mieux d’être en forme parce qu’il va voir la rondelle de près pendant cette présence.

Cette décision est tout simplement incompréhensible. Une victoire du Canadien dans cette situation tiendra du miracle ou d’une performance extraordinaire de Price et Subban comme on a vu à Ottawa récemment.


Matt Hendricks était disponible, mais Marc Bergevin n’était pas intéressé

Matt Hendricks

C’est un secret connu de tous, la direction des Canadiens de Montréal est à la recherche d’aide afin d’améliorer sa formation pour le reste de la saison et pour les séries éliminatoires. Le directeur général Marc Bergevin est au téléphone avec ses homologues pour discuter des échanges qui pourraient être à sa portée.

D’ailleurs, il y a quelques semaines, selon ce que Sergio Momesso a appris, les Predators ont rendu disponible Matt Hendricks, lui qui est maintenant avec les Oilers d’Edmonton. Cependant, le DG des Canadiens n’était pas intéressé au joueur puisqu’il a un contrat qui n’est pas avantageux pour son club. Le pacte actuel d’Hendricks n’était pas profitable, donc il a passé son tour.Au final, les Predators de Nashville ont échangé Hendricks aux Oilers en retour du gardien Devan Dubnyk.

***

Nevins veut connaître du succès

Le 3 décembre dernier, le Tricolore a annoncé qu’il s’était entendu avec Jack Nevins pour trois ans. L’attaquant de 20 ans joue actuellement dans la LHJMQ et il croit en ses chances de remporter la Coupe Memorial. Nevins a été échangé aux Huskies de Rouyn-Noranda et ce dernier pense que cette équipe a les armes pour aspirer aux grands honneurs.

« Je suis excité d’arriver ici et c’est pourquoi je suis content d’arriver ici. C’est le but de l’équipe et c’est mon but. On devra travailler match après match pour y arriver », a mentionné Nevins.

L’espoir du CH apportera évidemment un aspect important à l’équipe de Gilles Bouchard. Son arrivée ne peut pratiquement qu’améliorer les Huskies.

« Je dois essayer d’amener mon éthique de travail tous les soirs, de compétitionner, de jouer physique et de faire toutes les petites choses qui permettent d’apporter de l’énergie à l’équipe », a dit l’attaquant de 6 pieds 2.

Citations : lafrontiere.ca

***

Les Canucks s’en tirent bien

L’ancien défenseur des Canadiens Yannick Weber s’est dirigé discrètement vers le banc des siens pour ne pas que son équipe soit pénalisée pour trop de joueurs sur la glace.

Le joueur suisse a évité de belle façon un surnombre pour les siens. Cliquez ici pour voir la séquence.

Merci à SwissHabs pour la séquence vidéo.

Crédit photo : oilers.nhl.com


Tomas Plekanec, le meilleur attaquant du Canadien?

Tomas-Plekanec-BMW

Présentement, si on demandait aux partisans du Canadien qui était le meilleur attaquant du club, la réponse la plus populaire serait certainement Max Pacioretty. Certains répondraient aussi Gallagher, Galchenyuk, Desharnais ou Plekanec. Je suis de ceux qui y iraient avec le capitaine de l’équipe tchèque aux Jeux de Sotchi.

Après tout, Plekanec est celui qui a participé au plus grand % des buts du CH à 5 contre 5 alors qu’il a amassé un point sur 25,7% des buts du tricolore dans cette situation. Ce chiffre ne semble pas trop haut, mais c’est le meilleur chez le Canadien cette saison.

À la surprise de plusieurs, ce n’est pas la seule statistique offensive qui est mené par Plekanec chez le Canadien. Le centre est celui qui marque le plus de points par 60 minutes de temps de glace à 5 contre 5 depuis le début de la saison. Voici les chiffres des attaquants du Ch depuis le début de la saison.

Pleks

L’avance de Plekanec n’est peut-être pas énorme, mais elle est quand même bien établie. À 5 contre 5, personne ne marque aussi souvent que lui chez le Canadien. C’est très surprenant de voir MaxPac si bas dans cette liste, mais il faut noter que c’est lui qui marque le plus de but par 60 minutes de temps de glace, ce qui n’est pas négligeable.

Je suis également surpris de voir Brière, Bournival et Gionta si haut. Cette statistique nous indique que ces gars là méritent plus de temps de glace que ce qu’ils obtiennent et qu’ils devraient prendre plus de place aux dépens de gars comme Desharnais, Prust et Bourque. Je ne pense pas qu’on ait à convaincre plusieurs fans du club pour remplacer ce dernier…

Ces chiffres sont encore plus impressionnants lorsqu’on regarde l’utilisation de Plekanec cette saison. Disons que Michel Therrien ne l’utilise pas comme un attaquant ultra offensif.

Pleks 3

Comme vous pouvez le voir, Plekanec est celui qui affronte la meilleure compétition chez les attaquants en plus d’être un des gars que Michel Therrien utilise le plus souvent en situation défensive. Disons que lorsque tu joues contre les meilleurs joueurs de l’autre côté en commençant dans ta zone plus souvent qu’autrement, tu n’es pas supposé être celui qui marque le plus. Pourtant, c’est ce que le centre tchèque fait.

Personnellement, je crois que cela fait de Tomas Plekanec le meilleur attaquant du club cette saison. Du moins, il est le meilleur à 5 contre 5. S’il ne l’est pas à vos yeux, il doit au moins faire partie de la discussion.


Leblanc et Beaulieu affronteront les Penguins // Markov et Subban réunis à nouveau

andrei-markov-16

Louis Leblanc et Nathan Beaulieu seront en poste face aux Penguins de Pittsburgh. C’est ce que l’entraîneur-chef des Canadiens, Michel Therrien, a confirmé suite à l’entraînement de ses joueurs mardi.

Avant le match du Tricolore contre les hommes de Dan Bylsma, le pilote du CH devra retrancher deux défenseurs et un attaquant. Francis Bouillon, Douglas Murray et George Parros devraient être les joueurs retirés de l’alignement mercredi soir, mais rien n’est officiel pour le moment.

Le choix de première ronde des Canadiens en 2009 souhaite impressionner la direction montréalaise. Celui-ci compte saisir sa chance en donnant sa meilleure performance afin de jouer le plus de rencontres avec le grand club.

« Je veux causer une surprise et rester ici le plus longtemps possible », a mentionné Leblanc.

« Quand tu obtiens un rappel, tu dois laisser ta marque. Je ne sais pas ce qui arrivera dans les prochains jours, mais c’est à moi de bien jouer. »

Markov et Subban réunis

Andrei Markov et P.K. Subban ont été fusionnés sur le même duo défensif lors de l’entraînement. Les deux membres de la brigade défensive du CH n’avaient pas été réunis sur la même paire depuis les 13 dernières parties. Le pilote des Canadiens tente à nouveau de les placer ensemble afin qu’ils génèrent de l’offensive pour l’équipe.

« En début de saison, ça avait relancé notre équipe. On espère connaître les mêmes résultats », a soutenu Therrien.

White et Galchenyuk à l’écart pour encore plusieurs semaines

Blessé au haut du corps, Ryan White ne sera pas de retour au jeu sous peu. Quelques semaines devront s’écouler avant qu’il endosse son uniforme pour être inséré dans un match régulier. Précédemment, l’organisation montréalaise avait indiqué qu’il serait sur le carreau pour une période de deux semaines.

Concernant Alex Galchenyuk, il a chaussé ses patins sur la glace secondaire au Complexe sportif Bell de Brossard. L’attaquant américain s’est blessé à la main droite le 6 janvier dernier et il ne verra pas d’action d’ici la trêve olympique.

Formation du CH à l’entraînement

Pacioretty-Desharnais-Gallagher
Eller-Plekanec-Gionta
Bourque-Brière-Prust
Moen-Bournival-Leblanc
Parros

Markov-Subban
Gorges-Beaulieu
Emelin-Diaz
Murray-Bouillon

Citations :  Agence QMI / ICI Radio-Canada Sports


Mike Cammalleri pourrait-il être de retour avec le CH?

mike17cammalleri

Les Canadiens peinent à remporter des matchs depuis un certain temps et la direction du club montréalais tente probablement de faire en sorte que l’équipe se replace le plus rapidement possible. Les Maple Leafs de Toronto ne sont qu’à deux points de rejoindre le Tricolore au classement.

Marc Bergevin et ses acolytes sont assurément en discussions avec quelques équipes afin de possiblement procéder à un échange visant à améliorer leur équipe. Mais est-ce qu’un ancien de l’organisation pourrait revenir au bercail?

Réalité ou fiction : Cammy pourrait être de retour à MTL?

Il y a une chance que les Canadiens tentent de ramener l’attaquant Mike Cammalleri à Montréal, selon Bruce Garrioch. Le journaliste du Ottawa Sun lance souvent des rumeurs du genre et celles-ci ne se produisent pas toujours évidemment. Garrioch est connu comme un Eklund, mais avec une meilleure moyenne quant à sa crédibilité au sujet des spéculations.

Croyez-vous à un possible retour de Cammalleri avec le CH?

***

Diaz souhaite jouer avec Emelin

Raphael Diaz a raté le match de samedi dernier puisqu’il était malade. Le principal intéressé a mentionné qu’il était vraiment mal en point lors du week-end et c’est pour cette raison qu’il n’a pas joué contre les Maple Leafs de Toronto.

De plus, il a dit qu’il serait content de former un duo à la ligne bleue en compagnie d’Alexei Emelin.

« J’aimerais bien jouer avec Emelin. J’ai toujours aimé me retrouver avec lui, il frappe très fort », a indiqué Diaz au Journal de Montréal.

***

Prust ou Diaz?

Brandon Prust et Raphae Diaz se sont affrontés au baseball de table dans le cadre des vidéos pour « Le Duel » sur HabsTV. Voyez qui a triomphé ici :


Alex Galchenyuk de retour sur patins

alex galchenyuk - canadiens - credit: 25stanley

Alex Galchenyuk a recommencé à patiner lundi matin. Il a chaussé ses patins pour se faire quelques exercices sur la surface glacée sur la patinoire secondaire. L’attaquant du CH était en compagnie de Pierre Allard, préparateur physique du club. Ses coéquipiers se sont entraînés sur l’autre glace. Il s’agissait de la première fois qu’il patinait depuis sa blessure le 6 janvier dernier.

Également, Renaud Lavoie a indiqué sur Twitter que Travis Moen était blessé au bas du corps. Il n’y a pas plus de détails qui ont été révélés et le reporter de TVA Sports est le seul qui a rapporté cette information pour le moment.

Pour ce qui est de Raphael Diaz et Douglas Murray, les deux étaient à la pratique des leurs, mais à savoir s’ils seront du match contre les Penguins de Pittsburgh, mercredi, nul ne le sait.

Bourque avoue

À ses 13 dernières rencontres, Rene Bourque n’a pas récolté un seul point. L’attaquant de 32 ans a d’ailleurs été laissé de côté contre les Maple Leafs de Toronto samedi soir dernier.

« Je ne mentirai pas, je connais une saison difficile », a admis Bourque.

Test pour Price

En passant, Carey Price a essayé son équipement d’Équipe Canada (celui qui portera lors des Jeux olympiques de Sotchi) lundi matin. « J’aurai besoin de 4-5 entraînements pour me sentir confortable. »

L’affaire Tortorella

Au sujet de la possible amende (et suspension) de John Tortorella, Brandon Prust a mentionné qu’il ne voudrait pas se battre contre ce dernier. « Je ne jetterais jamais les gants contre lui. »

À noter que le pilote des Canucks de Vancouver a voulu entrer dans le vestiaire des Flames de Calgary, samedi soir dernier, au moment d’un entracte. Il s’en est pris aux joueurs de Bob Hartley et cela pourrait lui coûter cher.

Propos recueillis par Chantal Machabée

La formation du CH lors de l’entraînement

Trios

Pacioretty-Desharnais-Gallagher
Eller-Plekanec-Gionta
Bourque-Brière-Bournival
Moen-Prust-Parros

Défenseurs

Markov-Subban
Gorges-Bouillon
Emelin-Diaz
Murray-Beaulieu