Suivez 25stanley sur Facebook!

Lars Eller devrait être laissé de côté contre les Canucks

Lars Eller

Lars Eller regardera le match du Canadien contre les Canucks du haut de la galerie de la presse. Il sera remplacé par Brandon Prust au centre du 3e trio. À la pratique, Bournival, qui devrait jouer son premier match de l’année pour le Tricolore, et Rene Bourque étaient ses ailiers.

Depuis le début de la saison, Eller a 2 points en 10 rencontres. Il a également conservé un Corsi relatif de -0,07% malgré une utilisation assez défensive de Michel Therrien. Le % d’arrêts des gardiens de 87,5% lorsqu’il est sur la glace à 5 contre 5 est le 3e pire du tricolore (via Puckalytics) et a certainement son rôle à jouer dans son différentiel de -5.

Toutefois, c’est la 2e saison consécutive dans laquelle Eller ne produit pas et la patience des partisans, ainsi que celle du coach, est à bout à cause de ce manque de production. C’est bon de mentionner que certains justifient ce manque de production par ses compagnons de trio, mais on est loin de la majorité.

Une chose est certaine : ce retranchement, ainsi que sa courte conversation avec Marc Bergevin après la pratique, vont relancer les rumeurs concernant une possible transaction.


Subban enlève son chapeau de cowboy pendant qu’on se moque de celui de Price et que Bourque cherche le sien

Screen shot 2014-10-30 at 7.24.58 AM

Les Canadiens poursuivent leur voyage; ils sont maintenant rendus à Vancouver. C’était jour de congé mercredi pour le CH, quelqu’un a dû mentionner à PK Subban que même si Vancouver est dans l’Ouest, ce n’est pas très cowboy comme ville. Pas de gros steak de boeuf pour le #76 la veille d’un match, il maintient sa routine de manger du poisson. Subban est donc allé au top resto japonais Tojos afin de se faire un nouvel ami. Un vrai foody ce Subban.

Rene Bourque

Parlant de chapeau de cowboy. Rene Bourque devrait peut-être s’en acheter un. Ça lui donnerait peut-être confiance. Au moins, il travaille fort; il était sur la glace du Rogers Arena avec Jiri Sekac, Michaël Bournival, Lars Eller, Jarred Tinordi et Nathan Beaulieu. Lars Eller, qui a joué un gros 5 minutes contre les Flames, n’était « pas disponible » pour parler aux médias après l’entrainement facultatif. Rene Bourque, le héros des dernières séries, a fait face à la musique. Il a une fiche d’une passe et -5 en dix matchs cette saison.

« C’est difficile d’amasser des points en ce moment. Je tente de faire de quoi, mais rien ne se produit. C’est la confiance. Lorsqu’on se sent bien et joue bien, on a confiance avec la rondelle pour faire des jeux. Là, je ne veux presque pas la rondelle. Parfois, je m’en débarrasse tout de suite alors que j’avais du temps. Voilà où j’en suis maintenant. »

Carey Price

Si vous avez déjà écouté l’émission Arrested Development, vous connaissez évidemment Will Arnett. Pour les autres, Will Arnett est un acteur canadien qui a aussi joué dans des films comme Blades of Glory (avec Will Ferrell) ou tout récemment Teenage Mutant Ninja Turtles. Puisque les Canadiens ont fait une campagne publicitaire avec le comédien Jay Baruchel, les Leafs ont décidé de faire des vidéos humoristiques avec Arnett.

L’acteur s’est présenté à une pratique des Leafs afin de jouer le rôle de l’entraineur-chef. On y apprend qu’il n’est pas un fan de Carey Price.

À 1:50 du vidéo, il pointe vers le filet en disant: « c’est qui qu’on déteste? Ou plutôt qu’on n’aime pas? Carey Price. Ouais, lui avec son stupide chapeau de cowboy. »

Je me demande si Jay Baruchel va répliquer.


Matt Stajan devrait manquer 6 semaines à cause du plaquage de Tinordi

Stajan

Matt Stajan devrait manquer environ 6 semaines de jeu à cause d’une blessure au genou. Ce sont les Flames de Calgary qui l’ont annoncé mercredi soir. Stajan s’est blessé en 3e période du match des Flames contre le Canadien lorsque son genou est venu en contact avec celui de Jarred Tinordi alors que le défenseur du tricolore tentait de le plaquer.

Tinordi a été puni sur la séquence, mais il n’a pas reçu d’amende ou de suspension à cause de ce jeu. Il faut dire qu’il n’a jamais sorti le genou et que l’impact semblait accidentel. Une suspension ou une amende aurait donc été très surprenante.

C’est dommage pour Stajan qui n’a que 2 points en 11 rencontres cette saison. Il a également conservé un Corsi relatif de 1,51% tout en s’occupant d’une bonne part des missions défensives. Cette blessure devrait aider les Flames à revenir sur Terre après un bon début de saison (12 points en 11 matchs).

Vidéo de l’incident


Le match Canadiens-Flames sera diffusé à RDS2

RDS2

Pour la première fois de l’histoire du réseau qui a été lancé le 7 octobre 2011 pour répondre à TVA Sports, RDS2 présentera un match du Canadien de Montréal. Mardi soir, les Canadiens visiteront les Flames de Calgary à 21h, mais les partisans qui syntoniseront RDS pour voir le tricolore verront plutôt le 6e match de la Série Mondiale entre les Giants de San Francisco et les Royals de Kansas City.

C’est vrai que les Giants pourraient mettre fin à la saison de la MLB et que c’est la plus grosse histoire dans le monde du sport nord-américain, mais c’est quand même une décision bizarre de la part de RDS.

Même en reléguant le match des Habs à RDS2, il y aura beaucoup plus de téléspectateurs qui écouteront le hockey que le baseball. Également, en faisant cela, ils vont se mettre à dos une tonne de partisans du tricolore qui veulent écouter le Canadien, mais qui ne se sont jamais abonnés à la 2e chaîne de RDS. Toutefois, c’est un petit prix à payer pour une stratégie financière très payante pour RDS.

En mettant le match à RDS2, les dirigeants de RDS forcent des tonnes d’abonnés à ajouter la 2e chaîne. Par la suite, la grande majorité de ces abonnés vont être pris avec la 2e chaîne puisqu’elle vient en package deal avec RDS. Donc, si tu veux RDS, tu dois avoir RDS2.

Ça fait longtemps que c’est comme ça, mais il y avait une façon de le contourner en n’obtenant jamais RDS2 après sa période de débrouillage. Une fois que tu l’ajoutes, si tu veux l’enlever, tu dois aussi céder RDS. C’est donc une méthode brillante pour obtenir une tonne de nouveaux abonnés à une chaîne qui doit en arracher depuis le départ du contrat national de la LNH.

D’ailleurs, c’est probablement une autre raison qui a motivé cette décision. RDS n’a plus de faveur à faire à la LNH et si le réseau veut reléguer le match des Habs sur un poste dont ils veulent mousser le nombre d’abonnés, ils peuvent le faire sans avoir peur de la réaction de la ligue.

Donc, au final, les fans sont perdants, mais les profits de RDS2, dont une bonne partie dépend du nombre d’abonnés, sont les grands gagnants. Le Canadien, et la LNH, ne seront sûrement pas trop heureux de la situation, mais c’est ce qui arrive quand tu donnes des contrats de 12 ans…

Notez que vous pouvez écouter les matchs des Canadiens en anglais sur le poste City TV. Poste 678 (HD) pour les gens de Vidéotron Illico.

Via Fagstein


Dustin Tokarski et Nathan Beaulieu joueront contre les Oilers

Tokarski

Le Canadien donnera le départ à Dustin Tokarski contre les Oilers d’Edmonton lundi soir. Ce sera comme un match devant la famille pour le gardien du Canadien, qui dit avoir plusieurs parents et amis à Edmonton.

Ce sera le 2e départ de Tokarski cette saison. Il avait joué le 2e match de la campagne contre les Capitals de Washington le 9 octobre dernier. Il avait arrêté 29 des 30 lancers dirigés vers lui dans une victoire de 2-1 en fusillade. Tokarski était également venu en relève contre le Lightning et il avait accordé 3 buts sur 18 lancers en 3e période d’un massacre. Il a donc un % d’arrêts de 91,7 % cette saison.

Avec cette décision, on peut croire que Carey obtiendra le départ contre les Flames mardi soir. Il devrait également jouer dans son coin natal contre les Canucks de Vancouver jeudi. Price avait obtenu les 6 derniers départs du Tricolore avant le match contre les Oilers.

Le CH fera également jouer Nathan Beaulieu à la place de Jarred Tinordi contre Edmonton. Beaulieu est allé jouer avec les Bulldogs en fin de semaine pour garder la forme et on dirait bien que les coachs ont aimé ce qu’ils ont vu.

Via Guillaume Lefrançois


PK Subban est fin prêt pour son voyage dans l’Ouest canadien // Bournival et Beaulieu aussi

Screen shot 2014-10-26 at 6.43.43 PM

Les joueurs des Canadiens de Montréal se sont envolés vers Edmonton dimanche en préparation pour leur affrontement contre les Oilers lundi soir. Par la suite, le CH affrontera les Flames mardi et les Canucks jeudi. Afin de se sentir bien à l’aise dans l’Ouest Canadien, le défenseur PK Subban a décidé de porter un chapeau de cowboy. Est-ce par solidarité envers son gardien de but cowboy Carey Price ou pour simplement imiter Alex Ovechkin qui a fait la même chose cette semaine. Reste à savoir si PK va aller s’acheter des bottes et une grosse ceinture pendant ses temps libres pour compléter le tout.

Screen shot 2014-10-26 at 6.51.35 PM

Pour ce voyages sur la route, les Canadiens de Montréal ont procédé aux rappels de Michaël Bournival et de Nathan Beaulieu des Bulldogs de Hamilton.

*Photo: @canadiensmtl


Tom Gilbert mène la ligue pour les revirements, mais ça ne veut rien dire

Cette année, Tom Gilbert est devenu la tête de turc des partisans du Canadien. Plusieurs sont nerveux quand la rondelle est près de Carey Price lorsque Gilbert est sur la glace et ces mêmes fans trouvent qu’il est trop nonchalant dans sa zone.

La statistique la plus répétée pour justifier cette opinion est les revirements. En 7 rencontres, Gilbert a 10 revirements, ce qui est bon pour la première place dans la LNH. Toutefois, il y a plusieurs problèmes avec cette statistique. Tout d’abord, sa compilation est inégale dans la LNH alors qu’aucun statisticien ne semble s’entendre sur ce qu’est un revirement.

En plus, la statistique en tant que telle est souvent mal utilisée par les amateurs et les analystes. J’en avais parlé cet été, mais en gros, les gars qui ont le plus de revirements sont souvent ceux qui contrôlent le plus la rondelle. Après tout, plus souvent tu as la rondelle, plus tu as de chances de la perdre.

Or, le contrôle de la rondelle est de plus en plus priorisée dans la LNH. On se rend compte que les meilleurs joueurs sont souvent ceux qui contrôlent le plus la rondelle. On le voit quand on regarde les fameuses statistiques avancées et on le voit aussi quand on regarde les revirements. Si l’on regarde la première page de NHL.com qui nous donne les 30 joueurs avec le plus de revirements cette saison, on retrouve des gars comme Kopitar, Chara, Crosby, Doughty, Hall, Kessel, Niskanen, Burns, Malkin, McDonagh, Yandle, Hjalmarsson, Spezza, Duchene, Campbell, Backlund et Keith. Ça ressemble plus à une équipe d’étoiles qu’à un groupe de jambons.

Est-ce que c’est bon de commettre un revirement? Bien sûr que non. Toutefois, on se rend compte que les gars qui en commettent le plus sont aussi ceux qui ont le plus la rondelle sur leur palette, ce qui est quelque chose de grandement recherché dans la ligue. C’est l’inverse des mises en échec. Ce n’est donc pas suffisant pour planter Gilbert.

Michel Therrien semble en accord. Le coach n’a que de bons mots pour Gilbert, mais les actions parlent toujours plus fort de toute façon. Depuis le début de la saison, à 5 contre 5, personne n’a plus de missions défensives que Gilbert à la ligne bleue du tricolore. Malgré ça, Gilbert conserve un Corsi respectable de 49,79%. Ça pourrait être mieux, mais considérant son utilisation et son adaptation à un nouveau système, il est loin de mériter toutes les reproches qu’il reçoit depuis le début de l’année.

Finalement, pour ce qui est de la réponse hésitante de Markov lorsqu’on lui a parlé de Gilbert après la pratique de jeudi, il faut comprendre que le Russe n’est pas le plus volubile devant les caméras en partant et qu’il venait de spécifier qu’il n’allait pas répondre à des questions sur un joueur en particulier (on lui avait parlé de Galchenyuk auparavant). Il ne faut donc pas trop lire entre les lignes de cette « déclaration ».


Le Canadien vient au 8e rang de la LNH au niveau du coût d’un match pour une famille de 4

TMR

À chaque année, TMR compile le coût d’une soirée à l’aréna des 30 équipes de la LNH pour une famille de 4. Ils calculent, en $ américains, le prix de 4 billets (au prix moyen excluant les sièges premium), 2 petites bières, 4 petites liqueurs, 4 hot dogs, 1 stationnement, 2 programmes et 2 casquettes.

Sans surprise, ce sont les Maple Leafs qui viennent au sommet du classement avec une soirée coûtant plus de 570$. Ils ont plus de 60$ d’avance sur l’équipe qui vient en 2e place, les Bruins de Boston. À ma surprise, le Canadien ne vient qu’au 8e rang avec un coût quand même onéreux de 410$, une hausse de 2,2% par rapport à la saison dernière.

Le tricolore est un peu moins de 50$ au-dessus de la moyenne de la ligue, mais sa hausse est inférieure à la moyenne du circuit Bettman. Parmi les équipes les plus coûteuses que le Canadien, la seule équipe qui a moins augmenté ses prix est les Maple Leafs de Toronto.

Toutefois, il faut noter que cette légère hausse a été aidée par le $ canadien qui a perdu de la valeur pendant la dernière année. Comme le calcul est fait en $ américain, ça aide à diminuer la valeur de leur hausse par rapport à l’année passée. Tout de même, ce n’est pas ce qui a ralenti la hausse des Oilers (8,9%) malgré une autre saison misérable. On pourrait dire la même chose des Jets de Winnipeg (6,2%) et des Sénateurs (10,7%).

Le prix le moins cher se retrouve chez les Panthers de la Floride où ça coûte 255,55$ pour une famille de 4. La 29e position est quelque peu surprenante alors que l’on y retrouve les Stars de Dallas et un prix de 263,11$. L’équipe canadienne la plus basse se classe au 23e rang. Il s’agit des Sénateurs d’Ottawa qui, malgré une hausse de 10,7%, ne coûtent « que » 296,19$ à une famille de 4.

La hausse la plus élevée de la ligue est à Boston (14,8%). Derrière eux, on retrouve la Caroline (12,4%), Ottawa (10,7%) et l’Arizona (10,4%). Une seule équipe a baissé son prix total pour une famille de 4 et il s’agit des Panthers (-10,5%). Ceci étant dit, 3 équipes n’ont pas vu de hausse (Stars, Islanders et Devils).

Via Puck Daddy


Est-ce que c’est une blessure qui empêche Sekac de jouer contre Detroit?

Jiri Sekac - MTL @ WSH

Mardi soir, contre les Red Wings de Detroit, ce sera Dale Weise qui sera sur le 3e trio du Canadien et non Jiri Sekac. Therrien a expliqué cette décision en disant qu’on veut que Sekac regarde le match d’un autre angle même si le jeu de Weise n’est pas satisfaisant jusqu’à maintenant.

Cette raison est curieuse et ça nous permet de spéculer sur la possibilité que le club nous cache quelque chose dans ce dossier. La spéculation la plus facile à faire est une blessure à Sekac. En manquant le match de mardi, Sekac aurait une semaine de repos entre deux rencontres et ça lui permettrait de soigner ses petits bobos.

Pourquoi peut-on peut penser qu’il est blessé? À cause d’une mise en échec de Jamie McGinn qu’il a reçue en fin de première période contre l’Avalanche qui a été relevée par Olivier Bouchard.

Comme vous pouvez le voir, la mise en échec est assez solide. Après ce jeu, Sekac n’a obtenu que 5 présences pour un temps de glace total de 4:01 après avoir été sur la glace pendant 4:18 en 1ère période. Le graphique suivant (gracieuseté de War on Ice) qui montre les présences de tous les joueurs du tricolore semble indiquer que Sekac a perdu sa place sur le 3e trio au profit de Brandon Prust en 3e période après une 2e période tranquille à cause du travail d’Eller en désavantage numérique. (Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Shift Chart vs Colorado

Sekac est le seul joueur du Canadien à ne pas avoir obtenu au moins 10 minutes de temps de glace contre l’Avalanche et cette baisse de présences est peut-être dûe à la perte de confiance de l’entraîneur. Toutefois, c’est toute une coïncidence que ce soit survenu après le plaquage de McGinn qui a de quoi amocher un joueur qui n’est pas habitué de participer à un jeu aussi physique que celui que l’on retrouve dans le circuit Bettman.

Donc, l’absence de Sekac est peut-être seulement dûe à une décision de Therrien, mais avec l’horaire du Canadien qui permet à l’entraîneur de lui donner une semaine sans match, c’est également possible qu’on ait voulu lui donner du temps pour se remettre de cet impact violent.


Le Canadien a rapetissé les bancs de punition du Centre Bell pour vendre plus de billets

Lucic

Jeudi soir, l’attention s’est tournée vers les bancs de punition du Centre Bell grâce à Milan Lucic. Toutefois, la séquence ne nous a pas révélé les changements qui ont été apportés aux bancs cette saison. Selon Martin Leclerc, l’équipe a réduit les deux bancs de punition et ça leur a permis d’ajouter 8 sièges premium.

Toujours selon Leclerc, un abonnement de saison pour ces sièges coûte 7610$. Ce changement permettrait donc au Canadien d’amasser 60 880$ supplémentaires par saison. Ce chiffre ne prend pas en compte les séries éliminatoires, donc on peut assumer que ce sera plus que ça à la fin de l’année.

Toutefois, ce n’est pas sans coût alors que selon le journaliste de Radio-Canada, la capacité des bancs a été diminuée et ce sera pratiquement impossible d’y asseoir plus que 3 joueurs. C’est une situation qui n’arrive pas trop souvent pendant un match de la LNH, mais ce n’est pas impossible qu’on le voit à quelques reprises cette année.

Au total, le Centre Bell a ajouté 14 sièges à sa capacité cette saison. Donc, au lieu du classique 21 273 spectateurs, nous sommes rendus avec une foule de 21 287 personnes pour chaque match du tricolore.