Stéphane Waite a dit à Alex Dubeau qu’il a été le meilleur gardien au camp de développement

[oboxads]

L'ancien des Wildcats de Moncton et des Cataractes de Shawinigan, Alex Dubeau, était un des 3 gardiens invités au camp de développement du Canadien pour accompagner Zachary Fucale, qui était le seul gardien présent avec un contrat en poche.

Avec la signature d'Edward Pasquale quelques jours avant le début du camp, les chances qu'un de ces gardiens obtienne un contrat étaient toutefois pratiquement inexistantes. C'est le cas parce que l'équipe ne veut pas plus de 5 gardiens dans l'organisation si l'on se fie à ce que les dirigeants ont dit à Dubeau.

Le gardien québécois croit tout de même avoir bien fait devant la direction du Tricolore. Dans un entretien avec l'Hebdo du St-Maurice, il a confié que Stéphane Waite, l'entraîneur des gardiens du Tricolore, lui a dit qu'il a été le meilleur à sa position pendant le camp de développement.

Comme il partageait la glace avec Fucale, c'est un beau compliment de la part de Waite. Par contre, si le coach préfère un gardien que l'organisation n'a pas signé à Fucale, ce n'est pas une bonne nouvelle pour le choix de 2e ronde du repêchage de 2013. Ce n'est peut-être qu'une technique de motivation de la part de l'entraîneur, mais ces paroles ne sont pas un bon signe avant la première saison professionnelle de Fucale.

Ceci étant dit, ce n'est qu'un camp de quelques jours et qu'une voix dans l'organisation (même si c'est probablement la plus importante au niveau des gardiens), donc il ne faut pas paniquer non plus.

Pour ce qui est de Dubeau, il note que les Flyers ont aussi démontré de l'intérêt. Par contre, s'il ne trouve pas de contrat professionnel, il ira jouer pour les finalistes du championnat canadien au niveau universitaire, les Varsity Reds de l'Université du Nouveau-Brunswick.

Via François Parenteau


Jarred Tinordi signe un contrat d’un an à deux volets avec le Tricolore

jarred-tinordi

[oboxads]

Mercredi après-midi, le Canadien a annoncé la signature de Jarred Tinordi à un contrat d'un an à deux volets. Le défenseur format géant en est à sa deuxième entente dans la LNH. Son offre qualificative comprenait un salaire de 850 500$ dans la LNH et un autre de 67 500$ dans la AHL. Les détails financiers devraient donc être dans ce coin-là.

Tinordi a connu une saison assez difficile alors qu'il n'a joué que 13 rencontres avec le Tricolore. Il semble également avoir été dépassé par Nathan Beaulieu et Greg Pateryn dans l'organigramme du Canadien. Marc Bergevin lui a aussi amené de la compétition supplémentaire en signant Mark Barberio cet été.

En plus, le défenseur a eu des problèmes de santé à la suite d'un K.O. dans un combat contre Andrey Pedan. Tinordi a également joué malgré une entorse au poignet et il a été opéré à la fin de la saison. Sa convalescence était supposée durer de 2 à 3 mois, donc si elle n'est pas terminée présentement, elle devrait être complétée sous peu. Ça ne devrait pas trop nuire à son entraînement estival.

La saison qui s'en vient sera très importante pour Tinordi puisqu'il voudra prouver qu'il peut reprendre sa place dans l'organigramme du Canadien et qu'il peut faire face à la compétition intense créée par Marc Bergevin.


Le Canadien aura le 4e plus grand nombre de kilomètres à voyager dans l’Est l’an prochain

Subban Price

[oboxads]

Un blogueur de Nashville s'est amusé à compiler le nombre de milles que les 30 équipes de la LNH auront à voyager pendant la saison 2015-16. Comme c'est le cas à chaque année, les équipes de la conférence de l'Est sont favorisées à ce niveau. Les 9 équipes avec le moins de voyagement à faire jouent dans l'Est et 12 des 13 formations les plus avantagées sont dans la conférence du Canadien.

Le Tricolore ne sera toutefois pas si avantagé que ça puisqu'ils ont le 4e plus long itinéraire de leur conférence à 39 947 milles (64 288 km). Le Lightning (65 941 km), les Hurricanes (66 881 km) et les Panthers (67 417 km) sont les seules autres équipes de l'Est qui parcourront plus de chemin.

C'est une bonne augmentation pour le Canadien, qui aura 4526 kilomètres de plus à voyager en avion. Par contre, ce n'est quand même pas la fin du monde puisque la troupe de Michel Therrien se classe au 16e rang de la LNH. En plus, avec les nouvelles technologies de transport, ces voyages sont pas mal moins pénibles qu'auparavant.

Ce qui est plus inquiétant, c'est le nombre de fois où le Tricolore jouera 2 matchs en 2 soirs. L'organisation de Montréal se classe à égalité au 5e rang de la LNH avec 16 rencontres du genre. 23 équipes ont une situation plus favorable à ce niveau. L'avantage du repos est indéniable dans la LNH, donc les organisations veulent éviter ces situations à tout prix.

C'est particulièrement dommage pour le Canadien puisque l'équipe compte sur le meilleur gardien au monde et que ce n'est pas nécessairement une bonne idée de le faire jouer deux fois en 24 heures.

Ceci étant dit, le Tricolore a joué le même nombre de 2es matchs en 2 soirs la saison dernière (ce qui les plaçait à égalité au 6e rang dans la LNH) et ça ne les a pas empêché de gagner leur division.


Contrat // Michaël Bournival signe un an – 600K$ avec les Canadiens

michael bournival - contrat canadiens - credti: 25s

Michaël Bournival vient de signer un contrat avec le Canadien de Montréal. Il s'agit d'une entente à deux volets pour une saison. En 2015-2016, Bournival touchera un salaire de 600 000$ dans la NHL. Dans l'AHL, le montant devrait être de 125 000$. Il a toutefois une garantie de faire 150K$ peu importe où il joue.

[oboxads]

En 29 matchs avec le Canadien cette année, l'attaquant a obtenu 3 buts et 2 passes. Il a également amassé 9 points en 12 rencontres pendant son passage dans la AHL. Son faible nombre de matchs est expliqué par le fait qu'il a souvent été le 13e attaquant et qu'il a été incommodé par une blessure à la clavicule gauche et des étourdissements au cours de la saison.

Bournival est clairement rendu trop fort pour les mineures puisqu'il y a maintenu une cadence de près d'un point par match cette année malgré le faits qu'il n'a pas inscrit de points dans ses 4 dernières rencontres à cause d'étourdissements. En plus, il avait passé la grande majorité de la saison 2013-14 avec le grand club, enregistrant 3 points en 3 matchs pendant son passage à Hamilton.

Toutefois, il aura beaucoup de compétition au camp d'entraînement du Tricolore puisque Bergevin s'est assuré d'avoir en masse de profondeur sur ses 3es et 4es trios. Ce sera à lui de prouver qu'il mérite à nouveau sa place dans l'alignement régulier.

***

Vidéo - But en échappé de Bournival

***

Stats de Michaël Bournival


Le Canadien signe Ryan Johnston à un contrat à deux volets

0713johnston

[oboxads]

Lundi après-midi, le Canadien a annoncé la signature de Ryan Johnston, un défenseur de 23 ans qui a passé sa carrière universitaire à l'Université Colgate dans l'état de New York. Le contrat est à deux volets et il est d'une durée de 2 ans. Son jeu pendant le camp de développement de la semaine dernière semble lui avoir valu cette entente.

En 38 matchs, il a inscrit 1 but et 14 passes pour Colgate la saison dernière. Il était le meilleur passeur et le meilleur pointeur de l'équipe à la ligne bleue. Il était également au 3e rang au niveau des lancers bloqués (39), ce qui est toujours bon pour la direction de Montréal.

Son équipe s'est classée au 6e rang de la NCAA au niveau des buts accordés par match (2,13) et il a obtenu 2 passes dans un match contre les futurs champions nationaux (Providence) le 9 décembre 2014. Il mesure 5 pieds 10 pouces et il étudiait en géologie à l'université. Il avait également participé au camp de développement des Devils l'été passé.

Il n'est pas le seul joueur talentueux de la famille alors que sa sœur, Rebecca, faisait partie de l'équipe nationale canadienne aux Jeux de Vancouver et de Sotchi. Elle joue présentement pour l'Inferno de Calgary dans la CWHL. Il est également le neveu du coach des Penguins de Pittsburgh, Mike Johnston.


Hal Gill a parlé d’une différence entre les fans des Bruins et ceux du Canadien

hal-gill-josh-gorges-party

[oboxads]

Avant de devenir un membre du Canadien de Montréal, Hal Gill a commencé sa carrière avec les Bruins de Boston. C'était une situation de rêve pour le défenseur puisqu'il est natif de cette région, mais comme il le note dans une entrevue avec WEEI, ce rêve est venu avec beaucoup de pression.

Gill a expliqué qu'il voulait faire plaisir à tout le monde lors de son passage avec les Bruins. Comme il est un gros gars et qu'il évoluait à Boston, il devait sortir de grosses mises en échec ou gagner des combats pour faire plaisir à la foule et éviter de devenir la tête de turc des fans.

Le défenseur a comparé cette situation à celle de Montréal et il avait de bons mots pour les fans du Tricolore. Gill a noté qu'il n'avait pas besoin d'effectuer une mise en échec percutante ou de laisser tomber les gants pour recevoir des éloges à Montréal. S'il jouait un bon match dans sa zone, il allait recevoir des compliments et les fans allaient l'applaudir. Le défenseur de 6 pieds 7 pouces a expliqué que ce n'était pas la même situation à Boston à cause de la fameuse réputation des Big Bad Bruins qui est encore dans la tête des partisans.

Par contre, la différence de perception de la part du défenseur n'est pas seulement expliquée par le comportement des fans. Il a admis qu'il se foutait un peu plus de la réaction des partisans lorsqu'il était à Montréal. C'est rare qu'un joueur ressent moins de pression à Montréal, mais Gill a pris de la maturité pendant sa carrière et ça a probablement aidé. Ça montre toutefois à quel point c'est difficile de plaire quand tu es un gros joueur local qui joue pour les Bruins.


Trevor Linden a expliqué l’échange Prust-Kassian aux détenteurs de billets de saison des Canucks

[oboxads]

Les Canucks tenaient un sommet pour leurs détenteurs de billets de saison jeudi soir et ils y ont organisé une période de questions pour les dirigeants de l'organisation. Bien évidemment, la transaction qui a permis au Canadien de faire l'acquisition de Zack Kassian a fait jaser et ça nous a permis de mieux comprendre ce qui motivait les Nucks dans ce dossier.

C'est le directeur des opérations hockey, Trevor Linden, qui a parlé de ce sujet et il n'a pas donné une réponse trop surprenante. La légende des Canucks a dit qu'après des années d'inconstance de la part de Kassian malgré 3 régimes différents derrière le banc, l'équipe n'avait pas le choix de passer à autre chose.

Ce n'est pas la première fois que l'on entend parler de constance dans le cas de Kassian alors que le principal intéressé en avait discuté lors de sa première rencontre avec les journalistes québécois et on a entendu quelque chose de semblable de la part de Bergevin après la transaction. Quand le joueur et les dirigeants des deux équipes impliquées en parlent, on peut dire que le problème est évident et important...

Par contre, le manque de constance n'était pas la seule raison pour laquelle les Nucks ont conclu cette transaction selon Linden. Il a aussi expliqué que l'ajout de Brandon Prust va aider Derek Dorsett à créer un environnement plus sécuritaire pour leurs jeunes joueurs (même si un fan a noté que l'équipe s'est vieillie cet été).

C'est toujours bon de voir les deux côtés de la médaille lorsqu'on analyse une transaction même si dans ce cas-ci, Linden n'a fait que confirmer nos doutes par rapport à Kassian. Michel Therrien risque d'avoir un beau défi devant lui cette saison.


Shawn Matthias est un autre joueur qui a parlé au Canadien avant de signer ailleurs

marc bergevin - canadiens - credit: icon

[oboxads]

Même s'il n'a pas signé d'agent libre de marque, on ne peut pas reprocher à Marc Bergevin d'avoir pris l'ouverture du marché des joueurs autonomes à la légère. On savait déjà que le Tricolore avait participé aux courses pour obtenir Justin Williams et Matt Beleskey en plus de démontrer de l'intérêt pour Antoine Vermette, mais dans sa colonne 30 thoughts de jeudi, Elliotte Friedman nous a appris un nouveau nom qui a été poursuivi par le Canadien.

Il s'agit de l'attaquant de 27 ans, Shawn Matthias. L'ancien des Canucks a plutôt signé un contrat d'un an - 2,3 M$ avec les Maple Leafs il y a quelques jours. En 78 matchs, Matthias a inscrit 18 buts et 9 passes pour les Nucks cette saison. Ce n'est pas le joueur qui aurait sauvé l'attaque du club, mais il aurait certainement pu aider.

Friedman ne sait pas jusqu'où ces négociations se sont rendues, mais il nous a expliqué pourquoi Matt Beleskey a opté pour les Bruins au lieu du Canadien. Selon l'informateur de Sportsnet, Bergevin n'était pas prêt à lui offrir un contrat de 5 ans alors que c'était le cas des Bruins. Friedman a aussi rappelé que les impôts du Québec compliquent pas mal la tâche de Bergevin, qui doit surpayer ou donner de plus longs contrats pour compenser.

Friedman a aussi pointé vers le fait que Daniel Carr et Sven Andrighetto deviendront éligibles au ballottage en 2016-17. Cela fait en sorte que la direction du Tricolore doit savoir s'ils sont des joueurs de la LNH avant la saison prochaine. Ils devraient donc avoir plusieurs chances de prouver qu'ils appartiennent au circuit Bettman cette saison.

Stats avancées de Matthias

Matthias HERO


Vidéo // P.K. Subban s’amuse avec la date de naissance d’Alex Galchenyuk

CJaM7FQUAAAGdPQ

[oboxads]

C'est rare que l'on publie des vidéos produits par le Canadien de Montréal, mais une fois de temps en temps, ils en sortent un qui vaut vraiment la peine. C'est arrivé mercredi alors qu'on a eu droit à une vidéo de P.K. Subban qui mettait aussi en vedette Alex Galchenyuk.

Dans ce vidéo, le défenseur du Canadien participe à un jeu questionnaire dans lequel il doit deviner si certains items de la culture populaire ont été inventés avant ou après la naissance d'Alex Galchenyuk (12 février 1994). C'est un bon concept et lorsqu'on y ajoute la personnalité de Subban, ça donne un résultat final assez solide.

En plus, le défenseur est assez solide dans le questionnaire alors qu'il obtient une note de passage. C'est le genre de vidéos que l'on risque de voir pas mal cet été en attendant que la saison de la LNH recommence.


Le Canadien est la meilleure marque de sport professionnel du Canada

Pour une 2e année consécutive, le Canadien de Montréal a été choisi comme la meilleure marque sportive canadienne à la suite d'un sondage mené par la firme Insightrix auprès de 2700 fans de sport canadiens. Le Tricolore a terminé loin devant les Maple Leafs, les Roughriders de la Saskatchewan et les Blue Jays.

Les Raptors ferment la marche dans le top 5 alors que les Alouettes de Montréal se sont classés 10es devant les Oilers. Malgré l'arrivée de Connor McDavid, l'organisation d'Edmonton est la seule de la LNH à ne pas avoir fait le top 10.

Le sondage se base sur 5 aspects :

- La première équipe qui vient en tête lorsqu'on parle de sport au Canada
- Quelle équipe est la plus populaire selon les répondants du sondage
- Quelle équipe a les fans les plus loyaux
- Quel aréna/stade a la meilleure atmosphère
- Quelle équipe est la plus respectée

[oboxads]

L'an passé, le Tricolore avait terminé en tête pour 4 de ces 5 catégories. Ils avaient terminé au 2e rang derrière les Blue Jays lorsqu'on demandait aux répondants de nommer la première équipe qui leur venait en tête. Cette année, le Canadien a dominé ces 5 catégories alors que les Jays sont tombés au 4e rang lorsqu'on demandait aux fans de sports quelle était la première équipe qui leur venait en tête. C'était donc une domination complète du Tricolore.

C'est bon de noter que le sondage a été tenu pendant les deux premières rondes des séries, ce qui a probablement aidé le Tricolore (et qui explique sûrement l'absence des Oilers dans le top 10). Leur avance ridicule nous indique que le Canadien aurait aussi sûrement gagné si le sondage était tenu en août, mais c'est clair que le timing leur a permis de démolir le reste de la compétition.

Le Canadien était vraiment dominant dans le sondage

Habs dominant

Via TSN