Suivez 25stanley sur Facebook!

Marc Bergevin louangé par Geoff Molson

geoff-molson-2

Les Canadiens concluront samedi soir, au Centre Bell, une saison au-delà des attentes. Avec la possibilité d’atteindre le plateau des 100 points avec une victoire face aux Rangers de New York, le club montréalais a déjoué les pronostics des experts de hockey.

Le propriétaire du Tricolore Geoff Molson est vraiment satisfait du travail que son directeur général Marc Bergevin accomplit.

« C’est un travail d’équipe, et ça commence avec Marc. Il a su trouver les éléments nécessaires pour avoir une équipe qui a beaucoup de caractère », a-t-il dit.

Le propriétaire des Canadiens est content de ce que Bergevin fait depuis plusieurs mois, mais il ne sait pas quel geste de son DG a été le plus prolifique. Le manitou de la Sainte-Flanelle en a fait plus d’un!

« Il est difficile pour moi d’identifier un de ses bons coups en particulier. Il en a fait beaucoup. Il a ajouté des joueurs de caractère en début de saison, et vers la date limite des échanges, il a fait de même en ajoutant trois joueurs qui ont apporté du leadership. Il a rebâti cette organisation côté hockey et il s’est entouré de très bonnes personnes qui connaissent le hockey et qui ont contribué à ses décisions », a confié le propriétaire du CH.

Pendant que quelques directeurs généraux de la LNH sont sur la « corde raide », celui du Tricolore reçoit des fleurs de son supérieur.

Citations : Mathias Brunet – La Presse

***

Statue de cire – Maurice Richard

statue cire - Maurice Richard

Crédit photo : @CanadiensMTL – Twitter

***

L’avantage numérique du CH en arrache!

Les Canadiens devront améliorer cette facette de leur jeu, sinon lors des séries éliminatoires, cette défaillance pourrait leur faire mal.

***

Engqvist n’a pas encore été payé

L’ancien joueur du Tricolore, Andreas Engqvist, n’a pas reçu de salaire depuis qu’il est avec le Atlant Mytichtchi dans la KHL. Le club russe a des problèmes financiers depuis le début de la saison et ce sont les joueurs de l’équipe qui écopent.


Price, Markov et Emelin ne feront pas le voyage à Chicago


Plusieurs joueurs du Canadien auront un congé à Chicago mercredi lorsque le tricolore affrontera les champions en titre. En effet, Carey Price, Andrei Markov et Alexei Emelin ne feront pas le voyage avec l’équipe.

Therrien a justifié le retrait des 3 par leur présence aux Jeux de Sotchi, ce qui fait en sorte qu’ils ont joué pas mal de hockey cette année. En plus, dans le cas de Markov et Emelin, Therrien sait qu’il leur donne plusieurs minutes dures dans une année et qu’un congé leur ferait du bien.

Voici à quoi la brigade défensive devrait ressembler mercredi soir :

Gorges-Subban
Tinordi-Weaver
Bouillon-Beaulieu

Il faut dire que les Hawks sont aussi à effectif réduit alors que Jonathan Toews et Patrick Kane manquent présentement à l’appel à cause de blessures. Toutefois, ce ne sont pas ces blessures qui ralentissent l’équipe puisqu’ils ont battu les Blues de St-Louis par la marque de 4 à 2 dimanche.


Deux joueurs de retour avec leurs coéquipiers

josh gorges

Josh Gorges et Dale Weise ont pris part à l’entraînement du CH. Ceux-ci étaient à l’écart du jeu pour une blessure respective au haut du corps.

Concernant les défenseurs P.K. Subban, Andrei Markov et Alexei Emelin, ils n’ont pas chaussé leurs patins au Complexe sportif Bell de Brossard lundi matin. Ils ont profité d’une journée de traitements.

Quant à Brandon Prust, il n’est toujours pas de retour avec les siens. L’attaquant du Tricolore est sur le carreau jusqu’à la fin de la saison régulière.

Attaquants

Galchenyuk-Plekanec-Gallagher
Pacioretty-Desharnais-Vanek
Bourque-Eller-Gionta
Bournival-Brière-White
Weise-Parros

Défenseurs 

Bouillon-Weaver
Murray-Beaulieu
Tinordi-Gorges

***

Restez à l’affût pour des informations impliquant le défenseur des Canadiens P.K. Subban avec Degree.


Nygren : ce sera avec le CH ou en Suède // Un essai pour Narbonne avec les Bulldogs

Magnus-Nygren

Magnus Nygren ne sera pas de retour avec les Bulldogs de Hamilton l’an prochain. Le défenseur suédois n’a vraiment pas apprécié son passage avec le club-école du Tricolore dans la Ligue américaine de hockey.

« Je ne suis pas intéressé à jouer dans la Ligue américaine de hockey. Je pense que je peux jouer dans un niveau plus élevé. Ça peut paraître difficile à croire puisque je n’ai pas eu de réel succès à Hamilton. Je ne veux pas dire que je suis trop bon pour la LAH, je dis simplement que j’aspire à jouer dans la Ligue nationale de hockey à Montréal », a-t-il dit au Journal de Montréal.

Celui qui a mis le grappin sur le trophée Börje Salming, remis au meilleur défenseur de la ligue suédoise (SHL) ne s’est pas bien senti lorsqu’il a joué à Hamilton l’année dernière.

« Ma première impression n’a pas été très bonne. Je n’étais pas heureux tant sur la patinoire qu’en dehors. C’était une grosse adaptation. Je ne peux pas expliquer exactement ce qui n’a pas fonctionné. J’avais une décision à prendre et j’ai décidé de revenir chez moi », a mentionné Nygren.

***

Une occasion pour Narbonne

Jonathan Narbonne s’est vu accorder un essai avec les Bulldogs de Hamilton, le club-école des Canadiens de Montréal. L’ancien défenseur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a joué avec les Gladiators de Gwinnett dans la Ligue East Coast durant la campagne 2013-2014. L’athlète de 21 ans a amassé 18 points (2 buts, 16 passes) en 58 rencontres.

Pour plus de détails concernant le Lavallois, consultez l’article publié sur le site de La Presse.


Le Canadien est l’équipe la plus populaire sur le web

Le site web d’ESPN spécialisé dans les analytiques, Five Thirty Eight, a regardé les recherches sur Google des 10 dernières années pour voir quelles équipes sont le plus populaires sur le web.

Sans surprise, c’est le Canadien qui a terminé au sommet avec près de 3 fois plus de recherches que la moyenne de la ligue. Le podium est complètement canadien alors que Toronto a terminé au 2e rang et Vancouver au 3e. La première équipe américaine est les Bruins de Boston en 4e place. Les 3 pires équipes ne sont pas vraiment surprenantes non plus alors qu’on retrouve les Prédateurs (28e), les Panthers (29e) et les Blue Jackets (30e).

silver-sports-gini-nhl

Parmi les 4 circuits nord-américains majeurs, le Canadien vient au 4e rang au niveau de leur importance par rapport à la ligue au niveau des recherches. Les seules équipes qui les devancent sont les Lakers de Los Angeles (NBA), les Yankees de New York (MLB) et les Red Sox de Boston (MLB).

Encore une fois, ce n’est rien de surprenant puisque la base de partisans du Canadien est une des meilleures, sinon la meilleure de la ligue, mais il faut dire que lorsqu’on compare les ligues, les bases de partisans dans la LNH sont très peu présentes en comparaison aux autres ligues. Par exemple, aucune équipe de la NFL est aussi basse que les 3 plus basses de la LNH.

C’est un autre rappel que la LNH est tirée par les gros marchés canadiens et quelques autres aux États-Unis.


Budaj et Tinordi joueront contre les Sénateurs

Voici les nouvelles de l’entraînement des Canadiens qui s’est déroulé à Tampa Bay jeudi en prévision de leur prochaine rencontre.

• Jarred Tinordi effectuera un retour au jeu vendredi soir contre les Sénateurs. Douglas Murray purgera son 1er match de suspension.

• Josh Gorges a patiné avant l’entraînement de ses coéquipiers avec Pierre Allard. Il vise un retour au jeu la semaine prochaine.

• Peter Budaj sera devant le filet du CH face aux Sénateurs vendredi tandis que Carey Price sera à son poste contre les Red Wings samedi.

Formation à l’entraînement

Trios
Pacioretty-Desharnais-Vanek
Galchenyuk-Plekanec-Gallagher
Eller-Brière-Gionta
Bourque-White-Bournival

Duos
Markov-Emelin
Bouillon-Subban
*Murray-Weaver (Tinordi)

*Il ne sera pas de l’alignement des Canadiens, il a été suspendu pour trois matchs en raison de son geste à l’endroit de Mike Kostka.

***

Price vise plus haut!

Même si Carey Price conserve de bonnes statistiques et une saison plus qu’acceptable, il n’a toujours pas atteint son objectif ultime. Voici le texte (en anglais) de Guillaume Lefrançois.

***

Ellis, candidat pour le trophée Yanick-Dupré

Le défenseur Morgan Ellis est le joueur nommé des Bulldogs de Hamilton pour l’obtention du trophée Yanick-Dupré. Ce prix note l’implication d’un hockeyeur dans la communauté et à travers les organismes de charité dans la Ligue américaine (LAH).

***

Subban dans les publicités de Boston Pizza


Douglas Murray suspendu 3 matchs


Le verdict est finalement tombé dans le cas de Douglas Murray. Il manquera 3 matchs suite à son plaquage à la tête de Mike Kostka. On a su hier qu’il n’allait pas manquer plus de 5 matchs quand son audience était au téléphone.

C’est la première suspension de Douglas Murray en carrière et ça lui a certainement permis de ne pas manquer trop de matchs. Par contre, ce qui l’a moins aidé est le fait que Kostka s’est blessé gravement sur le jeu. Il a subi une commotion cérébrale et le département de la sécurité des joueurs a pris cette blessure en considération.

Toutefois, ce qui a valu la suspension au défenseur suédois du Canadien, c’est que le point principal de contact ait été la tête malgré le fait que le joueur du Lightning n’ait pas bougé sa tête avant ou pendant le contact.

C’est donc dire que Murray va revenir quelques matchs avant la série entre le Lightning et le Canadien. S’il fait encore partie de la formation à ce moment-là, il n’y a pas de doute qu’il sera un des joueurs visés par les joueurs de Tampa Bay. Si certains partisans trouvaient que la rivalité était trop faible entre les deux équipes, cette mise en échec juste avant la série va certainement rendre le tout intéressant.


Lars Eller est le 2e attaquant le plus malchanceux dans la LNH cette saison


Mardi soir, contre le Lightning de Tampa Bay, Lars Eller a pris 2 punitions en zone offensive. Ces 2 appels ont nourri la grogne des partisans montréalais envers Eller qui n’a que 3 points dans ses 33 derniers matchs en plus d’avoir un différentiel de -18 depuis le début de la saison.

Ces prestations ne sont pas bonnes et ça fait en sorte que plusieurs partisans demandent à ce qu’il retourne s’asseoir dans les estrades pour réfléchir pendant un match ou deux avant les séries. On se rappelle qu’Eller avait manqué le match à Anaheim pour cette raison.

Par contre, Eller ne connait pas une aussi mauvaise saison qu’on pourrait le croire. Il ne connait pas une bonne saison, mais il est pas mal moins pire que ce qu’on peut lire un peu partout sur le web. J’ai déjà parlé de ses performances la semaine passée, mais je vais maintenant m’attarder à la chance d’Eller depuis le début de la saison.

Parmi les attaquants qui ont joué 68 matchs ou plus cette saison, Eller a le 6e pire PDO. On se rappelle que le PDO est une addition du % de lancers qui se transforment en buts et le % d’arrêts du gardien lorsqu’un joueur est sur la glace à 5 contre 5.  C’est quelque chose qui est basé complètement sur la chance et qui varie incessamment de saison en saison. Ce n’est pas une question de talent et on peut le voir en regardant qui a le 5e pire PDO dans la LNH cette saison ; Alex Ovechkin. Si un des meilleurs buteurs de la ligue ne peut pas aider son % de lancers qui se transforment en buts, personne ne peut le faire.

Toutefois, en fouillant un peu, on se rend compte qu’Eller a été le 2e joueur le le plus touché par cette malchance au niveau du différentiel. C’est le cas parce qu’Eller a joué énormément cette saison et qu’il y a eu plus de lancers au but lorsqu’il était sur la glace que certains joueurs qui ont un pire PDO.

Pour équilibrer le tout, j’ai calculé à quel point la malchance a affecté le différentiel de tous les attaquants de la LNH en calculant la différence dans leur différentiel si tout le monde avait un % de lancers qui se transforment en buts de 8 % et une moyenne d’arrêts de 92 % lorsqu’ils sont sur la glace à 5 contre 5. Ce sont à peu près les moyennes de la ligue et ça élimine le facteur chance.

Lorsqu’on fait ça, on se rend compte que seul Alex Ovechkin a été plus affecté qu’Eller cette saison. En fait, si Eller était aussi chanceux que la moyenne de la ligue, il aurait un différentiel de 0. En effet, le facteur chance a coûté 18,075 buts à son différentiel cette saison.

Voici un graphique des 10 joueurs les plus affectés cette saison pour voir à quel point Eller est malchanceux.

Eller

À part Ovechkin qui est à des milles, personne n’arrive à la cheville d’Eller en ce qui concerne la malchance cette année. Je me demande quel serait l’argumentaire autour du Danois cette saison s’il avait un différentiel de 0 au lieu de -18 cette saison…

Malheureusement pour Eller, la malchance ne s’arrête pas là. En effet, ces rondelles qui ne rentrent pas n’affectent pas seulement son différentiel, mais aussi ses points. C’est un peu moins pire de ce côté, mais il est quand même le 10e attaquant le plus affecté par la malchance au niveau des points cette saison alors que ça lui a coûté 8,51 points.

On peut arriver à ce chiffre en calculant pour combien de buts Eller aurait été sur la glace s’il avait un % de lancers se transformant en buts normal (8 %), puis en multipliant ce chiffre par le % de buts où Eller a un point lorsqu’il est sur la glace pour ce but (69,6 %).

On a utilisé le même calcul pour tous les attaquants de la ligue et voici les 10 attaquants les moins chanceux au niveau des points et combien de points ça leur a coûté cette saison.

Eller 2

8 points ne changeraient pas grand-chose à la saison d’Eller puisqu’une saison de 31 points (il en a présentement 23) n’est pas vraiment satisfaisante pour le Danois. Par contre, il est certain qu’il prendrait ces points avec joie.

Qu’est-ce que tout ça veut dire? Qu’Eller connait une mauvaise saison, mais la malchance fait en sorte qu’elle est bien pire que ce qu’on voit à première vue. Ça veut aussi dire que la chance tournera éventuellement et qu’il ne serait pas surprenant qu’il connaisse une grosse saison l’an prochain alors que la chance lui sourira certainement plus que cette année.


David Desharnais est le nominé du Canadien pour le trophée Bill-Masterton


Le Canadien a finalement annoncé son joueur sélectionné pour le trophée Bill-Masterton et il s’agit du centre David Desharnais. Desharnais a été choisi pour son parcours qui l’a amené à la LNH, mais aussi pour son début de saison difficile qui l’a vu passer du temps sur la galerie de presse avant de relancer sa saison et de remonter sur le 1er trio de l’équipe.

Le trophée Bill-Masterton est remis au joueur qui a démontré le plus de persévérance et d’esprit d’équipe dans la LNH. Chaque équipe sélectionne un joueur et à partir de ce moment là, les journalistes votent pour le gagnant. Le Canadien compte sur 5 gagnants dans son histoire (Claude Provost, Henri Richard, Serge Savard, Saku Koivu et Max Pacioretty).

Desharnais a peu de chances de devenir le 6e récipiendaire alors qu’il fera face à des gars comme Josh Harding, Kris Letang et Dominic Moore qui ont affronté pas mal plus d’adversité pour être dans la ligue cette saison.


Alex Galchenyuk a un agent de renom // Le CH a les moyens de garder Thomas Vanek

alex galchenyuk - genie bouchard - credit: 25stanley

Alex Galchenyuk peut compter sur les services d’Igor Larionov comme agent dans la Ligue nationale de hockey. Le client de Larionov peut s’en réjouir. L’attaquant du Tricolore est l’un des trois joueurs de la LNH à qui l’ancien joueur des Red Wings de Detroit en est l’agent.

« J’aime mieux miser sur la qualité et être suffisamment disponible pour avoir une meilleure influence sur eux lorsqu’ils ont besoin de moi », a-t-il confié à La Presse.

« Je regarde ses matchs sur vidéo, je décortique ses présences et je le conseille sur certains aspects de son jeu qu’il pourrait améliorer », a mentionné Larionov.

De son côté, Galchenyuk sait qu’il a une personne fort utile à sa carrière de hockeyeur près de lui.

« Ce sont des conseils que d’autres agents ne pourraient pas me donner. Ce n’est pas juste bon de l’avoir comme agent, mais simplement comme personne de mon entourage », a dit le joueur américain.

Pour plus de détails, consultez l’article de Marc Antoine Godin (La Presse).

***

Vanek à MTL l’an prochain?

La chronique de Marc de Foy dans le Journal de Montréal, intitulée « Le CH doit garder Vanek », en est une parmi tant d’autres. Il n’en demeure pas moins que c’est un sujet chaud concernant les Canadiens de Montréal.

Thomas Vanek connaît de bons moments avec le Tricolore. Flanqué de David Desharnais et Max Pacioretty, le joueur autrichien fait partie des joueurs étant parmi les meilleurs trios de la LNH actuellement.

D’après le site capgeek.com, le club montréalais aura l’argent requis pour payer Thomas, et ce, avec un très bon salaire.