Suivez 25stanley sur Facebook!

Michel Therrien a modifié son alignement

Therrien

Après une défaite contre les Oilers, Michel Therrien a ressorti son blender à la pratique de vendredi matin. Il n’a pas touché à son top 6 à l’attaque ou à son top 4 à la défense, mais il y a eu quelques changements dans le bas de l’alignement. À la ligne bleue, Tom Gilbert a laissé sa place à Mike Weaver sur la 3e paire.

À l’attaque, Jiri Sekac était le 13e attaquant alors qu’il alternait avec Brandon Prust sur le 4e trio. Leur centre était Manny Malhotra et c’est Michaël Bournival qui complétait ce trio. Lars Eller a perdu son poste de centre sur le 3e trio au profit de Jacob de la Rose. Cette ligne était complétée par Christian Thomas.

Ce sont des mauvaises nouvelles pour Gilbert, Sekac et Eller, mais Therrien change souvent ses trios, donc il faudra voir si ça tiendra jusqu’au match de samedi soir contre les Maple Leafs de Toronto.


Le Canadien aimerait organiser un match extérieur au Circuit Gilles-Villeneuve

circuit-gilles-villeneuve-montreal

Jeudi matin, Guillaume Lefrançois, de La Presse, a rappelé que le Canadien aimerait bien organiser un match extérieur à Montréal. Il a ajouté au dossier en passant Geoff Molson en entrevue. Le propriétaire du Canadien semblait pointer vers le parc Jean-Drapeau et le circuit Gilles-Villeneuve comme endroit idéal pour tenir un tel match.

Molson justifie ce choix en disant que c’est accessible, grâce à la station de métro à proximité, qu’il pourrait accueillir plus de 25 000 personnes (ce qui n’est pas le cas du Stade Saputo ou du Stade Percival-Molson) et que ça créerait un bel arrière-plan lors de la télédiffusion de la rencontre.

Selon Lefrançois, l’équipe vise 2017 pour accueillir ce match, mais ça pourrait être un peu ambitieux. On sait que les Jets ont pratiquement l’assurance de tenir un match cette année-là et ils ne sont pas les seuls à vouloir en accueillir un au Canada. Les Leafs ainsi que les Sens ont également démontré de l’intérêt pour cet événement. Il n’y a qu’un match extérieur qui se joue au Canada habituellement, la Classique Heritage, donc ces 4 formations se battent pour le même événement.

Ce qui joue en faveur du Canadien, c’est que l’année 2017 sera le 100e anniversaire de la LNH. Ils pourraient donc faire un spécial en organisant une tonne de matchs extérieurs et si c’est le cas, une franchise historique comme celle de Montréal a des bonnes chances d’en obtenir un.


Dale Weise a appris qu’il était sur le marché des échanges en écoutant la télé

dale-weise-canadiens

Deux fois par semaine, on écrit un récapitulatif de la chronique Insider Trading de TSN. Cette chronique permet aux informateurs de la station de vider leurs sacs à rumeurs et c’est souvent là que l’on retrouve les informations les plus récentes. Bien évidemment, nous ne sommes pas les seuls à l’écouter et plusieurs membres de la LNH y prêtent une attention particulière.

C’est le cas de Dale Weise. Dans une entrevue avec la Gazette, l’attaquant a révélé que quelques jours avant la transaction qui lui a permis de passer de Vancouver à Montréal, il avait entendu Bob McKenzie mentionner son nom pendant cette chronique.

À l’époque, McKenzie avait dit que Weise était disponible et que les Nucks invitaient les équipes intéressées à les contacter. L’attaquant a expliqué que ce moment semblait irréel, mais qu’en même temps, c’était logique puisqu’il ne cadrait pas dans la philosophie de John Tortorella, le coach de l’époque, en ce qui concerne la 4e ligne.

Bien que ce fût un choc au départ, cette rumeur a permis à Weise de mieux se préparer. Avant le prochain voyage de l’équipe, pendant lequel il été échangé, Weise a amené plus de stock juste au cas où. Également, le party du Super Bowl des Canucks, qui avait lieu pendant ce voyage, avait une saveur spéciale puisque l’attaquant savait que c’était probablement sa dernière activité d’équipe avec ces gars-là. Il a donc pu mieux apprécier le moment et être mieux préparé.

Ceci étant dit, c’est clair que ça doit être un choc pour un joueur d’apprendre que sa vie pourrait complètement changer à la télévision. Bien que la période des rumeurs soit devenue une des plus plaisantes de l’année pour plusieurs fans, ce genre d’histoire nous rappelle qu’il y a un autre côté un peu moins lfun à toute cette spéculation.


Marc Bergevin aurait tenté de compléter un échange de défenseurs récemment

marc-bergevin-party

Lors de son passage dans une station de radio de Toronto, l’informateur de TSN, Darren Dreger, a mentionné qu’il y avait pas mal de buzz autour du Canadien de Montréal ces temps-ci. Dreger a expliqué que le long parcours en séries l’année passée a permis à Bergevin et son équipe de mieux évaluer la formation. Ils savent donc très bien ce qu’ils recherchent sur le marché des échanges.

Selon Dreger, la priorité de l’équipe serait un attaquant pour le top 6. On peut imaginer qu’un ailier droit pour compléter la paire Pacioretty-Desharnais serait la prise idéale, mais dans un marché fou comme celui de la LNH à la date limite, tout dépendra du prix.

L’informateur de TSN a également dit que le Tricolore aurait tenté de faire un échange de défenseurs il n’y a pas si longtemps. Dreger n’a pas donné de détail par rapport à ce que Bergevin recherche ou ce qu’il est prêt à céder, mais c’est clair que le DG ne chôme pas présentement.

Toutefois, ça ne veut pas nécessairement dire que le Canadien sera impliqué dans une transaction au cours des 3 prochaines semaines. Bergevin a démontré énormément de discipline depuis son arrivée en poste et si le prix est trop élevé ou si la situation n’est pas idéale pour le plafond salarial au cours des prochaines saisons, ce ne serait pas surprenant de voir le Canadien arriver en séries avec le même alignement.


David Desharnais est la 3e étoile de la semaine dans la LNH

David Desharnais - 24CH

La LNH a décidé d’honorer la bonne prestation du premier trio du Canadien au cours de la dernière semaine. C’est le centre David Desharnais qui a reçu les honneurs en étant nommé 3e étoile de la semaine dans la LNH. En 3 rencontres, Desharnais a accumulé 6 points (1 buts, 5 passes), ce qui est un sommet dans la ligue.

Le centre a obtenu des points dans tous les matchs du Canadien cette semaine. Contre les Devils, il a égalé un record personnel avec 3 passes dans la même rencontre. C’était la première fois depuis décembre 2013 que le centre du Tricolore atteignait ce plateau dans un match.

Desharnais suit le chemin de Carey Price, qui a été nommé la première étoile de la semaine lundi dernier. Les autres étoiles de la ligue ont été Devan Dubnyk et Corey Perry.


Tomas Plekanec n’a pas aimé les félicitations de P.K. Subban

Plekanec

Après une victoire de 6-2, c’est bien difficile de trouver des failles, particulièrement avec les deux premières étoiles du match, P.K. Subban et Tomas Plekanec. Leur erreur la plus notable est venue après la fin de la rencontre alors que les deux joueurs retraitaient au vestiaire.

Comme d’habitude, Subban félicitait ses coéquipiers lorsqu’ils quittaient la glace. Lors du tour de Plekanec, le centre n’avait pas placé son gant à un bon endroit pour Subban et le défenseur a plutôt tenté de donner une petite tape d’amour sur le casque de Plekanec. Tomas n’a pas apprécié et il a répliqué avec un léger dardage.

Qu’est-ce que cette séquence veut dire? Probablement pas grand chose. Elle est venue après une grosse victoire et les gars ont certainement réglé ça dans le couloir en attendant d’être introduit à la foule du Centre Bell. Par contre, ce n’est pas excellent pour l’image et ça pourrait être utilisé pour montrer qu’il y a des problèmes dans la chambre lors d’une mauvaise séquence (bizarrement, les histoires du genre sortent seulement à ce moment-là).

Ça pourrait également être utilisé par ceux qui croient que P.K. n’est pas prêt à être capitaine. Le gars est exubérant et c’est bien pour les partisans, mais à long terme, ça peut être fatiguant pour des vétérans plus calmes comme Plekanec. Donc, quand ça dépasse les limites, le vétéran doit le montrer.

Ceci étant dit, je ne pense pas que cette séquence veuille dire quoi que ce soit. C’est simplement un léger argument entre deux coéquipiers. Ça arrive de temps en temps et ce n’est sûrement pas le premier cette année. C’est juste une des rares fois qu’on le voit en public. Ce n’est pas la fin du monde et c’est encore moins la raison qui expliquera la prochaine mauvaise séquence du Tricolore.

P.-S. Pour les fans de rumeurs, avez-vous lu l’article de JT sur Michael Bournival? À lire ici.

Merci au puck-junkie François pour la passe sur la palette


Galchenyuk et Subban sont les meilleurs joueurs de leur âge selon ESPN

Galchenyuk - 1re étoile

Rob Vollman, d’ESPN, s’est livré à un exercice intéressant en tentant de trouver les meilleurs joueurs de la LNH par âge. Le Canadien figure bien au classement avec deux gars qui se sont mérités le titre ainsi que trois autres qui étaient dans la course. Le Tricolore est une des trois équipes, avec l’Avalanche (MacKinnon et Landeskog) et les Penguins (Crosby et Malkin), à avoir 2 représentants en bas de 30 ans.

Ceux qui sont passés près, mais qui n’ont pas gagné sont Gallagher (22), Max Pacioretty (26) et Carey Price (27). Respectivement, ce sont Landeskog, Toews et Crosby qui ont gagné ces titres.

Le plus jeune gagnant du Canadien est Galchenyuk, qui a devancé Filip Forsberg, Sean Monahan, Jacob Trouba et Olli Maatta pour se mériter le titre de meilleur joueur de 20 ans dans la LNH. Vollman justifie son choix par la bonne production offensive de l’attaquant du Canadien ainsi que ses bons chiffres de possession contre les meilleurs trios adverses. Souvent, les jeunes joueurs sont protégés par le coach et ce n’est plus le cas de Galchenyuk en ce qui concerne la qualité des joueurs qu’il affronte. Malgré ça, il continue de produire au rythme de ses adversaires pour ce titre.

P.K. Subban a également été nommé comme meilleur joueur de son âge. Il a défendu son titre puisque c’est lui qui avait été choisi comme le meilleur joueur de 24 ans l’an passé. Subban devance notamment Jakub Voracek, Ryan McDonagh, John Carlson, Alex Pietrangelo et Jake Muzzin. Vollman justifie son choix en montrant que seul Muzzin a un plus gros impact de possession sur son équipe et que Subban est seulement devancé par Pietrangelo en termes de production offensive.

L’analyste conclue en disant « Sans lui, le Canadien n’est qu’une équipe médiocre dans la course aux séries, mais lorsqu’il embarque sur la glace, le Canadien devient une équipe de possession dominante, une machine offensive et un candidat légitime pour gagner la Coupe Stanley. » Ce sont de très beaux compliments et ça détonne par rapport à ce qu’on entend dans certains médias francophones où l’on va jusqu’à critiquer son interaction avec les fans pendant la période d’échauffement.


P.K. Subban mis à l’amende pour plongeon

Subban

P.K. Subban a été mis à l’amende pour plongeon après son altercation avec Chris Kreider le 29 janvier dernier. Sur le jeu, la LNH a trouvé que le défenseur s’est laissé tomber trop facilement après un double-échec de Kreider. Le défenseur du Canadien devra payer une amende de 2000$ parce qu’il s’agissait de sa 2e offense.

Sa première infraction a été contre le Lightning le 6 janvier dernier. En première période, le bâton de Jason Garrison était entre les jambes de Subban et le défenseur du Tricolore a sauté pour assurer la pénalité.

La première infraction

La 2e offense de Subban


Brandon Prust confirme que Max Pacioretty s’était blessé au dos contre Anaheim

Pacioretty

Brandon Prust a écrit un très bon texte pour Player’s Tribune, le site de Derek Jeter qui permet aux athlètes de s’exprimer. Dans ce texte, le joueur du Canadien explique pourquoi il croit que c’est important de garder les combats au hockey. Il nous explique également son parcours jusqu’à la LNH.

Prust parle aussi de 3 matchs récents du Canadien. Il explique son coup contre Derek Stepan en séries la saison dernière, son combat contre Zac Rinaldo alors que le Tricolore menait 3-0 contre les Flyers plus tôt cette saison ainsi que celui contre Clayton Stoner, des Ducks, après sa mise en échec violente à l’endroit de Max Pacioretty.

L’attaquant avait quitté la rencontre pour aller subir des tests à l’hôpital, mais il n’avait pas manqué d’autre match. L’équipe était restée vague sur sa situation en disant qu’il était blessé au haut du corps alors que MaxPac avait comparé la situation à une blessure au bas du corps subie contre la Caroline l’an passé. Dans ce texte, Prust confirme que Pacioretty s’était blessé au dos sur cette séquence.

Ce n’est pas la première fois que MaxPac a des problèmes de dos. Il s’y était brisé une vertèbre lors de la fameuse mise en échec de Chara il y a quelques années. L’attaquant avait également des spasmes au dos après le jeu contre les Canes la saison dernière. C’est donc un problème récurrent pour lui.

Sa production au cours des derniers matchs nous laisse croire que tout ça est derrière lui, mais ce ne serait malheureusement pas surprenant si ces multiples plaquages lui causaient des problèmes de dos éventuellement. En attendant, on va profiter de son talent immense en espérant qu’il n’ait pas besoin de nous rappeler pourquoi plusieurs le surnomment Wolverine.

La séquence en question


Jacob de la Rose et Lars Eller devraient jouer contre les Sabres

lars eller - blessure - credit: canadiens

Après avoir quitté le match contre les Coyotes dimanche, il semble que Lars Eller ne manquera pas une autre partie. Lors de sa rencontre avec les médias, Michel Therrien a dit que le centre devrait jouer contre les Sabres ce soir. Il aura un nouvel ailier à ses côtés puisque Jacob de la Rose jouera son premier match dans la LNH.

On ne sait toutefois pas qui sera laissé de côté. Dumont, Bournival et Malhotra se battent tous pour le poste de centre du 4e trio, donc celui qui jouera ce soir occupera cette place dans l’alignement alors que les deux autres devront regarder le match à partir de la passerelle.

Cette décision montre la confiance que le Tricolore a en Eller et de la Rose. Le Danois devrait être entouré de deux recrues pour jouer un rôle assez défensif ce soir alors que de la Rose jouera son premier match dans la LNH au jeune âge de 19 ans. C’est sûr que c’est contre les Sabres et que ça permet au Canadien de tenter quelques expériences, mais ça nous indique que la direction aime ce qu’elle voit du jeune suédois.