Evander Kane serait sous enquête pour un crime sexuel à Buffalo

evander kane - sabres buffalo - credit: 25stanley

Selon 3 sources du Buffalo News, Evander Kane serait présentement sous enquête pour un crime sexuel qui aurait été commis dans une chambre d'hôtel de Buffalo dimanche matin. L'attaquant des Sabres n'a pas été accusé et les policiers n'ont pas voulu confirmer qu'il était bel et bien sous enquête, mais il a manqué la pratique des Sabres pour des raisons personnelles dimanche matin.

La police a dit au Buffalo News qu'ils ne s'attendaient pas à ce que le cas soit réglé rapidement et une source policière du journal leur aurait dit que la présumée victime avait des problèmes de mémoire. Pour l'instant, il y a très peu de détails dans cette histoire.

Samedi soir, Kane avait marqué un but dans une remontée spectaculaire des Sabres, qui ont comblé un déficit de 3-1 en moins de 10 minutes en 3e période contre les Bruins. Ils ont finalement gagné le match 6 à 3. Ce cas-là rappelle évidemment celui de Patrick Kane cet été et ça devrait être un autre problème de relations publiques incroyable pour le circuit Bettman.

D'ailleurs, le cas de Patrick Kane serait la raison pour laquelle la police ne confirme pas l'identité du citoyen sous enquête dans ce dossier selon une source du journal. En confirmant qu'il s'agit bien du joueur des Sabres, la police attirerait trop d'attention médiatique selon cette source. Les deux autres qui ont parlé au journal ont plutôt justifié ce silence en disant que c'était le début de l'enquête. L'avocat d'Evander Kane, Paul J. Cambria, était aussi celui de Patrick Kane.


Un joueur des Panthers aurait caché une commotion pendant un mois l’an passé

À cause de quelques poursuites d'anciens joueurs suite à leur gestion des commotions cérébrales dans le passé, la LNH ne manque aucune occasion pour nous rappeler qu'elle fait maintenant plus attention à ces blessures et qu'elle protège ses joueurs à ce niveau.

C'est cette stratégie marketing qui fait en sorte que le tweet d'un journaliste sur le beat des Panthers, Harvey Fialkov, publié mercredi après-midi est si frappant. Ce tweet est venu alors que Fialkov discutait de la situation d'Al Montoya, qui a subi une blessure à la tête ou au cou, et qui a dû passer le protocole de commotion cérébrale de la LNH.

Le journaliste a dit que plusieurs joueurs tentent maintenant de cacher leurs symptômes de commotion cérébrale puisqu'ils savent que ça leur fera mal lorsqu'ils deviendront agents libres. Il a appuyé ce point en disant qu'un joueur des Panthers a réussi à cacher une commotion cérébrale pendant un mois l'an passé. On imagine que si Fialkov le sait, c'est que le joueur s'est fait prendre, mais 1 mois, c'est quand même long!

Ce n'est pas incroyablement surprenant de voir des gars cacher des blessures, que ce soit pour gagner plus d'argent éventuellement ou tout simplement pour rester dans la ligue. Après tout, ça fait partie de la culture de la ligue et la tolérance incroyable des joueurs envers la douleur est quelque chose qui est appréciée par à peu près tous les fans.

Par contre, il y a un processus spécial pour les commotions cérébrales pour une raison. Ces blessures ont un impact à long terme et quand elles ne sont pas guéries proprement, elles deviennent dangereuses. Je suis certain que l'équipe médicale des Panthers fait du bon travail, mais ils ne peuvent pas faire des miracles quand un gars leur cache ses blessures et la ligue doit s'assurer que son environnement ne permette pas ce genre de comportement.


Un espoir des Kings est dans le trouble à cause d’une histoire de violence conjugale

L'organisation des Kings fait encore parler d'elle pour les mauvaises raisons! Cette fois-ci, c'est un espoir de l'organisation qui fait face à du trouble judiciaire à cause d'une histoire de violence conjugale. Le gardien de 22 ans qui évolue présentement pour les Monarchs de Manchester dans la ECHL, Patrik Bartosak, fait face à 12 chefs accusations à cause d'un incident survenu lundi après-midi.

Selon ces accusations, Bartosak aurait tenté d'étrangler sa blonde de 20 ans. Il l'aurait également agrippé par les épaules avant de la pousser contre le mur. Bartosak aurait aussi sorti sa blonde du lit en la tirant par le torse et il l'aurait frappé à deux reprises dans l'abdomen.

Les accusations mentionnent aussi une claque au visage et 3 claques sur chaque jambe. Il fait aussi face à des accusations pour des menaces puisqu'il lui aurait dit "Si tu n'as rien à dire, je vais te tuer.", "Je vais te frapper au visage si tu ne dis rien." ainsi que "J'espère que tu sais que je vais te knocker et t'endormir avant de partir."

Puis, plus tard dans l'après-midi (entre 14h30 et 18h), Bartosak aurait texté sa copine alors qu'elle était au travail pour lui dire qu'il s'en venait la voir. Apparemment, il l'attendait dans le stationnement lorsqu'elle a quitté son lieu d'emploi. Il a dû payer une caution de 10 000$ et sa prochaine date en cour est le 16 décembre. Bien évidemment, il ne peut pas contacter la présumée victime pendant le processus légal.

Pour l'instant, les Kings ont seulement dit que le comportement décrit par ces accusations n'est pas acceptable. Ils s'informent encore par rapport à cet incident et lorsqu'ils en sauront plus et que ce sera plus approprié, ils parleront.

Via Union Leader


Les joueurs d’une équipe de la OHL ont répondu au renvoi de leurs coachs en quittant l’organisation

FlintFirebirds

Alors que la LHJMQ fait parler d'elle à cause d'un coach qui a menacé de quitter parce qu'il n'aime pas l'arbitrage, la OHL a réussi à attirer l'attention pour une histoire pas mal plus stupide. Cette histoire est survenue à Flint, où les Firebirds en sont à leur première saison dans la OHL après leur déménagement de Plymouth.

Après une victoire de 4-3 en fusillade contre les champions en titre, les Generals d'Oshawa, le propriétaire des Firebirds, Rolf Nilsen, aurait renvoyé tout son personnel d'entraîneurs. La raison de ce renvoi massif malgré la victoire impressionnante serait le faible temps de glace que le fils du propriétaire, Hâkon, aurait obtenu.

Malheureusement pour Nilsen, ce renvoi injustifiable ne s'est pas passé sans anicroche puisque les 24 joueurs de la formation (incluant le fils du propriétaire) sont montés dans son bureau et ont quitté l'organisation tout de suite après avoir appris la nouvelle. Pour l'instant, ces infos ne sont pas officielles, mais plusieurs spécialistes du hockey junior confirment leur véracité. On ne sait évidemment pas ce que la ligue va faire avec ça.

Peu importe ce qui arrive, ça nous montre les dangers du népotisme dans le monde du hockey. C'est un problème dans les calibres plus faibles et même si l'on a vu quelques scénarios semblables fonctionner au hockey junior, le potentiel d'incident est toujours présent et quand ça arrive, ce n'est pas une situation confortable pour personne.

AJOUT : Le propriétaire aurait demandé à rencontrer le personnel d'entraîneurs lundi matin à 8h. On imagine qu'il voudra corriger son erreur à ce moment-là. Il reste à savoir si ce sera suffisant pour les coachs et la direction de la ligue.

Via John Buccigross


Disgracieux coup de bâton lors d’un match Bantam CC des Montagnards de Ste-Agathe/Mont-Tremblant

Screen shot 2015-10-06 at 1.37.22 AM

J'utilise le mot « disgracieux » dans mon titre et je me demande si le mot est assez fort pour qualifier ce coup de bâton.

Dimanche, alors que toute la terre entière scrutait l'accident de Zack Kassian, les Montagnards de Ste-Agathe/Mont-Tremblant disputaient un match de Bantam CC. Lors d'une mise au jeu, un joueur de l'équipe des rouges donne un coup au visage de son adversaire; l'autre réplique avec un coup à la jambe. C'est là que ça gâte pour le rouge. Il exagère une intense douleur à la jambe, digne d'un joueur de soccer, pour ensuite prendre son bâton à deux mains, comme un tomahawk, et assène un coup en direction de la tête de son adversaire.

Il s’agit ici d’un comportement inacceptable et c'est extrêmement difficile de trouver un motif convenable pour justifier le geste de l'agresseur.

Ce qui me sidère avec ce geste est qu'au hockey, il y a mille et une façons de répliquer. Évidemment, la façon « esprit sportif » est de servir une tasse de café à son adversaire pour ensuite décocher un beau gros slap shot afin de mettre la rondelle top corner. Mais ça c'est plus facile à dire qu'à faire.

Au niveau des cheaps shots qui ne vont pas te faire passer pour l'imbécile du weekend, tu peux donner un punch, un slash, au pire un six-pouces dans le ventre, un cross-check dans le dos et j'en passe. Tu répliques d'une de ses façons, tu vas recevoir un 2, un 5, une expulsion ou une légère suspension, mais tu ne deviendras pas une vedette des internets pour les mauvaises raisons le lundi matin.

Transformer son bâton en tomahawk et attaquer un adversaire près de la tête, c'est le pire geste qu'un joueur peut commettre. Comme dirait Don Cherry, les jeunes, ne faites jamais ça dans un match.

Vine // Bâton de hockey x Tomahawk

*

Vidéo original via le Facebook des Montagnards

Match du 4 octobre 2015Geste inaceptable

Posted by Bantam CC Ste-Agathe/Mont-Tremblant on Monday, October 5, 2015

Je me demande comment Hockey Québec va gérer ce dossier. Quelle serait une sanction appropriée pour ce joueur?


L’avocat de la présumée victime dans l’enquête d’agression sexuelle impliquant Patrick Kane quitte sa cliente

Kane

[oboxads]

La situation judiciaire de Patrick Kane a connu un autre revirement inattendu jeudi soir. L'avocat qui représentait la présumée victime a annoncé aux médias qu'il quittait sa cliente parce qu'on lui a menti à propos de l'histoire qu'il a amenée devant les médias plus tôt cette semaine. Il a ajouté qu'il n'y avait rien de criminel dans la situation qui l'a forcé à quitter sa cliente, mais qu'éthiquement parlant, il ne pouvait plus continuer à la représenter.

Il a tout de même précisé que son ancienne cliente n'avait rien à voir avec l'histoire de l'enveloppe et que ça ne devrait pas mettre en doute sa version des faits. Il a aussi mentionné que l'enveloppe était authentique. L'avocat semblait indiquer que la mère ne lui avait pas conté la bonne histoire par rapport à la découverte de l'enveloppe qui a secoué bien du monde hier.

Encore une fois, on ne sait pas ce que ça veut dire pour le cas de Kane, mais ce fiasco autour du processus judiciaire ne peut pas être une bonne nouvelle pour la LNH, qui aimerait sûrement balayer ce cas-là sous le tapis.

Via Greg Wyshynski


L’avocat de la présumée victime dans le cas de Patrick Kane lâche une bombe en conférence de presse

Kane

[oboxads]

L'avocat de la présumée victime dans l'enquête d’agression sexuelle impliquant Patrick Kane a tenu une conférence de presse en début d'après-midi mercredi et le moins qu’on puisse dire, c'est qu'il avait une grosse information pour les journalistes présents.

Me Thomas Eoannou a dit aux médias que le sac qui contenait le test que sa cliente a subi à l'hôpital après l'incident présumé a été livré de façon anonyme chez la mère de sa cliente. Cette nouvelle est troublante puisque ce test fait partie de l'évidence qui allait être utilisée dans cette enquête. Cela fait maintenant en sorte que ce test ne peut plus être utilisé comme preuve. Ça met aussi en doute la nouvelle du Buffalo News plus tôt cette semaine, qui semblait aider le cas de Kane.

La mère de la présumée victime a trouvé ce colis devant sa porte lorsqu'elle revenait de dîner. M. Eoannou a dit que c'était la première fois qu'il voyait ça en plus de 30 ans de carrière. Il a ajouté que les critiques envers sa cliente sont dévastatrices et que la couverture de ce cas illustrait bien pourquoi plusieurs victimes ont peur de porter plainte.

Pour le moment, personne ne sait ce qui s'est passé et encore moins ce que ça veut dire, mais ce qui semble être clair, c'est que ce cas ne se réglera pas rapidement. L'avocat de la présumée victime a dit qu'il aimerait qu'il y ait un procès criminel dans ce dossier et qu'il n'est pas le genre d'avocat qui négocie une entente hors cour. Il a aussi déclaré que cet incident devrait faire en sorte qu'un autre corps policier (soit de l'État ou le FBI) s’implique dans ce dossier. On n'est pas sorti du bois...

AJOUT : Le département de police d'Erie dit qu'ils ont encore toute l'évidence nécessaire dans ce cas, donc on n'a aucune idée ce qui se passe et on a vraiment hâte de parler d'hockey au lieu de processus judiciaire...

Via Tim Graham


Un test d’ADN en faveur de Patrick Kane?

Patrick Kane

Les résultats d’un test d’ADN pourraient-ils aider la cause de Patrick Kane dans la saga dans laquelle il est depuis plusieurs semaines?

Le Buffalo News rapporte qu'un test d'ADN a été réalisé sur la femme qui accuse Patrick Kane de l'avoir agressé sexuellement. Les résultats de celui-ci n'ont révélé aucune trace de l’ADN de Kane près des parties génitales de la femme.

« L’absence d’ADN et de sperme ne prouve pas qu’il n’y a pas eu viol », a indiqué Florina Altshiler, une avocate de Buffalo.

« Ça signifie qu’il n’y a pas eu d’éjaculation ou que l’homme portait peut-être un condom », a-t-elle ajouté.

Frank J. Clark, ancien procureur de district du comté d'Érié, croit que le fait qu'il n'y ait aucune trace de l'ADN de Kane « pourrait jouer en sa faveur ».

Les chances qu'un préservatif soit utilisé lors d'un viol sont « extrêmement rares  », selon Clark.

Les résultats qui découlent du test d'ADN aideront sûrement Kane à plaider son innocence dans cette histoire.


Patrick Kane confirme sa présence au camp d’entraînement

[oboxads]

Jeudi après-midi, le président des Blackhawks, John McDonough, le DG de l'équipe, Stan Bowman, le coach, Joel Quenneville, et Patrick Kane ont rencontré les médias pendant une conférence de presse tenue dans le cadre de l'ouverture du camp d'entraînement de l'organisation. On n'y a pas appris grand chose alors que Kane a seulement confirmé sa présence au camp des Hawks malgré ses problèmes judiciaires.

L'attaquant des Blackhawks est présentement sous enquête dans une histoire d'agression sexuelle. Pour le moment, aucune accusation n'a été déposée et l'avocat de Kane maintient qu'il n'a pas eu de discussions avec les avocats de la présumée victime à propos d'une entente à l'amiable.

Dans une courte déclaration préparée pour l'occasion, Kane a dit être confiant qu'à la fin du processus, ce sera clair qu'il n'a rien fait de mal. Par contre, malgré les nombreuses questions des journalistes sur place par rapport au dossier, l'attaquant n'a pas offert d'autres commentaires en disant seulement qu'il voulait respecter le processus judiciaire. Il se limitait aux questions reliées au hockey.

Ça a donné une conférence de presse franchement étrange. Kane donnait toujours la même réponse, clairement préparée par des spécialistes des relations publiques, alors que les journalistes tentaient de faire toutes les pirouettes possibles pour lier leurs questions judiciaires au hockey. Malheureusement, on n'en sait pas plus après cette conférence de presse et le malaise ne s'est pas dissipé, bien au contraire.


Les Blackhawks s’attendent à ce que Patrick Kane soit présent au camp d’entraînement

Patrick-Kane

[oboxads]

Je n'y croyais pas quand Darren Dreger en parlait lundi soir, mais ça semble être sur le point de se concrétiser. À moins d'un revirement de dernière minute, Patrick Kane sera au camp d'entraînement des Blackhawks. L'attaquant était sur l'alignement qu'ils ont publié en fin d'avant-midi mercredi et selon Chris Kuc, du Chicago Tribune, les Hawks s'attendent à ce que leur joueur étoile soit présent.

C'est une nouvelle très surprenante puisque Kane est présentement sous enquête dans une histoire de viol. Aucune accusation a été déposée pour le moment, mais la ligue a le pouvoir de le suspendre étant donné qu'il est sous enquête dans un dossier qui pourrait faire mal à l'image de la LNH.

C'est franchement bizarre puisque la présence de Kane va créer un tas de distractions autour d'un camp d'entraînement crucial pour une équipe qui vient de subir plusieurs changements de personnel à cause du plafond salarial. Également, le malaise serait encore plus grand si des accusations étaient finalement déposées.

Avec cette décision, la ligue et les Hawks ont décidé de ne pas opter pour la solution prudente, ce qui est étrange considérant l'ampleur du dossier. Tant qu'il ne sera pas exonéré, la présence de Kane va être toxique et même s'il a un talent exceptionnel, je suis loin d'être certain que le jeu en vaut la chandelle pour les Hawks et la LNH.