Suivez 25stanley sur Facebook!

Colton Orr a magané Deryk Engelland

Engelland est un 6e défenseur pour les Penguins de Pittsburgh. C’est un de leur joueur les plus robuste. Mercredi soir, alors que les Leafs visitaient Pittsburgh, c’est lui qui s’est occupé de laisser tomber les gants face à Colton Orr. Cela a mené à un combat qui a duré au-dessus d’une minute.

Sur le coup, c’était difficile de dire qui avait gagné la bataille. Par contre, ce matin, on peut voir qu’Orr a eu le dessus. On se demande si Engelland a dit à ses coéquipiers « Tu aurais du voir l’autre gars! »


Evgeny Artyukhin perd la tête en KHL

Vous vous rappelez peut-être d’Evgeny Artyukhin, cet homme fort russe qui a joué avec plusieurs équipes de la LNH dont le Lightning de Tampa Bay. Et bien, cet homme fort est maintenant rendu en Russie où il mène la KHL du côté des minutes de punition.

Mardi dernier, il a perdu la tête alors qu’un ancien coéquipier, Janne Jalasvaara, l’a mis en échec le long de la rampe. Il a répliqué en faisant une sorte de Todd Bertuzzi en s’attaquant sauvagement à un joueur sans défense.

Jalasvaara ratera au moins 2 semaines d’action avec des blessures à un oeil et à la tête. De son côté, Artyukhin n’a pas encore reçu de suspension, mais pourrait recevoir jusqu’à 10 matchs de suspension.


Brendan Shanahan a son premier cas de la saison

Brayden Schenn, des Flyers, est l’heureux élu qui débutera la saison du préfet de discipline de la LNH, Brendan Shanahan. Son audience sera mercredi à 13h30 pour avoir levé les pieds sur un plaquage contre Anton Volchenkov. Il est important de noter qu’il n’y a même pas eu de punition sur le jeu. On ne voit pas vraiment en quoi c’est un plaquage qui mérite une suspension, mais on ne sait jamais.

On se demande si Schenn n’a pas la mémoire longue, lui qui avait été victime d’une bonne mise en échec de Volchenkov l’an dernier en série.

Et vous, est-ce que vous suspendriez Schenn pour ce geste?


Tarasenko se paie les Wings pendant que Lundqvist vole les Bruins

Samedi soir, c’était le retour tant attendu de la LNH. Un total de 13 parties ont été joués dans le circuit Bettman. Vous n’avez pas pu tout suivre, mais on vous offre les deux jeux que vous devez voir.

Lundqvist reprend là où il a laissé

Les Bruins ont battu les Rangers 3 à 1 dans un match qui se jouait à Boston. Par contre, Henrik Lundqvist a connu un fort match. Son meilleur moment est lorsqu’il a volé David Krejci d’un but certain. Son arrêt de la mitaine vaut la peine d’être vu et revu.

Tarasenko s’amuse avec les Wings

On ne peut pas dire que le premier match sans Lidstrom s’est bien déroulé pour Détroit. Leur défensive s’est fait piétiner par les Blues et le résultat final ne fut pas flatteur. St-Louis a gagné le match par la marque de 6 à 0. Dans la victoire, Vladimir Tarasenko a enregistré 2 buts. Le vidéo qui suit vous montre son 2e du match.


Ça brasse au camp des Bruins

Mardi soir, les Bruins de Boston ont organisé un match contre leur club école, les Bruins de Providence. Dans ce match, nous avons eu droit à une scène curieuse. En fait, on a eu droit à une bataille dans un match hors-concours entre deux équipes qui sont affiliés!!!

Les deux joueurs qui se battent sont Adam McQuaid, pour le club de la LNH, et Bobby Robins pour Providence. Robins est un goon des ligues mineures qui s’est battu 29 fois l’an dernier. Cette année, il en est déjà à 21 combats.

Mardi soir, il a décidé de faire sa marque auprès des vrais joueurs des Bruins. Il a trouvé Adam McQuaid, qui effectuait un retour au jeu après avoir subi une commotion cérébrale. Il faut admettre que c’est le jambon de la ligue américaine qui a gagné le combat, et ce assez facilement. Si seulement il savait jouer au hockey…

Via PuckDaddy


Deux chiens avaient le goût de jouer au soccer

La scène qui précède s’est déroulé dans un match amical de soccer entre le VFR Aalen (Allemagne) et Galatasaray (Turquie). Des chiens ont réussi à se faufiler sur la surface de jeu, car visiblement, ils avaient le goût de jouer eux aussi.

En plus, ce vidéo nous donne une excuse pour sortir un classique des boules à mites.


Jori Lehtera y va d’une feinte incroyable

Jori Lehtera est un joueur finlandais qui évolue dans la KHL. Il fut un choix de 3e ronde des Blues de St-Louis en 2008. Il n’a jamais percé dans le circuit Bettman, mais c’est un bon joueur en Russie.

À preuve, il a fait le match des étoiles. Dans ce match, on lui accordé un tir de punition et il en a profité pour utiliser une feinte qu’on ne voit pas souvent.


Jamaal Franklin n’a besoin de personne pour faire un alley-oop

On fait pas souvent de basket sur le site, mais quand un dunk vaut la peine, on ne se gêne pas. Jamaal Franklin, de San Diego State, a décidé de donner un show cette semaine et il a réussi. Disons que ce n’est pas le gars qui joue le plus en équipe, mais au moins il a le talent pour en donner pour leur argent aux spectateurs présents.


L’espoir des Habs, Mark MacMillan marque un but splendide

Vous ne connaissez probablement pas Mark MacMillan, mais c’est un espoir du Canadien de Montréal. C’est un attaquant de 20 ans qui fut un choix de 4e ronde lors du repêchage de 2010. Il évolue présentement pour l’université de North Dakota dans la NCAA. Il y enregistre presqu’un point par match avec 7 buts, 9 passes en 20 matchs. Ses chances de faire l’équipe un jour sont minces, mais ce but vaut quand même la peine d’être vu.


La fois où Steve-O s’est fait replacer le nez par Mike Tyson et un prof de Kung-Fu

Une chronique vraiment le fun de l’émission The Hour est celle du Best Story Ever. Une célébrité raconte sa meilleure histoire à vie. Avec un personnage aussi flyé que Steve-O, il fallait s’attendre à quelque chose de légendaire. Alors qu’il filmait une scène pour Jackass nommé «bb gun nipple piercing» Bam Margera a sucker-punché Steve-O. Il s’est fracturé le nez et il l’a laissé croche pendant un an. Puis, Steve-O a rencontré Mike Tyson lors d’un gala pour Charlie Sheen et lui a demandé de l’aide pour replacer son nez. Le boxeur a allongé son bras et Steve-O a plongé nez-premier dessus. Il s’est encore une fois cassé le nez. Puis, un instructeur de Kung-Fu, qui était dans la salle, s’est porté volontaire pour replacer le nez de Steve-O comme du neuf. Steve-O a accepté et il a maintenant un nez plus droit que celui de Patrick Roy.