Nazem Kadri pourrait être suspendu à cause d’un signe d’égorgement envers Mark Giordano

Vers la fin de la première période du match entre les Leafs et les Flames mardi soir, Mark Giordano a surpris Nazem Kadri avec une mise en échec assez solide. L'attaquant des Leafs ne l'a jamais vu venir et il ne s'est pas préparé pour l'impact. Ça l'a donc frappé solidement et il n'était pas content en revenant au banc.

Kadri criait après Giordano pendant le jeu et il n'a pas arrêté après le sifflet. Malheureusement pour l'attaquant de Toronto, les caméras de Sportsnet l'ont capté en train de faire un signe d'égorgement à Giordano avant d'ajouter "Tu es fuckin mort! T'es mort!". Selon Darren Dreger, la LNH va devoir réviser cet incident.

Kadri pourrait manquer un match comme ce fût le cas pour Nick Boynton en 2006 et 2010 alors qu'il avait fait un geste similaire. Après le match, Kadri a dit qu'il regrettait ce geste même s'il ne se rappelait pas l'avoir fait parce qu'il était un peu ébranlé après la mise en échec. Dans l'autre vestiaire, Mark Giordano a été un peu moins clément, qualifiant le geste de stupide en plus de dire que ça n'a pas d'affaire dans la LNH.


Linus Omark tente de marquer avec un bâton en feu!

Linus Omark on fire

Linus Omark, un ancien joueur de la LNH, en a mis plein la vue lors du concours d'habiletés dans la Ligue continentale de hockey (KHL).

Durant les tirs de barrage, Omark a essayé de déjouer le gardien avec un bâton enflammé. Le résultat n'est peut-être pas celui escompté, mais l'idée et la tentative en valent la chandelle. 😉

On peut dire que Linus Omark est en feu...

GIF - 🔥 Linus Omark 🔥

Vidéo - 🔥 Linus Omark 🔥

Merci à Barstool Sports.


Brian McGrattan s’est fait passer un K.O. épeurant

MacGrattan

Au cours des dernières années, les recherches sur les effets des commotions cérébrales nous ont appris à quel point ces blessures ont un impact à long terme sur les vies de ceux qui les subissent. C'est une des raisons pour lesquelles la LNH a encouragé la chute des bagarres dans son sport au grand désarroi de certains partisans.

C'est aussi ce qui fait en sorte que des séquences qui auraient été épiques il y a une décennie ou deux sont devenues carrément épeurantes. On a assisté à ce genre de combat dans un match de la AHL entre les Gulls de San Diego et le Rampage à San Antonio mardi soir.

Lors de ce combat, Daniel Maggio a passé un K.O. épeurant à Brian McGrattan, qui a participé à plus de 100 batailles depuis le début de sa carrière. Après le coup qui a mis fin au combat, McGrattan a perdu connaissance et est tombé tête première sur la glace. Les soigneurs sont arrivés rapidement sur la scène et il a quitté la patinoire sur une civière.

Heureusement, le compte Twitter de l'équipe de McGrattan nous a informé que le joueur était conscient, alerte et qu'il pouvait bouger tous ses membres. On espère simplement qu'il sera en mesure de se remettre de ce combat.

Via Puck Daddy


Mike Hoffman s’est blessé en frappant un poteau de plein fouet

Deux équipes canadiennes ont perdu un attaquant très important lundi soir. Après Ryan Nugent-Hopkins, c'est Mike Hoffman qui s'est blessé en fin de soirée alors que les Sénateurs affrontaient les Sharks à San Jose. L'attaquant a subi cette blessure en 2e période et il n'est pas revenu au jeu par la suite.

C'est survenu alors qu'il tentait de couper au filet. Justin Braun a limité son espace et Hoffman s'est retrouvé tout juste devant Alex Stalock. Il est entré en collision avec le gardien, ce qui l'a fait trébucher et l'a envoyé sur le poteau. C'est son épaule droite qui a absorbé la majorité de l'impact. Il a été capable de se relever, mais il était visiblement en douleur.

S'il devait manquer plusieurs matchs, ce serait une perte énorme pour les Sens, qui sont encore dans la course aux séries dans l'Est. Ils ont présentement autant de points que le Canadien en autant de matchs, mais le Tricolore a l'avantage à cause du bris d'égalité.

Avec 20 buts, Hoffman est le meilleur buteur des Sens cette saison et il est le 3e meilleur pointeur avec 36. Comme les Sens ont une défense poreuse (les Jackets sont les seuls à avoir accordé plus de buts dans la LNH cette saison), ces buts de Hoffman étaient capitaux et ils manqueront à l'équipe s'il doit s'absenter pendant un bon moment.

Les Sens ne jouent pas avant jeudi au New Jersey, donc ils auront quelques jours pour mieux évaluer la situation de l'attaquant. Par contre, le fait qu'il ne soit pas revenu au jeu pendant cette rencontre n'est certainement pas un bon signe pour les fans de l'organisation.


Brent Burns orchestre un beau jeu en solitaire

Brent Burns

Brent Burns a réalisé une belle pièce de jeu, samedi soir, contre les Maple Leafs de Toronto. Le défenseur de 30 ans a transporté tout seul la rondelle du centre de la patinoire jusqu'au filet de l'équipe adverse avant de déjouer le gardien Jonathan Bernier.

Ce n'est pas sa grosse barbe qui l'empêchera de compléter des séquences de la sorte. Celui qui a une ressemblance avec Choubaka a démontré qu'il possède une excellente vision du jeu sur la patinoire et qu'il sait comment manier le disque.

Burns s'est moqué de Nazem Kadri et Dion Phaneuf pour ainsi donner les devants aux siens.

Au final, les Sharks ont rossé les Maple Leafs 7 à 0.

Chapeau Brent Burns


Corey Perry a donné deux double-échecs à Jonathan Bernier

En fin de soirée mercredi, Jonathan Bernier a frustré les Ducks d'Anaheim en faisant 39 arrêts pour mener son équipe à une victoire de 4-0. Après un début de saison catastrophique, le gardien québécois s'est replacé, gagnant notamment ses 3 derniers départs en faisant 117 arrêts sur 120 lancers.

Cette bonne performance de Bernier (et ses quelques coups de hockey en arrière des jambes de Corey Perry) ont frustré l'attaquant des Ducks, qui a décidé de faire quelque chose de très rare en début de 3e période. Après avoir reçu le coup de trop, Perry a donné deux cross-check au gardien, qui est tombé sur la glace pour influencer l'arbitre.

Le jeu a créé une mêlée devant le filet et il a donné un 5 contre 3 aux Maple Leafs. Perry a reçu 4 minutes pour un coup de bâton et un double-échec alors que Bernier a été puni 2 minutes pour ses coups de bâton. Patrick Maroon a aussi reçu une punition mineure pour conduite antisportive. Les Leafs n'ont pas marqué sur l'avantage numérique, mais comme ils menaient déjà 4-0, ce n'était pas trop grave.


Brad Marchand a encore attiré l’attention du département de la sécurité des joueurs

Marchand

Pour la 4e fois de sa carrière, Brad Marchand pourrait être suspendu à la suite d'un incident au niveau du bas du corps. Lors de la première période du match des Bruins contre les Sénateurs mardi soir, l'attaquant de Boston a frappé Mark Borowiecki au niveau des genoux et il l'a projeté contre la glace. Le défenseur des Sens a retraité vers le vestiaire après ce jeu, mais il est revenu sur la glace peu après.

Marchand n'a pas été puni par les officiels sur la glace, mais le département de la sécurité des joueurs a isolé la séquence et elle sera étudiée de plus près pour voir si ça mérite une suspension ou non.

Le timing de ce geste est plutôt ironique puisque Marchand avait le A sur son chandail pendant ce match à cause de l'absence de Krejci et Kelly. Une suspension le forcerait également à manquer la Classique Hivernale, donc ça ferait certainement mal à l'attaquant des Bruins.


Brayden McNabb a ramassé Henrik Sedin après 27 secondes de jeu lundi

McNabb

Le défenseur des Kings, Brayden McNabb, n'a pas eu besoin de trop de temps pour avoir un impact dans le match entre Los Angeles et Vancouver lundi soir. Alors qu'il y avait moins de 30 secondes d'écoulées dans cet affrontement, McNabb a appliqué une solide mise en échec à Henrik Sedin, qui a frappé la bande assez solidement après avoir reçu le coude du défenseur à la tête.

Immédiatement après cet impact, Alex Biega a sauté sur McNabb pour défendre son capitaine, ce qui a donné un avantage numérique aux Kings parce que leur défenseur n'a pas été puni pour son geste, qui a commencé le tout.

Même s'il a évité ce combat, McNabb a dû se battre contre Prust plus tard dans ce match. Heureusement, Sedin ne s'est pas blessé sur le jeu et il n'a pas manqué de présence sur la glace à cause de cet impact. Pour sa part, McNabb a tourné le fer dans la plaie en marquant le 3e but des siens en 2e période. Les représentants de Los Angeles ont finalement battu les Canucks 5-0.

Via R/Hockey


Dalton Prout a pété les plombs à la fin du match des Jackets contre les Penguins

Prout

Les Penguins ont obtenu le premier gain depuis l'arrivée de Mike Sullivan face aux Blue Jackets lundi soir. Comme le score final était de 5-2, il y a eu un peu de niaisage en fin de match alors que Dalton Prout a décidé de laisser sortir toute sa frustration contre Sergei Plotnikov.

L'attaquant des Penguins a commencé la séquence avec une mise en échec à l'endroit de Prout en échec-avant. Le défenseur n'a pas apprécié cette pression et il a répliqué avec plusieurs double-échecs qui ont mis fin à son match. Il a reçu une double mineure pour cette infraction, mais les officiels n'ont pas pris de chance en l'envoyant au vestiaire.

C'était un geste vraiment stupide et certains demandaient même une suspension pour lui donner une leçon. Ça me surprendrait étant donné les circonstances entourant le geste (pas d'impact sur le match, pas de blessure et pas d'historique pour Prout), mais on ne sait jamais avec le département de la sécurité des joueurs de la LNH.


Curtis McElhinney a failli subir une blessure effrayante à cause d’une collision avec Max Domi

McElhinney

Le match entre les Coyotes et les Blue Jackets était assez spécial jeudi soir. Ça a commencé pendant la journée alors que John Tortorella a décidé de laisser un de ses meilleurs joueurs sur la passerelle et ça s'est terminé avec une victoire de 7-5 des Jackets.

Les joueurs des 2 équipes n'ont eu besoin que de 53 lancers pour marquer ces 12 buts. Ensemble, Anders Lindback, Louis Domingue et Curtis McElhinney ont maintenu un % d'arrêts de 78,84%. Celui qui a maintenu le meilleur % d'arrêts (McElhinney à 84,4%) a failli ne pas terminer le match à cause d'une collision avec Max Domi alors qu'il restait un peu moins de 5 minutes au cadran.

Les Jackets avaient alors une avance de 6-5 et Domi avait une bonne chance d'égaler la marque puisqu'il s'est amené seul devant le gardien de Columbus. Le gardien a décidé de le défier et Domi s'en est rendu compte trop tard, donc il a frappé McElhinney de plein fouet.

C'était une collision tellement puissante que le masque du gardien a volé dans la bande. D'ailleurs, en tombant, McElhinney s'est frappé la tête sur la glace. Après une consultation médicale pendant laquelle il a dit être correct, il est resté dans le match pour récolter sa première victoire de la saison.

Apparemment, le pire de l'impact était initialement avec Domi et non lorsque la tête du gardien a frappé la glace. C'était quand même une séquence épeurante et on peut se compter chanceux qu'il n'y ait pas eu de blessure grave à la suite de ce jeu. D'ailleurs, l'attaquant des Coyotes se sentait vraiment mal puisqu'il s'est excusé au gardien avant de lui ramener son masque.