Suivez 25stanley sur Facebook!

Ernie Els a besoin de 3 putts pour faire 2 pieds

Si Tiger Woods a eu des problèmes au dernier trou du Royal Liverpool, un autre ancien champion du British Open, Ernie Els, a eu des problèmes au tout premier trou de la compétition jeudi.

Els a commencé sa compétition du mauvais pied avec un triple bogey. Il aurait certainement pu sauver le bogey, mais le sud-africain nous a offert une imitation parfaite du golfeur du dimanche. En ne se concentrant pas, il a raté un gimmie de 2 pieds.

Au lieu de se reconcentrer et de bien faire son 2e roulé facile, il a utilisé le mauvais côté de son putter, ce qui a causé un autre roulé facile raté. Il a donc eu besoin d’un 3e roulé pour finir ce qui aurait dû être un bogey facile. Il n’y a pas de doute que la séquence qui suit va rappeler des souvenirs à plusieurs golfeurs, mais c’est très rare qu’on le voit de la part d’anciens champions de tournois majeurs.


Justin Abdelkader plaque Vladimir Sobotka à la tête au championnat du monde

Jeudi, en quarts de finale, la République tchèque a éliminé les États-Unis avec une victoire de 4 à 3. Le point tournant du match est venu du capitaine des Américains, Justin Abdelkader, qui a donné un avantage numérique de 5 minutes aux tchèques avec un plaquage illégal contre Vladimir Sobotka.

Lors de ce plaquage, le score était de 1 à 1, mais l’équipe de Jaromir Jagr a marqué 2 buts pendant l’avantage numérique de 5 minutes, ce qui leur a permis de s’envoler avec le match. Le pire, c’est qu’Abdelkader avait déjà été suspendu dans ce tournoi, lui qui avait manqué le match contre la Finlande à cause d’un coup de genou.

GIF

Vidéo

La tête de Sobotka semble avoir été le point principal de contact sur la séquence et ce n’est pas une bonne nouvelle pour un gars qui a un historique de commotions cérébrales assez incroyable. On souhaite que ce soit moins grave que ça en a l’air.


Un coup de cochon et un gros K.O. dans un combat de la WHL

On est présentement en 2e ronde des séries dans la WHL. La série entre les Winterhawks de Portland et les Royals de Victoria s’est terminée en fin de soirée jeudi alors que Portland a gagné en 5 rencontres.

Ce qui a retenu l’attention dans cette série, c’est la fin de la 2e période du 5e match. À la fin de l’engagement, on a eu droit à 2 furieux combats. Tout d’abord, Steven Hodges s’est battu avec Dominic Turgeon, le fils de Pierre.

Après le combat, Hodges a profité d’une erreur du juge de lignes pour donner un coup de poing derrière la tête de Derrick Pouliot, l’espoir des Penguins des Pittsburgh, qui était en plein combat contre Joe Hicketts. Ce coup n’a pas eu l’effet escompté alors que Pouliot a simplement redoublé d’ardeur pour passer le K.O. à Hicketts.

Ça faisait longtemps que j’avais vu un gars qui avait l’aussi perdu qu’Hicketts après ce combat là. Il a évidemment subi une commotion cérébrale et c’est peut-être une bonne chose que les Royals soient éliminés puisqu’il pourra la soigner comme il faut.

Pour ce qui est de Steven Hodges, s’il était dans la OHL, il serait surement suspendu à vie. Dans la WHL, je ne sais pas ce qui va lui arriver, mais il aura certainement à faire face à des conséquences.


Le remplaçant de Brendan Shanahan va avoir de la job

Alors que Brendan Shanahan quitte son poste, le département de la sécurité des joueurs est occupé. Après que Douglas Murray se soit réservé un appel avec le remplaçant de Shanny, Mike Rupp a décidé qu’il voulait aussi parler au nouveau responsable.

En 2e période du match entre le Wild du Minnesota et les Blues de St-Louis, Mike Rupp a connecté T.J. Oshie à la tête avec un plaquage venant de l’angle mort.

GIF

MikeRuppHitHeadTJOshie

Vidéo

C’est sur que Rupp va être suspendu! C’est exactement le genre de plaquage que la ligue essaie d’enrayer. Les plaquages venant de l’angle mort à la tête sont les plus faciles à suspendre. En plus, comme Oshie est devenu un joueur étoile de la ligue après les jeux de Sotchi, c’est certain que ça va influencer le nouveau dirigeant du département. Aussi, Oshie a quitté le match. S’il était blessé à long terme, Rupp manquerait certainement le début des séries.


Zac Rinaldo suspendu pour le reste de la saison régulière

La ligue a décidé. L’attaquant des Flyers de Philadelphie, Zac Rinaldo, ratera le reste de la saison régulière alors qu’il a été suspendu pour 4 matchs pour son plaquage à la tête de Chad Ruhwedel.

La sentence appliquée a été choisie à cause de la blessure au joueur des Sabres qui a subi une commotion cérébrale sur le jeu. Il y a également le fait que Rinaldo ait reçu deux amendes et une suspension dans sa carrière dans la LNH, même si ça fait un bon moment.

Avec cette décision, la ligue envoie un rappel avant les séries au niveau des contacts directement à la tête alors que celles de Rinaldo et Murray sont les premières suspensions pour ce geste depuis janvier et le fait que ça tombe avant les séries tombe parfaitement pour le comité de discipline de la ligue qui ne voudrait pas voir un autre incident comme celui de Raffi Torres il y a quelques années se répéter cette saison.


Zac Rinaldo pourrait être suspendu encore une fois

Dimanche soir, Zac Rinaldo a connu un gros match contre les Sabres de Buffalo. Il a marqué un but et a récolté 4 punitions. Sa dernière pourrait également lui coûter quelques matchs alors que ce fût une punition de match.

Après que Chad Ruhwedel ait dirigé la rondelle au filet, Rinaldo l’a plaqué en laissant ses patins quitter la glace et en l’atteignant directement à la tête.

GIF

Rinaldo

rinaldo1

Vidéo

Cette décision va être difficile pour la LNH. Normalement, une mise en échec directement à la tête qui a blessé un adversaire est une suspension facile, mais il y a plusieurs facteurs qui vont aider le cas de Rinaldo.

Tout d’abord, la tête de Ruhwedel a bougé juste avant l’impact et c’est certainement ce que le joueur des Flyers va plaider lors de son audience avec la ligue. Il y a également le fait que malgré sa suspension, Rinaldo n’a pas été suspendu par la ligue depuis plus de 2 ans. Il n’est donc plus considéré comme un récidiviste.


Thomas Greiss échappe la victoire des Yotes dans la dernière minute de jeu

En fin de soirée vendredi, les Coyotes se dirigeaient vers une victoire de 2-1 contre les pauvres Oilers d’Edmonton. Toutefois, avec moins de 40 secondes à faire au match, Thomas Greiss s’est fait soutirer le disque par Jordan Eberle alors qu’il manœuvrait derrière son filet.

Une passe et un bond chanceux plus tard, Sam Gagner a égalé la marque dans un filet laissé complètement désert. Gagner a terminé le travail en fusillade pour donner la victoire aux Oilers.

Greiss

Ce jeu pourrait littéralement coûter une place en séries aux Coyotes qui sont présentement 2e dans la course du 4e as. Ils n’ont qu’un point d’avance sur les Stars de Dallas ont 2 matchs en main.

Lorsque Mike Smith s’est blessé il y a quelques semaines, on savait que Thomas Greiss allait peut-être faire en sorte que l’équipe allait manquer les séries, mais bien malin celui qui aurait pu prédire qu’il l’aurait fait avec une mauvaise sortie derrière le filet. C’est d’habitude Mike Smith qui fait ce genre d’erreurs…


Deux gars se font un câlin et boivent une bière au lieu de se battre

Avant aujourd’hui, je connaissais la FHL comme la ligue où Pierre Dagenais avait terminé sa carrière en 2011-2012 avec 143 points en 45 matchs pour les Warriors d’Akwesasne. J’ai maintenant une 2e raison de connaître cette ligue alors qu’elle a mis en scène le combat d’hockey le plus bizarre que j’ai jamais vu.

Alors que Matt Puntureri et Jesse Felton se préparaient pour un combat imminent, ils ont plutôt décidé de se faire un câlin avant qu’un gars sorte une bière de sa jambière. Les deux gars ont suivi en buvant la bière et en faisant des signes de paix un peu partout sur la patinoire.

Comme il n’y a pas eu de coup et qu’il n’y pas de règlement qui empêche les joueurs de boire de la bière sur la glace, aucun joueur n’a reçu une punition sur la séquence. C’est un peu n’importe quoi, mais c’est la Federal Hockey League, donc il ne faut pas être trop surpris.


Un joueur donne un coup de patin dans la NCAA

On est présentement dans le tournoi de fin de saison au hockey universitaire américain. Les équipes tentent de se rendre au Frozen Four qui aura lieu le 10 et le 12 avril. Un des matchs du tournoi qui a eu lieu samedi opposait l’Université du Minnesota à l’Université Robert Morris.

C’est le Minnesota qui a pris les devants rapidement dans la rencontre alors qu’ils menaient 4-0 avant la moitié du match. Toutefois, l’Université Robert Morris ne s’est pas laissé faire et l’attaquant Cody Wydo a marqué le premier but des siens en 2e période. Toutefois c’est après ce but qu’il s’est fait remarquer.

Alors qu’il était à la mise au jeu à côté de Seth Ambroz, un espoir des Blue Jackets, il a décidé d’utiliser son patin comme une arme en donnant un coup de patin à la cheville d’Ambroz.

RMUCodyWydoKickedSethAmbrozAnkle

Heureusement, il a frappé la jambière de son adversaire et il n’y a pas eu trop de dommages. Par contre, c’était quand même un coup salaud et Wydo a été chanceux de s’en tirer avec une punition mineure pour conduite antisportive.


Nino Niederreiter frappe Alex Burrows à la tête

Mercredi soir, le Wild du Minnesota affrontait les Canucks de Vancouver dans un match que les Canucks se devaient de gagner pour gagner leurs chances infimes de participer aux séries éliminatoires.

Le match entre les deux anciens rivaux de division a été assez physique. Comme on voit souvent dans ce genre de matchs, un joueur a dépassé les bornes. Cette fois-ci, c’était l’attaquant Nino Niederreiter qui a frappé Alex Burrows à la tête.

Nino

Nino 2

Sur le jeu, l’attaquant du Wild n’avait pas reçu de punition initialement, mais après que Burrows ait quitté vers le vestiaire à cause du plaquage, les arbitres ont donné une punition mineure pour obstruction au joueur du Wild. Bien évidemment, c’est n’importe quoi puisque Burrows venait de se débarrasser de la rondelle, mais pas de punition aurait été encore pire.

Heureusement, Burrows est revenu au jeu peu après. Toutefois, il ne serait pas surprenant de voir Nino se faire suspendre pour ce geste, ou du moins, recevoir une amende. Après tout, le point principal de contact était la tête de Burrows et ça cause souvent une suspension d’un match ou deux dans la LNH de nos jours.