Suivez 25stanley sur Facebook!

Un cameraman en segway a fait tomber Usain Bolt après sa victoire

Mercredi matin, Usain Bolt a complété le doublé aux championnats mondiaux d’athlétisme en gagnant le 200 mètres assez aisément. Sa performance spectaculaire a attiré beaucoup d’attention, mais un incident survenu après cette victoire a encore plus buzzé sur le web.

Alors qu’il marchait après avoir gagné une autre médaille d’or, Bolt est tombé par en arrière parce qu’il a été fauché par un cameraman qui avait perdu le contrôle de son segway. Heureusement, il ne semble pas s’être blessé et il a été capable d’en rire avec l’employé qui se sentait extrêmement mal après l’incident.

Ça aurait pu être la catastrophe pour un des meilleurs athlètes de notre génération, mais heureusement, ce n’a pas été le cas. À la place, on a pu voir à nouveau que Bolt semble être un gars assez cool et relax lorsqu’il ne brise pas des records du monde tout en pulvérisant sa compétition.


Via Uproxx


Novak Djokovic ne peut qu’applaudir après ce coup d’Andy Murray

Murray - Djokovic

Andy Murray a triomphé en finale de la Coupe Rogers à Montréal devant le numéro un mondial Novak Djokovic. Le Britannique, qui sera maintenant au deuxième échelon de l’échiquier du circuit masculin de tennis professionnel avec cette victoire, a mis fin à une série de huit revers consécutifs contre le Serbe. La dernière fois que Murray avait battu Djokovic remontait à Wimbledon en 2013.

Murray a d’ailleurs été l’auteur d’un coup incroyable au début de la manche ultime; tellement un beau coup que son adversaire l’a applaudi après la séquence.

La foule présente au Stade Uniprix a été en mesure de savourer une bonne bataille entre les deux favoris du tournoi.

Vidéo – Murray réalise un excellent coup


Sergei Shumakov démontre toute son habileté

Sergei Shumakov

Sergei Shumakov, porte-couleurs du Sibir de Novosibirsk dans la Ligue continentale de hockey (KHL), en a étonné plus d’un avec la manœuvre qu’il a faite aux dépens d’un gardien.

L’athlète de 22 ans a réussi à déjouer l’homme masqué avec une belle pièce de jeu, elle qui s’est terminée avec un coup de bâton sur la rondelle.

En 52 partie, lors de la saison 2014-2015, le Russe a noirci la feuille de pointage à 24 reprises (16 buts et 8 mentions d’aide).

Sergei Shumakov déculotte le gardien


Rory McIlroy se sort bien de l’embarras

Rory McIlroy

Rory McIlroy était positionné dans une situation loin d’être avantageuse pour lui au cinquième trou lors du championnat de la PGA jeudi.

Le golfeur irlandais s’en est bien tiré malgré l’emplacement de sa balle près de l’étendue d’eau. Il est parvenu à frapper sa balle près du trou pour finalement s’en sauver avec la normale.

L’athlète de 26 ans a réalisé un excellent coup alors qu’il était placé dans un scénario défavorable pour lui.

Vidéo – McIlroy sauve la mise


Russell Martin a tout fait, mais en vain

Russell Martin

Russell Martin, receveur des Blue Jays de Toronto, a tout essayé afin d’attraper la fausse balle qui s’en allait vers le banc des siens. Il a même sauté sur le bord de la rampe la main dans les airs, mais le résultat ne s’est pas avéré positif.

L’Ontarien a échoué dans sa quête d’attraper la balle. Toutefois, il a donné un bon spectacle aux amateurs présents.

La foule a apprécié ce que Martin a tenté de faire pour réussir l’attrapé, mais en vain.

Vidéo – Martin tente le tout pour le tout


Connor McDavid épate la galerie au camp des Oilers

Connor McDavid - EDM

Connor McDavid, sélectionné au premier rang au total lors du dernier repêchage, a été assez dominant en marquant cinq buts au moment d’un match intraéquipe au camp de perfectionnement des Oilers d’Edmonton.

Durant une rencontre entre des recrues du club albertain, McDavid s’est illustré en étant visiblement le meilleur joueur sur la patinoire.

Le jeune joueur de 18 ans y est allé de plusieurs belles pièces de jeu pendant cette partie.

Vidéo – Connor McDavid


Un arbitre de soccer argentin s’est fait passer le K.O. par un joueur après un carton jaune

Argentine

La réputation du soccer au niveau de la violence est assez connue. Ce n’est pas rare de voir des incidents violents, que ce soit sur le terrain, dans les estrades ou dans le stationnement, particulièrement en Amérique du Sud ou en Europe.

On en a eu un autre exemple en Argentine dimanche. Pendant la 2e demie d’un match de ligue mineure entre Ferro et Tiro Federal, Alejandro Roncaglia, dont le frère Facundo est sur l’équipe nationale de l’Argentine, a donné un sucker punch à Arnaldo Berron, l’arbitre qui venait de lui donner un carton jaune. Il a atteint Berron à la mâchoire et l’officiel est sur resté sur le terrain jusqu’à ce que l’ambulance arrive 15 minutes plus tard. Berron s’est rendu à l’hôpital, où il a reçu quelques points de suture avant d’obtenir son congé.

Dans une entrevue, il a dit qu’il ne se souvient pas de ce qui s’est passé et qu’il ne pensait jamais que quelque chose du genre pourrait lui arriver. Le match a été annulé après ce geste et Roncaglia attend encore sa punition de la part de la fédération de soccer de l’Argentine.

Via Washington Post


Brooks Orpik a étourdi Dan Boyle

Boyle

Le 7e match Rangers-Capitals est excellent. Il n’y a pas beaucoup de buts alors que c’est 1-1 en 3e période, mais on y voit de tout. On a même eu droit à un plaquage classique des années 2000 au milieu du 3e engagement.

C’est arrivé alors que Dan Boyle voulait effectuer l’entrée de zone des Rangers. Malheureusement, le défenseur avait la tête un peu basse et il n’a pas aperçu le défenseur des Capitals, Brooks Orpik, qui en a profité pour le ramasser avec une grosse mise en échec. Il y a eu un contact à la tête, mais comme on est en 3e en séries et que Boyle était bas, les arbitres n’ont pas appelé de punition.

Les officiels ont toutefois dû arrêter le jeu peu après puisque Boyle était clairement étourdi. Il a tenté de retourner au banc des siens, mais il avait les jambes molles et il a dû rester sur place. Le soigneur l’a amené dans la chambre pour le test de commotion cérébrale par la suite.

Ce n’était pas aussi pire que Sami Kapanen il y a quelques années, mais c’est le genre de jeu qu’on voit bien moins dans la ligue de nos jours, ce qui est une très bonne chose pour la santé des joueurs à long terme. Ce qui est inquiétant pour Boyle, c’est que ce n’était pas le premier gros plaquage que sa tête encaissait dans cette série.

Le plaquage

Les problèmes de Boyle


Mattias Ekholm s’est fait ramasser par un Allemand au championnat mondial

Ekholm

Le lendemain de leur défaite crève-coeur contre le Canada, les Suédois affrontaient l’Allemagne dans le cadre du championnat mondial de la IIHF jeudi après-midi. Un long délai de 30 minutes a retardé la première période, mais ce ne fût même pas l’événement le plus notable lors de cet engagement.

À 5 secondes de la fin de la période, Stephan Daschner a reçu une punition majeure et une expulsion de partie pour son obstruction contre Mattias Ekholm, un défenseur des Prédateurs qui gagne à être connu. L’appel d’obstruction est un peu douteux, mais les officiels ont clairement pris la bonne décision en expulsant le joueur pour s’assurer qu’il n’y ait pas une escalade de la violence dans ce match.

L’incident est survenu tout de suite après une passe du défenseur de la Suède en entrée de zone. Ekholm a regardé sa passe pendant une seconde de trop et Daschner a saisi l’opportunité qui s’est présentée devant lui. Par contre, sa technique était quelque peu défectueuse et il a clairement frappé Ekholm à la tête.

D’ailleurs, le joueur des Preds était coupé sous l’oeil et il avait le nez en sang. Cette séquence a créé un événement assez bizarre puisque les deux joueurs ont retraité aux vestiaires au même moment, ce qui a permis à Ekholm d’engueuler son assaillant. Heureusement, il n’est pas allé plus loin et il a pu revenir au jeu en 2e période dans un match dont la marque était de 2-2 après 40 minutes de jeu.

Le plaquage

La réaction d’Ekholm


Tom Wilson a ramassé Lubomir Visnovsky

Wilson

Tom Wilson a réussi quelque chose que l’on voit de plus en plus rarement dans la LNH mardi soir. L’attaquant des Capitals n’a même pas eu le temps d’aller au banc des joueurs entre ses deux punitions mineures en 2e période du 4e match de la série des Capitals contre les Islanders.

Alors qu’il restait 16:28 au cadran, Wilson a été puni après avoir donné un coup de genou à Josh Bailey. Puis, après une séquence de 22 secondes, Wilson a pris Lubomir Visnovsky alors que celui-ci avait la tête baissée et il l’a ramassé avec une mise en échec dont le défenseur risque de se rappeler pendant un bon moment.

Le #43 des Caps a reçu une punition mineure pour assaut à cause de ce geste. De son côté, le défenseur a quitté la glace accompagné d’un soigneur. Il aura probablement besoin de l’aide d’un dentiste. Au moment d’écrire ces lignes, il n’est pas encore revenu au jeu et on ne sait pas s’il sera en mesure de jouer plus tard dans le match.