Suivez 25stanley sur Facebook!

Couple Du Jour // George Parros et sa femme Tiffany

tiffany parros - blonde george parros - credit: instagram

Il y a quelque temps, le journal The Gazette a diffusé une bonne entrevue avec la femme de George Parros. Dans l’article, on apprend que Tiffany Parros est une passionnée de mode. Elle a débuté par faire des t-shirts, pour ensuite prendre des cours pendant 2 ans en mode à l’Academy of Couture Art à Los Angeles et aujourd’hui Tiffany Parros possède sa propre compagnie nommée Plain Threads, anciennement LTR Brands. Des stars telles que Mariah Carey, Fergie et Kelly Kelly (ex-diva de la WWE) ont porté des vêtements de sa collection pour femmes. Puisqu’elle a accouché de jumeaux en 2011, la prochaine étape pour la femme du goon du CH est de créer une collection pour enfants. Avec tout cela, on en profite pour vous partager quelques photos de la baby-mama du gros moustachu des Canadiens.


Les joueurs des Rangers célèbrent au Roxy après leur victoire contre les Canucks

rangers-party-vancouver
rangers-roxy

Mardi soir à Vancouver avait lieu un affrontement spécial. C’était le retour d’Alain Vigneault au Rogers Arena des Canucks de John Tortorella. À l’image de leur saison respective, les Blueshirts ont eu le dessus sur les Nucks. Victoire de 3-1. Après le match, les joueurs des Rangers sont allés célébrer sur Granville Street au bar le Roxy. Je suis relativement étonné d’apprendre que les joueurs ont fait la fête à cet endroit! Pour avoir viré de nombreuses brosses dans cet établissement, disons qu’on est loin du BuonaNotte. Le Roxy c’est un bar rustique avec band live qui joue en alternance avec un DJ. Au Roxy tu passes de maudites bonnes soirées, mais le lendemain matin tu n’es pas toujours propre-propre.

Tout ça pour dire que cet endroit est légendaire à Vancouver! Le fait que Rick Nash, Martin St-Louis, Marc Staal, Dan Girardi, Brad Richards, Dominic Moore et Derek Dorsett ont célébré à cet endroit prouve qu’ils sont des gars trop chill. Les hockeyeurs étaient vraiment sympathiques et comme en témoignent ces images, ça leur faisait plaisir de prendre des photos avec des fans. Tout le contraire de certaines Québécoises.

*Un gros merci à puck-junky Vincent pour la passe sur la palette. On te paye une Molson Canadian si jamais on te croise au Roxy!


Chloe Dufour-Lapointe déçoit ses fans à l’aéroport de Montréal

10151352_549059521875719_1857637865_n

Lundi soir, il y avait de l’action à l’aéroport de Montréal. Tim Bozon y était avec son père Philippe. L’espoir du CH qui transportait ses bâtons de hockey a raconté d’une voix très basse qu’il se sentait mieux. Notre informateur n’était pas à Trudeau dans le but de croiser Tim Bozon, mais plutôt pour accueillir les soeurs Dufour-Lapointe. Les championnes olympiques étaient de retour en ville pour assister au gala Lait’s Go Sport de mardi.

Malheureusement, on raconte que Chloe Dufour-Lapointe, celle qui a gagné la médaille d’argent, était de mauvais poil. Voici un courriel qu’un puck-junky m’a envoyé :

« Chloe, Justine et Maxime sont arrivées à l’aéroport ce soir. Je portais un jersey de Team Canada et j’avais des photos à faire signer. Je suis un collectionneur. Je collectionne les autographes pour moi, pas pour vendre du stock sur ebay. Les filles sont arrivées. Je leur ai laissé le temps de saluer leur famille, prendre des photos avec leurs amis et de faire leurs entrevues. Ensuite, je suis allé les voir pour faire signer mes photos. Justine et Maxime ont été super fines en signant, mais Chloe était vraiment bête. Quand je lui ai demandé sa signature, elle m’a directement répondu non. Ça arrive souvent que je me fasse refuser des autographes, mais je ne me suis jamais fait envoyer promener de cette façon. J’ai attendu une heure à l’aéroport pour voir les trois. »

Quoi? Tu es en train de vivre ton 15 minutes de gloire qui va se terminer quand la neige va fondre sous soleil et tu refuses de faire plaisir à un fan qui t’attend un lundi soir à l’aéroport? Oui, on est bête, tanné et fatigué quand on sort de l’avion, mais crime, signer un autographe prend environ 3 secondes. Le gars porte un jersey de Team Canada et il a fait imprimer des photos de toi. Me semble que tu devrais comprendre qu’il est vraiment fan de toi.

P.-S. J’entends déjà les défenseurs de Chloe Dufour-Lapointe venir me chialer dessus que je raconte des ragots sur elle, mais ce n’est pas parce qu’une fille est mignonne et la chouchou du Québec pendant le mois de février que je ne vais pas partager le courriel d’un puck-junkie.

*Photo: Les Soeurs Dufour-Lapointe


Benoit Brunet a de la misère avec ses ratios

MediaFail est notre chronique blooper journalistique. À ne pas prendre au sérieux. Il faut plutôt en rire. Message aux puck-junkies, si vous en trouvez, envoyez cela par ici: jt@25stanley.com, sur Facebook ou @25stanley.


Benoit Brunet n’est pas l’analyste le plus apprécié des partisans du Canadien. Son passage au côté de Pierre Houde en a marqué plus d’un et on peut les comprendre. Depuis ce temps-là, il est analyste lors des entractes et des avant-matchs où il fait un meilleur travail. Par contre, quand il fait une erreur, notre boite de courriels se remplit rapidement.

Ça a été le cas mardi alors qu’il parlait de Steven Stamkos avant le match du Canadien contre le Lightning de Tampa Bay. En parlant des statistiques en carrière du joueur du Lightning, Brunet était impressionné par ses 231 buts en 403 matchs et on peut le comprendre. Le tout s’est gâté lorsqu’il a mentionné que ça faisait une moyenne de 1,7 but par match.

Bien évidemment, ça ne fait aucun sens alors que Stamkos a une moyenne pas mal plus raisonnable de 0,57 but par match depuis sa carrière dans la LNH. Brunet a simplement fait une erreur dans son calcul de ratio en inversant les chiffres. C’est une erreur qu’un étudiant du secondaire serait en mesure d’éviter et je ne sais pas comment Brunet en est arrivé là, mais la prochaine fois il devrait s’en tenir aux chiffres que son statisticien lui donne.

Merci au puck-junkie M. qui a été le premier à faire la passe sur la palette


Blessée par une rondelle, une fan perd sa poursuite contre une équipe de hockey irlandaise

partisan-rondelle-blesse

Les Giants de Belfast (Irlande) font partie de la ligue de hockey élite du Royaume-Uni. En 2008, une spectatrice de 12 ans a été frappée à la tête par une rondelle égarée lors de la période de réchauffement.

Devinez ce qui s’est produit après cet incident? La jeune fille a décidé de poursuivre le club de hockey et l’aréna pour une somme d’environ 50 000 $ puisqu’elle est restée marquée à vie à cause d’une cicatrice au-dessus de l’œil. La rondelle sur son front avait valu 4 gros points de suture à la jeune fille. Dans sa plainte, cette dernière considère qu’on a mal géré les risques de blessure et que la non-présence d’un arbitre pour surveiller les rondelles était un signe de négligence.

Je me permets de croire que c’était la première fois de sa vie que la jeune fille assistait à un match de hockey. Parce qu’évidemment, lorsqu’on assiste à un match de hockey, surtout lors de la période de réchauffement, c’est extrêmement rare que des rondelles passent par-dessus la baie vitrée.

Le verdict de cette poursuite est tombé aujourd’hui. Bonne nouvelle, la cour a jugé que la plainte n’était pas valide puisque les risques de blessures lors de ce match n’étaient pas différents qu’à l’habitude. Un des risques d’assister à un événement sportif est de recevoir un objet, autant au hockey, au golf, etc. De plus, en tant que spectateur, on ne peut pas exiger de l’organisation sportive de protéger raisonnablement tout le monde contre ce risque.

Lorsqu’on se met dans la peau des parents (ou de la jeune fille), c’est certain qu’on aurait aimé un environnement plus sécuritaire. Je considère toutefois que lorsqu’on assiste à un événement sportif, c’est important de garder ses yeux sur l’action. Suite à ce jugement, les équipes évoluant au Royaume-Uni ne seront pas obligées d’installer des filets de protecteurs que j’aime tant.

P.-S. Juste pour être certain puisqu’en ce jour du poisson d’avril tout le monde semble croire n’importe quoi, l’image à la une n’est pas la fille qui a intenté la poursuite. C’est une fan des Flyers qui s’était déguisée à l’Halloween.


Tomas Tatar et Darren Helm des Red Wings pourraient se faire évincer de leur logement

bilde
tomas-tatar-23-august-65398

Tomas Tatar est un joueur slovaque de 23 ans qui joue pour les Red Wings. Darren Helm est un Canadien de 27 ans qui joue lui aussi pour Détroit. Qu’ont-ils en commun mis à part le fait de jouer au hockey pour la même équipe? Ils pourraient se faire expulser de leur logement situé au Main Street Lofts Condominium. Darren Helm est le propriétaire du condo, mais il n’habite plus là. C’est Tomas Tatar qui réside dans ce loft placé au 3e étage du complexe.

Dans une plainte déposée à la cour par l’association des propriétaires, on veut que Tomas Tatar sacre son camp au plus vite, parce qu’il fait énormément de bruit. Depuis octobre 2013, il y a énormément de vacarme au condo de Tomas Tatar. Parfois, c’est 4 soirs par semaine de minuit à 4am. Les voisins de Tatar se plaignent de musique forte, hurlement, tapage dans les murs et le plancher. La police a été régulièrement appelée sur les lieux pour dire à Tomas Tatar qu’il serait temps d’aller se coucher.

Encore une fois, je ne comprends pas la mentalité des joueurs de hockey. Tu veux t’acheter une place pour le faire le party, achète-toi un penthouse comme Scott Gomez. De plus, en guise d’expérience personnelle, je dois admettre que je fais souvent des partys chez nous. Vous savez ce que je fais le lendemain d’une soirée où la musique à rouler jusqu’à 5am? Je cogne à la porte de mon voisin et je lui donne une bouteille de vin. C’est fou à quel point les gens oublient qu’un petit geste d’attention, prendre le temps d’être reconnaissant envers ses voisins, de s’excuser peut éviter un nombre incroyable de problèmes.

Voici un fait vécu:

Screen shot 2014-03-28 at 2.29.35 PM
Screen shot 2014-03-28 at 2.29.41 PM

Oui, je le sais. J’ai des voisins exceptionnellement cool.

Pour Tomas Tatar et Darren Helm, je suis pas mal certain que si les gars avaient fait le party une coche moins fort et qu’ils avaient pris un petit 5 000 $ de leur compte de banque pour offrir une paire de billets de saison à l’association des propriétaires, ils auraient beaucoup moins de problèmes.

Beau tata ce Tomas.

*Via Detroit News


Autre cas de douchefan à l’endroit de Wayne Simmonds

wayne-simmonds-flyers

Internet permet à beaucoup de gens de s’exprimer publiquement et ce n’est pas toujours pour le mieux. On en a eu un autre bel exemple hier alors qu’un homme du New Jersey, visiblement un fan des Rangers qui, on le rappelle, ont gagné 3-1 leur match face aux Flyers hier,  s’en est pris à l’attaquant Wayne Simmonds en conjurant des propos racistes à son endroit via son compte Twitter.

Capture d’écran 2014-03-26 à 23.53.04

Ce n’est pas la première fois que des partisans de mauvais goût à la langue trop pendue s’en prennent à l’attaquant des Flyers. Durant un affrontement entre Philadelphie et Détroit ayant eu lieu en septembre 2011 et s’étant rendu en tirs de barrage, un partisan avait lancé une pelure de banane sur la patinoire.

https://www.youtube.com/watch?v=2dGyEZyslSk

Simmonds a toujours su répondre à ses détracteurs avec beaucoup de classe et il est bien évident que ces multiples attaques proviennent de partisans jaloux de son talent, car, il faut le reconnaître, Wayne Simmonds est un gros attaquant de puissance que plusieurs entraîneurs aimeraient posséder dans leur alignement. Il peut marquer, frapper et jeter les gants si nécessaire. Il en est déjà à 54 points (dont 24 buts) en 72 matchs cette saison.

On espère que ce genre d’incident déplorable ne se produira plus et que la ligue tentera d’intervenir afin de protéger l’image et la dignité de ses joueurs. Heureusement, de nombreux internautes se sont portés à la défense du #17 des Flyers, prouvant qu’il n’y a pas que des imbéciles sur le web!

Fait à noter : l’homme en question a par la suite supprimé son compte, comme l’a observé l’internaute @MrGutsMan. Bonne décision de sa part!

Capture d’écran 2014-03-27 à 18.12.47

La Tite Chambre de François Pérusse à RDS

Screen shot 2014-03-27 at 2.24.23 PM

François Pérusse a fait un remix de l’émission l’Antichambre lors du passage de Patrick Roy. C’est hilarant. On espère que François Pérusse répètera l’expérience. À voir absolument ici.


MediaFail // Un animateur radio plante Andrew Ladd parce qu’il a assisté à la naissance de son enfant

Hier soir, Andrew Ladd a manqué son premier match en tant que membre des Jets de Winnipeg. Le capitaine des Jets est un homme qui a joué avec plusieurs blessures pour son équipe, mais hier, il se passait quelque chose de plus important dans sa vie.

En effet, dimanche soir, sa femme a donné naissance au 2e enfant du couple, une fille. Ladd, bien évidemment, avait quitté l’équipe pour assister à la naissance de son enfant. Comme les Jets sont pratiquement éliminés et que Ladd en a fait autant pour cette franchise, on aurait pensé que les fans auraient compris, mais on aurait eu tort. Un animateur radio de TSN à Winnipeg, Troy Westwood, s’est demandé pourquoi le capitaine n’était pas avec l’équipe lundi soir.

MediaFail

Come on! Un nouveau-né est pas mal plus important qu’un match de hockey de saison régulière. Je peux comprendre les partisans d’être émotifs face à leur équipe et c’est pourquoi ces gars-là gagnent autant d’argent, mais il y a quand même des choses plus importantes que le hockey dans la vie. En plus, le match était à l’extérieur de la ville, Ladd aurait probablement dû quitter en vitesse après l’arrivée de son bébé pour être au match et il aurait été stressé tout au long. Si Ladd veut manquer un match à cause de la naissance de son enfant, qu’il le fasse et les fans et journalistes ne devraient pas avoir quoi que ce soit à dire à ce propos.

Via Puck Daddy


La sœur de Carey Price se fait cuisiner par Yannick Weber

20140324-223840.jpg

Kayla Price, sœur du meilleur gardien de but au monde, passe beaucoup de temps avec le joueur des Canucks de Vancouver, Yannick Weber, depuis les Jeux olympiques. Kayla étudié en Colombie-Britannique, mais lorsqu’elle vient à Vancouver, elle passe du temps avec le jeune Weber comme dirait Pierre Houde.

Lundi soir, Yannick Weber a cuisiné pour la sœur de Carey Price. On sait tous ce que ça veut dire quand un mec fait à manger à une meuf, n’est-ce pas?