Suivez 25stanley sur Facebook!

Un fan des Maple Leafs fait un bon jeu de mots sur sa pancarte

leafs-sign.vadapt.955.medium.0

Traduction libre: « je suis surpris que les Maple Leafs possèdent un site web considérant qu’ils ont de la difficulté à aligner 3 W de suite. »

Pour ceux qui ne la catch pas tout de suite. www.mapleleafs.com, W pour victoire…

Via reddit.


Le Journal de Montréal publie un texte vachement sexiste sur les femmes et le hockey

fille hockey - montreal - credit: ig

À cause de la nature de mon blogue, certaines personnes me traitent de sexiste à cause que je publie des titres tels que La sœur de Genie Bouchard est hot hot hot. C’est correct de me juger pour ça; je m’assume dans ce soi-disant macho-isme. De ma perspective, je ne vois pas le mal à exposer un fait. Qu’est-ce que je peux dire de plus si c’est vrai que la fille a un sourire d’un million dollars ou qu’elle possède un corps coupé au couteau? D’autant plus que je ne l’ai jamais rencontré en personne et que la seule chose que je connais d’elle est ses centaines de selfies en bikini exposés à tous sur Instagram.

Ce que je considère comme du vrai sexisme est un texte paru dans le Journal de Montréal. Vous savez ce genre de média qui va se scandaliser quand une actrice porno décide de baiser 20 hommes le temps d’une soirée, mais en revanche va glorifier un Leonardo Dicaprio qui quitte une boite de nuit avec les 20 plus belles filles du VIP. Bref, un dude qui se pense drôle (et qui doit sûrement être incapable de scorer une date sur Tinder) a publié Le guide pratique pour convertir sa blonde au hockey. Il s’agit d’un guide d’une bassesse intellectuelle digne de l’époque où les femmes n’avaient pas le droit de voter.

Je n’ai juste pas le choix d’intervenir. Le texte est bourré de préjugés comme quoi l’argent impressionne les filles, qu’elles écoutent des téléséries quétaines et qu’elles s’intéressent seulement au potinage et non aux vrais enjeux. C’est pitoyable.

Voici quelques passages qui dépeignent les femmes comme étant des plotes à cash :

« Offrez-lui un chandail de son joueur préféré. Gardez en tête les critères sur ce quoi elle se base pour définir son joueur préféré : salaire, beauté, âge, salaire. »

Bro! Tu es le chum le plus chien au monde. Si je comprends bien tes doubles critères de salaire, tu as acheté le jersey de Scott Gomez à ta blonde! Pauvre elle. Allons-y avec un autre passage qui ne vaut pas cher la tonne.

« Le tout inclus. À vos frais, la formule prévoit un souper dans une Cage aux Sports, deux très bons billets pour la rencontre, ainsi qu’un accès bar ouvert au Centre Bell. Vous devriez vous en sortir pour moins de 4 000 $. »

Erreur! Ce n’est pas la qualité des billets qui comptent, c’est l’importance du match. Les femmes sont émotives. Amène ta blonde à un match Canadiens-Panthers qui se termine 2-0 Floride, elle va avoir trouvé ça plate à mourir même si tu étais assis première rangée. Invite là dans les Bleus lors d’un match des séries ou lors d’une cérémonie dédiée à une légende des Canadiens; c’est de cette façon qu’elle va vivre la passion du hockey. Elle va s’en souvenir.

De plus, si tu passes ta soirée à saouler ta blonde, le lendemain matin elle va être hangover pour mourir et avoir tout oublié. On poursuit avec un passage qui laisse sous-entendre que les filles s’intéressent à des sujets seulement si c’est pour potiner.

« À coups de potins et d’histoires croustillantes, c’est avec un sac de chips à la main qu’elle voudra en savoir davantage. »

Les filles s’intéressent aux potins des vedettes qu’elles connaissent. Si ta blonde n’a aucune idée de qui est PK Subban, elle va s’en câlisser qu’il passe ses samedis soirs au Flyjin. Si tu veux que ta blonde s’intéresse aux joueurs, tu dois lui faire remarquer les différentes habiletés des meilleurs joueurs. Explique-lui que PK Subban a un coup de patin unique. Dis-lui de regarder attentivement le #76 à la pointe quand il se prépare à slapper. Les filles aiment le gossip, mais elles aiment encore plus les histoires chaleureuses. Puisque tu dois absolument lui faire un briefing sur Carey Price, raconte-lui qu’il habitait dans le fin fond de bois au BC quand il était jeune. Il avait un talent unique. Son père croyait tellement en lui qu’il a acheté un avion pour l’amener à ses pratiques et ses matchs. Et après ça, montre-lui le clip de Carey Price et son père aux Jeux olympiques.

J’enchaîne avec des passages qui m’ont fait réaliser que je n’écouterais jamais une game de hockey chez nous avec l’homme qui a pondu ce guide.

« Donnez-lui des compliments à la tonne ainsi qu’un bon massage pour maximiser vos chances de réussite. »

Dude, ta yeule! On écoute la game. Si tu parles tout le temps et que tu la tripotes comment veux-tu qu’elle se concentre à faire la différence entre Subban et Emelin? Quand tu écoutes un match avec une fille qui n’y connait pas beaucoup, la seule chose dont tu as besoin c’est de la patience. Si ta blonde décide de faire un effort pour s’intéresser au hockey, elle va te poser une tonne de questions. Révise bien le livre des règlements pour t’assurer de lui expliquer aisément le concept de la pénalité quand la rondelle sort du jeu en zone défensive.

Je termine avec ceci. Le gars n’a vraiment pas compris le concept du house party.

« Si vous invitez des chums de gars à la maison lors d’un soir de match, assurez-vous que la copine ne se retrouve pas seule. C’est là qu’arrive la chum de fille. Limitez-vous à une seule amie, car si elles se ramassent en troupeau, il sera difficile de les contrôler. »

Bro! Dis-moi pas que tu préfères les partys de saucisses pour ensuite te sauver aux danseuses après le match? Ça parait que tu as rarement invité des gens chez toi pour écouter une partie. Le plus de filles qui aiment le hockey qu’il y a chez toi, le plus de chances que ta blonde va vouloir embarquer. Elle va vouloir faire partie du groupe. Et en passant, si la game est plate, tu veux plein des filles chez toi pour que ça dérape.

Pour conclure, je vais me permettre de donner mon  « top conseil » pour piquer l’intérêt de votre blonde pour le hockey. Vous devez uniquement faire ce que tous les papas et mamans de joueurs de la NHL ont fait avec leurs fils.

Allez patiner à la patinoire extérieure du coin par une belle journée/soirée d’hiver. Faites-lui découvrir les plaisirs de glisser sur la glace. Montrez-lui que vous avez du talent comme PK Subban. Faites la sentir fière d’elle quand elle va être capable de patiner sans vous tenir par les mains. Expliquez-lui comment tenir un bâton et tirer au but. Elle va comprendre la satisfaction d’être capable de lever la puck et de la mettre dans le fond du but.

Tous les joueurs de la NHL sont tombés en amour avec le hockey en patinant dehors avec ceux qu’ils aiment. C’est la meilleure technique pour convertir votre blonde au hockey.


Paulina Gretzky était trop belle à son baby shower

10852716_1379977155630541_1242543728_n
10853078_675400849247387_1356293413_n
10843787_836528633056463_808879981_n

Ben oui. Ça fait tellement longtemps qu’on suit les péripéties de Paulina Gretzky, qu’on est maintenant rendu à l’étape de parler de son baby shower. Il avait lieu le weekend dernier. Vêtue d’une robe rouge moulante, on peut dire que la grossesse de la fille du #99 se porte à merveille. C’est quand même une bonne nouvelle, car la dernière fois qu’on a parlé de Paulina et de fiancé Dustin Johnson, c’était pour une histoire de surconsommation de gâteau à la farine.


Une fan des Senators s’excite à cause que Paul MacLean cite Taylor Swift

Suite à son congédiement, l’ex-entraineur Paul MacLean a cité Taylor Swift lors d’un point de presse, disant qu’il allait « shake it off » cette étape. Suite à cela, une passionnée des Sens a décidé de partager son amour pour le gros morse. Et quelle belle réponse de Paul MacLean: « ceci n’est pas ma fille. »

LOL LOL LOL.

*

Photo

Screen shot 2014-12-09 at 6.21.26 PM

Vidéo // C’est toujours risqué de vouloir se battre contre les fans des Raiders

Le Monday Night Football est terminé, une autre semaine dans la NFL de passée. J’espère que tous les puck-junkys du blogue ont réussi à se qualifier pour les playoffs dans leur Fantasy. Une semaine dans la NFL n’en serait pas vraiment une sans une violente bagarre entre des partisans. À la surprise générale, les Raiders d’Oakland ont gagné leur 2e match de la saison en battant les 49ers, mais sans surprise leurs fans ont cassé des gueules dans les estrades. Malgré qu’il faut admettre qu’à San Francisco le douchefanisme ce répend comme de la mauvaise herbe. Bref, si vous êtes un grand buveur de bière, ce vidéo risque de vous faire mal au coeur, car beaucoup de bières ont été gaspillées.

Baissez le volume de votre ordi avant d’écouter le vidéo. Le son est horrible.

Vidéo – Fans des Raiders gèlent fans des 49ers

*

Photo – Raiders vs 49ers

Juste pour être certain de ne pas avoir fait de mediafail, les Raiders ont réellement gagné un match.

Screen shot 2014-12-08 at 11.43.52 PM

Les Panthers ont dû s’excuser aux Sabres à cause leur vidéo d’introduction

Panthers

Samedi soir, avant leur match contre les Sabres, l’organisation des Panthers s’est moquée de la ville de Buffalo en comparant la météo des deux villes dans leur vidéo d’introduction. C’est assez commun de voir les équipes sportives faire quelque chose du genre afin de ridiculiser l’équipe adverse, mais le propriétaire des Sabres, Terry Pegula, n’a pas apprécié le vidéo.

Pegula, qui assistait au match, est allé parler à Dale Tallon parce que l’équipe avait utilisé des images de la tempête du mois dernier pour compiler ce vidéo comparatif. Cette tempête a été responsable de quelques morts et c’est ce qui a mis Pegula en furie.

Le DG des Sabres, Tim Murray, faisait aussi partie de ces discussions, mais selon les journalistes présents, c’est surtout Pegula qui était agité. Tallon a dit qu’il n’avait pas vu le vidéo, mais il s’est quand même excuse puisque selon lui, s’ils étaient fâchés, c’est qu’ils avaient une bonne raison. Il y a un employé ou deux qui vont connaître un lundi désagréable à Sunrise…

Photo via Deadspin


Vidéo // Fan des Nets de Brooklyn se fait expulser d’un match sans sa prothèse de jambe

Difficile d’avoir pitié et de se sentir mal pour ce fan des Nets de Brooklyn. Quand la sécurité est obligé de te sortir du stade par les deux jambes (ou une) et les deux bras, tu devais sûrement taper sur les nerfs à beaucoup de monde. Reste que c’est malaisant de voir un gars se faire expulser avec une jambe en moins. On raconte que la prothèse de jambe est resté jusqu’à la fin du match…

crazy ejection of nets fan with prosthetic leg at #msg @nyknicks

A video posted by jeigs (@jeigs) on


Vidéo // Définition parfaite d’un mauvais perdant à un match de basketball

Avec quelques secondes à faire au match, Portland State (en vert) perdait par 14 points face à l’University de Portland (en mauve). Un joueur de l’équipe perdante a fait semblant d’aller donner un hi-five à un adversaire afin de lui voler le ballon pour compléter le match avec un dunk. ARK! Un joueur de basketball qui doit être très fier lui…


Devils du New Jersey // Le père de Ryane Clowe est un gros dealer de drogues

article_large

Le père du joueur des Devils du New Jersey Ryane Clowe est dans le trouble. Dans le cadre d’une grosse opération policière nommée « Battalion » dans la région de St. John’s à Terre-Neuve, Anthony Clowe s’est fait pincer. Âgé de 51 ans, le père du joueur de la NHL est accusé de blanchiment d’argent et possession de biens criminellement obtenus afin d’opérer un réseau de trafic de cocaïne.

Ryane Clowe des Devils n’est aucunement lié à cette histoire.

*Source: CBC


Vidéo // Preuve que les partisans des Bruins sont des douchefans

Voici la parfaite définition d’un gros innocent. Tout simplement une série de gestes gratuits. Com’on bro. La game est finie. Ton club a perdu sur la route. Est-ce vraiment nécessaire de passer devant un fan adverse pour lui donner une tape sur la gueule, faire semblant de lui sauter dessus pour ensuite le pousser? Et pauvre partisan des Ducks qui s’est enfargé dans le siège devant lui pour se retrouver les quatre fers en l’air.

De toute façon, je crois au karma. Un jour ou l’autre, ce douchefan des Bruins va baver le « mauvais » gars. Pis il va se faire manger tout rond comme un ours est capable de le faire avec un poisson.

Vidéo – Douchefan des Bruins

*

Photo – Toujours de la classe à Boston

Philadelphia Flyers v Boston Bruins - Game Three

*Via feitelberg