Suivez 25stanley sur Facebook!

TJ Oshie fait une surprise à sa plus grande fan

La semaine dernière, TJ Oshie a été échangé aux Capitals de Washington au grand désespoir d’une fan de 5 ans des Blues de St-Louis.

Les parents de la petite fille ont filmé sa réaction après l’échange. Le vidéo est devenu viral. ESPN a donc décidé de faire une suite avec cela en invitant la jeune fan en studio pour un appel téléphonique surprise avec TJ Oshie.


Un papa vole un retrait aux Dodgers en donnant le biberon à son bébé

OMG! Voici le fait saillant dans le monde du sport à voir en cette veille de la St-Jean. Lors du match Dodgers vs Cubs, une balle a été frappée vers le bord des estrades près du premier-but. Alors que le joueur des Dodgers Adrian Gonzalez s’enlignait pour l’attraper, un papa a sorti son bras pour capter la balle main nue; tout ça en tenant un bébé dans ses mains. Encore plus fou, le papa est en train de donner le biberon à son poupon.

Catch de l’année ou papa de l’année? Je lui donne les deux titres!

Si vous écrivez un commentaire comme quoi le père est irresponsable d’avoir fait ça, c’est probablement parce que le vôtre vous a déjà échappé au sol quand vous étiez jeune.

dodgers-catch

*

Vidéo – Catch de l’année via le papa de l’année


Cette fan des Coyotes saute sa coche contre le maire de Glendale

Ceux qui pensent qu’il n’y a pas de vrais partisans de hockey en Arizona, détrompez-vous. Ronda Pearson, une fan des Coyotes, est venue donner son opinion sur la fin du bail entre l’aréna des Coyotes et la ville. Même si vous ne comprenez pas l’anglais, le vidéo vaut la peine d’être écouté juste pour les jeux de bras et de mains de la dame. Disons que la madame n’est pas très contente.

*

Screen shot 2015-06-11 at 4.48.17 PM

Un partisan du Toronto FC perd son emploi pour être un fan du FHRITP

shauna-hunt-tfc-02
Screen shot 2015-05-13 at 8.23.30 AM

Pour ceux qui ont suivi depuis le début, un des fans du Toronto FC qui a tenté de convaincre une journaliste de CiTV que crier « F*ck Her Right In the Puss* » à la caméra était le genre de chose que sa mère trouverait drôle a finalement perdu son emploi. Il était un ingénieur chez Hydro One (la plus grosse compagnie d’électricité de l’Ontario).

Pour ceux qui ont moyennement suivi le dossier, voici ce que vous devez avoir.

FHRITP (traduction libre de fourre la direct dans la chatte) a commencé le 4 janvier 2014, lorsqu’un jeune journaliste (John Cain), qui ne savait pas qu’il était Live on Air à la télé, a dit qu’il fourrerait direct dans la chatte une jeune femme disparue. Il a été congédié.

Vidéo – Origine du FHRITP

Environ un mois plus tard, un homme du nom de Fred a saisi le micro d’une journaliste pour crier FHRITP. Le trend FHRITP a explosé.

Vidéo – Le début du trend

Dans le monde du sport, FHRITP a causé scandale lorsque le QB Jameis Winston (récemment repêché par les Buccaneers de Tampa Bay) a hurlé ce slogan sur le campus de Florida State University. Il a été suspendu un match en septembre dernier.

À Toronto

Le dimanche 10 mai, avant un match du Toronto FC, la journaliste de CiTV Shauna Hunt faisait un topo auprès des partisans locaux. Des hommes ont commencé à crier derrière elle FHRITP. Puisqu’il lui arrive couramment de vivre ce genre de chose, Shauna Hunt a demandé à ces fans de soccer pourquoi il trouvait cela drôle. On a eu droit à des réponses de Cro-Magnon. Le vidéo est devenu viral.

Vidéo – Shauna Hunt vs partisans du TFC

La réaction de tout cela?

Un des mecs a perdu sa job chez Hydro-One. L’autre dude travaille chez Cognex Corporation. Une porte-parole de l’entreprise a dit qu’elle allait étudier le dossier.

MLSE, la compagnie propriétaire du Toronto FC, a aussi fait une déclaration par rapport à cet incident. Ceux qui oseraient encore hurler FHRITP dans le micro d’une journaliste seraient bannis des matchs.

Leçon du jour, à moins de gagner ta vie à faire des niaiseries sur internet: ne jamais parler à la caméra quand tu es sur la brosse. Limite-toi à faire comme tout le monde: crier le nom de ton équipe.

Pour en savoir plus sur toute cette saga, la journaliste explique le «pourquoi du comment » dans le vidéo ci-dessous.

P.-S. Pour ceux qui ont lu au complet, le FHRITP est un trend 100% inventé. Tout est arrangé depuis le début par un gars qui voulait devenir populaire sur internet. Détails ici.


Un fan du Lightning s’est fait arrêter parce qu’il avait un gun au match mercredi soir

C’est bien connu, la culture des armes à feu est pas mal plus présente aux États-Unis, particulièrement dans le sud du pays. Par contre, même s’il y a plus de fusils au sud de la frontière, il y a encore des endroits tabous où c’est interdit d’en avoir et les amphithéâtres pendant les événements sportifs professionnels en font partie.

Lucas Cassidy, un fan de 27 ans du Lightning ne semblait pas connaître ce réglement puisqu’il s’est présenté au 3e match de la série entre le Canadien et Tampa Bay avec son fusil sur lui. Par contre, comme la sécurité n’a pas vu son arme, il a pu entrer dans l’aréna pour la rencontre.

Ça s’est compliqué lorsqu’il est allé aux toilettes. Il aurait échappé le fusil lorsqu’il était dans la salle de bain, ce qui a dérangé un autre spectateur. Ce fan a avisé une agente de la paix, qui a arrêté Cassidy après que celui-ci lui ait avoué qu’il avait un fusil dans sa poche. Le DoucheFan risque une amende de 500$ et un passage de 60 jours en prison.

Je ne sais pas ce qui est le plus fou dans cette histoire; qu’il ait pu rentrer dans l’aréna avec la sécurité que l’on voit de nos jours ou qu’il ait échappé son arme alors qu’il était dans l’amphithéâtre. Disons que le Lightning risque d’un recevoir un appel de la ligue par rapport à ses normes de sécurité…

Via le Tampa Tribune


Une fan des Red Wings a été arrêtée après avoir mis le feu au drapeau du Lightning

Lena Sinishtaj

Une fan des Red Wings de 35 ans a été arrêtée pour avoir causé un incendie volontaire peu après le début du 7e match entre Tampa Bay et Detroit au Amalie Arena. La partisane en question aurait tenté de mettre le feu à un drapeau géant qui circulait dans la foule.

Heureusement, elle a seulement brûlé quelque peu le drapeau qui était au-dessus d’environ 200 personnes lors de l’incident. Il n’y a donc pas eu trop de dégats, mais ça aurait pu être bien pire si elle avait réussi son coup. Elle risque jusqu’à 30 ans de prison ainsi qu’une amende qui pourrait monter jusqu’à 10 000$.

La fan des Wings était assise dans la section 130 de l’aréna pour ce match. Ce sont des bons billets au Amalie Arena puisque c’est juste en-dedans de la ligne bleue de la zone offensive des visiteurs pendant la première et la troisième période. Stubhub vend le billet qu’elle avait au prix de 369,63$ pour le 4e match de la série entre le Canadien et le Lightning. C’est un gros prix pour être là pendant 15 minutes avant d’essayer de mettre le feu dans l’aréna.

Via Tampa Bay Tribune


Découvrez la FLEX CAM du Soul de Philadelphie

Les équipes sportives sont toujours à la recherche « d’innovation » pour divertir leurs partisans. Il y a la kiss cam, air guitar cam, tamtam cam, bla bla bla. Peut-être que vous étiez déjà au courant, mais la je viens de découvrir la Flex Cam. Quand même drôle. Si le partisan POM du match implique souvent une top lady qui sait danser, il fallait bien trouver une alternative masculine pour mettre en valeur tous les hommes qui travaillent fort au gym pour améliorer leur shape de plage. C’est que le Soul de Philadelphie (équipe de la Arena Football League) fait lors de ces matchs.

Malgré que dans le vidéo ci-dessous, c’est une femme qui a gagné la palme du meilleur flex. Elle a dominé l’homme devant elle.

Video – Flex Cam

*

27ECE88800000578-3053266-image-m-7_1429837169014

Les Flames de Calgary savent comment respecter leurs adversaires et les filles

470393244_slide

Il y a trois ans, si on avait fait un sondage auprès des fans la NHL en leur demandant qui des Oilers ou des Flames seraient sur le point de passer en 2e ronde des séries 2015, 99% des gens auraient répondu les Oilers. C’est spectaculaire ce que les Flames font présentement.

Lorsqu’on parle de grande organisation capable de faire des choses incroyables, le message doit souvent venir d’en haut. C’est évident que chez les Flames la culture d’entreprise est excellente. Au cours des dernières heures, l’organisation des Flames a fait deux choses assez cool.

***

Hommage aux Jets

11156386_10153235363258704_6700997439181543577_n

Même s’ils sont de grands rivaux, les Flames ont rendu hommage aux fans des Jets de Winnipeg pour le retentissant White Out qu’ils ont fait pendant 2 matchs. Il faut se rappeler que le White Out a été créé en 1987 pour rivaliser avec le C of Red des Flames de Calgary. Bref, bravo aux Flames d’avoir diffusé l’image ci-dessus sur leur page Facebook.

***

Respecter les filles

470393256_slide
Red Mile

À une certaine époque à Calgary (quand internet était moins social), les fans des Flames étaient très lousses. C’était à une autre époque. Cette saison, sur le Red Mile (la 17e avenue) les partisans des Flames se retrouvent là avant et après les matchs. Malheureusement, de nombreux hommes tentent de recréer ce qui s’est déjà produit. Les filles se font donc crier ou solliciter de flasher leurs boobs. Ça crée un malaise. Il y a juste trop de gars qui pensent que quand une fille s’habille sexy ça veut dire qu’elle est down pour tout enlever. Grave erreur dude. En tout cas, l’organisation des Flames a donc lancé un message à ses fans d’arrêter de se comporter en abrutie. Bros, si vous voulez voir des tops ladies qui aiment le hockey, ça se passe sur le compte SnapChat: StanleyBae.

***

Brian Burke

burke

Toujours avec les Flames, un utilisateur sur Reddit a remarqué que la transformation de Brian Burke en hérisson albinos est presque complète.


Les fans des Jets ont mérité la 3e étoile dans le 4e match de leur série

3e étoile

Le retour en séries des Jets de Winnipeg ne s’est pas passé comme ils auraient souhaité, mais les fans de l’organisation en ont profité pour rappeler aux médias à quel point ils sont incroyables. Ils ont tellement fait de bruit que Sportsnet a décidé de leur donner la 3e étoile du 4e match de cette série.

Il ne faut pas confondre ce choix avec la sélection officielle (où Mark Stuart s’est mérité cette étoile), mais c’est une belle touche de Sportnet, qui met fin à une belle histoire de la première ronde. En plus, même s’ils ont perdu, les Jets ne peuvent pas blâmer leurs fans pour leur accueil.

Pendant ce match, alors qu’ils tiraient de l’arrière 1-3 en milieu de 3e période, les partisans de Winnipeg se sont levés et ont relancé l’atmosphère, ce qui a, indirectement, mené au but de Mark Stuart. Leurs cœurs se sont brisés plus tard dans la rencontre, mais ce n’est pas ça qui les a arrêté.

Dans la dernière minute de jeu, ils continuaient à chanter « Go Jets Go! » et personne n’avait quitté l’aréna. Ils ont continué l’ovation pendant la poignée de mains pour remercier les joueurs qui leur ont permis de revivre les séries après une pause de 19 ans. C’est une séquence qui nous donne juste le goût de voir comment les fans des Nordiques vont accueillir leur équipe lorsqu’elle reviendra dans la Capitale-Nationale.

Le but de Mark Stuart

La foule applaudit la poignée de mains


Ce fan des Flames est-il le nouveau Don Cherry ?

Pas encore de bagarre dans les estrades à Calgary. Le fan qui retient l’attention ressemble beaucoup à Don Cherry. On dirait presque son fils. Une chose est certaine: le mec va se renverser du fromage à nachos sur son beau complèt.

*

Screen shot 2015-04-22 at 12.13.19 AM