Suivez 25stanley sur Facebook!

Les Ducks survivent à une remontée des Stars pour gagner le 1er match de la série


Les Ducks étaient prêts pour le début des séries! L’équipe de Bruce Boudreau a marqué 4 buts consécutifs, dont 3 en première période, pour commencer le match pendant que les Stars se demandaient ce qui venait de se passer. Dallas a tenté de revenir au score, mais ce fut trop peu, trop tard alors que les Ducks ont gagné 4-3.

Anaheim n’a pas eu que des bonnes nouvelles dans ce match toutefois. Tout d’abord, la remontée des Stars a montré quelques faiblesses dans la défense de l’équipe. Également, Matt Beleskey, qui complétait bien le trio de Getzlaf et Perry, n’a pas terminé le match avec une blessure au bas du corps. Il avait 1 but et 1 passe avant de se blesser dans ce match. Parlant de Getzlaf, il a reçu un lancer en plein visage en fin de partie et ça risque de laisser une marque.

Les Ducks prennent donc les devants 1-0 dans la série. Le prochain match de la série se jouera vendredi soir à 22h.

1-0 Ducks, Palmieri (Bonino, Winnik)

1-0

2-0 Ducks, Getzlaf (Beleskey, Perry)

2-0

3-0 Ducks, Perreault (Maroon, Getzlaf)

3-0

4-0 Ducks, Beleskey (Beauchemin, Selanne)

4-0

4-1 Ducks, Ja. Benn (Chiasson, Seguin)

4-1

4-2 Ducks, Sceviour (Eakin, Jo. Benn)

4-2

Mauvaise sortie de Lehtonen en 3e période

Lehtonen

4-3 Ducks, Seguin (Daley, Nichushkin)

4-3

Getzlaf reçoit le lancer de Seguin en peine face

Getzlaf


Les Penguins gagnent le 1er match de leur série contre les Jackets par la marque de 4-3


Les Penguins n’ont pas mené longtemps pendant le match, mais ils ont mené au bon moment. Après avoir tiré de l’arrière pendant la majorité de la première période, ils ont égalé le score en début de 2e avant de prendre les devants en milieu de 3e. Ils n’ont pas regardé derrière par la suite et ont gagné 4-3 contre les Blue Jackets de Columbus dans le premier match de la série.

Bien évidemment, dans un match aussi offensif, les deux gardiens ont accordé des buts qu’ils auraient aimé revoir. Celui que Bobrovsky va regretter est celui qui fait le plus mal puisqu’il s’agit du but gagnant de Brandon Sutter qui a passé au travers de l’ancien gagnant du trophée Vezina.

La série est maintenant 1-0 en faveur des Penguins. Le prochain match aura lieu samedi prochain à 19h

1-0 Jackets, Johnson (Dubinsky)

1-0

1-1 Jokinen (Malkin, Maatta)

1-1

2-1 Jackets, Letestu (Johnson, Jenner)

2-1

3-1 Jackets, MacKenzie

3-1

3-2 Jackets, Bennett (Niskanen, Martin)

3-2

3-3 Niskanen (Malkin, Crosby)

3-3

Crosby et Dubinsky s’écœurent sur la glace

Crosby Dub

4-3 Penguins, Sutter (Bennett, Martin)

4-3


Le montage d’ouverture des séries de CBC est incroyable

Price

Le retour des séries éliminatoires veut aussi dire qu’on aura droit à un montage d’ouverture de la CBC tous les jours. Ces montages sont toujours incroyables et lorsque le Canadien est impliqué, c’est la cerise sur le sundae.

Le monteur Tim Thompson n’a pas déçu, encore une fois cette année, en ouvrant la saison avec un rappel du passé avant de regarder vers ce qui s’en vient pendant les 2 meilleurs mois de hockey de l’année. En plus, en trame sonore, on avait un classique de Metallica.

Mettons que ça contredit ceux qui disent que le hockey des séries n’est pas violent. Le nombre de coups illégaux et de bons combats qu’on a vu dans ce montage est assez incroyable.

Ça reste un classique de la CBC. Des retours dans le passé comme seul le réseau national peut faire entrecoupés de moments récents qui nous rappelle à quel point ce qui s’en vient est lfun à regarder.


Le choix des arbitres, un avantage pour le Canadien dans le match 1?


Le premier match de la série entre le Lightning de Tampa Bay et le Canadien de Montréal sera arbitré par le duo de Gord Dwyer et Dan O’Halloran. C’est peut-être une bonne nouvelle pour le Canadien qui a une fiche de 4-0 dans les matchs arbitrés par Dwyer cette saison selon ScoutingTheRefs qui suit ce genre de statistique.

De l’autre côté, Tampa a une fiche de 3-3 quand Dwyer est l’arbitre. Les deux équipes ont une fiche gagnante sous Dan O’Halloran (4-3 pour MTL et 4-1 pour Tampa). La fiche de Montréal est toutefois surprenante lorsqu’on plonge plus loin dans les chiffres. Toujours selon le site spécialisé, dans les 4 matchs du Canadien qu’il a officié, Dwyer a donné 2,6 punitions par match au Canadien alors que ce chiffre n’est que de 1,9 pour l’adversaire.

L’autre bonne nouvelle pour le Canadien est l’impartialité de Dan O’Halloran. Les arbitres ont une tendance à favoriser les équipes locales dans cette ligue, mais O’Halloran est dans le top 5 des zébrés les plus impartiaux avec 49,1 % de ses punitions à l’équipe locale. Comme le Canadien est l’équipe visiteuse, c’est une bonne nouvelle.

Par contre, comme tous les arbitres vous diront, ce ne sont pas eux qui décident du résultat d’un match et le Canadien ne peut pas vraiment compter sur sa fiche parfaite avec un arbitre en place pour gagner leur match.


Les 3 surprises les plus probables en 1re ronde des séries


On l’oublie souvent, mais chaque année, la première ronde des séries nous offre des surprises. Dans les 4 dernières années, à 6 reprises, les équipes classées 7e ou 8e dans leur conférence ont gagné leur série de première ronde. C’est arrivé à 2 reprises l’an passé (Ottawa vs Montréal et Detroit vs Anaheim) et c’était la même histoire lors de la saison précédente (Washington vs Boston et Los Angeles vs Vancouver).

Cette année, même si le format des séries a changé, on a encore ces affrontements puisque le meilleur de la conférence affronte le pire 4e as alors que le 2e affronte le meilleur. Ça veut donc dire que les chances que l’on ait une surprise (ou deux) sont excellentes encore une fois cette saison. J’ai donc décidé de dresser les 3 surprises les plus probables lors de cette première ronde.

1. Stars de Dallas vs Ducks d’Anaheim

Les Ducks d’Anaheim ont terminé au 1er rang de l’Association de l’Ouest en jouant dans la division Pacifique, qui était probablement la meilleure de la ligue cette année. Pourquoi je les mettrais comme l’équipe la plus susceptible à une surprise? Parce que c’est arrivé il n’y a pas si longtemps.

L’an dernier, peu de gens choisissaient les vieux Red Wings contre les Ducks. Pourtant, Detroit a gagné en 7 matchs dans une série où l’on a vu les Ducks perdre 3 des 4 prolongations de la série. Cette expérience pourrait aider, mais si Anaheim perdait un match ou deux en temps supplémentaire, ils pourraient avoir des flashbacks de l’an dernier et lorsqu’une équipe est favorite, la pression augmente rapidement.

En plus, les Ducks ne savent pas qui est leur gardien numéro 1 présentement. Jonas Hiller a vraiment mal terminé la saison alors que Frederik Andersen a des problèmes de santé et que la recrue John Gibson n’avait pas encore gardé les buts dans la LNH il y a 2 semaines. C’est difficile de gagner une série en changeant de gardien et les Ducks ne savent pas trop ce qu’ils font de ce côté pour l’instant.

Pour ce qui est des Stars, ils sont propulsés par le duo Jamie Benn-Tyler Seguin qui est tout feu, tout flamme. En plus, ils comptent sur Kari Lehtonen qui n’a jamais pu prouver qu’il était un bon gardien de séries et qui a connu une superbe saison cette année. C’est l’équipe la plus plaisante à voir aller cette saison et ils devraient nous offrir toute une série contre les Ducks.

2. Wild du Minnesota vs Avalanche du Colorado

L’argument contre l’Avalanche du Colorado est simple; les blessures. Ils commenceront les séries sans 2 de leurs 3 meilleurs centres, Matt Duchene et John Mitchell. Il y a également le défenseur Jan Hejda qui s’est blessé à la main dans le dernier match de la saison.

Comme l’Avalanche est une équipe qui dépend énormément de son top 6 et de sa première paire de défenseurs, ces blessures font extrêmement mal. L’absence de Mitchell va définitivement se faire sentir et si Hejda devait manquer du temps ou être moins efficace qu’à l’habitude, ce serait dévastateur.

Pour ce qui est du Wild, Ilya Bryzgalov semble finalement avoir trouvé sa niche et en Ryan Suter, l’équipe semble avoir la solution pour contrer une formation à 2 trios. S’il joue près de 30 minutes par match comme il a fait cette saison et qu’il suit les Landeskog, MacKinnon, O’Reilly et Statsny à la trace, l’Avalanche aura des problèmes à produire offensivement.

3. Blue Jackets de Columbus vs Penguins de Pittsburgh

Il n’y a pas de doute que la blessure à Malkin inquiète à Pittsburgh. Le centre russe sera de retour pour le premier match de la série, mais on peut se questionner sur son état de santé. Déjà que l’attaque de Pittsburgh manquait de profondeur, un Malkin diminué n’aiderait pas leur cause.

De l’autre côté, les Jackets ne compteront pas sur Nathan Horton, mais il n’a joué que 36 matchs cette saison, donc ce n’est pas une situation nouvelle pour les Jackets. C’est une équipe qui compte beaucoup sur ses jeunes joueurs pour produire à l’attaque et leurs chances seront sur les épaules de Jenner, Johansen, Atkinson et compagnie.

Toutefois, là où la série va se jouer, ce sera devant le filet. Marc-André Fleury va vouloir prouver à ceux qui pensent qu’il craque en séries que ce n’est pas le cas. Pendant ce temps, Sergei Bobrovsky excelle devant le filet des Jackets depuis 2 ans et il voudra montrer que ça va être la même chose en séries. Comme c’est souvent le cas en séries, le meilleur gardien fera gagner son équipe.

Il y a peu de chances que ces 3 surprises se réalisent, mais l’histoire récente nous prouve que ce serait très surprenant que tous ces favoris gagnent leur série.


Jonathan Toews était Grumpy Toews à la Maison Blanche

grumpy toews - jonathan toews - credit: reddit
grumpy-toews

Jonathan Toews. Capitaine des Blackhawks de Chicago surnommé Captain Serious. Le joueur a tout gagné au hockey, c’est pour cela qu’il n’est jamais impressionné. Surtout quand il s’agit du nouveau jersey de Team Canada.

Lundi, l’organisation des Blackhawks de Chicago était à la Maison Blanche. Barack Obama a reçu un jersey pendant que Patrick Kane tenait la Coupe Stanley à côté de lui. Jonathan Toews était entre les deux et la situation l’a mis en mode Grumpy Toews.


La bague de la Coupe Stanley des Blackhawks possède 260 diamants et pierres précieuses

Screen shot 2013-09-30 at 4.20.05 AM
Screen shot 2013-09-30 at 4.19.55 AM

Lors d’un événement spécial dimanche soir, les membres des Blackhawks de Chicago ayant gagné la Coupe Stanley en 2013 ont reçu leur bague. Méchant beau bijou n’est-ce pas? À titre informatif, la bague de 2010 était constitué de 404 diamants et pierres précieuses. Baisse de qualité pour 2013? Plus ou moins. La version 2013 de la bague de la Coupe Stanley possède 260 diamants et pierres précieuses totalisant 14,68 carats. Celle de 2010 avait «seulement» 8 carats. J’ai tellement hâte de voir une photo de Patrick Kane avec ses deux bagues de la Coupe Stanley sur ses doigts en train de boire de la Bud Light.

Plus de photos de la cérémonie de la bague de la Coupe Stanley des Blackhawks de Chicago ci-dessous.


Photo de la journée de Corey Crawford avec la Coupe Stanley

corey crawford stanley cup

Lundi matin dès 6am il y avait des gens à Châteauguay afin de saluer Corey Crawford et la Coupe Stanley. En après-midi, il y avait environ 2 000 personnes pour l’événement du gardien de but de Blackhawks de Chicago. En plus de signer des autographes, ce dernier a d’ailleurs donné une brève conférence de presse afin de commenter la signature de son nouveau contrat de 6 ans / 36M$ avec le club de Chicago. Corey Crawford a aussi donné quelques conseils aux jeunes joueurs de hockey:

«C’est incroyable. Je n’y crois pas à 100% encore. De voir la coupe chez nous, c’est le fun. On vise encore pour plusieurs championnats, on a l’équipe pour ça. Ne vous mettez pas plus de pression, restez dans le moment présent, ayez du fun. Je n’ai jamais pensé pratiquer pour aller dans la Ligue nationale.»

*Photo: Ultrawig


La Coupe Stanley en visite en Suède

Le parcours de la Coupe Stanley continue chez les membres des Blackhawks de Chicago. Après avoir fait le tour des États-Unis et du Canada, elle est maintenant sur le Vieux Continent alors que les joueurs et dirigeants européens ramènent le précieux trophée chez eux.

Mardi, c’était au tour du défenseur Johnny Oduya qui a ramené la Coupe dans son pays natal. Il en a profité pour faire vivre l’expérience à ses compatriotes qui ont pu se rendre à un stade pour prendre des photos avec le trophée de Lord Stanley tout en participant à quelques autres activités.

Comme on peut le voir sur le vidéo, l’évènement semble avoir été un franc succès alors que les gens présents sont nombreux et ont l’air d’apprécier l’évènement.

Disons qu’en août, les images de la Coupe sont plus relax que celles que l’on avait en juin alors qu’elle faisait la tournée des bars.


Émeutes en finale de la Coupe Stanley 2011 : 29 autres accusations

Le dossier des émeutes entourant la finale des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2011 se poursuit : 29 nouvelles accusations ont été portées.

La Direction générale de la justice pénale de la Colombie-Britannique a fait savoir que le nombre de manifestants arrêtés est maintenant de 258. D’ailleurs, la liste pourrait s’allonger. 50 autres cas sont évalués afin de savoir si ces personnes seront accusées.

Le branle-bas de combat a commencé lors des dernières minutes du match ultime de la finale de la Coupe Stanley en juin 2011. Lors de ces événements, plusieurs voitures ont été enflammées et quelques vitrines ont été fracassées.