Suivez 25stanley sur Facebook!

Le duel Lundqvist-Ovechkin s’est poursuivi pendant le 2e match de la série

Le premier match de la série entre les Capitals et les Rangers avait mis la table pour la rivalité entre Alex Ovechkin et Henrik Lundqvist. C’est Ovechkin qui avait fait la passe sur le but gagnant de Joel Ward à la dernière seconde et il s’était même moqué d’Henrik Lundqvist après son but lors de la première période de la série.

Cet affrontement s’est poursuivi pendant le 2e match. L’attaquant russe a failli marquer un autre but en première période dans cette rencontre alors qu’il avait forcé Lundqvist à se coucher sur la glace. Par contre, le gardien n’a jamais abandonné et il a volé Ovechkin avec un arrêt spectaculaire.

Le gardien suédois a continué de tourmenter son adversaire en 2e période. Après une superbe passe d’Ovechkin à Evgeny Kuznetsov, Lundqvist s’est déplacé latéralement pour voler le jeune russe avec son bloqueur. Le joueur de 22 ans a toutefois pris se revanche plus tard en 2e période pour faire 2-1 Rangers.

Parlant de revanche, c’est ce qui est arrivé à Ovechkin en 3e période. Le capitaine des Caps est passé au travers de la défense des Blue Shirts en route vers le but le plus spectaculaire du match. Par contre, les Rangers ont tenu le coup par la suite et ils ont gagné 3-2 et égaler la série.

Le but d’Ovechkin

L’arrêt en première période

Celle en 2e


Les Capitals ont battu les Rangers à la dernière seconde du premier match

Wash

Le premier match entre les Capitals et les Rangers a été spectaculaire du début à la fin. Après avoir mené pendant la majorité du match, les joueurs de Washington ont vu les Rangers égaler la marque à moins de 5 minutes de la fin de la rencontre grâce à une déviation non intentionelle de Jesper Fast.

Toutefois, Alex Ovechkin n’avait pas dit son dernier mot. Après avoir écoeuré Lundqvist à la suite de son premier but, le capitaine des Caps a servi une superbe passe à Joel Ward, qui a marqué le but gagnant alors qu’il restait 1,4 secondes à la 3e période. Cette séquence a été rendue possible grâce à un bon jeu de Backstrom sur l’échec-avant.

D’ailleurs, cette mise en échec sera controversée puisqu’il y a eu un contact avec la tête de Dan Boyle, qui était visblement blessé à cause de ce jeu. Malgré les plaintes d’Alain Vigneault et des fans des Rangers, les Caps s’en tirent avec une victoire de 2-1 qui pourrait faire très mal aux Rangers.


Mats Zuccarello manquera la 2e ronde contre les Capitals

Zuccarello

Lors du 5e match de la série de première ronde entre les Penguins et les Rangers, Ryan McDonagh a atteint son coéquipier, Mats Zuccarello, à la tête avec un slapshot. Après cet incident, le petit attaquant a quitté le match et il n’est pas revenu au jeu.

Si l’on se fie à Larry Brooks du New York Post, Zuccarello ne reviendra pas en 2e ronde non plus. Le Norvégien a subi une commotion cérébrale sur cette séquence et il aurait passé au moins une nuit à l’hôpital en fin de semaine à cause de cette blessure. Même si les Rangers battent les Capitals, la présence de l’attaquant serait aussi douteuse pour la 3e ronde.

On sait que certaines commotions affectent les joueurs pendants plusieurs mois et si l’on se fie à ce prognostic, ça pourrait être le cas de l’attaquant norvégien. Le plus important dans cette situation est la santé du gars, mais ça a aussi un gros impact sur les séries de la LNH.

Zuccarello était le 5e attaquant le plus utilisé à New York cette saison et il évoluait sur le premier trio d’un des favoris pour la Coupe Stanley. Cette équipe a marqué seulement 11 buts en 5 matchs en première ronde, donc ce n’est pas comme s’ils étaient une puissance offensive avant cette perte.

Ceci étant dit, ils vont remplacer Zuccarello avec Martin St-Louis sur le premier trio, donc ce n’est pas la fin du monde. Ça affectera leur profondeur, ce qui était une force de l’équipe, mais un trio Nash-Brassard-St.Louis n’est pas agréable à affronter.


Le Canadien affrontera le Lightning en 2e ronde

Bolts

Mercredi soir, le Lightning de Tampa Bay a battu les Red Wings de Detroit de justesse par la marque de 2-0 à la maison. Après les 2 premières périodes à l’avantage de Detroit, les joueurs de Tampa Bay ont levé leur jeu d’un cran et ça a mené au but gagnant de Braydon Coburn en 3e période.

C’était un match vraiment stressant pour les deux équipes, leurs partisans et ceux qui ont joué à Mise-O-Jeu. Ce but de Coburn a certainement aidé le coeur de plusieurs gens à Tampa Bay. C’est ce stress qui a mis la table pour la célébration des Bolts après le filet désert d’Anton Stralman qui assurait la victoire.

La réaction des joueurs et des coachs nous a montré à quel point les gars ont eu la chienne pendant cette série malgré le fait que plusieurs analystes leur avait prédit une victoire facile avant le début des hostilités. La seule exception était Jon Cooper, qui est resté stoïque derrière le banc.

Il faut souligner le travail de Ben Bishop, dont le jeu dans les 40 premières minutes a permis au reste de son équipe de célébrer et d’affronter le Tricolore en 2e ronde…

Le Lightning célère le but dans le filet désert


Mike Babcock espère battre le Lightning pour venir manger chez Schwartz’s

Après la pratique des Wings mercredi, Mike Babcock a fait rire les journalistes à quelques reprises lors de leur rencontre. Il a débuté en disant qu’il allait seulement parler du match ultime contre le Lightning et qu’il n’allait pas discuter de la suspension de Nik Kronwall parce qu’il veut garder son argent.

Kronwall ne sera pas le seul défenseur vétéran qui manquera cette rencontre puisque Zidlicky devra également regarder le match à partir de la passerelle. Marchenko et Kindl prendront leurs places dans l’alignement, ce qui est tout un défi pour celui qui est considéré comme le meilleur entraîneur de la LNH.

Par contre, il n’a pas perdu espoir et le fameux de smoked meat de Montréal le motive pour cet affrontement. L’ancien étudiant de McGill a avoué qu’il espère vraiment avoir la chance de manger un sandwich de Schwartz’s pendant la 2e ronde.

Bien évidemment, cette réplique a fait sourire les journalistes montréalais présents pour ce match. En plus, ça pourrait être une bonne motivation pour les gars de Detroit qui pourraient améliorer leur cheat day avec une victoire contre Tampa.

Via Katie Strang


Les Rangers boycottent les majuscules sur les réseaux sociaux à cause de leur série contre les Capitals

cropped_RangersTwitter1

Pour la 4e fois en 5 saisons, les Capitals vont affronter les Rangers de New York en séries éliminatoires. Les responsables des réseaux sociaux des Blue Shirts ont décidé de relancer la rivalité à leur façon tout de suite après la victoire de Washington contre les Islanders lundi soir.

Sur tous leurs réseaux sociaux, ils ont publié une photo pour souligner cette 4e rencontre en 5 ans. Il n’y avait aucune lettre majuscule dans cette publication et cette tendance s’est poursuivie mardi lorsque l’équipe live tweetait la pratique de la formation. Ce petit clin d’oeil risque de continuer pour le reste de la série contre Washington.

Cette tendance est expliquée par la traduction de majuscule en anglais (capital letter). C’est donc une soluton que l’équipe des réseaux sociaux des Rangers a trouvé pour garder les Capitals hors de leurs réseaux sociaux. Ce n’est rien d’incroyable, mais c’est un beau petit easter egg pour les fans des Rangers qui suivent la formation de près sur le web.

Via The Score


Les Islanders ont obtenu le plus petit total de lancers pour un 7e match dans l’histoire de la LNH

Tavares

Jaroslav Halak a connu un autre gros match alors que son équipe faisait face à l’élimination lundi soir. Malheureusement pour lui, les Islanders ont perdu malgré ses 24 arrêts. Il faut dire que même si le score final de 2-1 semble indiquer que c’était un match serré, les Capitals ont vraiment mieux joué que les Islanders pendant cette rencontre.

New York a été limité à 11 lancers, ce qui est le plus bas total pour un 7e match depuis que la ligue a commencé à calculer cette statistique en 1988. Avant cet affrontement, seulement 5 équipes avaient lancé aussi peu souvent pendant un match des séries.

Le pire, c’est que ce n’est pas comme si les Islanders avaient si peu lancé parce qu’ils attendaient les jeux parfaits. Seulement 3 de leurs 11 lancers sont venus de leurs attaquants (1 pour Okposo, 2 pour Nielsen) et la distance moyenne de ces tirs au but était de 55 pieds. Le capitaine de New York, John Tavares, n’a même pas tenté un lancer pendant ce match.

C’est clairement une performance décevante pour les Islanders, mais les Capitals méritent aussi des félicitations pour cet exploit défensif. Au moins, New York a encore un jeune noyau qui apprendra énormément grâce à ce 7e match.

Via Sporting News


Le Lightning pourrait mettre fin à une séquence impressionnante d’Henrik Zetterberg

Les Red Wings n’ont besoin que d’une autre victoire pour compléter la surprise contre le Lightning de Tampa Bay. Ce qui est encore plus impressionnant, c’est qu’ils le font sans une grande performance de la part de leur capitaine, Henrik Zetterberg. L’attaquant suédois de 34 ans a obtenu une passe lors des 3 derniers matchs, mais il n’a toujours pas marqué de but contre Tampa.

Selon le MLive, si les Wings battent les Bolts sans un but de Zetterberg, ce serait la première fois en 22 séries que le joueur de 34 ans ne marque pas de but pendant une ronde complète. Ce n’est jamais arrivé depuis ses débuts avec les Wings.

C’est un signe que les temps changent à Detroit. Des joueurs plus jeunes ont plus de responsabilités offensives pendant que Datsyuk et Zetterberg aident ailleurs sur la glace. Ça nous rappelle aussi que Zetterberg vieillit et/ou est ennuyé par une blessure puisqu’il n’a que 2 buts en 34 matchs depuis le 27 janvier.

Ça montre également à quel point Petr Mrazek aide les Wings dans cette première ronde. Mrazek est seulement le 14e gardien de l’histoire des Wings à obtenir 2 blanchissages dans la même série. Lors des 13 autres séries pendant lesquelles c’est arrivé, Detroit a maintenu une fiche de 12-1, donc c’est clair que son jeu aide à couvrir le ralentissement offensif du capitaine.

Via Reddit


Jaroslav Halak a le numéro des Capitals pendant les matchs éliminatoires

En 2010 (oui, ça fait déjà 5 ans), Jaroslav Halak est devenu un des favoris de la foule en permettant au Canadien de battre les Capitals de Washington (1er) et les Penguins de Pittsburgh (4e) en 7 matchs pendant la première et la deuxième ronde.

Pendant ces 2 rondes, le Canadien avait fait face à l’élimination à 5 reprises et ils avaient gagné toutes ces rencontres grâce au % d’arrêts de 96,2% de Jaroslav Halak. Samedi, le gardien slovaque a repris là où il avait laissé contre les Capitals de Washington. Il n’a alloué qu’un but sur 39 lancers pour forcer la tenue du 7e match de lundi soir.

C’était la 4e fois de suite que Jaroslav n’accordait qu’un but dans un match que son équipe ne pouvait pas perdre contre les Capitals. Il faut dire que les Caps ont eu de la misère avec les matchs ultimes au cours des dernières années.

Les joueurs de Washington ont marqué 2 buts ou moins lors de leurs 10 derniers 7es matchs. Il s’agit de la plus longue séquence de l’histoire de la LNH. Cette séquence a commencé avec un autre noyau, donc les joueurs en place ne sont pas les seuls responsables pour cette mauvaise prestation.

Par contre, Ovechkin a joué 7 de ces 10 matchs et il n’a enregistré que 4 points (2 buts, 2 passes) dans cette situation. Il a également été blanchi lors de ses 3 derniers matchs ultimes. Disons que ce ne sont pas des statistiques trop encourageantes pour les partisans des Capitals avant leur 7e match contre les Islanders.


Alex Ovechkin continue de narguer les fans des Islanders

alex-ovechkin-capitals

Une rivalité qui est en train de se développer dans la série entre les Capitals et les Islanders est celle entre Alex Ovechkin et les partisans de Long Island. Le capitaine des Caps a initié une tonne de chants de fans qui lui demandaient « Can you hear us? » en disant aux journalistes qu’il ne pensait pas que le Coliseum allait être aussi bruyant que le Verizon Center après la 2e rencontre.

Alors que les Capitals retourneront au domicile des Islanders pour le 6e match de la série, Ovechkin a décidé de jeter de l’huile sur le feu lorsqu’un journaliste lui a parlé de la possibilité de fermer le Coliseum à cause du déménagement imminent des Islanders.

Ovechkin a répondu qu’il pensait que c’était la job des Capitals de fermer l’aréna de leur adversaire. Il a même ajouté qu’il allait probablement imiter les fans des Islanders en volant un siège de l’aréna. J’ai hâte de voir comment les fans des Isles vont répondre à ces commentaires.

Après un lent départ, cette série est devenue assez intense. La mise en échec de Tom Wilson contre Lubomir Visnovsky a lancé les hostilités et la ligne bleue des Isles commence à souffrir avec l’absence de Visnovsky, Hamonic et De Haan. Sans ces 3 gars-là, Ovechkin et les Caps ont de très bonnes chances de faire leur job samedi après-midi.