Suivez 25stanley sur Facebook!

Charlie Coyle signe un contrat de 5 ans – 16M$ avec le Wild

charlie coyle - injury - credit: twitter

Le Wild du Minnesota a annoncé la signature de l’attaquant de 22 ans, Charlie Coyle, à un contrat de 5 ans d’une valeur de 16 millions. Coyle aura donc un impact de 3,2 millions sur la masse du Wild pendant ces 5 campagnes. L’attaquant en était à la dernière année de son contrat de recrue et cette nouvelle entente lui permet d’éviter le contrat de transition.

L’ancien des Sea Dogs de St.John joue présentement sa 3e saison dans la LNH. Il a 2 points en 4 matchs après avoir enregistré 30 points en 70 rencontres l’année passée. Il a été un choix de première ronde des Sharks en 2010 et il a passé au Wild dans l’échange qui a envoyé Brent Burns à San Jose.

Coyle fait partie de la profondeur incroyable que l’on retrouve à l’attaque chez le Wild. Il est parmi plusieurs bons jeunes attaquants qui sont au Minnesota avec Jason Zucker, Mikael Granlund et Nino Niederreiter. On ajoute à ça des gars comme Koivu, Pominville, Vanek, Parise et on se retrouve avec une unité assez solide.


T.J. Brodie signera un contrat de 5 ans – 23,25 M$ avec les Flames sous peu

Elliotte Friedman en parlait samedi soir et c’est maintenant au tour de Bob McKenzie de dire que l’entente sera finalisée lundi. Le défenseur T.J. Brodie signera un nouveau contrat avec les Flames de Calgary. Il devrait s’agir d’une entente de 5 ans qui a une valeur totale de 23,25 millions. Il aura donc un impact de 4,65 millions sur la masse salariale des Flames.

Brodie est probablement le meilleur défenseur de la ligue dont personne ne parle. Il fait très bien avec Mark Giordano sur la première paire de défense et s’il ne jouait avec une équipe aussi faible que les Flames, il serait pas mal plus sous les projecteurs.

Il a 7 points en 7 matchs jusqu’à maintenant cette saison, mais son apport dépasse les points sur la feuille de pointage. En jouant avec Giordano, il doit s’occuper de la majorité des meilleurs joueurs adverses. Malgré ça, le choix de 4e ronde en 2008 a toujours maintenu un Corsi relatif positif depuis son arrivée dans la ligue en 2010-11.


Jake Muzzin signe un contrat de 5 ans – 20 M$ avec les Kings

Les Kings de Los Angeles ont signé le défenseur de 25 ans, Jake Muzzin, à un contrat de 5 ans d’une valeur de 20 millions. C’est donc dire que le défenseur numéro 2 de Los Angeles aura un impact de 4 millions sur la masse salariale de l’équipe. C’est une bonne augmentation de salaire pour celui qui a gagné 4,397 millions depuis son arrivée dans la LNH en 2010.

Toutefois, ça ne veut pas dire qu’il s’agit d’une mauvaise entente pour les Kings. Muzzin est devenu le partenaire de Drew Doughty sur la première paire de défense de Los Angeles et il y fait très bien.

L’an dernier, il a amassé 24 points, mais il a surtout fait son nom au niveau des statistiques avancées. Le défenseur a un Corsi relatif de 8,95%, ce qui est plus de 4% en avant de son plus proche poursuivant à la ligne bleue des Kings, Drew Doughty. De plus, il fait ça pour une des meilleures équipes de la ligue à ce niveau, donc c’est une prestation remarquable. Il est un excellent défenseur numéro 2 et cette signature n’est pas trop loin d’un vol.


Contrat // Raphael Diaz signe 1 an – 700 000$ avec les Flames de Calgary

raphael diaz - flames - credit: flames

Scoop! L’ex-défenseur des Canadiens de Montréal Raphael Diaz s’est taillé une place avec les Flames de Calgary. Il a terminé la saison dernière avec les Rangers de New York pour ensuite devenir agent libre cet été. Le défenseur suisse a reçu une invitation des Flames en août dernier. Après un bon camp d’entrainement en Alberta, l’organisation de Calgary lui a offert un contrat d’un an d’une valeur de 700 000$. Il s’agit d’un contrat one-way. L’annonce officielle devrait se faire sous peu.

Une source dans l’entourage de Diaz m’a confié que les récentes semaines étaient stressantes pour lui. Il voulait absolument signer un contrat. Il n’y aura pas de célébration, mais plutôt un moment de soulagement. Diaz s’est présenté au camp des Flames en ne connaissant pratiquement aucun joueur, mis à part Jonas Hiller, en plus de devoir s’adapter à un tout nouveau système de jeu défensif. Il ne sait pas quel rôle l’organisation va lui donner précisément, mais ce dernier a la ferme intention de s’impliquer offensivement en tirant au filet le plus souvent possible.

*Photo: Flames.com


Ryan Johansen signe finalement son contrat de transition avec les Blue Jackets

La saga contractuelle de l’été s’est finalement terminée lundi avant-midi. Ryan Johansen a signé un contrat de 3 ans avec les Blue Jackets de Columbus. Le contrat a une valeur totale de 12 millions, ce qui veut dire que le centre aura un impact de 4 millions sur la masse des Jackets.

On peut dire que c’est Columbus qui a gagné cette négociation. Ils ont tenu tête à un agent qui voulait gros pour son client et qui a peut-être un peu trop poussé sa chance. Le contrat paiera Johansen 3 millions par saison dans les 2 premières années et 6 millions lors de la dernière année de l’entente.

Cette structure fait en sorte que l’offre qualificative de Johansen sera basée sur le 6 millions lorsque son contrat viendra à échéance dans 3 ans. À ce moment-là, le centre sera encore agent libre avec restriction, mais il aura droit à l’arbitrage, ce qui devrait accélérer le processus.


Johnny Boychuk échangé aux Islanders

Les Islanders n’en avaient pas assez de l’acquisition de Nick Leddy. Ils sont allés chercher un défenseur d’une autre équipe pris sous le plafond salarial; Johnny Boychuk des Bruins de Boston. En retour, les Isles ont cédé 2 choix de 2e ronde (2015,2016) et un choix conditionnel de 3e ronde.

Boychuk est un défenseur de 30 ans à qui il reste un an à son entente qui a un impact de 3,66 millions sur la masse salariale. Le choix conditionnel sera échangé seulement si les Islanders échangent Boychuk à une équipe de l’Est pendant la saison régulière. C’est une condition particulière, mais on peut croire que les Bruins ne veulent pas revoir Boychuk dans leur division…


Les Islanders font l’acquisition de Nick Leddy

Selon Arthur Staple, qui est un des gars les plus fiables en ce qui concerne les Islanders, New York ont fait l’acquisition du défenseur des Blackhawks de Chicago. En retour, ils cèdent le jeune défenseur Ville Pokka, T.J. Brennan et les droits pour le gardien Anders Nilsson. Ce n’est pas ce qui manque chez les Isles.

Il s’agit purement d’une décision comptable pour les Blackhawks qui étaient au-dessus du plafond salarial et le salaire de 2,7 millions de Nick Leddy était trop gros pour eux. L’espace sous le plafond n’est pas un problème pour New York, donc Leddy cadrera très bien.

Le défenseur de 23 ans a 93 points en 258 matchs en carrière avec les Blackhawks. L’an dernier, il a amassé 31 points en saison régulière avant d’en ajouter 5 pendant le séries éliminatoires.


Brenden Dillon signe un contrat d’un an/1,25 M$ avec les Stars

Il n’en reste plus qu’un (Ryan Johansen). Un autre jeune joueur talentueux a signé son contrat de transition. Il s’agit du défenseur des Stars de Dallas, Brenden Dillon. Dillon a signé un contrat d’un an d’une valeur de 1,25 millions jeudi après-midi.

C’est toute une baisse pour Dillon dont l’agent avait proposé une entente de 2 ans avec un impact de 1,9 millions sur la masse salariale des Stars plus tôt cette semaine. Cette entente semblait raisonnable, mais les Stars ont trouvé le moyen d’économiser. C’est décevant pour le défenseur de 23 ans, mais c’est quand même une petite augmentation de salaire pour celui qui gagnait 900 000$ la saison dernière.

C’est une bonne chose pour les Stars qui n’ont pas vraiment de profondeur à leur ligne bleue et qui utilisent énormément Dillon à égalité et en désavantage numérique. Malgré cette utilisation, le défenseur a réussi à conserver un Corsi relatif positif dans une équipe compétitive. C’est donc une excellente entente pour l’équipe texane.


Ryan, sédentaire à Ottawa

bobby-ryan

Bobby Ryan s’est entendu avec les Sénateurs d’Ottawa. L’attaquant de 27 ans empochera donc un lot de 50,75 M$ au cours de son pacte avec la formation ontarienne.

Natif des États-Unis, il a paraphé un contrat de sept ans. Celui-ci est bien ancré à Ottawa pour les saisons à venir. Ryan obtiendra un salaire annuel moyen de 7,25 M$.

Maintenant qu’il a trouvé son nid avec les Sénateurs, Ryan devra focaliser sa carrière sur la performance pour aider les siens à prendre part aux séries éliminatoires.

Lors de la campagne 2013-2014, le joueur des Sens a amassé 23 buts et 25 passes en 70 rencontres pour un total de 48 points. Il a terminé avec un différentiel de +7.


Les Bruins s’entendent finalement avec Krug et Smith

Les Bruins se sont entendus sur les termes de contrats identiques d’un an et 1.4 million $ avec le défenseur Torey Krug et l’attaquant Reilly Smith, tous deux agents libres avec restriction. Le club a annoncé ces signatures dans un communiqué publié sur leur site internet en matinée lundi.

Les deux joueurs de 23 ans avaient complété leur contrat de joueur recrue d’une durée de trois ans et n’étaient donc pas éligibles à l’arbitrage salarial (contrairement à Eller et Subban par exemple). Boston est aux prises avec une situation salariale peu favorable, eux qui sont au-dessus de la limite fixée par la nouvelle convention collective par une marge de 2.8 millions de dollars. Ils ont jusqu’au début de la saison pour transiger et respecter le plafond salarial.

Krug est un jeune défenseur offensif qui vient de connaitre une excellente saison recrue avec une récolte de 40 points dont 14 buts en 79 parties. C’est sans compter ses deux buts et 10 points en 12 matchs éliminatoires, faisant de lui le meilleur pointeur de son équipe en séries. Il était donc essentiel pour Chiarelli de le mettre sous contrat, d’autant plus que Boston a dû laisser partir quelques vétérans en raison de restrictions monétaires. On parle ici entre autre d’Iginla, Meszaros et Thornton.

Smith s’est quant à lui avéré être la pièce maîtresse de l’échange Tyler Seguin jusqu’à présent étant donné la saison en dents de scie qu’a connu Loui Eriksson (37 points dont 10 buts en 61 matchs). Ses 20 buts et 51 points en 82 matchs représentent un apport offensif impressionnant et inattendu pour un jeune homme qui n’avait jusque là compiler que de faibles chiffres offensifs (9 maigres points en 37 matchs à Dallas en 2012-2013). Les Bruins ne pouvaient simplement pas le laisser filer, lui qui complète le puissant deuxième trio des Bruins à la droite de Bergeron et Marchand.

Reste à savoir comment composera la direction de l’équipe à l’été 2015, eux qui font face à un véritable casse-tête salarial.