Suivez 25stanley sur Facebook!

Simon Gagné reste avec sa famille au lieu de revenir au jeu

Après le décès de son père, Simon Gagné a décidé de rester auprès de sa famille et l’attaquant de 34 ans ne sera pas de retour dans la LNH cette saison. Avec son accord, les Bruins l’ont donc suspendu afin que ça n’affecte pas leur situation salariale.

Ça pourrait bien être la fin de la carrière de Gagné, qui a amassé 601 points en 822 matchs en carrière dans la LNH. Après une année sans jouer, il est revenu avec les Bruins pour qui il a obtenu 3 buts et une passe en 23 rencontres cette saison. Il a marqué le but gagnant à son dernier match, le 6 décembre dernier contre les Coyotes de l’Arizona.

Gagné a dit qu’il n’était pas prêt psychologiquement à revenir au jeu. Comme il ne gagnait que 600 000$ cette année et qu’il a amassé plus de 45 millions au cours de sa carrière, sa situation financière lui permet de prendre cette sage décision dans une situation où le hockey est loin d’être une priorité.

Le dernier but de Gagné


Bobrovsky bien en selle à Columbus

Bobrovsky

Sergei Bobrovsky a paraphé un contrat de quatre saisons avec les Blue Jackets de Columbus. Le russe empochera en moyenne 7,425 millions $ annuellement durant son nouveau pacte. Au terme de celui-ci, le gardien aura touché un salaire total de 29,7 millions $.

« Nous sommes persuadés que nous en détenons un des meilleurs au monde en Sergei Bobrovsky », a souligné le DG, Jarmo Kekalainen, via un communiqué.

Quant au principal intéressé, il a mentionné que c’était un moment particulier. « C’est une journée très excitante pour moi et je suis heureux de savoir que je continuerai à être un [membre de cette équipe]. Je suis content d’être en mesure d’aider le club à atteindre ses objectifs. »


Échange Oilers x Penguins // David Perron s’en va à Pittsburgh

Perron

David Perron alimentait les rumeurs de transaction depuis un bon moment et ça c’est concrétisé vendredi midi. L’attaquant a été échangé aux Penguins de Pittsburgh en retour d’un choix de première ronde en 2015 et de Rob Klinkhammer. C’est un win-win pour les deux équipes.

Les Oilers se débarrassent de Perron et surtout, ils se rapprochent de McDavid ou Eichel alors que les Penguins obtiennent un ailier de top 6, ce qui est devenu très rare à Pittsburgh avec toutes leurs blessures. Même Perron gagne dans cette transaction alors qu’il quitte la pire franchise de la ligue pour possiblement jouer avec Crosby ou Malkin.

À moins qu’il arrive à temps pour le match de ce soir contre le Lightning, Perron jouera fort probablement son premier match avec sa nouvelle équipe contre le Canadien de Montréal. Perron termine son passage avec les Oilers avec 33 buts et 43 passes en 116 rencontres. Il reste deux ans à son entente, qui a un impact de 3,812 millions sur la masse, mais qui le paie plus cher.


Nick Bjugstad signe un contrat de 6 ans – 24,6 M$ avec les Panthers

Bjugstad

Peu après son 13e but de la saison qui a forcé la prolongation dans le match entre les Panthers et le Canadien, l’attaquant Nick Bjugstad a signé un contrat à long terme qui lui permettra de rester en Floride pendant 6 saisons. Bjugstad allait être un agent libre avec restriction à la fin de la saison et il gagnera 4,1 millions par année selon le Miami Herald.

Bjugstad en est à sa 2e saison complète dans la LNH. En 34 rencontres, le centre de 22 ans a amassé 21 points. L’année dernière, le joueur de 6 pieds 6 pouces et 215 livres était le meilleur pointeur des Panthers avec seulement 16 buts et 38 points.

Ce contrat est une bonne augmentation de salaire pour celui qui gagne 900 000$ cette saison. Tallon se serait entendu sur les détails du contrat avec l’agent de Bjugstad lors du premier entracte du match contre le Tricolore. Si Bjugstad continue son évolution, ça pourrait être une excellente entente pour les Panthers.


Échange Oilers X Preds // Derek Roy s’en va à Edmonton

Les Oilers ont eu une grosse journée. Après avoir réclamé Matt Fraser au ballottage, ils ont fait l’acquisition de Derek Roy en retour de Mark Arcobello. C’est une transaction bizarre puisque Roy était également au ballottage au cours de la journée. Le seul avantage de la transaction pour les Oilers est de se défaire d’un contrat.

Les équipes ont droit à une limite de 50 joueurs sous contrat et ajouter 2 joueurs à ce chiffre aurait pu être difficile pour Edmonton. Ainsi, ils s’améliorent au centre, où ils avaient vraiment besoin d’aide, sans se mettre dans le trouble au niveau des contrats.

Roy n’est pas un sauveur non plus. Il n’a qu’un but et 10 points en 26 matchs avec les Prédateurs de Nashville cette saison. Il a clairement régressé depuis ses belles années et il ne marquera pas 20 buts, mais ces temps-ci, ça ne prend pas grand chose pour améliorer la position de centre à Edmonton.


Échange Hurricanes X Jets // Jay Harrison s’en va à Winnipeg

jay-harrison

Avec 4 joueurs blessés à leur ligne bleue, les Jets de Winnipeg n’avaient pas le choix d’aller chercher un défenseur et c’est ce qu’ils ont fait jeudi après-midi. Ils ont fait l’acquisition de Jay Harrison en retour d’un choix de 6e ronde. Harrison était un défenseur de 3e paire en Caroline, donc il ne révolutionnera pas la défense de Winnipeg.

Toutefois, les Jets ont besoin de défenseurs du calibre de la LNH présentement et c’est ce que Harrison va pouvoir leur offrir sans plus. En 20 matchs cette saison, il a 1 but et 3 passes ainsi qu’un Corsi relatif de -0,1% malgré un bon nombre de missions défensives.

Il ira rejoindre Paul Maurice qui l’a coaché à Toronto et en Caroline. C’est certainement un gros plus pour l’entraîneur qui a besoin de gars qui connaissent bien son système et qui peuvent venir aider immédiatement.

Harrison a un impact de 1,5 M$ sur la masse jusqu’à la fin de la saison prochaine, mais les Canes retiennent 30% de ce salaire dans la transaction. Ce n’est donc vraiment pas un sauveur pour les Jets, mais c’est mieux que rien.


Bob Hartley signe un contrat de plusieurs saisons avec les Flames

steve begin - bob hartley - credit: flames

Les Flames de Calgary ont offert un contrat de plusieurs saisons à leur entraîneur-chef, Bob Hartley. L’entraîneur écoulait la dernière année de son contrat cette saison et la direction a clairement été impressionnée par le début de saison de l’équipe.

Après 33 matchs, les Flames ont 36 points, ce qui les place tout juste à l’extérieur des séries présentement. Les Kings occupent la dernière place pour la danse printanière dans l’Ouest avec le même nombre de points que Calgary, mais avec un match en main. La direction n’a visiblement pas été affectée par la séquence de 6 défaites consécutives que l’équipe traverse présentement.

Il faut dire que même après cette séquence de défaites, l’équipe joue au-dessus de sa tête cette saison. Plusieurs analystes les voyaient dans la course pour McDavid et Eichel au début de l’année, mais Hartley a implanté une attitude et une éthique travail exceptionnelle qui a permis à la formation de gagner malgré un manque évident de talent à l’attaque.


Alec Martinez signe un contrat de 6 ans – 24 M$ avec les Kings

Les Kings ont signé le héros de la Coupe Stanley de 2014. Alec Martinez a paraphé une entente de 6 ans d’une valeur de 24 millions avec l’équipe cet après-midi. C’est une bonne augmentation de salaire pour le défenseur qui allait être agent libre sans restriction à la fin de la saison et qui gagnait 1,1 millions cette saison.

Martinez est surtout reconnu pour ses buts gagnants contre Chicago et New York, mais à Los Angeles, c’est un 4e défenseur fiable qui est capable de jouer sur les 2es unités d’avantage et de désavantage numérique. Disons que le défenseur de 27 ans ne risque pas de marquer un autre but aussi important.

Avec le futur incertain de Voynov, c’était crucial pour les Kings de signer Martinez afin d’avoir une certaine continuité sur la 2e paire de défenseurs. Même sans Voynov, Los Angeles pourra compter sur Doughty, Muzzin et Martinez à long terme et c’est certainement une bonne base pour une ligne bleue.


Ilya Bryzgalov retourne à Anaheim

ilya-bryzgalov

Selon Pierre Lebrun, Ilya Bryzgalov sera de retour dans la LNH. Le gardien russe a obtenu un essai là où sa carrière a commencé; avec les Ducks d’Anaheim. Selon l’informateur de TSN, comme dans le cas de Martin Brodeur, cet essai devrait mener à un contrat.

Les Ducks connaissent des problèmes devant le filet depuis la blessure de John Gibson. Le jeune gardien manquera un bon bout de temps et en son absence, Jason LaBarbera était le substitut de Frederik Andersen. Le duo en arrachait puisque Andersen n’est pas prêt à être un gardien partant incontesté et LaBarbera ne lui offrait aucune compétition.

Bryzgalov a été un choix de 2e ronde des Ducks lors du repêchage de 2000. Il a joué ses premiers matchs dans la LNH pour les cette équipe, mais il a été soumis au ballottage en 2007-08 parce qu’il était pris derrière Jonas Hiller et Jean-Sébastien Giguère.


Martin Brodeur signe un contrat d’un an avec les Blues

Martin Brodeur

C’est maintenant officiel. Martin Brodeur fait partie de l’organisation des Blues de St-Louis. Il a signé un contrat d’un an après la pratique de mardi matin. Le contrat est rempli de bonis de performance et le salaire de base est de 700 000$. Brodeur jouera probablement son premier match cette semaine.

Brodeur aura donc la chance d’augmenter ses records pour le plus grand nombre de victoires et de blanchissages en carrière. En jouant pour une bonne équipe comme les Blues, Brodeur aura une chance légitime de devenir le premier gardien à atteindre le plateau des 700 victoires en carrière. Il en a présentement 688.

Brodeur partagera le filet avec Jake Allen à St-Louis. Allen est né deux mois après que le gardien de 42 ans ait été repêché dans la LNH, donc on peut parler d’un écart générationnel devant le but à St-Louis.