Suivez 25stanley sur Facebook!

John Klingberg signe un contrat de 7 ans – 29,75 M$ avec les Stars

Les Stars font vraiment confiance à John Klingberg. Après seulement 65 matchs dans la LNH, l’équipe a signé le défenseur suédois de 22 ans à un contrat de 7 ans d’une valeur de 29,75 M$. Il aura un impact de 4,25$ sur le plafond salarial et les Stars achètent deux années d’autonomie complète avec cette entente.

Klingberg a eu un parcours particulier pour se rendre à la LNH. Il a été un choix de 5e ronde en 2010 et il n’avait joué que 4 parties dans la AHL avant cette saison. C’est là qu’il a commencé l’année et malgré une opération à la hanche pendant la saison morte, il y a amassé 12 points en 10 matchs.

Grâce à cette production, les Stars ont rappelé le défenseur qui a continué de faire preuve de son flair offensif dans le circuit Bettman. En étant signé jusqu’en 2022, Klingberg devient le joueur avec le plus long contrat chez les Stars et il est le 2e défenseur le mieux payé de Dallas derrière Alex Goligoski.


Les Flyers ont renvoyé Craig Berube

C’est Vincent Lecavalier qui va être content! Les Flyers de Philadelphie ont annoncé le renvoi de Craig Berube vendredi matin. Ce n’était pas une énorme surprise puisque le DG, Ron Hextall, était resté plutôt vague lorsqu’il avait parlé du futur de son coach lors de la dernière rencontre avec les journalistes.

En plus, Lecavalier avait dit publiquement qu’il ne voulait pas revenir à Philadelphie si Berube était encore en arrière du banc. Le coach avait aussi des problèmes avec Jeff Reese, l’entraîneur des gardiens de but de l’équipe qui a quitté l’organisation à cause d’un inconfort lié à la gestion de la charge de travail de Steve Mason.

En deux saisons à la barre des Flyers, Berube a maintenu une fiche de 75-58-28. Son équipe a manqué les séries cette année après avoir été éliminée en première ronde l’an passé. Les Flyers vont attendre de voir tous les coachs disponibles avant de prendre une décision sur le remplaçant de Berube. Ils vont être dans la course pour les plus gros noms s’ils sont disponibles (Julien, Bylsma, Babcock, McLellan, Hitchcock, etc…).


Nail Yakupov signe un contrat de 2 ans – 5 M$ avec les Oilers

Yakupov

Alors qu’on se prépare pour la série de première ronde contre les Sénateurs d’Ottawa, 14 équipes de la LNH ont amorcé leur saison morte en fin de semaine. Au lieu d’imiter les Maple Leafs en renvoyant tout le monde, le premier geste des Oilers a été de signer Nail Yakupov à un contrat de transition.

Il s’agit d’une entente de 2 ans qui aura un impact de 2,5 millions sur la masse salariale. Cela met fin aux rumeurs qui mentionnaient un possible départ vers la KHL. Maintenant, l’équipe doit signer Derek Roy, qui a développé une superbe chimie avec le Russe de 21 ans en fin de saison.

En 192 matchs en carrière, Yakupov a amassé 88 points pour les Oilers. C’est le deuxième meilleur total de son repêchage derrière Alex Galchenyuk (104). D’ailleurs, l’attaquant du Canadien aura également besoin d’un contrat de transition cet été et on peut seulement espérer que ça se règle aussi vite que le contrat de Yakupov.


Tanner Pearson signe un contrat de 2 ans – 2,8 M$ avec les Kings

Les Kings ont signé un autre agent libre avec restriction. C’est au tour de l’attaquant de 22 ans, Tanner Pearson, de signer une nouvelle entente avec l’organisation de Los Angeles. Il s’agit d’un contrat de 2 ans d’une valeur de 2,8 millions. Pearson aura donc un impact de 1,4 millions sur la masse des Kings.

L’attaquant n’a pas joué depuis le 10 janvier à cause d’une fracture de la cheville. En 42 matchs cette saison, Pearson a inscrit 12 buts et 4 passes. Ses responsabilités pourraient augmenter pendant cette entente puisqu’il représente la relève de l’attaque des Kings avec Tyler Toffoli, qui est encore agent libre avec restriction.

D’ailleurs, Toffoli devrait être la prochaine priorité des Kings, qui voudront aussi signer Justin Williams. Par contre, ce dernier a dit qu’il ne voulait pas négocier pendant la saison puisqu’il ne veut pas être déconcentré.


Les équipes de la LNH devront compenser l’ancienne équipe de leur nouveau coach ou DG

Gallant

Dans la chronique Insider Trading de mardi soir, Pierre Lebrun a dévoilé une information plutôt intéressante. À partir de cette saison morte, si une équipe de la LNH pige dans une autre organisation pour un président des opérations hockey, un DG ou un coach, elle devra donner un choix de 3e ronde à l’équipe pour laquelle ce nouvel employé travaillait avant l’embauche. Ce serait un choix de 2e ronde si jamais l’embauche se faisait pendant la saison.

Autrement dit, si ce règlement avait été en vigueur cet été, le Canadien aurait obtenu un choix de 3e ronde de la part des Panthers pour compenser la perte de Gerard Gallant.

Ce qui est intéressant, c’est que la saison des trois postes ne se termine pas en même temps. Pour un coach, la saison morte commence dès l’élimination de son équipe alors que la saison d’un DG ou d’un président des opérations hockey n’est pas terminée avant la fin du repêchage selon ce nouveau règlement.

C’est un ajout intéressant puisque ça récompense les équipes qui développent bien leurs assistants. Par contre, ça pourrait donner un avantage compétitif aux gars qui viennent du junior ou qui sont sans emploi puisque l’équipe qui les engage n’aurait pas de compensation à verser. Il faudra voir si ce choix de 3e ronde dérangera vraiment les organisations de la LNH.


Chris Tanev signe un contrat de 5 ans – 22,25 M$ avec les Canucks

Mardi midi, les Canucks de Vancouver ont annoncé la signature de Christopher Tanev à un contrat de 5 ans d’une valeur de 22,25 millions. Tanev était un des 5 défenseurs de Vancouver qui seront agents libres avec restriction à la fin de la saison. Le défenseur de 25 ans a 2 buts et 14 passes en 60 rencontres cette saison.

Si l’on se fie aux rumeurs, les deux côtés négociaient ce contrat depuis un bon moment et Tanev était clairement la priorité de la direction à la ligne bleue. Il est le défenseur de l’équipe qui passe le plus de temps en moyenne en désavantage numérique (2:46 par match).

Il est 2e à ce chapitre derrière Alex Edler au niveau du temps de glace à égalité numérique. Ses 153 lancers bloqués lui permettent d’être au sommet de l’équipe à ce chapitre. Il en a 40 de plus que le deuxième (Edler). Il est également au 13e rang de la LNH à ce niveau.

Stats avancées de Tanev

Tanev


Johnny Boychuk signe un contrat de 7 ans – 42 M$ avec les Islanders

Les Islanders ont annoncé la signature de Johnny Boychuk à un contrat de 7 ans. Le défenseur de 31 ans aura un impact de 6 M$ sur la masse salariale de l’équipe. New York avait obtenu Boychuk des Bruins en retour de 2 choix de 2e ronde (celui des Flyers en 2015 et celui des Isles en 2016) au début de la saison.

Il s’est rapidement établi comme un des meilleurs défenseurs de l’équipe avec Nick Leddy, l’autre acquisition de Garth Snow qu’il a signé à un contrat à long terme récemment. C’est ce qui lui a valu une bonne augmentation de salaire par rapport au 3,6 M$ qu’il gagnait cette saison.

New York prend toutefois un risque en le signant à long terme. Il aura 38 ans à la fin de cette entente et c’est vieux pour un gars qui mène la ligne bleue de New York au niveau des lancers bloqués (125) et qui est 2e au chapitre des mises en échec (137) cette saison. Il a également 7 buts et 25 passes en 59 matchs. Il a une clause de non-mouvement pour les premières années de l’entente alors qu’il devra fournir une courte liste d’équipes auxquelles il accepterait d’être échangé vers la fin du contrat.

Stats avancées de Boychuk

Boychuk HERO


La moitié de l’alignement des Sabres a changé en 3 semaines

Sabres

Comme l’équipe qui terminera au 30e rang du classement aura la chance de repêcher Eichel ou McDavid, les Sabres de Buffalo font tout ce qu’ils peuvent pour terminer dernier. Avec les Coyotes et les Oilers qui se rapprochaient de Buffalo dans le classement, Tim Murray a profité de la date limite pour liquider la moitié de son alignement.

Mardi soir, NBCSN a illustré cette stratégie en montrant la différence entre l’alignement de Buffalo pour leur match contre le Lightning et celui du 10 février dernier contre les Sens. 10 joueurs qui ont participé au match contre Ottawa n’étaient pas dans un uniforme de Buffalo mardi.

3 de ces joueurs (Gorges, Girgensons et Kaleta) ont dû manquer le match à cause d’une blessure, mais les 7 autres ont été échangés. Parmi les joueurs qui n’ont pas survécu aux 21 derniers jours, on retrouve les 3 premiers centres de l’équipe, la première paire de défenseurs et les deux gardiens de la formation pour le match contre Ottawa.

On a toujours connu la stratégie de Murray, qui ne fait que profiter du système de la LNH, mais ce graphique nous montre à quel point il a voulu s’assurer que son plan ne tombe pas à l’eau à la dernière minute parce que les Coyotes ont aligné 10 défaites consécutives en plus de tenir une vente de feu alors que les Oilers continuent leurs habitudes perdantes.

La LNH ne le dira pas publiquement, mais c’est clair qu’ils aimeraient que les Coyotes ou les Oilers terminent en arrière de Buffalo sans que les Sabres gagnent la loterie pour montrer que leur stratégie non-éthique ne leur a pas permis d’obtenir Eichel ou McDavid. Pour l’instant, Murray a visiblement fait son travail et il doit maintenant espérer que son équipe fasse la même chose.

Via Neil Greenberg


L’histoire familiale de Jordan Leopold est la plus belle de la date limite

Jordan Leopold n’est plus un joueur d’impact. Même s’il n’a pas subi de blessure, le défenseur de 34 ans n’a joué que 25 parties cette saison et il a été échangé des Blue Jackets au Wild du Minnesota lors de la date limite des transactions. En retour, les Jackets ont reçu Justin Falk et un choix de 5e ronde. À première vue, ça semblait être une transaction banale, mais en fouillant un peu, on se rend compte que ce n’est pas le cas.

En étant échangé au Wild, Leopold revient dans son état natal où sa femme et ses 4 enfants résident. Cette transaction lui permet donc de revenir à la maison et de retrouver sa famille, qu’il ne voyait presque plus depuis que les Blues l’aient échangé aux Blue Jackets, dans l’Est, en novembre dernier.

Cette nouvelle a plu à toute la famille de Leopold et ça a permis au vœu de Jordyn, la fille de 11 ans du défenseur, de se réaliser. Il y a quelques semaines, Jordyn avait écrit une lettre aux coachs du Wild pour leur dire que son père pourrait les aider à sortir de leur mauvaise séquence. Dans cette lettre, elle avait ajouté qu’elle s’ennuyait de son père et que le défenseur était isolé avec les Jackets, qui sont remplis de jeunes joueurs. Jordyn a terminé en suppliant le Wild de faire l’acquisition de son papa.

Après la transaction, le DG des Jackets, Jarmo Kekalainen, a tweeté la lettre en question en rappelant que le hockey n’était pas juste une business. Même si ce n’est pas la plus grosse transaction au niveau hockey, c’était la meilleure nouvelle possible pour la famille Leopold et c’est ce qui est le plus important.

Leopold


James Duthie a annoncé à Chris Stewart qu’il était échangé au Wild

Stewart

Lors de la date limite, c’est le chaos pour les joueurs parce qu’ils apprennent souvent leur échange en même temps que le public. Ce fût le cas de Michal Neuvirth qui a appris qu’il était échangé aux Islanders en écoutant la télé lorsqu’il mangeait avec des coéquipiers.

C’était encore pire pour Chris Stewart, qui a appris son échange après les téléspectateurs de TSN. Suite à l’annonce de l’échange par leurs informateurs, TSN a présenté une entrevue de James Duthie avec Stewart. Duthie a ouvert l’échange en demandant à Stewart s’il savait où il s’en allait. Lorsqu’il lui a répondu que non, Duthie lui a annoncé que c’était le Wild.

Stewart a simplement dit que c’était bon pendant que les analystes sur le plateau faisaient tout pour ne pas rire. C’est une séquence assez drôle, mais qui nous rappelle aussi qu’il y a beaucoup d’incertitude pour les joueurs, même pour ceux qui ne sont pas encore dans la LNH.

Via Greg Balloch