Les Kings ont soumis Christian Ehrhoff au ballottage

Les Kings de Los Angeles ont placé un joueur assez surprenant au ballottage mercredi midi. Le nom de Christian Ehrhoff s'est retrouvé dans la liste des joueurs disponibles et même si le défenseur de 33 ans a ralenti au cours des dernières années, c'est difficile de croire qu'il ne sera pas réclamé.

Ehrhoff avait été signé à un contrat d'un an avec un salaire de 1,5 M$ cet été. Il est devenu un défenseur de 3e paire à Los Angeles, où Jamie McBain est le seul défenseur régulier avec la plus petite moyenne de temps de glace cette saison. Malgré tout ça, Ehrhoff a quand même des chiffres intéressants cette année.

Ceci étant dit, les Kings sont assez près du plafond salarial et comme ils sont à la recherche d'une amélioration à la ligne bleue, céder son contrat plusieurs jours avant la date limite leur permet de sauver quelques $, ce qui augmente leurs chances d'obtenir le joueur convoité. Comme ils étaient déjà à la recherche d'une amélioration à la défense, c'était logique de céder son contrat puisqu'il ne sera plus nécessaire lorsque le nouveau défenseur arrivera.

L'équipe qui le réclamera aura un impact de 475 806$ sur sa masse salariale jusqu'à la fin de la saison. Il a déjà été lié aux Jackets et aux Oilers et on imagine que plusieurs bases de partisans vont espérer que leur DG le réclame. Il pourrait se rendre jusqu'à la AHL, mais franchement, ce serait surprenant.

Stats de Christian Ehrhoff

Ehrhoff


Maxim Lapierre sous contrat

Maxim Lapierre

Maxim Lapierre s'est entendu avec une équipe jusqu'à la fin de la saison. Comme l'avait rapporté le quotidien suisse Le Matin, l'ancien joueur du Tricolore s'est joint au HC Lugano.

Lapierre sera un membre de ce club helvète jusqu'au terme de la présente campagne.

Il y a quelques jours, le Québécois avait quitté la formation suédoise MODO, où il était au sommet des pointeurs avec 19 points en 34 matchs.

Lapierre a joué 614 matchs dans la LNH en carrière. Il a inscrit 65 buts et a obtenu 74 passes. D'ailleurs, celui-ci a porté le maillot de cinq équipes : des Canadiens de Montréal, des Blues de St. Louis, des Canucks de Vancouver, des Ducks d'Anaheim et des Penguins de Pittsburgh.

Crédit photo : SwissHabs


Aleksander Barkov signe un contrat de 6 ans avec les Panthers

Les Panthers de la Floride ont sauté le contrat de transition avec leur centre numéro 1, Aleksander Barkov. Le 2e choix du repêchage de 2013 a signé un contrat de 6 ans d'une valeur de 35,4 M$. Il aura donc un impact de 5,9 M$ sur la masse salariale des Panthers pendant la durée de l'entente, ce qui est une aubaine pour la Floride considérant son rôle. Les Panthers devraient officialiser le tout mardi.

Le contrat achète deux années d'autonomie complète et ça affecte sa structure salariale puisque le centre finlandais gagnera 4,25 M$ en 2016-17 et 7,75 M$ lors de la dernière année du contrat. En 38 matchs cette saison, il a amassé 12 buts et 18 passes.

Sa chimie avec Huberdeau et Jagr sur le premier trio de l'équipe est très intéressante pour le futur de la franchise puisque le joueur de 43 ans a encore une ou 2 saisons dans le corps tandis que le Québecois fait partie du noyau des Panthers à long terme avec Barkov.

En 2013, les Panthers avaient confondu plusieurs experts en préférant Barkov à Drouin ou Seth Jones, mais considérant les transactions et les rumeurs des dernières semaines, on peut certainement dire que c'est un risque qui a été payant pour le rival de division du Canadien de Montréal.

Si l'on oublie que les Panthers sont dans la division du Canadien et qu'ils viennent de signer un de leurs meilleurs joueurs à un contrat très avantageux, la pire nouvelle qui vient avec ce contrat se situe au niveau de la 5e année. En 2020-21, Barkov gagnera 4,75 M$, ce qui est une baisse de 2,15 M$ par rapport à l'année précédente. On imagine qu'une partie de ce salaire sera aussi versé en bonus à la signature. C'est une mauvaise nouvelle puisqu'il s'agit d'un autre joueur qui se protège contre le possible lock-out.

Répartition salariale

2016-17 : 4,5 M$
2017-18 : 5,25 M$
2018-19 : 6,25 M$
2019-20 : 6,9 M$
2020-21 : 4,75 M$
2021-22 : 7,75 M$

Stats de Barkov

Barkov


Jiri Sekac échangé aux Blackhawks

Jiri Sekac

Les Ducks d'Anaheim ont échangé l'attaquant Jiri Sekac aux Blackhawks de Chicago et ils ont obtenu Ryan Garbutt en retour.

L'ancien joueur des Canadiens a amassé trois points (1 but et 2 passes) en 22 parties avec les Ducks depuis le début de la saison.

L'année dernière, Sekac avait récolté 7 buts et 9 mentions d'aide avec le Tricolore en 50 matchs.

De son côté, Garbutt a engrangé un total de 6 points en 43 rencontres dans l'uniforme des Blackhawks depuis le début du calendrier régulier de la campagne 2015-2016.

Ryan Garbutt

Prolongation de contrat pour Cam Talbot avec les Oilers

Cam Talbot

Cam Talbot a signé une prolongation de contrat avec les Oilers d'Edmonton. Le gardien de 28 ans a paraphé une entente de trois saisons avec le club albertain.

Talbot empochera un salaire total de 12,5 millions $ durant ce pacte. Il encaissera un montant de 4,15 M$ pour les deux premières années et 4,2 M$ la troisième.

Ce contrat l'amènera jusqu'à la fin de la saison 2018-2019. Il a une clause de non-échange pour 2016-2017 et 2017-2018. Ensuite, Talbot aura une clause modifiée (10 équipes où il accepterait d'être échangé) en 2018-2019.

Contrat - Cam Talbot

Crédit photo : @EdmontonOilers


Le contrat de 8 ans – 80 M$ d’Anze Kopitar avec les Kings serait sur le point d’être finalisé

Selon Bob McKenzie, le contrat de 8 ans - 80 M$ d'Anze Kopitar avec les Kings est sur le point d'être finalisé. Ça a pris un peu plus de temps que prévu, mais c'est une conclusion logique dans ce dossier. On peut assumer qu'il aura une clause de non-échange et qu'il gagnera un peu plus d'argent dans les premières saisons.

Il allait devenir agent libre sans restriction à la fin de la saison. Depuis plusieurs mois, on entend que ce contrat allait être finalisé sous peu, mais au cours des dernières semaines, les négociations traînaient et le camp de Kopitar commençait visiblement à être frustré. Mardi, ils ont mis de la pression sur les Kings avec l'aide des principaux informateurs et on dirait bien que ça a fonctionné.

Lors de son dernier match, Kopitar a inscrit 4 points contre les Red Wings. En 42 matchs cette saison, il a obtenu 12 buts et 23 passes. Il n'a jamais eu des chiffres exceptionnels, mais il est clairement l'attaquant le plus talentueux et le plus important à Los Angeles. Ce contrat ne fait que le confirmer. Il aura maintenant le 3e plus gros impact salarial dans la LNH derrière Patrick Kane et Jonathan Toews.

CORRECTION : Gros mediafail de ma part, désolé! Ce texte indiquait que le contrat de Kopitar était de 10 ans. Bien évidemment, c'est un contrat de 8 ans puisque c'est la limite dans la LNH. C'est plutôt l'impact salarial qui sera de 10 M$ et non la longueur du contrat qui sera de 10 ans.

Stats de Kopitar

Kopitar HERO


Joel Quenneville a signé une prolongation de contrat de 3 ans – 18 M$ avec les Hawks

joel-quenneville canadiens

L'effet Babcock commence à se faire sentir sur les salaires des coachs de la LNH! Celui qui était le mieux payé (2,75 M$) avant le contrat de 8 ans d'une valeur de 50 M$ du coach des Leafs, Joel Quenneville, a signé une prolongation de 3 ans qui aurait une valeur d'environ 18 M$ selon Nick Kypreos.

L'entente viendra à échéance après la saison 2019-20 et une partie du 18 M$ lui sera versée en 2016-17 même si cette saison est techniquement couverte par son contrat actuel. Une victoire contre les Prédateurs mardi soir permettrait à Quenneville de rejoindre Al Arbour au 2e rang dans l'histoire de la LNH avec 782 gains en carrière.

Depuis son arrivée avec les Hawks, Quenneville a gagné 3 Coupes Stanley en plus de maintenir une fiche de 343-168-69 en saison régulière. Les Hawks ont gagné leurs 7 derniers matchs et ils occupent présentement la 2e position derrière les Stars dans la division Centrale. Ils sont aussi le prochain adversaire du Canadien au Centre Bell jeudi soir.


Emerson Etem échangé aux Canucks

Après une journée de spéculations, les Rangers de New York ont échangé Emerson Etem aux Canucks de Vancouver. En retour, ils ont obtenu Nicklas Jensen et un choix de 6e ronde en 2017. Etem avait été impliqué dans l'échange qui a envoyé Carl Hagelin aux Ducks d'Anaheim cet été, mais il n'a jamais été capable de gagner la confiance d'Alain Vigneault à New York. En 19 rencontres, il a obtenu 3 passes jusqu'à maintenant cette année.

À Vancouver, il retrouvera son premier coach dans le junior, Willie Desjardins, donc il devrait pouvoir gagner la confiance de son nouvel entraîneur plus facilement qu'à New York.

Nicklas Jensen a été un choix de 1ère ronde des Canucks en 2011 (29e au total). Il a 12 points en 27 matchs dans la AHL cette saison et il a participé à 24 matchs dans la LNH jusqu'à maintenant dans sa carrière. Il a 3 buts et 3 passes dans ces rencontres. Jensen rejoindra le club-école des Rangers à Hartford.

Statistiques des joueurs impliqués

Etem HERO



Ryan Johansen et Seth Jones se sont croisés à l’aéroport après leur échange

Johansen jones

Après le plus gros échange de la saison mercredi, les deux joueurs impliqués (Ryan Johansen et Seth Jones) ont dû se rendre dans leur nouvelle ville afin d'être prêt pour leur 1er match avec leur nouvelle équipe vendredi. Ça a mené à une rencontre assez bizarre à l'aéroport de Columbus.

Les deux joueurs se sont croisés et selon Seth Jones, ils ont eu une discussion d'une vingtaine de minutes sur les deux organisations et leurs nouvelles villes. Pendant la discussion, Jones a aussi offert son appartement de Nashville à Johansen, qui a accepté. L'ancien attaquant des Jackets a voulu faire la même chose avec Jones, mais il ne pouvait pas parce qu'il avait un coloc. Bref, les gars ont bien fait ça parce qu'ils se connaissaient avant cet échange.

C'est quand même une situation vraiment bizarre. Après le choc qui vient avec un échange, le dernier gars que tu t'attends à voir est celui contre qui tu as été transigé. Au moins, c'est une ressource utile puisqu'il n'y a personne qui peut mieux t'informer sur ta future destination que le gars qui vient de la quitter.


Dustin Tokarski échangé aux Ducks

dustin tokarski - canadiens montreal - credit: 25stanley

Le Canadien vient de faire du ménage devant le filet en envoyant Dustin Tokarski aux Ducks d'Anaheim, dont le gardien partant, John Gibson, s'est blessé hier soir. En retour, le Tricolore a reçu l'ailier gauche Max Friberg. L'attaquant s'en va dans la AHL, donc c'est un échange de services entre 2 amis qui adorent faire des échanges ensemble. C'est la 4e transaction entre les 2 organisations depuis juin 2014.

Le sort de Tokarski à Montréal était pas mal réglé après l'arrivée de Ben Scrivens et il y avait clairement un gardien de trop si on prend pour acquis que Carey Price sera de retour à un moment donné cette saison.

Pour les Ducks, c'est un autre signe qu'on ne fait pas vraiment confiance à Anton Khudobin. C'est également un mauvais signe pour John Gibson, qui s'est blessé en 3e période mercredi soir lors d'une collision avec Nazem Kadri. C'est dommage pour les Ducks puisqu'il venait d'être nommé sur l'équipe d'étoiles et il commençait même à faire du bruit dans la course pour le trophée Calder. Anaheim est présentement à 2 points des séries avec 2 matchs en main.

Dustin Tokarski - Ducks

La direction indique cependant aux journalistes qui couvrent l'équipe que l'échange n'est pas en lien avec Gibson, donc si c'est le cas, c'est vraiment un échange de services puisque l'équipe compte déjà sur plusieurs gardiens (Andersen, Gibson, Khudobin et Tokarski). Les deux joueurs ont des contrats à 2 volets et ils seront agents libres avec restriction à la fin de leur entente respective. Ce sera en 2016 pour Tokarski et 2017 pour Friberg.

Friberg est un ailier gauche suédois de 23 ans qui a été un choix de 5e ronde des Ducks en 2011. Il a joué 6 matchs en carrière dans la LNH et il a 5 buts et 12 passes en 25 matchs dans la AHL cette saison. Il avait fait sa marque au CMJ de 2012 pendant lequel la Suède gagné l'Or. Il avait amassé 9 buts et 2 passes en plus d'être nommé sur l'équipe d'étoiles du tournoi.