Suivez 25stanley sur Facebook!

Alexander Burmistrov vise un retour dans la LNH

L’an passé, le centre russe Alexander Burmistrov a signé un contrat de 2 ans avec le Ak Bars Kazan de la KHL après des négociations difficiles avec les Jets de Winnipeg. Ce contrat vient à échéance après cette saison et selon une traduction de Dmitry Chesnokov, Burmistrov n’a pas commencé à négocier un contrat avec son équipe russe.

Toujours selon Chesnokov, le centre de 22 ans aurait déclaré qu’il veut revenir dans la LNH. Il dit que rien n’a été décidé de ce côté et qu’il ne sait pas ce qui va se passer, mais qu’il aimerait revenir dans le circuit Bettman pour vivre son rêve.

En 194 matchs en carrière dans la LNH, Burmistrov a amassé 58 points. Il était le 8e choix au total du repêchage de 2010 et il avait quitté pour la KHL au lieu d’obtenir son contrat de transition. S’il revenait dans la LNH, ce serait encore les Jets qui auraient ses droits, mais l’équipe pourrait avoir de nouveaux dirigeants en place à ce moment-là, donc les négociations houleuses pourraient être choses du passé.

Si ce sont les mêmes exécutifs en place, ils pourraient également échanger le Russe. Le talent est là, donc ce ne serait pas surprenant de voir une autre organisation tenter sa chance avec le jeune joueur.


7 équipes sont dans la course pour Nick Leddy

Les Blackhawks sont dans le trouble avec le plafond salarial. Présentement, leur équipe est 2,2 millions au-dessus de la limite permise et avec la date limite pour finaliser les formations (mardi à 17h) qui arrive à grands pas, ils n’ont plus vraiment le choix de bouger.

On dirait bien que le joueur sacrifié sera le défenseur Nick Leddy (impact de 2,7 millions sur la masse). Selon Nick Kypreos, de Sportsnet, 7 équipes seraient présentement dans la course pour ses services et les Hawks ne voudraient qu’un espoir en retour pour ne pas ajouter à la masse salariale. Il y a quelques jours, Bob McKenzie mentionnait que Chicago aimerait que l’équipe qui fera l’acquisition de Leddy prenne aussi Kris Versteeg, qui compte pour 2,2 millions sur la masse des Hawks présentement.

Leddy est un défenseur offensif de 23 ans qui a lancé sa carrière à Chicago après que les Hawks l’aient obtenu du Wild en retour de Cam Barker en 2010. L’an dernier, il a profité d’une utilisation offensive pour inscrire 31 points en 82 rencontres.


Insider Trading // Le jeu de Samuel Morin pourrait forcer les Flyers à échanger un défenseur

TSN

3 des meilleurs informateurs de la LNH (McKenzie, Dreger et Lebrun) étaient de retour à TSN pour vider leurs sacs à rumeurs jeudi soir. Parmi les dossiers mentionnés, on retrouve la ligne bleue des Bruins et des Flyers, Bobby Ryan, Ryan Johansen, Marc Methot et la Zamboni entre la 3e période et la prolongation

Flyers de Philadelphie

Bob McKenzie a mentionné que les Flyers cherchaient présentement à échanger un défenseur pour faire de la place sous le plafond salarial. Les deux défenseurs disponibles seraient Luke Schenn (Impact salarial de 3,6 M$ pour 2 saisons) et Nicklas Grossmann (Impact de 3,5 M$ sur 2 saisons).

Grossmann a une clause de non-échange limité, mais il pourrait être sorti de Philadelphie par Samuel Morin, le défenseur format géant qui était le 11e choix au total du repêchage de 2013. Selon McKenzie, il impressionne les dirigeants des Flyers qui voudraient lui donner un essai de 9 matchs pour voir s’il est capable de jouer dans la LNH.

Bruins de Boston

Les Flyers ne sont pas les seuls à vouloir échanger un défenseur. Les Bruins ont également besoin d’espace sous le plafond salarial et à la ligne bleue. Selon Dreger, ils ont reçu plusieurs offres et ont même commencé certaines négociations. Les 3 gars disponibles seraient Johnny Boychuk, Matt Bartkowski et Adam McQuaid.

En retour d’un défenseur, les Bruins demandent un choix de 2e ronde et un espoir ou un joueur de la LNH et un espoir. Il y aurait 8 équipes intéressées (5 de l’Ouest et 3 de l’Est) selon l’informateur.

Lebrun a ajouté que les Ducks faisaient partie des équipes intéressées par Johnny Boychuk, mais que le prix était trop haut. Dreger a aussi dit que les Bruins veulent négocier un nouveau contrat avec Dougie Hamilton qui sera agent libre avec restriction à la fin de la saison et c’est une des raisons pourquoi ils veulent échanger un défenseur.

Bobby Ryan

Pierre Lebrun a parlé à plusieurs équipes qui trouvent que les Sens ont surpayé Ryan avec son nouveau contrat. Toutefois, Lebrun a ajouté que les Sens étaient contents de surpayer, ne serait-ce que pour montrer qu’ils sont prêts à payer pour garder leurs joueurs, ce qui n’était pas le cas récemment.

Marc Methot

Toutefois, les Sens n’ont pas des négociations faciles avec tous leurs joueurs. Bob McKenzie a mentionné que les Sens ont fait une nouvelle offre à Marc Methot, qui sera agent libre sans restriction, mercredi. Il s’agit d’une offre de 4 ans qui paierait Methot 4,625 millions par année. Le défenseur a refusé puisqu’il cherche un contrat de 5 ans qui le paierait 5 millions annuellement. La dernière offre des Sens payait Methot 4,5 millions par saison. S’il n’y a pas d’entente pendant la saison, les Sénateurs l’échangeront.

Ryan Johansen

Pierre Lebrun a répété ce qu’il avait tweeté en après-midi. Il a ajouté que les Jackets ne semblent pas vouloir faire d’autres compromis dans cette négociation puisqu’ils trouvent encore que les demandes du clan Johansen sont trop hautes.

Zamboni

Selon Darren Dreger, les équipes de la LNH n’aiment pas le tour de zamboni entre la 3e période et la prolongation. Ça tuerait le momentum selon les joueurs. La ligue étudie la possibilité de mettre 5 minutes au tableau pour montrer aux joueurs et aux partisans combien de temps il reste avant le début de la prolongation.


Ryan Johansen et les Blue Jackets se rapprochent (un peu) d’une résolution

On est encore loin d’une résolution dans le dossier Ryan Johansen, mais au moins, les deux côtés se parlent et ils sont prêts à faire des compromis. Aux dernières nouvelles, Johansen voulait 4,75 millions par année alors que les Jackets lui offraient 3 millions annuellement. Les deux côtés se sont rapprochés depuis.

Selon Pierre Lebrun et Elliotte Friedman, les Jackets ont bonifié le salaire annuel de leur offre à 3,25 millions et Johansen a baissé des demandes à 4,5 millions par année. Ils ont donc enlevé 1 million à l’écart qui les séparait, mais il reste encore un écart de 2,5 millions et la structure du contrat à régler.

Ce serait encore surprenant que Johansen fasse partie de l’alignement des Jackets pour leur premier match de l’année, mais considérant l’évolution de ces négociations, c’est un très bon signe pour les fans des Jackets si les deux côtés se parlent et que leurs offres se rapprochent. Maintenant, il faudra voir quand cette saga viendra finalement à échéance.


Ken Holland ne croit pas que Mike Babcock aura un nouveau contrat avant le début de la saison

Prépare toi à entendre des rumeurs sur Mike Babcock cette saison. Le contrat de l’entraîneur des Wings vient à échéance le premier juillet prochain et il ne veut pas négocier pendant la saison. Detroit a donc une semaine pour le signer avant la campagne et s’ils ne réussissent pas, ils devront attendre l’élimination de l’équipe avant de reprendre les négociations.

Le DG de l’équipe, Ken Holland, a rencontré Babcock mardi pour lui soumettre une offre, mais mercredi, il a déclaré aux journalistes qu’il ne s’attend pas à ce que Babcock signe un contrat avant le premier match des Wings jeudi prochain.

Si c’est le cas, ce sera une saison ultra importante pour les Wings. Babcock est certainement un des meilleurs coachs de la ligue et s’il quittait l’organisation, ce serait une énorme perte. La saison sera importante puisque selon Pierre Lebrun, Babcock utilisera la saison 2014-15 pour évaluer où la formation s’en va.

C’est la situation idéale pour l’entraîneur. À la fin de la saison, il aura une meilleure idée par rapport à l’équipe qu’il a sous la main en plus de savoir quelles autres équipes de la LNH auront besoin d’un entraîneur. Il pourra donc prendre une meilleure décision en plus d’avoir un gros pouvoir de négociation pour son prochain contrat qui sera faramineux.


Les Stars ont refusé une offre de 2 ans 3,8 M$ du clan de Brenden Dillon

Brenden Dillon est un défenseur de 23 ans des Stars de Dallas qui a 2 saisons d’expérience dans la LNH. Son contrat de recrue est venu à échéance à la fin de la saison dernière, mais il n’a toujours pas de contrat de transition.

Dillon a le même agent que Cody Eakin, un coéquipier qui a signé son contrat de transition lundi, mais ça ne veut pas dire que les relations entre son agent et l’équipe vont bon train. Mardi soir l’agent en question, Jarrett Bousquet, a décidé de faire quelque chose qu’on ne voit que quand les négociations stagnent en rendant les chiffres publiques.

Bousquet a dévoilé que les Stars ont refusé une offre de 2 ans qui aurait fait en sorte que Dillon aurait eu un impact de 1,9 millions sur la masse de Dallas. Cette offre semble assez équitable (et c’est exactement la même que celle qu’ils ont accepté pour Eakin). C’est bizarre puisque Pierre Lebrun rapportait mardi soir que les deux clans avaient encore beaucoup de travail à faire pour conclure une entente. Ce serait donc intéressant de savoir ce que les Stars offrent.

Dillon est un défenseur de 2e paire à Dallas où il rend de précieux services malgré son faible nombre de points (17 en 80 matchs l’an dernier). C’est lui qui jouait le plus de minutes à égalité numérique par match à la ligne bleue la saison dernière et il a amassé un Corsi relatif respectable à 0,64%. Il remplit un rôle important à Dallas et c’est ce qui fait en sorte que leur refus de cette offre est si bizarre. Ils n’ont pas vraiment la profondeur pour se permettre de jouer sans lui à cause d’une dispute contractuelle et ils espèrent certainement que ça se réglera rapidement.


Insider Trading // Des nouvelles sur Babcock, Staal, Spezza, Dillon, Johansen et l’expansion

TSN

Pierre Lebrun et Darren Dreger ont mis à jour quelques dossiers qui font présentement jaser dans la LNH dans leur chronique d’Insider Trading de mardi soir. Les informateurs ont abordé les sujets de Mike Babcock, Marc Staal, Jason Spezza, Drendon Dillon, Ryan Johansen et la possible expansion dans la LNH.

Mike Babcock

Darren Dreger a parlé de l’entraîneur des Red Wings qui est à sa dernière année de contrat et qui pourrait bien être l’agent libre le plus convoité sur le marché cet été. Selon Dreger, Ken Holland présentera une offre à Babcock cette semaine. L’informateur a toutefois ajouté que l’entraîneur est bien au courant de sa valeur monétaire et qu’il n’acceptera pas n’importe quoi. C’est important de se rappeler que si jamais il n’y a pas d’entente avant le début de la saison, Babcock ne veut pas négocier pendant la saison. Cette offre pourrait donc être la dernière avant le début de la saison.

Pierre Lebrun a ajouté que si jamais il n’y avait pas d’entente avant le début de la campagne, la performance des Wings allait peser gros dans la balance pour Babcock qui ne veut pas rester avec une équipe qui ne serait pas capable de compétitionner.

Marc Staal

Pierre Lebrun a également parlé des Rangers de New York qui ont amorcé les négociations pour un contrat à long terme avec le défenseur Marc Staal qui a un salaire de 5,45 millions cette année, mais qui a un impact de 3,975 millions sur le plafond. L’équipe viserait un contrat semblable à celui de Dan Girardi (6 ans/33 millions), mais Staal voudrait un peu plus d’argent.  Ces négociations avaient commencé cet été et elles devraient recommencer sous peu.

Ryan Johansen

Darren Dreger a parlé du joueur des Jackets en mentionnant que les discussions avaient reprises. Toutefois, les détails sont plutôt minimes pour le moment. Tout ce qu’on sait, c’est qu’ils travaillent vers un contrat de 2 ans encore une fois et que les Jackets ne veulent pas trop bouger de leur offre (6 millions sur 2 ans). Donc, pour qu’il y ait une entente, il faudra que le clan Johansen diminue considérablement ses demandes encore une fois.

Brenden Dillon

Lebrun nous a informé sur l’autre agent libre avec restriction sans contrat notoire. Les deux clans se sont parlés aujourd’hui, mais ils sont encore loin au niveau financier. Comme dans les autres cas, ils travaillent sur un contrat de 2 ans, mais il y a mésentente au niveau du rôle de Dillon chez les Stars et c’est ce qui bloque les négos présentement.

Jason Spezza

Parlant des Stars, Lebrun a mentionné que Dallas avait approché Jason Spezza pour un nouveau contrat, lui qui sera agent libre à la fin de la saison. L’ancien des Sens a refusé de parler de ça immédiatement puisqu’il veut se concentrer sur sa transition avec sa nouvelle équipe, mais il n’a pas écarté l’idée plus tard dans la saison.

Expansion

On termine avec Darren Dreger qui a expliqué que l’expansion n’a pas vraiment été discutée à la réunion des gouverneurs aujourd’hui. Les seules discussions sur le sujet parlaient des reportages dans les médias et non de possibles expansions, donc on ne devrait pas avoir de nouvelle à court terme dans ce dossier.


Insider Trading // Les arbitres vont se concentrer sur l’obstruction des gardiens cette saison

TSN

Darren Dreger et Bob McKenzie étaient de retour à TSN pour vider leur sac à rumeurs jeudi soir. Avant et après et le segment, McKenzie a également envoyé quelques tweets intéressants, donc c’est le temps de voir ce que 2 des meilleurs informateurs de la ligue avaient à dire.

Focus des arbitres

Darren Dreger a parlé de l’impact du plus grand nombre de reprises vidéo sur le travail des arbitres. Cette année, la ligue ira à la reprise plus souvent pour voir si les buts marqués sont bons. Ça permettra aux arbitres de regarder un peu moins la rondelle pour plutôt s’attarder au jeu devant le filet. Cela devrait faire en sorte qu’on verra un peu plus de punitions pour obstruction sur le gardien de but cette saison.

Dreger a également mentionné que les juges de lignes ont mis l’accent sur la règle qui dit que si un joueur perd son casque, ils doivent arrêter le combat. Il faudra voir si cette tendance se transportera de la pré-saison aux vrais matchs toutefois.

Convention collective

McKenzie a discuté de la convention collective des arbitres qui est présentement à échéance. Selon l’informateur, il n’y a pas de lock-out ou de grève en vue. Les deux clans devraient en venir à une entente assez rapidement alors qu’il ne reste que quelques détails à régler. La ligue ne devrait donc pas avoir à compter sur des arbitres remplaçants.

Jordan Staal

L’attaquant était supposé faire partie de la chronique, mais les Hurricanes ont annoncé quelques minutes avant la diffusion que Staal allait devoir subir une opération pour sa fracture du péroné. Il devrait donc manquer 3 à 4 mois d’action. C’est un gros coup pour les Canes qui n’étaient déjà pas supposés dominer cette année.

Ryan Ellis

Quelques instants après la chronique, McKenzie a tweeté que Ryan Ellis avait signé un contrat de 5 ans avec les Prédateurs de Nashville. Le contrat a une valeur de 12,5 millions, ce qui veut dire qu’Ellis comptera pour 2,5 millions sur la masse de Nashville. Comme McKenzie le rapportait mardi, les deux clans avaient récemment commencé à discuter d’une entente à long terme après que les négociations pour un contrat de transition aient échoué.

Ryan Johansen

Il n’y a rien de nouveau de ce côté, mais McKenzie a parlé à plusieurs DG et agents par rapport à cette situation. Cette négociation leur rappelle beaucoup celle de Matt Duchene il y a 2 ans. Comme avec Duchene, les exécutifs consultés par McKenzie croient qu’il y a une entente possible de 2 ans dans ce dossier. Le salaire annuel estimé par ces décideurs était entre 3,5 millions et 3,75 millions. Présentement, les Jackets offrent 3 millions alors que Johansen en demande 4,75.

Todd Bertuzzi

On termine avec une faveur que Darren Dreger a fait à une de ses sources, Pat Morris, l’agent de Todd Bertuzzi. Selon Dreger, Bertuzzi est présentement en excellente forme, mais il attend toujours des offres de la LNH. S’il ne reçoit rien, ce sera la retraite pour lui.


Insider Trading // Johnny Boychuk est en demande

Mardi soir, c’était le retour d’Insider Trading, la chronique de TSN qui met en vedette leurs 3 meilleurs informateurs, Bob McKenzie, Darren Dreger et Pierre Lebrun, qui vident leurs sacs à rumeurs.

La première édition de l’année a mis en vedette plusieurs joueurs à la recherche de contrats de transition, mais les insiders ont aussi parlé de quelques défenseurs qui pourraient créer de l’action sur le marché des échange en début de saison.

Bruins de Boston

Les Bruins sont encore pris sous le plafond salarial alors qu’ils doivent signer Reilly Smith et Torey Krug à des contrats de transition même s’ils n’ont pas l’espace nécessaire pour les signer. Selon Darren Dreger, les Bruins ne veulent pas échanger ces 2 jeunes joueurs, mais ils devront échanger quelqu’un pour faire de la place.

Le joueur le plus en demande par les équipes qui ont contacté les Bruins est Johnny Boychuk. Le défenseur a un impact d’un peu plus de 3,3 millions sur la masse des Bruins pour les deux prochaines saisons. Il a un Corsi relatif positif tout en s’occupant de grosses responsabilités défensives, ce qui n’est pas rien chez les Bruins.

Toutefois, le DG des Bruins ne veut pas nécessairement échanger Boychuk et il utilise le camp d’entraînement pour voir qui il peut échanger sans faire trop mal à son équipe. Ça devrait être un défenseur, mais ça pourrait également être un attaquant.

Ryan Johansen

C’est Pierre Lebrun qui s’est chargé de mettre à jour le gros dossier de l’été. Il a commencé à disant que ça ne devrait pas se calmer dans ce dossier. Après sa dernière offre, l’agent de Johansen croit que la balle est dans le camp des Jackets qui ne sont pas vraiment d’accord puisqu’on est encore loin de leur chiffre.

La structure du contrat est un nouveau problème qui a fait surface. Dans son offre, le clan de Johansen a accepté d’être payé seulement 3,5 millions la première année, mais 6 pendant la 2e. Ce serait cette 2e année qui serait pris en compte dans une possible séance d’arbitrage future, donc c’est un problème pour Columbus.

Ryan Ellis

Bob McKenzie a parlé d’un autre joueur en attente d’un contrat de transition; Ryan Ellis. Le défenseur des Prédateurs n’a pas vraiment de pouvoir de négociation et ça fait en sorte que les négociations sont difficiles. Les deux clans ont surtout négocié pour un contrat à court terme, mais ils n’en sont pas venus à une entente de ce côté. Ils tenteront maintenant de voir si c’est possible de signer quelque chose à long terme.

Jaden Schwartz

Il n’y a qu’un demi-million par année que sépare les deux côtés présentement selon Pierre Lebrun. L’offre des Blues paierait Schwartz 2,1 millions par saison alors que son agent veut quelque chose autour de 2,6 millions. Comme les Blues ont déjà beaucoup investi dans le salaire des joueurs, ils comptent leurs cents et c’est ce qui ralentirait ces négociations.

Daniel Alfredsson

Dreger s’est occupé de la situation du vétéran des Wings en disant qu’il essaiera une dernière fois de revenir au jeu pour éviter la retraite. Les maux de dos dont il souffre prennent habituellement 3 semaines à guérir et il en est maintenant à 2 semaines. Toutefois, s’il ne se sent pas mieux en début novembre, il accrochera ses patins.

Défenseurs sur le marché

Bob McKenzie a parlé du marché des défenseurs qui est tranquille présentement, mais qui pourrait s’alimenter rapidement à cause d’équipes qui sont pressées par le plafond salarial. C’est notamment le cas des Blackhawks qui pourraient échanger Nick Leddy. Toutefois, une équipe pourrait également avoir à prendre le contrat de Kris Versteeg pour compléter une transaction du genre.

Les Hawks et les Bruins ne sont pas les seuls dans cette situation. On pourrait voir la même chose avec les Penguins et Rob Scuderi ainsi qu’avec les Blues et Jordan Leopold. Les Sénateurs aimeraient également bouger un défenseur.

Jonathan Drouin

Malgré sa blessure, Jonathan Drouin aura droit à ses 9 matchs avec le Lightning à son retour pour prouver qu’il est capable d’évoluer au niveau de la LNH. Selon Pierre Lebrun, il devrait faire l’équipe cette année.


Evander Kane a failli être échangé aux Flyers cet été

Evander Kane continue à alimenter les rumeurs. Cette fois-ci, elles viennent de l’insider le plus fiable de l’industrie, Bob McKenzie. Alors qu’il mettait la table pour la saison des Jets de Winnipeg à TSN, McKenzie a mentionné que les Jets ont exploré toutes leurs options dans le dossier Evander Kane cet été parlant à plusieurs équipes pour voir s’ils pouvaient conclure une transaction.

Toujours selon McKenzie, les discussions les plus sérieuses ont été avec les Flyers de Philadelphie. Les deux équipes seraient passées près de finaliser la transaction, mais ça n’a pas fonctionné.

Dans la même chronique, Darren Dreger a ajouté que les Jets voulaient absolument obtenir un attaquant de top 6 si jamais ils échangeaient Kane. C’est donc dire que les Flyers auraient dû céder un joueur parmi Read, Simmonds, Schenn ou Voracek pour compléter l’échange. Comme Simmonds a une clause de non-échange, on peut imaginer qu’il n’était pas dans les discussions.

Les options de négociations étaient donc assez limitées, particulièrement quand on considère que les Flyers sont très près du plafond salarial. Toutefois, si jamais les deux équipes connaissent de difficiles débuts de saison, on pourrait bien voir cet échange finalement se réaliser.