Suivez 25stanley sur Facebook!

Tom Gilbert intéresserait les Red Wings

Selon Elliotte Friedman, l’acquisition de Sergei Gonchar par le Canadien fait en sorte qu’il y a un débat par rapport au futur de Tom Gilbert à Montréal. L’informateur de Rogers a mentionné que certains pensent qu’il pourrait être échangé, et qu’il n’a pas de protection pour empêcher une transaction, mais Friedman a rappelé que Bergevin n’a jamais suffisamment de défenseurs et que l’acquisition de Gonchar montre que le DG voulait améliorer sa ligne bleue.

Friedman a toutefois ajouté que si jamais Bergevin plaçait Gilbert sur le marché, les Red Wings seraient intéressés parce qu’il est un défenseur droitier et que les Wings ont 7 défenseurs gauchers.

Ceci étant dit, au grand malheur de certains, ce factoïde ne veut pas nécessairement dire que Gilbert sera échangé à Detroit. Friedman a seulement écrit que les Wings étaient une des équipes qui étaient à la poursuite de Gilbert cet été et qu’ils sont sûrement encore intéressés à cause de leur alignement actuel débalancé à la ligne bleue.

La direction des Wings va sûrement regarder Gilbert de près pendant le match de dimanche soir et s’il connaissait un fort match, ce ne serait pas surprenant que Bergevin reçoive un appel de Ken Holland.


Insider Trading // Des infos concernant les Oilers, Hartley, Bobrovsky, Babcock et le plafond salarial

Insider Trading

Deux informateurs de TSN, Pierre Lebrun et Darren Dreger, ont vidé leur sac à rumeurs lors de leur chronique Insider Trading de jeudi soir.

Oilers d’Edmonton

Darren Dreger a parlé des Oilers d’Edmonton, qui sont encore à la recherche d’un centre numéro un, mais qui pourraient aussi entrer sur le marché des gardiens de but. Selon Dreger, la direction n’est pas contente des performances de Ben Scrivens et Viktor Fasth et si ça ne s’améliore pas rapidement, ils auront besoin de renfort.

Plafond salarial

Pierre Lebrun a discuté du plafond salarial, plus précisément des inquiétudes de plus en plus communes par rapport à son futur. Lebrun a expliqué que plusieurs propriétaires et directeurs-généraux, dont Marc Bergevin, se demandent si le plafond salarial restera stable la saison prochaine. Bien évidemment, cela affecte plusieurs situations contractuelles. L’informateur a toutefois indiqué qu’il a parlé à des sources de la LNH qui l’ont assuré que le plafond salarial allait augmenter d’un million ou deux la saison prochaine à moins d’une autre chute catastrophique du dollar canadien.

Sergei Bobrovsky

Les Blue Jackets pourraient être impliqués dans une autre négociation compliquée selon Lebrun. Il a expliqué que les Jackets ont offert un contrat de 6 ans au gardien russe pendant le camp d’entraînement, mais il l’a refusé immédiatement et il n’y a pas eu de discussions depuis. Le gardien veut utiliser cette saison pour augmenter sa valeur et il espère être payé comme un des meilleurs gardiens de la ligue. Il veut plus de 6 millions par année et s’il ne l’obtient pas dans la LNH, des équipes de la KHL vont certainement être intéressées. Bobrovsky est à la fin d’un contrat de 2 ans qui a un impact de 5,625 M$ sur la masse salariale et il sera agent libre avec restriction cet été.

Bob Hartley

Dreger a dit que le coach des Flames n’a pas de contrat à la fin de la saison et que les négociations pour une nouvelle entente devraient commencer sous peu. Ce ne serait qu’une question de jours avant que le DG et le coach s’en parlent.

Colin Greening

L’attaquant des Sénateurs d’Ottawa est présentement sur le marché des échanges, mais il y a peu d’intérêt. L’équipe veut seulement se débarrasser de son contrat auquel il reste 3 saisons et ils demandent un choix de 4e ou de 5e ronde en retour.

Mike Babcock

Les Red Wings de Detroit continuent les discussions avec Mike Babcock selon Lebrun. Toutefois, il semble vouloir rester avec son plan de départ et il ne prendra pas une décision avant la fin de la saison. Dreger a ajouté que Babcock pourrait demander plus de 4 millions par année s’il devenait agent libre.

Tomas Kaberle

Darren Dreger a discuté de l’ancien défenseur du Canadien qui a présentement un essai à Hartford avec l’équipe de la ligue américaine des Rangers. Ils veulent qu’il joue vendredi et samedi pour voir ce qu’il est capable d’amener à l’équipe.


Insider Trading // L’échange de Gonchar, Vegas avance, Seattle recule et Mike Richards est disponible

Insider Trading

Les 3 informateurs de TSN (McKenzie, Dreger et Lebrun) ont parlé des motivations du Canadien dans l’échange de Gonchar en plus de nouveautés pour la prolongation et de la disponibilité de Mike Richards dans leur chronique Insider Trading de mardi soir.

Gonchar/Moen

C’est Pierre Lebrun qui a discuté de l’échange entre les Stars et le Canadien. Selon l’informateur, la raison principale de la transaction était le contrat de Travis Moen qui comptera encore sur le plafond salarial la saison prochaine. Comme on ne sait plus si le plafond salarial montera, Bergevin a voulu être prudent. Également, ils ne s’attendent pas à énormément de la part du défenseur qui est maintenant âgé de 40 ans. Toutefois, selon Lebrun, Therrien l’a coaché à Pittsburgh pendant 4 saisons et ça pourrait être un bon fit dans son système même s’il a grandement ralenti depuis.

Mike Richards

Les Kings travaillent encore sur le cas de Slava Voynov selon Bob McKenzie, mais ils ont quand même des problèmes de plafond salarial à long terme. C’est encore plus vrai quand on considère que Tyler Toffoli et Tanner Pearson ont besoin d’un nouveau contrat. Les Kings ont donc mis Mike Richards sur le marché. Il reste encore 6 ans à son entente qui compte pour 5,75 millions sur la masse salariale et qui a la possibilité d’apporter des pénalités sur le plafond si jamais il prend sa retraite avant la fin de l’entente. À partir de la saison 2016-17, il gagnera moins que 5,75 millions annuellement, mais c’est quand même un gros salaire pour un gars qui est devenu un centre de 4e trio à L.A.

Seattle/Las Vegas

McKenzie et Lebrun ont parlé du dossier de l’expansion. Lebrun a dit que le point de vue officiel de la ligue n’a pas changé par raport à Vegas. McKenzie a mentionné qu’il a toujours cru que l’expansion de la ligue allait se faire à Seattle, Las Vegas et Québec (dans cet ordre de priorité) lors de la même année, mais que la lenteur du processus est en train de grandement nuire à Seattle. McKenzie a spécifié qu’il ne serait pas surpris de voir Las Vegas arriver comme seule équipe d’expansion dans la LNH dans 1, 2 ou 3 saisons.

Prolongation

Darren Dreger s’est occupé de la situation des prolongations. Selon lui, la LNH pense encore à éliminer la zamboni avant les prolongations puisque ça prend trop de temps (un peu moins de 5 minutes) et que ça tue l’ambiance dans l’aréna. Dreger a aussi dit que la ligue va étudier le système de la Ligue Américaine qui joue présentement à 4 contre 4 jusqu’au premier arrêt de jeu après 3 minutes. Après cet arrêt de jeu, les équipes évoluent à 3 contre 3 dans cette prolongation de 7 minutes. Ce système a grandement diminué le nombre de fusillades, ce qui est intéressant pour plusieurs DG. Par contre, ça deviendrait un problème si la ligue éliminait la zamboni avant la prolongation puisque ça voudrait dire 27 minutes de jeu sur la même glace.


Insider Trading // Le salaire des entraîneurs, la pub sur les chandails et de nouveaux noms pour les trophées?

Insider Trading

Les 3 informateurs de TSN (McKenzie, Dreger, Lebrun) n’avaient pas vraiment de rumeurs habituelles dans leur chronique Insider Trading de jeudi soir, mais ils ont quand même sorti quelques informations intéressantes.

Salaire des coachs

Salaire coach

On ne connait pas vraiment le salaire des coachs de la LNH contrairement aux joueurs, mais avec le nouveau contrat de Claude Julien, le trio d’informateurs de TSN a retracé les salaires les plus lucratifs des entraîneurs du circuit Bettman. Comme vous pouvez voir, l’entraîneur des Bruins vient au 2e rang de la ligue derrière Joel Quenneville. Therrien, quant à lui, fait partie d’un groupe de 7 qui sont payés 2 millions par année. Pierre Lebrun croit que Mike Babcock visera un salaire annuel de 3 millions et peut-être même un peu plus l’an prochain. On savait déjà qu’il voulait être l’entraîneur le mieux payé de la LNH, donc ce chiffre n’est pas vraiment surprenant.

Publicité sur les chandails

Darren Dreger a précisé que la publicité sur les chandails de la LNH ne devrait pas commencer avant la saison 2016-17 et que ce n’est même pas certain que ça commence à ce moment-là.

Nouveaux noms pour les trophées?

Pierre Lebrun a mentionné que Colin Campbell aimerait présenter un projet pour changer le nom des trophées. La saison 2017 serait le bon moment pour le faire puisqu’il s’agira du 100e anniversaire de la ligue. Campbell voudrait honorer les grands joueurs de l’histoire avec les nouveaux noms au lieu des noms actuels qui ne veulent pas dire grand chose pour un grand nombre de partisans.

Nouvelle règle

La Ligue Américaine a déjà adopté un règlement pour contrer les gardiens qui voudraient soulever le filet pour éviter des 2 ou 3 contre 0. Le gardien en question sera expulsé de la rencontre et le capitaine de l’équipe adverse aura à choisir parmi un des joueurs présents sur la patinoire qui aura droit à un lancer de punition contre le nouveau cerbère. La LNH étudie présentement ce règlement, mais ils pensent également à la possibilité d’instaurer un but automatique et une expulsion de partie dans cette situation selon Darren Dreger.

Plongeons

Bob McKenzie a mentionné que la période de grâce que la LNH avait accordé en ce qui concerne le système d’amendes pour les plongeons est terminée et que les joueurs vont commencer à recevoir des avertissements. Toutefois, ce n’est pas parce qu’un joueur est puni pour plongeon pendant un match qu’il sera automatiquement mis à l’amende. C’est la même chose pour un joueur qui évite une punition, mais qui peut quand même recevoir une amende.


Le Canadien est à la recherche d’un défenseur

Marc Bergevin - MTL @ PHI

Elliotte Friedman avait quelques informations intéressantes par rapport au Canadien dans sa chronique hebdomadaire 30 thoughts. L’informateur de Rogers est un des gars les plus fiables de l’industrie, donc quand il parle, on écoute.

Selon lui, le Canadien est une des équipes qui est présentement à la recherche d’un défenseur. Ça pourrait être bizarre pour certains puisque l’équipe compte sur 7 défenseurs du calibre de la LNH à Montréal, mais Friedman cite une équipe qui compte présentement sur 8 défenseurs du genre et qui ne veut pas en échanger un pour s’assurer d’avoir de la profondeur.

Friedman a aussi mentionné qu’avant le match contre les Sabres, il n’aurait pas été surpris de voir le Tricolore échanger un attaquant pour faire de la place pour Bournival ou Sekac. La blessure à Bournival pourrait avoir changer ces plans, mais ce sera quelque chose à surveiller, particulièrement parce que Friedman serait surpris de voir le Canadien garder Sekac plus longtemps sur la passerelle.

L’informateur de Rogers a également parlé de ce que l’on savait tous, c’est-à-dire que la perte de Gerard Gallant fait mal à l’équipe présentement. Le personnel d’entraîneurs et les joueurs sont encore en train de s’adapter sans celui qui jouait le rôle de buffer entre les joueurs et le coach.

Finalement, Friedman explique que l’expérience Galchenyuk au centre est présentement en pause parce que l’équipe ne le trouve pas assez instinctif lorsqu’il joue à cette position. Ils veulent s’assurer qu’il ne pense pas trop sur la glace et il le fait mieux lorsqu’il joue à l’aile.


Insider Trading // Bryz avec les Ducks? Un nouveau DG en Arizona? et le prochain contrat de Tarasenko

Insider Trading

3 des meilleurs informateurs de la LNH, Dreger, Lebrun et McKenzie, nous ont offert quelques petites perles dans leur chronique Insider Trading de mardi soir.

Ducks d’Anaheim

Avec la blessure à John Gibson, qui pourrait être plus longue que 6 semaines selon Pierre Lebrun, ce dernier croit que les Ducks pourraient se tourner vers le marché des agents libres. Les trois noms à surveiller seraient Tomas Vokoun, Martin Brodeur et Ilya Bryzgalov. Selon Lebrun, ce dernier nom serait le plus intéressant puisque Bryz a commencé sa carrière à Anaheim. L’informateur a toutefois précisé qu’il est possible qu’Anaheim ne signe personne. On imagine que ça dépendra de la situation de Frederik Andersen dont la situation est réévaluée sur une base quotidienne.

Vladimir Tarasenko

Après son but d’hier, son nom est sur toutes les lèvres. Pierre Lebrun a expliqué que les Blues voulaient travailler sur un contrat de transition avant la saison, mais qu’il n’a pas voulu négocier immédiatement. Il a dit vouloir se concentrer sur le hockey et il a demandé à ce qu’ils s’occupent de cette entente pendant la saison morte. Avec la campagne qu’il est en train de connaître, ça pourrait être un choix payant.

Ça pourrait brasser en Arizona

Selon Darren Dreger, les nouveau propriétaires des Coyotes vont venir visiter l’équipe au cours des prochaines semaines. L’informateur de TSN a mentionné que les proprios s’attendent à un plan d’action pour le futur et comme je l’écrivais lundi, il est possible que le plan auquel ils s’attendent contienne Jack Eichel ou Connor McDavid. Toujours selon Dreger, si le DG de l’équipe, Don Maloney, n’est pas en accord avec le plan demandé par les propriétaires, il pourrait être remplacé à l’interne par Darcy Regier ou Sean Burke.

McKenzie a ajouté que si jamais l’équipe veut s’améliorer immédiatement, ils pourraient échanger Brandon Gormley ou Michael Stone en retour d’un attaquant. Donc peu importe la vision du club, on devrait voir des changements en Arizona.

Changement de règlement

La LNH et la Ligue Américaine n’ont pas aimé le geste du gardien qui a soulevé son filet au lieu d’affronter un 2 contre 0. Selon Darren Dreger, les deux ligues travaillent présentement pour régler le problème que cette situation a soulevé avec le règlement en question. Dreger croit que la Ligue Américaine le fera plus rapidement parce qu’il y a moins d’obstacles à franchir pour implanter une nouvelle règle.


Un contrat pour Claude Julien, les Rangers à la recherche d’un défenseur et d’autres rumeurs de Rogers

Rogers

À chaque samedi soir, Hockey Night In Canada présente une chronique de 3 minutes où Damien Cox et Elliotte Friedman, deux gars très bien plogués dans le monde du hockey, vident leur sac à rumeurs. Comme avec Insider Trading de TSN, on va commencer à parler de toutes les infos qu’ils sortent parce qu’il y a du bon stock.

Un nouveau contrat pour Claude Julien

Selon Elliotte Friedman, les Bruins de Boston ont signé Claude Julien à un contrat de 3 ans. Julien en était à la dernière année de son entente et après Babcock, il aurait certainement été un des entraîneurs les plus convoités s’il s’était rendu sur le marché. Les Bruins n’ont pas voulu confirmer la nouvelle parce qu’ils ne parlent pas de contrats d’entraîneurs.

Les Rangers à la recherche d’un défenseur

Friedman a également parlé des Rangers de New York qui sont présentement à la recherche de défenseurs. Il leur manque 3 défenseurs avec John Moore suspendu, Kevin Klein blessé au pied et Ryan McDonagh blessé à l’épaule. Friedman a mentionné que les Rangers s’intéressaient à Andrej Sekera des Hurricanes de la Caroline.

Les négociations commencent pour Marc-André Fleury

Marc-André Fleury sera agent libre sans restriction à la fin de la saison, mais les Penguins ne se sont pas gênés pour dire qu’ils voulaient signer le gardien québécois. Friedman a noté que l’agent de Fleury, Allan Walsh, est présentement à Pittsburgh et que c’est un signe que les négociations pourraient être commencées sans trop faire de bruit.

Aaron Ekblad reste en Floride

Damien Cox a confirmé ce que l’on savait tous en disant que les Panthers allaient garder Aaron Ekblad, qui a marqué son premier but de la saison samedi soir, au lieu de le renvoyer dans le junior.

Un nouveau format de prolongation

Cox a également parlé du nouveau format de prolongation utilisé dans la AHL. La prolongation commence encore à 4 contre 4, mais après le premier sifflet suivant la 3e minute de jeu, on tombe à 3 contre 3 pour le reste de la prolongation qui est supposée durer 7 minutes.

Depuis la mise en place de ce système, seulement 15% des matchs allant en prolongation ont eu besoin d’une fusillade. Ce chiffre était de 65% l’an passé. Présentement, dans la LNH, on est à 51%. Si jamais la tendance se maintient, le circuit Bettman pourrait adopter le système de sa ligue affiliée.

Mantha recommence à patiner

C’est Cox qui a terminé la chronique en parlant d’Anthony Mantha qui a recommencé à patiner à Grand Rapids. Ce n’est pas la même situation pour Alfredsson qui semble se diriger vers la retraite.

La capsule vidéo


Insider Trading // Scott Stevens, le prochain à être engagé par le département de sécurité?

Duthier Lebrun McKenzie

Pierre Lebrun et Bob McKenzie ont livré quelques informations intéressantes dans leur chronique Insider Trading de jeudi soir.

Scott Stevens

C’est McKenzie qui a eu l’information la plus surprenante. Selon lui, la LNH parle présentement à Scott Stevens pour étudier la possibilité de l’engager dans le département de la sécurité des joueurs. On aurait donc un des joueurs les plus robustes de l’histoire dans le processus de décision des suspensions.

Selon McKenzie, la ligue aime Stevens justement à cause du style qu’il avait quand il jouait. Ils croient que ça lui permettra de mieux évaluer les jeux à la limite des règles. Avec Stevens et Pronger, la ligue aurait tout un duo robuste parmi son comité d’évaluation. Toutefois, pour le moment, Stevens n’est qu’un candidat et il n’a pas été engagé.

Voynov

Pierre Lebrun a parlé de la situation des Kings qui sont pris sous le plafond à cause de la suspension à Slava Voynov. Selon Lebrun, la ligue travaille présentement avec l’association des joueurs pour trouver une solution afin d’aider les Kings, mais l’association veut s’assurer que ce ne soit pas les 19 autres joueurs de Los Angeles qui aient à payer la fiducie de Voynov. Les Kings sont otages de cette négociation en attendant.

Réaction à la pire pénalité de l’année

Hier, on a parlé de la pire punition de la saison. Aujourd’hui, Lebrun et McKenzie ont mentionné que cet appel relance le débat concernant les challenges d’entraîneur ainsi que celui sur une reprise vidéo qui touche plus de situations. Le problème dans ce débat pour le moment, est de savoir quelle sera la limite de ces challenges ou des reprises vidéos. Ce cas sera certainement présenté aux prochaines réunions qui parleront des règlements.


Plusieurs équipes de la LNH se demandent ce que le Canadien va faire avec Lars Eller

Eller, Molson

Elliotte Friedman, de Sportsnet, a parlé de Lars Eller dans sa chronique hebdomadaire 30 thoughts. Selon l’informateur de Rogers, lorsque Bergevin est arrivé en poste il y a 2 ans, il a reçu plusieurs appels à propos de Lars Eller. À l’époque, le DG du tricolore n’avait pas cédé et il s’est même engagé au centre danois à long terme cet été en lui donnant un contrat de 4 ans d’une valeur de 14 millions.

Même si plusieurs fans trouvent que ce contrat est onéreux, il n’a pas diminué l’intérêt des autres équipes selon Friedman. Ces formations étudient attentivement le Canadien pour voir quel est le plan de Bergevin pour faire de la place pour Galchenyuk au centre. Donc, si jamais, Bergevin veut échanger Eller pour permettre à Chuckie de jouer à sa position naturelle, il risque d’y avoir quelques équipes intéressées.

La clé du succès du Canadien

Dans ce texte, Friedman a également parlé d’une conversation qu’il a eu avec un recruteur de la LNH. Le journaliste de Rogers lui a demandé quelle était la clé du succès du Canadien jusqu’à maintenant cette saison. Le recruteur a répondu en disant que c’était Carey Price, mais aussi le fait que l’équipe force l’adversaire à jouer à un tempo plus rapide que ce qu’ils aimeraient.


Insider Trading // Les Oilers sont toujours à la recherche d’un centre

TSN

La chronique d’Insider Trading de jeudi soir n’était pas la plus remplie de l’histoire, mais tout de même, Darren Dreger et Bob McKenzie nous ont sorti quelques informations par rapport à ce qui se déroule présentement dans la LNH.

Oilers d’Edmonton

Dreger a parlé de la situation au centre chez les Oilers d’Edmonton. Présentement, c’est le jeune Leon Draisaitl qui occupe le poste de 2e centre et il impressionne les Oilers qui ne savent toujours pas s’ils le renverront dans le junior. Selon Dreger, son sort pourrait être lié à une transaction. Si jamais les Oilers sont capables d’aller chercher un centre sur le marché des échanges, ils pourraient renvoyer Draisaitl en bas, mais si ce n’est pas le cas, ils pourraient le garder. On pourrait penser que ça veut dire que ça réglera sous peu puisque Draisaitl approche la barre des 10 matchs à partir de laquelle il brûle une année de son contrat de recrue, sauf que…

Nouvelle stratégie pour gérer le contrat des jeunes joueurs

Bob McKenzie a parlé d’une nouvelle stratégie utilisée par les dirigeants de la LNH. Il a mentionné que la barre des 40 matchs est devenue plus importante que celle de 10 à laquelle on fait habituellement référence.

McKenzie a expliqué que c’est à partir du 40e match qu’un joueur se rapproche de l’autonomie complète. C’est donc plus avantageux de le faire jouer moins longtemps pour pouvoir garder le joueur dans l’enfer des contrats de transition pendant une saison de plus. Comme les contrats de transition ont à peu près le même prix que les contrats de recrue, plusieurs DG trouvent que ça ne vaut pas la peine de se brusquer pour prendre une décision et ils profitent des 30 matchs supplémentaires.