Suivez 25stanley sur Facebook!

Shero, Sweeney et Milbury sont les premiers noms que les rumeurs envoient à Boston

Même si 12 heures ne se sont pas écoulées depuis le renvoi de Peter Chiarelli, les rumeurs concernant son successeur font déjà surface d’un peu partout. La plus logique concerne Don Sweeney, qui est présentement l’assistant-DG des Bruins. Il est vu comme le futur successeur de Chiarelli depuis des années et il travaille bien avec le président de l’équipe, Cam Neely.

De son côté, Darren Dreger a parlé de Ray Shero, qui aurait refusé une offre des Bruins plus tôt dans carrière. Après avoir été DG des Penguins de 2006 à 2014 et assistant-DG de l’équipe nationale américaine pour les jeux de Sotchi, Shero est sans emploi.

Il accepterait donc probablement l’offre de Boston si elle se présentait à nouveau. Peu importe qui acceptera ce poste, il décidera du futur de Claude Julien selon Cam Neely. Le coach des Bruins pourrait donc subir le même sort que Dan Bylsma l’été dernier en étant renvoyé après la première vague d’embauche d’entraîneurs.

Si jamais Julien était renvoyé, les Bruins pourraient commettre une erreur capitale. Selon Jimmy Murphy, Mike Milbury pourrait être un des candidats considérés pour remplacer le coach des Bruins. Bien évidemment, les chances que ça arrive sont très faibles, mais ça ne coûte rien de rêver…


Todd McLellan pourrait quitter l’organisation des Sharks à la suite d’un accord mutuel

Mercredi, les joueurs et les exécutifs des Sharks rencontreront les journalistes pour la dernière fois de l’année. Après la saison décevante, les médias régionaux s’attendent à ce que l’équipe y annonce le départ de l’entraîneur-chef, Todd McLellan. Par contre, selon David Pollak du San Jose Mercury News, il ne s’agira pas d’un congédiement ou d’une démission.

Il s’agirait plutôt d’un accord mutuel entre Todd McLellan et Doug Wilson qui ont décidé que ce serait mieux pour les deux partis si l’équipe comptait sur un nouvel entraîneur la saison prochaine. Ce ne serait pas le seul changement derrière le banc des Sharks puisque Larry Robinson a décidé d’occuper un nouveau rôle dans l’organisation.

McLellan, qui est présentement l’entraîneur-chef du Canada aux championnats mondiaux, risque d’occuper un poste ailleurs dans la ligue en octobre prochain. Certaines rumeurs l’envoient aux Wings, avec qui il a fait son arrivée dans la LNH comme assistant en 2005.

Si Babcock reste à Detroit, McLellan semble être le plan B des Maple Leafs. C’est également encore possible que cette histoire de Pollak soit fausse et que McLellan reste à San Jose, mais il y a pas mal trop de fumée pour qu’il n’y ait pas de feu.


Kessel et Phaneuf devraient être échangés cet été

Le grand ménage dans la direction des Maple Leafs de Toronto pourrait être imité sur la glace si l’on se fie aux journalistes les mieux plogués dans la Ville-Reine. Dans son texte de dimanche soir, Bob McKenzie a écrit que Phil Kessel, Dion Phaneuf et plusieurs autres joueurs des Leafs devraient changer d’adresse pendant la saison morte.

James Mirtle, du Globe & Mail, a aussi inclus Kessel et Phaneuf dans sa liste de joueurs qui ne devraient plus faire partie de l’organisation lors de la première mise au jeu de la prochaine saison. Il a ajouté les noms de Joffrey Lupul et Tyler Bozak à cette liste.

Le journaliste a toutefois noté que les 4 gars ont des clauses de non-échange, ce qui pourrait compliquer les choses. C’est aussi bon de noter que Lupul (impact salarial de 5,25M$) et Bozak (4,2M$) sont sous contrat jusqu’en 2018 alors que l’entente de Phaneuf (7M$) vient à échéance en 2021. Pour sa part, Phil Kessel (8M$) est sous contrat jusqu’en 2022. L’attaquant va également gagner 10 millions la saison prochaine.

On parle donc de 4 joueurs qui ont des contrats lucratifs à long terme et qui peuvent décider où ils seront échangés. Ce seront des dossiers assez compliqués pour le nouveau DG et c’est clair que les Leafs ne recevront pas des joueurs de talent égal en retour.

Par contre, l’organisation semble vouloir faire table rase afin de commencer une reconstruction complète. Les prochaines vedettes de l’équipe seront Rielly, Kadri, Nylander, Bernier ou Reimer et leur choix de première ronde au prochain repêchage. Pour faire de la place pour ces gars-là, l’équipe doit liquider les étoiles de l’ancien régime et on dirait bien que la liquidation sera faite cet été.

Contrairement à ce qu’on a vu sur la glace cette année, les Leafs risquent d’être très intéressants à suivre pendant la saison morte.


Jaromir Jagr serait sur le point de signer un contrat avec les Panthers

jaromir-jagr-panthers

Comme les Panthers manqueront les séries, on pourrait croire que leur acquisition de Jaromir Jagr a été un échec. Toutefois, si l’on se fie à ce que l’attaquant de 43 ans a dit aux journaliste samedi soir, ils pourraient prolonger l’expérience.

Selon Jagr, il serait très près de signer un nouveau contrat avec les Panthers. Il a dit qu’il voulait rester en Floride et que l’organisation voulait encore compter sur lui, donc c’est un no-brainer. Comme il n’est plus trop jeune, il s’agirait d’une entente d’une saison qui serait conclue dans la prochaine semaine. Jagr n’a toutefois pas dévoilé le salaire présentement discuté.

Il gagnait 5,5 M$ cette saison. En 20 matchs avec les Panthers, Jagr a inscrit 6 buts et 12 passes. Il a notamment développé une belle chimie avec Jonathan Huberdeau et Aleksander Barkov sur la première ligne de l’organisation. Avec plusieurs jeunes autour de l’équipe, la direction aime sûrement l’expérience que Jagr amène dans le vestiaire. Les Panthers sont la 8e équipe de l’attaquant tchèque dans la LNH.


Joe Thornton aurait dit aux dirigeants que ça prendrait un rachat de contrat pour le sortir de San Jose

Joe Thornton

Les Sharks pourraient être mathématiquement éliminés des séries ce soir. Cette élimination rapide va forcer les dirigeants et les partisans à se concentrer immédiatement sur la saison morte, qui pourrait être aussi tumultueuse que celle de l’an dernier.

On se rappelle que Doug Wilson avait annoncé une reconstruction au début de la dernière saison morte, mais qu’il n’avait pas été en mesure d’échanger ses vétérans puisqu’ils ont tous des clauses de non-échange. À la place, le DG avait retiré le C du chandail de Joe Thornton sans lui dire.

Ça ressemblait à une stratégie pour démotiver le vétéran et le forcer à demander une transaction, mais si l’on se fie aux propos d’Elliotte Friedman lors de son passage dans une station de radio de Calgary lundi matin, cette stratégie ne fonctionnera pas.

Plus tôt cette saison, le propriétaire de l’équipe avait dû intervenir lorsque Thornton avait dit à Wilson de se la fermer publiquement après que le DG ait expliqué pourquoi il avait enlevé le C du chandail de Thornton. Lors de cette intervention, le propriétaire aurait dit à Jumbo Joe qu’il allait prendre sa retraite avec les Sharks et qu’il n’avait pas à s’inquiéter par rapport à son futur avec la franchise.

C’est un changement de stratégie notable puisque selon Friedman, les Sharks avaient approché Thornton pour voir s’il serait prêt à lever sa clause de non-échange. Bien évidemment, il avait dit non et selon ce que Friedman a entendu, il a été plus loin que ça.

Il aurait dit aux dirigeants que s’ils voulaient se débarrasser de lui, ils devraient racheter son contrat auquel il restait 3 saisons à cette époque. Ainsi, Thornton pourrait vraiment choisir sa nouvelle destination au lieu de sélectionner parmi les offres des Sharks.

Cette réaction semble avoir convaincu le propriétaire et c’est un autre événement qui pourrait faire mal à la sécurité d’emploi de Doug Wilson. C’est un dossier intéressant puisque s’il est renvoyé, Todd McLellan peut aussi quitter l’organisation pour devenir un des coachs les plus en demande sur le marché. Les Sharks auront donc quelques décisions importantes à prendre cet été.

Via Chris Nichols


Rumeurs de Rogers // Todd McLellan, Jim Nill, Marc Savard et Nikolaj Ehlers

Friedman Cox

Lors des matchs du samedi soir, Rogers diffuse une chronique de nouvelles et de rumeurs menée par Damien Cox et Elliotte Friedman. Ce sont souvent des clarifications par rapport à ce qui est sorti plus tôt dans la semaine, mais ils ont aussi de bonnes informations de temps à autre.

C’est encore plus vrai en fin de saison alors que la majorité des insiders tournent leur attention vers les séries ou le repêchage. Cette compétition moins coriace a permis à Cox et Friedman de sortir 4 informations particulièrement intéressantes avant le début du tournoi printanier et de la saison morte pour les équipes qui l’ont manqué.

Jim Nill

D’ailleurs, on peut commencer avec une info de Friedman qui concerne une des équipes dont les joueurs sont sur le point de jouer au golf. Le DG des Stars, Jim Nill, sera en charge d’Équipe Canada pour les championnats mondiaux à moins que Dallas fasse une remontée spectaculaire dans le classement. Ce sera intéressant de voir si ça lui permettra de convaincre ses deux joueurs étoiles, Jamie Benn et Tyler Seguin, de faire le voyage à Prague ou si au contraire, il voudra ménager le futur de sa franchise.

Nikolaj Ehlers

Friedman a aussi parlé de l’attaquant des Mooseheads de Halifax qui appartient aux Jets de Winnipeg. Selon l’informateur, le DG de l’équipe a regardé le 4e match de la série entre les Cataractes et les Mooseheads sur place et l’équipe pourrait rappeler Ehlers si son équipe était éliminée en première ronde. Par contre, les Mooseheads mènent désormais la série 3-2 alors que c’était 2-1 Shawinigan avant la visite de Cheveldayoff. Les chances de voir Ehlers à Winnipeg cette saison ont donc considérablement diminué.

Marc Savard

Un autre nom mentionné par Friedman est celui du centre des Bruins dont la carrière est terminée. Il reste 2 saisons à son contrat qui a un impact de 4 M$ sur la masse salariale des Bruins lors de la saison morte. Comme les équipes ne peuvent pas dépasser le plafond comme elles le veulent pendant l’été, cette entente nuit à la situation salariale des Bruins même si ça ne parait pas pendant la saison. Le salaire de Savard ne sera que de 525 000$ au cours de ces 2 saisons, donc Friedman croit qu’une équipe près du plancher pourrait aider les Bruins en faisant l’acquisition du contrat.

Todd McLellan

Cox a parlé du coach des Sharks, qui devrait immédiatement se trouver un autre emploi s’il n’était plus à San Jose l’an prochain. Selon Cox, McLellan a une clause de sortie dans son contrat qui lui permet de quitter l’organisation si jamais Doug Wilson est congédié. Il faudra maintenant voir si l’entraîneur aura la chance d’utiliser cette clause et s’il la prendra si c’est le cas.


Les Penguins et les Flyers veulent accueillir la Classique Hivernale au Beaver Stadium en 2017

Les activités entourant la saison 2016-17 seront extrêmement en demande puisque la ligue fêtera son 100e anniversaire en 2017. La Classique Hivernale devrait lancer ces festivités et il y a plusieurs organisations qui sont dans la course pour l’accueillir. Parmi celles-ci, on retrouve les Flyers et les Penguins qui devraient faire une présentation conjointe pour accueillir le match au Beaver Stadium, le stade de football de l’Université Penn State.

Ce stade est le deuxième plus gros aux États-Unis derrière celui de l’Université du Michigan, qui a accueilli la Classique Hivernale entre les Red Wings et les Maple Leafs en 2014.

Il est également situé à mi-chemin entre Pittsburgh et Philadelphie. Les fans des Penguins ne devraient voyager que pendant 2h30 pour s’y rendre alors que Google Maps estime la durée du trajet à partir de Philadelphie à 3h15.

Selon ce que le président des Flyers a dit aux détenteurs des billets de saison jeudi dernier, les deux organisations utiliseront l’angle du 50e anniversaire des équipes d’expansion pour leur pitch de vente à la LNH. Comme les deux équipes ont fait leur arrivée dans la ligue à ce moment-là, ce serait un angle logique au niveau du marketing.

Puisqu’on parle de deux équipes influentes dans la LNH qui s’associent pour tenir un match qui souligne deux anniversaires dans un des plus gros stades des États-Unis, ce sera difficile pour une autre organisation de bâtir une meilleure proposition pour accueillir cette rencontre.

Via CBSsports


Pierre Houde a entendu dire que Las Vegas et Québec allaient avoir une équipe de la NHL

  

Le commentateur des matchs des Canadiens Pierre Houde a raconté des choses intrigantes sur les ondes de CHOM 97.7FM. À l’écouter parler, tout indique que Las Vegas va avoir son équipe de la NHL très bientôt. L’annonce officielle pourrait se faire avant les séries éliminatoires ou avant la finale de la Coupe Stanley. Le même scénario se produirait l’an prochain avec les Nordiques de Québec. Des équipes à Las Vegas et Quebec serait chose faite. 

*Via DLC 


Les Sabres, les Flyers et les Leafs seraient les favoris pour signer Babcock s’il quitte Detroit

babcock

Bob McKenzie a mis à jour le dossier de Mike Babcock sur les ondes de NBC Sports mercredi soir. Selon McKenzie, les 3 équipes qui auraient le plus de chances de signer Babcock s’il décidait de quitter Detroit seraient les Flyers, les Leafs et les Sabres.

Toronto et Philadelphie vont avoir en masse d’argent à lui donner et ils auront fort probablement besoin d’un entraîneur, donc ils sont des candidats assez logiques. La présence des Sabres est toutefois pas mal plus surprenante puisqu’ils ont une longue reconstruction qui les attend. McKenzie n’est même pas le seul à avoir parlé des Sabres dans cette course.

Darren Dreger en avait parlé un peu plus tôt dans la journée. Dreger a mentionné que ce serait possible si l’équipe gagnait la loterie du repêchage pour repêcher McDavid. L’attrait de coacher le futur meilleur joueur de la LNH pourrait être intriguant pour Babcock.

En plus, Terry Pegula n’aura pas peur de sortir le carnet de chèques, ce qui veut dire que l’entraîneur des Wings pourrait y obtenir le salaire qu’il demande. Il y a également le fait que Ted Nolan est pratiquement déjà renvoyé. On pensait que l’équipe allait engager Luke Richardson, mais s’ils ont la chance d’obtenir Babcock, ils changeront sûrement leurs plans.

Ceci étant dit, pour que cette course survienne, il faudrait que les Red Wings laissent aller leur entraîneur. Le propriétaire de l’équipe ne connait pas de problèmes financiers, donc le salaire ne devrait pas être un trop gros problème.

Avant la saison, Babcock a dit que son évaluation des Wings allait être importante dans sa décision. Detroit est présentement en 3e place de la division Atlantique et ils risquent de terminer la saison à cette position. On ne sait pas si c’est suffisant pour l’entraîneur, mais la performance des Wings en séries pourrait certainement influencer sa décision. Connaissant son importance derrière le banc, les Wings pourraient carrément jouer leur futur pendant les prochaines séries.


Sean Burke va probablement quitter les Coyotes cet été

Au cours des dernières années, Sean Burke a fait un travail exceptionnel avec les gardiens des Coyotes de l’Arizona. Il coach cette position depuis 2009 et on retrouve Bryzgalov, Smith et Dubnyk parmi les gars qui doivent le remercier après qu’il ait relancé leur carrière.

En plus de sa position d’entraîneur, Burke occupe un poste d’exécutif chez les Coyotes. Il a commencé comme directeur du développement des joueurs en 2007 et il est devenu l’assistant-DG de l’organisation en 2012. Son contrat vient à échéance à la fin de la saison et on dirait bien que ce sera sa dernière dans le désert.

Le DG Don Maloney lui a donné la permission de parler à d’autres équipes à propos de son futur. Burke a déjà parlé à 7 ou 8 organisations, mais il n’a pas encore passé d’entrevue puisqu’il veut attendre que la saison se termine. Il serait à la recherche d’un poste d’exécutif parce que son but est éventuellement de devenir DG. Ces équipes ne le veulent donc pas pour son parcours en tant que coach des gardiens.

Il faut dire que la feuille de route de Burke en tant qu’exécutif, n’est pas mal non plus. Cet hiver, il a travaillé avec Équipe Canada au CMJ en plus d’être impliqué dans les programmes de développement de Hockey Canada. D’ailleurs, il était dans la course pour le poste de président de HC avant que Tom Renney obtienne le poste.

Via Fox Sports Arizona