Insider Trading // Ladd, Boedker, Staal, les Oilers et les Kings

Insider Trading

À 18 jours de la date limite des échanges, les 3 informateurs de TSN (Bob McKenzie, Pierre Lebrun et Darren Dreger) ont parlé des joueurs et des équipes qui feront jaser au cours des prochaines semaines. Voici ce qu'ils ont dit pendant cette chronique :

Andrew Ladd

Darren Dreger a ouvert avec l'agent libre de renom que les Jets doivent signer après le nouveau contrat de Byfuglien. L'informateur a continué de dire ce qu'il mentionne depuis le début dans ce dossier. C'est encore possible qu'il signe un nouveau contrat avec les Jets puisqu'il aimerait rester à Winnipeg.

En plus, les deux côtés se sont parlés cette semaine. Par contre, l'informateur a ajouté que la direction des Jets était encore dans le processus d'évaluation de ce côté et qu'elle n'avait décidé s'ils allaient le signer ou le mettre sur le marché des échanges.

Oilers d'Edmonton

Lebrun a continué en confirmant ce que tout le monde savait déjà. Les Oilers ont décidé d'être vendeurs à la date limite. Un des joueurs disponibles sera Teddy Purcell, qui sera agent libre sans restriction à la fin de la saison.

L'informateur a aussi mentionné que Justin Schultz pourrait être échangé même s'il est agent libre avec restriction à la fin de la saison. Sa confiance est démolie à Edmonton selon Lebrun et plusieurs dirigeants croient qu'ils pourront relancer ce joueur. L'informateur pense que ces deux gars-là seront échangés avant la date limite.

Kings de Los Angeles

McKenzie a expliqué que certaines organisations pourraient avoir un petit intérêt pour Ehrhoff même s'il vient de passer au ballottage. C'est le cas parce qu'elles en profiteraient pour libérer un contrat dans la transaction.

Le journaliste de TSN a aussi rappelé que Los Angeles cherchait une amélioration à la défense, mais que c'était difficile à obtenir parce que deux des joueurs qu'ils pourraient viser (Dan Hamhuis et Kris Russell) ne sont techniquement pas encore sur le marché. Hamhuis a une clause de non-échange et les Canucks se donnent 10 jours pour prendre une décision de ce côté. C'est la même chose du côté des Flames, qui n'ont pas encore décidé s'ils vont signer ou échanger Russell.

Mikkel Boedker

Lebrun a dit que Boedker allait être le meilleur attaquant de location disponible à la date limite si jamais les Coyotes l'échangeaient. Il a expliqué que les deux côtés négociaient encore un nouveau contrat, mais qu'ils n'étaient pas vraiment proches dans ces discussions. Dreger a ajouté que Boedker était à la recherche d'un contrat de 6 ans avec un salaire annuel de 5,5 M$ et qu'il ne faudrait pas être surpris s'il devenait agent libre.

Eric Staal

Le camp de Staal a rencontré la direction des Hurricanes cette semaine, mais comme la Caroline est encore dans la course aux séries, le capitaine, qui a une clause de non-mouvement, veut attendre et voir ce qui va se passer avant de prendre une décision par rapport à son futur. McKenzie a rappelé que les Canes sont à 4 points des séries et qu'une défaite contre les Penguins vendredi pourrait agrandir cet écart suffisamment pour permettre à Staal de prendre une décision.


Le Lightning ne serait toujours pas pressé d’échanger Drouin

Au cours des dernières heures, on en a appris un peu plus sur l'évolution du dossier de Jonathan Drouin. Les Sénateurs seraient au cœur de la course tandis que les Blues auraient décidé que l'attaquant québécois n'était plus dans leurs plans.

L'informateur de TSN, Darren Dreger, a commenté cette évolution lors de son intervention dans la station de radio de Bell à Montréal jeudi matin. Il a confirmé l'intérêt des Sens pour Drouin, ce qui n'est pas nouveau, mais il a précisé qu'il ne les qualifierait pas de favori dans ce dossier. Il a dit ça parce qu'il ne croit pas qu'il y ait un favori pour le moment.

C'est ainsi parce que selon Dreger, le Lightning et Steve Yzerman ne sentent pas un sentiment d'urgence pour échanger Drouin. Il y a quelques semaines, Bob McKenzie avait dit que c'était dans l'intérêt du jeune joueur que le Lightning se mette à enligner les défaites, mais comme Dreger l'a souligné jeudi matin, ils ont gagné 10 matchs sur 11 à la place. Selon l'informateur de TSN, cette séquence victorieuse a fait en sorte que la direction de Tampa Bay n'est pas désespérée de ce côté même s'ils ont perdu leurs 2 derniers matchs.

En revenant aux Sénateurs, Dreger a aussi rappelé qu'une équipe de la division ou de la conférence de Tampa Bay devra payer un premium pour faire l'acquisition de Drouin. Le prix pourrait donc être un peu trop élevé pour eux. L'informateur a conclu ce sujet en disant qu'il avait parlé à ses sources d'Ottawa mardi et qu'il n'avait pas eu l'impression qu'ils allaient pousser pour conclure le tout dans les prochains jours.

Bref, il est beaucoup trop tôt pour acheter un chandail des Sénateurs avec le nom de Drouin dans le dos. En fait, en s'approchant de la date limite des échanges, on se rend compte que la possibilité que Drouin ne soit pas échangé avant la fin de la saison est bien réelle. Ce serait dommage considérant son talent et sa situation actuelle, mais son camp connaissait les risques lorsqu'ils ont décidé de quitter l'équipe. Ils ont joué le tout pour le tout et on dirait bien qu'Yzerman n'a pas cru au bluff.

Via Today's Slapshot


Les Blues ne seraient plus dans la course pour Jonathan Drouin

Jonathan Drouin - shutterstock

Le dossier Jonathan Drouin n'est pas terminé. Le Québécois est toujours au Québec avec sa famille dans l'attente d'une transaction qui fera en sorte qu'il ne fera plus partie de l'organisation du Lightning de Tampa Bay.

Plusieurs formations du circuit Bettman seraient dans la course pour obtenir les services de Jonathan Drouin, dont les Canadiens de Montréal, mais une équipe de la LNH ne souhaiterait plus l'acquérir.

Les Blues de St. Louis, eux qui semblaient être au plus fort de la course, ne seraient plus dans le portrait pour Drouin, selon ce que rapporte François Parenteau. Le Québécois ne serait plus dans les plans de la formation du Missouri.

Pourtant, St. Louis semblait être une destination assez probable pour le joueur de 20 ans. Si les Blues sont maintenant bel et bien sortis de la course pour obtenir Drouin, les Canadiens, eux, pourraient alors être un des clubs favoris pour acquérir ses services.

*Photo de Jonathan Drouin via Shutterstock

***

Si vous avez des informations concernant les Canadiens de Montréal et/ou un commentaire à me soumettre, vous pouvez m’écrire sur Twitter @NicolasPoulin


Le Canadien était sur la liste des destinations potentielles de Dion Phaneuf

Les Maple Leafs ont surpris l'univers du hockey mardi matin en échangeant Dion Phaneuf aux Sénateurs d'Ottawa. Le défenseur semblait être l'un des joueurs de la LNH les plus difficiles à échanger à cause de son contrat qui vient à échéance en 2021 et qui a un impact de 7 M$ sur la masse salariale de son équipe.

En plus, il avait une clause de non-échange limitée qui lui permettait de soumettre une liste de 12 équipes auxquelles il aurait accepté d'être échangé. Les Sénateurs étaient sur cette liste et comme ils avaient besoin de se défaire de plusieurs mauvais contrats tout en améliorant leur ligne bleue, c'était un bon fit.

Bien évidemment, la présence des Sens sur cette liste a facilité l'échange et selon Elliotte Friedman, ça a rassuré la direction d'Ottawa parce qu'ils n'avaient pas besoin de convaincre le joueur que c'était une bonne destination pour lui.

C'était une liste de 12 équipes, donc les Sens n'étaient pas la seule option des Leafs dans ce dossier. Si l'on se fie à Pierre Lebrun, le Canadien était l'une des équipes pour lesquelles Dion Phaneuf voulait jouer en plus des Bruins, des Sharks, des Kings et des Blackhawks.

Dans ce dossier spécifique, ça ne veut pas dire grand-chose parce que Phaneuf ne répond pas vraiment à un besoin du Canadien, qui n'avait pas l'espace salarial ou les mauvais contrats nécessaires pour conclure cette transaction de toute façon. Par contre, c'est un bon rappel que ce n'est pas tous les joueurs de la ligue qui évitent Montréal à tout prix comme on pourrait le croire lorsque cette excuse est utilisée parce que le Canadien n'a pas obtenu un joueur de renom.

La chute du $ canadien n'est pas bonne pour la LNH, mais c'est un argument de plus pour les équipes canadiennes parce que le salaire des joueurs (en $ américain) a plus de valeur au pays de Justin Trudeau. En plus, les gars comme Phaneuf, qui sont habitués de jouer dans un marché avec une grosse pression médiatique, ne sont pas intimidés par Montréal. L'excuse est valable pour certains joueurs, mais elle ne peut pas être utilisée dans tous les cas.


Justin Schultz, le prochain défenseur à changer d’adresse?

Justin Schultz ne sera pas dans l'alignement des Oilers contre les Devils ce soir et selon Renaud Lavoie, ce serait lié à une possible transaction. Les Oilers ont perdu leurs 2 matchs de la fin de semaine par un score combiné de 13-2 et certains journalistes locaux avaient mentionné que ce désastre pourrait mener à du changement de personnel.

Schultz serait une option logique puisqu'il est détesté par les partisans après avoir été amené comme sauveur il y a quelques années. Il est sur le marché des échanges parce que son jeu défensif est tout simplement atroce et que ses atouts offensifs en tant que défenseur droitier ne sont pas suffisants pour compenser.

Par exemple, à 5 contre 5 face au Canadien samedi, le Tricolore a eu un avantage de 11-0 aux tirs au but lorsqu'il était sur la glace tandis que c'était 19-19 lorsqu'il était sur le banc. Il sera agent libre avec restriction à la fin de la saison, mais avec un salaire annuel de 3,9 M$, son offre qualificative sera trop élevée considérant son talent.

Il sera donc intéressant de voir si les Oilers ont trouvé une équipe prête à prendre une chance sur un gars qui est encore jeune (25 ans) et qui a un talent offensif indéniable. Ses problèmes défensifs sont évidents, mais considérant la feuille de route d'Edmonton, un dirigeant pourrait certainement se convaincre que le défenseur serait meilleur dans un autre uniforme.

Stats de Schultz

Jultz


Dion Phaneuf échangé aux Sénateurs

Bob McKenzie avait une information assez surprenante mardi matin. L'informateur de TSN a mentionné qu'il entendait pas mal de discussions à propos de Dion Phaneuf sur le marché des échanges. McKenzie a ajouté qu'il commençait à croire qu'il pourrait bel et bien être échangé avant la date limite.

Quelques minutes plus tard, il a écrit que les Leafs et les Sens travaillaient sur un échange impliquant le capitaine de Toronto. C'était une bombe dans le monde du hockey puisqu'il s'agissait d'un échange entre rivaux provinciaux impliquant un capitaine. Le contrat de Phaneuf rendait cette transaction encore plus surprenante.

Les Sénateurs ont officialisé le tout peu après. C'est une transaction qui implique 9 joueurs au total. Ottawa reçoit Phaneuf, Matt Frattin, Casey Bailey, Ryan Rupert et Cody Donaghey en retour de Jared Cowen, Colin Greening, Milan Michalek, Tobias Lindberg et un choix de 2e ronde en 2017.

C'est surprenant parce que Phaneuf a un impact salarial de 7 M$ et qu'il est sous contrat jusqu'en 2021. Il a également le droit de soumettre une liste de 12 équipes auxquelles il accepterait d'être échangé, ce qui compliquait la tâche des Leafs. C'est sans parler du fait qu'il était un des joueurs préférés de Mike Babcock et qu'il semblait avoir une bonne relation avec le coach.

Il n'y a aucun salaire retenu dans cette transaction, ce qui est une grosse victoire pour les Leafs puisque ça leur donne le droit de retenir un autre contrat d'ici la fin de la saison. Par contre, les Sens ont profité de cette transaction pour libérer deux contrats qu'ils voulaient liquider depuis un bon moment, c'est-à-dire ceux de Greening (impact de 2,65 M$ jusqu'en 2017) et Cowen (3,1 M$ jusqu'en 2017). Le contrat de Michalek (4 M$ jusqu'en 2017) n'était pas leur préféré non plus.

Ça permet aussi aux Sens d'améliorer une défense qui en avait vraiment besoin. À l'exception d'Erik Karlsson et de Marc Methot, cette ligne bleue en arrachait énormément et même s'il ne vaut pas son salaire, Phaneuf va certainement aider à ce niveau.

Pour Toronto, cette transaction permet de libérer beaucoup de salaire dans le futur (quand ce sera utile et qu'ils auront une bonne équipe) en plus d'obtenir un choix au repêchage supplémentaire. La présence de Frattin, Bailey, Rupert et Donaghey dans cet échange semble être seulement dû au fait que l'équipe avait besoin d'envoyer des contrats à Ottawa pour absorber ceux qui leur ont permis de sortir Phaneuf sans retenir de salaire. Cet échange les place aussi très bien pour le derby Auston Matthews.


Dustin Byfuglien signe un contrat de 5 ans – 38 M$ avec les Jets

Tout au long de la fin de semaine, on a entendu parlé des rapprochements entre les Jets et Dustin Byfuglien à propos d'une prolongation de contrat et ça a porté fruit. Les Jets ont annoncé la signature du défenseur à un contrat de 5 ans. Son salaire annuel sera de 7,6 M$, ce qui veut dire que le contrat est d'une valeur de 38 M$.

Ça peut sembler élevé, mais Byfuglien cherchait un contrat à encore plus long terme et c'était le gros problème des Jets. En lui donnant plus d'argent pendant moins longtemps, ils évitent le long contrat qu'ils ne voulaient pas donner tout en s'assurant de ne pas perdre un joueur crucial pour leur formation.

Il gagnera 8 M$ lors des 4 premières saisons avant de descendre à 6 M$ pour la dernière année du contrat. Ça lui donne le 3e plus gros impact salarial chez les défenseurs de la LNH derrière Shea Weber et P.K. Subban. L'entente comprend une clause de non-mouvement pour les deux premières saisons et lors des 3 autres années, Byfuglien aura le droit de soumettre une liste d'équipes.

Bien évidemment, un contrat du genre le sort des rumeurs de transaction, qui se concentreront dorénavant sur l'autre agent libre sans restriction important à Winnipeg; Andrew Ladd. Même si ça semble peu probable, les Jets semblent encore ouverts à la possibilité de signer les 2 joueurs, donc ils vont sûrement tenter de conclure quelque chose de ce côté avant de le rendre disponible sur le marché des échanges.

L'offre sur la table serait de 6 ans - 36 M$ et il y aurait un écart à combler de 750 000$ au niveau du salaire annuel, ce qui nous laisse croire que ce n'est pas impossible. Par contre, il y a certainement un budget à respecter à Winnipeg à cause de la grandeur du marché, de l'absence de séries et de la chute du $ canadien.

Si Ladd reste, ce n'est pas un bon signe pour Jacob Trouba, qui pourrait être impliqué dans un échange ramenant Hamonic à Winnipeg parce que le défenseur coûterait moins cher et que son souhait serait exaucé en revenant à la maison. Si les Jets décident d'échanger leur capitaine, ils pourraient alors bâtir à partir de la ligne bleue en donnant des gros contrats à Byfuglien et Trouba.

Stats de Byfuglien

Byfuglien HERO


Les Jets seraient prêts à offrir le contrat à long terme que Dustin Byfuglien demandait

Le nom de Dustin Byfguglien alimente les rumeurs depuis un bon moment cette saison. C'est normal parce que plus tôt cette semaine, Pierre Lebrun a estimé qu'il serait le joueur de location le plus en demande s'il devenait disponible. Pour empêcher ça, les Jets doivent le signer à un contrat, mais comme il pourrait recevoir une offre de 7 ans d'une valeur de 45-50 M$ sur le marché, ils ne peuvent pas lui faire une petite offre même s'ils préféreraient lui donner une entente de 3 saisons.

À cause de cette situation, les Kings ont déjà démontré leur intérêt et il a été lié aux Capitals de Washington dans les rumeurs de transaction.

Byfuglien demanderait un contrat de 8 ans - 55 M$ (comme c'est une négociation, c'est bon de noter qu'il accepterait probablement une plus petite offre). Samedi soir, Elliotte Friedman a mentionné qu'il y avait pas mal de dialogue entre les deux côtés dans le but de conclure une entente.

La relance soudaine de ces discussions peut être attribuée au désir des Jets de signer le défenseur à long terme. Selon Nick Kypreos, l'équipe est maintenant prête à lui offrir le contrat de plusieurs saisons qu'ils ne voulaient pas lui soumettre cet été. L'informateur de Rogers a ajouté qu'il n'y aucune raison pour laquelle ce contrat ne devrait pas se réglé dorénavant (ce qui est intéressant puisqu'au moment d'écrire ces lignes, tu peux doubler ta mise sur Mise-O-Jeu si tu dis que Byfuglien ne sera pas échangé avant la date limite).

Normalement, ce progrès ne serait pas une bonne nouvelle pour Andrew Ladd, qui est l'autre agent libre de renom à Winnipeg, mais selon Elliotte Friedman, ce n'est pas nécessairement le cas même si les négociations sont pas mal plus tranquilles de ce côté présentement.

Friedman a expliqué que si les deux côtés étaient prêts à revenir à la table pour négocier un peu, il pourrait y avoir une entente conclue de ce côté également. Ça suit ce que Dreger mentionnait plus tôt cette semaine alors que les Jets n'auraient pas abandonné l'idée de signer les deux joueurs. Dreger avait aussi mentionné que l'offre sur la table était de 6 ans - 36 M$ et que le problème serait la valeur monétaire, donc on parle probablement d'une différence de quelques millions.

Si le dossier de Byfuglien se règle rapidement, la direction de Winnipeg pourrait avoir assez de temps pour signer leur capitaine également. Si c'était le cas, ça voudrait probablement dire la fin de Jacob Trouba à Winnipeg parce qu'il veut aussi un contrat massif et que l'organisation doit suivre un budget strict (particulièrement avec la chute du $ canadien et leur absence du tournoi printanier). Dans ce cas-là, un échange à Brooklyn en retour de Travis Hamonic serait très logique. Ceci étant dit, plusieurs dominos doivent tomber avant qu'on en arrive là.


La Classique hivernale 2017 au Busch Stadium?

Busch Stadium - Sporting News

La Classique hivernale 2017 pourrait se dérouler au Busch Stadium, à St. Louis au Missouri.

Selon plusieurs sources du Post-Dispatch, les Blues de St. Louis pourraient recevoir les Blackhawks de Chicago.

Toutefois, rien n'est confirmé pour le moment. La Ligue nationale de hockey ainsi que les Blues n'ont pas voulu commenter ces informations.

Au cours des prochains jours, le lieu de la Classique hivernale 2017 ainsi que les deux équipes impliquées devraient être annoncés.

Le Busch Stadium peut accueillir environ 50 000 personnes, donc beaucoup d'amateurs pourraient être présents à cet endroit pour un match de hockey extérieur.

Crédit photo : Sporting News - Reddit


Insider Trading // Byfuglien, Ladd, Hamonic, Drouin, Hudler, Sutter et les Maple Leafs

Insider-Trading-600x338

Les 3 informateurs de TSN (Bob McKenzie, Pierre Lebrun et Darren Dreger) ne nous ont pas donné une tonne d'informations dans leur chronique Insider Trading de mardi soir. Par contre, ils ont mis la table pour les prochaines semaines en parlant des joueurs qui seront à surveiller avant le 29 février.

Dustin Byfuglien

Pierre Lebrun a ouvert le tout en répétant ce qu'il avait déjà dit à propos de Dustin Byfuglien plus tôt dans la journée.

Andrew Ladd

Dreger a continué de parler des Jets en disant que plusieurs DG les voient comme premier domino dans le marché des échanges. Les Jets se donnent entre 10 jours et 2 semaines pour voir ce qu'ils vont faire puisqu'ils n'ont toujours pas indiqué quel était leur plan. S'ils décidaient d'échanger les 2 joueurs, ils devraient attirer pas mal d'attention.

Travis Hamonic

McKenzie s'est occupé de celui qui a demandé une transaction plus tôt cette saison. Pour l'instant, il n'y a aucune offre assez intéressante pour les Islanders. Un changement serait possible à ce niveau puisque les Oilers et les Jets (dépendamment de ce qui se passe avec Byfuglien et Trouba) sont intéressés en plus d'être dans les destinations préférées du défenseur. Ces deux clubs vont tenter de pousser Snow, mais c'est un échange difficile à conclure et il n'y a rien d'imminent.

Jonathan Drouin

Bob a aussi parlé de l'espoir québécois, dont le dossier serait assez tranquille présentement même si Steve Yzerman continue le dialogue. Pour le moment, il n'y aurait rien d'imminent de ce côté. C'est notamment à cause des Blues, qui étaient parmi les favoris au départ et qui ont reculé considérablement depuis même s'ils font encore partie des organisations intéressées.

Maple Leafs de Toronto

Dreger a dit qu'il y aura de l'intérêt pour Roman Polak à cause de son style de jeu. Par contre, il n'est pas le seul joueur de location des Leafs intéressant pour les acheteurs. Dans le groupe, l'informateur a nommé Shawn Matthias et P.A. Parenteau. Selon lui, ces joueurs expérimentés sans contrat pour l'an prochain seront probablement échangés par les Leafs, donc il n'y a pas de changement dans le plan de ce côté.

Jiri Hudler

Lebrun a dit que certaines équipes ont déjà parlé aux Flames à propos de l'attaquant qui sera agent libre à la fin de la saison. Par contre, les Flames n'ont pas encore pris de décision de ce côté au cas où ils seraient de retour dans la course aux séries. L'informateur s'attend quand même à ce qu'il soit échangé avant la date limite.

Darryl Sutter

Pierre Lebrun a conclu le tout en rappelant que Darryl Sutter pourrait devenir agent libre à la fin de la saison. Si c'était le cas, il deviendrait un candidat en demande. Toutefois, il aimerait rester à Los Angeles et signer un nouveau contrat avec les Kings.

Le top 10 de TSN

5

10