Suivez 25stanley sur Facebook!

Les choix de 1re ronde du repêchage de la LNH

Repêchage 2014

Voici les joueurs qui ont été sélectionnés lors de la première ronde du repêchage de la LNH qui se déroulait à Philadelphie.

#1. FLA Panthers : Aaron Ekblad (défenseur)

#2. BUF Sabres : Sam Reinhart (attaquant)

#3. EDM Oilers : Leon Draisaitl (attaquant)

#4. CGY Flames : Sam Bennett (attaquant)

#5. NYI Islanders : Michael Dal Colle (attaquant)

#6. VAN Canucks : Jake Virtanen (attaquant)

#7. CAR Hurricanes : Haydn Fleury (défenseur)

#8. TOR Maple Leafs : William Nylander (attaquant)

#9. WPG Jets : Nikolaj Ehlers (attaquant)

#10. ANA Ducks : Nick Ritchie (attaquant)

#11. NAS Predators : Kevin Fiala (attaquant)

#12. PHO Coyotes : Brendan Perlini (attaquant)

#13. WAS Capitals : Jakub Vrana (attaquant)

#14. DAL Stars : Julius Honka (défenseur)

#15. DET Red Wings : Dylan Larkin (attaquant)

#16. CBS Blue Jackets : Sonny Milano (attaquant)

#17. PHI Flyers : Travis Sanheim (défenseur)

#18. MIN Wild : Alex Tuch (attaquant)

#19. TB Lightning : Anthony DeAngelo (défenseur)

#20. CHI Blackhawks : Nick Schmaltz (attaquant)

#21. STL Blues : Rob Fabbri (attaquant)

#22. PIT Penguins : Kasperi Kapanen (attaquant)

#23. COL Avalanche : Conner Bleackley (attaquant)

#24. VAN Canucks : Jared McCann (attaquant)

#25. BOS Bruins : David Pastrnak (attaquant)

#26. MTL Canadiens : Nikita Scherbak (attaquant)

#27. SJ Sharks : Nikolay Goldobin (attaquant)

#28. NYI Islanders : Josh Ho-Sang (attaquant)

#29. LAK Kings : Adrian Kempe (attaquant)

#30. NJ Devils : John Quenneville (attaquant)


Les Oilers jettent leur dévolu sur Leon Draisaitl au 3e rang du repêchage

Leon Draisaitl

Au 3e échelon de l’encan de la Ligue nationale de hockey, les Oilers d’Edmonton ont repêché Leon Draisaitl. Le joueur allemand est habile pour conserver la rondelle et, également, il possède une combativité hors pair.

Repêchage 2014

Les Sabres choisissent Sam Reinhart au 2e rang du repêchage

Sam Reinhart

Les Sabres de Buffalo ont sélectionné Sam Reinhart au 2e rang du repêchage. Il est un passeur naturel et il sera assurément fort utile pour cette équipe d’ici quelques années. L’organisation des Sabres ne s’est pas trompée avec ce choix.

Repêchage 2014

Les Panthers sélectionnent Aaron Ekblad au 1er rang du repêchage

Aaron Ekblad

Les Panthers de la Floride ont choisi Aaron Ekblad au 1er rang du repêchage. Ce défenseur droitier était en tête de lice selon un bon nombre d’experts. Il ne s’agit aucunement d’une surprise que la formation floridienne ait jetté leur dévolu sur ce joueur avec le 1er choix de l’encan de la LNH.

Repêchage 2014

Le repêchage simulé 25stanley

C’est une tradition sur le site depuis quelques années. Avant le repêchage, on se met dans la peau des 30 DG qui repêcheront et on tente de simuler ce qui se passera ou ce qui devrait se passer.

Cette année devrait être particulièrement intéressante puisque même si on est à quelques heures du repêchage en question, il y a encore plusieurs inconnus. Par exemple, on ne sait même pas si les Panthers de la Floride, qui sont au 1er rang au total, garderont leur choix. Tout de même, ce n’est pas ce qui va nous empêcher d’essayer de prévoir ce qui va se passer.

1. Panthers de la Floride – Aaron Ekblad

Il y a plusieurs points d’interrogations lorsqu’on parle d’un défenseur choisi au 1er rang au total, mais Ekblad est le meilleur espoir disponible. Il a le talent pour devenir le premier défenseur choisi 1er depuis 2006 et les Panthers amélioreraient une banque d’espoirs déjà bien remplie à l’attaque.

2. Sabres de Buffalo – Sam Reinhart

Les Sabres sont en pleine reconstruction et tout ce qu’ils doivent faire, c’est choisir le meilleur joueur disponible. Après Ekblad, le centre Sam Reinhart est ce gars. Le petit frère de Griffin (Islanders) et Max (Flames) est probablement le meilleur passeur et le joueur le plus intelligent sur la glace dans ce repêchage.

3. Oilers d’Edmonton – Leon Draisaitl

Oui, ce sera un autre centre pour les Oilers, mais à ce moment du repêchage, le centre allemand est probablement la meilleure option et il n’y a pas de défenseur qui mérite d’être sélectionné. Si les Oilers échangeaient ce choix, je ne serais aucunement surpris.

4. Flames de Calgary – Sam Bennett

Brian Burke n’aimera pas repêcher un centre qui n’a pas été capable de faire un pullup au Combine, mais Bennett est tout un joueur et les Flames ne peuvent pas le laisser passer. C’est un joueur complet qui est capable de jouer dans sa zone et c’est le genre de joueurs qu’on aime à Calgary.

5. Islanders de New York – Michael Dal Colle

Les Islanders sont une autre équipe qui pourrait échanger son choix. Toutefois, s’ils le gardent, l’ailier gauche de 6 pieds 1 pouce serait une bonne sélection. Il a la rondelle collée à la palette quand il est sur la glace et avec son gabarit, il devrait devenir un très bon joueur dans cette ligue.

6. Canucks de Vancouver – Nick Ritchie

Je ne suis pas un fan de cet espoir puisque sa force principale est qu’il soit gros (6 pieds 2 pouces, 225 livres), mais il a plusieurs faiblesses dont son inconstance chronique. Toutefois, il devrait sortir dans ce bout du repêchage et les Nucks veulent se grossir. Il serait donc un choix logique à ce moment-ci.

7. Hurricanes de la Caroline – William Nylander

Nylander est le fils de Michael Nylander, qui a aussi été repêché par cette organisation (alors qu’ils étaient les Whalers). William est un des meilleurs joueurs offensifs du repêchage et il cadre avec les Canes qui n’ont pas peur de choisir des européens en 1ère ronde.

8. Maple Leafs de Toronto – Nikolaj Ehlers

Les Leafs ont besoin de joueurs capables de jouer sur les 2 premiers trios et l’attaquant des Mooseheads est parfait pour ça. Il a un excellent coup de patin et il est capable de créer des occasions en plus de les finir. Les Leafs pourraient faire bien pire avec leur choix de 1ère ronde.

9. Jets de Winnipeg – Jake Virtanen

Les Jets ont besoin d’ailiers et un bon jeune de l’Ouest les aiderait certainement. Virtanen a un des meilleurs lancers du repêchage en plus d’être un des meilleurs, sinon le meilleur, patineur du repêchage. Cela lui permet notamment d’exceller sur le désavantage numérique.

10. Ducks d’Anaheim – Haydn Fleury

Les Ducks ont une banque d’espoirs ridicule et ça leur donne l’occasion de pouvoir faire ce qu’ils veulent avec ce choix. Le meilleur joueur disponible à ce moment serait le défenseur Haydn Fleury, un gros défenseur physique qui compte également sur un bon coup de patin.

11. Prédateurs de Nashville – Kasperi Kapanen

Les Preds n’ont jamais peur des espoirs européens et ça tombe bien puisque Kasperi Kapanen, le fils de Sami, est exactement ce qui leur faut. C’est un ailier qui excelle en zone offensive grâce à son coup de patin, ses talents de passeur et son lancer.

12. Coyotes de l’Arizona – Kevin Fiala

Les Yotes ont besoin d’ailiers de talent et l’espoir suisse remplit cette lacune. Il joue avec des adultes en Suède et il n’a pas mal fait. C’est un joueur très spectaculaire qui comprend ce qui se passe sur la glace. Il devra travailler sur son jeu dans sa zone et l’organisation de l’Arizona est l’endroit idéal pour faire ça.

13. Capitals de Washington – Dylan Larkin

Avec le départ d’Evgeny Kuznetsov de la banque d’espoirs des Caps, on se rend compte que leur profondeur au centre est inexistante. Le choix de Dylan Larkin, un gros centre américain, les aiderait certainement de ce côté.

14. Stars de Dallas – Robby Fabbri

Les Stars ont toute sorte de profondeur, mais ils ont besoin d’un coup de circuit. Ils peuvent donc prendre un gros risque qui pourrait rapporter gros et c’est exactement ce qu’est Robby Fabbri, un petit centre qui a explosé dans la OHL cette saison.

15. Red Wings de Detroit – Jakub Vrana

Parlant de risques, c’est exactement ce que les Wings aiment faire au repêchage. Vrana est un ailier qui a le potentiel pour devenir un joueur de 1er trio dans la LNH, mais son développement a ralenti cette année et ça a effrayé plusieurs recruteurs.

16. Blue Jackets de Columbus – Brendan Perlini

Si Perlini glisse jusqu’aux Jackets, ils seront fous de joie. C’est un gros ailier qui est capable de jouer comme un attaquant de puissance, mais qui compte également sur un très bon coup de patin et un lancer qui peut déjouer une tonne de gardiens.

17. Flyers de Philadelphie – Alex Tuch

Tuch est le genre de joueur que les Flyers adorent. C’est un gros ailier (6 pieds 3 pouces, 213 livres) qui protège très bien la rondelle et qui gagne ses batailles à un contre un. Il vit dans la zone payante, mais il doit améliorer son coup de patin.

18. Wild du Minnesota – Sonny Milano

Le Wild est une autre de ces équipes qui ont une banque d’espoirs tellement complète qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent. Dans cette situation, on peut prendre plus de risques et Milano est un beau risque à prendre. Il a des mains complètement folles et s’il parvient à se bâtir suffisamment pour atteindre la LNH, il pourrait être excellent.

19. Lightning de Tampa Bay – Ivan Barbashev

Le Lightning est une des 2 seules équipes qui a 2 choix en première ronde. C’est excellent pour une équipe qui a déjà une tonne de jeune talent dans la banque d’espoirs. Le choix de Barbashev ferait du sens puisqu’ils aiment bien les Russes.

20. Sharks de San Jose – Jared McCann

McCann est un centre qui a été utilisé contre les meilleurs joueurs adverses par son équipe, mais qui a quand même trouvé le moyen de montrer son talent offensif. Il contrôle très bien la rondelle et il a un des meilleurs lancers du repêchage. Par contre, ce n’est pas le joueur le plus physique.

21. Blues de St-Louis – Nikita Scherbak

C’est un Russe, mais ce n’est pas ce qui effraie les Blues. En plus, l’ailier a déjà fait le passage au hockey nord-américain alors qu’il évolue dans la WHL. Il a un bon coup de patin et sa vision est excellente. C’est également un gars qui sait quoi faire sur la glace et c’est toujours bon pour un européen qui fait la transition.

22. Penguins de Pittsburgh – Adrian Kempe

Ils n’ont pas vraiment d’espoirs de qualité sur les ailes et le Suédois réglerait ça. Kempe est un des meilleurs patineurs disponibls et il s’en sert dans le jeu de transition. Il a un bon gabarit et n’hésite pas à aller dans les zones payantes où il excelle dans les déviations de lancer.

23. Avalanche du Colorado - Julius Honka

L’Avalanche a beaucoup de défenseurs dans sa banque d’espoirs, mais ça ne fait jamais mal d’ajouter du talent et à ce moment-ci du repêchage, Honka est le choix à faire. Le défenseur a un talent offensif énorme et son coup de patin lui permettra de faire la transition dans la LNH.

24. Ducks d’Anaheim – Brayden Point

Point est un espoir intéressant et il serait le 2e choix des Ducks. Il était vu comme un gars de 2e ronde récemment, mais il monte en flèche depuis quelques jours. C’est un centre rapide qui excelle en zone offensive, mais qui est petit. Avec quelques pouces de plus, il serait certainement dans le top 20.

25. Bruins de Boston – David Pastrnak

Les Bruins n’ont pas vraiment besoin d’espoir en particulier, donc ils devraient prendre le meilleur joueur disponible. À ce moment-ci, ce serait l’ailier qui compte sur un bon coup de patin et un QI hockey qui lui permet d’être toujours à la bonne place au bon moment.

26. Canadiens de Montréal – Josh Ho-Sang

J’ai déjà parlé de Ho-Sang et de mon espoir de voir le Canadien le repêcher. Le gars a un talent incroyable, mais son comportement est remis en question par certains recruteurs. Ça me rappelle un certain P.K. Subban. C’était en 2e ronde, mais si je me souviens bien, ce choix là a bien fonctionné pour l’équipe.

27. Blackhawks de Chicago – Thatcher Demko

Le natif de San Diego est le meilleur gardien disponible dans ce repêchage et ça tombe bien puisque c’est ce qui manque aux Blackhawks. C’est un gars qui a une bonne technique et de bons réflexes, mais qui a encore quelques petits aspects à améliorer.

28. Lightning de Tampa Bay – Roland McKeown

Après qu’ils aient utilisé leur premier choix sur un attaquant, Tampa aurait besoin d’ajouter un défenseur. McKeown est un défenseur offensif qui se permet de prendre des chances en attaque grâce à son bon coup de patin qui lui permet de récupérer. Il devra toutefois améliorer l’aspect physique de son jeu.

29. Kings de Los Angeles – Nikolay Goldobin

Les Kings ont besoin d’attaquants dans leur banque d’espoirs. Goldobin est un beau risque à prendre à ce moment-ci. L’ailier russe a un potentiel extraordinaire et il joue déjà en Amérique du Nord. S’il se développe correctement, ce serait un autre vol de Los Angeles.

30. Devils du New Jersey – Anthony DeAngelo

DeAngelo est un cas intéressant à cause de ses suspensions pour son comportement. Par contre, le défenseur a un talent offensif indéniable qu’il a démontré cette année. Lou Lamoriello est le genre de gars qui peut modeler un jeune comme du monde et ça pourrait peut-être lui permettre d’avoir une carrière dans la ligue.


Bouchard devra chasser ses démons au prochain tour

Eugenie Bouchard

La Québécoise Eugenie Bouchard a vaincu l’Espagnole Silvia Soler-Espinosa en deux manches de 7-5 et 6-1. La 13e favorite du tournoi londonien a eu de la difficulté à briser sa rivale lors du premier engagement. Cela a permis aux amateurs de tennis d’avoir une longue première manche finalement remportée par Bouchard.

La suite du match n’a été qu’une formalité pour la Canadienne. Au cours de la deuxième manche, Bouchard n’a laissé qu’un jeu à sa rivale.

L’athlète de Westmount a obtenu son laissez-passer pour le troisième tour à Wimbledon où elle affrontera l’Allemande Andrea Petkovic, 20e raquette mondiale.

Les deux joueuses se sont confrontées à trois reprises jusqu’à maintenant en carrière et c’est Petkovic qui en a sorti gagnante chaque fois. Leur plus récent duel remonte en finale à Charleston alors que l’Allemande avait met la main sur le titre avec un gain en trois manches.


Les besoins du Canadien pour le repêchage

marc-bergevin-canadiens-montreal

Au repêchage, il y a 2 méthodes d’opération. Soit tu choisis toujours le meilleur joueur, peu importe la position, soit tu choisis selon les besoins de ta formation. Bien évidemment, la meilleure méthode est un mélange des deux et c’est ce que la majorité des équipes font.

Toutefois, les besoins de l’équipe n’ont jamais vraiment sembler déranger Trevor Timmins qui a une fiche incroyable avec cette méthode. Même si c’est le cas, je ne pouvais pas m’empêcher de regarder l’organisation du Canadien pour voir quelles positions pourraient bénéficier d’un peu d’aide pendant le repêchage de vendredi et samedi prochain.

Ça fait bizarre à dire, mais quand je regarde l’organigramme du Canadien, le besoin le plus pressant que je vois est à la défense. On compte sur plusieurs bons défenseurs (Beaulieu, Tinordi, Nygren, Bennett, Dietz, etc.), mais la plupart d’entre eux sont dans la vingtaine. Il manque de jeunes défenseurs qui pourront faire leur arrivée dans la ligue dans 3 ou 4 ans.

C’est bien normal parce qu’après le repêchage de 2011 où l’équipe de Timmins a repêché 5 défenseurs, le tricolore n’en a repêché qu’un en 2 repêchages (Thrower). On n’est pas dans le trouble, mais ça ne ferait pas de tord de rajouter un défenseur ou deux cette année.

L’autre position où l’équipe manque de profondeur est au centre. On a Alex Galchenyuk qui va devenir une star dans la ligue, mais derrière lui, c’est bien mince au niveau des jeunes joueurs. Dumont et Bournival commencent à avoir l’âge pour ne plus être considérés comme des espoirs alors que les recruteurs disent que quand il fera le passage dans la LNH, Jacob de la Rose jouera à l’aile et non au centre. Si on oublie ces gars-là, il ne reste plus grand chose.

On voit pourquoi quand on regarde les 10 derniers repêchage de l’équipe. Dans cette période, le Canadien n’a repêché que 3 centres qui ont eu un rôle régulier dans la LNH (Chipchura, White et Galchenyuk). On peut ajouter Leblanc (lui qui n’est plus dans l’organisation du CH) et Dumont au groupe, mais c’est limite.

À force d’éviter cette position, le Canadien s’est placé dans une position inconfortable et si c’était possible, il faudrait que le choix de 1ère ronde de l’équipe évolue au centre cette année. Il n’y a pas d’urgence, mais comme les gars prennent plusieurs années pour se développer, il faut commencer à regarder.

Quand même, le Canadien a une bonne banque d’espoirs. Ces positions sont plus faibles que les autres, mais ce n’est pas catastrophique non plus. Toutefois, si l’occasion se présente, ce ne serait pas fou de penser à améliorer ces parties de l’organisation.


3 espoirs que j’aimerais que le Canadien repêche en 1ère ronde

Vendredi, le Canadien n’aura pas un gros choix au repêchage en 1ère ronde alors que l’équipe de Trevor Timmins parlera au 26e rang. Toutefois, ce n’est pas impossible de trouver du talent à ce rang. Dans les 15 dernières années, on a vu des gars comme Martin Havlat, Cory Schneider, David Perron, Tyler Ennis, Evgeny Kuznetsov et Phillip Danault se faire repêcher à ce rang.

Avec l’équipe de Trevor Timmins, je suis confiant, mais ça ne m’a pas empêché de regarder les espoirs qui devraient être disponibles autour du rang du Canadien pour voir lesquels j’aimerais que le club repêche. J’en ai trouvé 3 qui se sont distancés des autres. Je les ai classé par ma volonté de les voir endosser un chandail du Canadien vendredi.

Josh Ho-Sang

Ho-Sang est un ailier droit de 5 pieds 11 pouces et de 175 livres qui a amassé 85 points en 67 matchs dans la OHL cette année. On dit de lui qu’il est un des 10 plus gros talents disponibles au repêchage, mais pourtant, selon Bob McKenzie, il sera disponible lorsque le Canadien parlera.

Le gars a un excellent coup de patin, probablement un des 3 meilleurs du repêchage, un maniement de rondelle sublime et il crée des chances de marquer à partir de rien. Toutefois, certains recruteurs n’aiment pas son tempérament. Ils le trouvent trop confiant et il est à l’aise devant les médias. Le gars a une personnalité et il ne se gêne pas pour la montrer. Bizarrement, cela fait en sorte que les équipes ne le veulent pas. Je trouve ça ridicule et le Canadien devrait sauter sur la possibilité d’obtenir un si bon joueur au 26e rang. En plus, P.K. Subban est un de ses joueurs préférés…

Nikita Scherbak

L’ailier droit russe de 6 pieds 1 pouce devrait être repêché autour du rang du Canadien. Sa nationalité va lui coûter des places au repêchage, mais comme il a joué dans la WHL cette année et qu’il a amassé 69 points en 54 matchs pour les Blades de Saskatoon, ce n’est pas quelque chose qui m’inquiète vraiment.

Le gars a une excellente vision du jeu et il comprend ce qui se passe sur la glace. Il est toujours à la bonne place et c’est quelque de crucial pour un joueur européen qui fait la transition dans la LNH. Il a également un bon coup de patin. Toutefois, il devra travailler sur son jeu dans sa zone, ce qui n’est pas inhabituel pour un joueur de son âge.

Anthony DeAngelo

Son cas est un peu plus complexe puisque s’il continue à chuter, il pourrait être disponible en 2e ronde. Il a le talent pour être en 1ère ronde, mais il a été suspendu 3 fois cette année pour son comportement, dont une fois où il aurait utilisé des propos discriminatoires envers son propre coéquipier.

Quand même, DeAngelo est un petit défenseur qui avait plus qu’une passe par match cette année dans la OHL. Il a un talent indéniable et si l’organisation qui le repêche peut le calmer et lui replacer les esprits, il a le potentiel de devenir un bon petit joueur dans la ligue.


Aucun espoir québécois dans le top 50 de Bob McKenzie

McKenzie

Avec le repêchage qui s’en vient, Bob McKenzie a sorti sa liste des meilleurs espoirs. C’est toujours la liste la plus fiable. Sans surprise, il a placé le défenseur Aaron Ekblad au sommet de sa liste que vous pouvez voir ici.

Une chose qui attirera l’attention sur cette liste est le fait que l’analyste de TSN n’ait pas placé un Québécois dans son top 50. Le premier joueur né au Québec est Nicolas Aubé-Kubel des Foreurs de Val d’Or qui se retrouve au 55e rang. Il y a également le fils de Claude Lemieux, Brendan, qui est au 33e rang, mais techniquement c’est un Américain.

Ce n’est pas une surprise puisqu’on sait depuis longtemps que ce repêchage n’allait pas être le meilleur pour le Québec, mais ça saute au visage. Ça parait lorsqu’on regarde la LHJMQ qui n’a que 5 espoirs dans le top 60 de McKenzie (Ehlers, Barbashev, Karabacek, McDonald et Aubé-Kubel) en plus d’un qui s’est classé comme mention honorable (Vanier). C’est clair que ce n’est pas idéal pour la ligue, mais ça arrive de temps en temps. Il y a des moins bonnes années et le Québec est en train de vivre une de ces années plus faibles.


Eugenie Bouchard, nouvelle porte-parole de Coca-Cola

Eugenie Bouchard - Coca-Cola

Eugenie Bouchard, elle qui fait maintenant partie des meilleures joueuses de tennis au monde, s’est vue nouvellement être nommée porte-parole – pour une durée de trois ans – de la compagnie Coca-Cola.

« Elle est une vraie source d’inspiration pour les Canadiens et une athlète toute désignée pour notre compagnie », peut-on lire dans un communiqué au sujet de l’affiliation entre la coqueluche du tennis féminin et l’entreprise de boissons gazeuses.

Bouchard entamera le tournoi londonien de Wimbledon avec la ferme intention de gagner plusieurs matchs. Elle a atteint les demi-finales des deux premiers tournois majeurs cette saison (Australian Open et Roland-Garros).

Crédit photo : Coca-Cola