Suivez 25stanley sur Facebook!

Wimbledon : la ‘Royal Box’ avec la princesse Eugenie durant la finale féminine

Royal Box - Wimbledon 2014

The Championships, ou si vous préférez Wimbledon, a une valeur ajoutée comparativement aux trois autres tournois majeurs. Le plus vieux omnium de tennis possède une section spéciale, soit la ‘Royal Box’ pour accueillir les membres de la famille royale et quelques invités depuis l’édition 1922.

D’ailleurs, jusqu’en 2003, les joueurs et les joueuses devaient s’incliner devant eux. En 2003, ce rite s’est effrité.

Pour la finale chez les femmes, la princesse Eugenie est du lot dans la ‘Royal Box’. Celle-ci a inspiré les parents de l’athlète québécoise de 20 ans à l’appeler ainsi puisqu’ils sont des admirateurs de la famille royale. Le Prince Andrew, Duke de York, a nommé ses deux filles Eugenie et Beatrice. Les parents de la Québécoise ont donc nommé leurs filles en leur honneur. Pour ceux qui ne le savaient pas, Eugenie Bouchard a une soeur jumelle nommée Beatrice Bouchard.

Dans la ‘Royal Box’ pour le match ultime entre Eugenie Bouchard et Petra Kvitova, on y retrouve entre autres : la princesse Eugenie, Marion Bartoli, Maria Bueno, Chiwetel Ejiofor, Roy Emerson, Martina Hingis, Ann Jones, Martina Navratilova, Conchita Martinez, Jana Novotna, Jack Nicklaus, Helena Sukova, Virginia Wade, Count Jack Rogge, Kelly Holmes et Kiera Knightly.


Eugenie Bouchard // Wimbledon a-t-il plus de prestige que la Coupe Stanley?

eugenie bouchard - stanley cup - credit: geniebouchard

Eugenie Bouchard est appréciée par un bon nombre de joueurs de la NHL, mais avec la déclaration qu’elle a faite en conférence de presse vendredi, elle a peut-être quelques ennemis de plus chez les puristes du hockey. On a demandé à la Québécoise de 20 ans si remporter Wimbledon serait comme « sa » Coupe Stanley.

« Je crois que Wimbledon est plus prestigieux qu’une finale de la Coupe Stanley, alors je ne vais pas faire de parallèle entre les deux », a souligné l’athlète canadienne.

Malgré les fausses rumeurs avec Alex Galchenyuk, les selfies avec le chandail des Canadiens et sa présence aux matchs des Panthers, des Kings et des Sénateurs, Genie Bouchard a indiqué qu’elle n’était pas une fervente du sport qui se joue avec un bâton et une rondelle sur une surface glacée.

« Je suis un peu fan de hockey, mais je n’écoute pas beaucoup. Je suis plus une bandwagon. Je regarde surtout les séries éliminatoires, donc je ne suis pas une vraie fan. J’aime assister au match, mais la saison de hockey est terminée. L’été est maintenant tennis », a affirmé la plus jeune des deux finalistes au All England Club.

De solides commentaires de Genie Bouchard. Demandez à un joueur de la NFL quel est le trophée le plus prestigieux du sport? Il va dire celui du Super Bowl. Demandez la même chose à un joueur de soccer, il va répondre la Coupe du Monde. Un joueur de hockey va dire la Coupe Stanley. C’est donc tout à fait normal qu’Eugenie Bouchard place son sport au sommet. Les commentaires de Bouchard sont dignes d’une grande ambassadrice de son sport.

Ci-dessous, quelques photos de Genie Bouchard.

Source : Wimbledon


« C’est excitant et spécial » – Bouchard // Genie commente également sa relation avec Bieber

Bouchard - Bieber

Après sa victoire en deux manches contre Simona Halep, Eugenie Bouchard a répondu aux questions des représentants des médias et celle-ci n’a pas eu le choix d’aborder d’autres sujets outre sa performance sur le terrain londonien.

Un journaliste a entre autres demandé à la Québécoise une mise à jour à propos de sa relation avec le chanteur Justin Bieber à savoir s’il prend en considération qu’elle est la première Canadienne à participer à la finale à Wimbledon.

« J’espère qu’il me remarque, je mets tellement d’ardeur au travail. Je veux être récompensée », a-t-elle rétorqué.

Lorsqu’elle a été questionnée à savoir si Bieber a été en contact avec elle pendant Wimbledon, la joueuse de Westmount s’est mise à rire.

« Vous savez, il a été un peu dans le trouble récemment. [...] Je ne suis pas avec pour le moment, mais, s’il blanchit sa réputation… »

Maintenant, sur une note plus sérieuse, Bouchard a noté qu’elle est consciente qu’elle vit de bons moments, mais son travail n’est pas fini encore. Genie doit disputer le match le plus important du tournoi, soit la finale pour l’obtention des grands honneurs, samedi contre Petra Kvitova, championne de ce tournoi en 2011.

« C’est excitant et spécial, a signalé la jeune joueuse. Mon travail n’est pas terminé, je dois demeurer concentrée et en profiter par la suite. J’essaie de faire de mon mieux. »

En cas de triomphe, Bouchard remporterait le tournoi de Wimbledon à l’âge de 20 ans, soit comme deux excellentes joueuses du circuit de la WTA, Serena Williams et Venus Williams, au même âge.

Crédit photo : Tennis Channel Blog


Samuel Blais a su qu’il était repêché en même temps que tout le monde

Samuel Blais

Samuel Blais ne s’attendait vraiment pas à être sélectionné lors du dernier repêchage de la LNH qui a eu lieu à Philadelphie. Celui-ci n’était même pas répertorié par la Centrale de recrutement dans la Ligue nationale.

Finalement, il a été choisi par les Blues de St-Louis lors de la sixième ronde contre toute attente. Le principal intéressé a appris la nouvelle comme tout le monde à la télévision au moment de la diffusion de la séance du repêchage.

« Si j’avais eu de minimes chances d’être repêché, nous aurions fait le voyage, mais je n’avais aucune attente. Mon agent nous avait même dit que ça ne valait pas vraiment la peine de monter là-bas », a-t-il dit à Hockey Le Magazine.


Eugenie Bouchard est à une victoire de l’exploit!

La Québécoise Eugenie Bouchard est maintenant en finale à Wimbledon. Elle a battu Simona Halep, troisième tête de série, en deux manches de 7-6 (5) et 6-2.

La coqueluche du tennis féminin jouera samedi  contre Petra Kvitova pour les grands honneurs du troisième tournoi majeur de la saison. Il s’agit de la première fois pour Bouchard d’avoir l’occasion de mettre le grappin sur Wimbledon chez les pros, après son triomphe au même endroit dans les rangs juniors en 2012.

Celle-ci est assurée d’être au moins 7e mondiale lors du prochain classement de la WTA. D’ailleurs, elle est la première Canadienne à accéder à la finale au All England Club.


Wimbledon : un autre carré d’as pour Eugenie Bouchard

BqrCPuZCAAIoLLu

Eugenie Bouchard ne cesse de multiplier les victoires sur le circuit de la WTA. La Québécoise a disposé d’Angelique Kerber en deux manches de 6-3 et 6-4 pour accéder aux demi-finales au All England Club.

L’athlète de 20 ans a donc pris part au carré d’as des trois tournois majeurs (Australian Open, Roland-Garros, Wimbledon) depuis le début de la saison. Elle est la seule à avoir atteint toutes les demi-finales de ces tournois d’envergure cette année. Jusqu’ici, elle n’a jamais été en mesure de signer un gain pour passer en finale pour l’occasion de remporter son premier Grand Chelem au niveau de sa carrière chez les pros.

La joueuse de Westmount bataillera face à Simona Halep, la Roumaine classée troisième favorite du tournoi, lors des rencontres de demi-finales.


MLS : Le Orlando City Soccer Club se paye Ricardo Kaka

Ricardo Kaka

Avec la Coupe du Monde 2014 qui est en branle, la nouvelle de la signature de l’international brésilien Ricardo Kaka par le Orlando City Soccer Club est passée sous le radar. L’arrivée d’un autre joueur de renom est une excellente nouvelle pour la Major League Soccer. Le club de la Floride en a d’ailleurs fait sa première acquisition d’envergure.

Le milieu de terrain s’alignait présentement pour l’AC Milan après un séjour de 4 ans avec le Real Madrid. En 38 matchs cette saison, toutes compétitions confondues, Ricardo Kaka a totalisé 9 buts et 4 passes décisives.

Une entente avec le club italien lui permettra de rejoindre ses nouveaux coéquipiers à compter de janvier prochain. Le Orlando City SC devrait faire son entrée en MLS à partir de la saison 2015. Les détails financiers de l’entente n’ont toutefois pas été dévoilés.

OCSC Kaka

(source : Wallfoot)


Wimbledon : Bouchard continue son périple londonien

Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard est devenue la première Canadienne de l’ère Open à atteindre les quarts de finale à Wimbledon. La Québécoise a vaincu Alizé Cornet en deux manches de 7-6 (5) et 7-5.

L’athlète de 20 ans a remonté un déficit de 3-5 lors de la seconde manche pour évincer sa rivale française. Bouchard accède aux quarts de finale au All England Club comme elle l’avait fait plus tôt cette saison aux Internationaux d’Australie et à Roland-Garros.

La meilleure raquette canadienne jouera encore une fois contre Maria Sharapova, cette adversaire russe qu’elle avait affrontée durant les demi-finales aux Internationaux de France, ou l’Allemande Angelique Kerber pour une place dans le carré d’as londonien.


L’Impact marque un but de toute beauté contre le Dynamo de Houston

Comme tout le monde ces temps-ci, j’ai l’impression que Jack McInerney écoute la Coupe du Monde dans ses temps libres. Dimanche soir, dans le match de l’Impact contre le Dynamo de Houston, il a décidé de montrer que la MLS était en mesure de créer des buts aussi spectaculaires que ceux qu’on voit au Brésil.

À la 75e minute du match, il a reçu un centre de Justin Mapp qu’il a transformé en but incroyable avec une frappe qu’il faut revoir 5-6 fois avant de comprendre ce qui s’est passé et comment c’est possible.

Dans ce match, l’attaque de Montréal a finalement débloqué alors qu’ils ont battu les représentants du Texas par la marque de 3-0. McInerney, qui s’est démarqué avec la séquence précédente, a marqué à 2 reprises dans cette rencontre.


Wimbledon : Bouchard signe sa 1re victoire contre Petkovic

Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard a vaincu Andrea Petkovic 6-3, 6-4 pour accéder au 4e tour à Wimbledon. C’est la première fois en quatre occasions que la Québécois parvient à disposer de l’Allemande.

La meilleure joueuse au Canada a chassé ses démons face à Petkovic. Elle a bien joué et celle-ci a su profiter des chances qui se sont offertes à elle.

Bouchard croisera le fer avec la gagnante du match entre l’Américaine Serena Williams et la Française Alizé Cornet.