Auston Matthews est le premier choix unanime dans le classement de Bob McKenzie

Bob McKenzie a publié son classement de mi-saison pour le repêchage de 2016 lundi soir. On suit ce classement puisque l'informateur de TSN est toujours le meilleur pour nous informer par rapport à ce que les dirigeants de la ligue pensent du prochain repêchage. C'est donc toujours la meilleure projection pour ce que l'on verra à la Saint-Jean-Baptiste.

Même si Corey Pronman d'ESPN croyait que Patrik Laine était entré dans la discussion pour le premier choix au total la semaine dernière, Auston Matthews a obtenu les votes des 10 recruteurs consultés par TSN pour le 1er choix. Laine s'est tout de même classé au 2e rang avec 70% des votes pour cette sélection.

L'informateur a précisé que la moitié des recruteurs consultés ont dit qu'ils pourraient voir Laine dépasser Matthews avant le mois de juin, donc même si le choix est unanime, il n'est pas assuré. Jesse Puljujärvi a terminé sur la dernière marche du podium et McKenzie a confirmé que ces 3 joueurs ont une grosse avance sur le reste de l'encan.

Ce n'est pas une bonne année pour les Canadiens, mais le Québec a quand même plusieurs représentants dans le palmarès de McKenzie. Le mieux classé est Pierre-Luc Dubois en 8e position. Il est aussi le meilleur parmi les joueurs qui sont nés et qui ont grandi au Canada (Chychrun ne compte pas puisqu'il a la double nationalité et qu'il est né à Boca Raton en Floride). Craig Button a comparé le jeu de Dubois à Alex Steen.

Le joueur des Screaming Eagles n'est toutefois pas le seul joueur de la LHJMQ dans ce top 10 puisque Julien Gauthier occupe le 10e rang. Son jeu a été comparé à James Neal par Button. Les autres joueurs de la LHJMQ dans le top 60 de McKenzie sont Pascal Laberge (26e), Samuel Girard (45e), Evan Fitzpatrick (48e), Luke Green (50e) et Vitali Abramov (52e).

Le top 10 du classement de Bob McKenzie

1. Auston Matthews
2. Patrik Laine
3. Jesse Puljujärvi
4. Matthew Tkachuk
5. Jakob Chychrun
6. Alexander Nylander
7. Olli Juolevi
8. Pierre-Luc Dubois
9. Michael McLeod
10. Julien Gauthier


Rappel // La loterie décidera du top 3 du prochain repêchage

Oilers

Au cours des 2 dernières saisons, la LNH a modifié son système de loterie. On ne l'a pas mentionné sur le blogue depuis un bout parce que ça n'affectait pas l'équipe locale lorsque Carey Price était devant le filet. Maintenant qu'il regarde son club perdre soir après soir comme tous les partisans de l'organisation, je me suis dit que ce serait un bon moment pour faire un rappel par rapport à la loterie du repêchage.

Pour la première fois cette saison, le premier choix de l'encan ne sera pas le seul à être décidé via un tirage au sort. La loterie impactera dorénavant le top 3, ce qui veut dire qu'une 30e position au classement n'assure maintenant qu'un choix dans le top 4.

Le fonctionnement du tirage est assez simple. Le 1er tirage détermine le 1er choix et les probabilités du gagnant sont distribuées de façon proportionnelle pour le 2e tirage, qui donne le droit au 2e choix, et ainsi de suite. Toutefois, l'ordre du repêchage risque d'être annoncé d'un coup par Bill Daly lors de l'entracte d'un match de séries.

D'ailleurs, ce n'est pas le seul changement depuis la dernière présence du Canadien dans ce processus. L'an passé, la LNH a aussi modifié les chances de gagner la loterie et la 30e position est devenue pas mal moins avantageuse. L'équipe au dernier rang n'a que 20% de chances de gagner le premier choix. Bien évidemment, ça augmente à chaque choix, mais c'est quand même plutôt faible. Les probabilités des équipes dans la loterie selon leur position sont à la fin de l'article.

Ceci étant dit, selon moi, la meilleure façon de comprendre quelque chose est de le tester. C'est pour ça que je te suggère d'aller essayer le simulateur de la loterie du repêchage de la LNH. Tu vas mieux comprendre comment ça fonctionne en plus de voir combien de fois ça te prend avant que le Canadien repêche dans le top 3 (ils ont eu le 2e choix à ma 3e tentative).

Probabilités de gain du 1er choix des équipes dans la loterie

30e : 20%
29e : 13,5%
28e : 11,5%
27e : 9,5%
26e : 8,5%
25e : 7,5%
24e : 6,5%
23e : 6%
22e : 5%
21e : 3,5%
20e : 3%
19e : 2,5%
18e : 2%
17e : 1%


Patrik Laine a rejoint Auston Matthews dans la conversation pour le 1er choix selon ESPN

Alors que les fans du Tricolore commencent de plus en plus à porter attention au repêchage qui s'en vient, les experts des espoirs commencent à sortir leur classement de mi-saison. Le meilleur viendra lundi soir lorsque Bob McKenzie publiera le sien, mais celui de Corey Pronman d'ESPN est certainement parmi ceux à surveiller et il avait une note intéressante dans son palmarès publié en fin d'avant-midi jeudi.

Selon Pronman, le jeu de Patrik Laine au cours des 12 derniers mois lui a permis de s'insérer dans la conversation pour le premier choix au total avec Auston Matthews. Il a comparé ce dilemme à Taylor (Hall) vs Tyler (Seguin) ainsi qu'au top 4 du repêchage de 2013 (MacKinnon-Barkov-Drouin-Jones).

Pronman a expliqué ce raisonnement à l'aide du jeu constant de Laine au cours de la dernière année ainsi que sa capacité à dominer des matchs importants comme on a vu dans le championnat mondial junior. L'expert d'ESPN croit que Laine et Matthews sont les seuls dans la discussion pour le 1er choix, mais que Jesse Puljujarvi est aussi dans une classe à part au 3e rang.

Ce n'est pas vraiment surprenant puisqu'on voit ce genre de phénomène pratiquement à chaque année. Le joueur qui est vu comme le 1er choix au total est scruté de tellement près que les recruteurs commencent à remarquer ses faiblesses plus souvent et ça rend les autres joueurs plus attirants.

La différence cette saison, c'est que ce n'est pas vraiment Matthews qui a chuté, mais plutôt Laine qui s'est propulsé dans cette course au CMJ (tout en maintenant une moyenne ridicule de 6 lancers par match en Finlande). Ce sera intéressant de voir si cette tendance se répandra jusqu'au classement de McKenzie, qui est le meilleur pour voir ce que les décideurs de la ligue pensent.

Pour revenir à Pronman, il estime que les joueurs qui sont entre la 4e et la 10e position ont tous une coche sur ceux qui n'ont pas fait la coupure dans le top 10. Dans ce groupe, on retrouve notamment Pierre-Luc Dubois au 9e rang. Pronman a vanté sa versatilité ainsi que sa capacité à produire sur la feuille de pointage (30 buts et 39 passes en 48 matchs) .

3 autres joueurs de la LHJMQ font partie du top 30 de Pronman alors que Pascal Laberge, des Tigres de Victoriaville, a reçu une mention honorable. Le meilleur du groupe est le représentant des Foreurs, Julien Gauthier, qui s'est classé en 17e position. Vitali Abramov, des Olympiques, pointe au 23e rang tandis que le défenseur des Cataractes, Samuel Girard, est au 27e échelon grâce à ses aptitudes offensives.

Quelques vidéos pour faire rêver les fans du Canadien



Milos Raonic s’incline en 5 manches contre Andy Murray en demi-finale de l’Open d’Australie

Milos Raonic affrontait Andy Murray en demi-finale de l'Open d'Australie très tôt vendredi matin. Le Canadien s'est incliné dans un match qui a duré plus de 4 heures en 5 manches de 6-4, 5-7, 7-6(4), 4-6 et 2-6. Il a dû lutter contre une blessure dans le haut de la cuisse droite à partir de la 4e manche et ça a certainement eu un impact sur le résultat final.

C'est sa première défaite en 2016 après avoir battu des grosses pointures comme Monfils, Wawrinka et Federer depuis le début de la saison. Son parcours pendant ce tournoi lui a quand même permis de passer de la 14e à la 11e position dans le classement de l'ATP.

Raonic avait la chance de devenir le premier représentant du Canada à se rendre en finale du simple masculin dans un tournoi majeur. Greg Rusedski est un joueur né au Canada qui s'est rendu en finale du U.S. Open en 1997, mais à ce moment-là, il s'identifiait comme un joueur anglais, donc ça ne comptait pas. Du côté féminin, Eugenie Bouchard avait été la première à Wimbledon en 2014. Comme Bouchard avait perdu 6-3, 6-0 contre Kvitova, Raonic aurait aussi eu la chance de gagner le premier titre majeur canadien en simple.

Le Canadien a commencé le match en force, brisant le service de Murray dès le 1er jeu. Il a fait face à un déficit de 0-40 dans le jeu suivant, mais il a remonté la pente et il ne s'est pas fait briser pendant le reste du set en route vers une victoire de 6-4.

Il a perdu le 2e set 7-5 après avoir été le premier à perdre son jeu au service lors du 12e point de la manche. Auparavant, il avait sauvé des points de bris à 0-1 et 2-3. Au 3e set, Raonic n'a pas concrétisé le seul point de bris de la manche lors du 12e jeu. Le joueur canadien s'est toutefois repris dans le bris d'égalité, qu'il a gagné 7-4.

Murray a concrétisé le premier point de bris de la 4e manche lors du 7e jeu et Raonic a immédiatement tenté de reprendre ce bris dans le jeu suivant, mais son adversaire a résisté lorsqu'il avait le dos au mur. Murray a gagné le set 6-4 à la suite d'un jeu pendant lequel Raonic avait eu 2 chances de bris.

C'est pendant cette manche que Raonic a démontré ses premiers symptômes de blessure. Ça l'a finalement rattrapé pendant le set ultime, qu'il a perdu par la marque de 6-2.

Quelques-uns des meilleurs points du match


Eugenie Bouchard met une croix sur Québec

eugenie bouchard nike2

Eugenie Bouchard a pris la décision de ne pas participer à la confrontation entre le Canada et la Biélorussie en Fed Cup.

Puisque Bouchard n'y sera pas, la formation canadienne sera largement désavantagée. Les représentantes de l'unifolié seront Gabriela Dabrowski (336e rang), Françoise Abanda (338e rang), Carol Zhao (345e rang) et Aleksandra Wozniak (836e rang).

Pour l'équipe visiteuse, on y retrouvera Victoria Azarenka (16e rang), Olga Govortsova (70e rang), Aliaksandra Sasnovich (105e rang) et Vera Lapko (533e rang).

Les matchs entre les Canadiennes et les Biélorusses seront disputés au PEPS de l'Université Laval les 6 et 7 février.

Voici ce que Genie avait à dire au sujet de sa décision de ne pas prendre part à l'affrontement entre le Canada et la Biélorussie en Fed Cup.


C’est bien parti pour Eugenie en Australie

Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard a entamé du bon pied son parcours aux Internationaux d'Australie. La Québécoise s'est propulsée au deuxième tour avec une victoire en deux manches de 6-3 et 6-4 aux dépens de la Serbe Aleksandra Krunic.

Bouchard doit défendre ses points de l'an dernier alors qu'elle avait atteint les quarts de finale. La jeune joueuse de 21 ans a connu ses meilleurs moments sur le terrain australien en 2014; lors de cette édition, elle avait rejoint le carré d'as, s'inclinant face à Na Li.

La représentante du Canada a réussi 14 coups gagnants en plus de gagner 77 % de ses balles en premier service.

À son prochain match, Genie sera aux prises avec la Polonaise Agnieszka Radwanska.

Crédit photo : thestar.com


La lionne Eugenie Bouchard est présente plus que jamais!

Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard connaît de très bons moments depuis le début de la saison 2016. La Québécoise a éliminé Dominika Cibulkova en trois manches de 6-1, 4-6 et 6-4 pour accéder à la finale du tournoi de Hobart en sol australien.

Lors de la rencontre ultime, Bouchard sera confrontée à la Française Alizé Cornet. La meilleure raquette au Canada tentera de remporter son deuxième tournoi sur le circuit professionnel après son triomphe à Nuremberg en 2014.

La joueuse de tennis de 21 ans a signé deux victoires en trois duels contre Cornet en carrière sur le circuit de la WTA.

Regardez le dernier échange du match entre Bouchard et Cibulkova.

Genie entamera son parcours aux Internationaux d'Australie, la semaine prochaine, contre Aleksandra Krunic.


Eugenie Bouchard ne laisse aucune chance à sa rivale!

Genie Bouchard

Eugenie Bouchard a montré la porte de sortie de façon expéditive à Bethanie Mattek-Sands au tournoi de Hobart International disputé en sol australien.

La Québécoise de 21 ans a pris les rênes dans cette rencontre entres autres en brisant son adversaire à six reprises alors que Genie a perdu son service seulement une fois.

Au final, Bouchard a quasiment gagné le double de points (60 vs 32) par rapport à Mattek-Sands. De plus, la meilleure raquette au Canada a terminé avec un taux d'efficacité de 71 % pour les points gagnés au premier service et 60 % en deuxième balle.

La prochaine rivale de Bouchard sera la 44e joueuse mondiale, Alison Van Uytvanck, au deuxième tour. La Belge de 21 ans a eu plusieurs beaux moments la saison dernière, ce qui fait en sorte que cette dernière est parmi le top 50 sur le circuit de la WTA.

Crédit photo : @HobartTennis


Genie Bouchard battue

Genie Bouchard

Eugenie Bouchard n'a pas réussi à poursuivre sa route au tournoi de Shenzhen, en Chine. La Québécoise a dû s'avouer vaincue en deux manches identiques de 6-4 contre Timea Babos.

La meilleure joueuse de tennis au Canada a vu son parcours s'arrêter lors des quarts de finale. Sa rivale a été plus forte qu'elle pendant le match.

La Hongroise a d'ailleurs conclu dans le dernier jeu de la confrontation avec trois services dont Bouchard n'a pas été en mesure de retourner.

Le prochain tournoi pour Bouchard est celui de Hobart; on lui souhaite la meilleure des chances!

Photo : @CdnTennisNews


Quand Genie s’épanouit…

Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard a poursuivi sa route au tournoi de Shenzhen, en Chine. La meilleure raquette au Canada a éliminé l’Américaine Nicole Gibbs en 1 h 7 lors de son match de deuxième tour.

Au moment des quarts de finale, Genie affrontera la 70e joueuse mondiale Timea Babos. Cette dernière a disposé de la Roumaine Monica Niculescu, quatrième favorite du tournoi.

Bouchard est maintenant la joueuse la mieux classée dans sa portion de tableau. Petra Kvitova a dû déclarer forfait en raison d'une blessure durant son match de premier tour.

Si elle parvient à remporter son prochain duel, la Québécoise se frottera à la vainqueur du match opposant Alison Riske à Anett Kontaveit.

On souhaite la meilleure chance à Genie! 👍🎾

Crédit photo : Genie Bouchard - Twitter

***

Si vous avez des informations concernant les Canadiens de Montréal et/ou un commentaire à me soumettre, vous pouvez m’écrire sur Twitter @NicolasPoulin