Suivez 25stanley sur Facebook!

Ce que vous devez savoir pour apprécier le NCAA March Madness

wvu

Que tu sois un fan de basketball ou non, si tu aimes le sport en général, tu dois absolument regarder des matchs du tournoi national de basketball universitaire aux États-Unis, aussi appelé le March Madness. 

 Voici donc 5 raisons qui font de ce tournoi un incontournable. 

 1- Le format du tournoi 

 64 équipes entrent dans le tableau principal et l’équipe qui sera invaincu à la fin de 3 semaines d’activités sera couronnée champion national. Le fait qu’une seule défaite élimine l’université du tournoi donne droit à des moments grandioses de sport. Chaque possession devient importante dans chacune des rencontres. 

Les lancers francs deviennent d’une importance capitale, ce qui cause un stress immesurables au jeune tireur amateur qui ne veut pas rater un seul tir. Les moments de tension sont nombreux, surtout en 2e demie, ce qui donne un bijou télévisuel. 

 2- Les upsets 

 Dans ce tournoi, il y a 4 conférences de 16 équipes toutes classées de 1 à 16. Au 1er tour, 1 joue contre 16, 2 contre 15 et ainsi de suite. Après seulement une journée d’action, déjà deux des 3e tête de séries se sont fait éliminer, sois Baylor et Iowa State par des 14e tête de séries. Puisque ce ne sont pas des séries 4 de 7, ce format permet beaucoup de victoires surprises à chaque année et c’est un peu ce qui fait la beauté de ce tournoi. Les petites écoles avec beaucoup moins de budget ont la chance de se faire un nom en remportant un match contre une université majeure. 

 3- Les fins de matchs 

 Plusieurs de ces rencontres se terminent par un différentiel de cinq points ou moins, ce qui met en place des fins de matchs absolument excitantes. Avec un shot clock rehaussé à 35 secondes, la stratégie afin d’avoir la dernière possession devient primordiale et les entraineurs le savent. Le dernier tir du match est plus souvent qu’autrement le lancer déterminant du match, ce qui donne des buzzer beater de fou. 

 4- L’intensité des matchs 

 Lorsqu’on regarde un match de la NBA, après qu’une équipe ait inscrit un panier, on voit souvent cette équipe se replier afin de bien mettre en place sa défensive. Au March Madness, lorsqu’une équipe marque un panier, cette même équipe met immédiatement une pression soutenue sur le porteur du ballon afin de le provoquer à commettre une erreur. Cette façon de jouer fait en sorte que chaque possession de ballon est excitante et que les matchs renferment beaucoup plus de revirements, ce qui donne du jeu très excitant. 

 5-  Surveiller les Québécois en action 

De plus en plus de joueurs canadiens participent à ce tournoi, mais cette année on avait la chance de surveiller quelques gars du Québec. Kevin Zabo de Gatineau, qui joue pour San Diego State, est le seul joueur du tournoi toujours en vie. 

Malheureusement pour les quatre autres Québécois présents, l’expérience fut de courte durée. Baylor, l’équipe du montréalais Kenny Cherry s’est fait surprendre par Georgia State 57-56, alors que Patrick Steeves et Harvard se sont également inclinés par un seul petit point contre les puissants Tar Heels de la Caroline du Nord. Tevonn Walker de Valparaiso (13) a perdu contre la puissance de Maryland. Même chose pour Junior Lomomba à Procidence. 6 – Les cheerleaders

Screen shot 2015-03-20 at 11.24.10 PM

Voir la galerie photo pour comprendre.


Bouchard surprise par Tsurenko à Indian Wells

Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard n’est pas parvenue à atteindre les quarts de finale à Indian Wells. La Québécoise s’est inclinée 7-6 (5), 5-7 et 4-6 contre l’Ukrainienne Lesia Tsurenko au 4e tour.

Bouchard s’est forgée une belle avance à la manche ultime, mais elle a vu sa rivale remonter la pente pour ainsi filer avec la victoire.

La septième mondiale n’était pas au sommet de sa forme lors de la troisième manche et Tsurenko en a alors profité.

Après Andrea Petkovic et Alizé Cornet, la 85e raquette au monde s’est payée Bouchard. Lors des quarts de finale, Tsurenko affrontera Jelena Jankovic.

Crédit photo : Icon Sportswire


Bouchard poursuit sa route à Indian Wells

Genie Bouchard

La septième joueuse mondiale, Eugenie Bouchard, a vaincu CoCo Vandeweghe en deux manches de 6-3 et 6-2 au troisième tour.

La meilleure raquette au Canada a été beaucoup plus régulière sur le terrain que sa rivale américaine. Bouchard a pris le match en main pour filet vers la victoire.

Au prochain tour, la Québécoise se mesurera à Lesia Tsurenko, 85e joueuse mondiale, elle qui a battu Alizé Cornet en trois manches.


Retour gagnant pour Eugenie Bouchard

Genie Bouchard

Eugenie Bouchard est revenue au jeu après un mois d’inactivités, incommodée par une blessure nébuleuse. La meilleure joueuse au Canada a vaincu Lucie Hradecka en deux manches identiques de 6-2 dans un duel qui aura duré 57 minutes.

La Québécoise a brisé sa rivale tchèque à six reprises pour ainsi prendre les commandes pendant la quasi-totalité de la rencontre. La 122e joueuse mondiale avait eu le dessus deux fois sur Bouchard en 2012.

La septième raquette au monde affrontera CoCo Vandeweghe au prochain tour.

Crédit photo : BNP Paribas Open


Bouchard impressionnée par le jeu de Bieber; discrète à propos de sa blessure

GTY 465819380 E ACE ENT CIN CEL USA CA

Eugenie Bouchard a joué au tennis en double avec le chanteur Justin Bieber. Elle a ainsi réalisé son rêve d’enfance en formant un duo avec lui pour un match de charité.

La meilleure raquette au Canada a été étonnée par son idole. Elle a répondu aux diverses questions des journalistes, dont la suivante : Comment s’est passé le match en double avec Bieber?

« C’était vraiment amusant. J’ai été impressionné par lui », a indiqué Bouchard.

Celle-ci effectuera un retour au jeu au tournoi de au BNP Paribas Open cette semaine. Elle a été donnée une réponse très courte au sujet de sa blessure qui l’a mise sur le carreau pendant plusieurs semaines. D’ailleurs, Bouchard a déclaré forfait aux tournois de Dubaï, de Monterrey et du Mexique plus tôt cette saison.

« Je ne vais pas vraiment aller dans les détails. Je viens bien maintenant. Je vais jouer des matchs et me pratiquer. Je suis contente de participer à ce tournoi (BNP Paribas Open) », a répondu Bouchard.

Toutefois, elle n’a jamais donné de détails concernant sa blessure et le fait qu’elle a raté un mois d’action. La coqueluche du tennis féminin a plutôt parlé de mode, de son nouvel entraîneur, de la Fed Cup et de plusieurs autres sujets.

Source : Yahoo! Sports / Stephanie Myles


Eugenie Bouchard réalise son rêve d’enfance avec Justin Bieber

GTY 465819380 E ACE ENT CIN CEL USA CA
GTY 465819346 E ACE ENT CIN CEL USA CA
B_yq4t_UwAAhwv

Nooooon!!!!! C’est finalement arrivé. Eugenie Bouchard a rencontré son idole Justin Bieber. L’an dernier, la joueuse de tennis avait pris l’univers par surprise en déclarant que Justin Bieber serait sa « date » de rêve. Hier, Eugenie Bouchard a réalisé son rêve sur un court de tennis. L’acteur Will Ferrell organisait son 11e tournoi Desert Smash cette semaine, et pour l’occasion Eugenie Bouchard et Justin Bieber ont joué un match en double.


Connor McDavid et Jack Eichel connaissent des saisons ridicules

McDavid

Il y a quelques jours, TSN a montré ce tableau comparatif entre Connor McDavid et les 6 derniers attaquants de la CHL qui ont été choisis au premier rang du repêchage. Le tableau nous montre leurs totaux de points après les 38 premiers matchs de leur saison avant le repêchage. Comme on peut le voir, McJesus démolit tout le monde même si la liste n’est pas remplie de deux de pique.

Bien évidemment, les points ne sont pas suffisants pour évaluer des espoirs de la LNH, mais ces chiffres nous rappellent pourquoi les Sabres, les Coyotes et les Oilers travaillent aussi fort pour terminer dans le fond du classement.

L’équipe qui terminera au dernier rang aura 20% de chances d’avoir le premier choix au repêchage et elle sera assurée d’avoir un choix dans le top 2. C’est crucial puisque l’autre espoir qui fait la course à McDavid, Jack Eichel, connait aussi une saison incroyable (55 points en 32 matchs).

Un utilisateur sur Reddit a voulu comparer Eichel aux joueurs présents sur la liste. Il a donc appliqué une formule pour estimer combien de points les 55 d’Eichel en 32 matchs dans la NCAA valent dans la OHL pour 38 rencontres. Si le centre continuait d’amasser des points au même rythme, il aurait autant de points que Yakupov et MacKinnon en 38 matchs (65). Puis, en ajustant les chiffres pour la OHL, qui est plus offensive que la NCAA, l’internaute a trouvé qu’Eichel « aurait » 89 points en 38 rencontres en Ontario.

Ce n’est qu’une approximation et le calcul n’est pas parfait, mais ça montre à quel point les deux premiers choix du prochain repêchage sont talentueux. Ce sont deux gars qui changeront le futur des franchises qui les repêcheront et c’est pourquoi la loterie sera très intéressante cette année.


Élimination rapide d’Eugenie Bouchard au tournoi d’Anvers

eugenie bouchard - 2015- credit: icnon

Jeudi à Anvers, pour le tournoi BNP Paribas Fortis Diamond, Eugenie Bouchard s’est fait déclasser par la 42e raquette mondiale. Genie Bouchard, classé #1 pour cette compétition, a perdu contre l’Allemande Mona Barthel par la marque de 4-6, 6-1 et 6-2. Le service de Bouchard était mauvais avec 9 doubles fautes. Peut-être qu’elle aurait dû le pratiquer un peu plus le weekend dernier lors de la Fed Cup à Québec. On peut dire son expérience Belge a été mauvaise autant sur le tapis rouge que sur le court.

Eugenie Bouchard restera en Belgique pour le reste de la semaine afin de disputer des matchs en double.

 


Eugenie Bouchard quitte Montréal pour la Belgique – Spotted

eugenie bouchard - montreal - credit: 25stanley
eugenie-bouchard-1
Screen shot 2015-02-06 at 8.38.54 PM

Ceux qui rêvaient encore de voir Eugenie Bouchard représenter le Canada a la FedCup peuvent définitivement mettre une croix la-dessus. La princesse du tennis de Westmount a quitté Montréal vendredi soir pour s’envoler vers l’Europe afin de participer au tournoi BNP Paribas Fortis Diamond en Belgique. Notre paparazzi Eric Yeah a croisé une Genie Bouchard solo. Son nouvel entraineur, Sam Sumyk, a quitté la ville plus tôt dans la journée. Sam Sumyk, âgé de 47 ans, a déjà été responsable de Victoria Azarenka and Vera Zvonareva.

Vous savez c’est quoi la preuve que Genie Bouchard est définitivement une beauté naturelle? Sur chacune des photos qu’on a prises ce soir, elle est mignonne sur chacune d’elle. Ce n’est pas toujours le cas sur des nombreux comptes Instagram ou même Tinder de certaines filles qui ajoutent beaucoup trop de filtres sur leur cliché. Mais ça, c’est une autre histoire.


Ce fan des Seahawks qui détruit sa télé est aussi fou que ce meme de Richard Sherman

Après la terrible décision des Seahawks de faire une passe, ce fan des Seahawks a décidé de montrer ce qui serait arrivé à la ligne défensive des Patriots si Marshawn Lynch avait couru avec le ballon. Comme cobaye, ce partisan a utilisé sa vieille grosse télé.

*

Voici un des désavantages d’être un perdant. Tu te fais niaiser. Disons que c’est difficile d’avoir de la peine pour Richard Sherman; il est tellement cocky. En tout cas, comme l’a mentionné l’auteur du meilleur compte Instagram de la terre (@fatjewish) l’Internet est capable du meilleur comme du pire.

IMG_0927.PNG