carey-price-pierre-groulx

Carey Price a quitté son nouveau terrain de trois acres situé à Kelowna en Colombie-Britannique pour venir s’entraîner avec ses coéquipiers des Canadiens de Montréal. Lundi, nos Glorieux seront au Complexe Bell de Brossard pour un entraînement style « ligue garage ». Parce qu’en temps de lockout, les joueurs n’ont pas accès aux installations de millionnaires qu’ils ont habituellement droit. Encore plus intense, Carey Price n’a même pas le droit de communiquer avec son entraîneur Pierre Groulx. Malgré que je suis pas mal certain que quelques SMS seront échangés entre les deux hommes. Ils étaient ensemble à Brossard la semaine dernière pour un shooting photo mettant en vedette le nouvel équipement CCM de Carey.

Opinion de Carey Price face au lockout

carey-price-ccm-pads

Par rapport au lockout, Carey Price ne sait pas trop quoi dire de la situation. Beaucoup d’incertitudes, encore plus de questions et d’inconforts, mais peu de réponses.

“It’s kind of hard to talk about because you don’t exactly know how long it’s going to be. You don’t have any answers for anybody, and they ask you a lot. Fans are generally disappointed. And it’s not just the players and owners who are affected by this, it’s a lot of people’s livelihoods. You feel terrible about it.” – The Gazette

Carey Price en Suisse?

carey-price-ccm-ad

Est-ce que le #31 passera l’automne à Montréal, Kelowna ou Europe? Ce dernier ne le sait pas encore. Par contre, s’il décide de jouer pour un club professionnel, ça risque d’être en Suisse avec possiblement Diaz ou Weber. Pourquoi la Suisse? Parce que Carey Price considère que cet endroit ressemble à la Colombie-Britannique. Malgré qu’on n’est pas trop certain que le rodéo et les chapeaux de cowboy soient très populaires au pays des banques.

*Photo: InGoalMag