Suivez 25stanley sur Facebook!

À propos de Christophe Perreault

Chroniqueur sur 25stanley // Se spécialise dans les statistiques avancées, la LNH et le repêchage

Marshawn Lynch et Gronk s’affrontent à Mortal Kombat dans un vidéo hilarant

Gronk Lynch

Une des histoires prédominantes pendant la semaine menant au Super Bowl est l’interaction du porteur de ballon des Seahawks, Marshawn Lynch, avec les médias. Lynch fait tout ce qu’il peut pour garder ces interactions au minimum et quand il parle, il répète toujours la même chose. L’humoriste américain Conan O’Brien a réglé ce problème dans son émission.

Il a installé Lynch et Gronk, l’ailier rapproché des Pats, devant le prochain Mortal Kombat, qui sortira en avril prochain, et il a laissé la magie s’opérer. À l’aide de l’humoriste et du jeu sanglant, les deux gars ont montré leur personnalité et ça donne un excellent vidéo.

Les réactions des trois gars devant les scènes ridiculement sanglantes du jeu sont parfaites et on voit les 3 relaxer et s’amuser en jouant. C’est le genre d’interaction qu’on ne voit pas assez souvent de la part des athlètes professionnels et ce n’est pas de leur faute. On leur demande d’être ultra corporatif et dès qu’ils disent quelque chose de trop controversé ou de trop plate, les journalistes les plantent. Ça force donc les gars à sortir la cassette devant les journalistes même s’ils ont clairement une personnalité intéressante comme on le voit dans ce vidéo.


Tuukka Rask a réussi l’arrêt de la soirée

Tuukka Rask

Encore une fois jeudi soir, Carey Price a été le meilleur gardien de la LNH. Toutefois, malgré quelques séquences spectaculaires, ce n’est pas lui qui a réalisé le plus bel arrêt de la soirée. Cet honneur appartient plutôt à Tuukka Rask, qui a carrément volé Michael Grabner en deuxième période du match des Bruins contre les Islanders.

L’attaquant croyait avoir un but facile lorsqu’il a ramassé la rondelle devant un filet désert après une belle passe de Nikolai Kulemin. Toutefois, Rask n’a pas abandonné et il sorti le bâton juste au bon moment pour empêcher Grabner de réduire l’écart de moitié en faisant 2-1.

Les fans de Boston ont toutefois rapidement oublié cet arrêt lorsque le gardien a laissé passer un but plutôt moyen quelques minutes plus tard. Tout a été pardonné puisque les Bruins ont gagné 5-2. Après la rencontre, Rask a dit qu’il espérait que cet arrêt se retrouve dans les prochains décomptes d’highlights et son souhait risque d’être réalisé.

GIF

Vidéo

GIF via @myregularface


Mediafail // Fox Sports Tennessee a diffusé l’audio d’un porno pendant un match des Preds

Preds

Je n’ai aucune idée comment c’est arrivé, mais pendant une minute de la diffusion du match entre les Prédateurs et les Blues par Fox Sports Tennessee, on a entendu l’audio d’un porno. En fait, on entendait les forts gémissements d’une actrice, rien de plus.

Toutefois, les gémissements étaient assez clairs pour qu’on sache que les annonceurs n’écoutaient pas un match de tennis féminin. Bien évidemment, on ne sait pas qui est responsable de cette gaffe, mais il risque d’en payer le prix. C’est clair qu’il va y avoir une tonne de plaintes de la part de parents qui écoutaient le match avec leurs enfants.


Via Greg Balloch


Insider Trading // Le Canadien est dans la course pour Antoine Vermette

Insider Trading

Ce sont Bob McKenzie et Darren Dreger qui se sont occupés de la chronique Insider Trading de jeudi soir. Voici leurs dernières rumeurs.

Antoine Vermette

Bob McKenzie a commencé avec le joueur qui attire le plus d’intérêt présentement; Antoine Vermette. Le centre des Coyotes sera agent libre sans restriction à la fin de la saison et plusieurs équipes veulent faire son acquisition. Parmi ces formations, on retrouve notamment le Canadien. Toutefois, il y a de la compétition. McKenzie a aussi nommé l’Avalanche, les Rangers, les Blues, les Ducks, les Sens et les Blackhawks comme équipes qui ont démontré de l’intérêt pour ses services. Cette haute compétition fait en sorte que le prix pour faire son acquisition sera très élevé.

L’informateur de TSN a dit que les Coyotes pourraient obtenir un choix de première ronde et un espoir de qualité en retour de Vermette. Ce prix à payer fait en sorte que l’équipe qui gagnera les enchères en sera une qui croit en ses chances de signer l’attaquant pour les saisons suivantes.

Daniel Winnik

Winnik n’attire pas autant d’attention que Vermette, mais les Leafs reçoivent quand même des appels le concernant selon Darren Dreger. Une des équipes intéressées serait les Jets, qui étaient dans les discussions jusqu’à la toute fin pour le signer cet été. Comme Winnipeg se cherche un ailier pour le 3e trio, Winnik serait un bon fit pour eux. Avant de faire l’acquisition de Lapierre, les Penguins avaient aussi fait une offre pour Winnik.

Ryan O’Reilly

Selon Bob McKenzie, le plan initial de l’Avalanche était d’échanger le centre cet été pour maximiser le nombre d’équipes d’intéressées. Par contre, la blessure d’Erik Johnson pourrait avoir changé les plans. La formation a cruellement besoin d’un défenseur et le processus pour échanger O’Reilly pourrait s’accélérer si jamais le Colorado est capable d’obtenir un bon défenseur en retour.

Match des étoiles

Darren Dreger a expliqué que la LNH allait réviser la fin de semaine du match des étoiles pour voir comment améliorer l’événement. L’informateur a spécifiquement pointé le comportement relax des joueurs lors du repêchage (que la ligue serait stupide d’éliminer) ainsi que le manque d’effort lors du match comme sujets qui seront discutés par la ligue.


Stéphane Quintal a parlé à Subban à propos de ses jambettes

P.K. Subban

En entrevue avec Ron Fournier mercredi soir, Stéphane Quintal a confirmé qu’il avait parlé à P.K. Subban pour l’avertir à propos des jambettes qu’il fait parfois lors des batailles à un contre un le long de la bande. On sait que Brad Marchand a été suspendu pour cette raison récemment et que Quintal avait déjà averti le défenseur du Canadien à ce propos en septembre 2013.

Ce n’est donc pas une nouvelle surprenante. Toutefois, ça nous indique aussi que si P.K. continue de cette façon, il pourrait manquer quelques matchs. Ce serait une très mauvaise nouvelle pour le Canadien qui l’utilise à profusion.

Subban a également été averti à cause d’une séquence contre le Lightning pendant laquelle il avait frappé un joueur alors qu’il était au banc. Bref, le défenseur du Canadien est surveillé de près par le département de la sécurité des joueurs de la LNH et si jamais il commet un geste qui devra être étudié par le comité, ses chances d’être suspendu sont malheureusement bonnes.

Les jambettes de Subban

La séquence contre le Lightning en séries

Via Go Habs Go & 98,5 fm


Les paris 25stanley de la journée

Voici la chronique gambling du 25stanley. Chaque jour, je vais lister les paris intéressants dans la LNH en plus de décrire brièvement pourquoi je crois que le jeu en vaut la chandelle. Les cotes utilisées seront celles de Mise-O-Jeu et Bodog et ma fiche va toujours être au haut de l’article pour rappeler que c’est lfun de parier, mais qu’on ne peut pas nécessairement vivre de ça. L’équipe choisie va toujours être en gras et les équipes locales vont être en majuscule. Pour référence, on se basera sur Fenwick Stats pour le Fenwick ajusté selon le score et sur Daily Faceoff pour les gardiens partants. Le profit affiché est le montant que l’on aurait fait en pariant 1$ sur Bodog chaque fois.

Paris

Fiche : 158-102-1
Profit : 24,42$

19h30

Red Wings (B: 2,3 M: 1,9) vs LIGHTNING

Les Wings ont gagné leurs 6 derniers matchs et 8 de leurs 10 dernières rencontres. Leur cote est donc un peu trop haute concernant leurs récents succès. Pendant cette séquence, Detroit a un avantage de possession par rapport à Tampa (56,1% vs 54%). Devant le filet, Petr Mrazek se débrouille assez bien en remplacement de Jimmy Howard, ayant gagné 6 de ses 7 derniers départs, donc on peut prendre Detroit avec cette cote payante.

PANTHERS (B: 1,65 M: 1,5) vs Blue Jackets

Roberto Luongo ne traverse pas une excellente séquence présentement, mais même dans ses pires moments, il est meilleur que Curtis McElhinney. Les Panthers ont également un avantage de possession au cours des 10 derniers matchs (51% vs 46,6%) en plus d’avoir l’avantage de la glace pour cet affrontement. On prend donc la Floride à la maison.

20h

Prédateurs (B: 2,5 M: 2,05) vs BLUES

Je comprends que les Preds sont sur la route et que c’est Carter Hutton devant le filet et non Pekka Rinne, mais Nashville mène encore la meilleure division de la LNH et cette cote est tout simplement trop haute pour une équipe de leur niveau. C’est encore plus vrai lorsqu’on sait que Nashville a gagné 3 des 4 matchs entre les deux équipes cette année.

21h

Wild (B: 2,05 M: 1,95) vs FLAMES

Une équipe en visite à Calgary ne devrait pas avoir une cote autour de 2 à moins d’être dans la course McEichel. Grâce à l’arrivée de Devan Dubnyk au Minnesota, ce n’est plus le cas du Wild. Ils sont au 5e rang de la ligue au niveau de la possession au cours de leurs 10 derniers matchs (54,3%), ce qui est pas mal mieux que la 23e place des Flames pendant la même séquence (46,1%).

22h

SHARKS (B: 2 M: 1,65) vs Ducks

Les Sharks ont l’avantage de la patinoire, mais ils ont surtout la chance d’affronter Ilya Bryzgalov. Le gardien des Ducks a une moyenne de buts alloués de 3,7 et un % d’arrêts 85,4% cette saison. En plus, San Jose a gagné 3 des 4 premiers matchs entre ces deux équipes cette année.


Il devrait y avoir de la publicité sur les chandails de la Coupe du monde

Publicité

Selon Rick Westhead, les commanditaires principaux de la LNH s’attendent à ce qu’il y ait de la publicité sur les chandails de la Coupe du monde. Ils pensent ça puisque la LNH sera très agressive pour atteindre son objectif de 100 millions de revenus pour cette compétition (les droits de télé vendus à Rogers ont déjà rapporté 30M$).

Ça coûterait environ 2 millions pour placer une publicité sur un chandail et 6 millions pour en avoir une sur les chandails des 8 équipes selon des estimations de Westhead. Il estime que des compagnies comme Honda, McDonald’s et Pepsi seraient parmi les candidats les plus logiques.

La LNH a dit à Westhead qu’elle avait la possibilité de vendre de la publicité sur les chandails pour la compétition, mais qu’elle n’a pas encore pris de décision. Pour sa part, le porte-parole de l’association des joueurs, qui organise la compétition avec la LNH, a confirmé que toutes les options allaient être considérées.

Ça veut dire que les chances de voir un logo de McDo ou de Pepsi sur un chandail de Team Canada existent réellement. Ça risque d’être une expérience intéressante puisque ce sera payant pour la ligue au départ, mais si ça influence trop la vente des chandails à la baisse, la stratégie pourrait être moins payante que prévue.

Il y a également un risque à prendre pour les compagnies. Je doute que les Américains soient trop heureux de voir le gros M de McDo sur leur chandail et ça pourrait être du mauvais PR pour la compagnie. Je ne serais pas surpris si, pour faire l’essai du concept, la LNH limitait cette publicité aux chandails des jeunes loups et des étoiles du reste de l’Europe qui n’ont pas de chandail présentement et dont l’image ne peut donc pas être ternie par ces pubs comme c’est le cas pour les 6 autres pays.


On va pouvoir écouter les publicités américaines du Super Bowl en direct en 2017

budweiser-puppy-love-hed-2014-624x416

Les publicités qui coûtent des millions aux compagnies sont un des meilleurs aspects du Super Bowl. À ce prix-là, les entreprises se forcent et on se retrouve souvent avec plusieurs bijoux qui buzz sur le web pendant les jours suivants. Toutefois, au Canada, on ne voit pas ces publicités en direct puisque CTV aime mieux nous rappeler qu’ils diffusent Big Bang Theory 50 fois pendant le match.

Ça va changer en 2017. Le CRTC a décidé que CTV ne pourra plus faire de la substitution simultanée pendant le Super Bowl, ce qui veut dire que si on écoute le match au poste américain, on aura les bonnes publicités.

C’est dommage que ça n’arrivera seulement qu’en 2017, mais au moins, la bonne décision a finalement été prise et il ne nous reste que deux années avec le cauchemar de CTV. Maintenant, il faut juste espérer que les compagnies américaines continuent d’innover pendant leurs 30 secondes allouées.


Un ancien espoir du Canadien suspendu 20 matchs dans la ECHL

Conboy

Andrew Conboy a été un choix de 5e ronde du Canadien lors du repêchage de 2007. Il a joué quelques saisons avec les Bulldogs d’Hamilton, mais il n’a jamais endossé l’uniforme du Canadien dans un match de saison régulière. Un des problèmes de Conboy était sa discipline sur la glace et ça n’a pas changé depuis.

Après un séjour en Angleterre, Conboy était de retour dans la ECHL la saison dernière et il y a été suspendu 3 fois depuis janvier 2014. Sa dernière suspension pourrait lui avoir coûté sa carrière alors qu’il manquera 20 matchs et que son équipe l’a libéré parce qu’ils étaient tannés de dealer avec ça.

Cette suspension était plutôt méritée. Dans un match contre Brampton, l’équipe de Dalton Thrower, un autre espoir du Tricolore, Conboy s’est fait plaquer en entrée de zone offensive. L’attaquant n’a pas aimé le geste et en se relevant, il a attaqué son adversaire avec un bon double-échec au visage.

Il voulait se battre avec lui par la suite, mais Calin Wild ne voulait rien savoir et il n’a pas répliqué. Il faut dire qu’il était clairement secoué et qu’il est resté sur la glace après l’altercation. C’était un geste vraiment stupide et on peut comprendre le circuit mineur de vouloir éliminer les séquences du genre.

Via Puck Daddy


Tomas Plekanec, un possible finaliste pour le trophée Selke?

Price Plekanec

Pendant l’absence de Pekka Rinne, Carey Price est en train de se positionner comme le favori pour le trophée Vezina et comme un excellent candidat pour le trophée Hart. Son vol pour Las Vegas est pratiquement assuré et il pourrait être rejoint par un coéquipier.

Rob Vollman, d’ESPN, a étudié la course pour le trophée Selke et il s’est rendu compte que Tomas Plekanec a une chance d’être parmi les trois finalistes. Ce sera difficile puisqu’il y a trois grands favoris pour le titre (Bergeron, Toews et Datsyuk), mais c’est possible que Plekanec se faufile comme finaliste. Ceci étant dit, il n’a pas vraiment de chance de le gagner.

Vollman a confirmé ça en regardant les 27 finalistes pour le trophée depuis le lock-out de 2005. Il a trouvé 6 critères qui englobent tous ces finalistes sauf un (Mike Fisher en 2006). Bergeron est le seul qui excelle partout et si l’on se fie seulement à ces critères, le centre du Canadien se classe au 5e rang, étant solide dans 4 des 6 critères et en ne se faisant pas trop déclasser dans les deux autres. Sans surprise, les 4 gars devant lui sont les candidats habituels et Ryan Kesler.

Voici les 6 critères de Vollman :

1. Jouer pour une bonne équipe défensive
2. Le succès sur les mises au jeu
3. Un joueur important sur le désavantage numérique
4. Une certaine production offensive
5. Joue contre les meilleurs trios adverses
6. Bonne réputation

Les deux critères qui font mal à Plekanec sont le succès sur les mises au jeu et la bonne réputation. Ce n’est pas que le centre du Canadien est mauvais sur les mises au jeu (51,3%), mais il n’est pas au niveau de Bergeron (58,9%), Toews (56%) ou Datsyuk (55%). Ce n’est donc pas catastrophique, mais les mises au jeu sont une des statistiques les plus regardées par les journalistes lorsqu’ils votent et cet écart lui coûtera plusieurs votes.

La réputation de Plekanec n’est également pas au niveau des autres. Toutefois, c’est en train de s’améliorer puisqu’il a terminé au 7e rang du vote pour le Selke la saison dernière.

Ironiquement, c’est Carey Price qui pourrait aider Plekanec à venir avec lui à Vegas. Un des avantages de Plekanec par rapport à la majorité de ses rivaux est la prestation défensive du Tricolore. Le Canadien est présentement au 3e rang de la LNH au niveau de la moyenne de buts alloués par match à 2,33, ce qui place Plekanec en meilleure position que Bergeron (les Bruins sont 7es), Datsyuk (les Wings sont 8es) et Kesler (Anaheim est 11e). Seul Toews joue pour une meilleure équipe défensive à Chicago. Bien évidemment, cette position est grâce à Price et les voteurs le prendront probablement en compte.

Ceci étant dit, Plekanec participe à un plus grand % de mises au jeu défensives que le reste des candidats principaux (sauf David Backes), donc on pourrait argumenter qu’il a quand même un gros rôle à jouer dans les succès défensifs du Tricolore.

Si jamais Plekanec fait mieux au cercle des mises au jeu en 2e moitié de saison et qu’un joueur ou deux connait un ralentissement ou pire, une blessure, le centre du Tricolore a des chances de devenir finaliste.

Il ne sera jamais favori pour le trophée et il ne risque pas de le gagner éventuellement, mais si l’on se fie aux critères historiques, les chances de le voir à Vegas sont probablement plus hautes que ce qu’on pourrait croire.