Suivez 25stanley sur Facebook!

À propos de Christophe Perreault

Chroniqueur sur 25stanley // Se spécialise dans les statistiques avancées, la LNH et le repêchage

Marcus Kruger attend encore après les Blackhawks

Alors que l’arbitrage salariale a permis à plusieurs équipes de régler leurs derniers problèmes contractuels au cours des derniers jours, Marcus Kruger, qui a évité ce processus pour signer une entente à long terme avec les Blackhawks, attend toujours son prochain contrat.

Dans un courriel envoyé au Chicago Tribune, l’agent de Kruger, J.P. Barry, a écrit que son client allait être patient avec le DG des Hawks pour lui permettre de faire de la place sous le plafond salarial. Par contre, Barry a ajouté que si la situation ne se réglait pas au cours du prochain mois, son client allait devoir accepter un contrat à court terme afin de revisiter cette situation lorsqu’il y aura de l’argent disponible pour l’attaquant de 25 ans.

Kruger a gagné 2 Coupes Stanley avec les Blackhawks et il joue un rôle capital sur leur désavantage numérique. Il est également au centre du 4e trio. En 23 matchs de séries cette année, il n’a obtenu que 2 buts et 2 passes, mais un de ces buts a donné la victoire aux Hawks en 3e prolongation dans le 2e match de leur série contre les Ducks. C’est un joueur de 4e trio de luxe et ce sont souvent ces gars-là qui écopent, donc il ne devrait pas recevoir une grosse augmentation de salaire après avoir gagné 1,4 M$ la saison dernière.

Présentement, Chicago n’a que 231 540$ de libre sous le plafond salarial et ils doivent encore se trouver un 7e défenseur (probablement Ville Pokka qui gagnera 925 000$ cette saison). Ils devront donc céder un autre contrat pour faire de la place sur la masse salariale et plus on avance dans la saison morte, plus ce sera difficile à faire pour Stan Bowman.

Stats de Kruger

Kruger HERO


Via The Score


Aleksander Barkov a vraiment hâte au mois d’octobre

Barkov

Pendant que certains vétérans profitent de leur saison morte, plusieurs jeunes sont impatients de retourner sur la glace. C’est le cas du centre de 19 ans des Panthers de la Floride, Aleksander Barkov, qui a essayé de se rapprocher de l’action lundi matin.

Barkov a publié une photo sur Instagram dans laquelle on le voit jouer à NHL 15 alors qu’il portait ses patins. La description de sa photo indiquait que c’était la meilleure façon de se rapprocher de l’action en attendant le mois d’octobre. C’est une belle publicité pour EA Sports, qui a fait circuler cette photo sur les réseaux sociaux, et ça démontre bien le sens de l’humour du joueur des Panthers.

Même s’il n’a pas encore atteint la vingtaine, Barkov est en train de se développer comme un attaquant de top 6 en Floride. Il est certainement un de ceux qui profite de la présence de Jaromir Jagr dans le vestiaire des Panthers et ça devrait continuer cette année. En 71 matchs la saison dernière, le 2e choix du repêchage de 2013 a amassé 16 buts et 20 passes.

Stats de Barkov

Barkov HERO


Daniel Brière est dans une situation similaire à celle de Martin St-Louis

daniel briere mere

Le contrat que Daniel Brière a signé avec le Canadien il y a deux étés est venu à échéance le 30 juin dernier et l’attaquant de 37 ans est toujours joueur autonome sans restriction. Avec une production de 8 buts et 4 passes en 57 matchs l’an passé, il ne semble pas attirer trop d’attention et à 37 ans, ça le force à se poser des questions importantes.

Dans une entrevue avec ESPN, Brière a admis que la dernière saison au Colorado a été assez difficile pour ses enfants, qui sont au New Jersey et qui n’ont pas eu la chance de voir leur père trop souvent l’an passé.

Ces circonstances font en sorte qu’il n’a toujours pas décidé s’il jouera en 2015-16. Brière a dit à ESPN qu’il s’est gardé en forme, mais qu’il doit prendre cette décision au cours des prochaines semaines pour voir s’il intensifie l’entraînement ou pas.

Si jamais il continue de jouer, il veut rester dans le Nord-Est pour éviter de répéter la situation de la saison dernière. Ça ressemble pas mal à la situation de Martin St-Louis (qui a finalement pris sa retraite) puisqu’il s’agit d’un attaquant talentueux en fin de carrière qui veut rester près de ses enfants.

Donc, ce n’est pas parce qu’il y a de l’intérêt pour Brière dans la LNH (ce qui est douteux après sa production des dernières années), qu’il poursuivra nécessairement sa carrière. Il faut que ça vienne d’une organisation située assez près de sa famille.

Avec le plafond salarial pratiquement stable, le faible nombre de places disponibles dans les alignements de la LNH et la faible production de Brière au cours des dernières saisons, les chances qu’il reçoive cette bonne opportunité semblent plutôt faibles.

Stats de Brière

Brière HERO

Via The Score


Le Tricolore est la seule équipe canadienne avec plus d’un match sur NBC

Canadiens Montréal

Le partenaire de diffusion nationale de la LNH aux États-Unis, NBC, a publié son horaire pour la saison 2015-16 lundi après-midi. Comme ce fût le cas l’an passé, le Canadien de Montréal est l’équipe canadienne avec le plus grand nombre de matchs sur les ondes américaines. Par contre, le Tricolore a grandement augmenté son avance par rapport au reste du Canada cette année.

Le Canadien aura 6 rencontres sur les ondes de NBC et NBCSN. Les seules autres équipes canadiennes qui auront la chance d’avoir un match à la télévision américaine sont les Oilers (1er mars contre les Sabres) et les Leafs (13 mars contre les Red Wings).

On a toujours su que le Canadien attirait de plus grands auditoires que le reste du Canada aux États-Unis, mais cette différence est incroyable, particulièrement lorsqu’on considère que la prochaine vedette de la ligue est rendue à Edmonton. Ça doit être l’impact de la Classique Hivernale puisque l’an passé, le Canadien n’avait eu droit qu’à 2 rencontres sur NBC.

Les Blackhawks sont les plus représentés dans les matchs nationaux avec 21 rencontres. Par la suite, on retrouve les Flyers et les Penguins à 18 matchs alors que les Wings seront sur les ondes nationales à 16 reprises. Les seules équipes qui ne sont pas représentées sont canadiennes (Flames, Jets, Canucks et Sénateurs).

Listes des matchs sur NBC

11 novembre 2015 : Canadiens @ Pittsburgh (NBCSN)
9 décembre 2015 : Canadiens vs Bruins (NBCSN)
22 décembre 2015 : Canadiens @ Minnesota (NBCSN)
1er janvier 2016 : Canadiens @ Boston (NBC)
5 janvier 2016 : Canadiens @ Philadelphie (NBCSN)
14 janvier 2016 : Canadiens vs Blackhawks (NBCSN)


Top parieurs Mise-O-Jeu // Un gain de plus de 1600$ grâce au British Open

MOJ

À cause du plus petit nombre d’événements sportifs, c’est plus difficile de faire des gros gains sur Mise-O-Jeu en été. Par contre, il y a quand même quelques opportunités et elles se retrouvent souvent dans le sport que Duffman couvre pour le blogue; le golf. Si tu as un bon feeling pour le gagnant d’un tournoi, tu peux faire un gros profit (à moins que ton feeling soit pour Jordan Spieth).

Parlant de Spieth, il était un des favoris pour le British Open et il a presque livré la marchandise en terminant à un coup de la prolongation entre Zach Johnson, Louis Oosthuizen et Marc Leishman.

Ces 3 gars-là n’avaient pas trop attiré de paris (sauf peut-être pour Leishman qui aurait fait gagner ceux qui ont parié sur « Tout autre joueur » ), mais ceux qui ont parié sur Johnson en ont grandement bénéficié.

Avant le tournoi, il avait la plus grosse cote disponible (80) et en l’associant avec une victoire par K.O. de Sergey Kovalev (qui comme la cote de 1,01 l’indique, était presque assurée), un parieur a obtenu un gain de plus de 1600$ avec un pari de 20$. C’était risqué, mais quand tu as le bon feeling, tu peux prendre une petite chance pour un gros gain. On imagine qu’après la victoire de Kovalev, le parieur a imité le caddie de Johnson avec une petite danse.


Les Sabres ont renvoyé leur président

Ted_Black

Les Sabres en ont surpris plus d’un lundi midi en annonçant le départ de Ted Black, qui était le président de l’équipe depuis 2010. Black sera remplacé par Russ Brandon, qui occupe le même poste pour les Bills de Buffalo. Le propriétaire des Sabres, Terry Pegula, a donc consolidé les deux postes de président de ses franchises sportives.

Le départ de Black est surprenant puisque malgré leur saison de misère, les Sabres étaient au 13e rang de la LNH au niveau des foules moyennes pour leurs matchs locaux. Comme ils étaient seuls dans leur coin du classement, ça montre le support incroyable des fans des Sabres.

La plus grosse tache au dossier de Black fût l’horrible 3e chandail des Sabres qu’il avait approuvé. Ces chandails ont été catastrophiques du début à la fin puisque personne n’en a acheté. Encore pire, le surnom des partisans pour ce chandail était « sandwich à la merde ». À cause de ce fiasco, les Sabres ne porteront pas de 3e chandail avant 2020. Ce n’est probablement pas ce qui a causé son départ, mais c’est ce qui a fait le plus mal à sa réputation auprès des fans.


Marchand a laissé un bon tip après son passage au Beachclub

Marchand

L’histoire 25stanley de la fin de semaine nous est venue du Beachclub où Brad Marchand s’est fait remarquer en étant désagréable avec à peu près tout le monde. Heureusement, un barman était l’exception à la règle. Comme un bon athlète professionnel, Marchand a laissé un pourboire important (200$ sur une facture de 100$ selon le barman en question) pour s’excuser de son comportement qui a fait le tour des réseaux sociaux.

Après voir vu la vidéo, c’est toutefois aussi possible qu’il ait été trop saoul au moment de la transaction et qu’il ait mis un zéro de trop. Peu importe, ça n’affectera pas trop sa situation financière puisqu’il fera 4,5 M$ cette saison.

Même si on aime bien détester Marchand (et que c’est vraiment facile de le faire), il y a du positif pour tout le monde dans cette histoire. L’attaquant des Bruins a eu son fun, les gens présents au Beachclub vont avoir une bonne histoire à conter, le barman a fait une bonne journée et on a tous pu voir que le joueur des Bruins est aussi désagréable en dehors de la glace que lorsqu’il affronte le bleu-blanc-rouge. Il faudra maintenant voir s’il continue à être aussi haïssable sur la patinoire sans Milan Lucic dans l’alignement.

Via Clique du plateau


Didier Drogba va signer avec l’Impact

Les rumeurs des derniers jours sont sur le point de se concrétiser! Selon Taylor Twellman et Jeff Carlisle, d’ESPN, le Chicago Fire, qui détenait les droits de Didier Drogba dans la MLS, les a échangé à l’Impact en retour de plus de 100 000$ en argent d’allocation. L’échange serait conditionnel à la signature de Drogba avec l’Impact, qui serait imminente. Le contrat sur la table en est un de 18 mois et il contiendrait un salaire annuel de plus de 3 M$. Il ne resterait que quelques détails à régler avant que Drogba signe ce contrat et que le tout soit officialisé.

Ça va être une grosse acquisition pour l’Impact, qui occupe présentement la dernière place donnant accès aux séries dans l’Est. En 18 rencontres, ils ont une fiche de 7 victoires, 8 revers et 3 nuls, ce qui leur donne 24 points.

À 37 ans, Drogba n’est plus au sommet de sa forme, mais il évoluait pour les champions de la Premier League, Chelsea, l’an passé et il a un palmarès spectaculaire. Son talent est indéniable et c’est une acquisition qui aidera certainement l’Impact sur le terrain.

Cette signature aidera aussi l’équipe sur le plan marketing (l’existence de ce texte en est un bel exemple) et c’est certain que Drogba aidera à faire vendre des billets et de la marchandise. Si, en plus, il peut aider l’équipe à gagner son premier match de séries dans la MLS, son influence sur les revenus de l’équipe justifiera assurément cette acquisition.


Les Nordiques pourraient jouer dans l’Ouest

Bettman

Gary Bettman a donné une entrevue au Boston Globe et pour une des premières fois, il a parlé des détails du processus d’expansion. Il est encore aussi prudent dans ses commentaires alors qu’il a répété que ce n’était pas certain que ce processus allait mener à une équipe d’expansion. Il a aussi dit que c’était possible que la ligue n’accepte qu’une équipe.

Ça pourrait être une mauvaise nouvelle pour les Nordiques, qui sont 2es dans cette course derrière Vegas, mais ce n’est pas vraiment le cas puisque ce discours n’a jamais changé. En plus, pour la première fois, Bettman a identifié quelques défis qui seront devant la ligue si jamais les Nordiques font leur entrée. Le fait qu’il en parle publiquement est un bon pas en avant pour la candidature de Québec, même si ce pas venait avec des mauvaises nouvelle

Ce côté négatif est venu lorsque la journaliste qui interviewait Bettman lui a parlé de géographie. Le commissaire a admis que c’était un facteur qui allait être étudié et qu’il n’était pas question de déménager une équipe en difficulté financière de l’Est (Panthers ou Hurricanes) à l’Ouest pour équilibrer les conférences.

Bettman a donc dit que les dirigeants de la ligue allaient devoir considérer la possibilité d’envoyer les Nordiques dans l’Ouest. Ça ne changerait rien aux matchs locaux de l’équipe, mais ça ferait en sorte qu’aucun match à l’extérieur ne commencerait avant 20h et que la majorité de ceux-ci seraient probablement à 22h. C’est difficile à suivre pour les fans de Québec et ça ferait mal aux cotes d’écoute de Québecor, qui voudra certainement s’occuper de la diffusion de ces rencontres.

Il a reconnu que ce scénario n’était pas optimal alors que l’expérience des Jets dans la division Sud-Est était loin d’être idéale et que les Red Wings et les Blue Jackets ne pouvaient plus atteindre pour leur changement de conférence.

Le commissaire ne veut pas déranger les propriétaires de ces deux équipes en renvoyant une de ces franchises à l’Ouest. En plus, il sait qu’il peut faire tout ce qu’il veut aux propriétaires de Québec, qui veulent seulement faire leur entrée dans la LNH. Ce serait donc le geste le plus facile à faire du côté politique. Il pourrait faire ça pour les premières années et lorsque la lune de miel sera terminée, il (ou son successeur) pourrait ramener les Nordiques dans l’Est aux dépens d’une autre franchise.

Ce serait plate pour les fans de Québec, qui auraient un gros défi devant eux en ce qui concerne l’heure des matchs à l’extérieur. C’est aussi difficile de développer une rivalité naturelle avec les Blues, les Blackhawks, les Prédateurs ou le Wild. L’aspect le plus plate de ce geste serait toutefois la rivalité avec le Canadien grandement affectée. Les deux formations ne se rencontreraient jamais en séries et il n’y aurait que deux matchs par année entre les deux organisations.

L’angle optimiste de ce geste nous dit que ça permettrait aux fans québécois de voir toutes les équipes du circuit Bettman dans leur province assez souvent. Les matchs Canadiens-Nordiques seraient également plus importants puisqu’ils seraient plus rares. Les chances que ça arrive sont très très faibles, mais si jamais ce scénario nous donne une finale de la Coupe Stanley entre le Canadien et les Nordiques, Bettman deviendrait un héros national (avant que la rivalité ne fasse exploser la province).

Ceci étant dit, le scénario des Nordiques dans l’Ouest n’est qu’une possibilité évoquée par le commissaire pour le moment. Le retour des Nordiques n’est pas encore assuré et leur conférence n’est toujours pas décidée.

Via The Score


Il y a 1,25 M$ d’écart entre Colin Wilson et les Prédateurs avant l’arbitrage

À 2 jours du passage de Colin Wilson devant un arbitre, Elliotte Friedman nous a appris quelles étaient les demandes de l’attaquant et l’offre des Prédateurs. Wilson argumentera qu’il mérite un salaire de 4,25 M$ la saison prochaine alors que l’organisation de Nashville ne veut lui donner que 3 M$ pour ce contrat.

Les Preds ont donné un rôle plus offensif à Wilson cette année et il a bien répondu en atteignant les plateaux des 20 buts et des 40 points pour la première fois de sa carrière. Il a aussi marqué 5 buts en 6 matchs en séries éliminatoires alors que les Preds affrontaient les futurs champions de la Coupe Stanley.

Wilson ne sera jamais le meilleur pointeur de l’équipe, mais il leur donne une bonne production offensive et c’est un joueur assez solide. On imagine que les deux partis en viendront à une entente avant la décision de l’arbitre (comme ce fût le cas avec Craig Smith), mais après l’arbitrage d’Alex Chiasson où les Sens ont clairement gagné, certaines équipes vont peut-être hésiter avant d’offrir un contrat à long terme. Ça peut être particulièrement vrai pour une équipe doit offrir de nouveaux contrats à Forsberg, Jones et Ekholm la saison prochaine.

Stats de Wilson

Wilson HERO