Suivez 25stanley sur Facebook!

À propos de Christophe Perreault

Chroniqueur sur 25stanley // Se spécialise dans les statistiques avancées, la LNH et le repêchage

De nouveaux détails font surface dans le cas de Slava Voynov

Lundi matin, la LNH a suspendu indéfiniment Slava Voynov après que celui-ci ait été arrêté sous des suspicions de violence conjugale. Au cours de la journée, des détails sur cette triste situation ont commencé à faire surface. Voici ce qu’on sait pour le moment.

Voynov a été arrêté à l’hôpital pendant la nuit, mais on a appris que le premier appel à la police est venu à 11h25 alors qu’un voisin de Voynov avait entendu une femme pleurer et crier. Comme ils n’avaient pas d’adresse, la police est venue inspecter le quartier, mais ils n’ont rien trouvé. Toutefois, ils ont fait le lien plus tard lorsqu’ils ont reçu l’appel de l’hôpital.

Voynov a été relâché lundi matin autour de 9h, heure locale, après avoir payé sa caution de 50 000$. La police n’a pas voulu rendre public ce que le défenseur des Kings a dit aux détectives ou si Voynov est celui qui a conduit la victime à l’hôpital.

Le service de police n’a pas voulu donner de détails sur les blessures de la victime, mais Jeff Marek, de Sportsnet, a parlé à quelqu’un qui a vu les photos et il a dit que ces photos étaient horribles et que la victime avait subi des blessures terribles.

La police a également confirmé qu’il y avait un enfant dans l’appartement, mais que pour le moment, on ne sait pas s’il a participé ou vu l’événement. Ce serait l’enfant de la copine de Voynov.

L’avocat de Voynov a confirmé que son client devrait passer en cour le 1er décembre prochain. Pour l’instant, aucune accusation n’a été déposée, mais ça pourrait changer lors de l’enquête.

Nous n’avons toujours aucun détail quant à ce qui arrivera à la carrière de Voynov, mais ce ne serait pas surprenant que la LNH laisse la police faire son travail avant de prendre une décision. Cela veut donc dire qu’on ne devrait pas voir Voynov sur une glace du circuit Bettman avant le 1er décembre. S’il est trouvé coupable, c’est bien possible qu’il ait joué son dernier match dans la LNH.

Via O-C Register et Kings Insider


Semyon Varlamov sera de retour au jeu vendredi contre les Canucks

Semyon Varlamov n’aura manqué que 3 matchs avec sa blessure à l’aine. L’entraîneur-chef, Patrick Roy, a confirmé que son gardien partant allait être de retour devant le filet vendredi soir contre les Canucks de Vancouver.

Ce sera un retour attendu pour l’Avalanche qui a perdu ses 2 derniers matchs et qui jouera avec 2 gardiens de la ligue américaine mardi soir contre les Panthers de la Floride. Il faut dire que la blessure de Reto Berra contre les Sénateurs d’Ottawa jeudi soir n’a pas aidé la cause du Colorado qui a dû faire appel à Calvin Pickard qui a maintenu un % d’arrêts de 88,9% et une moyenne de buts alloués de 3,65.

Varlamov n’a pas vraiment de meilleurs statistiques depuis le début de la saison (91% et 3,80), mais il a le potentiel de faire mieux pour l’Avalanche qui connait un difficile début de saison avec 1 victoire et 5 défaites, dont une en prolongation, jusqu’à maintenant.


GIF // La ligue junior russe nous offre un plaquage brutal

MHL

La MHL est la ligue de hockey junior associée à la KHL. Elle comprend 39 équipes dans 7 pays, mais la majorité des équipes (32) évoluent en Russie. En fin de semaine, une séquence entre deux équipes hors du pays de Poutine a attiré l’attention du web sur la ligue.

La séquence est survenue lorsqu’un défenseur letton de 16 ans, Kristaps Zile, a tenté un hipcheck contre Luka Pozgay, un ancien des Cataractes de Shawinigan et des Tigres de Victoriaville. Zile est tellement descendu bas qu’il a  mis Pozgay sur son dos pendant quelques secondes avant de l’envoyer dans la bande de façon brutal.

Pozgay est resté sur la glace pendant quelques instants avant de retourner au banc. Zile n’a pas reçu de punition sur le jeu, probablement parce que les arbitres n’avaient jamais vu quelque chose du genre et qu’ils ne pouvaient pas trouver une punition appropriée.

Via Deadspin


Patrik Nemeth manquera le reste de la saison à cause d’une coupure au bras

Nemeth

Hier, on a parlé de Jason Zucker qui est passé à quelques pouces de subir une blessure très sérieuse à cause d’un patin. Aujourd’hui, les Stars de Dallas ont annoncé que le défenseur de 22 ans, Patrik Nemeth, n’a pas eu la même chance. Il manquera le reste de la saison régulière à cause d’une lacération au bras.

Il a subi cette blessure samedi soir dans la victoire de 6-5 des Flyers contre les Stars. Après une collision avec R.J. Umberger, le patin de l’attaquant des Flyers est venu couper le défenseur des Stars au bras. La réaction de Nemeth fut immédiate et il a quitté la rencontre très rapidement.

C’est très dommage pour Nemeth qui avait sa première vraie chance dans la LNH cette saison. C’est un défenseur de 3e paire qui jouait sur le désavantage numérique de temps en temps et qui avait fait le saut dans le circuit Bettman grâce à sa performance en séries dans la ligue américaine là où il a aidé les Stars du Texas à gagner la Coupe Calder l’an passé.

La séquence qui a mis fin à la saison de Nemeth


Victor Hedman manquera 4 à 6 semaines après une opération à son doigt fracturé

Le Lightning a reçu une très mauvaise nouvelle lundi. Leur meilleur défenseur, Victor Hedman, devra manquer entre 4 et 6 semaines d’activités après avoir subi une opération pour réparer le doigt qu’il s’était fracturé dans un match contre les Canucks de Vancouver samedi soir.

Hedman connaissait un excellent début de saison avec 3 buts et 4 passes. Il est présentement au sommet des pointeurs chez les défenseurs à égalité avec T.J. Brodie et Brent Burns. Même si le Lightning a ajouté de la profondeur à sa ligne bleue cet été (Stralman et Garrison notamment), Hedman sera très difficile à remplacer.

Il devrait manquer entre 13 et 20 rencontres du Lightning selon la rapidité de sa réhabilitation. La bonne nouvelle pour Tampa est le fait que la majorité de ces rencontres seront contre des adversaires de l’Ouest, donc ils pourraient limiter les dégats dans leur division si jamais la perte du défenseur déstabilise complètement la ligne bleue.

La séquence où Hedman s’est blessé


Le futur de la LNH à Seattle pourrait dépendre des Bucks de Milwaukee

milwaukee-bucks

On sait que la LNH veut s’installer à Seattle au cours des prochaines saisons. C’est un gros marché dans l’Ouest qui aurait une rivalité naturelle avec Vancouver et qui, surtout, aiderait la ligue à rétablir l’égalité dans les deux conférences.

Toutefois, la ville n’a pas l’aréna nécessaire pour accueillir la ligue. Comme la LNH n’est pas la priorité des habitants qui visent encore le retour des SuperSonics, l’équipe de la NBA qui a quitté Seattle pour Oklahoma City en 2008, l’aréna ne devrait pas se bâtir sans le retour d’une équipe de la NBA. Un investisseur essaie présentement de convaincre la ville de bâtir un aréna sans équipe de la NBA, mais ses chances sont plutôt minces. La LNH aura donc vraisemblablement besoin d’une équipe de la NBA à Seattle avant de s’y implanter.

C’est là que les Bucks de Milwaukee entrent en jeu. Les Bucks sont les Coyotes de la NBA, c’est-à-dire une équipe qui n’attire pas énormément de fans et qui a une entente  bizarre qui pourrait faciliter son déménagement. La semaine dernière, Bill Simmons, un analyste NBA de ESPN, a rappelé que si les Bucks n’avaient pas d’aréna prêt à utiliser en 2017, la NBA pourrait racheter l’équipe pour 575 millions, 25 millions de plus que le prix d’achat en mai dernier.

Malheureusement pour les Bucks, ils n’ont même pas encore trouvé où construire le fameux aréna. En plus, depuis cette vente, le prix des franchises de la NBA a augmenté de façon faramineuse grâce à la vente des Clippers pour 2 milliards. C’est donc dire que le prix de 575 millions serait très avantageux pour la ligue.

Simmons a estimé que la ligue pourrait vendre la franchise à Chris Hansen, l’acheteur intéressé à amener l’équipe dans le Nord-Ouest américain, pour 1,6 milliards. Cette vente se ferait donc à un profit de 1,025 milliards ou 35,3 millions par propriétaires.

Cette situation est vraiment nocive pour les Bucks puisque le support du commissaire est toujours crucial lors de la construction d’un nouvel aréna. Or, le travail d’Adam Silver, le commissaire de la NBA, est d’enrichir ses propriétaires et un déménagement des Bucks accomplirait exactement cet objectif. On peut donc douter de son effort, ou du support des autres propriétaires, pour aider les propriétaires des Bucks à sauver la franchise à Milwaukee.

Dans une situation comme celle-là, les Bucks ont peu de chance de rester au Wisconsin, ce qui est une excellente nouvelle pour les habitants de Seattle, et donc, du même coup pour Gary Bettman qui pourra compter sur un aréna quand il voudra faire son expansion.


T.J. Brodie signera un contrat de 5 ans – 23,25 M$ avec les Flames sous peu

Elliotte Friedman en parlait samedi soir et c’est maintenant au tour de Bob McKenzie de dire que l’entente sera finalisée lundi. Le défenseur T.J. Brodie signera un nouveau contrat avec les Flames de Calgary. Il devrait s’agir d’une entente de 5 ans qui a une valeur totale de 23,25 millions. Il aura donc un impact de 4,65 millions sur la masse salariale des Flames.

Brodie est probablement le meilleur défenseur de la ligue dont personne ne parle. Il fait très bien avec Mark Giordano sur la première paire de défense et s’il ne jouait avec une équipe aussi faible que les Flames, il serait pas mal plus sous les projecteurs.

Il a 7 points en 7 matchs jusqu’à maintenant cette saison, mais son apport dépasse les points sur la feuille de pointage. En jouant avec Giordano, il doit s’occuper de la majorité des meilleurs joueurs adverses. Malgré ça, le choix de 4e ronde en 2008 a toujours maintenu un Corsi relatif positif depuis son arrivée dans la ligue en 2010-11.


Jamaal Charles est incroyable et il fait partie des meilleurs GIF du dimanche dans la NFL

Charles

Encore une fois, on a eu droit à toute sorte de surprises pendant un dimanche de la NFL. Les Jaguars ont gagné leur première victoire de la saison alors que les champions du Super Bowl, les Seahawks de Seattle, ont perdu leur 2e match consécutif. Pendant ce temps là, l’ancien coach des Alouettes, Marc Trestman, est en train de perdre son vestiaire à Chicago. Heureusement, ma job n’est pas de prédire ce qui va se passer, mais plutôt de trouver les meilleurs GIF de la journée, donc sans plus tarder, regardons ce qui s’est passé pendant la journée.

Chiefs de Kansas City 23-20 Chargers de San Diego

Jamaal Charles est un des meilleurs porteurs de ballon de la ligue et il l’a rappelé aux Chargers avec cette course. Ironiquement, c’est le joueur qui l’a frappé à la toute fin qui s’est blessé sur la séquence et non Charles qui s’en est tiré indemne malgré la puissance de l’impact.

Colts d’Indianapolis 27-0 Bengals de Cincinnati

Sans A.J. Green, l’attaque des Bengals se concentre sur le porteur de ballon Giovani Bernard. Toutefois, les Colts ont limité cette attaque et c’est ce genre de plaquage contre Bernard qui nous montre comment ils ont réussi à blanchir les Bengals.

Bills de Buffalo 17-16 Vikings du Minnesota

Jarius Wright a réussi le plus beau catch du match, ce qui n’est pas toujours facile dans un match dans lequel Sammy Watkins joue. D’ailleurs, c’est Watkins qui a eu le dernier mot. Le receveur recrue de Buffalo a capté la passe de touché qui a fait la différence à la toute fin de la rencontre.

Rams de St-Louis 28-26 Seahawks de Seattle

La plus grosse surprise de la journée a été aidée par les unités spéciales des Rams qui ont sorti tous leurs trucs. Ce retour de botté de dégagement a fonctionné simplement parce que tous les bloqueurs se sont dirigés du mauvais côté du terrain afin de mélanger les Seahawks. Ça a fonctionné et St-Louis ne s’est pas arrêté là puisque leur dernière possession s’est poursuivie grâce à une passe du botteur de dégagement.

Cowboys de Dallas 31-21 Giants de New York

Dez Bryant est ridicule! Tout ce qu’il manquait au receveur des Cowboys sur cette séquence est la verge qui le séparait de la zone des buts. Celui qui est rendu un habitué de cette chronique a connu un autre fort match pour les Boys.

Washington 19-17 Titans du Tennessee

Ce match était la bataille des quarts substituts. Le 3e quart de Washington, Colt McCoy, a été meilleur que le 2e de Tennessee, Charlie Whiterhurst. Quand même, si tu as manqué ce match là, le GIF ci-dessus est à peu près tout ce qui valait la peine d’être vu.

Packers de Green Bay 38-17 Panthers de la Caroline

Ce fût un excellent match pour l’attaque de Green Bay qui a complètement démoli les Panthers de la Caroline. En fait, le seul problème est venu pendant la visite de Randall Cobb dans les estrades après son touché. Un partisan a voulu le féliciter, mais à la place, il lui a versé du ketchup sur l’épaule.


Le Lightning rappelle Jonathan Drouin

Drouin

Jonathan Drouin pourra finalement jouer son premier match dans la LNH. Après 2 matchs avec le Crunch de Syracuse pendant lesquels il a enregistré 3 points, dont un but gagnant, Drouin a été rappelé par le Lightning dimanche soir. Drouin était à Syracuse pour s’assurer qu’il était guéri de sa blessure au pouce. On ne sait pas exactement quand il fera son entrée dans l’alignement.

Il y a énormément de profondeur à l’attaque à Tampa, ce qui veut dire que Drouin n’aura pas automatiquement sa place dans l’alignement. L’équipe aura 9 matchs pour juger s’ils veulent le garder avec le grand club ou s’il jouera dans la LHJMQ cette saison. La 2e option serait toutefois très surprenante.

La prochaine rencontre de Tampa sera à Edmonton contre les Oilers lundi soir. Il reste 4 matchs à leur voyage dans l’Ouest. Le retour de Drouin pourrait les énergiser après la perte très importante qu’ils ont subi contre les Canucks samedi soir lorsque Victor Hedman s’est blessé à la main en bloquant un lancer.


Jason Zucker a failli se faire couper au cou par le patin de Kyle Clifford

Zucker

On a failli voir une scène épeurante dans le match de dimanche après-midi entre les Kings de Los Angeles et le Wild du Minnesota. En 2e période, l’attaquant Kyle Clifford a perdu pied et un de ses patins a quitté la glace avant de se retrouver près de Jason Zucker du Wild du Minnesota.

Le patin a touché Zucker au visage, mais heureusement, il ne l’a pas coupé. S’il y avait eu une coupure, ça aurait été une situation catastrophe où le meilleur scénario possible aurait été un visage semblable à Martin Havlat. Ce n’est même pas nécessaire de parler du pire scénario.

Zucker est resté sur la glace pendant quelques instants où il avait l’air en état de choc, mais il ne semble pas avoir subi de blessure. C’est le genre de séquence qui nous rappelle qu’on n’est jamais bien loin d’une catastrophe et qu’on est chanceux que les gars soient aussi bons qu’ils le sont.