Suivez 25stanley sur Facebook!

À propos de Christophe Perreault

Chroniqueur sur 25stanley // Se spécialise dans les statistiques avancées, la LNH et le repêchage

Connor McDavid marque un autre but ridicule dans la OHL

McDavid

Le premier choix du prochain repêchage, Connor McDavid, est trop fort pour la OHL présentement. Jeudi soir, il a amassé 2 buts et 2 passes dans une victoire de 5-2 des Otters d’Erie contre les Whalers de Plymouth. Le seul but auquel il n’a pas participé a été un filet désert et il a maintenant 13 buts et 38 points en 13 matchs cette saison.

Encore une fois, McDavid s’est illustré avec un superbe but en désavantage numérique dans ce match. En prenant possession de la rondelle en zone neutre, McDavid s’est servi de sa vitesse pour se faufiler entre deux défenseurs avant de sortir le gardien adverse de ses patins avec une belle petite feinte.

Cette séquence illustre parfaitement pourquoi les Sabres sont si mauvais cette saison et pourquoi les Hurricanes pensent à échanger Eric Staal. McJesus est un talent exceptionnel et l’équipe qui aura la chance de le repêcher se retrouvera avec un joueur qui changera l’histoire de la franchise.

Via R/Hockey


Kris Versteeg se moque d’Erik Karlsson et de la défense des Sens

Versteeg

Kris Versteeg est une déception depuis la signature de son gros contrat d’une valeur de 17,6 millions et d’une durée de 4 ans. C’est pour ça qu’il a été échangé aux Blackhawks et qu’il est encore dans toutes les rumeurs impliquant Chicago. Malgré cette déception, Versteeg a encore un énorme talent offensif qui ressort de temps en temps.

Ce fût le cas jeudi soir alors qu’il a marqué son 2e but de la saison et le 2e but des Hawks dans leur match contre les Sens. Sur la séquence, Versteeg s’est moqué d’Erik Karlsson avant de déjouer Craig Anderson pendant que 4 joueurs d’Ottawa le regardaient aller.

C’est un jeu qui nous rappelle le talent de Versteeg, mais qui nous montre aussi que les Sénateurs ont beaucoup de travail à faire dans leur zone et qu’ils ont tendance à commettre des erreurs qui ne devraient tout simplement pas survenir dans la LNH.


Insider Trading // Scott Stevens, le prochain à être engagé par le département de sécurité?

Duthier Lebrun McKenzie

Pierre Lebrun et Bob McKenzie ont livré quelques informations intéressantes dans leur chronique Insider Trading de jeudi soir.

Scott Stevens

C’est McKenzie qui a eu l’information la plus surprenante. Selon lui, la LNH parle présentement à Scott Stevens pour étudier la possibilité de l’engager dans le département de la sécurité des joueurs. On aurait donc un des joueurs les plus robustes de l’histoire dans le processus de décision des suspensions.

Selon McKenzie, la ligue aime Stevens justement à cause du style qu’il avait quand il jouait. Ils croient que ça lui permettra de mieux évaluer les jeux à la limite des règles. Avec Stevens et Pronger, la ligue aurait tout un duo robuste parmi son comité d’évaluation. Toutefois, pour le moment, Stevens n’est qu’un candidat et il n’a pas été engagé.

Voynov

Pierre Lebrun a parlé de la situation des Kings qui sont pris sous le plafond à cause de la suspension à Slava Voynov. Selon Lebrun, la ligue travaille présentement avec l’association des joueurs pour trouver une solution afin d’aider les Kings, mais l’association veut s’assurer que ce ne soit pas les 19 autres joueurs de Los Angeles qui aient à payer la fiducie de Voynov. Les Kings sont otages de cette négociation en attendant.

Réaction à la pire pénalité de l’année

Hier, on a parlé de la pire punition de la saison. Aujourd’hui, Lebrun et McKenzie ont mentionné que cet appel relance le débat concernant les challenges d’entraîneur ainsi que celui sur une reprise vidéo qui touche plus de situations. Le problème dans ce débat pour le moment, est de savoir quelle sera la limite de ces challenges ou des reprises vidéos. Ce cas sera certainement présenté aux prochaines réunions qui parleront des règlements.


Les paris 25stanley de la journée

Voici la chronique gambling du 25stanley. À chaque jour, je vais lister les paris intéressants dans la LNH en plus de décrire brièvement pourquoi je crois que le jeu en vaut la chandelle. Les cotes utilisées seront celles de Mise-O-Jeu et Bodog et ma fiche va toujours être au haut de l’article pour rappeler que c’est lfun de parier, mais qu’on ne peut pas nécessairement vivre de ça. L’équipe choisie va toujours être la première sur la ligne et les équipes locales vont être en majuscule. Pour référence, on se basera sur Fenwick Stats pour le Fenwick ajusté selon le score et sur Daily Faceoff pour les gardiens partants. 

Paris

Fiche : 0-0-0

Vous avez été plusieurs à cliquer sur notre texte de gambling au début de la saison. J’ai donc décidé de le transformer en texte quotidien où comme dirait Patrick Roy, je vais mettre mes couilles sur la table en écrivant sur tous les paris qui me semblent suffisamment intéressants pour un « investissement ».

19h : Bruins (B: 1,42 M: 1,25) VS SABRES

Les Bruins n’ont pas le début de saison souhaité et les blessures à la ligne bleue s’accumulent, mais je vais toujours parier contre les Sabres si la cote est au-dessus de 1,2 . Les Bruins donnent le départ à Svedberg, mais il joue contre une équipe qui a un Fenwick ajusté de 34,29%, ce qui est plus de 8% derrière le 29e rang dans la ligue.

19h30 : PANTHERS (B: 1,87 M: 1,60) VS Coyotes

Sans trop faire de bruit, les Panthers connaissent un bon début de saison en termes de possession de rondelle. Ils sont 10es au niveau du Fenwick ajusté selon le score avec 52,37% pendant que l’Arizona est au 22e rang à 47,65%. En plus, Mike Smith connait un début de saison de misère, donc il ne pourra pas combler l’écart.

20h : Ducks (B: 2,05 M: 1,7) VS BLUES

Les Blues jouent mieux que les Ducks depuis le début de l’année, mais sans Backes et Oshie, ce sera difficile. En plus, c’est John Gibson devant le filet pour les Ducks. À son dernier match, il a blanchi les Hawks.

21h : Islanders (B: 2,10 M:1,8) VS AVALANCHE

L’Avalanche est pitoyable depuis le début de l’année. Leur Fenwick ajusté est le 29e de la ligue à 43%. C’est donc toujours bon de parier contre eux quand ils sont favoris, particulièrement contre une équipe comme les Islanders qui est 5e avec un Fenwick ajusté de 54,13%. Le seul bémol est le duel de gardiens qui mettra aux prises Varlamov et Johnson. L’Avalanche a clairement l’avantage à ce niveau et le gardien russe pourrait voler ce match-là.


Lars Eller devrait être laissé de côté contre les Canucks

Lars Eller

Lars Eller regardera le match du Canadien contre les Canucks du haut de la galerie de la presse. Il sera remplacé par Brandon Prust au centre du 3e trio. À la pratique, Bournival, qui devrait jouer son premier match de l’année pour le Tricolore, et Rene Bourque étaient ses ailiers.

Depuis le début de la saison, Eller a 2 points en 10 rencontres. Il a également conservé un Corsi relatif de -0,07% malgré une utilisation assez défensive de Michel Therrien. Le % d’arrêts des gardiens de 87,5% lorsqu’il est sur la glace à 5 contre 5 est le 3e pire du tricolore (via Puckalytics) et a certainement son rôle à jouer dans son différentiel de -5.

Toutefois, c’est la 2e saison consécutive dans laquelle Eller ne produit pas et la patience des partisans, ainsi que celle du coach, est à bout à cause de ce manque de production. C’est bon de mentionner que certains justifient ce manque de production par ses compagnons de trio, mais on est loin de la majorité.

Une chose est certaine : ce retranchement, ainsi que sa courte conversation avec Marc Bergevin après la pratique, vont relancer les rumeurs concernant une possible transaction.


Un autre indice pointe vers Las Vegas comme future destination de la LNH

LasVegasStrip-1_1

Un des plus gros critères à remplir pour une ville désirant une équipe de la LNH est l’édifice. Québec s’est bien placé grâce à la construction de leur aréna et c’est le problème majeur à Seattle présentement. Il reste Las Vegas qui n’a pas l’édifice nécessaire pour le moment, mais qui est en train de changer ça.

Un aréna y est présentement en construction et devrait être prêt pour la saison 2016-2017. Cet aréna est bâti grâce à une association entre MGM, une grosse compagnie de la région, et AEG, qui est notamment impliqué dans les Kings de Los Angeles.

Jeudi, un exécutif de MGM a révélé au Las Vegas Review-Journal qu’ils étaient intéressés à accueillir une formation de la LNH dans leur édifice et qu’ils avaient même eu des discussions avec un groupe d’investisseurs visant à acheter une équipe. Ce groupe est probablement celui mené par Jerry Bruckheimer, un producteur de films et d’émissions de télé.

Plusieurs avaient déjà fait les liens entre les deux groupes, mais c’est une des premières fois, sinon la première, que des gens impliqués dans le projet en parlent publiquement. C’est donc un signe que la possibilité est bien réelle.

La force de Vegas pour la LNH est sa situation géographique, qui aiderait la ligue a rebalancer les conférences, ainsi que la possibilité d’être les premiers arrivés dans un marché qui ne manque pas de glamour. Las Vegas a également de bonnes chances d’entrer dans la ligue puisque le projet est associé à un propriétaire actuel (AEG qui possède les Kings) qui pourra aider le projet à avancer de l’intérieur.

Via SB Nation


Jason Garrison essaie de faire peur à ses coéquipiers

Garrison

À l’approche de l’Halloween, le défenseur du Lightning de Tampa Bay, Jason Garrison a décidé qu’il allait effrayer ses coéquipiers. Garrison s’est donc acheté un masque de clown terrifiant et il a tenté de leur faire faire un saut lors de leur départ de l’aréna. Ça rappelle un peu le prank des Rockets de Houston l’an passé, mais Garrison a eu un peu moins de succès.

En effet, Garrison a réussi à faire peur à quelques gars, mais personne n’a paniqué à cause de son effet surprise ou de son clown machiavélique. Au moins, Radko Gudas n’y a pas cru comme ce fût le cas lors du dernier tour du Lightning.

Personne n’a autant aimé le coup que Garrison lui-même qui rit pendant la totalité de son coup, mais les gars semblent quand même l’avoir trouvé bon.

Via Eye on Hockey


David Backes et T.J. Oshie ont une commotion cérébrale

Oshie

Les Blues de St-Louis vont avoir un effectif réduit contre les Ducks d’Anaheim jeudi soir. Paul Stastny allait déjà manquer à l’appel à cause d’une blessure à l’épaule et maintenant, David Backes et T.J. Oshie souffrent de commotions cérébrales.

Pour l’instant, on ne sait pas combien de temps ils manqueront puisque tout ce que l’équipe a annoncé, c’est qu’ils n’allaient pas jouer contre les Ducks. De toute façon, avec les commotions, on ne sait jamais si les gars vont être prêts en une semaine ou dans 5 mois. Il faudra donc suivre leur rétablissement pour voir à quel point les Blues sont dans le trouble.

Depuis le début de la saison, ce sont Oshie et Backes qui jouent contre les meilleurs trios adverses pour St-Louis. C’est notamment ce qui explique leur faible production offensive (1 point pour Oshie, 5 pour Backes). Toutefois, malgré cette opposition, ils ont maintenu un Corsi d’un peu plus de 53%. C’est donc dire qu’ils sont capables de contrôler la rondelle contre les meilleurs joueurs adverses et c’est ce qui manquera le plus aux Blues en leur absence.


Matt Stajan devrait manquer 6 semaines à cause du plaquage de Tinordi

Stajan

Matt Stajan devrait manquer environ 6 semaines de jeu à cause d’une blessure au genou. Ce sont les Flames de Calgary qui l’ont annoncé mercredi soir. Stajan s’est blessé en 3e période du match des Flames contre le Canadien lorsque son genou est venu en contact avec celui de Jarred Tinordi alors que le défenseur du tricolore tentait de le plaquer.

Tinordi a été puni sur la séquence, mais il n’a pas reçu d’amende ou de suspension à cause de ce jeu. Il faut dire qu’il n’a jamais sorti le genou et que l’impact semblait accidentel. Une suspension ou une amende aurait donc été très surprenante.

C’est dommage pour Stajan qui n’a que 2 points en 11 rencontres cette saison. Il a également conservé un Corsi relatif de 1,51% tout en s’occupant d’une bonne part des missions défensives. Cette blessure devrait aider les Flames à revenir sur Terre après un bon début de saison (12 points en 11 matchs).

Vidéo de l’incident


John Moore suspendu 5 matchs

Moore

John Moore manquera 5 matchs des Rangers de New York. Stéphane Quintal lui a donné sa 2e suspension en 15 matchs pour son plaquage contre Erik Haula, du Wild du Minnesota, dans le match de lundi soir. La séquence ressemblait énormément au plaquage qu’il avait distribué à Dale Weise en séries l’an passé et qui lui avait valu 2 matchs de suspension.

Moore a été puni parce que le point principal de contact était la tête de Haula et que le joueur du Wild a été blessé sur le jeu. Le fait que Moore soit un récidiviste a permis à Quintal de donner plus de rencontres de suspension au défenseur des Rangers.

Même si l’audience était en personne, Moore n’a pas reçu plus de matchs qu’il aurait pu recevoir en parlant au téléphone avec le département de la sécurité des joueurs. On peut donc penser que le département a demandé à la rencontrer en personne pour l’avertir que la prochaine fois, ils seront moins cléments.

Depuis le début de la saison, Moore a une passe en 9 rencontres en plus de conserver un Corsi relatif de 4,72%, ce qui est la meilleure marque chez les défenseurs des Rangers qui ont joué tous les matchs de la saison jusqu’à maintenant. Ce Corsi est toutefois grandement aidé par les situations dans lesquelles Alain Vigneault le place depuis le début de l’année.

GIF

Vidéo de l’incident