Suivez 25stanley sur Facebook!

À propos de Christophe Perreault

Chroniqueur sur 25stanley // Se spécialise dans les statistiques avancées, la LNH et le repêchage

Tomas Tatar se fait assommer par le genou d’un juge de lignes

Tatar

Les Red Wings ont perdu 2-0 contre les Penguins de Pittsburgh mercredi soir. Toutefois, ce résultat risque d’être oublié rapidement par les partisans des Wings qui sont plus inquiets à cause de l’état de santé de leur jeune attaquant, Tomas Tatar.

Avec moins de 5 minutes à faire à la rencontre, Tatar était dans une lutte pour la rondelle avec Blake Comeau. Comeau a donné un double-échec à l’attaquant des Wings qui a perdu pied et qui s’est fait frapper par le genou du juge de lignes, Derek Amell, qui tentait seulement d’éviter la séquence en sautant. Amell a joué de malchance et son genou a atteint Tatar à la tête.

Le Slovaque de 23 ans a eu besoin d’aide pour quitter la glace alors qu’il semblait ébranlé. On ne connait pas son état de santé pour le moment, mais ce ne serait pas surprenant si l’on apprenait sous peu qu’il a subi une commotion cérébrale sur la séquence.


Via Myregularface


NBC compare le Canadien aux Packers de Green Bay

nhl-nbc-hockey

Mercredi après-midi, NBC tenait un appel conférence pour le début de la saison de la LNH qui arrive dans une semaine. Des analystes et des dirigeants participaient à l’appel et pour une fois, ce sont les dirigeants qui ont fait les commentaires qui ont retenu l’attention.

Sam Flood, un producteur exécutif de NBCSN, a dit que le réseau traite le Canadien de Montréal, qui aura 2 matchs à l’antenne de NBC cette saison, un sommet pour une équipe canadienne, de la même façon que les Packers de Green Bay parce que c’est une équipe de petit marché dont la réputation est forte aux États-Unis.

C’est un commentaire particulier puisque le Canadien évolue dans le 13e plus gros marché média de la LNH, donc ce n’est pas vraiment un petit marché. La seule façon d’expliquer ce commentaire serait en mentionnant que NBC est moins populaire à Montréal qu’aux États-Unis, donc c’est peut-être un petit marché aux yeux de NBC. Tout de même, on parle ici de deux franchises mythiques et c’est bien de voir que la compagnie responsable de la diffusion des matchs de la LNH aux États-Unis comprend l’importance du Canadien pour la ligue.


Martin Brodeur gardera la forme avec les Olympiques de Gatineau

martin-brodeur

Martin Brodeur a aidé son fils, Anthony, à être repêché par les Devils en 7e ronde en 2013. Maintenant, c’est au tour du fils d’aider la carrière du père. En attendant une offre, le gardien avec le plus de victoires dans l’histoire de la LNH va s’entraîner avec l’équipe junior d’Anthony, les Olympiques de Gatineau.

Même s’il n’a pas reçu d’offres, Brodeur s’accroche toujours au rêve de revenir dans la ligue pour une dernière saison et pour garder ce rêve en vie, il devait continuer de patiner. En rejoignant les Olympiques, Martin a trouvé le moyen de faire ça tout en passant du temps avec sa famille.

Selon Pierre Lebrun, Brodeur devrait rejoindre l’équipe de la LHJMQ la semaine prochaine et le plan n’est que de rester pour quelques jours. Tout de même, ça va être bizarre pour Anthony qui partagera le vestiaire avec son père et le reste de ses coéquipiers. Ça pourrait également être inconfortable pour Martin, qui à 42 ans, sera entouré de jeunes de 20 ans et moins. Au moins, il garde le rêve en vie.


Un joueur de la NFL a perdu un match dans son pool parce qu’il ne s’est pas mis dans son alignement

Jeudi dernier, l’ailier rapproché Larry Donnell a explosé pour les Giants de New York en marquant 3 touchés sur 7 catchs pour des gains de 54 verges. Bien évidemment, cette performance a plu aux poolers qui comptaient sur Donnell dans leur alignement. Malheureusement pour lui, Donnell ne faisait pas partie de ces poolers.

L’ailier rapproché a décidé de mettre l’ailier rapproché des 49ers de San Francisco, Vernon Davis, dans son alignement partant au lieu de lui-même et ça lui a coûté cher. Il a perdu son match de la semaine par 15 points et s’il était dans son alignement partant, il aurait gagné.

C’est tellement frustrant quand un gars connait une grosse journée sur ton banc dans un pool de football, mais ça doit être encore pire quand c’est toi le gars en question. Oui, tu as connu un gros match et ça va grandement aider ta carrière, mais tu ne peux pas en profiter au maximum parce que tu le sais qu’une décision t’a coûté une victoire. Gageons que Donnell sera dans son alignement partant cette semaine.

Via Barstool


Rumeur // GSP préparerait un retour selon RDS

GSP18

11 mois après avoir pris une pause, GSP serait en train de préparer un retour dans l’octogone selon RDS. Le Québécois avait pris cette pause après sa victoire controversée contre Johny Hendricks le 16 novembre dernier.

Selon RDS, GSP ne voudrait pas affronter Hendricks même si ce dernier ne peut pas attendre pour un combat revanche maintenant qu’il est le champion en titre de la UFC. À l’époque de la pause, quelques rumeurs mentionnaient la possibilité d’un méga-combat contre Anderson Silva qui se battra contre Nick Diaz en janvier prochain. Ce n’est pas fou de penser que c’est encore ce que St-Pierre viserait si jamais il faisait un retour.

Ce sera intéressant de voir comment le tout se déroulera puisqu’en quittant, St-Pierre ne s’était pas gêné pour critiquer la politique anti-dopage de la UFC. La situation a à peine changé depuis et on ne sait pas si c’est suffisant pour St-Pierre. Pour l’instant, son clan n’a pas confirmé ces informations.


Alex Ovechkin passera moins de temps sur l’avantage numérique cette saison

cbc ovechkin

L’effet Barry Trotz commence à se faire sentir à Washington. Le nouveau coach des Capitals a annoncé que son joueur étoile, Alex Ovechkin, allait passer un peu moins de temps sur l’avantage numérique cette saison. L’an passé, Ovy menait la ligue avec une moyenne de plus de 5 minutes jouées sur l’avantage numérique par match. Il a également mené la ligue au niveau des buts sur l’attaque à 5 avec 24.

Toutefois, pour amasser ces chiffres, l’attaquant passait souvent la totalité des 2 minutes sur la glace. D’ailleurs, il était sur la glace pour 87% des minutes en avantage numérique des Caps l’an dernier.

Ça ne devrait pas arriver sous Barry Trotz. L’entraîneur a expliqué à un journaliste que l’arrivée de Matt Niskanen allait permettre à l’équipe d’utiliser 4 joueurs différents à la pointe pendant le 5 contre 4 (Ovechkin, Niskanen, Green et Carlson). Ovechkin ne serait donc que sur la première vague dorénavant.

En effet, Trotz veut que son attaquant change ses présences de 2 minutes en présence d’une minute afin de s’assurer qu’il ait plus d’énergie pendant le reste de la rencontre. L’entraîneur a également dit que ça devrait permettre à Ovechkin d’être plus rapide.

Le capitaine ne semble pas dérangé par la stratégie puisque dans le même article, il explique qu’il est tanné de ne pas connaître de succès  et qu’il est prêt à faire ce qu’il faut pour changer ça.

Via The Score


Ken Holland ne croit pas que Mike Babcock aura un nouveau contrat avant le début de la saison

Prépare toi à entendre des rumeurs sur Mike Babcock cette saison. Le contrat de l’entraîneur des Wings vient à échéance le premier juillet prochain et il ne veut pas négocier pendant la saison. Detroit a donc une semaine pour le signer avant la campagne et s’ils ne réussissent pas, ils devront attendre l’élimination de l’équipe avant de reprendre les négociations.

Le DG de l’équipe, Ken Holland, a rencontré Babcock mardi pour lui soumettre une offre, mais mercredi, il a déclaré aux journalistes qu’il ne s’attend pas à ce que Babcock signe un contrat avant le premier match des Wings jeudi prochain.

Si c’est le cas, ce sera une saison ultra importante pour les Wings. Babcock est certainement un des meilleurs coachs de la ligue et s’il quittait l’organisation, ce serait une énorme perte. La saison sera importante puisque selon Pierre Lebrun, Babcock utilisera la saison 2014-15 pour évaluer où la formation s’en va.

C’est la situation idéale pour l’entraîneur. À la fin de la saison, il aura une meilleure idée par rapport à l’équipe qu’il a sous la main en plus de savoir quelles autres équipes de la LNH auront besoin d’un entraîneur. Il pourra donc prendre une meilleure décision en plus d’avoir un gros pouvoir de négociation pour son prochain contrat qui sera faramineux.


Les Stars ont refusé une offre de 2 ans 3,8 M$ du clan de Brenden Dillon

Brenden Dillon est un défenseur de 23 ans des Stars de Dallas qui a 2 saisons d’expérience dans la LNH. Son contrat de recrue est venu à échéance à la fin de la saison dernière, mais il n’a toujours pas de contrat de transition.

Dillon a le même agent que Cody Eakin, un coéquipier qui a signé son contrat de transition lundi, mais ça ne veut pas dire que les relations entre son agent et l’équipe vont bon train. Mardi soir l’agent en question, Jarrett Bousquet, a décidé de faire quelque chose qu’on ne voit que quand les négociations stagnent en rendant les chiffres publiques.

Bousquet a dévoilé que les Stars ont refusé une offre de 2 ans qui aurait fait en sorte que Dillon aurait eu un impact de 1,9 millions sur la masse de Dallas. Cette offre semble assez équitable (et c’est exactement la même que celle qu’ils ont accepté pour Eakin). C’est bizarre puisque Pierre Lebrun rapportait mardi soir que les deux clans avaient encore beaucoup de travail à faire pour conclure une entente. Ce serait donc intéressant de savoir ce que les Stars offrent.

Dillon est un défenseur de 2e paire à Dallas où il rend de précieux services malgré son faible nombre de points (17 en 80 matchs l’an dernier). C’est lui qui jouait le plus de minutes à égalité numérique par match à la ligne bleue la saison dernière et il a amassé un Corsi relatif respectable à 0,64%. Il remplit un rôle important à Dallas et c’est ce qui fait en sorte que leur refus de cette offre est si bizarre. Ils n’ont pas vraiment la profondeur pour se permettre de jouer sans lui à cause d’une dispute contractuelle et ils espèrent certainement que ça se réglera rapidement.


Brad Marchand saute pour frapper un adversaire à la tête

Marchand

À 5 pieds 9 pouces, Brad Marchand n’est pas le plus grand joueur du circuit Bettman. Toutefois, ce n’est pas ça qui l’empêche de faire tout ce qu’il peut pour frapper ses adversaires et il l’a rappelé dans un match de pré-saison des Bruins contre les Islanders de New York mardi soir.

Alors que le défenseur Matt Donovan protégeait la rondelle avec son corps, Marchand a décidé de prendre les grands moyens pour le frapper. Dans un geste qu’on peut considérer salaud, particulièrement quand on connait la réputation de Marchand, l’attaquant des Bruins a sauté et a donné un double-échec à la tête du joueur des Isles.

Sur le jeu, il a reçu une punition mineure pour double-échec. Une suspension serait extrêmement surprenante dans son cas puisque bien qu’il s’agit d’un jeu qu’on ne veut pas voir dans la ligue, ce n’est pas si grave que ça alors que la description semble bien pire que la séquence en tant que telle. Tout de même, c’est un bon rappel pourquoi on aime autant le détester.

Via TheScore


Les Flyers ramènent les Ice Girls après que les fans aient fait part de leur mécontentement

Flyers Ice girls

Vers la fin de l’été, les partisans des Flyers de Philadelphie ont appris que leur équipe a décidé d’arrêter d’employer des Ice Girls. Beaucoup de fans n’ont pas aimé cette décision et ils se sont faits entendre lors des matchs de pré-saison de l’équipe en huant à chaque fois que les gars arrivaient sur la glace pour la nettoyer.

Clairement, la direction de l’équipe a entendu les plaintes de leurs partisans puisque mardi soir, alors que les Rangers étaient en ville pour un match de pré-saison, ils ont annoncé qu’ils allaient ramener les ice girls pour le début de la saison régulière.

Sans surprise, la foule a réagi positivement en applaudissant cette décision. Peu importe ce qu’on pense de la pratique des ice girls, c’est plaisant de voir qu’une formation de la LNH a écouté ses partisans. Trop souvent, les fans n’ont pas l’impression que les dirigeants de leur équipe les écoutent et c’est rafraîchissant de voir que les fans ont encore une voix de nos jours.