Suivez 25stanley sur Facebook!

À propos de Christophe Perreault

Chroniqueur sur 25stanley // Se spécialise dans les statistiques avancées, la LNH et le repêchage

Marc Bergevin a choisi le moment parfait pour signer Lars Eller à long terme

Marc Bergevin - MTL @ PHI

Buy low, sell high. C’est une philosophie qui revient souvent dans le monde des affaires et le monde du hockey ne fait pas exception. C’est exactement ce que Marc Bergevin a fait avec Lars Eller lorsqu’il lui a accordé un contrat de 4 ans d’une valeur de 14 millions.

Au début, l’impact de 3,5 millions en a fait sursauter plusieurs et on peut comprendre ça avec une saison de 26 points l’an dernier. Toutefois, il faut comprendre qu’avec ce contrat, Bergevin a acheté 2 années d’autonomie complète. C’est donc évident qu’il ait eu besoin de payer un peu plus cher pour ces années-là.

D’ailleurs, ça parait dans le salaire annuel d’Eller qui ne gagnera que 2,5 millions pendant les 2 premières années de son entente alors qu’il gagnera 4,25 pendant la 3e année et 4,75 pendant la dernière année. La différence est assez évidente et c’est pour ça que le Danois a un plus gros impact sur la masse.

Toutefois, le génie de Bergevin ne se retrouve pas là alors que c’est une pratique courante de payer plus cher pour les années d’autonomie complète. Son génie se retrouve dans l’argument que tous ceux qui détestent ce contrat utilisent; il l’a fait après une saison de 26 points d’Eller.

Pourquoi est-ce que c’est une bonne chose de signer un joueur qui vient de connaître une saison de misère à un contrat de 4 ans? Parce que cette saison-là ne se répétera pas et que c’est le temps d’en profiter au point de vue salarial.

Comment sait-on que cette saison-là ne se répétera pas? Un mélange des séries de 2014, Manny Malhotra et des statistiques avancées.

Commençons par les séries de 2014. Pendant ces séries, le Danois a produit à un rythme qui lui donnerait 63 points dans une saison de 82 matchs. On ne peut pas nécessairement s’attendre à ce genre de saison l’an prochain, mais si on parle de ses 26 points en 77 matchs en saison régulière, ce serait stupide de ne pas mentionner ses 13 points en 17 parties en séries. En plus, en séries, ce n’est pas comme s’il ne pouvait vraiment booster sa fiche contre des équipes poches.

La 2e raison qui nous laisse croire qu’Eller jouera mieux l’an prochain est Manny Malhotra. Ça peut sembler stupide, mais le centre de 4e trio va grandement aider le centre danois l’an prochain. L’an passé chez le Canadien, c’était Tomas Plekanec qui s’occupait des gros trios adverses et des mises au jeu défensives. Quand ce n’était pas Plekanec, c’était Eller.

L’an prochain, on risque de voir Malhotra remplacer Eller dans ce rôle, ce qui veut dire que Lars devrait avoir plus d’opportunités offensives contre de moins bons joueurs. D’habitude, ça fait des miracles. Ça aidera d’autant plus que le Danois est parmi les meilleurs de la ligue quand vient le temps de prendre des mises au jeu offensives.

Malhotra ne sera pas là pour la totalité du contrat d’Eller, mais il lui permettra de continuer son évolution en tant que joueur. Si Lars pouvait jouer une saison ou deux sans ces responsabilités, ça l’aiderait offensivement et lorsqu’il devra reprendre ce rôle qui l’attend inévitablement au cours de sa carrière, il pourra le faire avec plus d’assurance en ses moyens.

On termine avec les statistiques avancées. Si tu es un habitué du site, tu sais qu’Eller a eu une malchance incroyable l’an passé. Une simple régression vers la moyenne devrait permettre à Eller d’inscrire une dizaine de points supplémentaires en plus de ramener son différentiel dans le positif. S’il continue à jouer comme il le faisait l’an passé avec une utilisation plus facile et un peu moins de malchance, il va faire taire ses détracteurs.

Bref, Bergevin a signé Eller après une saison catastrophique et ça lui a permis de faire des économies. Avec le plafond salarial qui devrait défoncer les 90 millions pendant son contrat, Lars Eller est une aubaine en devenir et c’est grâce à Bergevin qui a saisi l’occasion quand des DG plus peureux se seraient contentés d’une entente d’un an.


La saison du Canadien résumée en 60 secondes

Pacioretty

Depuis le début de la saison, la LNH résume les saisons de ses 30 équipes avec un vidéo de 60 secondes sur Youtube. Pour célébrer la signature de Lars Eller, la ligue a publié le résumé du Canadien mercredi après-midi.

Bien évidemment, on y retrouve plusieurs moments qui ont marqué la saison 2013-2014 et c’est clair que ça vous rappellera de bons souvenirs. C’est difficile de ne pas sourire en revoyant la remontée spectaculaire de l’équipe contre Ottawa. C’est la même chose pour Max Pacioretty qui a raté deux lancers de punition contre les Canucks avant de compléter son tour du chapeau dans un filet désert.

Bref, c’est une belle façon de se rappeler pourquoi on aime autant le tricolore alors qu’on est au beau milieu de l’été et que cette belle température nous permet de nous rendre compte qu’on est encore loin du retour de la saison régulière.


Steven Stamkos ne ferme pas la porte à Toronto en 2016

steven-stamkos

Mercredi, Steven Stamkos participait à un événement financé par Coke. Il y avait des journalistes présents et bien évidemment, ils lui ont parlé des rumeurs qui l’envoient à Toronto en 2016.

Le moins que l’on puisse, c’est que Stamkos n’a pas fermé la porte. Lorsqu’on lui a parlé des rumeurs, il a simplement dit qu’il allait voir ce qui allait se passer. Il n’a rien nié et tout au long de sa disponibilité média, il s’est assuré de laisser toutes les portes ouvertes, incluant celles avec les Leafs ou le Lightning.

La seule chose que l’on a appris dans cette discussion est la stratégie média du joueur vedette. Ce n’est pas grand chose, mais normalement, un gars qui est encore sous contrat pour 2 saisons va fermer la porte à tout ce qui n’est pas son équipe actuelle et ce n’est pas le cas pour Stamkos. Ça ne veut pas dire qu’il va tester le marché des agents libres en 2016 ou même qu’il ira à Toronto, mais ça nous montre qu’il y pense et qu’il est intelligent avec ses options présentement. Disons qu’il est bien placé pour devenir le premier joueur à obtenir un contrat de plus de 100 millions.


Cette comparaison entre Corey Crawford et Carey Price est hilarante

Price Crawford

Cette infographie pourrait quasiment être un MediaFail. Elle vient de la télédiffusion du match entre les Blackhawks et le Canadien du 4 novembre dernier. Elle a été soulevée par Corey Sznajder qui est en train de regarder tous les matchs de la saison 2013-14.

Cette infographie a été utilisée par WGN Sports, le réseau qui diffuse les matchs des Hawks, lorsque les annonceurs parlaient de la sélection des gardiens pour Team Canada. Comme la Coupe Stanley gagnée par Crawford est à peu près le seul avantage statistique qu’il a par rapport à Carey Price, le réseau de Chicago a décidé de la prendre.

Je comprends que les réseaux locaux doivent être en faveur de leur équipe, mais le débat entre Corey Crawford et Carey Price ne devrait pas exister et le fait qu’ils aient eu besoin de sortir l’argument des Coupes Stanley, qui ne veut absolument rien dire, le prouve. On chiale souvent sur RDS, et TVA Sports à partir de l’an prochain, mais au moins, on a rarement ce genre de niaiseries.


Deux jeunes Manitobaines accusées de voie de fait après avoir attaqué les arbitres

Arbitre

Ça a brassé dans un match d’hockey de filles de 13 et 14 ans au Manitoba. Un match entre les Blues de Stonewall et les Eagles de Lake Manitoba First Nations s’est terminé en bagarre générale et certaines filles du Lake Manitoba vont devoir payer le prix.

Avec 1:08 à faire à un match assez rude, une fille du Lake Manitoba s’est tannée et elle a envoyé un slapshot en direction d’un des officiels. C’est ce qui a commencé la bataille générale qui s’est rendue jusque dans les estrades et qui ne s’est arrêtée que lorsque la police est arrivée sur les lieux pour séparer tout le monde.

La fille qui a fait le slapshot a été accusé de voie de fait avec une arme mortelle, ce qui est un peu intense, mais je ne suis pas spécialiste. Une autre fille qui a participé à la bagarre a aussi été accusée de voie de fait, mais on ne sait pas laquelle. Le hockey mineur a également suspendu 3 filles.

Celle qui a pris le fameux lancer frappé sera suspendu du hockey mineur jusqu’au 1er janvier 2015. Une autre fille, qui est la candidate idéale pour être l’autre accusée de voie de fait, sera suspendue jusqu’au 1er septembre 2015 pour avoir frappé un juge de lignes derrière la tête à deux reprises et pour en avoir frappé un autre là où ça fait mal. Finalement, la 3e fille sera suspendue jusqu’au 15 décembre 2014 pour avoir frappé un arbitre qui la sortait de la glace.

J’ai entendu des tonnes d’histoires violentes dans le hockey mineur, mais celle-là est solide. Le fait que la police ait été obligé d’intervenir est un bon signe, mais la fille qui a frappé deux officiels derrière la tête et dans les bijoux de famille respectivement bat des records. C’est bizarre que ces filles là aient encore le droit de jouer au hockey. Quand tu perds tes esprits comme ça, tu ne mérites plus de jouer tout simplement.

Via Puck Daddy


Ce gars fait des trucs de fou avec un bat de baseball

Baseball

Avec l’arrivée d’internet, les vidéos de trick shots sont de plus en plus populaires. On en a vu dans à peu près tous les sports, mais jusqu’à maintenant, le baseball faisait exception. Il y en avait quelques-uns, mais ce n’est pas le sport le plus populaire à ce niveau.

Ça a changé avec un utilisateur Vine nommé Bercules qui se surnomme BatMan. Avec un bat de baseball et un tee-ball, il a réussi plusieurs trucs qui mélangent la jonglerie et le baseball. Ça donne des vidéos assez intéressants qu’il faut regarder plusieurs fois pour comprendre ce qui se passe.

On ne connait pas vraiment le gars et on ne connait pas plus son background dans le sport, mais j’imagine qu’il y a plusieurs heures de pratique derrière les Vine qui suivent. Peu importe les heures de pratique, c’est vraiment impressionnant.



Via Barstool


Sammy Watkins réussit un beau catch au camp des Bills

Watkins

Avec les camps d’entraînement qui commencent un peu partout dans la NFL, on commence à revoir des highlights de football. Le premier gros catch nous est venu du receveur recrue des Bills de Buffalo, Sammy Watkins.

Watkins a été un gros choix de première ronde des Bills qui ont donné pas mal pour l’obtenir. Ça veut dire qu’il arrive au camp avec énormément de pression sur les épaules. Heureusement pour nous, ça veut aussi dire que les caméras sont constamment sur lui pendant les pratiques. C’est grâce à ces caméras qu’on a la séquence qui suit.

Alors que Watkins était au milieu d’un tracé, il a perdu l’équilibre, mais il n’a pas abandonné et il s’est relevé pour faire un catch à une main qui nous rappelle pourquoi les Bills ont donné autant pour le choisir au repêchage. Bien évidemment, c’est le genre de séquence qu’il ne pourra pas réussir régulièrement dans un vrai match, mais pour l’instant, c’est un beau petit jeu.


Il ne faut pas paniquer avec les demandes salariales en arbitrage

lars eller - blessure - credit: canadiens

Mercredi matin, on a appris les demandes du Canadien et de Lars Eller pour leur séance d’arbitrage qui pourrait avoir lieu vendredi. Le centre demande 3,1 millions alors que le Canadien est prêt à lui offrir 1,65 millions.

Bien évidemment, comme c’est des négociations publiques et qu’on parle du Canadien, les réactions ont été nombreuses. La majorité des fans ont ri d’Eller en disant qu’il demandait trop cher pour un gars qui n’avait que 26 points l’an passé alors qu’une autre partie de fans trouvait que Bergevin était cheap. Le problème, c’est que ces deux groupes ont raison et qu’on ne peut pas réagir ainsi devant ces chiffres.

Ces demandes sont seulement le scénario le plus extrême qu’ils peuvent argumenter devant un arbitre. Bergevin sait qu’il ne paiera pas Eller 1,65 millions tandis que le Danois est au courant qu’il n’aura pas 3 millions. C’est leur meilleur scénario et s’ils se rendaient devant l’arbitre, ce qui est encore peu probable, ce serait le plus gros salaire pour lequel ils auraient un argumentaire logique.

C’est juste normal que dans une négociation, tu vises le meilleur scénario logique avant de descendre pour en venir à un compromis qui convient aux deux parties. C’est pour ça que l’arbitre coupe souvent la poire en deux. Les demandes salariales sont simplement une négociation publique et il faut toujours garder ça en tête quand on voit ces chiffres.

On ne peut pas trop réagir avant qu’une entente soit conclue et ce sera encore plus véridique dans une semaine lorsque P.K. Subban demandera un salaire qui va faire exploser la tête de certains fans qui pensent encore signer le défenseur pour 6 millions.


Les Rangers signent Mats Zuccarello à un contrat d’un an – 3,5 M$

Les Rangers ont signé le premier de leurs 3 joueurs qui auraient pu passer devant l’arbitre. Toutefois, ce n’est pas Chris Kreider qui devrait passer en arbitrage mercredi. Il s’agit plutôt de l’attaquant Mats Zuccarello qui a signé un contrat d’un an d’une valeur de 3,5 millions.

Ce contrat fait en sorte que le Norvégien est le 3e attaquant le plus payé chez les Rangers derrière Rick Nash et Martin St-Louis. Il sera dépassé par Chris Kreider et Derick Brassard sous peu, mais c’est un bon contrat pour Zuccarello puisqu’il deviendra agent libre sans restriction à la fin de cette entente d’un an.

Zuccarello devait passer devant l’arbitre vendredi, ce qui est le même jour que Lars Eller. Les Rangers ne sont pas à la fin de leurs troubles. Kreider, qui a sa session mercredi, et Brassard, qui verra l’arbitre lundi, pourraient être des dossiers épineux pour l’équipe qui n’a que 8,8 millions de libre sous la masse.


Patrick Kane a dominé une ligue de garage lundi soir

Patrick Kane

Kane

Lundi soir, Patrick Kane avait le goût de jouer au hockey et pour régler ça, il est débarqué dans une ligue de garage de Buffalo, sa ville natale. Kane s’est gâté alors qu’il a mené son équipe à une victoire de 13-5. L’attaquant des Hawks a terminé la soirée avec 5 buts et 5 passes.

Malgré cette prestation, Kane n’a pas été le meilleur marqueur dans ce match. Cet honneur est revenu à Vinny Scarsella, un joueur de 24 ans qui évoluait avec les Grizzlies d’Utah dans la ECHL l’an dernier. Scarsella a fini la soirée avec 7 buts et 2 passes. C’est presque autant que les 13 qu’il a marqué en 66 matchs l’an passé.

Ça doit être quand même cool d’arriver à ta game du lundi soir et de voir un gars du talent de Kane dans le vestiaire. Même si tu joues contre, c’est cool… du moins, jusqu’à ce que tu deviennes le gars qui doit essayer de le surveiller. Au moins, c’était une ligue d’un niveau correct. D’ailleurs, c’est la première fois que je vois une ligue de garage qui compte les lancers au but. À quand le Corsi dans les ligues de garage?

Via Bardown