Suivez 25stanley sur Facebook!

À propos de Nicolas Poulin

Rédacteur au 25stanley.com à la couverture des Canadiens de Montréal. Vous pouvez me suivre sur Twitter : @NicolasPoulin.

Sekac a un objectif bien précis

Jiri Sekac

Le nouveau venu du Canadien de Montréal, Jiri Sekac, a signé un contrat avec une équipe du circuit Bettman avec la ferme intention de percer l’alignement de celle-ci dès la prochaine saison. L’ailier droit veut disputer la campagne 2014-2015 dans la Ligue nationale de hockey.

« Je suis ici pour jouer dans la LNH et ferai ce qu’il faut pour y arriver, a dit l’attaquant tchèque. Si je suis envoyé dans [la LAH], je ne vais pas m’en aller à la maison tout de suite. »

Le hockeyeur de 22 ans apprécie davantage le circuit dans lequel il voudrait jouer que la somme d’argent qu’il pourrait toucher.

« Je préférerais jouer dans la LNH que de faire beaucoup d’argent en Russie », a renchéri le joueur dont pas moins d’une dizaine d’équipes était intéressée à ses services le 1er juillet dernier.

Citations : NHL.com

Crédit photo : sport.cz


Markstrom souhaite être échangé

Ryan Carter - Jacob Markstrom

Jacob Markstrom, des Canucks de Vancouver, aimerait changer d’adresse puisque le club de l’Ouest canadien a conclu un pacte de trois saisons avec le gardien Ryan Miller, a indiqué le quotidien The Province.

« La situation pourrait se régler au cours de l’été. Mais si ça ne se concrétise pas, il se présentera au camp. Il a une bonne attitude », a tenu à préciser Jim Benning, directeur général des Canucks.

Trois équipes du circuit Bettman auraient démontré de l’intérêt envers le portier de 24 ans.


Ducharme et Veilleux comme entraîneurs invités au camp du Tricolore

complexe sportif bell

Dominic Ducharme, des Mooseheads de Halifax, et Éric Veilleux, du Drakkar de Baie-Comeau, sont au camp de développement du Tricolore en tant qu’entraîneurs invités. Est-ce que l’un d’eux pourrait devenir le remplaçant de Gerard Gallant derrière le banc du CH? Oui, peut-être. En tout cas, ils sont d’excellents candidats pour épauler Michel Therrien avec les Canadiens de Montréal.

Par contre, rien n’indique pour le moment qu’ils sont considérés pour ce poste. Les noms de Scott Mellanby, Pascal Vincent et Donald Audette ont circulé au cours des dernières semaines pour aboutir dans l’organisation montréalaise.

Les espoirs de la Sainte-Flanette sont scrutés par l’état-major du CH dès aujourd’hui, et ce, jusqu’à vendredi. La dernière journée du camp se terminera avec un match intra équipe entre les blancs et les rouges au Complexe sportif Bell de Brossard.


Comment la relation d’amitié Bouchard-Parsons s’est-elle ficelée?

Jim Parsons

La joueuse de tennis canadienne Eugenie Bouchard fait écarquiller les yeux de milliers de personnes cette saison. Après avoir atteint les demi-finales des Internationaux d’Australie et des Internationaux de France, l’athlète de Westmount a réalisé ce qu’aucune Canadienne n’avait réussi, soit accéder à la finale de Wimbledon.

Cependant, ce n’est pas seulement ses performances sur les courts de tennis qui font jaser; aussi, ses relations avec des personnalités connues font couler beaucoup d’encre.

Outre l’histoire entourant Bouchard avec Justin Bieber, Genie a une « liaison assez particulière » avec Jim Parsons, un acteur américain connu dans la série télévisée The Big Bang Theory.

La meilleure raquette au Canada a d’ailleurs comme émission préférée celle qui met en scène Sheldon Cooper, interprété par Parsons. Bouchard apprécie grandement ce personnage.

« C’est donc étonnant qu’il est un fan de moi, parce que je suis la plus grande admiratrice de lui », a noté Bouchard, en entrevue avec le site Fashion Times.

« Il m’envoie des courriels après chaque match que je joue et c’est plus positif que toute mon équipe en entier. C’est rafraîchissant de recevoir un courriel avec des points d’exclamation et des visages souriants », a-t-elle dit.

Parsons a assisté au match de Bouchard contre Alizé Cornet, la tombeuse de Serena Williams et, également, au moment de la victoire de la Québécoise face à Angelique Kerber.

Par contre, ce n’est pas cette année que la relation Bouchard-Parsons a débuté. C’est lors de l’édition 2013 du All England Club que tout a commencé.

« Elle a participé à son premier Wimbledon chez les pros, l’an dernier, et son directeur a contacté mon manager, a raconté Parsons, à The Globe & Mail. Elle regarde Big Bang et il savait que j’étais un fan de tennis et il a dit : ‘Y a-t-il des chances que Jim pourrait venir à Wimbledon?’ »

Il avait donc regardé d’un œil attentif les rencontres de premier et deuxième tours de Bouchard et même, celle où la Canadienne s’était inclinée l’an dernier.

Suite à sa défaite, il lui a dit que c’était un très bon match et un bon tournoi pour elle. Voilà, c’est de cette fois que la liaison Bouchard-Parson s’est créée et elle ne cesse de devenir de plus en plus saine.

Notamment, voici une preuve que Bouchard prétend que Parsons lui apporte du soutien très positif ou si vous préférez, qu’il est son supporter le plus positif.


« Je suis très motivée à gagner un Grand Chelem » – Eugenie Bouchard

Genie Bouchard - Wimbledon 2014

Eugenie Bouchard sera classée 7e mondiale lors du prochain classement de la WTA, soit un record pour une joueuse de tennis canadienne. Finaliste au tournoi de Wimbledon, la principale intéressée a donné le crédit à sa rivale, Petra Kvitova, pour sa victoire en deux manches lors du match ultime lors qu’elle a rencontré les médias en conférence de presse.

« Je pense qu’elle a joué incroyablement bien et elle ne m’a pas donné la possibilité de faire ce que je voulais. Parfois, votre adversaire joue mieux que toi et c’est ce qui s’est passé aujourd’hui », a avoué Bouchard.

Par contre, la Québécoise a toujours le même objectif en tête : soulever le trophée d’un tournoi majeur. Cette saison, elle aura encore une chance avec la présentation des Internationaux des États-Unis en août prochain.

« Je suis très motivée à gagner un Grand Chelem. J’ai été proche de gagner dans chacun des tournois majeurs cette année. [...] C’est un chemin difficile pour arriver là où je veux être. »

La meilleure raquette au Canada est exigeante envers elle. L’athlète de 20 ans ne se cache pas pour dire que c’est peut-être même excessif.

« Je suis toujours dure avec moi, peut-être un peu trop, mais c’est ce qui me motive à aller plus loin. »

Finalement, Bouchard a dit que le fait d’avoir remporté le titre junior de Wimbledon en 2012 signifie encore plus pour elle que d’avoir atteint la finale de Wimbledon sur le circuit de la WTA.


Petra Kvitova bat Eugenie Bouchard en finale du tournoi de Wimbledon

Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard n’a pas réussi à devenir la première Canadienne à remporter le tournoi de Wimbledon. Elle s’est inclinée en deux manches de 6-3 et 6-0 contre Petra Kvitova, championne lors de l’édition 2011.

La Tchèque s’est débarrassée de la Québécoise en moins d’une heure de jeu. Kvitova n’a fait qu’une bouchée de Genie. La joueuse gauchère a donc mis la main sur son deuxième triomphe en carrière au tournoi londonien.

Il s’agit de la finale la plus courte de Wimbledon (55 minutes) depuis celle opposant Navratilova-Jaeger lors de l’édition 1983 (un duel qui avait duré 54 minutes).

Kvitova a été offensive à souhait et elle a multiplié les coups gagnants contre la jeune joueuse qui se hissera au 7e rang mondial lors de la prochaine publication du classement de la WTA.

La double championne de Wimbledon est revenue de loin entre ses deux titres à Londres. Elle n’avait pas connu autant de succès après son sacre sur le gazon londonien.

La gagnante aura été bousculée par l’Américaine Venus Williams plus tôt dans la quinzaine et, par la suite, elle n’a pas trop eu de complications pour rafler les grands honneurs.

De son côté, Bouchard a eu un excellent parcours, elle qui a pris part à sa première finale d’un tournoi majeur dans sa jeune et prometteuse carrière.

Voici Genie avec sa plaque de finaliste de Wimbledon :

Permalien de l'image intégrée

***

Vidéo – Eugenie Bouchard incapable de « finir » son adversaire

***

Vidéo – Petra Kvitova contrôle le rally


Wimbledon : la ‘Royal Box’ avec la princesse Eugenie durant la finale féminine

Royal Box - Wimbledon 2014

The Championships, ou si vous préférez Wimbledon, a une valeur ajoutée comparativement aux trois autres tournois majeurs. Le plus vieux omnium de tennis possède une section spéciale, soit la ‘Royal Box’ pour accueillir les membres de la famille royale et quelques invités depuis l’édition 1922.

D’ailleurs, jusqu’en 2003, les joueurs et les joueuses devaient s’incliner devant eux. En 2003, ce rite s’est effrité.

Pour la finale chez les femmes, la princesse Eugenie est du lot dans la ‘Royal Box’. Celle-ci a inspiré les parents de l’athlète québécoise de 20 ans à l’appeler ainsi puisqu’ils sont des admirateurs de la famille royale. Le Prince Andrew, Duke de York, a nommé ses deux filles Eugenie et Beatrice. Les parents de la Québécoise ont donc nommé leurs filles en leur honneur. Pour ceux qui ne le savaient pas, Eugenie Bouchard a une soeur jumelle nommée Beatrice Bouchard.

Dans la ‘Royal Box’ pour le match ultime entre Eugenie Bouchard et Petra Kvitova, on y retrouve entre autres : la princesse Eugenie, Marion Bartoli, Maria Bueno, Chiwetel Ejiofor, Roy Emerson, Martina Hingis, Ann Jones, Martina Navratilova, Conchita Martinez, Jana Novotna, Jack Nicklaus, Helena Sukova, Virginia Wade, Count Jack Rogge, Kelly Holmes et Kiera Knightly.


Eugenie Bouchard // Wimbledon a-t-il plus de prestige que la Coupe Stanley?

eugenie bouchard - stanley cup - credit: geniebouchard

Eugenie Bouchard est appréciée par un bon nombre de joueurs de la NHL, mais avec la déclaration qu’elle a faite en conférence de presse vendredi, elle a peut-être quelques ennemis de plus chez les puristes du hockey. On a demandé à la Québécoise de 20 ans si remporter Wimbledon serait comme « sa » Coupe Stanley.

« Je crois que Wimbledon est plus prestigieux qu’une finale de la Coupe Stanley, alors je ne vais pas faire de parallèle entre les deux », a souligné l’athlète canadienne.

Malgré les fausses rumeurs avec Alex Galchenyuk, les selfies avec le chandail des Canadiens et sa présence aux matchs des Panthers, des Kings et des Sénateurs, Genie Bouchard a indiqué qu’elle n’était pas une fervente du sport qui se joue avec un bâton et une rondelle sur une surface glacée.

« Je suis un peu fan de hockey, mais je n’écoute pas beaucoup. Je suis plus une bandwagon. Je regarde surtout les séries éliminatoires, donc je ne suis pas une vraie fan. J’aime assister au match, mais la saison de hockey est terminée. L’été est maintenant tennis », a affirmé la plus jeune des deux finalistes au All England Club.

De solides commentaires de Genie Bouchard. Demandez à un joueur de la NFL quel est le trophée le plus prestigieux du sport? Il va dire celui du Super Bowl. Demandez la même chose à un joueur de soccer, il va répondre la Coupe du Monde. Un joueur de hockey va dire la Coupe Stanley. C’est donc tout à fait normal qu’Eugenie Bouchard place son sport au sommet. Les commentaires de Bouchard sont dignes d’une grande ambassadrice de son sport.

Ci-dessous, quelques photos de Genie Bouchard.

Source : Wimbledon


Bozon au niveau professionnel l’année prochaine?

Tim Bozon - Brossard

Le directeur général du Ice de Kootenay, Jeff Chynoweth, a parlé de la situation de Tim Bozon, espoir du Tricolore.

« [Il] a fait, jusqu’à présent, une reprise remarquable et toutes les indications tendent qu’il poursuivra sa carrière de hockey à l’automne. »

« En parlant avec les Canadiens, le plan est qu’il commence à jouer au hockey professionnel l’année prochaine », a ajouté Chynoweth.

L’attaquant de 20 ans remonte de moments assez difficiles, lui qui a souffert de la méningite en mars dernier. Il a même dû être plongé dans un coma artificiel.

Citations : @HabsLinks – Twitter


« C’est excitant et spécial » – Bouchard // Genie commente également sa relation avec Bieber

Bouchard - Bieber

Après sa victoire en deux manches contre Simona Halep, Eugenie Bouchard a répondu aux questions des représentants des médias et celle-ci n’a pas eu le choix d’aborder d’autres sujets outre sa performance sur le terrain londonien.

Un journaliste a entre autres demandé à la Québécoise une mise à jour à propos de sa relation avec le chanteur Justin Bieber à savoir s’il prend en considération qu’elle est la première Canadienne à participer à la finale à Wimbledon.

« J’espère qu’il me remarque, je mets tellement d’ardeur au travail. Je veux être récompensée », a-t-elle rétorqué.

Lorsqu’elle a été questionnée à savoir si Bieber a été en contact avec elle pendant Wimbledon, la joueuse de Westmount s’est mise à rire.

« Vous savez, il a été un peu dans le trouble récemment. [...] Je ne suis pas avec pour le moment, mais, s’il blanchit sa réputation… »

Maintenant, sur une note plus sérieuse, Bouchard a noté qu’elle est consciente qu’elle vit de bons moments, mais son travail n’est pas fini encore. Genie doit disputer le match le plus important du tournoi, soit la finale pour l’obtention des grands honneurs, samedi contre Petra Kvitova, championne de ce tournoi en 2011.

« C’est excitant et spécial, a signalé la jeune joueuse. Mon travail n’est pas terminé, je dois demeurer concentrée et en profiter par la suite. J’essaie de faire de mon mieux. »

En cas de triomphe, Bouchard remporterait le tournoi de Wimbledon à l’âge de 20 ans, soit comme deux excellentes joueuses du circuit de la WTA, Serena Williams et Venus Williams, au même âge.

Crédit photo : Tennis Channel Blog