Suivez 25stanley sur Facebook!

L’incident Tony Stewart – Kevin Ward Jr est la pire tragédie du weekend

Chronique matinale (et estivale) qui fait un tour d’horizon de l’actualité sportive. D’ailleurs, tout l’été vous pouvez m’écouter faire les sports à l’émission du matin de 5h30 am à 9h30 am au 91.9FM. Je fais aussi le retour à la maison de 15h00 à 19h00 sur les ondes du 91.9FM. Pour communiquer avec moi dans le cadre de mon show radio: live@radioxmtl.com ou 514-790-0919. Vous pouvez écouter mes émissions en ligne sur radioxmtl.com

Tragédie dans le monde automobile. Samedi soir dans le secteur de New York dans le cadre d’une course de la série Sprint Car, le pilote de NASCAR Tony Stewart a mortellement frappé un adversaire qui avait décidé de sortir de son véhicule après un accrochage. Kevin Ward Jr. est mort à l’âge de 20 ans sur la piste de course. Le lendemain, Tony Stewart était supposé participer à une course de NASCAR, mais il s’est désisté. Il n’y a toujours pas d’accusation au criminelle pour cet incident. Actuellement, tout le monde se demande ce que Tony Stewart avait dans la tête lorsqu’il a vu Kevin Ward Jr en plein milieu de la piste. On se demande aussi pourquoi Kevin Ward Jr voulait absolument sortir de son bolide. L’homme de 43 ans, trois fois champion de la Sprint Cup en NASCAR, a une réputation de sauter sa coche lorsque les choses ne roulent pas à son goût. Quel sort réserve l’avenir pour Stewart? [SportsIllustrated]

Grand Prix de Trois-Rivières. Louis-Philippe Dumoulin a hérité de la victoire lors de l’épreuve de NASCAR Canadian Tire. Andrew Ranger a terminé 2e alors que Kerry Micks a fini 3e. La course a été interrompue à cause du spectaculaire accident du Québécois Xavier Coupal qui a fait 5 tonneaux avec sa voiture. Aucune blessure grave dans son cas. [RDS]

Malgré la présence d’Eugénie Bouchard au Stade Percival-Molson vendredi soir, les Alouettes de Montréal ont encore perdu. Défaite de 33-23 face aux Eskimos d’Edmonton. Nos Als ont maintenant une fiche de 1-5. Tu sais que ton équipe de foot va vraiment mal quand tu es heureux d’avoir enfin fait un touché après 55 possessions sans en avoir fait un. [JournalMétro]

Le rédacteur du site officiel de l’Impact de Montréal est vraiment bon. Après chaque match, il trouve une façon d’être positif dans la défaite. « L’Impact de Montréal a dominé la majorité des facettes du jeu et a tout donné jusqu’au sifflet final, mais s’est incliné 2-1 contre le Philadelphia Union, samedi soir, au PPL Park. » [IMFC]

Depuis 2008, les débordements lors des matchs du Canadien de Montréal pendant les séries de la Coupe Stanley ont coûté près de 6 millions au SPVM. Le printemps 2014 a coûté 1.3M$ à la ville. L’administration Coderre n’a pas l’intention de refiler la facture aux Canadiens, car elle juge que c’est important d’avoir de grands événements à Montréal. Avant de chialer comme Peter Sergakis, notez qu’en 2013 le Centre Bell a rapporté 8.5M$ en impôts fonciers à la Ville. [LaPresse]

Rory McIlroy accusait un retard de trois coups sur la première position quand il a amorcé le neuf de retour sur le parcours de  Valhalla dimanche. Il a finalement joué une ronde de 68, devançant Phil Mickelson par un coup. Avec sa victoire au PGA Championship, Rory McIlroy remportait son 3e tournoi de suite, son 2e majeur de suite et son 4e majeur en carrière. Rory McIlroy est tellement en contrôle de ses moyens qu’il a même «sauvé» le trophée Wanamaker lors de la remise. [VINE]

Agnieszka Radwańska et Jo-Wilfred Tsonga ont reçu une bourse de 598 900$ US pour leur victoire à la Coupe Rogers. [CoupeRogers]


Concours // Faites le party sur le yacht de Jonathan Duhamel

jonathan-duhamel-party-wsop

Vous avez le goût de faire le party avec le joueur de poker Jonathan Duhamel? Voici votre chance. Ce soir (samedi 9 août), allez faire la fête sur un yacht de 19h à 3h en buvant tout ce que vous voulez, car c’est open bar.

Le 25stanley fait tirer une paire de billets pour ce party aux gens de 18 ans et plus. Vous n’avez qu’à partager cet article sur FB ou Twitter. Le gagnant sera annoncé vers midi.

Si vous voulez acheter vos billets, rendez-vous sur le site officiel de l’événement. Vous devez avoir un mot de passe pour y accéder. Les hommes qui veulent se procurer un ticket, utilisez le password « yachtxxx ». Les filles c’est « privateyacht ». N’oubliez pas d’imprimer votre reçu pour l’embarquement.

http://duhamelyacht.com

Video – Boat Party 2013 de Jonathan Duhamel


Pourquoi 35 000 views pour ce vidéo de Jordan Carver qui fait 200 squats?

Plus de 35 000 views en 24h pour un vidéo d’une fille qui fait 200 squats en 10 minutes. WTF? Comme le mentionne sa page Wikipédia, le plus grand attrait de Jordan Carver sera l’élément que vous allez remarquer le plus rapidement en écoutant ce vidéo.


6 raisons pourquoi les partys de la Coupe Rogers, c’est au bar Huis Clos que ça se jouent

Du 2 au 10 août, dès 16h, c’est au Huis Clos (coin St-Denis et Villeray) que ça se passe pour l’après-tennis (ou l’avant-tennis). Pourquoi c’est la place où se rencontrer pendant la Coupe Rogers dans Villeray? Voici six bonnes raisons d’aller au Huis Clos pour leurs soirées Double Faute :

1. Le staff est habillé en tennis

Geneviève habillée en tennis (1)

Il y a définitivement un je ne sais quoi d’attirant lorsqu’une fille revêtit des vêtements de tennis à l’extérieur d’un court.

***

2. Le spécial Double Faute

Spécial soirée Double Faute

Une Hoegaarden et un shooter de Jameson pour 9$ sur présentation d’un billet de la Coupe Rogers. Meilleur combo en ville pour une livrer une performance du tonnerre.

***

3. Le Genie Fireball

Genie Fireball

Même si Eugénie Bouchard a été éliminée, ça ne nous empêche pas de déguster le cocktail Genie Fireball, concocté en son honneur. On est gentil, alors on vous donne la recette, mais c’est certain que le meilleur Genie Fireball se déguste au Huis Clos.

Recette du Genie Fireball:

1 oz ABSOLUT HIBISCUS
1 oz Aperol
1/2 oz Chartreuse
1/2 oz jus de lime
1/2 oz simple syrop
Melon d’eau frais
Basil
Siracha
Burlesque bitter

***

4. La raquette de charcuterie

Plateau de charcuterie sur raquette

Même si elle n’est pas nécessairement servi sur une raquette de tennis, l’assiette de charcuterie est quand même un repas de championne.

***

5. Les matchs sont présentés sur écran géant

Screen shot 2014-08-07 at 4.01.34 PM

Vous n’avez pas été capable de mettre la main sur des billets pour voir Caroline Wozniacki à l’oeuvre au Stade Uniprix? Ce n’est pas grave. Au Huis Clos, vous n’allez rien manquer de l’action, car les matchs présentés sur écran géant.

***

6. C’est à côté

Screen shot 2014-08-05 at 4.03.25 PM

Pour avoir travaillé à la Coupe Rogers pendant quelques années, la plus grande déception après mon quart de travail était la non-existence d’établissement pour aller se désaltérer. Le Huis Clos est situé direct à côté du Stade Uniprix. 7659 Rue Saint-Denis coin Villeray. Site officiel du Huis Clos ici ou consultez la page de l’événement sur Facebook. Je serais là ce jeudi pour un double faute.


Rêvons à un duo Plekanec-Sekac pendant qu’on chiale sur la Coupe Rogers et le Stade Olympique

Chronique matinale (et estivale) qui fait un tour d’horizon de l’actualité sportive. D’ailleurs, tout l’été vous pouvez m’écouter faire les sports à l’émission du matin de 5h30 am à 9h30 am au 91.9FM. Je fais aussi le retour à la maison de 15h00 à 19h00 sur les ondes du 91.9FM. Pour communiquer avec moi dans le cadre de mon show radio: live@radioxmtl.com ou 514-790-0919. Vous pouvez écouter mes émissions en ligne sur radioxmtl.com

3992-milan-drobny-dominika-synkova-zdenek-troska-tomas-plekanec

Tomas Plekanec, joueur de centre du Canadien, s’entraîne avec ses compatriotes tchèques durant la période estivale à Kladno, ville située à 25 kilomètres de Prague. Parmi eux, on retrouve l’infatigable Jaromir Jagr, et la nouvelle acquisition de 22 ans du Canadien, Jiri Sekac. Embauché par Marc Bergevin au 1er juillet, l’ailier droit fait bonne impression: « Sekac m’a épaté dès que je l’ai vu. C’est un bon patineur. Je pense qu’il sera capable de nous montrer son savoir-faire au camp d’entraînement. » [RDS]

Vous pourrez voir la shape de plage de Brandon Prust dans une infopub de machine de gym flex machin truc yoga. [DansLesCoulisses]

Lundi, il y a eu une panne d’électricité au Stade Uniprix. Aujourd’hui, quelqu’un dort sur la switch avec l’horaire des matchs. Sharapova (court central) et Woznicacki (court Banque National) jouent en même temps ce midi alors que la numéro 1 Serena Williams est en action à 14h alors que sa soeur moins bonne est à l’oeuvre en soirée. Dommage pour les amateurs de tennis qui travaillent de jour. [CoupeRogers]

Milos Raonic a sauvé l’honneur du Canada hier à Toronto. Raonic a pu compter sur son service afin de compenser pour ses erreurs et il a battu l’Américain Jack Sock 4-6, 7-6 (2), 7-6 (4). Le seul Canadien restant à la Coupe Rogers a réussi 15 as. [Sportsnet]

Coupe du Monde la FIFA des joueuses de moins 20 ans au Canada. Pour accueillir l’événement au Stade Olympique, Montréal s’est payé un tableau indicateur de 1.7M$. [LaPresse]

On ne peut difficilement pas critiquer Jim Popp de dormir au gaz. Le DG des Alouettes est très actif dans ses démarches pour réveiller son attaque. Après l’embauche de nombreux consultants, tel que l’ex QB Jeff Garcia, les Alouettes de Montréal ont annoncé mercredi que la formation a ajouté le receveur et spécialiste des retours de botté James Rodgers à l’équipe d’entraînement. James Rodgers était un dieu à l’Université Oregon State. Il a déjà fait partie de l’organisation des Falcons d’Atlanta. [YouTube]

Faites attention au gros titre qui clame que « Chad Johnson veut revenir dans la NFL ». Le receveur de passes des Alouettes, qui est beaucoup plus flamboyant sur les internets que sur le terrain ( 4 réceptions, 1 touché, 78 verges de gain), n’a pas joué un match dans la NFL depuis 2011. Ce qui a été dit dans son cas vient de son agent qui a raconté que « son client sauterait sur l’occasion si un club de la NFL lui faisait une offre. » Of course. [ESPN]

Gros transfert chez Paris St-Germain. Un David Luiz souriant et détendu a fait son entrée avec son nouveau président Nasser al-Khelaïfi, fier d’introduire «le meilleur défenseur du monde». Arrivé mardi en France, le Brésilien a martelé son envie de reprendre rapidement la compétition. J’adore la face et la coiffure du nouveau joueur de Paris St-Germain. [20MIN]


Eugenie Bouchard répond à toutes les questions suite à son élimination

genie-bouchard-coupe-rogers

Coup de théâtre hier à la Coupe Rogers, Eugénie Bouchard a été éliminée lors de son premier match. Après coup, la joueuse de tennis a répondu à de nombreuses questions, en anglais et en français. Voici l’intégralité de ses propos lors de sa conférence de presse d’après-match gracieuseté d’un transcript de Tennis Canada.

Q. Pouvez-vous nous dire à quel point la pression a joué dans ce match?

R. C’est certain, je ressentais la pression. Je dois m’habituer à gérer la pression dans des matches comme celui-là. J’ai beaucoup à apprendre de ce match.

Q. Mais vous avez réussi à revenir après avoir perdu le premier set 6/0, pouvez-vous expliquer comment vous avez réussi à renverser la vapeur?

R. Je savais que je devais rentrer dans ce match après avoir perdu le premier set. J’étais dans une situation difficile et le moins que je pouvais faire était de revenir dans le match et je l’ai fait dans ce deuxième set, c’est au moins un point positif que je peux tirer de ce match.

Q. Puis vous êtes retombée, pouvez-vous nous dire ce qui s’est passé?

R. Ce sont de choses qui arrivent. Je n’ai pas joué mon meilleur tennis pendant tout le match. J’ai perdu un peu ma concentration au troisième set, et de son côté, elle a été solide pendant tout le match, elle était là pour le prendre.

Q. Etiez-vous à 100% physiquement, pas de blessures?

R. Je me sentais bien. Mais c’était mon premier match depuis Wimbledon et je n’étais pas vraiment prête à jouer un vrai match. C’était difficile pour moi après Wimbledon.

Q. Quel est le niveau de votre déception? Vous deviez ressentir une responsabilité vis-à-vis des organisateurs, de tous ceux qui attendaient beaucoup de vous ?

R. Je veux toujours faire de mon mieux. J’essaie de faire tout ce que je peux sur le court, mais parfois, cela ne tourne pas comme je le voudrais. J’aurais voulu faire beaucoup mieux ici, à Montréal. Alors oui, je suis très déçue pour cela.

Q. Vous avez dit ne pas être prête pour ce match, mais vous avez beaucoup joué dernièrement. Qu’auriez-vous pu faire différemment?

R. Il y a une grande différence entre un match et un entrainement. Le dernier vrai match que j’ai joué était en finale à Wimbledon. C’était dur pour moi de jouer ici, mais le programme était ainsi, je devais jouer. Dès le début, j’ai su que ce serait difficile. C’est comme cela.

Q. Pouvez-vous comparer le stress d’une finale à Wimbledon et un match ici devant votre public?

R. C’est similaire, effectivement. Wimbledon était un moment très important pour moi. Ici, ce n’était qu’un deuxième tour, mais je savais qu’il y avait énormément d’attentes de beaucoup de personnes. Je pense aussi que le fait que je sois entrée dans les dix meilleures et le fait que je sois arrivée en finale à Wimbledon ont contribués à ces attentes qui pesaient sur moi.

Q. Quand vous êtes entré sur le court, le public vous a accordé une longue ovation, et même si vous n’avez pas bien joué, il vous a soutenue. Pouvez-vous nous parler du public ?

R. J’ai été surprise ! J’ai terriblement mal joué au premier set, et le public est malgré tout resté avec moi pendant tout le match. C’était vraiment bon de sentir leur soutien.

Q. Votre premier match depuis Wimbledon. Cela a évidemment joué un rôle. Vous avez un peu arrosé, fait quelques doubles fautes, c’était les nerfs ou l’adrénaline ?

R. J’ai senti un peu la pression sur le court. J’avais l’impression d’être un peu rouillée, en manque de matches. Je le savais même avant d’entrer sur le court, je ne peux donc pas invoquer cette excuse. Je savais que la situation allait être difficile à gérer. Mais je suis contente de m’être prouvé à moi-même que je pouvais renverser la situation et ne pas passer complètement à côté de mon match. C’est un élément positif dans ce match.

Q. Les conditions ont été vraiment étranges, avec un début de match tardif, pas d’électricité, pas de tableau d’affichage pour le score… Avez-vous eu du mal à vous concentrer ?

R. Cela m’a un peu déconcentrée parce que je n’entendais pas l’arbitre aussi fort que d’habitude, parfois je ne l’entendais pas du tout. Et pas de tableau d’affichage… Mais bien entendu, c’était pareil pour les deux joueuses. N’empêche que cela n’aide pas. C’était un peu la série noire !

Q. Comme vous le disiez, vous avez pu renverser la situation, pourquoi n’avez-vous pas continué sur la même lancée au troisième set ?

R. Elle a été assez solide pendant tout le match, alors… elle n’a pas raté beaucoup de balles et elle était toujours présente. Dès que je me relâchais un peu, comme au troisième set, elle était partout. Elle a vraiment pris ce match.

Q. Parfois, quand on a une longue pause, on travaille sur certaines choses pour améliorer son jeu. Avez-vous travaillé sur certains coups après Wimbledon ?

R . Après Wimbledon, j’ai pris deux semaines de repos, donc à l’entrainement, je voulais surtout retrouver mon niveau, et progresser encore. Je voulais travailler un peu tout, la régularité, frapper la balle très tôt, des choses comme cela que je fais bien, tout en les améliorant encore. Je ne me sentais pas très bien sur le court, mais je peux tirer de nombreuses leçon de ce match, pas forcément sur le tennis, mais sur tout le reste.

Q. Après avoir renversé la situation et remporté le deuxième set, avec l’ovation du public, vous êtes-vous dit : « ça y est, je suis dedans, je peux le gagner » ?

R. J’essayais de ne pas voir trop loin après ce deuxième set. Je n’ai pas commencé le troisième set très fort, ce qui aurait probablement était important. Je me suis retrouvée comme au premier set à nouveau, avec des hauts et des bas. Ce n’est pas comme cela que je dois jouer. Je dois être beaucoup plus régulière.

Q. Une carrière est pavée de hauts et de bas. Est-ce la plus grande déception de votre carrière ?

R. Je ne pense pas. C’est juste un match. J’ai bien joué toute cette année, c’est normal d’avoir des hauts et des bas. Je vais beaucoup apprendre, mais je suis toujours heureuse de vivre !

Q. Est-ce un match qui peut vous motiver ou vous faire progresser, ou bien un match à oublier ?

R. Ce match va me motiver. Même vers la fin du troisième set, j’ai fait de beaux points, je sentais bien mes coups. Cela me motive à rejouer des matches, des tournois. C’est ce que je vais faire.

Q. Aussi décevant que cela puisse paraitre, puisque vous jouez à domicile, c’est aussi un match de préparation pour l’US Open. Pensez-vous arriver en bonne forme à New York ? Cette défaite change-t-elle votre préparation ?

R. Je ne sais pas, le plan est de jouer la semaine prochaine. J’espère pouvoir jouer davantage de matches. Je vais me préparer pour l’US Open, c’est le grand objectif. Mais je veux bien faire dans tous les tournois que je vais jouer. C’est mieux que cela soit arrivé avant un Grand Chelem car cela me permettra d’en tirer les leçons et de me réajuster pour l’US Open.

Q. Vu tous les changements que vous avez connus en dehors des courts dans cette dernière année, quel effet ont-ils eu sur votre capacité à rester concentrée sur l’entrainement et les matches ?

R. J’ai effectivement constaté un changement dans ma vie depuis le début de l’année, encore plus depuis Wimbledon. Il va falloir que je m’y habitue, surtout en venant à Montréal où tout est encore plus fou que dans les autres tournois. Mais je pense que j’ai bien géré. Je ressens quand même la pression et le reste, mais c’est une bonne position, c’est là où je veux être. Il faut seulement que j’apprenne à mieux gérer.

Q. Gérer la pression et les attentes est ce dont vous avez besoin pour aborder l’US Open, pour passer cette prochaine étape, celle du titre ?

R. Je pense, oui. Plus on réussit, plus il faut gérer de choses. Mais je l’ai dit, c’est là que je veux être. Le tout est de s’y habituer et de rester concentrée sur le tennis, qui doit être la priorité.

Q. Vous paraissiez avoir des problèmes avec votre service aujourd’hui, votre genou vous a-t-il gêné ?

R. Mes problèmes de service n’ont rien à voir avec mon genou.


Conduite dangereuse pour les soeurs Williams à Montréal avec leurs chiens

venus-serena-williams-26

Scandale! Les soeurs Venus et Serena Williams ont eu une conduite dangereuse à Montréal mardi après-midi. Elles ont marché leurs chiens au centre-ville en donnant toute leur attention à leur téléphone! On espère qu’elles ne se comporteront pas de la sorte si jamais elles prennent le métro… En plus, imaginez si vous étiez un piéton pressé derrière elles. Comment faire pour les dépasser? On sait tous que c’est extrêmement difficile de naviguer autour des gens qui textent en marchant. Encore pire s’il y a une laisse de chien à enjamber.

OK. C’est beau. Je me calme. J’espère que vous avez compris mon ironie matinale posttraumatisme de la défaite d’Eugenie Bouchard.

La Coupe Rogers accueille de la rare visite cette année. Les deux soeurs Williams sont à Montréal. Notre paparazzi Eric Yainiri les a d’ailleurs croisées au centre-ville mardi après-midi en train de marcher leurs chiens.

Venus Williams, la 26e meilleure joueuse au monde, est l’heureuse propriétaire d’un bichon havanais nommé Harold Harry Reginald. La joueuse de 34 ans tente d’apporter son chien le plus souvent possible lorsqu’elle est sur la route.

Sa soeur Serena, légèrement moins souriante, était plus subtile lors de la promenade de son animal de compagnie. Disons que son chien est tellement petit qu’il n’est pas facile à repérer. Il s’agit d’un yorkshire gros comme une tasse de thé. Le genre d’animal qui se perd aussi facilement que le remote de la télé dans une craque de divan. Ci-dessous, plus de photos de la ballade des soeurs Williams avec leurs canins.


Des conseils pour Eugenie Bouchard et d’autres histoires pour changer le mal de place

Chronique matinale (et estivale) qui fait un tour d’horizon de l’actualité sportive. D’ailleurs, tout l’été vous pouvez m’écouter faire les sports à l’émission du matin de 5h30 am à 9h30 am au 91.9FM. Je fais aussi le retour à la maison de 15h00 à 19h00 sur les ondes du 91.9FM. Pour communiquer avec moi dans le cadre de mon show radio: live@radioxmtl.com ou 514-790-0919. Vous pouvez écouter mes émissions en ligne sur radioxmtl.com

Le vidéo ci-dessus résumé en 15 secondes le match Genie Bouchard vs Shelby Rogers. [IG]

Je me demande si Eugenie Bouchard va suivre les conseils de Jacques Villeneuve. Le champion du monde de F1 de 1997 croit que Genie ne devrait pas jouer à la star, que ça ne sert à rien de se cacher, qu’il ne faut pas faire d’efforts pour éviter les distractions et qu’il faut vivre normalement. C’est aussi important de respecter les gens qui ont un intérêt pour soi. [JournalDeMontréal]

Genie Bouchard: « Je sentais la pression sur le terrain. C’est quelque chose que je dois améliorer. C’est juste un match de tennis. Ça n’est pas la plus grande déception de ma vie. ». Photo d’une Genie vraiment triste. [Instagram]

Imaginez voir PK Subban prendre la place de Carey Price en plein match du Canadien. C’est le genre de scénario qui s’est produit hier dans la MLB. Défaite de 16-0 des White Sox contre les Rangers du Texas. Il y avait tellement de problèmes au monticule des Sox que le joueur de 1er but Adam Dunn a lancé la 9e manche. Surtout reconnu pour ses 457 coups de circuit en carrière, Adam Dunn a fait sourire la foule et les frappeurs des Rangers avec ses changements de vitesse. [MLB]

Anthony Bosch de Biogenesis a été arrêté hier pour avoir vendu des drogues à des joueurs de baseball, principalement Alex Rodriguez. La MLB n’a pas l’intention de suspendre d’autres joueurs par rapport à cette saga. [Twitter]

Le plus récent 1er choix au total de la NHL, Aaron Ekblad a quitté le match junior Canada vs République Tchèque. Anthony Duclair des Remparts a marqué tout un but. [TSN]

Choix de 1re ronde des Canadiens en 2013, Michael McCarron s’est fait couper du camp de Team USA. [HEOTP]

Contrat de 2 ans – 6.6M$ pour Brandon Sutter avec les Penguins de Pittsburgh. [Penguins]

Enfin une victoire pour l’Impact! Marco Di Vaio a marqué avec sa tête pour aider l’IMFC à battre un club de 14 joueurs, sans entraineur, du Salvador dans le cadre de la Ligue des Champions de la CONCACAF. Beau but btw. [YouTube]

Coupe du Monde féminine de soccer des moins de 20 ans de la FIFA. Il y a deux matchs au Stade Olympique aujourd’hui. [FIFA]

L’ancien de la NHL qu’on peut voir à RDS, Denis Gauthier, s’est fait voler chez lui. Il aimerait retrouver sa bague du Championnat du monde junior. Il s’est aussi fait dérober une montre Breintling. Denis Gauthier avait reçu ce bijou lorsque Jarome Iginla avait réussi sa première saison de 50 buts en 2002. Tous les joueurs des Flames de Calgary en avaient reçu une.[LeNouvelliste]

Le propriétaire des Redskins de Washington Dan Snyder n’a pas l’intention de changer le nom de son équipe. Il mentionne aussi qu’il a énormément de support de la part de la NFL dans ce dossier. [ESPN]


Coupe Rogers // Défaite d’Eugenie Bouchard lors de son premier match

genie-bouchard-coupe-rogers
10584796_1460918677508458_813017539_n

Catastrophe à la Coupe Rogers. Eugenie Bouchard perd son premier match de la Coupe Rogers. Elle s’est inclinée face à l’Américaine de 21 ans Shelby Rogers en 3 sets. Genie Bouchard est éliminée! NONNNNNNN!!!

Résultat – Rogers vs Bouchard

Screen shot 2014-08-05 at 8.45.16 PM

Les causes de cette déconfiture de la Québécoise? Sa blessure au genou serait-elle plus sérieuse qu’on le pense. Un conflit familiale a aussi été étalé au grand jour la semaine dernière par Sarah Bélisle du Journal de Montréal. Cette histoire a dû être une source de distraction pour la joueuse de tennis qui a prêté son nom à sa mère pour un emprunt bancaire. Quoi d’autre? La pression médiatique. Les nouveaux commanditaires. Nouveau style de vie. Etc.

Explication de Brandon Prust

Screen shot 2014-08-05 at 8.52.30 PM

Le joueur des Canadiens Brandon Prust a commenté la défaite de Genie Bouchard. Il se sent mal pour cette dernière. Il croit que c’est la pression montréalaise qui a affectée la tennis woman.

« Pauvre Eugenie. C’est ça la pression de Montréal. Ça va juste te rendre plus forte. »


Contrat // Michael Del Zotto signe 1 an – 1,3 M$ avec les Flyers

Del_Zotto

Tôt ou tard, un club de la NHL allait prendre une chance avec le défenseur Michael Del Zotto. Agent libre depuis cet été, les Flyers, qui devront faire sans les services de Kimmo Timonen, ont décidé d’offrir un contrat d’une saison d’une valeur de 1.3M$ au défenseur qui a une certain époque était comparé à PK Subban…