Suivez 25stanley sur Facebook!

40 points de suture n’empêchent pas Shawn Thornton de répliquer aux Blackhawks

Alors, le joueur des Bruins est tombé sur la glace avec Fernando Pisani. Le patin du joueur des Hawks a malheureusement accroché le visage de Thornton juste au dessus de l’oeil.

Avec la face en sang, il est passé devant devant le banc du club de Chicago et je pense qu’on s’est moqué de lui. Quelqu’un aurait fait une blague par rapport à «pisser quelque chose.» Même si le sang giclait, cela n’a pas empêché le joueur des Bruins de répliquer verbalement. Il semblait même prêt à jeter les gants. On a beau détester les Bruins, il vaut quand même donner du props à Thornton. Un vrai gars viril.

Voyez le visage de Thornton avec ses points juste ici.

***

Mark Recchi

Le vétéran anti-Habs (mais c’était juste pour détourner l’attention), aurait mentionné que les Bruins gagnent la Coupe Stanley, il va prendre sa retraite. Voici son 1 532 points en carrière, ce qui lui permet de prendre le 12e rang (devant Paul Coffey) des plus grands pointeurs de la LNH. // NHL


Le 11e combat de la saison de Jarred Tinordi; le système de jeu de J.Martin favorise-t-il les bagarres?

Pour être précis, ceci n’es que le premier combat des séries pour l’espoir du Canadien Jarred Tinordi. Son club, les Knights de London, affronte le Owen Sound Attack. Et il a continué son travail de démolition comme il l’a fait en saison régulière. Tinordi a jeté les gants à 10 reprises en jouant 63 matchs. Son total de pénalités en saison régulière s’élève à 140 minutes.

Son adversaire, Andrew Shaw, fait vraiment pitié sur cette séquence. Malgré que la 40e seconde, il donne un bon coup à Tinordi.

Avec les joueurs du CH qui mentionnent que Jacques Martin ne favorise pas le jeu offensive et les force à faire du dump&chase, il faut espérer que le système de jeu de JM n’empêchera pas Tinordi de se battre.

À la Dale Hunter

Parlant de hockey dans les rangs mineurs, faut croire que le geste de Dale Hunter envers Pierre Turgeon a une forme d’héritage. Samedi dernier, lors d’un match entre le club école de Caps et des Devils, de violentes altercations ont eu lieu entre les joueurs des deux équipes après un but. Alors que les joueurs des Bears célébraient, Chris Murray des Devils est venu baver Mathieu Perrault. Voici le résultat en son et en images. // RussianMeanMachine


La relation longue distance d’Ondrej Pavelec des Thrashers d’Atlanta

Voici le gardien du match Canadiens-Thrahsers, Ondrej Pavelec, en train de déambulé dans les rues de Montréal avec sa drôle d’attitude. Et de se replacer le pantalon.

Étant donné que le club d’Atlanta affronte les Sénateurs jeudi à Ottawa, l’équipe risque de faire encores des dodos à Montréal. Les joueurs vont surement sortir. D’ailleurs, lundi soir, ils ont visité le Casino.

Dans le cas de Pavelec, sachez que sa blonde est une infirmière qui habite en République Tchèque. D’ailleurs la blonde et la mère de Pavelec se sont senties bien impuissantes lorsqu’elles ont vu leur gardien tomber inconscient sur la glace plus tôt cette saison. C’était juste un évanouissement qu’on nomme le «faint spell».

Sacehz que Pavelec n’aime pas vraiment cela rien faire après les matchs, genre rester seul à la maison. Parfois, les relations longues distances donnent certaines permissions aux joueurs de hockey. Vous aurez peut-être la chance de vous occuper de lui dans sa chambre d’hôtel.

En passant, l’autre gars avec la tuque noire, êtes-vous capable de le nommer?

Photo: Ultrawig

Le look de grand-papa de Craig Ramsay; coach des Thrashers

Probablement que votre grand-papa est un peu plus vieux que le coach des Thrashers. Et je ne sais pas si Craig Ramsay a vraiment des petits enfants, mais il n’en demeure pas moins qu’il est habillé comme un grand-père. Ultrawig l’a croisé lors du passage du club d’Atlanta à Montréal en janvier dernier.

Même si son équipe est loin des séries et d’une Coupe Stanley, le précieux trophée de la NHL a fait un tour dans sa famille. Deux de ses fils travaillent auprès d’équipe championne. Son fils Travis a travaillé chez les Penguins en 2009 en tant que réalisateur vidéo et son autre, Jad, a opéré comme dépisteur chez les Hawks l’an dernier.

P.-S. Ce n’est pas gentil rire des vieux.

Photo: Ultrawig


Le premier but du Canadien en 3 matchs // Roman Hamrlik

Un peu garbage comme but, mais on l’a pris avec grand bonheur.

Selon Luc Gélinas sur Twitter, c’est 199:01 minutes entre le but de Pyatt au Minnesota et celui d’Hamrlik ce soir. Le Canadien a été 0 lors de ses 3 derniers matchs: Boston, Buffalo, Washington.

Mathieu Darche

Voici le 2e du Canadien en quelques instants via Mathieu Darche. // YouTube

La tête de Scott Gomez est déjà au golf

Une petite info qui risque de faire plaisir aux partisans du très fiable Scott Gomez. Avec les quelques journées de beaux soleils qu’on a eu il y a environ 2-3 semaines, cela a donné le gout à G-Hate de penser au golf. Ça doit être son -16 qui le fait rêver à faire de même sur un parcours de gazons.

D’abord, je vous mets en contexte. Étant donné que la majorité des joueurs de la NHL sont des grands golfeurs pendant l’été, plusieurs fabricants de bâtons fournissent des clubs gratuitement aux joueurs de la NHL. J’espère que je ne suis pas le premier à vous annoncer que dans la vie, plus tu es riche, moins tu payes pour tes bébelles. Les joueurs de la NHL jouent beaucoup au golf, ils sont généralement bons et se promènent sur les terrains les plus prestigieux. Cela donne donc une bonne visibilité pour ces entreprises.

Quoi qu’il en soit, l’objectif de cet article n’a pour but de vous raconter à quel point nos Glorieux sont chouchoutés, mais bien de vous raconter qu’il y a environ 2-3 semaines, Scott Gomez a passé sa commande de nouveaux clubs de golf pour la saison de golf 2011 en demandant que le tout soit livré à sa résidence de New York.

P.-S. C’est étrange, mais lorsqu’une source m’a raconté cela, j’ai moi aussi eu envie de sortir un bâton de golf et de swinger sur une balle. Une balle plus grosse, plus luisante et plus brune. Comme la tête de Gomez.

Photo: Ultrawig

Friday de Rebecca Black est aussi tache que le coup de coude de Bertuzzi

OK, par quoi on commence ce soir?

Allons-y avec ce genre de lipdub à l’improviste fait par deux partisans des Senators. (Désolé pour ceux qui l’ont vu sur ma page Facebook ou sur Twitter plus tôt aujourd’hui.) Oui, ceci est le hit de l’heure sur les internets qui ne semble pas vouloir dérougir. En fait, si j’étais en 4e année du primaire, je serais même prêt à dire que Rebecca Black c’est full passé date. On dit souvent que le Québec est toujours en arrière sur les autres; j’espère que le DJ du Centre Bell ne va pas nous sortir cette toune là pour les séries. En passant, la première équipe de la NHL qui a fait tourné «Friday, Friday» est les Sabres de Buffalo.

Hopkins vs Pascal

Vous l’avez probablement vu, mais juste au cas. J’ai tellement hâte que les conférences de presse de Jacques Martin soient aussi hot! // MTL.TV

Todd Bertuzzi

Parlant de chose qui ne veulent pas décoller, Todd Bertuzzi nous ramène sous le nez que les cheaps shots, ça fait partie de la WWE NHL. Parlant de la WWE, incroyable mais vrai; Shawn Michaels a fait un retour au Monday Night Raw.Bref, point positif par rapport au geste de Bertuzzi sur Ryan Johnson; Gary Bettman ne pourra pas évoquer l’excuse que Bertuzzi n’a pas d’antécédent de mauvais comportement sur la glace.

Crosby

Crime, je pense que j’aime mieux regarder Sidney Crosby pratiquer qu’un match du CH. // NHL


Les joueurs du CH se plaignent de Jacques Martin à Georges Laraque

Décidément, quand TVA (Quebecor) débarque dans la place, ça brasse. Comme Georges Laraque sur une glace à l’an 2000.

Parce que pour l’émission Le Match, avoir Georges Laraque dans ses rangs c’est assez fiable. Il est le seul intervenant-panelliste-chroniqueur de Montréal à avoir récemment trainé dans le vestiaire du CH (en tant que joueur).

Alors, en ce lundi soir bien tranquille Dave Morissette a débuté son show avec une entrevue one-on-one avec Laraque.

Voici ce qu’on a appris. Ou plutôt, voici ce que les joueurs du Canadien ont raconté à Georges Laraque. Nuance.

- Jacques Martin ne communique pas avec ses joueurs. C’est Kirk Muller qui s’occupe de cela.

Ça, on le savait déjà , et c’est surtout cela le rôle de Kirk Muller. Il est proche des joueurs. Pas pour rien qu’il participe aux partys d’équipe.

- Le système de jeu chez le Canadien, il n’y en a pas

- En fait, le système de jeu, c’est dumper la rondelle dans le fond de la zone pour ensuite courir après.

Pensez aux traitements qu’on a donnés à PK. C’est clair qu’un défenseur fait moins d’erreurs quand il dumpe la puck.

- Pour une équipe comme le Canadien, composé de petits joueurs, ce n’est pas un bon système. Ça ne les aide pas.

Assez logique, non. À 5,8, tu as plus ou moins le gout de descendre dans le coin et te faire ramasser par les défenseurs des Bruins.

- Ce système (inexistant) empêche certains joueurs de produire offensivement. Certains joueurs sont incapables de produire à cause de cela

Si c’est Scott Gomez qui a dit cela (ou qui pense cela), j’espère que Pierre Gauthier a déjà acheté son billet d’autobus pour Hamilton. Si les Oilers ont envoyé Sheldon Souray dans les mineurs, pourquoi ne pas le faire avec G-Love (ou plutôt G-Hate)

- Guy Carbonneau serait un Jack Adams comparativement à Jacques Martin.

Sur celle-là, BGL, pas certain, mais comme tu donnes du bon jus aux fans du CH, on va te la pardonner.

Et non, Georges Laraque n’est pas frustré envers le Club de Hockey Canadien. Il ne fait que faire son boulot.

Et non, vous ne devriez pas être frustré envers Georges Laraque comme certains l’ont fait sur Twitter. Pour une fois qu’on a un gars qui fait vraiment son boulot.

Vous êtes vraiment brainwashé si vous pensez que l’univers de la Sainte-Flanelle est toujours bleu-blanc-rose.

Photo: Ultrawig

Le début de la fin : Tomas Plekanec et Benoit Pouliot critiquent Jacques Martin

Pour ceux qui se demandent « comment cela en fin de saison, la marde pogne envers le coach ? »

C’est probablement parce que le tout a commencé après l’épique match à Boston. Lors d’une entrevue en direct avec Georges Laraque, quelques instants avant le Heritage Classic, un utilisateur qui écoutait la séquence m’a proposé une excellente question.

Est-ce que Jacques Martin est en plein contrôle de son vestiaire?

Voici l’état du vestiaire du CH, selon Georges Laraque, au 20 février dernier. Avant la date limite des échanges.

-

Watch live video from 25stanley on Justin.tv

C’est étrange, mais je ne me souviens vraiment pas de la fois où les propos de Tomas Plekanec ou Benoit Pouliot ont fait la une de La Presse « on veut que Pierre Gauthier bouge à la date limite des échanges » ou « je suis tanné de me faire ramasser, je veux un homme fort. »

Dîtes-vous une chose, si au 20 février, Georges Laraque était au courant que Jacques Martin n’était pas en plein contrôle de son vestiaire, et c’est qui est en train de se passer, Big George parle aux joueurs.

Dites-vous qu’au 20 février, Laraque considérait que si le CH ne faisait rien pour protéger ses joueurs, le risque de perdre le vestiaire était élevé. Pas mal cela qui est en train de se passer.

Si Tomas Plekanec et Benoit Pouliot critiquaient le coach le 20 février dernier et que Georges Laraque était au courant de cela, on s’entends-tu qu’un mois plus tard, Laraque doit jaser avec les mêmes gars. C’est clair que Plekanec et Pouliot sont des sources à Georges.

Comme Laraque le mentionne à la fin de l’entrevue, un seul événement peut tout chambarder. Ça se fâche vite des petits millionnaires aux egos plus gros que leur (insérer le mot de votre choix)

P.-S. Laraque avait allumé ce feu lors de l’émission Le Match de jeudi dernier.

Les Capitals à l’assaut du Centre-Ville de Montréal // Ovechkin, Holtby, Varlamov, Backstrom

En voulez-vous des photos des joueurs des Capitals? Tiens, juste pour vous, v’là un album de plus de 60 images.

Pour ceux et celles qui veulent un peu plus de détails, continuez à lire ici-bas.

Alors juste pour éviter toute confusion certaines de ces photos ont été prises samedi après-midi, d’autres le 15 mars dernier. Vous savez la journée que Bruce Boudreau nous a dit de rester chez nous, ce qui a lourdement découragé les gens de sortir  pour manifester contre la violence dans le sport.

Alex Ovechkin

Si votre oeil a croisé quelques photos d’Ovechkin sur d’autres sites la semaine dernière, cela est tout à fait normal. Il y a des gens en Russie qui nous en ont commandés.

-

Braden-Holtby

Malgré ces belles prouesses, le jeune gardien des Caps a été retourné dans les mineurs. Il a au moins vécu pleinement son expérience dans la NHL. Il devait trouver cela assez spécial de recevoir un traitement de vedette en se promenant dans les rues de Montréal.

-

Alex Semin

La tuque de Semin, avec un gros #28, un vêtement qui ne va définitivement pas se retrouver dans mon panier de linge.

-

Mike Knuble

Qui a dit que les joueurs de hockey étaient des illettrés? Le vétéran des Caps raffole des mots cachés.

-

Bruce Boudreau

Le coach qui encourage les partisans de ne pas acheter de billets s’est fait largement moqué de lui lorsqu’il a passé devant les scalpers du Centre Bell samedi. Il y avait de la bêtise qui se lançait.

-

Semyon Varlamov

Assez stylé le Russe dans son habit gris, non?

Mais une chance que quelqu’un veillait au grain sur lui à l’intersection lors du précédant passage des Caps à MTL.

-

Fraternité des Bruins

Marco Sturm et Dennis Wideman ont profité du beau soleil en allant magasiner tout en passant devant un camion de pompier.

Étant donné que je ne veux pas que cet article soit long d’un kilomètre, je vous laisse consulter le reste dans un album photo mettant en vedette Backstrom, Brooks Laich, Neuvirth, John Carlson et compagnie.

http://www.facebook.com/album/washington-capitals

Photo: Ultrawig

La vie plate de Josh Gorges

Pour Josh Gorges, l’hiver 2011 a dû être son pire depuis son arrivée à Montréal. En plus d’avoir perdu un autre de ses partenaires de crime nocturne (et voisin) en Ryan O’Byrne, il semble avoir perdu pas mal toute sa « game », autant sur la glace et hors de la glace.

Et qu’est-ce qu’il fait ce Josh Gorges par les temps qui courent? Pas grand-chose à vrai dire. Parce que oui, il passe du temps à Montréal, mais c’est rare qu’on le croise en ville. La dernière fois que des pouliches lui rôdaient autour c’était au Imperial Room avec Tom Kostopoulos lors de la visite des Flames à Montréal. Contrairement à ses habitudes, Josh avait préféré avoir un verre de bière dans une main, un drink dans l’autre plutôt que deux nichons. En tout cas, il n’est définitivement pas le wing-man de PK Subban.

Je sais aussi qu’il a flushé une bonne gang de ses «contacts BBM» sur son Blackberry. Il est aussi plus difficile à rejoindre.

Il y a aussi sa blonde  secrète du BC, mais on s’entend que ça ne doit pas être l’amour fou entre les deux. Josh aurait pu profiter de sa saison à l’écart du jeu pour la dorloter un peu plus. Mais non. D’ailleurs, lorsqu’on interroge Josh à ce sujet, il reste toujours très évasif.

J’avoue qu’il aurait pu profiter de son temps hors de la glace pour participer à des séances d’autographes, mais les gens de chez FORD tripent ben d’trop sur Carey et PK. Et chez Bell, on a préféré Alexandre Picard, Tom Pyatt et Perry Pern lors de leur journée d’autographes de la NHL.

On n’a même pas vu Josh dans la série Nos Canadiens. Me semble que ça aurait été pertinent de le voir. Ça fait longtemps qu’on le connait ce fameux Josh.

Alors, il fait quoi ce Josh de ses journées. Surement des trucs avec ses mains; genre jouer au Xbox pis manger des crottes de fromages en buvant de la bière dans son salon.

Du côté de Pierre Gauthier et de Jacques Martin, j’espère qu’ils ne nous préparent pas la phrase typique du « Josh ne faisait plus partie des plans de l’équipe » lorsqu’on va voir les t-shirts et jerseys de Josh Gorges en liquidation à la fin de la saison à la boutique des Canadiens comme ce fut le cas avec Sergei K l’an dernier.

Photo: Ultrawig