Suivez 25stanley sur Facebook!

Crash de Vidéotron ce soir // Le Centre Bell est maudit en série, sauf avec l’OSM // Masque en l’honneur du triple-low-five

Super masque en l’honneur du triple-low-five de Price et Suban. // Sylabrush

Depuis l’ouverture du Centre Bell (ou du Centre Molson) en 1996,  le CH a une fiche en série de 16 victoires et de 27 défaites. Un pourcentage victorieux de 0,327%. Pour Carey Price, il a perdu ses 7 derniers départs. Sa dernière victoire remonte au mois d’avril 2008 contre les Flyers. // NHLSTATS

Un poème pour Benoit Brunet à Un gars le soir. // VTELE

Les employés du Parc Safari donnent leur appui au CH avec leur éléphant.

On raconte qu’une panne de service aura lieu chez les abonnées Vidéotron du Vieux-Port pendant le match de ce soir. Près de 500 abonnés affaires seront affectés suite à un incendie. // VideotronFail

L’Orchestre Symphonique de Montréal fera l’hymne national ce soir au Centre Bell. Le CH à 0 défaite quand c’est eux qui s’occupe de cela. // HIO

Steve a la foi pour le CH ce soir.

Trouvez 10 raisons pour lesquelles Ryan White pourrait avoir du style dans sa mini-van avec sa casquette par en arrière. // ASKMEN


Concours Budweiser // Assistez à un match de la finale de la Coupe Stanley

Alors que la fièvre des séries éliminatoires dans la LNH bat son plein, vous avez surement remarqué que plusieurs entreprises proposent d’intéressantes promotions. Budweiser, partenaire officiel de la NLH, a mis sur la table un concours qui pourrait vous permettre d’assister à un match de la finale de la Coupe Stanley.

En fait, Budweiser a placé dans ses caisses de bière des clés USB en forme de mini-Coupe Stanley. Lorsque vous mettez la main sur celle-ci, cela vous donne une chance de gagner ce fameux voyage. Chaque clé vous donne une chance de gagner. Donc plus vous obtenez de clés, plus vous avez de chance de gagner.

Au 25stanley.com, on veut vous éviter de vous déplacer jusqu’au dépanneur afin de mettre la main sur une de ses clefs ou de payer 20 $ la clé USB sur ebay. On vous propose donc de participer au jeu questionnaire #BudCup. À compter d’aujourd’hui (mardi 26 avril), 16 h, on va vous poser une question sur Twitter et Facebook par rapport à une équipe qui a déjà gagné une Coupe Stanley. On va faire cela au cours des 19 prochains jours. Pourquoi 19? Parce qu’il y a 19 équipes différentes qui ont déjà remporté ce prestigieux emblème de la suprématie au hockey.

La personne qui répondra correctement à cette question gagnera une clé USB, donc une chance de gagner le voyage. Aussi simple que cela.

Juste au cas, si vous êtes un gagnant (ou que vous avez déjà en main une clé USB), c’est vraiment important de le faire activer sur la page Facebook de Budweiser pour être éligible au concours.

Bonne chance, chers connaisseurs de l’histoire de la Coupe Stanley. Désolé les jeunes, il faut avoir 18 ans et plus pour participer.

Zdeno Chara a besoin d’un garde du corps; Seguin et Kampfer ont besoin de danseuses

Si j’étais un monstre de 6 pieds 9 pouces pesant 255 livres capable de casser le cou de mes adversaires d’un seul coup de bras, la dernière chose dont j’aurais besoin c’est un garde du corps de 55 ans.

Pour Zdeno Chara et Mark Recchi, c’est tout le contraire.

Lundi après-midi, ces derniers ont profité de leur journée de congé pour magasiner au magasin Ogilvy. Toutefois, impossible pour Chara de sortir de son hôtel sans être accompagné de l’agent de sécurité des Bruins de Boston. Un agent de sécurité qui ressemble beaucoup plus au bonhomme Monopoly que d’un portier des Foufounes Électriques. En cas de dispute, on se demande bien en quoi le moustachu pourrait défendre Chara.

Une chose est claire, on sait que ce monsieur est le responsable de la bière pour le club de Boston.

Plus de photos des joueurs des Bruins à travers la ville lors du lundi de Pâques. On a Bergeron, Peverley qui sort de chez Mexx et le jeune Caron.

http://25stanley.com/photos/bruins-en-ville

Malheureusement, aucune photo de la soirée aux danseuses de Tyler Seguin et Steven Kampfer. Ces deux joueurs qui ne participent pas à la série Montréal-Boston ont largement profité des filles et de la bière du Wandas. Tout cela vers 22 h 15 lundi soir.

Parlant de bière, si jamais ça vous tente d’en prende une avec Steve Bégin autour d’un steak à La Cage aux Sports, on vous recommande de cliquez ici.

Photo via Ultrawig qui remercie Zdeno Chara de lui avoir fait un beau tata et un grand sourire quelques instants avant de prendre l’ascenseur de l’hôtel.

Josh Gorges n’aime pas les tickets de parking

Josh Gorges quitte le centre d’entraînement de Brossard. Photo: Ultrawig

*

La vie misérable de Josh Gorges continu à faire son chemin. J’avoue qu’on exagère un peu avec le mot « misérable », mais c’est toujours plate de recevoir un ticket de parking. Surtout quand on est assis au restaurant (Weinstein&Gavinos), qu’on voit une petite voiture rouge s’approcher de la nôtre, qu’on sort en courant du restaurant pour malheureusement arriver au moment où l’employé de la Ville dépose notre billet sur notre pare-brise dans notre face. Habituellement, c’est à ce moment-là qu’une soudaine envie de puncher quelqu’un dans la face s’empare de nous.

Josh a bien tenté de s’obstiner afin d’éviter ce billet, mais son statut de joueurs du Canadien blessé n’a rien changé. Le monsieur à la petite auto rouge a répondu la même chose que d’habitude : impossible d’annuler la contravention une fois qu’elle est imprimée

Incroyable que 42 $ affecte autant les millionnaires que le citoyen ordinaire. Preuve que les amendes de 2500 $ font vraiment mal aux joueurs de la NHL.

Par rapport à Josh Gorges, la rue Crescent est de loin le meilleur endroit pour croiser son truck noir avec sa plaque de la Colombie-Britannique. Lors des matchs du Canadien contre Boston ce printemps, on a croisé Josh au Winston Churchill. Vous avez donc un endroit où aller pour ce soir.

Pour revenir au dossier de Ference, supposons que samedi dernier, lors du match à Boston, PK Subban prend la rondelle derrière son filet, des huées se font entendre et que rendu à la ligne bleue, Subban prend le temps de lever sa main dans les airs et fait un finger aux partisans des Bruins. Est-ce que Subban reçoit la même sanction que Ference? Ou quelque chose de comparable à celle de Wisniewski lorsqu’il avait montré à Sean Avery…


Max Pacioretty c’est comme un Justin Bieber; anti-Brad Marchand sur Twitter

MaxPac a eu toute une journée samedi. En plus de participer à une séance d’autographe à La Boite Sportive située au 4116 rue Jean-Talon Est, il a vécu sa première crise sur les internets. Pendant le match Canadiens-Bruins, Max a mentionné que Brad Marchand avait un nez aussi long que le match qui se déroulait. Les partisans des Bruins n’ont pas apprécié et répliqué avec des insultes du genre : Brad Marchand has a longer nose than your dick. Même si c’est vulgaire, j’ai trouvé cette réplique bien comique. Max Pac a appuyé DELETE DELETE assez rapidement, mais le dommage était fait. 50 minutes plus tard (on se de doute que le département des communications du CH lui a donné signe de vie), le #67 donnait ses excuses. Pas facile d’être rigoureux lorsqu’on est un nouveau média avec un lectorat frôlant les 28 000 personnes.

Sur une note positive, Max Pac a été un enfant de cœur en après-midi lors d’une séance d’autographe. Qui de mieux qu’un partisan du CH qui assisté à cet évènement pour vous raconter ce qui c’est passé. Voici un résumé de Ribs63.

Le samedi 23 avril 2011, à la boutique de sports « La Boite Sportive» située au 4116 rue Jean Talon Est, nul autre que The Pac Man Mike Pacioretty s’est pointé, lui qui avait une session autographe vers 14 h en compagnie de l’ancienne peste du Canadien et des Bruins, Chris Nilan. J’ai eu accès privilégié d’être à ses cotés une grosse partie de la session. J’étais même avec lui une fois que boutique était fermé.

Près de 1500 personnes ont fait la file pour rencontrer Max et Chris. La foule a été patiente envers ses idoles. La session était cédulée de midi à 14 h, mais malheureusement, Max et Chris Nilan se sont pointés vers 14 h. La foule s’est mise à scander  »Max »  »Max » Max » comme si Justin Bieber débarquait… c’était malade.

Le CH a imposé un entrainement de dernière minute au #67 ce qui a provoqué son retard. Les gens en avaient juste pour Max. Malgré que Chris Nilan avait quelques fidèles qui l’attendaient au poste.

Max semblait en forme. Je dois dire qu’il a été plus que disponible pour prendre des photos ou signer des autographes. Il avait toujours un sourire et il n’avait jamais l’air dérangé par les multitudes de demandes. Il a été vraiment cool et décontracté avec les fans, surtout avec les enfants en s’assurant que tout le monde soit comblé. Il a pris tellement de photos qu’on avait peur que les flashs des caméras affectent sa commotion.

Après cette séance, j’ai piqué une jasette avec Max. Je lui raconte ceci :

« I must be the only guy with Scott Gomez(who is Mexican dad and Colombian mother) to be Colombian and play hockey and not soccer,

Max part à rire et dit : «I must be the 3rd one then because my mom is Mexican»

Je réplqiue avec : « You are now my top 3 player, in my top 3.»

MaxPac me demande de nommer mon top 3.

« The magician from the south;  »Ribs » Mikey Mike Riiiibeeeiirrrooooooooo #63 Dallas. #2 Patrick Kane and You.

Il savait bien que je le bullshitais. Il part à rire et me raconte qu’il est aussi un fan de Mike Ribeiro.

L’art de rendre un fan du Canadien bien heureux.

Mise en échec douteuse de Mike Richards // But douteux de Leighton

Grosse séance de shopping pour Leino lors de son passage à Montreal. Photo: Ultrawig

*

Bon, les maudits Flyers forcent un 7e match. Je voulais tellement que Buffalo gagne. Ho well.

Même si Ryan Mille a été meilleur que les deux poubelles des Flyers, c’est Ville Leino (que vous voyez ci-dessus) qui a marqué en prolongation. Qui a dit que l’équipe avec le meilleur gardien gagnait toujours en série?

Parlant de but faible, voici un double-five-O de Vanek contre Leighton. Après ce but, c’est Boucher qui a embarqué sur la glace.

Encore une fois,Mike Richards a été ce que tout bon Mike Richards fait: donner des cheap shot. C’est à se demander si Mike Richards ne couchent pas avec la femme ou la fille ou les deux de Colin Campbell. Un gros 2 minutes pour son geste. La séquence est disponible ici.

Tshirt Pro-Andrew Ference // Pub Sex Cité // Festival Anti-Bruins

Fallait s’y attendre, en série éliminatoire, dès qu’un événement fait la une; deux situations se produisent. Soit un clip musical. Soit un t-shirt. On attend encore un 2e lipdub de CeeeLooo Green avec sa chanson F*CK YOU, mais on peut déjà se procurer un t-shirt HABS SUCK avec le gant de Ference qui est resté pris. Dommage pour les gens qui ont fait ce t-shirt, ils vont se faire taper sur les doigts par la NHL. Les logos du CH et des Bruins sont utilisés.

Et S.V.P., est-ce qu’on peut ne pas tomber dans les commentaires « ça pas de classes» les fans des Bruins, les fans du CH. Eille, c’est les séries, c’est normal et correct. N’est-ce pas pour cela qu’on aime les rivalités? Le plaisir de s’envoyer promener, etc. Et est-ce que vous avez écouté la série HBO 24/7? Les joueurs de la NHL sont 100 fois plus vulgaires que les partisans.

Via MaxM sur FB.

Dominons les Bruins (SEXE CITÉ)

J’adore cette publicité de Sexe Cité. Tellement bien pensé et adapté à l’entreprise.

Merci à Norm de m’avoir partagé cela.

Festival de Pancartes

On termine avec le Festival de Pancartes Anti-Bruins. Afin d’éviter que cet article soit long de deux kilomètres (et d’éviter les récurrents problèmes de loading), j’ai les mis dans un album photo. Et il y a en quelques-unes qui sont NSFW.

http://25stanley.com/photos/anti-bruins

L’intense jeu de passes de Teddy Purcell, Vincent Lecavalier et Simon Gagné

Un autre match #6 qui risque d’être fort intéressant. Le Bolts a détruit les Penguins 8-2 samedi après-midi. Ils seront de retour à la maison pour tenter d’égaler la série.

Voici le résumé du match. Je vous invite à avancer ce vidéo à 5o secondes afin d’admirer le superbe jeu de passes orchestré par Teddy Purcell, le #16. Il a joué un gros match, tout comme Stamkos.

Les joueurs des Bruins se moquent de la stratégie LAKE PLACID de Claude Julien

Alors que la série entre les Canadiens et les Bruins débutait, Claude Julien, aka le gars de King of The Hill, a annoncé que pendant la pause du match 3 et 4, son équipe passerait du temps à Lake Placid. Mononcle Claude avait peur que ses joueurs fassent des conneries de joueur de hockey. Genre se battre avec un partisan du CH pis aller se faire pomper le dard (comme dirait Gaston Thérien) toute la nuit par une pourrîte.

Oui, si tu es une fille de Montréal, qui encourage le Canadien toute la saison, mais qu’en série tu liches un joueur de l’équipe adverse, tu es une pourrîte. Désolé.

Bref, la stratégie de Lake Placid n’a aucunement modifié le mode de vie des joueurs des Bruins à Montréal. Mais là, ne vous énervez pas trop, aucune bouche n’a été ensanglantée (ou crémé, cela reste à confirmer). N’oubliez pas que les Bruins avaient battu le CH en 4 matchs, et que la veille du 4e match, les gars s’étaient défoncés solides au Confessionnal.

Je ne sais pas si les gars ont fêté fort mercredi soir, mais nos amis Mark Recchi, David Kreiji et Shawn Thornton étaient au restaurant-bar L’Appartement. C’est ce que deux témoins différents m’ont rapporté. Et oui, surement que les gars des Bruins n’avaient pas envie de passer une autre soirée isolée à manger de la saucisse à Lake Placid. Ou que ceux-ci se sont sauvés. Logiquement, si l’équipe a décidé de revenir à Montréal mercredi soir, c’est surement pour éviter un voyagement de 2 h 30 le jour du match.

Mark Recchi à son arrivée à Montréal. Photo: Ultrawig

*

Mais bon. Tout cela pour vous dire trois Bruins rôdait au Vieux-Port mercredi soir. Accoté au bar aux alentours de 21 h avec une gang de (c’est quoi votre nouveau mot préféré pour qualifier les filles qui se frottent sur les gars de l’autre bord?) …

En plus, les gars ont dû être bien conseillés. Le mercredi soir à L’Appartement, les chicks mangent gratuitement. C’est donc définitivement pas de la saucisse qu’on retrouve dans cet établissement fétiche de Kirk Muller. Oui, Captain Kirk est un régulier de la place.

Bref, le trio des Bruins n’a pas brossé jusqu’à 3 h, mais pour le frottage de boule avec les pourrites, ça reste à voir.

Objectif #1 de Claude Julien : Éloigner les femmes de ses joueurs. #FAIL

Brad Marchand vs Fan

Brad Marchand reçoit des insultes des partisans, jeudi après-midi. Photo: Ultrawig

*

Allons-y tout de suite avec l’objectif #2 de Claude Julien : Empêcher que les fans du CH tombent sur les nerfs de ses joueurs. #FAIl. Voici pourquoi via une histoire d’un fiable et fidèle lecteur.

Hier soir (lundi) vers 16 h lors du tailgate, je m’en allais me chercher quelques consommations au Esso sur de La Montagne, t’sé faisait pas chaud!

Rendu là, je me rends compte que PLUSIEURS joueurs des Bruins descendent de La Montagne pour se rendre sur Saint-Antoine pour rentrer au Centre Bell. Peut-être aussi sentir le ‘vibe du tailgate de Montréal.

Je lance d’abord un « You suck Thornton » à Shawn Thornton. Aucune réponse, il a son iPod dans les oreilles. Je croise ensuite Tuukka Rask et Gregory Campbell; je lance à la blague un « Hey Rask you freaking suck this year! », il me répond simplement avec un grand sourire. Dieu que Rask est LAID!

Ensuite, je vois au loin Brad Marchand et je dis à mon chum que je vais lui payer une traite. À 6′ 3 et 230 lb, je me dis que Marchand a peu de chance de vouloir me répondre et devrait m’ignorer. Il s’en prend toujours à plus petit que lui sur la glace et j’avais plus de chances qu’il me pogne si j’étais de dos… comme il le fait sur la glace. Je me place directement dans son chemin, il devait absolument dévier sa trajectoire pour continuer son chemin. Je lui lance un « Marchand you are fucking loooooooser! ». Il se retourne et commence à me lancer des insultes. Quand je lui ai demandé de répéter (plusieurs personnes regardaient vers nous!), il a tourné rapidement les talons.

Tout ça pour dire que c’est un excellent ‘spot pour écoeurer des Bruins devant le Esso sur de La Montagne et j’ai été surpris de voir que très peu de gens semblaient les reconnaitre…

Pas de photos, malheureusement! ;)

On te pardonne pour les photos. Ultrawig s’en occupe. Et ton histoire est trop que  bonne!

P.-S. Mais un clip vidéo filmé avec ton cellulaire, sauce TMZ, de toi en train d’accrocher accidentellement Marchand au visage 3 heures avant le début du match, on le prendrait avec le plus grand des plaisirs! Et si tu es dans le trouble pour cela, dis que c’était un malfonctionnement de ta main,comme celle d’Andrew Ference.

Bobby Ryan marque le but des séries; Mario Lemieux style

Malgré son retour après 2 matchs de suspensions (je lui aurais donné 2500$ d’amendes), les Preds ont quand même gagné contre les Canards de Bobby Ryan. C’est 3-2 la série pour Nashville. Prochain match chez les Preds.

Mais voici une inspiration que vous pourrez pratiquer contre votre petit frère de 8 ans au street-hockey. Et même à ça, je ne suis pas certain que vous allez être capable de marquer un aussi beau but.

Par rapport à la comparaison avec Mario Lemieux, la différence c’est que le Super #66 était clutch comme cela lors de la finale de la Coupe Stanley.

P.-S. Suis-je le seul â trouver que Super 66, ça serait un bon nom pour un club de YO-Bling-Fast&Furious-RadioLounge.