On vous averti d’avance, l’analyse qui suit sort un peu de l’ordinaire et de ce que vous allez retrouver à l’Antichambre. Elle est basée sur des statistiques avancées, mais l’image fournie en haut (sur laquelle vous pouvez cliquer pour agrandir) nous offre des données très intéressantes). Nous allons donc tenter d’expliquer ce que l’image d’en haut nous offre comme données.

Tout d’abord, un gros merci à Rob Vollman d’Hockey Prospectus, qui est un spécialiste de statistiques avancés, de nous avoir fourni l’image ci-dessus. Nous allons expliquer les données que le l’on retrouver en haut, puis nous l’analyserons en détail.

Il est important de noter que toutes les données sont tirés par rapport au jeu à 5 contre 5. Donc, les unités spéciales ne viennent pas jouer un rôle dans le calcul de ces statistiques.

Le graphique est sur deux axes. L’axe vertical classe les joueurs selon la force des joueurs auxquels ils font face sur la patinoire. La force des joueurs adverses est basé sur leur CORSI, soit leur +/- de lancers tentés lorsqu’ils sont sur la patinoire. Dans un +/- normal, on calcule les buts, mais dans le CORSI, on fait la même chose avec les lancers tentés.

Le CORSI est important, car c’est aussi ce qui décide des couleurs des bulles des joueurs. Un joueur qui a une bulle rouge est un joueur qui a un CORSI négatif, donc c’est un joueur qui provoque moins de lancers pour les siens que les lancers reçus lorsqu’il est sur la glace. Un joueur qui a une bulle bleue est donc dans le positif. Plus la bulle est grosse, plus le chiffre important, qu’il soit positif ou négatif.

L’axe horizontal est, quant à lui, là pour évaluer le % des mises au jeu en zone offensive. Donc, plus un joueur est à droite, plus souvent il a commencé sa présence avec une mise en jeu dans la zone offensive. Il est important de noter que les mises en jeu en zone neutre n’ont pas été pris en compte dans le calcul, donc si un joueur a 35% de mises aux jeux en zone offensive, 65% de ses face-offs sont dans sa zone.

Bien évidemment, ces stats ne sont pas parfaites, mais elle amènent un contexte que l’on a pas la chance de voir souvent. Maintenant que vous les comprenez bien, on peut en tirer quelques conclusions.

La ligne Galchenyuk-Gallagher-Prust fonctionne bien depuis le début, mais on se rend compte qu’ils sont ceux qui ont les meilleures conditions puisqu’ils ont plus que la moitié de leurs mises aux jeu en zone offensive tout en affrontant de la compétition bien faible. Malgré cela, ils ont tous un CORSI négatif et assez considérable. Bien évidemment, les deux jeunes ne font que commencer dans la ligue et cela est bien normal, mais c’est quand même à considérer lorsqu’on les inclue dans la course au Calder.

De l’autre côté, on dirait bien que Michel Therrien a énormément confiance en Gionta, Plekanec et Bourque. Ce sont eux qui affrontent les grosses lignes et qui se retrouvent souvent dans la zone défensive. Leur Corsi est négatif, mais pas tant que ça.

Il est intéressant de noter que la ligne Cole-Pacioretty-Desharnais semble connaitre des problèmes depuis le début de l’année, mais ce sont eux qui ont le meilleur Corsi du club. Donc, c’est eux qui créent le plus de chance sans en causer trop pour l’autre équipe. C’est généralement signe de joueurs qui vont exploser lorsqu’ils sont dans une mauvaise passe…

À la ligne bleue, ce n’est pas surprenant de voir que Diaz compte sur pratiquement 60% de ses mises en jeu dans la zone offensive. Par contre, si je vous avais dit en début d’année, qu’il serait un de ceux qui affronte la meilleure compétition, vous ne m’auriez surement pas cru.

Du côté des non-surprises, on retrouve Josh Gorges qui affronte les meilleurs joueurs pendant que Subban et Kaberle affrontent les pires. Par contre, ces deux derniers ont un Corsi positif et dans le cas de Subban, il faut noter qu’il ne dispose que de 30% de mises aux jeu dans la zone adverse, ce qui est très peu.

Il y en aurait des pages et des pages à écrire, mais on va s’en tenir à cela pour l’instant. Et vous, qu’est-ce qui vous saute aux yeux dans ce graphique? Est-ce que vous le trouver intéressant? Compliqué?