Un tour du chapeau pour Elisha Cuthbert

by JT UTAH

Après avoir conquis le cœur de milliers d’adolescents avec des films aussi intéressant qu’un match Canadiens-Panthers, l’actrice Elisha Cuthbert se fait maintenant «passer» aussi souvent qu’une rondelle de hockey par les joueurs de la NHL.

De Montréal à L.A, la plus célèbre des plotes à puck a finalement obtenu son premier tour du chapeau en mai dernier alors qu’elle était surprise sur une plage d’Hawaii avec le défenseur format géant Dion Phaneuf. Précédemment, la vedette de 24 avait fréquenté la petite peste Sean Avery ainsi que le sympathique Mike Komisarek.

En analysant le «background» de la jeune dame, il est facile de comprendre son immense intérêt pour les hockeyeurs. Elle est né à Calgary, une ville où tous les habitants possèdent un chandail des Flames et elle a grandi sur la rive-sud de Montréal, région fertile en plotes à cash, char, puck, etc. À l’âge de 17 ans, elle déménage à Los Angeles pour poursuivre sa carrière d’actrice. C’est probablement à ce moment là qu’elle lit un article dans Playboy qui mentionne que les joueurs d’hockey sont les meilleurs amoureux. Une autre preuve que les américains ne connaissent rien au hockey.

En 2005, Cuthbert était si populaire à travers la LNH, que Gary Buttman, le commissaire de la ligue, lui a demandé d’écrire sur le site de la NHL. Cuthbert avait même son propre blog intitulé The Art of Booing. Malheureusement, les écrits de Cuthbert ne sont plus disponibles sur le web.

À quand une soirée au club Opéra hosté par Cuthbert?

Tags: hockey, sean avery, mike komisarek, elisha cuthbert, dion pahneuf, girlfriend